La conception de l'Amour dans le banquet ( de Platon)

Différents topics qui concernent le chapitre du Sanctuaire (en général) :
- Episodes 1 à 73 de la série animée ;
- Tomes 1 à 13 des mangas (éditions Kana).
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320688
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

La conception de l'Amour dans le banquet ( de Platon)

Messagepar phoenlx » dim. nov. 15, 2009 11:49 am

je copie colle un résumé de la conception platonicienne (ce qui suit n'est pas de platon lui-même mais un commentaire internet) certains comparent l'idée d'androgynie dans le banquet à la dualité de l'armure des Gémeaux dans saint seiya .. Je trouve l'idée à la fois un peu tarabiscotée (pour moi elle est surtout inspirée de Janus, le dieu romain des portes) mais en même temps assez intéressante ..

Les hommes ne se rendent pas compte du pouvoir d'Éros, sinon ils lui auraient élevé les temples les plus imposants. Nul dieu n'est mieux disposé à l'égard des humains.
Qu'était la nature humaine, et que lui est-il arrivé ? Notre nature était autrefois différente : il y avait trois catégories d'êtres humains, le mâle, la femelle, et l'androgyne. De plus, la forme humaine était celle d'une sphère avec quatre mains, quatre jambes et deux visages, une tête unique et quatre oreilles, deux sexes, etc. Les humains se déplaçaient en avant ou en arrière, et, pour courir, ils faisaient des révolutions sur leurs huit membres. Le mâle était un enfant du soleil, la femelle de la terre, et l'androgyne de la lune. Leur force et leur orgueil étaient immenses et ils s'en prirent aux dieux. Zeus trouva un moyen de les affaiblir sans les tuer, ne voulant pas anéantir la race comme il avait pu le faire avec les Titans : il les coupa en deux. Il demanda ensuite à Apollon de retourner leur visage et de coudre le ventre et le nombril du côté de la coupure.
Mais chaque morceau, regrettant sa moitié, tentait de s'unir à elle : ils s'enlaçaient en désirant se confondre et mouraient de faim et d'inaction. Zeus décida donc de déplacer les organes sexuels à l'avant du corps. Ainsi, alors que les humains surgissaient auparavant de la terre, un engendrement mutuel fut possible par l'accouplement d'un homme et d'une femme. Alors, les hommes qui aimaient les femmes et les femmes qui aiment les hommes (moitiés d'androgynes) permettraient la perpétuité de la race; et les hommes qui aiment les hommes (moitiés d'un mâle), plutôt que d'accoucher de la vie, accoucheraient de l'esprit. Ces derniers sont selon Aristophane les êtres les plus accomplis, étant purement masculins.
L'implantation de l'amour dans l'être humain est donc ancienne. C'est l'amour de deux êtres qui tentent de n'en faire qu'un pour guérir la nature humaine : nous sommes la moitié d'un être humain, et nous cherchons sans cesse notre moitié, de l'autre sexe ou du même sexe que nous.
Quand nous rencontrons notre moitié, nous sommes frappés d'un sentiment d'affection et d'amour : nous refusons alors d'en être séparés. Qu'attendent-ils donc, ceux qui passent leur vie ensemble ? Ce n'est certes pas la jouissance sexuelle. C'est quelque chose que souhaite l'âme, qu'elle ne saurait exprimer ; et pourtant elle le devine : ce qu'elle souhaite, c'est se fondre le plus possible dans l'autre pour former un même être. C'est cela que nous souhaitons tous, nous transformer en un être unique. Personne ne le refuserait, car personne ne souhaite autre chose.
Le nom d'amour est donc donné à ce souhait de retrouver notre totalité, et Éros est notre guide pour découvrir les bien-aimés qui nous conviennent véritablement. Le bonheur de l'espèce humaine, c'est de retourner à son ancienne nature grâce à l'amour, c'est là notre état le meilleur. Éros nous sert en nous menant vers ce qui nous est apparenté, il soulève en nous l'espoir de rétablir notre nature et de nous donner la félicité et le bonheur.


( source : wikipédia, je sais c'est peu glorieux je copie colle)

Je viens de tomber sur cette petite présentation wikipédia du discours d'Aristophane dans l'oeuvre de Platon le banquet, à propos de l'origine de la séparation homme / femmes et de l'amour en tant que deux êtres qui cherchent à se rapprocher pour retrouver une unicité primordiale, c'est sans doute ça qui est à l'origine de la notion commune d'amour "platonique"

J'aime bien ce texte (jsuis tombé dessus en faisant une recherche saint seiya en fait, certains comparent l'armure des Gémeaux à cette conception un peu mythique fantasmée d'êtres à moitié hommes à moitié femelles ( on a la même idée de dualité dans le même être ..)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320688
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 15, 2009 11:54 am

ce qui est marrant aussi c'est que l'armure Gemini dans la série affronte .. Shun d'Andromède (personnage androgyne par excellence )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
Eveil au point Omega
Eveil au point Omega
Avatar du membre
Messages : 7961
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Messagepar Chernabog » dim. nov. 15, 2009 12:10 pm

Merci pour cet article trés interessant ! :D


Retourner vers « Chapitre du Sanctuaire - Sujets généraux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité