Dernier Train pour Busan

Nous trouverons ici le genre très particulier du film ou de la série de zombie, parodique ou non, c'est-à-dire mettant en scène, en général de manière apocalyptique, une situation d'infestion de la race humaine par des zombies, quel qu'en soit le vecteur (morsure, contagion, résurrection morbide, expérience interdite, autres).
SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » dim. août 21, 2016 6:10 pm

Image

Dernier Train pour Busan (hangeul : 부산행 ; RR : boo-san-haeng) est un thriller ( et film de zombis) sud-coréen écrit et réalisé par Yeon Sang-ho, sorti en 2016.

Ce film a été présenté en « Séances de minuit » au Festival de Cannes 2016.

Synopsis

Un chauffeur de camion est arrêté sur une petite route par des hommes portant des tenues de protection contre les risques biologiques. Ils désinfectent son véhicule avant de le laisser passer. Peu après, il percute une biche qui, bien que morte, se relève.

Sok-woo vit à Séoul avec sa fille Soo-ahn, mais il est peu attentionné: il ne va pas à un fête à l'école où elle doit chanter, il lui offre le même cadeau d'anniversaire que l'année précédente. Soo-ahn lui dit alors qu'elle veut retourner chez sa mère à Séoul. Le lendemain, ils embarquent dans le Korea Train Express (KTX), un train rapide qui doit les amener de Séoul à Busan. Juste avant le départ, une jeune fille qui semble malade réussit à monter dans le train ; et alors que le train quitte la gare, celle-ci est envahie par un groupe d'individus qui attaquent le chef de quai.

Sur les chaînes de télévision diffusées dans le train, des informations rapportent que des troubles sont en cours dans beaucoup de villes du pays alors que le gouvernement dédramatise la situation et appelle la population au calme


Image

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » dim. août 21, 2016 6:11 pm

Je créé ce topic parce que Evenstar est allé voir ce film, donc si il lui prend l'envie de donner sa critique ici, elle peut :lol:

le film est à 4,5/5 étoiles sur Allociné je précise
Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61176
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Somewhere » dim. août 21, 2016 6:13 pm

Le topic sera mieux là. :mrgreen:

La BA est passée pas mal de fois au ciné ces dernières semaines, le film fait en effet parler de lui.

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » dim. août 21, 2016 6:19 pm

Somewhere a écrit :Le topic sera mieux là. :mrgreen:

oui pas faux :transpire:

pour l'heure j'avais juste vu une bande-annonce au cinéma
Image

Sylvana
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20950
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm
Localisation : Chimaera

Dernier train pour Busan

Messagepar Sylvana » lun. août 22, 2016 10:53 pm

Je n'avais pas entendu parler de ce film avant, mais en le voyant bien noté, et le trailer m'ayant intriguée, je suis allée le voir au cinéma.

Image


Un très bon film de zombies sud-coréen, très bien foutu et divertissant! franchement j'ai passé un bon moment et je vous le conseille, ça change des films tournés à l'américaine.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 46702.html

Pitch:

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, l'unique ville où ils seront en sécurité...

bande-annonce VOSTF: (bon moi ils ne le passaient qu'en VF, elle est correcte mais ça fait bizarre de voir des coréens parler français, alors si vous avez le choix avec la VO, j'imagine que c'est mieux :lol: )
http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 46702.html
"You've met Thrawn. Any true warrior would have given up whatever was necessary for the chance to serve under him."

-Voss Parck-

Sylvana
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20950
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm
Localisation : Chimaera

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Sylvana » lun. août 22, 2016 10:56 pm

(ah j'avais cherché pourtant et pas trouvé le topic, pas vu qu'il y en avait un)

ma présentation est plus jolie :tire-langue:
"You've met Thrawn. Any true warrior would have given up whatever was necessary for the chance to serve under him."

-Voss Parck-

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » lun. août 22, 2016 11:04 pm

Sylvana a écrit :ma présentation est plus jolie :tire-langue:

c'est à débattre :smoking:
Image

Aeriale
Brûle, cosmos !
Brûle, cosmos !
Avatar du membre
Messages : 6446
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Aeriale » mar. août 30, 2016 7:57 pm

Je l'ai vu. Sans pour autant vouloir casser ce film qui reste distrayant malgré tout, je le trouve absolument pas original voire même assez impersonnel. De plus, les zombies manquent un peu de crédibilité, la manière dont se fait la contamination est moyennement vraisemblable, ajouté au fait que voir des zombies "courir" et être aussi bourrins, c'est parfois un peu bizarre. Point positif : les acteurs (dans le petit cercle des personnages qui se démènent pour survivre) ne jouent pas trop mal.
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

Sylvana
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20950
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm
Localisation : Chimaera

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Sylvana » mar. août 30, 2016 8:06 pm

Justement, je trouve qu'on a trop l'habitude de zombies "2 de tension" super lents comme dans the Walking dead, là ces zombies sont différents car très nerveux, plus "animaux" dans leur attitude, perso j'ai bien aimé.
"You've met Thrawn. Any true warrior would have given up whatever was necessary for the chance to serve under him."

-Voss Parck-

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319088
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar phoenlx » sam. sept. 03, 2016 11:49 pm

La critique cinefuzz

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 12:14 am

Image

Seok Woo, cadre toujours débordé, a peu de temps à consacrer à sa fille, Soo-an. C'est pourquoi il accepte d'accompagner l'enfant, qui veut rendre visite à sa mère, dont Seok Woo a divorcé, à Busan. Le père et la fille se retrouvent dans le train KTX qui doit les conduire à Busan. Mais une épidémie frappe le pays, transformant ses victimes en zombies affamés. Une jeune femme contaminée est entrée dans le train et commence à répandre le virus parmi les passagers. C'est bientôt la panique à bord...
Acteurs : Gong Yoo, Kim Soo-an, Ma Dong-seok, Choi Woo-sik, Jeong Yu-mi, Sohee


Dernier train pour Busan, le film qui ridiculise World War Z !

Ayant vu "Dernier Train pour Busan", je le déplace en toute nouvelle rubrique Horreur et Fantastique car c'est un film de zombi, un peu à l'image de Walking dead et autre world war Z..

Le film m'a énormément plu, il est maitrisé de bout en bout comme rarement dans un film de ce genre, pourtant ayant déjà été traité ad nauseam.

Ce qui frappe c'est la mise en scène parfaitement rythmée, mais aussi l'énergie dévorante et sans cesse croissante de la plupart des scènes d'action. Celles-ci consistent en général par une ruée de zombis allant de quelques uns à des rubans improbables de mort vivants survoltés et dévastateurs se chevauchant sans cesse et à toute vitesse à l'image d'un worl war Z.

La vitesse des morts vivants est d'ailleurs comme augmentée par celle du train fou dont les passagers, bientôt, comprennent que leur dernière chance contre eux, outre de leur laisser portes toujours closes, est bien d'atteindre la ville de Busan.

Le pitch du film est ultra efficace : au début comme souvent dans le genre, on suit des protagonistes qui ignorent tout de la menace à laquelle ils vont devoir faire face. Ensuite, la menace est bien là, et le film d'horreur bascule dans le survival.

Mais là où ce film fait aussi très fort, c'est que chaque tentative de survie est systématiquement sous tension, et toute apparente sauvegarde bascule très vite dans un nouveau cul-de-sac en apparence inexpugnable.

De plus, le film prend bien la mesure de tout ce qui dans un train envahi par une armée de zombi contaminant peut être utilisé pour instiller de la difficulté et on va aller jusqu'à utiliser sans redondance, tout l'espace utilisable dans un train, des wc partiellement sécurisés jusqu'à la coursive à bagage, et bien entendu les fenêtres.

Dès le départ du train de la mort, les zombis montrent vite que c'est eux qui font la loi, à peu d'exceptions, dans le train mais encore plus en son extérieur car nous comme les passagers apprenons peu à peu qu'il s'agit d'un désastre viral et total, ou presque : seul Busan est protégé comme on va le constater dans une hallucinante séquence finale.

Dans un tel écrin quasiment parfait, il y a besoin d'acteurs exceptionnels, et bien sûr de personnages hauts en couleurs. On a droit à ces derniers non sans caricatures classiques des poncifes des films catastrophes : cela va du faux égoïste qui devient héroïque et altruiste au débonnaire commercial qui devient une crapule de la pire espèce, mais aussi cette idée géniale de mettre en scène deux soeurs dans la fleur de l'âge dont la complicité va être in fine un puissant moteur de narration et de bouleversement. En filigrane, le film réussit à rester humain et altruiste de bout en bout. Et la morale est sauve in fine !

Image
Gong Yoo, joue Seok-Woo, le faux puis vrai héros du film, se découvrant grâce à sa fille une âme de ère mais aussi d'humanité, tout simplement

Image
Kim Soo-Anh, joue Su-An, la fille du précédent, portant tout le film au bout de ses petits et frêles bras, tantôt apeurée, tantôt sanctifiée.

Image
Sohee, joue Sung-Kyung, la jolie et touchante future mère

Image
Ma Dong- Seok, joue Sang-Hwa, la fausse brute placide et débonnaire, dont le rôle est capital, mari de la précédente.

Image
Ahn So Hee, joue Jinh Hee, une jolie supportrice, inspiratrice du troisième héros

Image
Choi Woo Shik, joue Young-Guk, le jeune champion

Mais le casting des rôles stars - certains le sont en tout cas chez eux - ne s'arrête pas là, et le film a le bon ton de réunir deux personnages à la base semblant totalement opposés, un fier à bras ne brillant pas par son intelligence et un chef de startup en apparence fragile et famélique. Eux deux, avec en plus dès la mi film l'aide d'un troisième protagoniste sportif - il fait partie d'une équipe de base ball en vogue - et ce trio improbable est très vite sublimé par leurs compagnes féminines. Pour l'un, une groupie qui ne jure que par lui, pour l'autre, sa femme, enceinte jusqu'au nombril - avec toute la tension que cela suppose dans un zombi trip - et surtout, surtout, pour le dernier, une petite fille absolument fantastique de par son interprétation extrêmement juste et souvent stupéfiante. Cette petite est bien sûr d'une sensibilité kawaoui à fleur de peau, et va même jusqu'à aller contre le bon sens, égoïste, de son père, en se tenant prête à aider quiconque en a besoin, y compris si sa vie en dépend.

Ce rôle fantastique est tenu de main de maître par la petite Kim Soo Anh, née en Corée du Sud, et formidable graine d'actrice, vraiment incroyable dans ce rôle des plus fragiles en apparence, mais forte en substance.

Image

Bien sûr, c'est son rôle, nous tremblons avec elle à chaque coup dur, et ne rêvons que d'une chose : qu'elle, son père et leurs amis s'en échappent !

S'en échapperont-ils ou pas ?

Le découvrir est finalement le vrai enjeu du film qui prend un malin et un efficace plaisir à décimer petit à petit, toujours de manière logique et humaine, le petit groupe de survivant qui nous est bientôt présenté.

Et si les véritables héros étaient les zombis ? Ces figurants, extrêmement bien maquillés et doués d'une motivation à totue épreuve, ont l'air d'avoir été dopés aux stéroïdes à chacune de leur charge, et la caméra ne se prive pas pour nous les montrer , presque de manière chirurgicale, dans tous leurs états, non sans parfois leur instillé comme un dernier soupçon d'humanité, bien vite dégagé pour se concentrer sur leur totale voracité.

C'est bien simple, depuis walking dead, on avait pas vu de morts vivants aussi expressifs et crédibles. Mais la mise en scène de Sang-Ho Yeon y fait pour beaucoup, certes.

Quelques trouvailles assez originales, aussi, comme le fait qu'ils sont bien moins efficaces dans les ténébres ... pratique quand le train passe sous un tunnel, et occasion de mettre en antagonisme deux types de survivants, ceux qui se battent pour survivre, et ceux qui préfèrent fuir ... La morale à ce sujet est sans appel, et assez classique, en apparence : les pourris n'auront pas de lendemains qui chantent !

Entre les lignes, Dernier train pour Busan, ne fait finalement pas de cadeau, ni aux bons, ni au mauvais, et trace sa route, imperturbable, un peu comme le fait ce dernier train pour Busan ...

A voir ? Certainempent, car on reste scotché de bout en bout sans répit, mais attendez-vous à un film extrêmement angoissant et puissant, compliment que j'ai entendu égréner par le reste des spectateurs en sortant de la salle, capable effectivement de faire un peu réfléchir, mais restant avant tout divertissant et on ne peut plus efficace par le brio de sa mise en scène.

Bref, sans surprise à me lire, pour ce film de zombi à la fois classique et novateur,toûché par la grâce (90% d'avis favorables sur Rotten tomatoes quand même, et surprise surpuissante ayant mis tout le monde d'accord à Cannes) : 20/20.

Image

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20950
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm
Localisation : Chimaera

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Sylvana » ven. sept. 09, 2016 1:30 am

Merci pour cette critique complète! :jap:
"You've met Thrawn. Any true warrior would have given up whatever was necessary for the chance to serve under him."

-Voss Parck-

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 9:06 am

Merci Vana. Difficile de se remettre de ce film poignant j ai même eu la petite larme à la fin du film de voir certains des héros courageux devoir finir par jeter l éponge. .. comme les deux couples qui se déchirent dans le sens littéral du terme ... ou ben sur l envolée flamboyante du héros père devant la petite logiquement effondrée. Un film à double tranchant qui oppose sans vergogne le désir de vie, au désir de mort en nous remuant intimement et profondément les tripes finalement d une manière plutôt pessimiste voire nihiliste. Comme si finalement devant la menace rien ne servait de se battre à part pour la petite lueur d espoir finale que le scénario à transcendé en la laissant chanter. Un 20/20 amplement mérité pour ce film particulièrement en phase avec notre époque ... et nos dérisoires espoirs de paix.

Alors qui est contaminé qui ne l est pas rebondit avec nos qui sont radicalisés actuels et le fait que la menace déferle dans des trains et des halls de gare n' est pas un hasard et ne peut pas nous laisser indifférents aujourd'hui.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » ven. sept. 09, 2016 9:45 am

quand itikar a énormément aimé un film, il en fait une critique dithyrambique :lol:

tous ceux qui l'ont vu sur le forum ont apprécié en tout cas! Evenstar a toujours pas commenté mais c'est son cas aussi
Image

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 9:50 am

Peut être un des meilleurs films de cette année Sauron qui l eut cru :lol:

Je n ai fait que le survoler.

En effet, le film oppose un jeu d interprétation zombiesque classique mais talentueux - les coréens sont aujourd'hui hui des maîtres dans la discipline et mêmes les premiers rôles savent devenir terrifiants une fois contaminés - à un jeu d êtres humains lambdas à juste titre terrorisés par la situation de plus en plus absolu - pour mieux nous immerger on suit ça avec eux par écrans tv interposés et au passage peut être ainsi goûter à la supériorité du tgv coréen ( ça a sûrement du compter pour les producteurs et on sent aussi à de nombreuses reprises que le réalisateur reste un commercial des plus avisés et sa ressemblance avec l acteur du rôle principal va dans ce sens également jusqu a sans doute partager son auto critique raisonné ). Toujours est-il il que ces plans qui voient les passagers prendre conscience de la menace bénéficient ici d un traitement assez atypique dans les films d horreurs même si celui ci ne oublié pas de rendre hommage aux canons du genre en parallèle humour second degré - quoique souvent fin - y compris. un film complet donc ce qui est finalement suffisamment rare dans le genre zombi pour devoir être souligné.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » ven. sept. 09, 2016 9:54 am

itikar a écrit :Peut être un des meilleurs films de cette année Sauron qui l eut cru :lol:



quand on voit la concurrence ces derniers mois, c'est pas si étonnant avec le recul :rire:
Image

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 10:03 am

Allez je vais quand même me fendre d'un léger reproche il n y a pas de zombi chef de file et malin comme sublimés par Romero et ses héritiers ( Zack Snyder notamment ) et cela aurait je pense pu être la cerise sur le gâteau. Mais les salopards et les responsables restent ainsi indeniablement humains (surtout l'un d entre eux en guise de surprise du chef) et le pitch reste ainsi totalement desambigué de toute réflexion un tant soit peu manichéenne. Le désir de mort pour ces runners decerebrés qui attaquent a vue toute cible humaine vivante et s arretent des que leurs sens les trahissent rien de plus ... sauf bien sûr leur faim inextinguible.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319088
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar phoenlx » ven. sept. 09, 2016 10:06 am

Les films de zombis asiatiques c'est parfois bien prenant je vous conseille Versus l'ultime guerrier aussi, c'est japonais pas coréen mais c'est complètement dinguot, la première fois je m'étais dis : c'est quoi ce truc de malade :lol: Mais c'est pas du tout l'ambiance comme là dans un train je pense que c'est très différent ça se passe dans une forêt reculée et le côté horreur et angoissant se mélange à un côté complètement loufoque et très .. japonais :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Rinji
Le crépuscule de Valinor
Le crépuscule de Valinor
Messages : 12071
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Rinji » ven. sept. 09, 2016 11:13 am

Synopsis


Sok-woo vit à Séoul avec sa fille Soo-ahn



Soo-ahn lui dit alors qu'elle veut retourner chez sa mère à Séoul



Y a pas un bug ??? :penseur:

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 12:54 pm

J ai vu versus effectivement ça a rien à voir le seul point commun est qu il y a des coréens et des zombis mais ils n ont rien à voir avec ceux de Busan et ce dernier est bien mieux réalisé y a pas photo. Même si versus est terrible dans son genre mais bon c est comme comparer une épée à une bombe A.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 12:55 pm

NurZe a écrit :
Synopsis


Sok-woo vit à Séoul avec sa fille Soo-ahn



Soo-ahn lui dit alors qu'elle veut retourner chez sa mère à Séoul



Y a pas un bug ??? :penseur:


Ben sa mère vit à Busan évidemment :fete:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 1:26 pm

Marrant en recopiant le wiki sur la guerre de Corée je viens de voir que la Corée du Nord avait en 1950 envahi toute la Corée sauf Busan.

C est peu ou prou le pitch du film si bien sur on remplace les zombis par les coreens du nord. :mdr:

Je me demande si c est inconscient, volontaire ou une simple coïncidence :penseur:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » ven. sept. 09, 2016 1:30 pm

oh c'est peut-être pas anodin
Image

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » ven. sept. 09, 2016 1:43 pm

Oui, le réalisateur et le film me semblent suffisamment profonds pour avoir fait exprès, quelque part :smoking:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Atalantë
Atalantë
Avatar du membre
Messages : 18403
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar itikar » sam. sept. 10, 2016 5:36 pm

Une bonne critique féminine, enfin tout l'inverse de celles de la blasée quoi, d'autant qu'elle parvient en 5 minutes à dire l'essentiel ce qui est bien joué :super: :

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Chernabog
Eveil au point Omega
Eveil au point Omega
Avatar du membre
Messages : 7943
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Chernabog » mer. sept. 14, 2016 3:14 pm

Vu ce matin. J'ai trouvé ce film absolument brillant, et pourtant je suis assez peu friand du genre zombie mais là ça m'a vraiment scotché d'autant plus que le film parvient sans problème à proposer des personnages marquants et attachants (très bons acteurs d'ailleurs). Les scènes finales donnent réellement des frissons et la fin elle-même est très bien trouvée (pas comme un certain Snowpiercer, auquel le pitch de ce film-ci peut faire un peu penser). Ajoutez à cela des musiques de qualité et on obtient une vraie pépite. Un des mes coups de cœur de cette année !

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » mer. sept. 14, 2016 4:13 pm

et moi je n'ai toujours pas trouvé le temps de le voir :langue:
Image

Aeriale
Brûle, cosmos !
Brûle, cosmos !
Avatar du membre
Messages : 6446
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar Aeriale » jeu. sept. 15, 2016 7:19 pm

SauronGorthaur a écrit :tous ceux qui l'ont vu sur le forum ont apprécié en tout cas! Evenstar a toujours pas commenté mais c'est son cas aussi


Ben de mon côté, sans avoir détesté je suis franchement pas restée estomaquée comme tous les autres, je me sens un peu seule sur ce coup :mdr:
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

SauronGorthaur
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 67652
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 15, 2016 7:52 pm

une note discordante :lol:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319088
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Dernier Train pour Busan

Messagepar phoenlx » mer. mai 03, 2017 2:14 am

je viens de le voir !!! énorme film ! j'ai adoré !

moi qui en général n'est pas trop fan des films de zombies là c'est vraiment du lourd :shock: je crois que c'est mon plus gros coup de coeur depuis un moment

il faut que je le digère un peu je ferai ma critique plus détaillée après, c'est .. poignant comme film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Films et séries de zombies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité