Recherche de topic

Section destinée aux amoureux de la sagesse - Esprit critique exigé ici ^^
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Recherche de topic

Messagepar Finch » dim. nov. 01, 2015 9:36 pm

Je créé ce topic un peu inutilement car dans l'idée que vous m'aidiez à en retrouver un autre, où il est fait mention d'une sorte de doctrine, selon laquelle la puissance des mots est inférieur à notre pensée ; le langage lui-même n'est pas apte à traduire de nos pensées dû à la pauvreté des mots, phrases.
C'était intéressant, d'autant plus qu'en ce moment je suis en pleine réflexion philosophique, et en ayant emprunté L'Éthique de Spinoza au lycée ! J'apprends et comprends plein de choses, ça ouvre l'esprit

Merciiiiii
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche de topic

Messagepar phoenlx » dim. nov. 01, 2015 9:38 pm

je vais chercher mais d'après ce que tu décris, je renifle un topic de myrdred :mdr:

edit
ba demande à myrdred en MP il te répondra. c'est lui le spécialiste du langage et de toutes les questions philo associées ici :mdr: mais il y a aussi le topic " obstacles épistémologiques" qui est assez proche de ce que tu décris. Ah et puis c'est bien si tu te lances dans l'Ethique :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Recherche de topic

Messagepar Finch » dim. nov. 01, 2015 9:40 pm

Ça venait de Myrdred oui ! Je m'en rappelle.

J'aime beaucoup ce qu'a pu dire Myrdred dans certains topics, même si parfois il fait un peu preuve d'étroitesse d'esprit (rationaliste même)
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche de topic

Messagepar phoenlx » dim. nov. 01, 2015 9:43 pm

:mrgreen: ( je le laisse répondre, à mon avis ça va pas lui plaire :lol: ) bon sinon j'ai édité plus haut, je te conseille de le contacter ; en plus il va sans doute te conseiller de bons bouquins sur la question :mrgreen: c'est pour tes études tout ça ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Recherche de topic

Messagepar Finch » dim. nov. 01, 2015 9:53 pm

Non c'est pas pour mes études lol, je suis au lycée ; et je doute même aborder ce type de doctrines en terminal. Mais j'adore perso

Les obstacles épistémologiques c'est intéressant mais ça reste limité j'trouve, il me semble que ça signifie qu'un être humain doit faire abstraction de tout sentiment, lié à un désir quelconque quand il entreprends une action ; ainsi qu'aux connaissances (prédéfinies) qui, pourtant, sont nécessaires à sa résolution. Ça semble paradoxal ? Ou alors j'avais mal compris à ma lecture, faut dire que ça remonte à lgt
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

Myrdred
Les héritiers
Les héritiers
Avatar du membre
Messages : 6575
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Recherche de topic

Messagepar Myrdred » dim. nov. 01, 2015 10:42 pm

même si parfois il fait un peu preuve d'étroitesse d'esprit (rationaliste même)


Oh, je ne suis pas purement rationaliste ou scientiste, c'est simplement qu'il y a des questions que je connais bien et que j'ai déjà analysées dans le détail. J'explore d'autres domaines également, faut pas croire.

Les obstacles épistémologiques c'est intéressant mais ça reste limité j'trouve, il me semble que ça signifie qu'un être humain doit faire abstraction de tout sentiment, lié à un désir quelconque quand il entreprends une action ; ainsi qu'aux connaissances (prédéfinies) qui, pourtant, sont nécessaires à sa résolution. Ça semble paradoxal ? Ou alors j'avais mal compris à ma lecture, faut dire que ça remonte à lgt


Les obstacles épistémologiques concernent en fait principalement l'enseignement et la transmission de la connaissance, Bachelard donnait des principes à appliquer pour pouvoir recevoir le savoir sans l'altérer, c'étaient ses 4 impératifs:

- réaliser une catharsis intellectuelle et affective,

- réformer son esprit,

- refuser tout argument d'autorité et

- laisser sa raison inquiète.

qui disent simplement qu'il faut garder son esprit ouvert et vierge de préjugés, l'argument d'autorité par exemple est un préjugé, un raccourcis qui donne de fausses conceptions. Il faut garder son esprit critique vis-à-vis de la connaissance fournie également, ne pas la prendre pour un savoir absolu mais réfléchir sur ses bases. Les obstacles qu'il liste sont les obstacles généralement rencontrés lors de l'enseignement des sciences (Bachelard était professeur de physique), l'obstacle verbal par exemple prétendait tout expliquer par un simple mot ce qui demeurait une simple image sans vraie explication laissant court à des analogies parfois délétères.

la puissance des mots est inférieur à notre pensée ; le langage lui-même n'est pas apte à traduire de nos pensées dû à la pauvreté des mots, phrases.


Ha, ça, c'est une question qui me préoccupe depuis déjà longtemps, d'ailleurs, ça permettrait d'éviter bien des conflits si on pouvait communiquer directement ce qu'on pense sans avoir à passer par un intermédiaire qui déforme la pensée. C'est au cœur de nombreuses préoccupations de la philosophie du langage laquelle est passée par plusieurs étapes. On peut notamment citer la tentative de formaliser le langage logiquement qui était le projet de Frege et de la première partie de la philosophie de Wittgenstein (correspondant au Tractatus logico-philosophicus) ainsi que des philosophes du Cercle de Vienne héritiers de cette philosophie que Wittgenstein finira par dénier lui-même considérant que le langage ne peut se résumer à une simple formalisation logique mais qu'il y a des expressions impossibles à formaliser et qui pourtant ont un sens dans le langage courant, on aboutit aux "jeux de langage" développés dans sa seconde philosophie et dans les Recherches philosophiques. D'autres philosophes ont repris l'idée par la suite comme Searle ou Austin en la développant, la philosophie analytique traite abondamment les questions liées au langage, l'incontournable en la matière pour moi, ça reste Wittgenstein mais certains abordent la philosophie du langage de manière plus historique, ça implique de passer par d'autres penseurs dont des médiévaux qui ont parfois des idées bizarres et on se retrouve aprfois avec des conceptions comme "le Diable est un grammairien" :lol:

Si tu veux une bonne introduction à la philosophie analytique, tu peux lire Logicomix: http://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=100&t=12230

Ça se centre sur Bertrand Russell et la quête des fondements en mathématiques, ça traite justement du projet logiciste qui visait à baser les mathématiques sur la logique, son échec relatif et les résultats que ça a donné.

Je ne te conseille pas le Tractatus comme première lecture vu le caractère un peu spécial du livre et le nombre important de remarques sur la logique, ça demande un prérequis en logique pour plusieurs parties et une partie du livre reste assez obscure pour beaucoup de monde. La conclusion du livre, la proposition 7 qui dit que "Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence" rejoint l'idée que tout n'est pas exprimable mais elle a été comprise de différentes manières par les lecteurs de l'ouvrage. Personnellement, je la pense en continuité avec sa seconde philosophie car il y a de l'inexprimable dans le monde, des choses que l'on ne peut dire mais qu'il nous faut montrer (la différence dire/montrer est très importante dans le livre) mais pour bien comprendre ces questionnements, il faut lire le livre ce qui demande comme je l'ai dit quelques prérequis.

Sinon, il me reste un texte que j'ai écrit il y a quelques mois et qui traite des mots et du langage. Si j'avais le temps d'ailleurs (et si j'arrivais à trouver les bons mots aussi d'ailleurs), j'écrirais autre chose sur le lien entre les mots actuellement et les formules utilisées dans la magie car il y a un parallèle intéressant entre les deux et une histoire commune notamment lorsqu'on pense à la magie des lettres chez certains penseurs arabes.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !



Retourner vers « Philosophie, sociologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité