Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Le monde des comics ne se limite pas à Marvel et DC. Les maisons d'édition Valiant et Image ont créé leur propre univers. En outre, les super héros n'ont pas le monopole des comics : il existe une grande diversité d'histoires et de genres dans ces derniers. Il sera donc ici question des oeuvres qui ne rentrent pas dans l'univers DC ou Marvel.
Náin
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 54220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar Náin » mer. août 15, 2018 1:03 pm

Image

Jupiter's Legacy est une série de comics écrite par Mark Millar et dessinée par Frank Quitely et publiée par Image à partir de 2013. La publication de cette série est assez peu conventionnelle puisque chaque numéro a eu un énorme retard et le 6ème fut publié qu'en 2015, achevant le volume 1. Le volume 2, censé comporter les 6 derniers numéros, à débuté en novembre 2015.

Il existe également une série spin-off racontant la création du groupe de super-héros dans les années 1950-1960, appelée Jupiter's Circle

Image

L'histoire suit donc celle dans le premier volume d'une famille de super-héros, dont les parents sont les meilleurs super héros du monde et dirigent un groupe d'une centaine d'entre eux pour faire face aux menaces en tout genre. Sheldon Sampson, le père, sorte de Superman, est donc marié à Grace Sampson. Malheuresement pour eux, leurs deux enfants ne suivent pas leurs traces et malgré leurs pouvoirs, ne sont pas devenus des super-héros comme leurs parent, et surtout leur père, le souhaitaient. Brandon boit et fait la fête tandis que Chloé mène une vie de star et a des problèmes de drogues.
Tout bascule lorsque leur oncle, Walter Sampson, alias Brainwave, télépathe surpuissant, décide qu'il en a assez du tempérament arrogant et semi dictateur de son frère et prend les choses en main, en décidant de l'assassiner. Il convainx pour cela le fils de Sheldon, Brandon, de s'allier à lui et de prendre le contrôle d gouvernement pour arranger la crise économique et mettre fin au capitalisme. Chloé est alors obligée de fuir le pays avec son amant et son futur fils.

Image

L'analogie avec Hamlet est donc assez évidente. Mais au-delà de ça, la série est excellente sur de nombreux points, et le premier d'entre eux est sans équivoque ses personnages. Tous ont leur personnalité propre et aucun, mais alors aucun, n'est parfait. En réalité, en dehors peut-être de Chloé et de sa jeune famille, ils sont tous plus ou moins détestables. Utopien le père, chef des super-héros, est le parfait superman arrogant et insupportable qui croit savoir mieux que tout le monde et impose aux autres ses propres opinions, sans même en vouloir en discuter. Par ailleurs il ne fait rien pour améliorer ses relations avec ses enfants, étant l'exemple type du parent ayant décidé pour eux et donc en colère qu'ils en suivent pas la voie qu'il leur a choisi. Le genre de personnages exécrables qui nous rend ses enfant et son frère sympathiques dans la mesure où ils énoncent les défauts que nous lui reprochons.

Image

Et là est le piège. En effet on se rend vite compte que Brandon est un crétin absolu, un être médiocre incapable de se remettre en question. Ce n'est pas le cas en revanche de l'oncle Walter, télépathe intelligent, qui va néanmoins organiser le meurtre de son frère et de sa belle-sœur. Watler n'est en revanche pas un Claudius sur tous les points, là où ce dernier cherchait avant tout le pouvoir, Watler veut surtout sauver le monde en changeant un système économique à bout de souffle, le meurtre de son frère qui ne veut pas écouter et qui impose sa volonté étant l'obstacle. Même si il accorde ensuite la présidence à son neveu (on ne doute cependant pas qu'il est le véritable dirigeant) on comprend malgré tout la haine viscérale qu'il voue à son frère. Les personnage sont donc loin d'être manichéens. Même Utopien, qu'on ne met pas longtemps à détester, reste, au final, celui qui avait raison dans toutes cette histoire et les souvenirs que raconte Chloé à son fils nous fait finalement l'apprécier avec du recul. Même Brandon, un crétin fini, n'aurait peut-être pas été si exécrable avec un père à la hauteur. La famille Sampson est donc constituée de super-héros avec des défauts, et des qualités, en réalité très humains. Les autres super-héros quant à eux sont représentatifs des gens, c'est à dire, des individus de piètre valeur (égocentriques, stupides, en réalité pleins de haine injustifiée et disproportionnée qu'ils cachent sous un masque de politesse et de devoir).

Image

Enfin, surprise sympathique pour les fans de marvel, la reprise pure et simple d'un super-vilain de la maison des idées transformé ici en chef de la police secrète, l'homme-molécule !

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

SauronGorthaur
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 62518
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héro

Messagepar SauronGorthaur » mer. août 15, 2018 4:11 pm

"le super-héro" raaaaaaaaaaaaaaaaah corrige moi cette faute horrible :rire: :rire: :rire:

sinon très bon topic de présentation pour une oeuvre dont j'entends souvent parler mais sans topic de synthèse, j'avais du mal à y voir clair !
Image

Scarabéaware
Les Royaumes en Exil
Les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 78321
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar Scarabéaware » jeu. août 16, 2018 7:29 pm

Je trouve que l'homme molécule sur la couverture du 5 ressemble un peu à Luke Evans, pas vous ? :mrgreen:.
A part ça bonne petite présentation de ce comics avec ce qu'il a d'intéressant, ça a de sa petite originalité, y a de quoi titiller avec ce qui ressort et le reflet que ça donne. Mais quand même chez les Sampson c'est vraiment pas de chance avec leurs enfants :siffle:.
Si jamais y a une adaptation, ça mériterait bien de se faire en série par HBO allez :mrgreen:

Náin
temple d'Artémis
temple d'Artémis
Avatar du membre
Messages : 54220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar Náin » jeu. août 16, 2018 7:33 pm

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Scarabéaware
Les Royaumes en Exil
Les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 78321
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar Scarabéaware » jeu. août 16, 2018 7:37 pm

Oups oui au temps pour moi :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 291533
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar phoenlx » ven. août 17, 2018 7:41 am

Il m'a fait penser aussi à Luke Evans sur l'image l'homme molécule :mdr:
Autrement il a l'air original ce comic, belle présentation
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Les Royaumes en Exil
Les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 78321
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Jupiter's Legacy, quand Hamlet rencontre le super-héros

Messagepar Scarabéaware » ven. août 17, 2018 12:05 pm

Ah je suis pas le seul à voir une ressemblance :lol:, il le faudrait bien au casting de la série :rire:


Retourner vers « Comics divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité