Le genre de l'uchronie

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, etc...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 12:12 pm

J'ouvre un topic pour évoquer un genre (littéraire, cinématographique, qu'on retrouve aussi en mangas, BDs) qui pourrait dans certains cas être classable dans la science-fiction, mais pas systématiquement, d'ailleurs dans certains cas ce serait plutôt de la fantasy (on aura je pense l'occasion de reparler de Tolkien et de son projet de "mythologie pour l'Angleterre" ou d'"imaginaire uchronique"), dans d'autres cas ce sont plutôt des oeuvres très terre à terre et bien bien ancrées dans l'histoire réelle, avec une approche très cartésienne (point de science fiction, point de voyage dans le temps, point de fantastique comme dans le manga Code Geass dont nous aurons l'occasion de reparler aussi ), je pense par exemple à certains romans de Eric Emmanuel Schmit comme La part de l'autre. Bref, un genre vraiment vaste et qui contient des oeuvres elles-même un peu transgenre, c'est pourquoi pour le moment je classe ce topic dans la rubrique SF du forum mais nous verrons par la suite s'il ne convient pas de créer carrément une rubrique à part 8-)

Qu'est-ce que l'uchronie ? Je pense que tout le monde en a une notion au moins vague, il s'agit grosso modo de tenter de réécrire l'Histoire en imaginant un point de divergence où elle bifurque et d'imaginer le monde tel qu'il aurait été si tel évènement avait eu lieu ( ou pas lieu ) par exemple : Et si Christophe Colomb n'avait jamais découvert l'Amérique, et si les nazis avaient remporté la Seconde Guerre mondiale (ce cas de figure est l'idée maîtresse de l'oeuvre de Philip K.Dick, Le Maître du Haut Château mais il y en a beaucoup d'autres), l'uchronie peut aussi évoquer des histoires plus individuelles et biographiques : Par exemple dans les romans d'Eric Emmanuel Schmidt : que se serait-il passé si la jeunesse d'Hitler avait été marquée par un cheminement différent etc.

Comme l'explique wikipédia, l'uchronie consiste donc pour un auteur à partir d’un événement modifié, à créer un effet domino (terme anglo-saxon couramment utilisé : effet papillon) qui influe sur le cours de l’Histoire. Cette volonté de changer le cours de l’histoire pour imaginer ce qu’elle aurait pu être rappelle la phrase de Blaise Pascal : « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé »

Tout ceci est franchement intéressant ( je trouve :mrgreen: ) , si j'en parle à travers ce topic aujourd'hui c'est parceque j'ai commencé un bouquin sur ce thème ( que j'ai acheté récemment au salon Fantastique ) il s'agit du Guide de l'Uchronie, livre signé Karine Gobled et Bertrand Campeis, ouvrage de vulgarisation revenant à la fois sur les grandes définitions et les grandes catégories d'uchronies mais qui a surtout le mérite de présenter brièvement bon nombre d'oeuvres (donc il peut ouvrir pas mal de pistes de lectures, voire de films, séries à voir etc)

Image

J'en profite pour dire que d'autres bouquins sympa sont parus dans cette série actuSF notamment un guide du steampunk et aussi un Guide Howard, avis aux intéressés, voici les couvertures et je pense me les procurer :super:

Image
Image


Je vous poste aussi un excellent podcast elbakin ( si vous souhaitez l'écoutez sachez qu'il dure 1h30 mais c'est très intéressant et les animateurs interviewent justement les deux auteurs du bouquin précité et ils reviennent sur les définitions de l'uchronie en abordant pas mal d'oeuvres )



J'aime bien l'uchronie en tant que procédé et d'ailleurs ce qu'on peut dire aussi c'est qu'à la base c'est très lié à la philosophie puisque ça permet d'explorer des possibilités infinies et donc de creuser des théories sur le monde, etc. Un peu comme l'utopie ( terme inventé par Thomas Moore et exploré par des philosophes comme Voltaire dans son Candide où le mythe de l'Eldorado est repris ) le terme uchronie est basé sur une sorte de symétrie étymologique, si utopie désigné un lieu qui n'existe pas ( de la racine grecque «u», négation, et «topos», lieu ) l'uchronie désigne un temps qui n'existe pas, ou un non-temps, de «u», négation, et «chronos», le temps ... Ce néologisme a été inventé par le philosophe français Charles Renouvier avec son livre Uchronie, l’utopie dans l’histoire (1857).

L'uchronie ne doit pas être confondue avec le négationnisme ou le révisionnisme historique (mais nous aurons peut-être l'occasion d'en reparler si un débat s'instaure dans le topic, c'est une nuance sur laquelle beaucoup de fans de l'uchronie insiste car certains amalgament malheureusement souvent le genre, et imaginent par exemple qu'il y a chez certains auteurs qui décriraient un monde où l'Allemagne nazie a gagné la guerre une espèce de regret ou de nostalgie, voire dans d'autres cas d'oeuvres une volonté de réécrire l'histoire différemment et de contester les thèses officielles des historiens, cette idée doit évidemment être distinguée de l'intention présente dans les pures oeuvres uchroniques au sens réel du terme, à ne pas confondre donc)


On peut noter que les anglophones ont un autre terme que nous : "alternate history", histoire alternative.

J'en profite aussi pour vous signaler une chaine You Tube intéressante sur ce thème : la chaine Uchronik, où l'auteur a fait plusieurs podcasts sur des oeuvres uchroniques comme Le maître du Haut château justement : https://www.youtube.com/channel/UCr89kF ... A/featured

J'en profite pour poster aussi l'un de ses derniers podcasts qui fait le bilan de sa chaine et qui date de quelques jours




Quelques forums et sites web qui traitent de ce thème :

http://www.alternatehistory.com
site et forum de discussion en français qui regroupe des passionnés d'histoire alternative et d'uchronie ( 30000 inscrits )

http://www.uchronews.fr
un site en français d'actualité sur l'uchronie avec des news, articles, dossiers, chroniques.

http://www.uchronia.net
site de référence sur l'uchronie qui répertorie plus de 3000 romans, nouvelles, essais,

Sur le forum ( et en général ) on parle, on lit, on regarde, on discute souvent d'uchronies, parfois sans vraiment nous en rendre compte. Pour prendre certains des multiples thèmes qu'on a pu aborder récemment je citerais notamment

:arrow: La fameuse série télévisée Le maître du haut château ( série adaptée d'un livre du grand romancier de SF Philip K.Dick )
Voir le topic

Image
Livre écrit en 1962 et qui a reçu le prix Hugo ..
Ce roman décrit un monde alternatif dans lequel l'Allemagne nazie, l'Italie fasciste et l'Empire du Japon ont remporté la Seconde Guerre mondiale, et les conséquences de cette victoire. Le récit a pour cadre principal le territoire des États-Unis désormais occupé, à l'est, par les Allemands, et à l'ouest, par les Japonais. L'histoire évoque notamment, par un effet de mise en abyme, l'ouvrage de Hawthorne Abendsen, un écrivain qui a imaginé les conséquences d'une victoire des Alliés durant la guerre. Le titre choisi par Dick pour son roman fait référence à une « maison isolée, une véritable forteresse », où vivrait Abendsen.
( wikipédia )

Pour rester dans les oeuvres liées au nazisme et à Hitler je vais évoquer brièvement La part de l'autre ( roman d'Eric Emmanuel Schmitt de 2001

Image

description wikipédia
Il s'agit d'une biographie romancée d'Adolf Hitler en parallèle avec une biographie uchronique d'Adolf H. Selon Schmitt, « la minute qui a changé le cours du monde est celle où l'un des membres du jury de l'École des beaux-arts de Vienne prononça la phrase « Adolf Hitler : recalé » ».

Le personnage historique échoue au début du roman au concours d'entrée à l'École des beaux-arts de Vienne et commence à descendre le chemin qui le mènera à la direction du parti nazi puis de l'Allemagne. Adolf H., quant à lui, entre dans cette école et découvre un monde et des sentiments que son double n'a jamais connu d'après Schmitt.

Dans la version où il est admis à l'École des beaux-arts, Adolf H. rencontre très vite le docteur Sigmund Freud, reconnu comme le créateur de la psychanalyse et héros d'une pièce de théâtre de Schmitt, Le Visiteur.


:arrow: L'anime Code Geass me semble appartenir parfaitement aussi à ce genre ( même si on pourra débattre éventuellement sur le point de divergence par rapport à l'histoire réelle :penseur: je précise d'ailleurs qu'il n'est pas cité dans les oeuvres uchronique du livre que j'ai cité et que je lis, ce qui m'a étonné, mais pour moi ça répond bien aux codes )
Voir la rubrique du forum sur cet excellent anime
Image

:arrow: Toujours dans les oeuvres de l'animation japonaise on pourrait citer aussi Jin Roh, la brigade des loups ( 1999)
le topic du forum ( pas encore très développé pourtant ce film est un chef d'oeuvre ) : viewtopic.php?f=233&t=6267
film d'animation japonais de Hiroyuki Okiura. L'histoire se déroule dans un Tokyo des années 1950 troublé par des mouvements sociaux. Bien que rien ne l'indique explicitement, de nombreux éléments permettent de déduire du contexte que l'Allemagne nazie a remporté la Seconde Guerre mondiale puis a occupé le Japon : le héros fait partie d'une unité de maintien de l'ordre nommée PANZER, la Volkswagen Coccinelle est devenue le véhicule de référence, le gouvernement opère une politique de répression accrue en s'appuyant sur des brigades policières aux armes et uniformes d'inspiration allemande, les livres sont publiés en allemand.
Image

:arrow: J'évoquais tout à l'heure les univers de Tolkien, parfois décrits comme un imaginaire uchronique. C'est en tout cas l'un des grands buts que poursuivait Tolkien pendant longtemps, dédier une mythologie pour son pays, l'Angleterre, ses histoires apparaissant en quelque sorte comme un passé mythique de notre monde, qui dans le futur de ses oeuvres évoluerait peu à peu vers le monde historique tel qu'on le connait. Ceci doit cependant être nuancé par le fait qu'au long de sa vie et de son processus d'écriture Tolkien est un peu revenu sur son idée de départ, notamment à la fin de sa vie.
Si ce thème vous intéresse n'hésitez pas à lire des topics du forum
comme celui-ci

Image

Quelques exemples ( certains très célèbres ) d'uchronies en littérature

:arrow: Napoléon et la conquête du monde (1836), roman de Louis Napoléon Geoffroy-Château, connu sous le pseudonyme de Louis Geoffroy. Le scénario repose sur l'idée que Napoléon n'a pas connu la Bérézina et remporte la campagne de Russie. Il fait ensuite tomber l’Angleterre, l’Empire ottoman et le monde entier

:arrow: Pavane de Keith Roberts
Dans ce livre, Keith Roberts raconte à travers sept nouvelles les conséquences au XXème siècle de la conquête de l’Angleterre par les navires catholiques espagnols de l’Invincible Armada après l’assassinat de la Reine Elisabeth en 1558. Évidemment, tout est alors différent. L’auteur se plait à égrener les changements aussi bien sociaux que scientifiques d’une Angleterre soumise au Pape et à l’Eglise Catholique. Un des premiers et passionnants ouvrages du genre.

:arrow: Darwinia de Robert Charles Wilson
Printemps 1912 : en une seule nuit toute l’Europe disparaît pour être remplacée par une terre totalement sauvage. Neuf ans plus tard, le naturaliste Preston Finch monte une expédition dans cette zone pour essayer d’expliquer cet événement qui a changé la face du monde. Au sein même du groupe d’aventuriers, deux visions du monde s’opposent : l’une défendant l’idée que le courroux divin s’est abattu sur le vieux monde, l’autre que le phénomène a une explication scientifique. Si l’idée de base peu sembler un peu fumeuse, voici un des romans les plus important de Robert Charles Wilson.
Image

:arrow: Voyage en Uchronie, propos d'un Utopien (1936), nouvelle de Régis Messac. Nous sommes en 1936, l’Allemagne a gagné la guerre de 1914. Les "profiteurs", qu’ils fussent politiciens, journalistes ou marchands de sardines, purent gagner Londres à la faveur de la retraite de l’armée anglaise. Une fédération des états européens a vu le jour…

:arrow: La véritable histoire de France (1983, Presses de la Renaissance), essai de Bernard Quilliet. Louis XVI meurt accidentellement en 1789, « incident » générant une fresque historique parallèle de grande envergure, qui mène à l'élection de François Mitterrand en 1981 à l'issue d'une guerre civile sanglante.

:arrow: Éternité (1988), roman de Greg Bear. Dans un univers parallèle, Alexandre le Grand a vécu jusqu'à un âge avancé, ce qui a permis à son Empire de subsister durablement et d'empêcher l'apparition de l'Empire romain. Dans ce monde, ce sont les Carthaginois qui ont découvert et colonisé l'Amérique.

:arrow: Voyage de Stephen Baxter
Et si John Fitzgerald Kennedy n’avait pas été assassiné ? Pour Stephen Baxter, l’une des conséquences aurait été la conquête de Mars très tôt par les américains, après leurs premiers pas sur la Lune en 1969. L’histoire suit notamment une géologue et une pilote, bien décidés tous les deux à tout faire pour intégrer l’équipe et marcher sur la planète rouge. Un roman splendide mêlant voyage dans l’espace et Uchronie.
Image


:arrow: Les Vaisseaux du temps (1995), roman de Stephen Baxter. Dans cette suite au roman La Machine à explorer le temps de H. G. Wells, les nazis remontent dans le passé pour modifier le cours de l’histoire ; parallèlement, les descendants des Morlocks tentent de repousser les limites les plus extrêmes de l’exploration temporelle. Je cite cette oeuvre pour montrer aussi à quel point ce genre de l'uchronie a été souvent récupéré et bonifié par certains purs auteurs de la SF qui s'en servent pour des scénario typiquement SF avec des histoires de voyages temporels etc. Mais on a certains cas de figure plus orientés Fantasy.

:arrow: Fatherland (1992), ou Le crépuscule des aigles, roman de Robert Harris adapté en un téléfilm en 1994
Image
Cette uchronie est assez connue apparemment ; voici le scénario ( je cite wikipédia ) :
L'Allemagne a réussi pendant la seconde guerre mondiale un blocus maritime qui a contraint la Grande-Bretagne à signer un armistice (dans la version tournée pour la télévision les Alliés ont raté le débarquement du 6 juin 1944, Eisenhower retourne vaincu en Amérique). L'Allemagne assoit sa domination sur l'Europe. Dans les années 1960, les Américains tentent un rapprochement avec Germania pour mettre fin à la guerre froide qui perdure entre eux et les Allemands. À la veille de la visite du président américain à Berlin, un policier SS enquête sur le meurtre de plusieurs vieux dirigeants nazis qui, il finit par l'apprendre, ont tous participé à la conférence de Wannsee (décisions sur la Solution finale), événement totalement occulté dans un Reich ou les juifs sont 'partis'.

:arrow: Pour terminer avec la littérature (mais ça prendrait des heures de lister toutes les oeuvres uchroniques, je vous renvoie à wikipédia) je vais citer une oeuvre que pour ma part je n'ai jamais vu comme réellement uchronique, d'ailleurs elle ne l'est pas je pense mais je vois que la page wikipédia l'évoque pour ses connexion, et c'est non dépourvu de sens, en l'occurrence, le fameux cycle Fondation par l'écrivain de SF Isaac Asimov. Voici ce qu'ils disent
Fondation, le grand cycle d'Isaac Asimov. L'histoire est imaginée sous des formes évolutives en fonction d'une science imaginée (d'aucuns disent imaginaire) décrite par l'auteur américain Nat Schachner, la psychohistoire dérivée d'études sociologiques dont, notamment, celles de l'Allemand Karl Lamprecht qui faisait intervenir la psychologie comme moteur de l'histoire humaine. Asimov s'en inspira pour décrire, par le moyen d'intrigues romanesques, les multiples aspects que pourrait prendre l'humanité dans son expansion à travers l'univers, dessinant une fresque puissante sur le fond d'une civilisation humaine qui se répand à travers la galaxie à travers de grands événements affectant des milliards d'êtres humains, mais en y insérant des faits de la vie quotidienne d'individus qui vont se trouver, parfois à leur insu, influencer l'avenir par une amplification progressive de leurs actions, tels des prophètes ou des saints, démontrant ainsi l'importance, dans l'histoire humaine, de la psychologie individuelle au même titre que celle de l'économie et des guerres.

Voir le topic du forum sur Fondation et sur Isaac Asimov en général : viewtopic.php?f=155&t=3968

Je cite aussi un site qui répertorie quelques uchronies incontournables de la littérature ( je m'en suis servi un peu pour faire cette synthèse ) :
http://www.actusf.com/spip/10-Uchronies ... ables.html


quelques exemples d'uchronies au cinéma


:arrow: Edge of Tomorrow (2014) : le major William Cage (Tom Cruise) et Rita Vrataski (Emily Blunt) combattent et reviennent au même espace-temps à chaque fois qu'ils décèdent, leur permettant d'explorer différentes stratégies.
Image

:arrow: on citera aussi l'exemple bien connu de Inglorious Basterd (film de Quentin Tarantino de 2009) : Pendant la seconde guerre mondiale, un commando militaire nommée les Batârds sème la terreur chez les nazis.

:arrow: 2009: Lost Memories (2002) : un assassinat commis en 1909 change le cours de l’histoire : 100 ans plus tard, la Corée est restée japonaise, Le Japon s'est allié aux États-Unis, Berlin a été atomisé en 1945, et le Grand Empire Japonais, incluant de fait la Corée vit en paix. L'histoire se focalise sur deux policiers, l'un japonais, l'autre coréen, chargés d'enquêter sur un groupe terroriste coréen, combattant pour que la Corée devienne indépendante.


Quelques exemples dans les jeux vidéos

:arrow: Dans la série de jeux Command & Conquer, la série Alerte Rouge se situe dans une uchronie : le point de divergence se trouve avant la Seconde Guerre mondiale. En fait, durant cette guerre, Albert Einstein, affligé par le carnage, invente une machine à remonter dans le temps, et va faire disparaître Hitler avant que ce dernier ne commence à avoir la moindre influence… Seulement, Hitler absent, cela laisse le champ libre à Staline, et pour finir l’axe du mal est communiste, et la Seconde Guerre mondiale a quand même lieu. Dans le troisième volet de la saga, ce sont les soviétiques qui, acculés par les alliés, décident de retourner dans le passé en 1905 et de tuer Albert Einstein (pour faire disparaitre la bombe atomique) durant une conférence. À leur retour, l'URSS est sur le point de vaincre les Alliés, lorsque l'Empire du Soleil Levant décide de s'en mêler…

:arrow: Dans World in Conflict, acculés par l'effondrement de leur économie, les Soviétiques envahissent l'Europe de l’Ouest en 1988, puis s'attaquent à l'Amérique en prenant Seattle par surprise en 1989. La 3e guerre mondiale commence.

:arrow: Les jeux de stratégie tels que Civilization (série), Imperialism, la série des Total War, Europa Universalis, Victoria: An Empire Under the Sun ou Hearts of Iron II, en donnant au joueur le contrôle du développement d'une nation sur une très longue période, permettent de créer des uchronies. exemple ci-dessous avec le jeu napoléon Total War
Image

Beaucoup d'autres décrits ici

Au niveau des univers Bande dessinées les exemples là encore sont nombreux, notamment dans les comics ( et leurs adaptations pour le cinéma)
On peut dire aussi que bon nombre d'univers Marvel sont des uchronies, notamment l'histoire autour de Captain America et du Shield, la célèbre agence d'espionage, univers créé par Stan Lee, on pourrait multiplier les exemples ...

Image

On peut citer aussi l'histoire de Don Rosa, Si Donald n’existait pas ? (The Duck who never was), bande dessinée de 1994 : Le scénario : que seraient devenus les habitants de Donaldville si Donald n'était pas né ? On peut voir ici que l'uchronie se déroule au sein même d'un univers d'un univers fictif ( ce n'est plus vraiment l'histoire du monde réel recréée mais une histoire déjà imaginaire, celle du monde de Donald qu'on recrée )

Image

On va s'arrêter là pour le moment mais comme vous l'aurez compris, c'est un genre qui brasse très large notamment dans la culture populaire
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 59865
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Somewhere » mar. mars 08, 2016 12:20 pm

phoenlx a écrit :quelques exemples d'uchronies au cinéma

:arrow: Edge of Tomorrow (2014) : le major William Cage (Tom Cruise) et Rita Vrataski (Emily Blunt) combattent et reviennent au même espace-temps à chaque fois qu'ils décèdent, leur permettant d'explorer différentes stratégies.
Image


A noter qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman japonais.

J'essayerai de me prendre une soirée pour voir les vidéos et lire tout le topic.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 1:05 pm

oui je te conseille surtout le podcast elbakin ( et le livre guide de l'uchronie si possible :mrgreen: ) ça m'a donné plein d'autres envies de lecture
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87954
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Scarabéaware » mar. mars 08, 2016 1:36 pm

Eh ben, c'est très intéressant mais on peut dire que tu brosses vraiment très large en allant même jusqu'à citer cette histoire avec Donald :mrgreen:. J'ai tout lu textuellement, je regarderai les vidéos et explorerai les liens à un autre moment, mais je le ferai voir ce qui se dis là. Surtout prendre un moment pour la vidéo Elbakin et niveau du livre je songe à faire l'achat un de ces jours ;)
On a vraiment beaucoup de matière et je reviens sur Code Geass, y a la part de Science-fiction, de fantastique mais sur le plan uchronique il se situe bien puisqu'on a comme élément la victoire de Napoléon sur l'Angleterre faisant que les anglais fuient sur Britannia (l'Amérique).
Du coup je note aussi pour Jin Roh, film d'animation que je verrai assurément.
Par contre je me demandais, tu parle par la suite d'une possible rubrique à part. On avait déjà évoqué par rapport au Steampunk, du coup s'il viens cette rubrique est ce que du coup ce serait en lien avec le steampunk vu qu'on a d'ailleurs cette part ? :mrgreen:

Et tiens j'y pense en parlant de ça, une autre uchronie à citer, film d'animation français très bien fait, sorti en 2015 et pour lequel j'avais fait un topic :

Avril et le monde truqué : viewtopic.php?f=91&t=15529

Image

On est là dans un univers steampunk uchronique où en 1941 Napoléon V règne sur la France. On a eu auparavant la disparition de Napoléon III et les scientifiques disparaissent tous un à un. Voir le topic, c'est un film à voir aussi ;)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 1:40 pm

scarabéaware a écrit :On a vraiment beaucoup de matière et je reviens sur Code Geass, y a la part de Science-fiction, de fantastique mais sur le plan uchronique il se situe bien puisqu'on a comme élément la victoire de Napoléon sur l'Angleterre faisant que les anglais fuient sur Britannia (l'Amérique).


oui voilà c'est ça !!!
et du coup par rapport aux rubriques éventuelles du forum on en reparlera en off ( ça pose aussi des problèmes de structure j'avoue c'est pour ça que je ne l'ai pas fais jusque là, comme je le disais d'ailleurs et comme tout le monde le sent l'uchronie c'est déjà en soi transgenre, on a de la SF, de la fantasy, des oeuvres plus réalistes, des oeuvres comme tu le dis à la fois steampunk et uchroniques et au niveau des supports on a vraiment de tout, séries TV, films, romans, BDs, comics, jeux vidéos ..

Merci au passage pour l'oeuvre que tu cites que je ne connaissais pas, ça a l'air très sympathique
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 1:57 pm

on peut d'ailleurs citer watchmen aussi ! ( mais comme je disais il y a pas mal d'oeuvres de comics ! )
Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87954
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Scarabéaware » mar. mars 08, 2016 2:08 pm

Oui on peut bien aussi considérer Watchmen, tout comme V pour Vendetta ;). Et je pense que Itikar quand il verra ce topic nous livrera une belle liste complémentaire :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 2:18 pm

a n'en point douter :mrgreen:
c'est intéressant d'ailleurs de voir la liste de références proposée par elbakin ( mais il y en a pas mal d'autres )

- Le guide de l'uchronie actusf 2015 Gobled - Campeis
- La part de l'autre Albin Michel 2001 E.E. Schmitt
- Fatherland Julliard 1992 R. Harris
- L'histoire revisitée : panorama de l'uchronie sous toutes ses formes éditions Belles lettres 1999 E. Henriet
- Uchronie. Utopie dans l'histoire 1857 C. Renouvier
- Napoléon et la conquête du monde: 1812 à 1832 éd. H.-L. Delloye 1836 Louis-Napoléon Geoffroy-Château
- La séparation Denoël, coll. Lunes d'encre, 2005 C. Priest
- 1940 - Et si la France avait continué la guerre Tallandier 2010 Jacques Sapir, Loïc Mahé et Franck Stora.
- Le maître du Haut Château OPTA 1970 P. K. Dick
- La patrouille du temps Fiction N°28 1956 P. Anderson
- Tempête d'une nuit d'été pocket 1974 P.Anderson
- Téméraire Le Pré aux clercs 2007 N. Novik
- Lasser, détective des dieux Critic 2012 S. Miller P. Ward
- Rosée de feu Belial 2010 X. Mauméjean
- Sylvo Sylvain Mnémos 2010 R. Albert
- Le Paris des merveilles (Ambremer) - 2004, Bragelonne 2015 - P. Pevel
- 393 Résidence Avalon Éditions Voy'el C. Guitteaud
- Star wars infinities - Delcourt 2007
- Les Sources de la magie - Bragelonne 2005 - J. Champetier
- Watchmen- DC comics 1986 - A. Moore
- Chroniques des années noires - Presses de la Cité 2003 - K.S. Robinson
- Millecrabe - Interkeltia 2009 - PJ Hérault
- Louis le galoup - 2005 J.L. Marcastel
- La geste d'Alban - Matagot Nouvel angle 2011 - JL Marcastel
- 1602 - Marvel - 2004 - N. Gaiman
- Sliders : les mondes parallèles 1995
- Lord Darcy - 2002 - R. Garrett
- Sherlock Holmes - A.C. Doyle
- Le cercle de Farthing - Denoël, coll. Lunes d'encre, 2015 - J. Walton
- Cycle des Derynis - Pocket - K. Kurtz
- La Machine à différences - Denoël, ailleurs et demain, 1996 - W. Gibson et B. Sterling
- Anno Dracula -1999, Bragelonne 2012 - K. Newman
- Tosev timeline - 1994 - H. Turtledove
- Passés recomposés - Nestiveqnen 2003 - A.F. Ruaud
- Jour J - Delcourt 2010 - Pécau, Duval, Blanchard
- L'âge de déraison - G. Keyes
- Le château des étoiles - Rue de sèvres 2014 - A. Alice
- Alexandre le Grand et les Aigles de Rome - L'Atalante 2007 - J. Negrete
- Zoulou Kingdom- Fleuve noir 2006 - C. Lambert
- Le commando des immortels Fleuve noir 2008 C. Lambert
- La Reine des Lumières - Flammarion 2009 - X. Mauméjean
- La Malédiction d'Old Haven - Albin Michel 2007 - F. Colin
- Le Complot contre l'Amérique - Gallimard 2007 - P. Roth
- Victorian Fantasy - J'ai Lu 2014 - G. Caldera
- Le mystère du drake mécaniste - Livre de poche 2013 - L. Saintcrow
- Les derniers jours du paradis - Denoël, lunes d'encre, 2014 - RC Wilson
- Edge of Tomorow - Warner Bros. 2014 - D Liman
- Il était temps (about time) - 2013 - R. Curtis
- Retour vers le futur - Amblin Entertainement 1985 - R. Zemeckis
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66019
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar SauronGorthaur » mar. mars 08, 2016 2:21 pm

Les Uchronies c'est un genre très large, avec pas mal de bonnes idées -> les lister toutes serait trop long :lol:

Quand on y réfléchit d'ailleurs tous les films/romans/comics/dessin-animés avec des super-héros peuvent être des uchronies.
Image

Bélier Aries
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 7333
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Bélier Aries » mar. mars 08, 2016 2:57 pm

Nick Cutter, les portes du temps (des anomalies temporelles renvoient la terre actuelle au temps des dinosaures)

http://www.jurassic-world.com/primeval-nick-cutter-portes-temps.html
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps
Absente pour une durée indéterminée

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 3:11 pm

je ne connaissais pas merci pour la référence, oui c'est très très vaste et c'est ce que je disais par rapport aux comics, on pourrait englober plein d'oeuvres :super: D'ailleurs je pensais même à certains aspects de saint seiya. c'est plus discutable mais quand on voit le monde tel qu'il est dans saint seiya ( avec les Fondations et les formations politiques, commerciales assez différentes de notre monde actuel ça fait un peu penser à ça aussi. Certains fans se demandent parfois comment le monde a pu évoluer ainsi : une guerre mondiale ? Mais bon saint seiya ce serait plus une uchronie fantasiste avec l'inclusion de la magie ou ce qui y ressemble, cosmos, interventions des dieux et tout )
on a aussi une espèce d'uchronie dans l'univers fictif si on considère le manga next dimension ( qui est une sorte de réécriture du scénario de lost canvas, à moins qu'on imagine lost canvas comme une réécriture du scénario de ND ) ; un peu comme star wars finalement où depuis la revente à disney ils refont tout le scénario post retour du jedi en revenant sur ce qui était l'histoire jusque là plus ou moins officielle ( univers étendu )
Dans le cas de saint seiya pour en revenir à ça et à next dimension avec le voyage dans le passé on pourrait avoir une réécriture totale du monde actuel, de l'histoire de saint seiya classique. Il faudra voir ce que donne la suite mais en pensant à tous ces univers uchroniques et à toutes les possibilités, genres différents, ça me faisait aussi penser à ça.
bon puis des oeuvres comme Code Geass évidemment et bien d'autres.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bélier Aries
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 7333
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Bélier Aries » mar. mars 08, 2016 3:37 pm

Je viens par hasard aussi (en cherchant autre chose) de lire un article sur Saint Seiya et le Bouddhisme et il est dit dans cet article que Shaka aurait la mémoire de ses réincarnations précédentes (que j'utilise aussi dans ma fic, puisque Vindemiatrix dit que son nom est le nom de son étoile protectrice donc un pseudo, mais il dira clairement à son élève dans le chapitre 9 que j'écris actuellement que son vrai nom est Shaka et qu'il se réincarnera 500 ans plus tard), donc c'est aussi un exemple d'uchronie
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps
Absente pour une durée indéterminée

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 4:18 pm

ba shaka c'est le nom de bouddha, le bouddha historique soit siddarta gautama ( shakyamouni, le sage des Sakyas )
si on accepte l'idée que shaka est la réincarnation du bouddha historique ( Gautama ) ce qu'il laisse entendre, il doit avoir pas mal d'incarnations antérieures
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87954
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Scarabéaware » mar. mars 08, 2016 6:17 pm

Euh...faudra peut mettre un filtre ou cadrer un peu plus parce que sinon ça peut faire que quasiment tout est uchronie :shock:
Ceci dis je tiquais pour Retour vers le futur là mais bon oui effectivement il a quelque chose d'uchronique :mrgreen:

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66019
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar SauronGorthaur » mar. mars 08, 2016 6:18 pm

Bélier Aries a écrit :Nick Cutter, les portes du temps (des anomalies temporelles renvoient la terre actuelle au temps des dinosaures)

http://www.jurassic-world.com/primeval-nick-cutter-portes-temps.html

pour moi c'est pas uchronique :penseur:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » mar. mars 08, 2016 8:41 pm

je suis en train de lire le scénario en détail et oui j'ai du mal à percevoir exactement le côté uchronique, c'est des périodes temporelles reliées entre elles c'est ça ? bon du coup oui on peut dire qu'un évènement par exemple venu du présent comme la présence humaine qui plonge dans le passé, provoque un changement dans ce passé et que l'histoire bifurque, enfin si je comprend bien, mais ça n'a pas l'air d'être vraiment le principe exploité ici, ce qui est exploité c'est simplement le fait de relier des époques. donc je ne vois pas le côté " un évènement surgit et le cours de l'histoire change pour aboutir à quelque chose de totalement différent de ce qu'on connait normalement" mais bon je peux me tromper je ne connais pas la série et c'est ce que m'inspire ce résumé
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bélier Aries
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 7333
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Bélier Aries » mar. mars 08, 2016 8:45 pm

A première vue, non, mais il y a surprise à la fin de la série (si vous ne l'avez pas vue, je vous la recommande), donc oui, il y a uchronie
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps
Absente pour une durée indéterminée

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66019
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar SauronGorthaur » mar. mars 08, 2016 9:00 pm

je pensai avoir vu toute la série, ça me laisse sceptique :penseur: faut que je me la refasse :rire:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » sam. mars 18, 2017 2:19 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 7249
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Re-Van » sam. mars 18, 2017 2:42 pm

En ce moment je lis une série de bd sur la deuxième guerre mondiale qui s'appelle Wunderwaffen :)

C'est plutôt sympa.

Au début l'uchronie se démarquede l'histoire par un échec total du débarquement du 6 juin 1944 et par la mort brutale du maréchal russe Joukov qui gèle totalement les fronts ouest et est. Le reich sort toute une panoplie d'avions (qui ont vraiment existé mais n'ont en réalité pas dépassé la planche à dessin ou le prototype) pour combattre les anglais et les russes. La solution finale à la question juive se radicalise. Un nouvel "auschwitz" souterrain est bâti dans le plus grand secret où désormais juifs, tziganes et autres "untermens" sont littéralement broyés pour devenir de l'engrais animal.

Petit à petit on sent que se mêle un certain mysticisme ésothérique. Les aryens possèdent-ils encore de mystérieuses aptitudes gravées dans leur sang ? résistance accrue à la mort, espérance de vie prolongée et y avait-il quelque chose dans l'ombre qui aurait provoqué le désastre du débarquement... tout un mystère qu'Himmler et son institut de recherche occulte de la SS, l'Ahnenerbe et le Sonderburho 13 cherchent à percer...

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » sam. mars 18, 2017 3:04 pm

ça a l'air intéressant :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20932
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 11:47 am

Blaise Pascal : « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé »


ah non pitié... :lol: j'en peux plus de cette phrase. :PTDR: :PTDR:

bon, en parlant de l'uchronie, pour ceux qui aiment Stephen King, il y a ce livre que j'aime beaucoup et qui repose l'idée très simple de "si JFK n'avait pas été assassiné" et il en profite aussi, au passage, pour évoquer un certain nombre de théories dont celle du deuxième tireur, il me semble.
avec une belle biobliographie, en fin de livre, pour ceux qui sont intéressés par le sujet

Image
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307842
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le genre de l'uchronie

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 20, 2017 12:33 pm

ah tiens oui ça doit être intéressant ça
moi en matière de Stephen King ce qu'il faut que j'achète prochainement c'est l'une de ses autobiographie (où il évoque notamment son accident)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité