Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Section destinée aux amoureux de la sagesse - Esprit critique exigé ici ^^
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
Meleor
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 12771
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Meleor » ven. juil. 09, 2021 5:15 pm



Je poste ça là comme je regarde toute cette chaine dans l'ordre mais je suis pas d'accord avec des trucs qu'il dit comme quoi le net ou les vidéos ça rend passif, car moi je rebondis sur ce qu'on m'y dit sans cesse pour aller faire d'autres recherches sur le net et en apprendre plus sur ce qu'on me dit et c'est exponentiel et plus qu'avec un livre. Je suis plus actif qu'avec un livre ou je suivrais le topo que me fait l'auteur de façon plus docile, avec le net je construit mon propre savoir de façon bien plus importante. En fait un livre va me permettre de contrer mon perfectionnisme pour avoir un premier aperçu global plus rapidement et ensuite continuer mes explorations sans attendre un siècle avant d'avoir cette première connaissance de synthèse.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 364316
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar phoenlx » ven. juil. 09, 2021 6:47 pm

je suis un peu comme toi Meleor mais le problème c'est : est-on représentatifs des comportements en général ? j'en suis vraiment pas sûr quand je vois certanis comportements et certaines approches du net chez beaucoup
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 364316
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar phoenlx » ven. juil. 09, 2021 7:19 pm

je viens d'écouter tout.
Je te rejoins donc Meleor, je trouve sa vidéo assez réductrice. Maintenant, il parle du rapport des enfants aux nouvelles techno. Il ne parle pas spécialement des gens comme nous, toi, moi. Même si au début il a tendance à faire des raccourcis je trouve.
Moi je ne dirais pas que les ordis nous rendent paresseux. Je dirais plutôt
- ça rend certaines personnes (qui les utilisent mal) paresseux, car ils vont privilégier les utilisations "passives" (regarder des séries , des films téléchargés, des vidéos youtube détente, ou rester passif devant facebook en mode mème et en likant ..)
- ça rend je pense aussi d'autres personnes au contraire bien plus actives, il y a mille manières d'utiliser le net en étant actif. Par exemple quand il compare à la lecture en disant que la lecture d'un livre nous pousse à fournir un effort de lecture, de compréhension, j'ai envie de dire que basiquement, les ordinateurs aussi. Il suffit de participer à un forum de discussion et on a déjà un rapport avec l'autre (et avec le sujet, le thème abordé) Après évidemment tout dépend de quel thème on parle (et un peu aussi des individus à qui on a affaire :lol: :lol: ) Mais le lien social il est là aussi quelque part, même si la personne n'est pas là physiquement.

Là où il a raison c'est lorsqu'il dit qu'on a moins de freins (les personnes insultent plus facilement sur le net car ils savent qu'il y a une distance, qu'ils ne seront pas reconnues)
certes mais c'est encore pas le cas TOUJOURS et partout, c'est pas le cas sur tous les réseaux.
certains groupes facebook, forums, certaines communautés virtuelles sont constituées de personnes qui se respectent.

Le fait d'avoir moins de freins peut aussi pousser certaines personnes (par exemple timides dans la réalité) à plus se livrer mais dans le bon sens du terme. Obtenir de l'aide, communiquer (alors qu'elles ne le feraient pas dans le monde réel tout simplement car elles n'ont pas toujours les personnes à qui parler)
Le net rapproche aussi les gens, permet de connecter des gens de profils proches, avec des passions proches (ou des problématiques similaires, communautés de malades ou autre qui vont s'entraider)
Tout cet aspect là génère énormément d'activité et pas de la passivité. quand je l'entends parler (le précepteur) j'ai l'impression qu'il résume internet au visionnage de vidéos (détentes) et en gros à facebook (certaines pages un peu bêbêtes où on ne fait que liker)
c'est évidemment très réducteur. Maintenant, pour un enfant, c'est peut-être le gros piège : être plus facilement amené dans ce type de comportements, de sites et de réseaux qui n'encouragent pas toujours les bonnes attitudes.

et là il y a un vrai rôle à jouer des parents ou éducateurs. Ca il n'en parle pas dans sa vidéo.
Il parle simplement du fait que les parents doivent encadrer l'enfant, faire attention à son nombre d'heures devant l'écran. et c'est vrai. Mais il n'y a pas que ça. ils devraient aussi surveiller sur quels réseaux ils vont, faire attention aux fréquentations virtuelles. L'inciter à utiliser des sites intelligents, culturels, qui font marcher ses méninges, ou son partage communautaire dans un sens positif, afin de justement le socialiser mais dans le bon sens du terme (pas juste en s'enfermant dans un site de drague ou pour sortir des conneries)
après ça reste des enfants et il ne faut pas non plus leur dire d'utiliser leur ordi uniquement pour lire des articles de physique quantique :lol:
c'est un dosage à trouver ..............

Je trouve en gros qu'il aborde des bonnes questions mais il ne va pas assez loin dans sa réflexion, il est très réducteur.
Bien que nuancé car il ne dit pas c'est bien ou c'est mal

Il parle très peu aussi de certains phénomènes addictifs dans leur mécanisme (il en parle , il dit qu'il y a des addictions) mais il ne parle pas de toute la subtilité un peu sournoise des GAFAM par derrière notamment, le fait par exemple qu'on reçoit facilement des notifications pour un truc ou un autre. c'est ça qui nous POUSSE souvent à rester devant un ordi, à passer d'un sujet à un autre, à butiner. Et là Meleor je vais te surprendre mais : je pense qu'on est TOUS parfois pris à ce piège un minimum. Toi , moi, tout le monde

et c'est d'autant plus terrible que c'est le côté positif qui nous piège parfois aussi.
Les algorithmes nous étudient en permanence, décortiquent nos manières de cliquer, de communiquer. Ensuite ça nous envoie des pubs pour comme par hasard les produits qu'on adore et recherche. Et on est parfois super contents ainsi mais c'est piégeux. ça nous pousse sans cesse aussi à voir des vidéos qui correspondent à notre profil. on peut vite passer des heures, des nuits. réduire notre sommeil, et voir notre santé se désintégrer. Il y a un vrai travail à faire contre ça, et les gosses, crois mois qu'ils ne se rendent pas compte de ça, déjà que plein d'adultes utilisent le net sans en avoir conscience.

c'est très subtil. Ceci aurait mérité aussi d'être abordé dans sa vidéo.
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

SauronGorthaur
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 73794
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar SauronGorthaur » ven. juil. 09, 2021 8:21 pm

phoenlx a écrit :je suis un peu comme toi Meleor mais le problème c'est : est-on représentatifs des comportements en général ? j'en suis vraiment pas sûr quand je vois certanis comportements et certaines approches du net chez beaucoup

:poignée de main:
Meleor, tu a trop tendance à faire de ton expérience une généralité je trouve
le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Antonio Gramsci

Image

Meleor
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 12771
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Meleor » ven. juil. 09, 2021 9:41 pm

phoenlx a écrit :je viens d'écouter tout.
Je te rejoins donc Meleor, je trouve sa vidéo assez réductrice. Maintenant, il parle du rapport des enfants aux nouvelles techno. Il ne parle pas spécialement des gens comme nous, toi, moi. Même si au début il a tendance à faire des raccourcis je trouve.
Moi je ne dirais pas que les ordis nous rendent paresseux. Je dirais plutôt
- ça rend certaines personnes (qui les utilisent mal) paresseux, car ils vont privilégier les utilisations "passives" (regarder des séries , des films téléchargés, des vidéos youtube détente, ou rester passif devant facebook en mode mème et en likant ..)
- ça rend je pense aussi d'autres personnes au contraire bien plus actives, il y a mille manières d'utiliser le net en étant actif. Par exemple quand il compare à la lecture en disant que la lecture d'un livre nous pousse à fournir un effort de lecture, de compréhension, j'ai envie de dire que basiquement, les ordinateurs aussi. Il suffit de participer à un forum de discussion et on a déjà un rapport avec l'autre (et avec le sujet, le thème abordé) Après évidemment tout dépend de quel thème on parle (et un peu aussi des individus à qui on a affaire :lol: :lol: ) Mais le lien social il est là aussi quelque part, même si la personne n'est pas là physiquement.

Là où il a raison c'est lorsqu'il dit qu'on a moins de freins (les personnes insultent plus facilement sur le net car ils savent qu'il y a une distance, qu'ils ne seront pas reconnues)
certes mais c'est encore pas le cas TOUJOURS et partout, c'est pas le cas sur tous les réseaux.
certains groupes facebook, forums, certaines communautés virtuelles sont constituées de personnes qui se respectent.

Le fait d'avoir moins de freins peut aussi pousser certaines personnes (par exemple timides dans la réalité) à plus se livrer mais dans le bon sens du terme. Obtenir de l'aide, communiquer (alors qu'elles ne le feraient pas dans le monde réel tout simplement car elles n'ont pas toujours les personnes à qui parler)
Le net rapproche aussi les gens, permet de connecter des gens de profils proches, avec des passions proches (ou des problématiques similaires, communautés de malades ou autre qui vont s'entraider)
Tout cet aspect là génère énormément d'activité et pas de la passivité. quand je l'entends parler (le précepteur) j'ai l'impression qu'il résume internet au visionnage de vidéos (détentes) et en gros à facebook (certaines pages un peu bêbêtes où on ne fait que liker)
c'est évidemment très réducteur. Maintenant, pour un enfant, c'est peut-être le gros piège : être plus facilement amené dans ce type de comportements, de sites et de réseaux qui n'encouragent pas toujours les bonnes attitudes.

et là il y a un vrai rôle à jouer des parents ou éducateurs. Ca il n'en parle pas dans sa vidéo.
Il parle simplement du fait que les parents doivent encadrer l'enfant, faire attention à son nombre d'heures devant l'écran. et c'est vrai. Mais il n'y a pas que ça. ils devraient aussi surveiller sur quels réseaux ils vont, faire attention aux fréquentations virtuelles. L'inciter à utiliser des sites intelligents, culturels, qui font marcher ses méninges, ou son partage communautaire dans un sens positif, afin de justement le socialiser mais dans le bon sens du terme (pas juste en s'enfermant dans un site de drague ou pour sortir des conneries)
après ça reste des enfants et il ne faut pas non plus leur dire d'utiliser leur ordi uniquement pour lire des articles de physique quantique :lol:
c'est un dosage à trouver ..............

Je trouve en gros qu'il aborde des bonnes questions mais il ne va pas assez loin dans sa réflexion, il est très réducteur.
Bien que nuancé car il ne dit pas c'est bien ou c'est mal

Il parle très peu aussi de certains phénomènes addictifs dans leur mécanisme (il en parle , il dit qu'il y a des addictions) mais il ne parle pas de toute la subtilité un peu sournoise des GAFAM par derrière notamment, le fait par exemple qu'on reçoit facilement des notifications pour un truc ou un autre. c'est ça qui nous POUSSE souvent à rester devant un ordi, à passer d'un sujet à un autre, à butiner. Et là Meleor je vais te surprendre mais : je pense qu'on est TOUS parfois pris à ce piège un minimum. Toi , moi, tout le monde

et c'est d'autant plus terrible que c'est le côté positif qui nous piège parfois aussi.
Les algorithmes nous étudient en permanence, décortiquent nos manières de cliquer, de communiquer. Ensuite ça nous envoie des pubs pour comme par hasard les produits qu'on adore et recherche. Et on est parfois super contents ainsi mais c'est piégeux. ça nous pousse sans cesse aussi à voir des vidéos qui correspondent à notre profil. on peut vite passer des heures, des nuits. réduire notre sommeil, et voir notre santé se désintégrer. Il y a un vrai travail à faire contre ça, et les gosses, crois mois qu'ils ne se rendent pas compte de ça, déjà que plein d'adultes utilisent le net sans en avoir conscience.

c'est très subtil. Ceci aurait mérité aussi d'être abordé dans sa vidéo.



Regarder des films ou des séries c'est pareil de façon globale que ce soit sur le net ou non, mais tu penses que c'est toujours un acte passif de regarder une série ou un film si on le fait de façon cinéphile à vouloir en tirer une réflexion et un approfondissement analytique? Ca revient à dire que tout média audiovisuel est moins digne que les médias littéraires. Ce qui m'amuse car je repense à la vidéo d'Olivier Rolland titrée comment devenir plus intelligent et sa méthode est de lire des livres mais attention non fictionnels donc par ex Tolkien ça n'irait pas! Ok pour l'idée que lire des livres de connaissance soit une bonne façon de stimuler son intelligence sauf que les livres qu'il conseille c'est juste des livres de développement personnel ou pour construire une entreprise. :transpire: :mrgreen:

L'idée qu'il faut uniquement utiliser les outils technologiques pour la culture est discutable car déjà ça pose la question de qu'est-ce que la culture et est-ce que la pop culture est digne d'en faire partie? Car si non tu peut avoir des parents qui vont empêcher leurs enfants de s'intéresser à ça ce qui peut-être mauvais pour l'intégration sociale mais il y a un autre écueil: c'est qu'on développe sa personnalité en trouvant ses propres centres d'intérêts. Et aussi faut-il ne faire que des choses censées être intelligentes en permanence? Par ex jouer à des jeux-vidéos est une activité digne d'être effectuée? Si non cela peut apporter un déséquilibre chez la personne qui peut avoir ce besoin pour s'équilibrer et socialiser, car même chez les animaux, le jeu est une des premières bases de socialisation. Même sur un forum une part de légèreté dans les discussions permet d'entretenir le lien, car on voir bien que les discussions trop purement sérieuses ne sont pas aussi fécondes pour le lien social. Je le sais car je vois qu'en étant trop dans mon esprit de sérieux je suis plus autistique, je dois faire un effort pour communiquer et éviter cet écueil, me détournant parfois du coup de mes purs objectifs de recherche de connaissance.

Donc quelque part c'est un peu pour ça que la question de ce sujet me fait contre-réagir car j'en voit certains écueils et oui je réagis un peu selon mon point de vue mais c'est aussi car je n'aime pas qu'on rabaisse hâtivement certaines catégories de la population, j'ai une réaction empathique et je pense pas forcément que je m'entends mieux avec les gens en fonction de leur intelligence, donc du coup j'adhère pas à certains discours réductionnistes. Je pense que même certaines personnes supposées moins intellectuelles peuvent beaucoup m'apporter et ont leurs propres qualités à ne pas sous-estimer. Faut être existentialiste plus qu'essentialiste.

Les notifications le plus souvent je les zappe par peur d'être envahi mais depuis peu je m'autorise plus à me laisser tenter car j'ai compris que l'inverse me fait passer à coté de plein de choses intéressantes, de plus c'est aller contre mon esprit qui naturellement est porté à s'éveiller par les stimuli qui l'entourent. Sinon pour me cerner c'est pas si facile tant j'aborde de sujets.

Et le fait de butiner sur le net je le fais par moi-même, je construit ma propre arborescence en rebondissant sur des mots dans une vidéo, un podcast, un post d'un forum ou un article, idem je clique sur un max de liens hypertextes dans Wikipédia. Cette approche arborescente est rendue possible par le net et permet de créer un tas de liens permettant d'explorer des sujets hyper variés et de tendre à se créer une véritable culture générale approfondie. C'est clairement créateur d'intelligence dans le sens que ça permet de se construire son propre savoir, permettant de se forger sa propre conception du monde. Sans avoir besoin que des profs nous y forcent par l'école obligatoire et en attendant qu'ils nous fournissent un savoir clé en main.

Mais ceci dit je ne dénie pas la valeur des profs car, en cherchant une carte du néolithique vue dans une vidéo d'Arcana je suis tombé sur un manuel de Collège de 6e et vu que je pouvait tous les lire sur leur site! Donc j'ai décidé de revoir toutes les matières du lycée et Collège! Donc je dénie pas la valeur de ces bases. Mais en même temps je compte vérifier si ce qu'on nous y apprend est vrai et ceci va me pousser à faire des recherches et à croiser les sources, Donc ceci est très formateur, ainsi je sors de certains raccourcis de ce qu'on nous raconte dans ces manuels. Et de plus je vais me laisser porter par arborescence à des sujets connexes ou pour approfondir au max, en m'intéressant aux choses les plus pointues sur ces sujets, donc souvent j'en arrive au Collège de France et depuis peu, car Aurélien Barrau m'a titillé en parlant des trous noirs qui mettent en oeuvre toute la physique la plus pointue, donc je me mets à lire des thèses d'astrophysique mais aussi sur d'autres sujets. Et si je comprends pas c'est pas grave car du coup ce sera l'occasion de faire des recherches pour essayer de comprendre et en soit ça m'apprendra au moins d'autres choses.

Donc tout ça c'est pas subi par un écueil du net, c'est pleinement proactif mais c'est possible de cette façon que grâce à l'efficacité et les possibilités offertes par le net.

Je pourrais à la place être un rat de bibliothèque mais ça ne produirait pas les mèmes résultats, ce serait moins éclectique et permettrait de faire moins de liens transversaux entre tous les domaines de la connaissance. Ca me donnerait une autre culture, moins élastique et moins au top des choses les plus récentes du domaine mais j'aurai l'occasion de lire d'autres choses. Mais ce serait un truc plus orienté dans les seuls trucs à ma disposition dans les livres que je pourrais lire. Ceci tend en fait à rester dans un rapport plus passif à la lecture car on aura tendance à surtout lire des livres nous offrant la synthèse d'un auteur qui est orientée par sa propre démarche mais en contrepartie on aura plus vite un tableau approfondi du sujet. Mais aussi c'est une approche favorisant la spécialisation dans un sujet comme les philosophes enfermés dans leur bulle, réfléchissant dans le vent sans s'intéresser à la science pour connaitre le monde, les scientifiques survalorisant la science et pire enfermés dans leur propre discipline, les matheux disant que les maths résument tout de la vie, les artistes aussi dans leur bulle.

Donc le net permet de casser ces barrières par sa facilité pour passer d'un sujet à l'autre et pour moi pour approcher la Vérité il faut mixer un peu tous ces sujets et donc on se construit son propre regard sur le monde de part la stimulation intellectuelle créée et part sa propre intelligence sans attendre qu'on nous donne les réponses. :super: :D ;) :jap: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :heureux: :heureux: :heureux:


Sinon pour le déséquilibre temporel on peut le dire pour tout ce qui fait qu'on va se donner à fond dans un truc mais en même temps pour moi faut un peu de déséquilibre pour pouvoir vraiment se réaliser, car cela demande d'en prendre le temps, même au détriment du sommeil ou autre. Etre à fond dans un travail ça peut faire pareil.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 364316
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar phoenlx » ven. juil. 09, 2021 10:10 pm

Meleor a écrit :Regarder des films ou des séries c'est pareil de façon globale que ce soit sur le net ou non, mais tu penses que c'est toujours un acte passif de regarder une série ou un film si on le fait de façon cinéphile à vouloir en tirer une réflexion et un approfondissement analytique? Ca revient à dire que tout média audiovisuel est moins digne que les médias littéraires. Ce qui m'amuse car je repense à la vidéo d'Olivier Rolland titrée comment devenir plus intelligent et sa méthode est de lire des livres mais attention non fictionnels donc par ex Tolkien ça n'irait pas! Ok pour l'idée que lire des livres de connaissance soit une bonne façon de stimuler son intelligence sauf que les livres qu'il conseille c'est juste des livres de développement personnel ou pour construire une entreprise. :transpire: :mrgreen:


oui ba je suis exactement du même avis :lol:
en fait chacun voit un peu midi à sa porte
les youtubeurs développement personnels vont considérer (comme Franck Nicolas aussi !!!) que regarder des films c'est procrastiner, c'est perdre son temps
en revanche évidemment, ce qu'il faut en priorité c'est acheter son livre qui nous explique bien bien bien comment devenir top top top dans la vie (super actif etc :lol: )

les youtubeurs un peu "philosophes" vont considérer que le mieux c'est de lire des bouquins si possible de philosophie, de réflexion sociétales etc
(regarder le seigneur des anneaux c'est moins cool, c'est passif :lol: )

les youtubeurs cinéphiles vont considérer que l'activité de visionnage cinéphile (bien sentie façon anal genocide attention) c'est le graal absolu, et là attention selon les youtubeurs il faut regarder plutôt tels trucs que tels autres sinon vous allez tomber dans le côté sombre :lol:

bref, chacun prêche un peu pour sa chapelle
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 364316
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar phoenlx » ven. juil. 09, 2021 10:21 pm

Meleor a écrit : Même sur un forum une part de légèreté dans les discussions permet d'entretenir le lien, car on voir bien que les discussions trop purement sérieuses ne sont pas aussi fécondes pour le lien social. Je le sais car je vois qu'en étant trop dans mon esprit de sérieux je suis plus autistique, je dois faire un effort pour communiquer et éviter cet écueil, me détournant parfois du coup de mes purs objectifs de recherche de connaissance.


oui mais attention ceci dit, c'est parceque c'est comme ça sur les ailes (parfois, souvent, en général :lol: ) que c'est partout comme ça, certains aiment débattre, réagir sur certains réseaux. bon ici, traditionnellement, on a eu beaucoup de gens qui aiment surtout
- remonter les classements de films
- poster des blagues :lol: des mèmes
- des images légères (voire très légères :lol: )
- jouer (quizz etc) mais ça peut être une activité intelligente et intellectuelle
- flooder, parler du shampoing
- du temps qu'il fait
- des voisins
- polémiquer sur le sexe des anges (ou sur la force des chevaliers d'or, ou : qu'est-ce qu'une belle femme :lol: attention certains ont des théories gravitationnellement démontrées et sans relativité quantique à ce propos, bon courage pour proposer une vision alternative, c'est CANON et démontré par la SCIENCE de certains qui ont fait un doctorat sur le sujet :lol: :lol: :lol: )

au final, quand tu enlèves tout ça, il reste peu de choses pour les débats un peu plus réflexifs même sur la pop culture j'entends, ou le cinéma. Il reste des personnes qui sont dans cet esprit heureusement (et parfois les mêmes qui passent leur temps dans les premiers types de topics, mais dans un degré faible) mais on pourrait évidemment imaginer que le forum frappe beaucoup plus fort sur ces sujets. c'est dur dur. Les gens sont en effet souvent plus attirés par la légèreté, les posts un peu "faciles", sans énormément de hauteur de vue mais plus dans l'immédiateté, dans le ressenti brut d'une situation (plus que des réflexions sur des concepts, des phénomènes, la marche du monde, etc) Mais c'est pas une critique je fais pareil par moment. je suis juste surpris par l'aptitude de certains à ne faire quasiment QUE CA ici, et aussi (et le vrai problème il est plus là), le peu de personnes qu'on a qui sont dans les comportements inverses, le mal qu'on a à en attirer plus en nombre alors que ça devrait être plus naturel je trouve. Mais ça doit refléter quelque chose de la société en général . Ce genre de profils sont peut-être minoritaires finalement. Les gens, en majorité, semblent être sur le net surtout pour déconner ou exprimer une catharcis, et ne faire presque QUE ça.

Maintenant attention aussi à un autre piège de pensée, et ne pas non plus t'imaginer que parcequ'on ne répond pas toujours (en masse) dans certains de tes topics sérieux, ça n'intéresse personne. j'ai vu notamment que tu as posté pas mal de vidéos très intéressantes ces derniers mois (sur la science notamment)
mais ce sont des sujets complexes qu'on n'aborde pas comme ça toujours facilement, et quand tu as des conf de une à 2 heures, il faut arriver à se les enfiler déjà (et toi tu les remontent à la chaine :lol: ) c'est parfois 10 à 20 par semaine :lol: là en ce moment je le dis j'ai pas le temps mais j'espère le trouver au moins pour certaines (quand j'écoute des conf en général je poste toujours un petit commentaire)

Beaucoup de gens sont je pense aussi comme ça, pas toujours le temps pour les conf scientifiques surtout en ce moment. Les ailes c'est pas non plus un forum sur l'astronomie, la science, ce sont des sujets un peu périphériques (mais cool) ici.
par contre ce que je trouve étrange, triste, désolant, troublant, parfois un peu énervant, c'est de voir les sujets orientés pop culture qui ne décollent pas plus non plus alors que d'autres sont sans cesse remontés. car ça par contre c'est notre fond de commerce.
en fait que toi tu aies peu de réponses quand tu leur relances les topics de physique quantique, ça ne m'étonne pas des masses et ça ne m'alarme pas plus que ça. en revanche, que certains topics sur Dune ou autre aient souvent si peu de réponses (en moyenne) je trouve ça triste et troublant. surtout quand on compare à la propension à souvent remonter d'autres types de topics.

Autrement je te rejoins dans tout le reste de ta réflexion
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Pulsion
le saint des saints
le saint des saints
Avatar du membre
Messages : 2242
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Pulsion » mer. août 04, 2021 9:10 am

Sommes nous plus bêtes qu'avant ou sommes nous entourés de gens plus bêtes qu'avant ? :mrgreen:
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Le Big Will
Le Big Will
Avatar du membre
Messages : 33126
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 9:16 am

Mon intellect ne régresse pas, mais celui de certains jeunes vole à raz les pâquerettes :smoking:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Pulsion
le saint des saints
le saint des saints
Avatar du membre
Messages : 2242
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Pulsion » mer. août 04, 2021 9:34 am

Faudrait pas qu'en plus du covid ils nous refilent leur connerie passagère . :mrgreen:
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Le Big Will
Le Big Will
Avatar du membre
Messages : 33126
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 9:38 am

Non mais ce n'est pas contagieux. l'intelligence est contagieuse, la connerie moins. Sauf si tu t'embrigades dans des groupes de foldingues :lol:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 364316
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar phoenlx » mer. août 04, 2021 10:09 am

Pulsion a écrit :Sommes nous plus bêtes qu'avant ou sommes nous entourés de gens plus bêtes qu'avant ? :mrgreen:


derrière l'ironie j'ai souvent l'impression de ça oui :siffle: mais le truc terrible c'est que d'être entouré d'ânes, ça ne contribue vraiment pas à élever et à l'émulation (en ce moment typiquement moi je n'ai vraiment pas l'impression de progresser, je passe mes journées à m'énerver après les attitudes des gens, à discuter avec des personnes en mode délires, obscurantistes, complotistes, haineux, jaloux, ou des moutons qui gobent n'importe quoi, à leur expliquer, faire de la pédagogie, ou alors à réparer les pots cassés à cause d'autres, ou alors je suis en mode communication pour expliquer mes propres problèmes (mais dont une grande part sont venues ces dernières années à cause des erreurs et errements de certains, en bref, à réparer les conneries des autres)

le discours que je tiens là, certains coach en développement personnel s'en moqueraient voire le fustigeraient car ils n'aiment pas trop quand on est en mode "c'est pas ma faute c'est celle des autres eux" mais là je suis forcé de m'élever en faux contre cet argument, c'est clairement ça. en ce moment j'ai vraiment l'impression d'une espèce de connerie autour de moi contre laquelle je passe tout mon temps à lutter, et dans laquelle je met toute mon énergie ou du moins, facilement 80 % de mon énergie. dire que j'en sors grandi, plus intelligent, franchement NON ! j'ai l'impression que ça me fait au contraire régresser.
ça réveille au contraire mes propres bas instincts, c'est comme quelque chose qui tire vers le bas. ça ne titille pas mon intelligence (je ne lis presque plus car j'ai plus trop le temps, je suis plus en mode réseaux sociaux, car ça m'énerve, j'échange, j'interragis et aussi .. je me détends à travers ça sauf qu'idéalement, j'aimerais que ce côté détente laisse de la place à autre chose, mais l'autre chose est de plus en plus phagocité par des périodes de galères, de réparation des conneries des autres quand c'est pas des polémiques avec untel ou untel (qui est en mode n'importe quoi) : tel complotiste antivacs, tel troll sur le forum qui nous insulte en mode religieux dingue, tel fanatique féministo-LGBT-cancel-culture truc qui nous casse les couille avec sa morale, tel mouton qui croit avoir vu la vierge ou l'empereur de Mû, tel rageux qui se croit analyste sportif alors qu'il ne fait que ressortir les poncifs de certains médias putaclics en se donnant des airs intelligents et qui se met à parler de foot, ou encore telle personne qui donne des leçons de développement personnel, des leçons de vie, des leçons de morale, en généralisant son expérience à lui, parfois de petit bobo bien tranquille loin des problèmes, ou alors vivant dans un pays éloigné, dans la jungle ou que sais-je, en faisant des généralités, en niant les FAITS qui peuvent se produire dans des lieux et contextes qu'il n'a pas idée (crise sanitaire, délinquence, terrorisme, villes de ploucs où les médecins sont jamais là, ou à côté de la plaque, ou la fibre optique ne marche jamais, ou il y a des problèmes de net, de pollution, d'avions, de bruit et j'en passe.

car c'est facile de dire : il faut vivre comme ci, comme ça, il faut penser comme ci, comme ça, il faut respecter les étrangers, respectertelle religion ou idéologie ou groupe communautaire de personnes, respecter son prochain, tendre la deuxième joue, vivre socialement (en ce moment avec le covid c'est dur déjà en soi), ne pas accuser les autres, faire ceci, faire cela, rester zen, ne pas sombrer dans la colère, l'accusation à outrance, la négativité, la rancoeur, c'est facile de faire sa petite leçon, de dire : le monde est beau, il est vert, regardez par la fenêtre j'ai un super jardin je suis zen, et j'ai une belle bibliothèque de bobo, et j'ai une belle femme très cool car j'ai été un homme bien et je l'ai mérité, et j'ai un beau boulot qui me fait gagner de l'argent car j'ai soi-disant trimé, et il faut voir le beau dans le monde, c'est facile de dire : il faut sortir sans avoir peur quand on vit au milieu des poules ou dans un petit village tranquille, ou dans un quartier à peu près clean épargné par les racailles et les dingues, c'est facile de dire : il faut vivre écolo, prendre son vélo pour se déplacer, éviter la voiture, quand on est en bonne santé, proche des services essentiels, que c'est possible, c'est facile de dire : il faut aimer la SNCF (quand on ne connait pas les greves parisiennes), facile de dire : il ne faut pas râler en bagnole (quand on ne connait pas les bouchons notamment parisiens), c'est facile de dire : tous ceux de la médecine ils sont tous magnifiques, quand on n'a pas eu affaire au système médical dans certains de ses travers, c'est facile de dire : il faut être pour la paix, quand on n'a pas des voisins (voisin qui peut être pris au sens de peuple, pays, groupuscule) qui veulent vous égorger ou rejeter à la mer), facile de dire : il faut aimer le temps présent et cultiver l'instant, quand on est en bonne santé, dans un relax dans un coin de nature, en vacance, au milieu des canards, en train de lire ou faire son activité préférée,

c'est facile de dire : il faut lire, se cultiver, faire de la gym, faire du sport pour entretenir son corps et son âme, regarder des conférences scientifiques, lire des philosophes, lire des grands écrivains, bien ranger son chez soi, être minimaliste, avoir des pièces propres et bien épurées, des objets respirant la culture au sens noble du terme, montrant son statut social et sa soi-disant intelligence, tout ça est facile quand on a : une grande maison où il est facile de ranger plein de trucs, quand on peut se baisser, qu'on est en bonne santé, qu'on a éventuellement de l'aide (conjoint ou autre) quand on est entouré et pris en charge par des bonnes personnes, qu'on a un parcours de vie plus ascendant et positif, quand on a du temps à consacrer à la lecture et à la culture et pas à perdre du temps en conneries, à résoudre des galères, des arnaques, des pannes internet, des problèmes médicaux avec autour de soi des gens complètement à côté de la plaque, ou des proches à gérer)

C'est facile de dire : il faut soigner son look, son allure vestimentaire, sa coiffure, sa gestuelle, son regard, sa posture, quand on n'a que ça à foutre et les moyens, et qu'on peut s'optimiser et qu'on passe notre vie sur instagram ou youtube à écouter certain influenceurs (ou euses) dont le QI ne volent pas très haut parlant de shampoing, de tics de langages, du vernis des chaussures, de Christiano Ronaldo ou du brushing de tel acteur,
c'est facile de dire : il faut maigrir, se muscler, quand on peut médicalement le faire facilement (et qu'on a en plus éventuellement les moyens chez soi avec du matos de gym sportive, qu'on est un bobo dans une grande maison sans pathologie contraignantes)
Facile aussi de dire d'éviter de grignoter, éviter de sombrer dans la boulimie (voire autres formes de drogues) quand tout roule pour soi dans la vie (pourtant que je sache, ça n'empêche malgré tout pas certaines stars d'être des alcooliques ou drogués notoires :lol: )

En bref, parler, parler, les gens savent faire. faire son coach en développement personnel, de nos jours, c'est facile, et je remarque que de plus en plus le font. certains certes, avec plus d'humilité, de recul et de pertinence que d'autres (dans les conseils, certains sont justes et très bons je trouve, et peuvent s'appliquer universellement) mais d'autres, pour avoir un peu parcouru youtube et pas mal de profils en la matière, il faut se les faire avec leur moralisme, et les conneries qu'ils débitent à longueur de journée applicables uniquement à certains bobos friqués qui ont rien à foutre de leur journées et pour qui les seuls tracas c'est : est-ce que je vais pouvoir baiser avec ma femme et garder de bonnes relations.
je pense typiquement à Franck Nicolas. Je voulais absolument balancer mon pic sur les coach en développement personnel ce matin :lol: j'allais me lever pour ça (et créer un topic, ou réagir dans celui qui existe déjà, mais finalement je profite de celui-ci pour balancer mon coup de gueule sur ça et revenir un peu sur tout le reste en même temps, crise sanitaire, fake news, connerie ambiante, dérives des réseaux sociaux, certains comportements et discours délirants qu'on voit en ce moment, à travers ce topic-ci, merci de me tendre la perche :lol:

Bref, oui en ce moment et derrière ton ironie moi j'ai surtout l'impression qu'on est entourés de cons et de bêtes et pas sûr qu'on y gagne individuellement, en tout cas moi non (même s'il faut certes le contre-balancer par les gens positifs - car il y en a aussi heureusement :lol: - et qui nous apportent des choses. heureusement !!! et je reconnais qu'internet peut aussi apporter ça au passage, moi internet m'enfonce autant qu'il me sauve et m'élève ces temps-ci. Je suis plongé dans des groupes communautaires avec des gens incroyables, passionnants, et il y a malgré tout (quand on sait à peu près l'utiliser) toute la matière qui peut nous cultiver, nous élever intellectuellement et dans nos passions, il y a un contenu de plus en plus riche. chose qu'on n'avait pas jusqu'aux années 90.

pour ma part, après je ne généralise évidemment pas le contexte : MOI / mon département / ma région / ma bulle / Mes médecins / Mes voisins / Ma famille / Mes relations / Mes connaissances réelles ou virtuelles / Macron / France / Mon parcours en disant qu'il est universel que ceci est valable partout etc, reste que quand j'observe le monde depuis des années, les grandes lignes, la connerie (décidément universelle), les présidents ailleurs, les gens dans d'autres pays, les comportements belges, américains, proche orientaux, la crise environnementale, l'égoisme, la recherche du profit, la recherche de la gloriole personnelle, l'impact des réseaux sociaux (et souvent très négatif sur l'intelligence et la clairvoyance des gens), quand j'observe la superficialité, la cancel culture, le rapport aux nationalismes ou à l'inverse aux idées cosmopolites parfois délirantes (deux tendances opposées mais j'ai parfois l'impression que les gens répondent à une connerie par une autre) j'ai souvent l'impression, ces temps-ci, que c'est vraiment pareil partout au bout d'un moment.
La tendance des humains à être cupides, à maltraiter la nature, les animaux, égoïstes, rechercher des loisirs de plus en plus futiles (les pays jadis pauvres cherchent à imiter les "modèles" des pays civilisés et pas toujours pour le meilleur), quand je vois toutes ces tendances négatives je me dis vraiment qu'on régresse. Même si comme je l'ai dis, il y a des choses qui contre-balancent (heureusement) mais il faut vraiment apprendre à les trouver, les chercher, c'est toute une quête en soi qui peut être longue, difficile selon les contextes de chacun (et j'ai fustigé les coach en développement personnel mais pour en avoir écouté beaucoup je dois dire que certains sont beaucoup plus justes dans leurs discours en mettant l'accent sur les bonnes choses et en ne niant pas la réalité, en ne faisant pas l'autruche, en n'ayant pas juste une vision très étriquée restreinte à un certain milieu social qui est sans doute le leur (qu'il soit acquis ou le leur depuis toujours)

L'homme est-il plus bête qu'avant je dirais donc oui et non, pour moi il a sans doute toujours été bête (et intelligent en même temps si on compare aux animaux, c'est notre intelligence qui nous a permis de nous adapter mais par rapport à ceci j'ai parfois l'impression que tout ce qui nous a permis justement de nous adapter et survivre dans la nature, de nos jours ça a tendance à se perdre avec nos sociétés modernes (qui nous poussent à des modes de vie où c'est moins utile) et je ne suis vraiment pas sûr (en observant certains) qu'on ait gagné une autre forme d'adaptabilité. ce serait une adaptabilité à quoi ? à la connerie ambiante ? survivre au milieu des cons et des ânes en en devenant un soi-même pour être accepté par le groupe des ânes ?
peut-être que c'est ça après tout, la nouvelle "sélection du plus fort" version 2021. Homo Debilus, l'Homo youtubus, ou Homo selfius, la version ultime du genre Homo, mais la nature, elle, elle en pense quoi de cette nouvelle espèce qui émerge, vous croyez qu'elle va aimer et la laisser longtemps ? quand je vois tout ce qui se passe aussi parfois j'en doute :lol:
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Aries Phoenix
Le Big Will
Le Big Will
Avatar du membre
Messages : 33126
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 10:20 am

Ah mais clairement on s'est adapté... Et un peu trop :lol: la nature est en plein milieu de reprendre ses droits et nous le fait sentir. Alors je dirais que l'intelligence locale grandit, mais que l'intelligence globale régresse. C'est à ce problème d'uniformité que nous devrons faire face. c'est bien beau d'être connecté à son frigo, tant qu'il y a à le remplir :siffle:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Bartiméus
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6566
Enregistré le : sam. mars 16, 2013 9:50 am
Localisation : 92, Hauts-de-Seine
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Bartiméus » mer. août 04, 2021 10:29 am

Je valide ce que tu dis Pho. :jap: Et d'ailleurs je voudrais revenir là-dessus

respecter telle religion ou idéologie ou groupe communautaire de personnes


La notion de respect est tellement polysémique et compliqué. On pourrait arguer qu'un minimum de "respect", pris dans l'acceptation d'avoir de la considération pour autrui, est nécessaire aux rapports humains voir même à la paix civile. Mais peut-on élargir ce rapport là aux religions, aux idéologies et autres idées ? Si on décrète qu'il faut respecter "une" religion, c'est à dire s'abstenir de la critiquer, il faudrait à ce moment là que ce "respect" englobe n'importe quelle idée, et je ne pense pas qu'on puisse faire ça, à partir du moment où on a pour ambition de faire un libre usage de sa conscience et surtout de le faire savoir....... et le problème c'est qu'à partir du moment où tu acceptes ce postulat de critique de n'importe idéologie, tu retombes forcément sur la critique de l'humain ! Les "idées" s'incarnent nécessairement dans des êtres humains qui les défendent, et qui devront être critiqués à partir ils mettent en place les idées qui nous paraîssent nocives ou problématiques.

L'irénisme absolu me paraît être une illusion malheureusement. :transpire:
"Je vais l'écrire l'histoire des affaires de mon temps, tâche délicate et périlleuse ! Avant de prendre la plume, je me suis interrogé sévèrement, et comme je ne trouvais en moi ni affections intéressées, ni haines implacables, j'ai pensé que je pourrais juger les hommes et les choses, sans manquer à la justice et sans trahir la vérité."

Louis Blanc, Histoire de dix ans, 1830-1840

Aries Phoenix
Le Big Will
Le Big Will
Avatar du membre
Messages : 33126
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 1:21 pm

Ah mais il y a plein de gens que je respecte et que je critique... Pour leur bien ! Le problème survient quand on sacralise, quand on verse dans l'absolutisme, et quand respect devient synonyme de tabou.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Meleor
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 12771
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Meleor » mer. août 04, 2021 9:30 pm

Pulsion a écrit :Sommes nous plus bêtes qu'avant ou sommes nous entourés de gens plus bêtes qu'avant ? :mrgreen:


Moi maintenant que j'ai plus eu l'occasion de fréquenter des surdoués je me trouve moins bête qu'avant me disant qu'en fait ils sont pas si surdoués que ça! :shock: :lol: :PTDR:

Aries Phoenix
Le Big Will
Le Big Will
Avatar du membre
Messages : 33126
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 9:37 pm

Bah, faut pas confondre le potentiel avec ce qu'on en fait. Si j'avais poussé à mes limites, je serais devenu PDG. Sauf que voilà, j'ai un QE des plus déplorables donc non, pas possible. Après, il y a des gens "normaux" qui franchissent tous les obstacles. et parfois bêtement par psychopathie. Je m'estime donc heureux de mon état, pas apte à faire mon job mais pas totalement con non plus, bref un juste milieu. Mais mes connaissances (pas amis) se demandent tout le temps pourquoi je ne répons pas aux appels d'offre pour ingénieur. ben parce que mon émotif ne suit pas pardis :lol:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve


Retourner vers « Philosophie, sociologie, psychologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité