David Lynch

Le coin des cinéastes, car le cinéma, ce n'est pas que des films... Découvrez ici les travailleurs de l'ombre du septième art, réalisateurs, scénaristes, compositeurs, producteurs, qui une fois leur travail mis en commun nous permet de nous offrir le meilleur du cinéma... Ou le pire.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

David Lynch

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2014 12:05 pm

Image

David Lynch est un cinéaste, photographe, musicien et peintre américain né le 20 janvier 1946 à Missoula (Montana).

Avant de commencer ce topic je dois vous avouer que c'est l'un de mes cinéastes préférés, peut-être même mon cinéaste préféré (avec Terrence Malick et quelques rares autres) donc je serai tout sauf neutre dans ce topic, je serai souvent dithyrambique, excessif, et pourtant, je n'aime pas tous ses films pareillement, certains m'ont laissé des impressions dérangeantes (mais pas forcément dans le bon sens du terme), certains m'ont un peu ennuyé comme son Dune. Mais d'autres, de véritables chef d'oeuvre à mon sens, sont des oeuvres qui m'ont marqué à vie comme sa série Twin Peaks ou son Mulholland Drive, je suis fasciné par l'homme, l'artiste, son oeuvre, c'est un cinéaste pour lequel je possède aussi certains livres, que j'adore décortiquer, pour moi l'un des plus grands génies de toute l'histoire du cinéma.

Je commence par une petite bio (je paraphrase plus ou moins wikipédia) :
David Lynch est à ce jour l'auteur de 10 longs-métrages, sortis entre 1977 et 2006. Nommé aux Oscars du cinéma comme meilleur réalisateur pour Elephant Man (1980), Blue Velvet (1986) et Mulholland Drive (2001). Il a également reçu la Palme d'or au Festival de Cannes en 1990 et un Lion d'or d'honneur à la Mostra de Venise en 2006.

Son style novateur et surréaliste, parfois qualifié de « lynchien », est devenu reconnaissable pour de nombreux spectateurs et critiques. Il se caractérise par son imagerie onirique et sa conception sonore méticuleuse. L'imagerie parfois violente de ses films lui confère la réputation de « déranger, d'offenser ou de mystifier » son public. David Lynch porte un regard sombre et halluciné sur la réalité humaine inquiétante qui se dissimule derrière le vernis social, au sein des petites bourgades américaines (dans Blue Velvet ou Twin Peaks) ou de Los Angeles (dans Lost Highway ou Mulholland Drive).

Il donne par la suite de nouvelles orientations à sa carrière artistique, se faisant connaître comme peintre, musicien ou designer.

Depuis la création de sa Fondation David Lynch en 2005, il s'engage dans la promotion de la Méditation transcendantale pour aider les populations dites « à risque ».

J'en profite pour vous rediriger vers le topic sur la méditation transcendantale (avec une petite interview de David Lynch) si ce sujet intéresse certains ici :
viewtopic.php?f=85&t=18616
(la rubrique est en accès restreint mais n'hésitez pas à demander l'accès)

Je poste aussi cette très bonne petite vidéo de Blow Up (émission ARTE) qui rend hommage au cinéaste !!



EDIT
Signalons aussi ce film biographique sur David Lynch sorti en 2017 et réalisé par Jon Nguyen : The art life
--> viewtopic.php?f=91&t=17881
Il 'agit d'un film au rythme assez lent qui s'attarde notamment sur le travail d'artiste peintre de David Lynch dans son atelier

Image

______________________________________________________________________________________________


Bon ce topic sur David Lynch arrive bien tard ! En surfant parmi les topics du forum consacré à divers films ou cinéstes tout à l'heure je constatais avec effroi et stupéfaction qu'il n'y avait toujours pas de topic sur ce grand artiste alors qu'on a déjà une trentaine de cinéastes dans la rubrique :shock: :shock: Obligé que je m'y colle :mrgreen: ! Alors après tout ce que j'ai dis au début, ça va peut-être vous étonner mais c'est un cinéaste que je connaissais peu jusqu'à il y a quelques années (je ne le connaissais qu'à travers son Dune qui sincèrement, m'a plutôt ennuyé, et d'ailleurs les gros fans du livre de Herbert ne sont en général pas fan mais ce n'est pas forcément la faute de Lynch et on aura l'occasion d'y revenir sans doute ) J'avais un à priori assez négatif sur ce cinéaste d'autant que la seule fois où je l'avais vu au cinéma, c'était pour Mulholland drive en 2001 à l'époque où je venais d'avoir une carte de cinéma et où j'enchainais les films, et à l'époque, le film m'avait certes marqué (difficile de ne pas être marqué par ce film, on s'en souvient des années après, l'atmosphère vous met une sacrée claque) mais ceci dit son ambiance m'avait paru désagréable, dérangeante (et pour le coup, elle l'est encore quand je le revois, difficile d'en être autrement) mais justement et pour cette raison, j'avais un peu oublié le film, j'aime bien vivre des expériences qui me correspondent (en ce moment le cinéaste avec lequel je suis le plus en osmose est sans doute Terrence Malick) Le surréalisme de Lynch ne me parlait pas à l'époque, ses scènes assez sombres, dérangeantes, flippantes ne me mettaient pas dans un état que j'aimais, mais je ne peux nier avoir été très marqué par elles. Je l'ai donc mis de côté, me concentrant à l'époque sur d'autres cinéastes et films.

Et puis un jour, sur allociné il y avait eu un jeu de votes pour élire le film préféré des fans. Mulholland Drive de Lynch avait remporté les suffrages et été élu meilleur film des allocinéens (devant les seigneur des anneaux, devant The Dark Knight et pourtant c'était juste après le gros boom pour ce film, et devant divers Miyazaki ou films cultes des années 50-60 .. ) sur le moment, ça m'avait un peu énervé, et puis j'ai eu envie de le revoir, d'un oeil neuf. Et je me suis pris à la revision une claque monumentale. Ce film est tellement énorme qu'aucun cinéphile qui se prétend comme tel sur Terre ne devrait le zapper et tant que je vivrai je pousserai des gens à le voir :mrgreen: Pour moi Mullholand Drive est d'ailleurs et de loin le meilleur film qu'on ait jamais réalisé sur l'univers des rêves et de l'inconscient, que ce soit en animation, en films lives, je ne lui connais aucun équivalent (inutile de préciser que je préfère de loin la vision Lynchienne à celle de Nolan dans Inception par exemple , mais de très loin !!! )

Image


On aura l'occasion de reparler de Mulholland Drive mais je l'ai déjà longuement fait dans le topic qui lui est dédié. Ce film est tout simplement pour moi une claque incommensurable, et c'est lui qui m'a fait entrer assez récemment dans les univers si étranges de Lynch, car suite au visionnage de ce film j'ai ensuite eu envie de creuser davantage sa filmographie, à travers d'abord des oeuvres comme Blue velvet, Lost Highway (gros choc aussi même si un peu moindre), Inland empire, Elephant Man, Sailor et Lula ( je n'ai toujours pas vu Eraserhead à l'heure où j'écris ces lignes mais ça viendra ^^) La plupart m'ont marqué mais moins que l'autre. Suffisamment cependant pour en faire désormais l'un de mes cinéastes cultes (et Mulholland Drive est sans doute l'un de mes 3-4 films préférés toutes époques, je n'oublierai jamais le choc énorme qu'il a représenté et il m'a d'ailleurs fallu plusieurs autres visionnages pour en tirer toute la substantifique moelle, c'est un film qui gagne à être revu plusieurs fois) Je trouve ce cinéaste absolument incroyable (EDIT : et depuis ces lignes j'ai pu découvrir aussi sa série Twin peaks, absolument géniale elle aussi), il arrive à générer des ambiances qu'aucun autre cinéaste à mon sens ne sait générer, je suis littéralement fasciné par le bonhomme et j'ai du mal à en parler rationnellement. Un peu comme Malick finalement, c'est plus des films qui parlent au coeur, aux émotions, à l'inconscient ; Pour moi, très peu au monde ont un tel sens de la caméra, de l'ambiance, du surréalisme, d'ailleurs en général quand je pense au mouvement surréaliste, les noms qui me viennent en tête sont bien sûr d'abord certains artistes comme le peintre Dali mais c'est tout autant David Lynch de part les ambiances si particulières de ses films. Le genre de bonhomme à vous réconcilier avec l'art cinématographique quand vous êtes lassés de toutes les faderies qui sortent toutes les semaines, les blockbusters formatés et semblables etc, là on nage vraiment dans d'autres sphères !! Mais on aura sans doute l'occasion d'en reparler ( bien que les topics dédiés à ses films soient déjà un peu remplis)

Je les signale au passage
Le topic sur Mulholland drive ( à voir ! ) : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... =91&t=7206
Le topic sur Inland empire : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 91&t=10035
Le topic sur Blue Velvet : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... =91&t=9035
Le topic sur Lost Highway : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... =91&t=8661
Le topic sur elephant man ( un peu différent de ses autres atmosphères je trouve ) --> topic à faire, mais on a du en parler dans certains topics
Le topic sur Dune : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 55&t=11674 ( le seul qui m'a plus déçu mais il est différent des autres et c'était un peu un film de commande )

c'est un cinéaste qui utilise aussi souvent comme compositeur le très bon Angelo Badalamenti, et c'est pourquoi dans ce topic il sera sans doute aussi question de lui, de ses thèmes mystérieux, planants, on peut le retrouver notamment sur la BO de la série Twin peaks, sur Mulholland drive (où il fait même un petit caméo) ..
Voir son topic : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 92&t=21080

ci-dessous : le compositeur italien Angelo Badalamenti
Image



L'ensemble des longs métrages de David Lynch :
1977 : Eraserhead (Labyrinth man pour sa sortie en France)
1980 : Elephant Man (The Elephant Man)
1984 : Dune
1986 : Blue Velvet
1990 : Sailor et Lula (Wild at Heart)
1992 : Twin Peaks (Twin Peaks, Fire Walk with Me)
1997 : Lost Highway
1999 : Une histoire vraie (The Straight Story)
2001 : Mulholland Drive
2006 : Inland Empire


Courts métrages :

1967 : Six Figures Getting Sick (animation)
1968 : The Alphabet (animation)
1970 : The Grandmother (moyen métrage)
1973 : The Amputee (court-métrage de 4 min en 1/2" vidéo noir et blanc)
1988 : Les Français vus par les Français - segment The Cowboy and the Frenchman (court-métrage de 22 min en 35 mm couleurs)
1990 : Industrial Symphony No. 1: The Dream of the Broken Hearted (en collaboration avec Angelo Badalamenti)
1995 : Lumière et Compagnie - segment Lumière (Premonition following an Evil Deed)
2002 : Darkened Room
2007 : Boat
2007 : Chacun son cinéma - segment Absurda
2010 : Lady Blue Shanghai
2011 : I Touch A Red Button Man (sur une bande son d'Interpol)
2012 : Idem Paris (court-métrage de 7 min 48 sec en vidéo noir et blanc)


Séries :

1990 : Twin Peaks
1990 : American Chronicles
1992 : On the Air
1993 : Hotel Room (épisodes Blackout et Tricks)
2002 : Rabbits
2002 : Dumbland (8 épisodes) - dessin animé


Contributions :
2010 : 2012: Time For Change, film documentaire de João Amorim
Dans The Cleveland Show, série créée par Seth MacFarlane, David Lynch prête sa voix au barman Gus, personnage lui ressemblant étrangement.
2013 : il réalise le clip de la chanson Came Back Haunted du groupe Nine Inch Nails

clips :
2009 : Shot in the Back of the Head de Moby

Plus : La fiche wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Lynch

Image

ci-dessous : image de Elephant Man
Image

affiche de Dune, adaptation du roman de SF culte de Franck Herbert (avec entre autre l'acteur Kyle McLachlan qui deviendra l'un des acteurs phares du cinéaste (et qu'on retrouvera plus tard notamment dans la série Twin Peaks, ou encore Blue Velvet)
Image

ci-dessous : Inland Empire (avec Laura Dern)
Image

une scène d'Inland Empire !
Image

Une image de Lost Highway
Image

ci-dessous : image de Blue Velvet avec Isabella Rossellini et Kyle McLachlan
Image

image de Sailor et Lula (avec Nicolas Cage et Laura Dern, encore elle :mrgreen: )
Image

ci-dessous : le film Twin Peaks - Fire walk with me
(il s'agit d'un film préquel à la série Twin Peaks, mais il est très préférable de voir la série AVANT ce film)

Image


La série Twin Peaks
(voir le topic des deux premières saisons)

Image

quelques images de la série Twin Peaks

Image

Image

pour ceux d'entre vous qui s'intéressent à la série je ne peux d'ailleurs que vous recommander chaudement ce livre (écrit par Marc Frost le co-réalisateur de la série), livre que nous avons abordé [url=https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=534&t=13510}dans le topic sur la série[/url] entre moult autres sujets

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2014 12:43 pm

N'hésitez pas à mettre votre classement !

Pour ma part

Image

1. Mulholland drive 20 / 20 ---> Je crois que c'est le seul film à ma connaissance pour lequel je ne vois aucun bémol, si ce n'est que je le regarderais pas tous les jours car il a un côté déprimant ...

Image

2. Lost Highway 18,5 / 20 j'avais été très marqué par son atmosphère
3. Blue velvet 17 / 20

Image

4. Elephant man 16,5 / 20

Image

5. Inland empire 15 / 20 --> aurait pu être une grosse claque et contient des scènes mémorables, le soucis c'est qu'il est trop obscur à mon goût. c'est un peu le même syndrôme que " a la merveille " pour Malick je trouve que dans celui-ci , Lynch a été trop lynchien, jusqu'à me perdre un peu comme spectateur.

6. Sailor et Lula 15 / 20

Image

7. Dune --> non notable car projet un peu complexe mais histoire de lui donner une note par rapport à mon ressenti : ce sera un 10/20
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les confins du temps
Les confins du temps
Avatar du membre
Messages : 60497
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar Somewhere » lun. févr. 24, 2014 12:44 pm

phoenlx a écrit :N'hésitez pas à mettre votre classement !


J'ai vu aucun de ces films. :rire:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2014 12:45 pm

bon sang il faut que tu t'y mettes !
Mais je te conseille cependant de commencer par ceux que j'ai préféré ( après c'est subjectif et je crois que les fans de lynch sont partgés un peu comme les fans d'autres cinéastes )
perso ma claque absolue reste Mulholland drive.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Fenrir
cascade gelée
cascade gelée
Avatar du membre
Messages : 2455
Enregistré le : mer. déc. 19, 2012 11:22 pm
Localisation : Asgard

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar Fenrir » lun. févr. 24, 2014 1:03 pm

J'en ai vu 2 et je dois me faire twin peaks et mulholland drive :rouge: :transpire:
Image

The Force is strong in my family , My father has it , I have it , My sister has it ,You have that power too - Luke Skywalker

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2014 1:11 pm

twin peaks j'ai pas vu
lesquels tu as vu ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Fenrir
cascade gelée
cascade gelée
Avatar du membre
Messages : 2455
Enregistré le : mer. déc. 19, 2012 11:22 pm
Localisation : Asgard

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar Fenrir » lun. févr. 24, 2014 1:12 pm

Blue velvet :shock: et elephant man

Twin Peaks c'est surtout la série que j'ai en dvd et toujours pas commencé :lol:
Image

The Force is strong in my family , My father has it , I have it , My sister has it ,You have that power too - Luke Skywalker

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aujourd'hui on aborde un génie : David Lynch !

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2014 1:14 pm

ce sont des bons films que tu as vu ( mais pas mes préférés )
Je pense que tu vas te prendre une claque avec Mulholland drive
Pour ma part je trouve que c'est un peu le film somme qui résume David Lynch dans tout ce qu'il fait de mieux ; Pour découvrir sa manière de filmer, ses atmosphères, ses ambiances, ses thèmes forts qu'il aime aborder, et le sommet de son art, perso, c'est ce film que je conseillerais et j'aurais mille raisons pour l'expliquer mais après, peut etre que d'autres ont un autre avis ( certains préfèrent les films des années 80-90 je crois )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » mar. févr. 25, 2014 11:32 am

J'en ais vu que deux, Elephant man que j'ai adoré et Dune que j'ai pas aimé 8-)
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » mar. févr. 25, 2014 11:52 am

Je te conseille Mulholland drive :D Mais accroche toi :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » mar. févr. 25, 2014 12:35 pm

Ba après j'ai déjà une tonne de films à visionner là ( j'ai pris du retard à cause de mon site de streaming qui a déconner grrrr )
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » mar. févr. 25, 2014 12:54 pm

Mulholland drive c'est vraiment à voir, c'est pas le genre de film que tu verras tous les jours lol
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » sam. mars 01, 2014 7:57 pm

Bon alors je l'ai vu Mulholland Drive, et ben bordel il est quand même pas simple à comprendre ! Durant tout le film et particulièrement vers la fin j'étais totalement perdu. Après j'ai fini par comprendre, j'ai lu des explications etc.... En tout cas un truc de sûr c’est que tu reconnais bien sa patte ! Il a un talent pour te mettre mal à l'aise ce type c’est impressionnant :shock:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » sam. mars 01, 2014 9:54 pm

ah tu l'as vu ! Pas simple du tout hein !!

Moi la première fois j'étais perdu aussi j'avoue. quand je l'avais vu au cinéma je m'étais dis , c'est quoi cet Ovni de film, à la fin j'étais en effet largué ( un peu comme toi )
A la deuxième vision ( et parceque j'avais lu aussi des trucs sur le net ) c'est mieux passé et à la 3ème encore mieux. En tout cas même si on comprend pas on est pris par l'atmosphère c'est impressionnant ( je crois que jamais personne n'a réussi aussi bien à retranscrire le rêve au cinéma .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » sam. mars 01, 2014 10:05 pm

Alors par contre j'ai pas compris le coup de la mafia là ???
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » sam. mars 01, 2014 10:09 pm

qu'est-ce que tu as pas compris ?
pour l'explication du film j'étais tombé sur cette très bonne page web ( tu peux la lire je pense que ça te donnera pas mal de clés ) ..
http://lmsi.net/Mulholland-drive-La-clef-des
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » dim. mars 02, 2014 10:29 am

Le coup de la mafia, je vois pas le rapport, que ce soit quand ils obligent l'autre à prendre une actrice, quand ils cherchent le réalisateur ( le gros qui arrive dans la maison ), quand ce dernier parle au cowboy ça c'est des trucs que je n'ai absolument pas pigé. La scène où le tueur tue le type aux cheveux longs également j'ai pas compris l'intérêt.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 10:35 am

Mais ce qu'il faut bien saisir dans ce film c'est que beaucoup de choses sont rêvées, sont dans le cerveau du personnage principal ( qu'on ne voit vraiment que vers la dernière partie d'ailleurs ) ; Comme dans les rêves son cerveau fait une sorte de transfert ( je crois que c'est le terme ) , il habille certaines choses de la réalité, certains éléments, pour les changer, les retourner, parfois les inverser, et comme elle a envie de se venger du cinéaste ( qui aimait l'autre actrice , celle dont elle était amoureuse , elle imagine dans son rêve et son inconscient qu'il lui arrive toutes sortes d'emmerdes, comme le fait que la mafia le traque pour lui obliger à prendre une autre actrice etc :lol: C'est assez loufoque et cocasse , moi aussi au début à la première vision je comprenais rien, je regardais le truc et je me disais, mais c'est quoi ce bordel, c'est quoi ce cowboy :lol:
( sinon c'est vraiment super bien joué, ya des ambiances à couper au couteau dans ce film, comme la scène où il voit le cowboy dans le lieu sombre la nuit :mrgreen: ) c'est des ambiances typiquement lynchiennes et qu'on retrouve dans d'autres de ses films .. Je sais pas comment il fait mais il joue sur les luminosité, les bruitages, certaines musiques - celle d'angelo Badalamenti est vraiment bien sentie - sur la manière de parler des acteurs aussi parfois assez lente et bizarre ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » dim. mars 02, 2014 11:11 am

A si c'est bon j'ai compris, pas mal ce site.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 11:12 am

oui moi j'ai d'ailleurs compris une partie du film à travers lui !
Bon tu sais quoi, tu m'as donné envie de le revoir cet aprem :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » dim. mars 02, 2014 11:15 am

Dans le même type ( bon beaucoup moins maîtrisé et magistral forcément ) il y a Vanilla Sky avec Tom Cruise. Pas facile à comprendre celui-là mais bon puisque tu t'es déjà fait les dents avec Lynch ça devrais le faire :mrgreen: Sinon vraiment pas mal Mulholland Drive, j'aime bien ce genre de films où^chaque réplique, chaque scène et chaque personnage à un rôle bien défini, bien précis etc...
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 11:23 am

Oui je l'ai vu Vanilla Sky ! Très bon film en effet ( je l'ai vu avant de revoir Mulholland drive j'avoue)

Pour MD perso je trouve que la réalisation est parfaitement maîtrisée, j'aurais peut etre juste écourté un peu la scène avec le chanteur travelo ( un peu longue à mon goût ) ; sinon chaque phase de ce film te tient en haleine, chaque réplique a son sens , qui se dévoile d'ailleurs plus aux visions suivantes.
Perso j'aime assez tous les films de Lynch mais ça reste mon préféré
Dans le genre films avec des ambiances très bizarres il y a Inland empire aussi mais là franchement j'ai décroché à un moment et je n'aime pas trop l'actrice ( c'est la même que dans Sailor et Lula )
a voir sinon aussi Blue Velvet et Lost Highway , mais même si ce dernier m'a beaucoup marqué, au niveau du scénario j'ai une grosse préférence quand même pour Mulholland drive avec l'espèce de jeu d'énigme, les questionnements du spectateur pour comprendre et reconstituer le fil de l'histoire, la narration , la construction du truc , et le lien aux rêves, un thème que j'aime souvent bien au ciné ( cf Paprika de Satoshi Kon, Inception de Nolan .. On peut rapprocher ces films d'autres films cerveaux un peu bizarres où ce qu'on voit n'est pas vraiment la réalité mais des réalités à l'intérieur de cerveaux humains , des visions altérées ou recréées, tels Existenz, Passé virtuel, ou même Matrix finalement, tous ces films qui nous font nous interroger sur : Quelle est la part de réel et de faux dans ce qu'on voit à l'écran, qu'est-ce qui est déformé et pourquoi, et qui jouent là-dessus. Je crois aussi que c'est un thème de plus en plus à la mode ( depuis le film Total recall d'ailleurs ) Les films-cerveaux sont en vogue mais dans celui-ci Lynch parvient à distiller une atmosphère incroyable. C'est presqu'hypnotique par moment ( quand je dors la nuit moi et que je vis des trucs, tout est un peu flou, bizarre, ça ressemble à pas mal de scènes de ce film finalement, et le matin quand tu te réveilles et que tu tentes de réassembler le truc tu en souris tellement c'est bizarre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » dim. mars 02, 2014 11:30 am

C'est vrai que ce genre de films sont souvent dérangeants parce que c'est jamais, ou du moins très rarement un happy end, où tu te rends compte que c’est le personnage principal qui débloque etc... Et c'ets bien parce que du coup ils sont originals et pour une fois on connais pas le dénouement d'avance. Sinon une critique sympathique de Dune :

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 11:34 am

Oui je l'avais vu cette vidéo :mrgreen:
Perso Dune je n'aime pas trop, c'est le seul Lynch que j'ai pas trop aimé, où je me suis ennuyé ( bon son inland empire est super spécial aussi et limite encore plus ennuyeux par moment, mais je le trouve en même temps plus génial, complexe, plus lynchien ) Dune c'était plus un film de commande,
c'est le premier que j'avais vu, d'ailleurs je me souviens que je l'avais eu gratuit en achetant mon lecteur DVD du coup avec Apollo 13 c'était le premier film que j'avais testé sur mon lecteur à l'époque :mrgreen: Mais il m'avait un peu barbé et j'ai voulu le revoir assez récemment pour voir si ma vision avait changé, mais pas trop. Je ne partage du coup pas totalement la vision du fossoyeur pour le coup, et j'ai même eu à cause de lui un a priori négatif pendant longtemps sur Lynch ( ceci combiné au fait que j'avais pas compris grand chose à Mulholland drive la première fois :lol: ) Il m'a vraiment fallu un revisionnage de ce dernier pour avoir envie ensuite d'explorer le reste de ses films ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59906
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: David Lynch !

Messagepar Náin » dim. mars 02, 2014 11:58 am

Moi non plus Dune j'ai pas spécialement aimé, mon préféré jusque'ici c'est Elephant Man.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch !

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 12:07 pm

tiens je te conseille de regarder cette vidéo ( coupée en deux ) c'est pas long ça fait 25 minutes mais après ça t'expliquera je pense beaucoup de choses à propos de Mulholland drive. Dommage qu'ils n'expliquent pas tout ( il ne parle pas du cowboy notamment ) mais c'est bien foutu ..




partie 2
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » ven. mars 21, 2014 12:10 am

yen a d'autres qui ont vu Mulholland drive ici ? :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 25, 2014 5:44 pm

Dans la suite de ce topic j'évoquerai de temps à autre des bouquins
( que je ne possède pas mais c'est pour avoir votre avis, j'ai bien envie de m'en procurer un mais je ne pensais pas qu'il en existait tant sur ce cinéaste )


On commence par un livre de Michael Chion
( je ne sais pas ce qu'il vaut mais apparemment certains le conseillent )

Image

Nouvelle édition augmentée Ce livre raconte en détail la genèse de tous les films qui ont fait de David Lynch le plus célèbre cinéaste-culte d'aujourd'hui. Deux nouveaux chapitres sur les films du cinéaste, "Une Histoire vraie" et "Mulholland Drive", complètent cette édition.

Quatrième de couverture
De Eraserhead à Mulholland Drive, plusieurs films cultes (Blue Velvet, Sailor et Lula, Lost Highway) ainsi que des séries télévisées (dont la plus célèbre reste Twin Peaks) font de David Lynch un des cinéastes les plus inventifs aujourd'hui. Un cinéaste protéiforme, qui circule entre le feuilleton télévisé, le cinéma, la peinture et la musique (avec son complice Angelo Badalamenti).

Ce livre, le plus complet sur Lynch, remis à jour en 2001, raconte en détail la genèse de tous ses films, non sans évoquer le rôle de ses différents partenaires, acteurs ou techniciens. En faisant de chaque oeuvre une analyse thématique et stylistique détaillée, en situant l'auteur par rapport à l'évolution du cinéma, et en construisant pièce par pièce un « alphabet lynchien », Michel Chion fait émerger des visages multiples et souvent inattendus d'un réalisateur insaisissable: celui-ci n'apparaît plus seulement comme un créateur choquant; bariolé et sulfureux, mais aussi comme un cinéaste abstrait, proche de l'archaïque, qui par le son et l'image raconte de singulières théories sexuelles ; et enfin comme un romantique de notre époque, dont les électrochocs émotionnels et sensoriels se révèlent être un hymne à l'amour et au monde, un appel violent à la vie.


Biographie de l'auteur
Michel Chion est aussi compositeur de musique concrète, concepteur sonore, et réalisateur de cinéma et de vidéo. Théoricien de l'écoute et de l'"audio-vision", il enseigne la mise en scène du son dans plusieurs centres universitaires et professionnels. Il a publié. également des ouvrages sur Chaplin, Tati, la musique concrète, l'écoute, la théorie, du scénario (qu'il enseigne également), les métiers du cinéma, et dans les colonnes des Cahiers du cinéma des essais sur Bergman, Fellini et Tarkovski.


( http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... natwinp-21 )


Un autre :

Image

David Lynch : Entretiens avec Chris Rodley, films, photographies, peintures

celui-ci date de 2004. Voici un ptit résumé d'amazon

À la fin des années soixante-dix, Eraserhead parvient sur les écrans français, déjà auréolé depuis New York de sa réputation de film-culte. Pour les spectateurs qui le découvrent, le film est une expérience, un choc d'images et de sons qui n'en laissera aucun indifférent. Les films de David Lynch, Elephant Man, Dune, Blue Velvet, Sailor et Lula, Lost Highway, ont permis au public de découvrir un cinéaste visionnaire, puisant son inspiration dans les différents domaines artistiques auxquels il s'était tout d'abord destiné, comme la peinture, la photographie, les arts plastiques. Cinéaste américain né à Missoula, Montana, comme il le rappelle à l'envi, il aime à planter le décor de ses fictions - dont la plus célèbre à ce titre est la série Twin Peaks - dans de petites villes proches de la nature. Mais les nombreux admirateurs de ses films savent bien que ses histoires d'Amérique s'incarnent dans un monde à part, qui n'appartient qu'à lui, et qui a d'ailleurs son nom propre, le Lynchland. En 1999, avec Une histoire vraie, road movie d'un vieillard à 7 km/heure sur sa tondeuse à travers les paysages sublimes de l'Amérique profonde, David Lynch surprend son public et renouvelle la palette de son inspiration. En 2001, il revient à des thématiques plus proches de Twin Peaks et Lost Highway avec Mulholland Drive. Le film est un véritable triomphe ; il n'en finit plus de fasciner ses spectateurs qui n'ont de cesse de le revoir et revoir encore, sans jamais en épuiser le sens. Au cours de ses entretiens avec Chris Rodley, David Lynch parle librement de ses films - de ceux dont il est fier comme de ceux qu'il considère comme des échecs - et aussi de toutes ses autres activités : la peinture et la photographie, qu'il pratique avec passion ; son travail pour la télévision, la publicité et le spectacle vivant ; et ses nombreuses collaborations musicales avec Julee Cruise et Angelo Badalamenti. L'album est largement illustré des archives personnelles de David Lynch.


pour le commander : http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... natwinp-21



encore un autre

Image

Biographie de l'auteur
En 1994, Roland Kermarec choisit David Lynch comme sujet de sa Maîtrise puis de son DEA de Lettres Modernes. Fin 1995, il fait parvenir le produit de ses recherches au cinéaste, qui l'invite à assister au tournage de Lost Highway à Los Angeles. Alors qu'il demandait à David Lynch s'il n'était pas gênant de n'être présent sur le plateau qu 'en simple qualité d'observateur, il reçut alors une réponse définitive du metteur en scène : " Tu restes à mes côtés et tu écris ta thèse ! ". Aujourd'hui Roland Kermarec continue d'étudier en profondeur l'œuvre de David Lynch e publiant ses écrits sur le site Lynchland.net. Il collabore également à la revue en ligne Objectif Cinéma parallèlement à ses activités d'enseignant en Lettres.


Description :
En l'espace de neuf longs métrages, David Lynch s'est imposé comme l'un des auteurs incontournables du septième art, mais il est aussi un artiste protéiforme s'adonnant avec le même bonheur à la quasi-intégralité des arts majeurs, qui élargissent ainsi sans cesse sa palette et enrichissent son univers créatif. Lynchland #1, premier opus d'une collection, présente six textes très personnels de Roland Kermarec, qui se propose d'explorer des contrées parfois méconnues ou rarement abordées du monde artistique de David Lynch : Roland Kermarec on the Lost Highway : Se perdre sur l'autoroute : cent jours à Los Angeles sur le plateau du tournage du film Lost Highway. Se souvenir du temps qui passe... Garder en mémoire les acteurs comme Richard Farnsworth, les événements évanescents et les petits riens du quotidien... David B. DeMented : John Waters et David Lynch : Parcours croisés de deux iconoclastes rebelles du cinéma indépendant américain : " Demented Forever ! ". Le Bee's Nest De DaViD : Premières incursions de David Lynch dans les territoires vierges de l'internet et du numérique. La vache folle de David Lynch : L'Equipée Sanglante Bovine de la sculpture réalisée pour la Cow Parade de New York en l'an 2000. David on the road again : La Genèse accidentée de Mulholland Drive, du pilote télévisé à la consécration du festival de Cannes.


( http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... natwinp-21 )


un livre sur Twin peaks pour terminer pour aujourd'hui

Image

Trente épisodes auront suffi pour faire de Twin Peaks, série créée en 1990 par Mark Frost et David Lynch, l'une des références majeures de la télévision. Au commencement : l'assassinat de la reine de beauté de la ville, Laura Palmer, dont l'existence s'avère plus sombre que les apparences ne le laissent supposer. L'agent Dale Cooper découvre l'envers du décor, les histoires secrètes des habitants, ces présences qui rôdent dans la forêt de Ghostwood. Son enquête s'inscrit dans un feuilleton creuset mêlant le soap opera, le fantastique, le paranormal, le film noir, le teen movie, le burlesque... ce qui n'a pas manqué d'influencer X-Files, Wild Palms, Buffy contre les vampires, Six Feet Under. Sans être le seul artisan de Twin Peaks, David Lynch y a imposé un style visuel et une tournure narrative singulière qui intensifient les mystères. Il combine là continuité et plasticité, assume les tensions entre cinéma et télévision. Devant cette œuvre hybride, il nous faut ouvrir les perspectives à la mesure de Laura Palmer, corps éteint et figure incandescente qui, du petit au grand écran, ne se résout pas à mourir. Un mythe moderne a ainsi pris forme - ni plus, ni moins.


Biographie de l'auteur
Codirecteur des éditions Rouge Profond et co-rédacteur en chef de Simulacres (1999-2003), Guy Astic consacre ses écrits au cinéma et au roman européen contemporains ainsi qu'au fantastique sous toutes ses formes. Il a publié, aux éditions Kimé, La Tambour littérature. Günder Grass romancier (2004), réalisé un guide " Librio " sur le fantastique (1999) et un autre sur le roman (2002), dirigé deux ouvrages collectifs sur Stephen King, conçu plusieurs anthologies pour la collection " Points-Virgule " des Editions Seuil, notamment Suite fantastique (2002). Il a fait paraître, dans la même collection " Raccords ", Le Purgatoire des sens. Lost Highway de David Lynch (2004). --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

pour le commander : http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 ... natwinp-21
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90562
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar Scarabéaware » jeu. déc. 25, 2014 6:36 pm

hum...vu que Terrence Malick a sa belle rubrique spéciale je me demande si tu devrais pas le faire aussi pour Lynch là :lol:, une rubrique qui aurait d'ailleurs la part belle pour Twin Peaks :mrgreen:

Bon ben...2015 prévoir bien des achats autour de Twin Peaks hein :D

En attendant je vais déjà commencer mon classement :mrgreen-noel:, faudra que tu mettes à jour le tiens ;)

Image

1. Twin Peaks (Saisons 1 et 2) : 19,75/20 :D

Image

2. Twin Peaks : Fire Walk with Me : 18/20

Je me laisse un peu de marge comme ça ;), des fois que je puisse revoir mes notes :D

Donc je prévois sur Mullholand Drive et Dune, j'aimerais bien voir aussi quelques courts métrages sinon.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312618
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: David Lynch

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 25, 2014 7:34 pm

regarde Mulholland drive !!!!!
Tu sortiras pas indemne de cette expérience !
pour la rubrique Lynch je vais attendre un peu :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Les cinéastes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité