Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Sujets sur les dessins animés, mangas, films d'animation (Hors Saint Seiya)
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » sam. oct. 07, 2017 6:42 pm

Image

Nous allons évoquer brièvement le manga Lone Wolf and Cub (littéralement "le loup qui accompagne son petit") ainsi que ses adaptations en films. Pour ces dernières, j'y viens un peu plus bas, commençons par évoquer le manga.

Il s'agit d'un manga paru en 28 tomes dans les années 1970 chez l'éditeur Futabasha au Japon (et édité depuis en France chez Panini comics)
Il appartient au genre gekiga manga (manga destiné plutôt aux adultes avec de la violence et des scènes dramatiques) et l'oeuvre est écrite par Kazuo Koike et dessiné par Goseki Kojima.

Pour expliquer l'histoire il convient d'expliquer tout d'abord le contexte historique. L'histoire de Lone Wolf and Cub se déroule dans le Japon du 17ème siècle, pendant la période Edo. Le Japon est encore une société féodale, divisé en Han (fiefs) et dirigé d'une main de fer par le Shogunat du clan Tokugawa. Ce pouvoir central très hiérarchisé exerce son contrôle sur tous les Hans du Japon par plusieurs biais :

-> le clan Yagyu, qui détient le poste prestigieux de maître d'armes de la maison Tokugawa mais aussi un clan d'assassins, très influent et puissant. Ce clan possède une face publique, le Yagyu Omote, et une face cachée, le Yagyu Ura. Il existe aussi des sous-clans ayant des fonctions bien spécifiques. Le chef incontesté de la clique des Ura Yagyu est Yagyu Retsudo ;
-> le clan Kurokuwa, un clan de Ninjas, épiant les Hans pour le compte du Shogun, les infiltrant pour étouffer dans l'œuf les rébellions contre le pouvoir central d'Edo ;
-> le kogi kaishakunin, un titre signifiant à peu près « assistant chargé de mission ». C'est un Samouraï portant les armoiries du Shogunat (Aoi Go-Mon), chargé de l'exécution à Edo des Daimyos (seigneurs des Hans) contestataires - plus exactement c'est lui qui est chargé de donner le coup de grâce une fois que le daimyo s'est fait Seppuku, ce qu'il fait en lieu et la place du Shogun (raison pour laquelle il porte ses armoiries, afin de symboliser le fait que c'est par la main du Shogun que l'exécuté est condamné à mort, mais aussi qu'il se voit accordé la miséricorde d'une décapitation rapide et d'une mort digne).

Ogami Ittō est le Kogi Kaishakunin du Shogun, et jouit alors d'une réputation considérable. Cependant, le clan Yagyu parvient à massacrer son clan, exception faites de son fils Daigoro, et à le discréditer. Forcé de pratiquer le suicide rituel (Seppuku), Ogami choisit de ne pas se soumettre, et s'engage dans la voie du meifumado (voie des démons et des assassins, samouraï dès lors hors-la-loi) afin de venger son clan, sa femme et son honneur. Il emmène avec lui dans sa quête son très jeune fils qui sera le témoin des innombrables massacres qui jalonneront leur longue vengeance envers les Yagyu.

Image

Voilà pour le pitch, je ne détaille pas plus. Si vous souhaitez plus de détails il y a une très bonne fiche sur manga-news : http://www.manga-news.com/index.php/rep ... e-Wolf-Cub

Il faut savoir que ce manga a été adapté de nombreuses fois en films, pièces de théâtre, jeux vidéos et séries TV et de nos jours encore il inspire certains réalisateurs y compris non japonais (on pourrait citer le prochain projet de film gothico-horrifique avec des marionnettes The Haunted swordsman que j'ai évoqué ici, je vous invite d'ailleurs à cliquer ça semble très intéressant) Parmi les autres auteurs influencés par Lone Wolf and Cub on peut citer aussi l'auteur de comics Frank Miller qui a dessiné des couvertures pour la série.

Image

Dans les années 1970 ce manga fut adapté en une série de 6 films avec Tomisaburo Wakayama dans le rôle d'Ogami Ittō. Films qui ont pour noms (en français) :
:arrow: Baby Cart : Le Sabre de la vengeance
:arrow: Baby Cart : L'enfant massacre
:arrow: Baby Cart : Dans la terre de l'ombre
:arrow: Baby Cart : L'Âme d'un père, le cœur d'un fils
:arrow: Baby Cart : Le Territoire des démons
:arrow: Baby Cart : Le Paradis blanc de l'enfer

Image

Aux Etats Unis, les deux premiers films sont sortis avec un remontage (c'est ce qui a donné le film Shogun Assassin, film américano-japonais réalisé par Robert Houston et sorti en 1980)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » sam. oct. 07, 2017 7:22 pm

Le trailer du film Shogun assassin (la version américaine des deux premiers films Baby Cart ! )

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » sam. oct. 07, 2017 7:28 pm

Image

Pour évoquer un peu plus l'auteur de ce manga, Kazuo Koike, il a travaillé aussi avec Ryōichi Ikegami (sur Crying Freeman), avec Kazuo Kamimura (Lady Snowblood), et avec Hideki Mori (Kajô, la corde fleurie).

Tout ça me parait assez logique :mrgreen: Il a aussi fondé une école apparemment (appelée Gekigasonjuku) formant des scénaristes et dessinateurs de mangas et de jeux vidéos. Le nom de l'école signifie littéralement "cours privés du village gekiga" (le gekiga étant ce genre de mangas qu'il affectionne, assez violent plutôt pour adulte avec des histoires sombres de vengeance (on retrouve ça dans Lady Snowblood aussi)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

yoko
titanomachie
titanomachie
Avatar du membre
Messages : 8607
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar yoko » sam. oct. 07, 2017 9:30 pm

Très bon manga que j'aime souvent relire
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » sam. oct. 07, 2017 11:07 pm

Tu as vraiment de bonnes références
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 16, 2017 10:44 pm

la critique de nebalia des 6 films !
(toute chaude !)
https://www.youtube.com/watch?v=ZCPtaG6yzEk
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Lone Wolf and Cub (manga et films Baby Cart / Shogun Assassin)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 18, 2017 1:17 pm

J'écoute la critique postée ci-dessus, les films ont l'air différents du manga même si l'auteur du manga en a scénarisé 5 sur les 6
Le premier film semble sur un ton plus sombre (et de type chanbara classique) alors que les autres semblent de plus en plus partir dans le grotesque, le grand guignolesque, le gore extrême, voire le fantastique pour le dernier (mais d'après le critique ils n'en sont pas moins bons, à part certains des derniers qui confinent parfois au nanard mais dont on peut se délecter de certaines scènes tout de même) Il faudrait que je trouve les mangas un jour
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Mangas, Japanimation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités