• Sortie de Star Wars : Episode IX

Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 17, 2015 11:32 am

Image

Jabba le Hutt, de son nom complet Jabba Desilijic Tiure, fut l'un des plus grands seigneurs du crime galactique au cours des dernières années de la République Galactique et au cours du règne de l'Empereur Palpatine. Rarement un Hutt n'est parvenu a étendre autant son empire criminel, ce en étroite collaboration avec des forces sombres; car Jabba le Hutt, plusqu'aucun autre seigneur du crime, a trempé jusqu'au cou - enfin au front, il a pas de cou :siffle: - dans le Grand Plan, ce complot ourdi par les Siths pour prendre le contrôle de la Galaxie.

Jabba né environ 600 ans avant la Bataille de Yavin. Son géniteur était Zorba Desilijic Tiure, l'un des grands criminels hutts de son époque et le chef du clan Desilijic. Le reste de sa famille était alors principalement constitué de ses oncles Jiliac et Pazda, et de ses neveux Gorga et Grubba (rappelons à tout hasard que les Hutts sont hermaphrodites, et adoptent pour la plupart une personnalité masculine, malgré des exceptions).

Zorba le Hutt, un des rares Hutts connu pour avoir possédé une barbe
Image

Zorba, en bon chef de clan et paternel, lui apprit toutes les ficelles de la criminalité et de la politique entre les clans Hutts. Le rôle de Jabba au sein des Desilijics prit de l'importance et il commença à s'occuper de nombreuses opérations du clan à travers les siècles durant lesquels il exerçait de très nombreux larcins et trafics en tout genre comme celui d'esclaves, d'épices, d'armes, de contrebande, ou encore l'assassinat -> bref, la routine pour un Hutt.

Parmi ses premiers méfaits, Jabba dépouilla notamment les célèbres jardins de Nuswatta et survécut aux dangereuses et infâmes orgies de Spunchina ( tout un programme!). Une autre de ses opérations non datée, mais située toutefois sous l'ère impériale, fut son raid avec Ephant Mon pour voler des armes sur la planète glaciale Glakka. Bien que l'opération tourna mal, elle permit aux deux criminels de nouer une véritable amitié: en effet, le Chevin protégea Jabba du mieux qu'il put, tandis que ce dernier préserva son compagnon du froid.

le pachydermique Ephant Mon - à gauche
Image

Cette amitié que noua Jabba avec Ephant Mon est une véritable exception, car Jabba considérant que toutes les autres espèces étaient inférieures à lui. Ainsi, à l'instar de tout autre Hutt qui se respectait, Jabba ne voulait parlait que le huttese lors de ses entretiens avec d'autres individus. Il utilisait alors des droïdes interprètes pour traduire ses paroles à ses interlocuteurs, alors qu'il pouvait en réalité baragouiner un petit peu le Basic - et il le comprenait très bien, comme le prouve ses conversations notamment avec Han Solo ou Luke Skywalker.

En bon seigneur du crime hutt qui se respecte, Jabba posséda cependant plusieurs majordomes non-hutt dont Naroon Cutha et ses successeurs Bidlo Kwerve et Bib Fortuna, qui fut l'un de ses plus proches collaborateurs pendant des années. Pour sa protection il engagea assez tôt des crapules de tout poil dont un grand nombre de Gamorreens. Pour anecdote, il usa de ruse lorsqu'il engagea ces derniers. Une coutume de ces guerriers porcins exigeait en effet que leur employeur devait se batte contre eux, coutume que Jabba accepta à la condition d'appliquer une fausse coutume Hutt consistant à se bander les yeux pour le combat. Une fois aveuglés, les guerriers porcins se firent battre par les malandrins de Jabba qui put donc les avoir à son service.

Jabba ne fit cependant réellement parler de lui que quelques siècles après sa naissance, dans le dernier siècle qui précéda la chute de la République et l'avènement de l'Empire.

C'est en effet à cette époque que le clan de Jabba gagna en importance et commença à représenter une gène pour ses principaux rivaux, les Besadiis, et principalement pour la célèbre Gardulla la Hutt. Les fortes tensions entre les deux clans incita Gardulla à quitter Nar Shaddaa, la Lune des Contrebandiers qui lui servait de repère, pour s'installer sur Tatooine et relança par l'occasion le podracing sur la planète. Une douzaine d'année plus tard, soit aux alentours de l'an -53, Jabba manifesta lui aussi son intérêt pour le contrôle de cette désertique planète et entra ainsi en conflit direct avec Gardulla. Le Hutt s'installa même dans un monastère B'omarr dans la Mer des Dunes, en faisant son quartier général.

Parallèlement, Zorba le Hutt fut arrêté pour usage illégal d'installation minière, et fut enfermé sur Kip. Jabba tenta à plusieurs reprises de le faire évader, sans aucun succès. Pire: son successeur à la tête des Desilijic ne fut pas Jabba, malgré sa puissance et son influence, mais Jiliac Desilijic Tiron. Jabba devint rapidement le second du clan, mais, furieux de voir la tête du clan lui échapper, préféra resta sur Tatooine et ne passa que peu de temps au Bijou, quartier général du clan sur Nar Shaddaa.

Une vingtaine d'années passèrent, mais Jabba n'avait toujours pas la main-mise totale sur Tatooine et à prendre l'avantage face à Gardulla. Un trafic de swoops organisé par Ephant Moon sur Cerea fut en plus compromis par l'intervention du Jedi Ki-Adi-Mundi.

Jabba se rendit alors sur Sojourn avec quelques membres de sa cour afin de rencontrer le banquier muun Hego Damask, ayant appris que sa rivale n'avait pas remboursé ses dettes à Damask. Il demanda au Muun de l'aide pour lui couper les vivres. En échange, le Hutt lui céderait une partie des recettes des courses de podracer et diminuerait son l'influence en faveur du Soleil Noir. Damask - qui était en réalité Dark Plagueis, Seigneur des Sith - accepta et lui offrit une information qu'il avait récemment apprise concernant le trafic d'épice de Gardulla avec l'organisation Bando Gora ; évidemment, Jabba sut exploiter cette annonce et put étendre sa domination sur Tatooine.

Jabba renvoya l'ascenceur à Hego Damask quand il découvrit par son réseau d'espion qu'il était menacé par ses ennemis et entreprit de prévenir son allié, ce qui sauva la vie du Muun. Il assista à l'attaque de Sojourn - attaque à base d'armes nucléaires prohibées - depuis l'espace à bord de son Joyau des Étoiles, et récupéra le vaisseau de son allié qui avait quitté vivant la planète.

L'aide apportée par Jabba ne fut pas oubliée par les Siths. Peu après, avec la mort de Dark Plagueis/Hego Damask des mains de son apprenti, Palpatine/Dark Sidious, celui-ci continua a faire affaire avec le Hutt, en qui il voyait un potentiel bon partenaire et instrument pour contrôler les régions de la Bordure Extérieure où le tafic d'épices et d'esclaves était prépondérant.

La Fédération du Commerce envahit ensuite Naboo, ce dont Jabba se moquait éperdument. Il était pris sur Tatooine par la course de la Boonta Eve, une immense source de profit et une occasion de montrer sa domination sur la planète. Il décida même d'inviter Gardulla, affaiblie par leur lutte, à sa loge pour assister à l'événement, pretextant une trêve et un rapprochement s'apparentant en réalité à une humiliation. Peu avant le départ, il proposa un pari à sa rivale concernant l'hypothétique victoire de Skywalker, bien que le favori de son droïde analyste R5-X2 était le célèbre Sebulba.

Image

Mais éttant plus intéressé par le profit que par la distraction proposée par le jeu en lui même (la preuve en était que Bib Fortuna s'occupait de l'organisation de l'événement), Jabba s'endormit pendant la Boonta qui vit finalement la victoire du jeune Skywalker.

Dans les années qui suivirent, Jabba voulut faire grandir encore plus ses profits sur Tatooine avec une nouvelle vente d'armes. En contact avec le trafiquant Dreddon qui avait un surplus d'armes dépassés mais toujours utiles, le Hutt monta une machination visant à faire entrer en conflit les Pillards Tuskens et ses potentiels futurs clients, les colons de la planète, afin de créer un contexte favorable à la vente d'armes. Pour cela, il paya des individus pour s'attaquer aux Hommes des Sables afin de tourner leur colère vers les autres habitants de la planète qui, pour se défendre, lui achèteraient ses marchandises. Ainsi Jabba deviendrait le sauveur de Tatooine, titre que tenta de lui ravir Gardulla en éliminant quelques tribus Tuskens, dont celle du Jedi Sharad Hett.

Cette opération ne fut pas un franc succès, même avec l'intervention de la chasseuse de primes Aurra Sing, engagée par Jabba. Mais le Hutt sut saisir l'occasion d'humilier sa rivale lorsque celle-ci, au cours d'une attaque contre les Tuskens, se retrouva vite en mauvaise posture ; Jabba, prévenu par Sing, lui porta secours et la tira d'une bien mauvaise posture. Jabba gagna ainsi la partie, passant au premier plan au détriment de Gardulla.

Durant la Guerre des Clones, Jabba, comme tous les Hutts, se prétendit neutre, refusant officiellement de prendre partie pour un camp ou l'autre, mais aidant les deux camps selon ses besoins personnels et son intérêt. Cependant, l'enlèvement de son fils Rotta par Asajj Ventress et la tentative de faire porter le chapeau de cet enlèvement à la République rendit Jabba et le reste du Grand Conseil Hutt - dont il faisait à présent partie, preuve de son influence croissante - plus enclin a soutenir la République contre la Confédération. ( Notons que Rotta, fils de Jabba, semble avoir trouvé la mort peu après, vu qu'on entendit plus jamais parler de lui après ça)

Lorsque la République Galactique céda sa place à l'Empire Galactique, les Hutts virent vite que le nouveau régime était encore moins regardant sur leurs activités que le précédent régime. Ce qui était à leur avantage. L'épice, les armes et les esclaves enrichirent considérablement les Hutts, Jabba le premier, Tatooine étant situé dans une des régions charnières de ces trafics, faisant de Jabba un acteur incontournable en la matière.

C'est aux alentours de l'an -5 que Jabba, qui assistait Jiliac dans les affaires du clan au Bijou, remarqua la visite d'un jeune humain du nom de Han Solo qui avait été recommandé par Tagta, un autre membre du clan. Rapidement, pendant que son oncle menait l'entretien, Jabba commença à apprécier cet humain qui savait se mettre bien en valeur, sans aucune modestie. Et si le jeune homme semblait ne pas vouloir faire dans le transport d'esclaves, le seigneur criminel de Tatooine ne considéra pas cela comme une gène - après tout, il faisait dans l'épice et les armes autant que dans les esclaves.

Jabba eu des raisons supplémentaires d'apprécier le jeune Solo: dans les temps qui suivirent, Jabba récupéra un Oskan « mangeur de sang », et décida de le ramener à son palais de Tatooine - il n'avait pas encore de Rancor à l'époque. Han Solo fut chargé de servir de pilote du Joyau des Étoiles, tandis que Jabba se prélassait tranquillement avec ses danseuses. Mais le yacht fut attaqué par des pirates Drells voulant la peau du Hutt. Heureusement pour Jabba, son nouveau pilote était à la hauteur et sauva la vie de son employeur.

Le Joyau des Etoiles
Image

Suite à cette attaque, Jabba n'hésita pas à récompenser son sauveur. Restant toutefois méfiant, il vérifia les ordinateurs de bord et constata que Han avait anticipé l'attaque à l'approche des Drells. Il contacta également ses espions auprès des autres membres du Kajidic pour vérifier si l'attaque ne provenait pas d'un éventuel mécontentement quant à la direction du clan. Deux semaines plus tard, il fit convoquer Han auprès de Jiliac. Face à la suspicion des Hutts, ce dernier révéla avoir déjà eu affaire aux Drells lorsqu'il était lieutenant dans la Marine Impériale, ce qui expliquait sa réaction rapide à leur arrivée. L'humain avoua également avoir travaillé à une époque pour les Besadiis et avoir provoqué la mort du Hutt Zavval sur Ylesia. Jabba et son oncle ne lui en tinrent pas rigueur, mais lui firent promettre de ne jamais révéler ce détail à quiconque.

Face à la puissance des Besadiis dont ils connaissaient à présent mieux, grâce à ce fameux Han Solo, les détails de leurs opérations sur Ylesia (extraction et traitement de l'épice), Jabba et Jiliac organisèrent une réunion avec les Besadiis, dont Aruk était alors le chef, et qui eut pour résultat de calmer légèrement les tensions entre les deux clans. Ce fut également ce moment là que choisit Jiliac pour tomber enceinte (rigolez pas), ce qui donna une charge de travail supplémentaire à Jabba au sein du clan. Toutefois, ce fut ensemble qu'ils décidèrent d'éliminer leur rival Aruk par le biais du gourou d'une secte importante d'Ylesia, Teroenza, afin de faire plier les Besadiis. La machination fonctionna, Teroenza tuant avec du poison Aruk.

Peu après, Jabba découvrit sur la station Kwenn un petit singe-lézard kowakien, Salacious Crumb, qui le fit rire par ses facéties. Le Hutt décida de l'adopter et ce dernier devint son bouffon officiel.

Image

Jiliac ne s'occupant presque plus que de son enfant à naître, Jabba gagna de plus en plus d'importance au sein du Kajidic Desilijic, ce qui l'empêchait de mener ses affaires sur Tatooine où Ephant Mon assurait l'intérim. Les problèmes du clan s'accentuèrent et la faillite s'approchait dans la cinquantaine d'année qui venait. Furieux, Jabba parvint à réveiller quelques peu Jiliac et participa à une séance du Grand Conseil Hutt. Devant l'ensemble des Kajidics, Jabba fit un discours éloquent et convainquit les autres clans de punir les Besadiis à qui Jabba reprochait de se nourrir sur le dos des autres Hutts.

Une nouvelle opportunité de faire de l'ombre aux Besadiis frappa à la porte de Jiliac par la suite: La chef rebelle Bria Tharen vint les voir pour leur proposer une alliance : les Rebelles avaient l'intention de lancer un raid sur Ylesia contre la secte de l'unicité et demandaient aux Hutts de financer cette attaque. Frapper cette grande source de revenus des Besadiis était une opportunité en or et Jabba trouva cela fort alléchant. Hélas, Jiliac, par souci de neutralité dans les grandes affaires galactiques, refusa de porter son soutien à ce raid, au grand désarroi de son neveu. Toutefois, ce dernier accepta la carte de Bria pour la contacter, au cas où il y aurait des changements.

Cette décision de Jiliac ne fit que renforcer l'idée chez Jabba que sa tante ( = étant tombé enceinte, Jilliac, de personnalité masculine a la base, a adopté une personnalité féminine ... cherchez pas ... ) avait fait son temps et qu'il était grand temps pour le Kajidic de changer de chef. En attendant de prendre le pouvoir, Jabba eut la chance de voir revenir Han Solo du Secteur Corporatif. Lors d'une audience pour parler affaires, Jabba lui offrit même le privilège immense de pouvoir s'asseoir sur sa queue, une chose rare qui montrait tout le respect et toute l'affection qu'il avait pour le contrebandier.

Le grand bouleversement dans le clan tant réclamait par Jabba survint bientôt. Durga qui avait prit la place d'Aruk suite à l'empoisonnement de ce dernier, avait découvert la vérité et la responsabilité des Desilijics dans cet assassinat. Il défia Jiliac selon la loi ancienne hutt. Suite au violent affrontement entre les deux, Durga repartit victorieux, et Jabba se vit prendre la place de sa défunte tante. Conscient que le petit de Jiliac, qui avait survécu dans la poche de sa mère, allait lui porter préjudice plus tard concernant le contrôle du Kajidic, Jabba l'élimina lui-même.

Pour son premier acte en tant que chef des Desilijics, Jabba contacta Bria Tharen pour lui assurer son soutien pour l'attaque sur Ylesia. L'opération fut une réussite pour les Rebelles et Jabba se réjouit de voir ses rivaux affaiblis : l'équilibre des forces et des richesses entre Desilijic et Besadii était à présent rompu et son clan avait pris le dessus sur ses ennemis. Il profita de l'occasion pour acheter une cargaison d'épice en provenance de Kessel au criminel Moruth Doole. Il contacta ensuite Han Solo pour qu'il l'achemine rapidement. Malheureusement, le contrebandier lui fit défaut puisque celui-ci perdit sa cargaison à cause d'un contrôle impériale. Quand le Corellien le contacta, Jabba qui était fou de rage lui laissa dix jours pour rembourser le prix de l'épice ...

La suite, on la connait:

Image

Jabba tenait tellement à cette affaire d'épice avec Solo qu'il finit par se rendre directement, avec plusieurs chasseurs de primes (dont Boba Fett), au hangar où se trouvait le vaisseau du contrebandier, le Faucon Millenium, pour s'adresser en personne à lui. Accompagné par son copilote de toujours, Chewbacca, Han lui déclara qu'il était sur un bon coup (il venait d'accepter d'acheminer des passagers vers Alderaan) et lui promit de le rembourser sous peu. Jabba le laissa donc tranquille, mais l'histoire galactique rattrapa le contrebandier puisqu'il participa héroïquement à la bataille de Yavin et gagna un statut de héros rebelle qui ne lui laissa pas le temps de rembourser sa dette. C'en était trop pour Jabba qui mit ainsi une grosse prime sur la tête de son ancien employé avec l'espoir de le voir tomber entre ses griffes tôt ou tard.

Ce fut également à cette période que Jabba reçut un présent de la part de l'un de ses majordomes, Bidlo Kwerve : un rancor. La première victime que Jabba laissa à son nouvel animal fut Bidlo en personne. Ainsi Bib Fortuna devint son seul et unique majordome pour le reste de sa carrière.


Han Solo fut plus tard capturé par Boba Fett sur Bespin, mais ce dernier ne parvint pas à le livrer à Jabba comme prévu puisque tous les chasseurs de primes de la galaxie se mirent sur sa route pour récupérer eux-même Solo et le livre eux-même à Jabba, qui attendait dans son palais l'arrivée du Mandalorien.
à la même époque, alors qu'il prenait un repas, un gang de swoop dirigé par Gizman débarqua dans le palais pour l'informer que Luke Skywalker, le célèbre héros Jedi de l'Alliance Rebelle , était sur Tatooine. Renonçant à sa capture, sachant qu'il valait plus en étant mort (en effet, il croyait que le Seigneur Sith Dark Vador, bras-droit de l'Empereur, avait mit une prime sur lui alors qu'il s'agissait en fait du Prince Xizor), Jabba envoya Gros Gizz et ses hommes l'éliminer. Il les vit revenir peu après avec leur échec, mais cela importait peu pour lui.

Finalement, Boba Fett lui amena Han Solo dans un bloc de carbonite, après avoir coiffé au poteau tous ses concurrents et ce, jusque devant les portes du palais du seigneur Hutt. Satisfait, Jabba paya comme il se doit le chasseur de primes qui décida de rester quelques temps au palais. Il accrocha le bloc contenant Solo sur un des murs de la salle du trône, au milieu de ses autres trophées et à la vue de tous, marquant ainsi sa victoire et son pouvoir.

Jabba continua à vivre dans l'opulence sans vraiment se douter que sa victoire sur Solo allait débouché sur sa défaite et sa mort. Suite à cela, il reçut la visite de deux droïdes, R2-D2 et C-3PO qui venaient lui apporter un message du Jedi Luke Skywalker l'informant qu'il désirait négocier la liberté du contrebandier corellien. Jabba ne voulait pas relâcher son trophée, mais peu importait, les droïdes lui étaient offerts par ce Skywalker et il pouvait les utiliser à sa guise. Le droïde de protocole fut assigné à la traduction pour les futures transactions qu'effectuerait le seigneur du crime, tandis que l'unité R2 fut affectée comme serveur sur la barge de Jabba.

Lors d'un moment de détente, Jabba décida de jeter Oola, une de ses danseuses Twi'lek, à son rancor sur un caprice. Après tout, en tant que maître incontesté de Tatooine, il pouvait se le permettre, et ce n'était pas les femelles esclaves qui manquaient à son palais. Ce fut peu après qu'il reçut la visite du chasseur de primes Boushh qui lui apportait Chewbacca, l'associé de Solo. Jabba voulut se montrer généreux en offrant vingt cinq milles crédits, et il fut fort étonné (et satisfait) quand son interlocuteur eut la témérité de négocier un détonateur thermal à la main. Finalement les deux parties se mirent d'accord, et le Hutt envoya le Wookie en cellule.

Le soir même, se préparant à un mauvais coup des Rebelles, Jabba et quelques individus de sa cour se tinrent embusqués près du bloc de carbonite. Ainsi, il démasqua la princesse Leia Organa, ayant accaparé l'identité de Boushh, et la captura, après qu'elle eut libéré Solo. Raffolant encore et toujours de femelles pour danser devant lui, il transforma la chef rebelle en esclave, la vêtit d'une petite tenue affriolante, et la tint à ses côtés grâce à une chaîne.

Han Solo, Chewbacca, Leia, il ne manquait plus que Luke Skywalker soit entre ses mains, malgré ses ordres de ne pas le laisser entrer. Le Jedi pénétra dans le palais malgré tout et, grâce à la persuasion de Force, se fit introduire auprès du maître des lieux par Bib Fortuna. Fou de rage, Jabba congédia son majordome pour son erreur puis se fit clair avec le Jedi : ses ruses mentales ne marcheraient pas sur lui et ,comme par le passé, il était prêt à défier un membre de son ordre millénaire. Il ouvrit la trappe se trouvant sous le Jedi qui atterrit dans la fosse du rancor. Heureux de son divertissement fort alléchant, Jabba fut pourtant déçu et horrifié de voir sa malheureuse (hum hum) et innocente (hum hum hum hum) créature se faire tuer par le jeune homme. Il enferma Skywalker alors avec ses amis et décida de les éliminer une bonne fois pour toutes.

Peu avant d'emmener les prisonniers à la fosse de Carkoon, Luke Skywalker lui adressa un avertissement : il s'agissait de la dernière erreur du Hutt. Ne voyant pas ce qui pouvait lui arriver de mal, contrairement à ses prisonniers, Jabba prit place dans sa barge et, escorté par des skiffs bondés de gardes, se rendit auprès du sarlacc afin que ses ennemis y soient digérés pendant mille ans. Juste avant le départ, Arica, l'une de ses danseuses qu'il ne prit pas à son bord, le supplia de la laisser venir. Mais le Hutt refusa catégoriquement, sa cour étant largement suffisante (là aussi, il commit une erreur puisqu'il s'agissait en fait de Mara Jade, l'une des Mains de l'Empereur qui était chargée de tuer Luke Skywalker).

Une fois sur les lieux de l'exécution, Jabba permit à ses trois prisonniers de supplier sa clémence. Skywalker lui répondit avec défi qu'il allait mourir s'il ne les libérait pas, ce qui amusa le Hutt qui ordonna aussitôt le début des exécutions. Luke monta sur la planche qui allait l'envoyer dans la bouche du Sarlacc et ce fut à ce moment-là que tout bascula, R2-D2 présent à bord envoyant son sabre laser à Luke qui déclencha les hostilités. Une bataille fit rage au dessus de la fosse de Carkoon, et Jabba y fut impliqué malgré lui. Leia, toujours attachée à lui, profita de la confusion pour s'attaquer à son maître baveux. Elle lui passa sa chaîne autour du coup et l'étrangla. Le Hutt tenta désespérément de se libérer de l'étreinte de sa jeune esclave. Hélas pour lui, Luke avait eu raison : il avait commis sa dernière erreur en refusant de libérer Solo. Malgré la robustesse de son espèce, le grand et puissant Jabba le Hutt périt des mains de Leia.



Peu après, sa barge fut détruite par le Jedi, ne laissant rien de son corps.

La mort de Jabba laissa la place de chef du Kajidic Desilijic vacante. La fortune du Hutt, se composant de nombreux crédits, objets d'art, vaisseaux et propriétés terrestres, ne demandait également plus qu'à être récupérée. Plusieurs Hutts, dont son neveu Gorga, se lancèrent alors dans une guerre de succession et du partage de l'héritage de Jabba, ce qui tourna au pugilat et à l'affrontement direct entre plusieurs Hutts membres du clan.

La mort du Hutt choqua aussi beaucoup les Hutts, et certains d'entre-eux, en premier lieu Zorba, son père, cherchèrent à le venger. La tête de la princesse Leïa fut mise à prix, et ce n'est que lorsqu'elle devint Présidente de la Nouvelle République que la prime fut levée, les Hutts n'étant pas assez fou pour s'en prendre à un Chef d'Etat républicain.

Notons aussi que l'un des grands bénéficiaires de la mort de Jabba le Hutt fut le contrebandier Talon Karrdre, dont le réseau remplaça celui du Hutt dans de nombreux secteurs.
Image

Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60918
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt (Prochainement)

Messagepar Somewhere » jeu. sept. 17, 2015 11:59 am

J'ai tout lu. :mrgreen:

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt (Prochainement)

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 17, 2015 12:00 pm

Somewhere a écrit :J'ai tout lu. :mrgreen:

Voix de Vador: "Impressionnant. Très Impressionnant". :vader:

j'entame la rédaction après 16h ou 17 h
Image

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 17, 2015 5:39 pm

ça y est, la fiche est complétée/terminée, bonne lecture :mdr:
Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91486
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 17, 2015 10:43 pm

Eh ben...c'est que ça a la vie longue un Hutt quand même :lol:
Jabba 500 ans et son père est toujours vivant à sa mort :mdr:
Que de trafic mais surtout une sacré ascension de sa part, on peut apprécier l'évolution qu'il a connu de ce côté là. Et pour Jiliac enceinte sur le coup j'ai pas rigolé tellement j'étais concentré, d'un coup tu vois c'est l'effet de surprise d'abord :lol:
Bref, tout bien lu en tout cas :D

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 17, 2015 10:49 pm

les Hutts sont vachement bizarres comme créatures :lol:

oui en fait Jabba c'est une sorte d'Al Capone gastéropode :siffle:
Image

Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60918
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar Somewhere » ven. sept. 18, 2015 12:05 pm

Oui, j'aime bien les Hutt, ils sont pas très sexy et mobiles, mais qu'est-ce qu'ils sont intelligents, dommage qu'ils ont mit leur intelligence au service du crime. :rire:

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar SauronGorthaur » ven. sept. 18, 2015 1:59 pm

vu que cela leur a réussi, eux ils trouvent pas ça dommage :mdr:
Image

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7908
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar Chernabog » ven. sept. 18, 2015 2:20 pm

Faute à deux reprises : pas de s à cour pour la cour de Jabba :wink:

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67384
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jabba Desilijic Tiure, dit Jabba le Hutt

Messagepar SauronGorthaur » ven. sept. 18, 2015 2:53 pm

okay je vais corriger ça tout a l'heure, merci :jap:
Image


Retourner vers « Les personnages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité