Sapiens, une brève histoire de l'humanité (de Yuval Noah Harari)

Section destinée aux amoureux de la sagesse - Esprit critique exigé ici ^^
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307907
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Sapiens, une brève histoire de l'humanité (de Yuval Noah Harari)

Messagepar phoenlx » lun. mai 21, 2018 7:10 pm

"L'Histoire commença quand les humains inventèrent les dieux et se terminera quand les humains deviendront des dieux."


Image


Aujourd'hui je voudrais mettre le focus sur un bouquin écrit par l'historien israelien Yuval Noah Harari

Je ne l'ai pas lu mais comme le youtubeur Olivier Roland en parle dans sa dernière vidéo, et qu'il m'a pas mal donné envie de le lire avec son long commentaire, je voulais déjà ouvrir un sujet car il traite d'un thème assez passionnant : Sapiens - Une brève histoire de l'humanité retrace une histoire, celle de notre espèce, l'espèce humaine !! rien que ça !! Notre plus grande caractéristique selon l'auteur, ce qui nous a permis de nous élever au-dessus de la condition des animaux, au-delà même de notre cerveau, du langage en tant que tel, c'est notre capacité à inventer des histoires...

Je vous laisse avec Olivier Roland qui en parlera bien mieux que moi, ce livre a l'air passionnant, et semble bousculer pas mal de formatage de pensée qui caractérise l'être humain en remettant en cause bien des idées reçues.



Il faut savoir que l'auteur (Yuval Noah Harari) est israelien, professeur à l'université hébraique de Jérusalem, issu de parents juifs libanais séfarades, il pratique la méditation Vipassana (issue du bouddhisme), et il est homosexuel pour la petite histoire ce qui lui permet selon lui « de remettre en question les idées reçues » (thème en adéquation avec son bouquin ^^) ; il est aussi végétalien, et le sort des animaux, en particulier des animaux d'élevage, est traité à plusieurs reprises dans ses ouvrages.

sur wikipédia on peut apprendre que Sapiens est basé sur un cours qu'avait donné Harari alors qu'aucun de ses collègues ne voulait s'en charger. Après avoir été refusé par la majorité des grandes maisons d'éditions israéliennes, le livre fut finalement accepté par un éditeur et est devenu depuis un bestseller publié dans plus de 20 pays. Le livre a été recommandé comme très vivifiant par Bill Gates, mais aussi par Marc Zuckerberg et d'autres grands noms
(https://fr.wikipedia.org/wiki/Yuval_Noah_Harari)

Une photo de l'auteur :

Image

résumé du livre (wikipédia)
Le livre propose une vue d’ensemble de l’histoire de l’humanité et de son évolution depuis les premiers hommes de l’âge de pierre jusqu’au XXIe siècle.

Le principal argument avancé par l’auteur au cours de cette vaste étude est que l’Homo sapiens doit son statut d’espèce dominante au fait qu’il est le seul animal capable de coopérer efficacement avec un grand nombre de ses semblables. Harari explique cette capacité qui distingue l’Homo sapiens des autres animaux par sa faculté de croire en des choses qui n’existent que dans son imagination, telles que les dieux, les nations, l’argent et les droits de l’homme. L'une des thèses défendues par l’auteur est donc que tous les systèmes de coopération humaine à grande échelle — les religions, les structures politiques, les réseaux de travail et les institutions légales — sont en définitive des fictions.

Parmi les autres sujets au cœur de Sapiens, figurent la monnaie, présentée comme un système de confiance mutuelle ; le capitalisme, présenté comme une religion plutôt que comme une théorie économique ; l’empire, décrit comme le régime politique qui a rencontré le plus de succès au cours des deux mille dernières années ; le traitement réservé aux animaux par l'agriculture moderne (ou agriculture intensive), décrit comme l’un des plus grands crimes de l’histoire ; le progrès, qui n’a pas forcément rendu les hommes plus heureux que par le passé ; les humains, en passe d’évoluer pour devenir des dieux.

Harari revient sur son projet d'écriture et les idées développées dans Sapiens dans un site qu'il consacre à son livre : http://www.ynharari.com/fr/


Il a écrit aussi une suite à Sapiens (ou plutôt un livre annexe prolongeant ses thématiques, car il peut se lire indépendamment) : Homo Deus : une brève histoire de l'avenir.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Retourner vers « Philosophie, sociologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité