Sœurs de Sang

Tout sur le septième art et la télévison.
Somewhere
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 59059
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Sœurs de Sang

Messagepar Somewhere » dim. févr. 08, 2015 6:37 pm

Image

Sœurs de Sang, ou Sisters en VO. Un film écrit et réalisé par Brian De Palma, sorti le 27 mars 1973 aux Etats-Unis et le 27 février 1977 en France.

Danièle Breton est mannequin. Elle rencontre Phillip à un jeu télévisé. Elle le séduit, le ramène chez elle puis couche avec lui. Le lendemain, l'amant entend une dispute entre Danièle et sa soeur jumelle. De sa fenêtre, la journaliste Grace Collier voit l'homme se faire assassiner sauvagement. Mais qui l'a tué, Danièle... Ou Dominique ?


Dans le rôle des jumelles, Margot Kidder, petite amie de Brian de Palma à l'époque et qui deviendra plus tard célèbre pour son rôle de Loïs Lane au cinéma.

Image

Somewhere
vestige de l'eau
vestige de l'eau
Avatar du membre
Messages : 59059
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Sœurs de Sang

Messagepar Somewhere » dim. févr. 08, 2015 6:37 pm

Un des tout premiers films du maître Brian de Palma, un film étrange, à l'atmosphère hitchcokienne comme dans beaucoup de films du réalisateur de cet époque (il fera même appel au compositeur d'Alfred Hitchcock pour la bande-son de ce film). Le film est assez bon, mais un peu gâché par sa fin assez abracadabrantesque et incohérente avec tout le reste... Néanmoins, tout le reste est un vrai régal de mise en scène, avec notamment l'utilisation ingénieuse du split-screen et un suspense et une paranoïa très bien amené.

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 301208
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sœurs de Sang

Messagepar phoenlx » dim. févr. 08, 2015 6:47 pm

Je note pour le voir
il faut absolument que je me fasse un cycle de palma dès que j'ai le temps, ma culture est quasi nulle pour ce réa
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : phoenlx et 3 invités