L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Section consacrée aux âges anciens et à la vaste mythologie au fondement du Seigneur des Anneaux racontée dans le Silmarillion, oeuvre qui a mûri dans l'esprit de Tolkien durant toute sa vie. Ici nous parlerons de l'histoire tragique des enfants de Húrin, du conte de Beren et Luthien, de la naissance des elfes, des guerres du lointain passé entre les elfes et Morgoth, le premier Seigneur des Ténèbres, maître de Sauron, ainsi que de l'histoire de Numénor, la grande île des rois des hommes à l'ouest, engloutie à la fin du Second Age du Soleil.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » mar. mars 23, 2004 3:28 pm

Pour souhaiter la bienvenue à Nimrodel sur le forum j'ai envie d'évoquer brièvement la légende assez triste d' Amroth et Nimrodel qui est à l'origine de son pseudo ;)

Image

Ce couple elfique célèbre est relié à la forêt de Lothlorien et à son histoire, c'est pourquoi je vous préviens je vais faire une grosse digression mais c'est intéressant :mrgreen:

Resituons d'abord le contexte (géographique et historique) :

Vous pensiez peut-être que Galadriel et Celeborn "règnent" sur la belle forêt de Lothlórien depuis très longtemps à l'époque du seigneur des anneaux ! En fait ceci est à relativiser : Tous deux sont en effet très âgés à l'époque de la guerre de l'anneau (ayant l'immortalité des elfes) et Galadriel est née dans des temps passés presque oubliés, avant même le Premier Âge de la terre du milieu. Cependant, Galadriel n'a pas toujours vécu en Lothlorien et Celeborn non plus. Galadriel est née sur le grand continent de l'ouest (Aman, autrement dit, les terres immortelles). Galadriel a donc connu le lointain séjour des elfes noldor à Valinor, lieu du paradis des elfes et des Valar, comme il est raconté dans le silmarillion. Plus tard après la chute des arbres elle participa à l'exode d'une grosse partie des elfes noldor vers Beleriand mais Galadriel vécut pendant un temps dans le beau royaume de Doriath où elle épousa Celeborn et où elle reçut l'enseignement de la reine Melian la Maia. Puis, après la guerre de la grande colère qui marque la fin du Premier Âge et la chute de Morgoth Bauglir, la forme des terres changea et l'essentiel du continent de Beleriand fut englouti sous la mer. Galadriel et Celeborn partirent donc vivre près du lac Nenuial situé dans les collines du Crépuscule, lac près duquel sera bâtie aussi la fameuse cité arnorienne d'Annuminas. Par la suite, sentant la menace du retour de Sauron, elle s'installa en Eregion près des monts Brumeux, où elle se lia d'amitié avec des elfes comme Celebrimbor, petit fils de Fëanor et célèbre forgeron des anneaux de pouvoir.

C'est seulement au XIVème siècle du Deuxième Âge que Galadriel franchit les Monts Brumeux pour s'installer dans la belle forêt de Lórinand (ancien nom de la Lothlórien), forêt qui était située non loin de la forêt noire de Mirkwood, sur laquelle régnait à l'époque le roi Oropher, père du célèbre Thranduil lui-même père de Legolas, pour situer .. Galadriel est donc arrivée assez tardivement dans la forêt de Lothlorien et avant sa venue (et pendant ses premiers temps en ce lieu), il y eut d'abord deux rois dont nous allons parler.

Le premier roi de Lórinand était Amdír, un elfe qui vécut lui-aussi d'abord dans le royaume sinda de Doriath durant le Premier Âge (en Beleriand donc), auprès du roi Thingol et de Melian la Maia. Après la guerre de la Grande Colère Amdír voyagea vers l'est ; il traversa l'Eriador jusqu'à la forêt de Lórinand. Cette forêt était peuplée à l'époque d'elfes sylvestres assez sauvages et peu après son arrivée en ce lieu, Amdír devint le roi de ces elfes (les Galadhrim, "elfes des bois").

Plus tard, Amdír participa à la bataille de la dernière alliance des elfes et des hommes et combattit auprès du haut roi des elfes noldor : Gil Galad. Malheureusement, Amdir périt, et c'est son fils, Amroth qui lui succéda à la tête des elfes galadhrim de Lórinand.
Remarque : selon certaines versions des textes de Tolkien, Amroth n'est pas le fils d'Amdir, mais le fils de Galadriel et Celeborn, et donc le frère de Celebrían (épouse d'Elrond).

Les premiers rois de Lórinand étaient donc d'ascendance sindarine mais ils vivaient à la manière des elfes sylvestres présents dans la forêt depuis des temps immémoriaux, c'est à dire dans des habitations au sommet des grands arbres du lieu, les mellyrn (singulier : mallorn). La résidence sylvestre d'Amroth se situait sur une colline de Lórinand appelée plus tard Cerin Amroth

ci-dessous : Cerin Amroth, illustration de Matej Cadil
Image

Emplacement de Cerin Amroth
Image
( source )


L'histoire tragique de Nimrodel et Amroth

Un jour le roi Amroth tomba amoureux d'une elfe sylvestre : Nimrodel !

Les elfes sylvestres sont donc pour rappel les elfes plus sauvages habitant la lorien et la forêt noire depuis des temps bien antérieurs à l'arrivée d'Amdir (père d'Amroth) qui était lui de haute lignée sindarine. On conçoit aisément que l'amour entre un elfe de cette lignée et d'une elfe sylvestre était impossible, ce qui rend cette histoire encore plus émouvante ... Les elfes sylvestres faisaient partie du peuple des nandor (sous-groupe elfique inclu dans le grand groupe des teleri et qui abandonnèrent l'exode vers Valinor aux alentours du fleuve Anduin, bien avant le Premier Âge)

Nimrodel était donc une elfe sylvestre qui vivait dans une maison en arbre située auprès d'une petite rivière proche de l'embouchure de la Moria, rivière dont la source se situait dans les Monts Brumeux, et qui bordait la forêt de Lórinand à l'Ouest : cette rivière portera plus tard son nom : la Nimrodel

Remarque :
(si j'ai bien compris mais n'hésitez pas à confirmer il s'agirait du petit cours d'eau très calme qu'on voit dans le film La communauté de l'anneau, lorsque la communauté débouche hors de la Moria juste après la chute de Gandalf :penseur: Ces instants qu'on voit notamment dans le film où ils pleurent la mort du mage, dans la vallée des rigoles sombres ; la petite rivière Nimrodel serait une petite rivière de ce lieu qu'on entraperçoit donc même dans les films enfin je crois :penseur: )


Nimrodel, ainsi que son peuple et bon nombre de nains qui vivaient dans la région de la Nimrodel furent un jour chassés par l'arrivée des orcs et le réveil du Balrog dans la Moria. Par peur ils fuirent vers le sud. Le roi Amroth qui était épris d'elle se mit à la poursuivre et la retrouva dans la forêt de Fangorn puis lui demanda sa main. Nimrodel accepta à condition qu'ils parviennent à trouver un endroit où ils pourraient vivre paisiblement, loin de la crainte des créatures de Sauron, et Amroth pensa ainsi faire le voyage vers les terres immortelles : Valinor ...

Ils partirent donc vers les rives de la mer pour atteindre les ports mais furent séparés par accident. Depuis on n'entendit plus parler de Nimrodel, et Amroth se désespéra de l'attendre jusqu'à l'hiver, sur le navire qui était censé les faire quitter les terres du milieu. Un jour les amarres de son bateau furent rompues par une tempête alors qu'il dormait, et le navire s'éloigna. A son réveil, fou de désespoir Amroth sauta pour rejoindre les terres à la nage en criant le nom de sa bien aimée et se noya.

Plus tard Celeborn et Galadriel succédèrent ainsi à Amroth en Lorien, mais par respect pour lui ne voulurent pas porter le titre de roi et reine.

Le royaume de Dol Amroth fut aussi nommé en l'honneur de l'ancien roi de Lorien ..

Illustration représentant les derniers moments d'Amroth (par Moumou38)

Image


Galadriel et Celeborn donnèrent le nom de Nimrodel à la petite rivière d'où était originaire l'elfe Nimrodel, pour honorer sa mémoire. La forêt de Lórinand prit quant à elle le nom de Lothlorien (Bois Doré) en hommage aux paisibles jardins de Lórien (situés sur les terres immortelles de Valinor et appartenant au vala Irmo, vala des illusions et des rêves ...) Cette forêt était parmi les plus belles de la Terre du Milieu et grâce à l'anneau elfique que portait Galadriel, ce lieu resta longtemps un havre de paix inviolé.

Après la mort d'Amroth, plus personne n'habita la colline de Cerin Amroth (où le roi avait son habitation sylvestre) mais un millénaire après ces évènements, c'est en ce lieu qu'Aragorn et Arwen se promirent l'un à l'autre et les petites fleurs d'Elanor et de Niphredil y poussaient encore.

Image
( source de l'image )

Cette description a été réalisée à l'aide de plusieurs sources dont : Plusieurs pages du site Tolkiendil dont celle-ci sur Cerin Amroth, celle-ci sur le roi Amroth, ainsi que Wikipédia. Les illustrations agrémentant ce topic sont issues de deviant-art (et d'autres sources)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Nimrodel
Centre d'entraînement
Centre d'entraînement
Avatar du membre
Messages : 42
Enregistré le : mar. mars 23, 2004 9:56 am
Localisation : Genêve
Contact :

Messagepar Nimrodel » mer. mars 24, 2004 8:13 pm

Merci pour le rappel de cette belle mais triste histoire ! :wink:

J'ajoute ici la Chanson de Nimrodel, que Legolas chante près de la rivière, lorsque la Compagnie se rend en Lórien.

Il était jadis une vierge elfique,
Etoile brillant de jour :
Son blanc manteau était d' or bordé,
Ses chaussures gris d' argent.

Une étoile était posée sur son front,
Une lumière sur ses cheveux,
Comme le soleil sur les rameaux d' or
En Lorien la belle.

Ses cheveux étaient longs et ses bras blancs;
Belle et libre était-elle;
Et dans le vent elle allait aussi légère
Que la feuille de Tilleul.

Au bord des cascades de la Nimrodel,
Près de l' eau claire et fraiche,
Sa voix tombait comme une chute d' argent
Dans la mare brillante.

Où maintenant elle erre, nul ne le sait,
A la lumière du soleil ou dans l' ombre;
Car perdue fut jadis Nimrodel
Et dans les montagnes isolées.

La nef elfique dans le havre gris
Sous le vent de la montagne
Bien des jours l' attendit
Au bord de la mer rugissante.

Un vent nocturne dans les terres du Nord
Se leva, et haut il cria,
Et mena le navire ds rives elfiques
Au travers des flots mouvants.

Quand vint la terne aurore, la terre était perdue,
Les montagnes plongeaient grises
Au-delà des vagues gonflées qui lançaient
Leurs panaches d' écume aveuglante.

Amroth vit la rive évanescente
A présent basse derrière la houle,
Et il maudit le perfide navire qui l' emportait

Loin de Nimrodel.

Jadis il était un Roi-Elfe,
Un seigneur de l' arbre et des vallons,
Quand d' or étaient les rameax printanniers
Dans Lothlorien la Belle.

Du mât à la mer, on le vit s' élancer
Comme la flèche de la corde,
Et plonger dans l' eau profonde
Comme la mouette en vol.

Le vent était dans ses cheveux flottants,
Sur lui brillait l' écume;
De loin, ils le virent fort et beau
S' en aller, glissant tel un cygne.

Mais de l' Ouest n' est venu aucun message
Et sur la Rive Citérieure
Nulle nouvelle n' ont plus jamais entendu
Les Elfes d' Amroth


Et en V.O.:

An Elven-maid there was of old,
A shining star by day:
Her mantle white was hemmed with gold,
Her shoes of silver-grey.

A star was bound upon her brows,
A loght was on her hair
As sun upon the golden boughs
In Lórien the fair.

Her hair was long, her limbs were white,
And fair she was and free;
And in the wind she went as light
As leaf of linden-tree.

Beside the falls of Nimrodel,
By water clear and cool,
Her voice as falling silver fell
Into the shining pool.

Where now she wanders none can tell,
In sunlight or in shade;
For lost of yore was Nimrodel
And in the mountains strayed.

The elven-ship in haven grey
Beneath the mountain-lee
Awaited her for many a day
Beside the roaring sea.

A wind by night in Northern lands
Arose, and loud it cried,
And drove the ship from elven-strands
Across the streaming tide.

When dawn came dim the land was lost,
The mountains sinking grey
Beyond the heaving waves that tossed
Their plumes of blinding spray.

Amroth beheld the fading shore
Now low beyond the swell,
And cursed the faithless ship that bore
Him far from Nimrodel.

Of old he was an Elven-king,
A lord of tree and glen,
When golden were the boughs in spring
In fair Lothlórien.

From helm to sea they saw him leap,
As arrow from the string,
And dive into water deep,
As mew upon the wing.

The wind was in his flowing hair,
The foam about him shone;
Afar they saw him strong and fair
Go riding like a swan.

But from the West has come no word,
And on the Hither Shore
No tidings Elven-folk have heard
Of Amroth evermore.
Il était jadis une vierge elfique,
Etoile brillant de jour :
Son blanc manteau était d' or bordé,
Ses chaussures gris d' argent.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 25, 2004 1:06 pm

pour faire bien complet un dessin de Nimrodel ;)

(par Denise C.Y.Chan )

Image

que j'ai trouvé sur le petit site sympa de fantasy en anglais Elfwood :
http://elfwood.lysator.liu.se

et une autre (par Canis Lupess) avec l'elfe au bord de la petite rivière qui porte son nom, à priori

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Nimrodel
Centre d'entraînement
Centre d'entraînement
Avatar du membre
Messages : 42
Enregistré le : mar. mars 23, 2004 9:56 am
Localisation : Genêve
Contact :

Messagepar Nimrodel » jeu. mars 25, 2004 7:28 pm

Très beau dessin! :o

J'ai tapé mon pseudo sur sur Google Images et apparament y'a plein de chèvres qui s'appellent Nimrodel :shock: C'est marrant, tu peux taper n'importe quoi sur le moteur de recherche, tu trouveras toujours au moins une image d'un chat ou d'un chien ou d'un dromadaire qui ont ce nom..
Il était jadis une vierge elfique,

Etoile brillant de jour :

Son blanc manteau était d' or bordé,

Ses chaussures gris d' argent.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 25, 2004 7:34 pm

ah ba c'est clair !! surtout des personnages de tolkien c'est assez fréquent !!

a mon avis on doit compter pas mal de chevaux qui s'appellent gripoil aussi !!!

mince c'est bête l'image de nimrodel que j'avais posté ne s'affiche plus .. le site doit empecher les liens distants ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 20, 2008 5:52 pm

Je relance ce petit topic ancien avec d'autres images de Nimrodel

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 20, 2008 5:53 pm

La version anglaise de la chanson de Legolas !


( ici chantée par le Tolkien ensemble)

Une autre version ( que perso je préfère ! ) chantée par Margaret Davis


A propos de la chanteuse pour ceux qui veulent la connaître :D
Image
Il s'agit d'une chanteuse, harpiste et joueuse de flûte spécialisée dans les airs celtiques et les musiques médiévales
(voir notamment son interprêtation de "Douce dame jolie" que j'ai posté dans ce topic ; je vous laisse farfouiller c'est vers le milieu ^^ )
Petite biographie ici : http://www.flowinglass.com/princess/index.html


Les paroles de la chanson de la Nimrodel :

An Elven-maid there was of old,
A shining star by day:
Her mantle white was hemmed with gold,
Her shoes of silver-grey.

A star was bound upon her brows,
A light was on her hair
As sun upon the golden boughs
In Lórien the fair.

Her hair was long, her limbs were white,
And fair she was and free;
And in the wind she went as light
As leaf of linden-tree.

Beside the falls of Nimrodel,
By water clear and cool,
Her voice as falling silver fell
Into the shining pool.

Where now she wanders none can tell,
In sunlight or in shade;
For lost of yore was Nimrodel
And in the mountains strayed.

The elven-ship in haven grey
Beneath the mountain-lee
Awaited her for many a day
Beside the roaring sea.

A wind by night in Northern lands
Arose, and loud it cried,
And drove the ship from elven-strands
Across the streaming tide.

When dawn came dim the land was lost,
The mountains sinking grey
Beyond the heaving waves that tossed
Their plumes of blinding spray.

Amroth beheld the fading shore
Now low beyond the swell,
And cursed the faithless ship that bore
Him far from Nimrodel.

Of old he was an Elven-king,
A lord of tree and glen,
When golden were the boughs in spring
In fair Lothlórien.

From helm to sea they saw him leap,
As arrow from the string,
And dive into water deep,
As mew upon the wing.

The wind was in his flowing hair,
The foam about him shone;
Afar they saw him strong and fair
Go riding like a swan.

But from the West has come no word,
And on the Hither Shore
No tidings Elven-folk have heard
Of Amroth evermore.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 20, 2008 5:56 pm

une autre illustration de Nimrodel (auteur : Feanoriel)
Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Bienvenue à Nimrodel sur le forum !

Messagepar phoenlx » mar. nov. 22, 2011 8:54 pm

Quelques illustrations à propos de Nimrodel pour compléter un peu ce vieux topic ( toujours aussi émouvant, j'ai édité certains de mes anciens posts pour vous rajouter les musiques à écouter ^^ )

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

meliane
Petit nouveau
Petit nouveau
Messages : 2
Enregistré le : mar. avr. 03, 2012 5:43 pm

Re:

Messagepar meliane » mar. avr. 03, 2012 5:48 pm

phoenlx a écrit :Je relance ce petit topic ancien avec d'autres images de Nimrodel

Image


Bonjour Phoenix,
Est-ce que tu saurais par hasard d'où vient cette image de Nimrodel? J'aimerais bien l'imprimer dans une brochure, mais j'ai besoin du copyright.
Merci beaucoup de ton aide.
Méliane

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » mar. avr. 03, 2012 5:50 pm

Coucou Meliane et bienvenue sur le forum :hello: :welcome:

A priori comme ça je n'en sais rien je vais essayer de me renseigner :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » mar. avr. 03, 2012 5:55 pm

En général d'ailleurs je me force la plupart du temps d'indiquer l'auteur des images sauf quand justement, je l'ignore et je devais l'ignorer moi-même en la postant mais il semblerait qu'elle provienne de ce site web :
http://elysiumgates.com/~nimrodel/v1.html

Maintenant, l'auteur de ce site est-il le dessinateur ? je ne saurais l'affirmer ( faudrait creuser mais ce serait fort possible )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

meliane
Petit nouveau
Petit nouveau
Messages : 2
Enregistré le : mar. avr. 03, 2012 5:43 pm

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar meliane » mar. avr. 03, 2012 5:59 pm

Merci beaucoup! :entente:
Je vais essayer de me débrouiller avec ça.
Très sympa ce forum!
@ très vite

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18590
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar itikar » jeu. nov. 07, 2013 5:19 pm

Merci Pho pour le lien vers ce topic, j'y rajoute donc ce lien, qui revient sur la légende (en anglais) avec quelques belles illustrations au passage :


Image
source

http://masteroflore.wordpress.com/2013/02/12/daughter-of-the-nimrodel/
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 07, 2013 5:24 pm

L'image est très sympa, c'est le fameux jeu de carte dont il est souvent question ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18590
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar itikar » jeu. nov. 07, 2013 5:26 pm

aucune idée, je ne connais pas ce jeu là.

Ce n'est donc pas le même jeu que ceux que je connais.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 07, 2013 5:33 pm

En parlant de la chanson de Nimrodel, je crois que Legolas la chante dans Le seigneur des anneaux
( J'aurais aimé la retrouver dans le film, mais certains auraient râlé pour sûr :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

20thCenturyBoy
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 818
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2014 8:30 pm

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar 20thCenturyBoy » dim. sept. 21, 2014 6:09 pm

Je viens de relire le passage qui concerne cette légende dans Unfinished Tales, et phoenix la version de Margaret Davis que tu as postée est très belle, un parfait accompagnement aux quelques lignes que Tolkien a bien voulu accorder à ces deux personnages.
And every one of them words rang true and glowed like burnin' coal

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » dim. sept. 21, 2014 6:13 pm

Oui je l'adore :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » sam. févr. 27, 2016 7:22 pm

Une autre image sympa de Nimrodel !
( les autres images du topic ne s'affichent plus au moment où j'écris ceci mais elles devraient revenir, apparemment il y a des gros soucis chez OVH aujourd'hui ils sont en train de réparer )

Image
( source )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18590
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar itikar » sam. févr. 27, 2016 7:42 pm

Je l'ai posté il y a deux ans deux posts plus haut et c'est vrai qu'elle est belle :super:

Rappelons la musique alors :


A noter que si vous laissez la vidéo courir ensuite, vous entendrez la magnifique chanson sur la chute de Gilg-Galad en prime ;)
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7260
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar Re-Van » sam. févr. 27, 2016 11:13 pm

Tiens me rappelai même plus de cette légende :shock: merci pour la piqure de rappel Phoenix !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » dim. févr. 28, 2016 12:21 am

de rien !

ah ça y est je vois à nouveau les images qui s'affichent dans le topic
du coup oui tiens j'ai reposté exactement la même image qu'itikar plus haut ça fait un peu doublon :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » ven. sept. 20, 2019 12:20 am

D'autres images liées à la légende d'Amroth et Nimrodel

Image

une illustration d'Amroth et Nimrodel par l'illustratrice Elena Kukanova

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322406
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'histoire triste de Nimrodel et Amroth

Messagepar phoenlx » ven. sept. 20, 2019 12:20 am

une illustration signée Līga Kļaviņa

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Le Silmarillion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité