• Les rubriques Mangas et Cinéma du forum sont en Travaux durant quelques semaines (mais vous pouvez les utiliser !)

Mémoire d'une Geisha (de Rob Marshall)

La Romance est un genre qui a plus d'un visage, et plus d'une transgression. On peut penser à l'érotisme bien entendu, mais aussi à tous les codes quasiment obligatoires de ce genre. Du triangle amoureux à l'hésitation en passant par l'éloignement géographique, le genre de la romance peut nous retourner la tête et nous faire passer de la joie aux larmes. Il s'inspire de l'amour dans la vraie vie en somme. En 2022, il s'agit bien sûr de l'amour avec un grand A, pas forcément exclusivement des amours hétéronormés puisqu'on pourra y discuter de Portrait d'une jeune fille en feu ou de Harold et Maude. Je vous laisse imaginer les possibilités, en n'oubliant pas que les œuvres vraiment sexuelles genre 9 semaines et demi, seront à traiter dans le Temple dans l'espace adéquat. Mais la romance peut bien sûr être à cheval avec d'autres genres. comme dans Titanic par exemple ou un long dimanche de fiançailles. elle peut être ancré dans le registre du drame, de la satyre comme de la comédie.On peut aussi la trouver dans les étoiles comme dans Oblivion ou Edge for Tomorrow. Et bien sûr dans tous les dérivés de Roméo et Juliette et ce à toutes les époques. Bref, vous allez AIMER ce coin je pense !
phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Mémoire d'une Geisha (de Rob Marshall)

Messagepar phoenlx » jeu. mars 02, 2006 12:46 pm

Image

Certains l'ont vu? je l'ai vu hier , curieux que j'étais de découvrir l'adaptation de ce best seller de 97 qui a fait tant de bruit (et n'ayant pas lu le roman je le précise .. j'ai découvert l'histoire à travers cette adaptation donc, c'est pourquoi je suis un peu en train de me renseigner pour avoir l'avis des lecteurs pour savoir si elle est bonne, fidèle ... )

Petit résumé allocine :
Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, Chiyo, une petite fille japonaise, est arrachée à sa famille pauvre pour aller travailler comme servante dans une maison de geishas.
En grandissant, elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha. Elle triomphe des pièges que lui tend sa rivale, la fourbe Hatsumomo et devient, après des années de travail, la légendaire geisha Sayuri.
Très belle, épanouie dans son art, Sayuri fascine les hommes les plus puissants. Mais celle qui n'a plus le droit d'aimer reste hantée par l'amour qu'elle porte, en secret, au seul homme qu'elle ne peut atteindre...


J'ai trouvé que c'était un bon film, notamment (comme souvent avec les films asiatiques ou dont le thème central est en rapport avec l'Asie) pour son esthétique soignée, les paysages et décors. Et retrouver la belle actrice chinoise Zang Ziyi est toujours un plaisir ^^

Actrice chinoise !!! ouille ouille !!! justement !!! vous avez lu un peu ce qu'on raconte apparemment sur ce film sur le web ? apparemment ça fait un scandale en Chine !!! certains chinois très nationalistes n'ont pas supporté la scène de sexe entre Zang Ziyi et l'acteur japonais célèbre Ken Watanabe !!!! Et les réactions sont d'une violence incroyable !! lisez ceci c'est édifiant, yen a qui la traitent de prostituée de traitresse, qui veulent la découper en morceaux !!! :shock:

http://cinema-asiatique.over-blog.com/a ... 45568.html

et les japonais quant à eux n'ont pas supporté que des geisha japonaises soient incarnées par des actrices chinoises !!!
Le producteur (américain ^^) du film, un certain .... Steven Spielberg (!!) dans une "remarquable finesse" aurait en plus osé , quand on lui a demandé de s'expliquer sur celà, affirmer que pour les américains des actrices chinoises ou japonaises c'étaient un peu la même chose ( !!! ) , et que Zang Ziyi a été choisie par rapport à sa renommée jusqu'aux states !!! (décidément l'ami Spielberg il est toujours aussi fin et toujours aussi doué pour ne pas exacerber les tensions entre peuples ! lol (remarque ironique par rapport à certaines choses que j'avais dis à propos de Munich, mais je vais pas revenir là-dessus :roll:

bref, du coup : Scandale !! déferlement !! déchainement !!!! (on connait la rivalité Chine / japon !!) la date de sortie du film (initialement prévue le 9 janvier !) a été repoussée du coup, et apparemment les tensions sont encore vives, vous en pensez quoi ??

Certains ont lu le livre ?
Modifié en dernier par phoenlx le ven. sept. 08, 2006 7:55 pm, modifié 2 fois.
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Finwë
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Avatar du membre
Messages : 552
Enregistré le : sam. déc. 03, 2005 8:26 pm

Re: Mémoire d'une geisha

Messagepar Finwë » jeu. mars 02, 2006 1:02 pm

phoenlx a écrit :(décidément l'ami Spielberg il est toujours aussi fin et toujours aussi doué pour ne pas exacerber les tensions entre peuples ! lol (remarque ironique par rapport à certaines choses que j'avais dis à propos de Munich, mais je vais pas revenir là-dessus :roll:


(et si tu revenais un peu plus là-dessus ? Ce que tu laisses entendre sur Spielberg m'interpelle... :shock: )

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 02, 2006 1:27 pm

Ben on avait un peu abordé le sujet dans Munich nan? (ici ce serait un peu HS ;) J'avais expliqué pourquoi (dans le film, pas dans ses déclarations) il m'avait semblé parfois peu subtil dans Munich .. (malgré les qualités autres propres au film)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Finwë
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Avatar du membre
Messages : 552
Enregistré le : sam. déc. 03, 2005 8:26 pm

Messagepar Finwë » jeu. mars 02, 2006 1:46 pm

Tu me connais un peu, je suis loin de ne pas apprécier Spielberg, mais ton petit commentaire m'a paru quelque peu excessif et à vrai dire. Je ne pouvais pas ne rien faire après l'avoir lu. D'autant plus que c'était une réflexion à la fois sur la non-subtilité et le côté polémique du real, que j'ai trouvée très emportée et fort injuste. Alors je me demande si il ne faudrait pas que l'on discute une bonne fois pour toutes du réalisateur, sur un topic dédié à cela. C'est ce que j'ai envie de faire en tous cas... Bon, ça n'enlève rien à ton post et son contenu sur le film Mémoires d'une geisha, que je compte aller voir d'ici peu. Je reviendrai alors sur ce topic pour y donner mon avis.

(désolé, j'attends u coup de fil de Steven, faut que je te laisse :lol: )

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 02, 2006 1:48 pm

Sinon vous avez vu , il y a une autre polémique mais sur allociné cette fois, par rapport à ceux d'allo et à leur présentation du film ... réduisant (dans le petit résumé) le terme geisha à celui de "prostituée" ça fait un mini scandale aussi vis à vis de tous les amoureux des cultures asiatiques qui disent que c'est une perversion du terme, qui dénote une méconnaissance de la réalité.

j'avoue que perso je suis un peu ignare alors allez hop : petit copier coller de l'encyclopédie wikipédia qui fait pas de mal :

Une Geisha (芸者) est une femme japonaise dédiant sa vie à la pratique des arts traditionnels. Le mot geisha peut s’interpréter comme « personne d’arts ». Les geisha étaient très nombreuses aux XVIIIe et XIXe siècles. Elles existent encore aujourd’hui bien que leur nombre décroisse.

A Kyoto, les Geisha sont dénommées Geiko. Les apprenties Geisha sont appelées Maiko
Image
deux maiko

Historique :

Les geisha sont le résultat de l'évolution des taikomochi ou hōkan, équivalents aux bouffons du Moyen Âge en Europe. Ainsi, les premiers geisha étaient des hommes. Au début de leur intégration aux geisha, les femmes étaient appelées onna geisha (女芸者) (littéralement: geisha femme). Aujourd'hui, toutes les geisha sont des femmes.

Les geisha étaient traditionnellement entrainées depuis leur petite enfance. Les jeunes filles étaient vendues par les familles pauvres à des maisons de geisha qui se chargeaient de les élever et de les entraîner. Durant leur enfance, elles travaillaient comme bonnes, puis comme assistantes dans les maisons de geisha pour contribuer à leur entraînement mais aussi pour assurer le coût de leur éducation. C'est une forme d'entraînement traditionnelle au Japon et qui perdure encore aujourd'hui, dans laquelle l'étudiant vit chez son maître, l'aide, le regarde pratiquer, l'assiste et exécute les tâches ménagères. Cet entraînement dure souvent plusieurs années.

Elles commençaient dès leur plus jeune âge à pratiquer un vaste éventail d'arts, comme la pratique d'instrument de musique (en particulier le shamisen) et les chants traditionnels, la danse traditionnelle, la chanoyu (cérémonie du thé), l'ikebana (composition florale), la poésie et la littérature japonaise. En regardant et assistant leurs aînées, elles apprenaient le port du kimono, l'art de la conversation, différents jeux, et le rapport au client.

Une fois devenues apprenties geisha, c'est-à-dire des maiko, elles accompagnaient des geisha dans les maisons de thé, aux réceptions et banquets. Cette méthode d'entraînement persiste encore aujourd'hui mais elle est raccourcie, étant donné que la majeure partie des geisha le deviennent à la fin de l'adolescence.

Les geisha ne sont pas des prostituées mais plutôt des hôtesses. Bien qu'autrefois, il était possible et presque systématique d'acheter leur virginité (un évènement appelé « mizuage »), elles n'étaient pas forcées d'avoir des relations sexuelles avec leurs clients, ni même avec l'homme qui avait payé beaucoup d'argent pour acheter leur virginité.

Aujourd'hui, les geisha n'entrent plus dans les maisons de geisha dès leur enfance. Devenir une geisha est aujourd'hui un acte entièrement volontaire, qui se fait en général vers quinze ans. L'apprentissage reste néanmoins long et difficile.
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 02, 2006 1:53 pm

Finwe a écrit :Tu me connais un peu, je suis loin de ne pas apprécier Spielberg, mais ton petit commentaire m'a paru quelque peu excessif et à vrai dire. Je ne pouvais pas ne rien faire après l'avoir lu. D'autant plus que c'était une réflexion à la fois sur la non-subtilité et le côté polémique du real, que j'ai trouvée très emportée et fort injuste. Alors je me demande si il ne faudrait pas que l'on discute une bonne fois pour toutes du réalisateur, sur un topic dédié à cela. C'est ce que j'ai envie de faire en tous cas... Bon, ça n'enlève rien à ton post et son contenu sur le film Mémoires d'une geisha, que je compte aller voir d'ici peu. Je reviendrai alors sur ce topic pour y donner mon avis.

(désolé, j'attends u coup de fil de Steven, faut que je te laisse


N'hésite pas à créer un topic si tu veux Finwë. Bon pour Munich je crois que j'avais parlé un peu de l'aspect parfois non subtil de ce film (mais encore une fois je ne renie pas certaines de ses qualités, ça reste un bon film pour moi, mais je ne l'encense pas complètement ... )
Pour mémoire d'une geisha , là en l'occurence la polémique à propos de lui j'ai pas spécialement d'avis je ne fais que relater ce qui se passe (ça provoque un scandale sino japonais) mais disons que vu les phrases rapportées de Spielberg et Marshal je peux un peu comprendre ! Encore une fois (excuse moi) c'est pas d'une super grande finesse de dire que les chinois et les japonais c'est la même chose !!!
Maintenant m'est avis que les chinois (et les japonais mais surtout les chinois) font des histoires pour pas grand chose, la scène "de sexe" en plus est vraiment soft (tu verras !!) pas de quoi crier au scandale ou jeter l'oprobe comme ça sur la jeune actrice comme ils font selon moi. mais bon je comprend aussi que ça heurte leur sensibilité

Plus gênant le fait que ce soit des actrices chinoises qui incarnent un fait typique de la civilisation japonaise (donc je comprend déjà plus l'exaspération des japonais) Et d'ailleurs , si tu veux mon avis , pour moi ce genre de films devraient plutôt être réalisés par des asiatiques, pas des américains, il vaut mieux connaître finement les cultures dont on parle (comme pour le pb israelo palestinien ^^ Spielberg n'a pas non plus la science infuse sur tout ça !! et toc ! lol bon j'arrête !!)

Mais (comme pour Munich) il n'empêche que ce film a aussi des qualités , comme je disais une recherche esthétique, un désir de bien faire malgré tout je pense.
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Finwë
labyrinthe des gémeaux
labyrinthe des gémeaux
Avatar du membre
Messages : 552
Enregistré le : sam. déc. 03, 2005 8:26 pm

Messagepar Finwë » dim. mars 05, 2006 1:17 am

phoenix a écrit :
N'hésite pas à créer un topic si tu veux Finwë.


c'est en cours :) , Spielberg mérite bien ça je pense :P

On va tenter de se voir le film de ce topic demain. :)

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. mars 05, 2006 10:07 am

Tu me diras ce que tu en penses !
Pour Spielberg bonne idée !!! mais je crois que j'ai du mal (dans certains de mes posts) à exprimer ce qui me déplait un peu (au jour d'aujourd'hui parceque plus jeune c'était mon réalisateur culte) chez ce cinéaste ; c'est pas évident à raconter et on risque forcément d'être un peu injuste car c'est vrai qu'au delà de ça ses films, même souvent les pires, ont beaucoup de qualités indéniables.

Mais (outre ce que j'avais dis, et un peu énoncé concernant Munich, sur quoi je ne reviendrai pas) c'est un peu l'ensemble de ces films récents qui me gênent un peu (vague initiée par Jurassic park mais ce dernier film m'a fait prendre conscience, quand je l'ai vu à 18 ans, des petits défauts de ses anciens films et j'ai du mal à les regarder pareil, de même que toutes ses sorties plus récentes !

crées ton topic , j'essairai de synthétiser (si tant est que les mots ne viennent pas à me manquer car encore une fois c'est dur à décrire) ce qui me gêne chez l'ami Steven !! Quand je parlais de manque de finesse , là on parlait de sujets géopolitiques, (Israel / Palestine, Chine / Japon - encore que attention je ne veux pas entrer dans cette polémique sino japonaise dont j'ai parlé plus haut je ne la signalais qu'à but informatif !!! je n'ai pas d'avis clair la dessus car je me sens étranger à cette polémique !!) mais en fait ce manque de finesse (j'essairai d'expliquer ) c'est plus généralement dans tous ses films que je la retruove, même ceux qui ne traitent pas forcément de sujets brûlants. Et notamment dans ses films de SF (j'expliquerai notamment ce qui m'avait fasciné dans Jurassic Park et pourquoi en même temps ce film représentait le début de la fin d'une époque cinématographique pour moi : le début de la période où je me suis mis à être plus critique vis à vis du cinéma américain qu'on appelle communément : "blockbuster" genre tantôt trop décrié, tantôt trop adulé ....... La réalité (comme Spielberg, qui à mon sens l'incarne à lui tout seul ) est sans doute entre les 2 ....
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Dohko Gemini Shaka
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1520
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:47 pm
Localisation : entre Shangri-la et Lacrima!
Contact :

Messagepar Dohko Gemini Shaka » sam. sept. 09, 2006 3:52 pm

Ce film est un chef d'oeuvre! Il degage une telle tranquillité, je suis ressortie zen de ce film!

C'est tres impressionnant de voir ce film en sachant ce que doivent endurer les geishas, se soumettre etc... n'etant que des courtisanes (plus passives que les occidentales!)


A voir absoluement!
En train d'essayer de faire sourire Benawi !

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 420667
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. sept. 09, 2006 6:28 pm

Ouaip. Chef d'oeuvre je ne l'avais pas vraiment perçue comme ça, il manquait un petit quelque chose (mais plus au niveau de la forme, sans doute de l'atmosphère générée, musiques, ce genre de choses) pour que je perçoiive la même profondeur et le même impact émotionel que je perçois souvent avec des films PUREMENT asiatiques. La je sentais un peu trop la "patte américaine" et c'est ce qui m'a un peu gêné. Certaines scènes sont quand même de purs bijoux

Ca reste certes un gros film, à voir, pour qui s'intéresse au Japon , au sort de ces fameuses geisha , et à cette période compliquée pour le pays.
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Unwritten
Maison du Lion
Maison du Lion
Messages : 895
Enregistré le : mer. déc. 27, 2006 6:22 pm

Messagepar Unwritten » jeu. déc. 28, 2006 2:02 pm

J'ai vu. C'est pas mal.

Oui à l'aspect decription des us et coutumes japonnais. A l'envie de s'en sortir d'un jeune fille abandonnée.

J'aime pas trop la fin où elle finit avec un plus vieux qu'elle et qui l'a repérée en fait quand elle était très jeune.

Scarabéaware
Terminabot
Terminabot
Avatar du membre
Messages : 151914
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Black Lodge, Death Star, Pyongyang, Vaisseau de Freezer, Ra Metal, Comète Blanche
Gender :
Contact :

Re: Mémoire d'une Geisha

Messagepar Scarabéaware » sam. déc. 09, 2017 11:38 pm

Allez, je viens de le voir ce film que je vois qu'il avait fait de sa polémique :mrgreen:. Ah c'est une bonne petite réalisation, il est bien et nous avons une belle petite réunion de Gong Li, Zhang Ziyi et Michelle Yeoh, après c'est sur qu'on peut y voir un choix tendancieux mais bon, nous on peut en avoir appréciation pour les actrices qu'elles sont ^^. Nous avons quelques bonnes scènes, une belle petite esthétique, musicalement on est bien, mais plusieurs fois je n'ai pu m'empêcher de songer à comment l'aurait fait un réalisateur de fibre asiatique, parce que c'est vraiment pas mal ce que ça donne mais ça laisse songeur sur la mise en scène par instants. J'ai aussi l'impression qu'on aurait pu avoir une esthétique plus chatoyante encore et une meilleure mise en valeur des Torii ou encore des jardins japonais. Enfin bon, en tout cas à nous dresser un portrait avec cette Geisha qu'est Chiyo/Sayuri j'ai plus particulièrement apprécié le moment de l'instruction pour le devenir avec quelques autres moments. Et nous avons cette petite histoire entre elle est le président interprété par Ken Watanabe qui a de son charme. Quand même il y a de quoi se laisser aller à une bonne petite appréciation à prendre de la sorte, c'est correct en soit.
Autrement nous avons toute la partie de ce fait sociétal du japon en sa fin d'heures de gloire avant que la fin de la Seconde Guerre Mondiale n'y mette fin et nous montre un grand contraste et là punaise...une des anciennes connaissances de Saruyi, la petite Pumpkin, quel changement après-guerre :shock:. Complètement occidentalisée, dépravée et dans un autre style, ça contraste fort avec elle. Enfin elle n'oublie pas d'assouvir de la vengeance :siffle:.
Somme toute j'aime quand même assez l'ensemble que ça nous donne, c'est pas désagréable non plus, ça se vaut :D.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL FREEZER, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL EREN, ALL HAIL SKYNET, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL WILLIAM DELOS.
Venez jouer avec Bob Image.

itikar
Détenteur du feu secret
Détenteur du feu secret
Avatar du membre
Messages : 32919
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re:

Messagepar itikar » mar. avr. 18, 2023 11:08 am

phoenlx a écrit :Sinon vous avez vu , il y a une autre polémique mais sur allociné cette fois, par rapport à ceux d'allo et à leur présentation du film ... réduisant (dans le petit résumé) le terme geisha à celui de "prostituée" ça fait un mini scandale aussi vis à vis de tous les amoureux des cultures asiatiques qui disent que c'est une perversion du terme, qui dénote une méconnaissance de la réalité.

j'avoue que perso je suis un peu ignare alors allez hop : petit copier coller de l'encyclopédie wikipédia qui fait pas de mal :

Une Geisha (芸者) est une femme japonaise dédiant sa vie à la pratique des arts traditionnels. Le mot geisha peut s’interpréter comme « personne d’arts ». Les geisha étaient très nombreuses aux XVIIIe et XIXe siècles. Elles existent encore aujourd’hui bien que leur nombre décroisse.

A Kyoto, les Geisha sont dénommées Geiko. Les apprenties Geisha sont appelées Maiko
Image
deux maiko

Historique :

Les geisha sont le résultat de l'évolution des taikomochi ou hōkan, équivalents aux bouffons du Moyen Âge en Europe. Ainsi, les premiers geisha étaient des hommes. Au début de leur intégration aux geisha, les femmes étaient appelées onna geisha (女芸者) (littéralement: geisha femme). Aujourd'hui, toutes les geisha sont des femmes.

Les geisha étaient traditionnellement entrainées depuis leur petite enfance. Les jeunes filles étaient vendues par les familles pauvres à des maisons de geisha qui se chargeaient de les élever et de les entraîner. Durant leur enfance, elles travaillaient comme bonnes, puis comme assistantes dans les maisons de geisha pour contribuer à leur entraînement mais aussi pour assurer le coût de leur éducation. C'est une forme d'entraînement traditionnelle au Japon et qui perdure encore aujourd'hui, dans laquelle l'étudiant vit chez son maître, l'aide, le regarde pratiquer, l'assiste et exécute les tâches ménagères. Cet entraînement dure souvent plusieurs années.

Elles commençaient dès leur plus jeune âge à pratiquer un vaste éventail d'arts, comme la pratique d'instrument de musique (en particulier le shamisen) et les chants traditionnels, la danse traditionnelle, la chanoyu (cérémonie du thé), l'ikebana (composition florale), la poésie et la littérature japonaise. En regardant et assistant leurs aînées, elles apprenaient le port du kimono, l'art de la conversation, différents jeux, et le rapport au client.

Une fois devenues apprenties geisha, c'est-à-dire des maiko, elles accompagnaient des geisha dans les maisons de thé, aux réceptions et banquets. Cette méthode d'entraînement persiste encore aujourd'hui mais elle est raccourcie, étant donné que la majeure partie des geisha le deviennent à la fin de l'adolescence.

Les geisha ne sont pas des prostituées mais plutôt des hôtesses. Bien qu'autrefois, il était possible et presque systématique d'acheter leur virginité (un évènement appelé « mizuage »), elles n'étaient pas forcées d'avoir des relations sexuelles avec leurs clients, ni même avec l'homme qui avait payé beaucoup d'argent pour acheter leur virginité.

Aujourd'hui, les geisha n'entrent plus dans les maisons de geisha dès leur enfance. Devenir une geisha est aujourd'hui un acte entièrement volontaire, qui se fait en général vers quinze ans. L'apprentissage reste néanmoins long et difficile.


Effectivement, elles ne sont pas des prostituées. Ou en tout cas pas nécessairement.
Un bon exemple de geisha "moderne" en apprentissage serait par exemple la fille principale de Karate Kid 2, bien qu'elle ne prononce jamais le nom "geisha" de mémoire. La scène du thé l'atteste particulièrement.

Image
Kumiko jouant Tamylin Tomita dans Karate Kid 2

Dans un autre genre, le parcours de Yoko Tsuno comprend également un apprentissage de geisha pendant son enfance et son adolescence, en parallèle avec des études scientifiques menées le plus souvent à domicile avec son père tout à la fois haut gradé et savant. Ce qui explique qu'elle devient électronicienne.

Image

En fait, l'apprentissage de geisha c'est un peu le summum des bonnes manières pour les jeunes filles japonaises. Ou du moins ça l'a été. C'est probablement tombé un peu en désuétude.

On a aussi la geisha de James Bond "on ne vit que deux fois" avec qui se marie (et oui ! le film aurait pu s'appeler "on ne se marie que deux fois" ! ) Bond :

Image
Mie Hama dans le rôle de Kissy Suzuki de On ne vit que deux fois, au côté de Sean Connery

Bon, dans ce film on a plutôt des "geisha-ninja" en fait :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Romances »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité