Le point de bascule (de Malcom Gladwell) ou comment propager une idée

Section destinée aux amoureux de la sagesse - Esprit critique exigé ici ^^
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le point de bascule (de Malcom Gladwell) ou comment propager une idée

Messagepar phoenlx » mer. sept. 13, 2017 4:05 pm

Image

Je voulais vous partager l'existence de ce livre aujourd'hui (je ne l'ai pas lu mais il parait très intéressant et je viens d'écouter une vidéo qui en parle très longuement) Le livre explique avec moult exemples à la clé comment faire la différences avec des petites choses, comment les modes, les comportements (tant "positifs" que "négatifs" des êtres humains se répandent, se propagent, parfois comme des virus, souvent à partir des actions d'un petit groupe de personnes, on pourrait citer certaines modes vestimentaires, certaines attitudes criminelles, comportements de délinquence, ou la propagation d'idéologies, de phénomènes de société, ce genre de choses .. Je vous laisse lire le résumé Amazon

New York, capitale du crime, est soudainement devenue une ville sécuritaire au milieu des années 90. Pourquoi ? Les Hush Puppies, résolument out en 1993, ont reconquis le marché mondial en quelques années à peine. Pourquoi ? Sesame Street, malgré sa mission éducative, a complètement séduit des millions d'enfants dès sa première saison. Pourquoi ? Faisant la genèse de ces succès retentissants, l'auteur, journaliste au New Yorker montre que des changements mineurs, minutieusement planifiés et mis en œuvre, peuvent provoquer de véritables épidémies sociales. Décrivant les oiseaux rares, ces individus exceptionnels qui propagent la tendance, et s'attardant au pouvoir insoupçonné d'infimes éléments de contexte, il explique comment se produit la contagion. Rien ne résiste à son analyse : modes vestimentaires, tabagisme, publipostage, idéologie religieuse, société de haute technologie... pas même la Révolution américaine ! Lecture palpitante, Le point de bascule fournit des points d'ancrage précis à quiconque veut initier un mouvement qui fera boule de neige. Et prouve qu'avec un peu d'imagination et un bon levier on peut faire bouger le monde." Pas de doute, les gens qui liront le livre de Gladwell seront davantage en mesure de décoder leur environnement social. Le point de bascule, plus qu'une lecture passionnante, est une lecture nécessaire. L'ouvrage nous amène à mieux comprendre le monde, tout simplement ", Diane Bérard, rédactrice en chef, Revue Commerce. " Le point de bascule figure parmi mes meilleures lectures des dernières années. C'est un ouvrage fascinant, recherché, écrit de façon brillante, qui vient une fois de plus confirmer les immenses vertus du réseautage. Voilà qui me fait bien plaisir ", Lise Cardinal, auteur de Comment bâtir un réseau de contacts solide et de Réseautage d'affaires : mode d'emploi. " Avec passion et éloquence, Malcolm Gladwell défend l'hypothèse voulant que des changements mineurs, judicieusement conçus et mis en œuvre, puissent avoir des conséquences majeures dans la vie des gens, des entreprises, des communautés ", Barry Glassner, Los Angeles Times Book Review. "Le point de bascule synthétise les concepts propres à divers champs d'études - épidémiologie, psychologie, sociologie et dynamique des groupes - et les applique à une vaste gamme de comportements sociaux et de tendances culturelles. Utilisée à bon escient, une telle connaissance recèle un énorme potentiel ", Paula Geyh, Chicago Tribune. " L'un des aspects les plus intéressants du livre de Gladwell est la façon dont il confirme que nous sommes des êtres profondément sociaux et mutuellement influençables, et ce, en dépit de toute la place qu'occupe la technologie dans nos vies ", Deirdre Donahue, USA Today


Une vidéo du Youtubeur Raj (de Autodisciple) qui parle longuement de ce bouquin ...

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Les mille cavernes
Les mille cavernes
Avatar du membre
Messages : 10985
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Le point de bascule (de Malcom Gladwell) ou comment propager une idée

Messagepar Maedhros » mer. sept. 13, 2017 6:35 pm

Sa à vraiment l'air très intéressant :D
Les siècles de pluie que ce chant appelle ne sont autre que mes larmes...Et le tonnerre qui frappe la terre n'est autre que ma colère ancestrale!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le point de bascule (de Malcom Gladwell) ou comment propager une idée

Messagepar phoenlx » mer. sept. 13, 2017 11:55 pm

Moi ce genre de livres m'intéressent oui, car j'aime bien tout ce qui se rapporte de près ou de loin au thème de l'effet papillon, aux effets domino, que ce soit par rapport à ma vie, réfléchir aux conséquences de mes actions, aux conséquences d'un petit évènement sur le futur à plus grande échelle, ou à échelle du monde, de la société, j'aime bien réfléchir aussi aux phénomènes de mode, c'est un thème qui me fascine. Le déterminisme est un autre de mes dada, tout comme une certaine pensée holistique de la nature, réfléchir à l'échelle d'un système que ce soit au sein des phénomènes du vivant, du cosmos, c'est pour ça que ce genre de livres me parlent car finalement ils montrent comment un tout petit truc peut avoir de très grandes conséquences , ça rejoint un peu la théorie du chaos , l'imprévisibilité. Outre cela, propager une idée, c'est quelque chose qui m'intéresse fortement, même pour ici, pour le forum par exemple, comment gagner des membres, ce genre de choses, en partageant des passions, en les véhiculant, en créant des effets boule de neige, comment arriver à intéresser les gens, les passionner (dans un monde où beaucoup semblent dépassionnés, et Raj parle d'ailleurs de ce phénomène des gens dépassionnés dans une autre vidéo,celle que j'ai posté où il conseille de bonnes lectures épiques pour sortir de cet état d'esprit)

j'aime beaucoup sa chaine you tube. il a l'air zen et cool :mrgreen: après c'est peut-être une façade qu'il se donne, mais j'aime bien l'écouter. Je ne suis pas non plus toujours d'accord avec lui sur tout, par exemple il a fait une vidéo une fois où il conseille de minimiser au maximum notre identité (en gros il veut dire qu'il ne faut pas se définir : comme juif, comme musulman, comme jeune, comme geek, comme ceci, comme cela, comme français, mais je ne suis pas trop d'accord avec ça, je ne pense pas que l'identité nous rabaisse, ou nous affaiblit, tout dépend ce qu'on en fait et la manière dont on se l'approprie.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Philosophie, sociologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité