Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Section consacrée aux âges anciens et à la vaste mythologie au fondement du Seigneur des Anneaux racontée dans le Silmarillion, oeuvre qui a mûri dans l'esprit de Tolkien durant toute sa vie. Ici nous parlerons de l'histoire tragique des enfants de Húrin, du conte de Beren et Luthien, de la naissance des elfes, des guerres du lointain passé entre les elfes et Morgoth, le premier Seigneur des Ténèbres, maître de Sauron, ainsi que de l'histoire de Numénor, la grande île des rois des hommes à l'ouest, engloutie à la fin du Second Age du Soleil.
Eusebes
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2781
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Eusebes » lun. déc. 29, 2014 12:55 pm

L'un des personnages les plus célèbres et les plus controversés du Deuxième Age. L'homme qui mena Nùmenor à sa chute, et par la faute de qui une rupture presque complète s'installa entre les Hommes et les Valar. Le personnage d'Ar-Pharazon, dernier roi de Nùmenor, me semble plus complexe qu'il ne l'est à première vue, et imprégné d'une forte symbolique. C'est pour ça que j'ai pensé qu'il méritait d'être développé avec un topic.

Image


Ar-Pharazon est né dans les dernières années du Deuxième Age, fils de Gimilkhad, frère cadet de Tar-Palantir, roi de Nùmenor. Son père était le chef de file des opposants à la politique de Tar-Palantir, l'un des rares rois depuis des siècles à tenter de renouer avec les Elfes et l'héritage du Premier Age. Car comme on le sait, les Nùmenoriens avaient grandi dans leur orgueil jusqu'à jalouser l'immortalité dont ils étaient privés au contraire des Elfes. Durant sa jeunesse Ar-Pharazon se lia d'amitié avec son cousin Amandil, seigneur d'Andunie et futur chef de file des Fidèles (les Nùmenoriens sympathisants des Elfes), une amitié qui devait disparaitre du fait de leurs positions politiques irréconciliable.

Cadet de la famille royale, le jeune Ar-Pharazon n'avait guère de chances d'accéder au pouvoir. Car son oncle le roi avait une fille, Tar-Miriel, et la loi de Nùmenor autorisait les femmes à régner après leurs pères. A la mort de Tar-Palantir, l'ambitieux Pharazon choisit de braver la loi et lança un coup d'état: ayant épousé sa cousine contre la volonté de cette dernière (et contre les lois de Nùmenor, qui prohibaient le mariage entre cousins germains) il s'autoproclama Roi de Nùmenor. Le vingt-cinquième des souverains ayant régné sur l'île, il mena l'Empire Nùmenorien à son apogée, et amplifia la colonisation et l'esclavage dont étaient victimes les Humains moindres. Sa richesse et son prestige n'avaient pas de limite, et c'est fort de sa position qu'il dédaigna les appels à l'aide des Elfes d'Eriador, aux prises avec Sauron. Mais lorsque la puissance de ce dernier en vint à faire de l'ombre à la sienne, Ar-Pharazon lança une campagne éclair qui mit à genoux le Mordor. Sauron fut ramené en otage, laissant son empire brisé derrière lui.

Image


Mais à peine ramené à Nùmenor, le lieutenant de Morgoth se glissa dans les bonnes grâces du Roi, profitant de l'orgueil et de la crédulité de ce dernier. Ayant senti la peur fatidique de la mort qui habitait Ar-Pharazon, Sauron accentua sa haine contre les Elfes et les Valar. Les persécutions contre les Fidèles redoublèrent, et Ar-Pharazon devint ainsi "le plus effroyable tyran de l'histoire de Nùmenor". Sauron convainquit même le Roi d'instituer le Culte de Morgoth, et de préparer des sacrifices humains. Mais il est dit que lorsque l'ancien seigneur du Mordor suggéra au roi d'abattre l'arbre blanc de Nùmenor, dernier vestige de l'alliance avec les Elfes, ce dernier refusa d'abord. Ressentait-il des remords, une voix dans son esprit l'avertissait-il que son orgueil le conduisait à sa perte ? De même Ar-Pharazon avait épargné des persécutions son ancien ami d'enfance Amandil, chef des Fidèles. Mais il finit par céder, et l'arbre blanc fut abattu (non sans qu'Elendil, fils d'Amandil, n'ait prélevé une de ses pousses).

Certain de son influence, Sauron alla encore plus loin: il affirma au Roi que seul la conquête des Terres immortelles et la soumission des Valar lui permettraient d'échapper au trépas. Cette fois encore Ar-Pharazon fut lent à se laisser convaincre, mais sa peur de la mort l'emporta, et il arma la plus grande armada qu'aient connues les Terres du Milieu. Comme on le sait, il mena l'assaut contre Valinor, et malgré un instant d'hésitation, de prise de conscience de ce qu'il s'apprêtait à faire, il fut le premier à poser pied sur la Terre Sacrée. Mais les Valar firent alors appel à Erù, le créateur d'Arda, qui se déchaîna contre Nùmenor. Un violent cataclysme s'abattit sur l'océan, et l'île fut engloutie, tandis que le Roi et sa flotte étaient enfermés dans les Cavernes de Mandos "jusqu'au jour du jugement". Seul les Fidèles purent s'échapper, Elendil et ses fils à leur tête.



Le personnage d'Ar-Pharazon apparait essentiellement négatif, par son orgueil démesuré, par sa crédulité, et par les crimes dont il se rend coupable. Mais quand on l'étudie de plus près, il révèle des aspects profondément humains: après tout qui ne pourrait se prévaloir de n'avoir jamais été orgueilleux, ou souhaité l'immortalité ? C'est une véritable mise en garde que nous adresse Tolkien. Surtout, le personnage n'est pas entièrement et irrécupérablement mauvais: son amitié sincère avec Amandil, et ses nombreuses hésitations face aux suggestions de Sauron fissurent le manichéisme. De plus, je ne peux m'empêcher d'être interpellé par la mention de son enfermement jusqu'au jour de Dagor Dagorath: la Bataille des Batailles offrirait-elle au détestable roi une occasion de se rattraper ?
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » lun. déc. 29, 2014 1:03 pm

C'est Isildur qui prélève la pousse.

Sinon je pense qu'il y aurait moyen de faire une très bonne série sur l'Akallabêth, autour des jeux de pouvoir à Númenor et tot ça. Mais évidemment il faudrait pas mal broder, ce que certains auraient du mal à accepter :tire-langue: .

Cirion
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Messages : 517
Enregistré le : lun. déc. 03, 2012 2:32 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Cirion » lun. déc. 29, 2014 1:41 pm

Eusebes a écrit :Surtout, le personnage n'est pas entièrement et irrécupérablement mauvais: son amitié sincère avec Amandil, et ses nombreuses hésitations face aux suggestions de Sauron fissurent le manichéisme. De plus, je ne peux m'empêcher d'être interpellé par la mention de son enfermement jusqu'au jour de Dagor Dagorath: la Bataille des Batailles offrirait-elle au détestable roi une occasion de se rattraper ?

Il n'y a pas de manichéisme chez Tolkien, rien n'est absolument noir ni absolument blanc, même les figures du mal (Morgoth est le plus grand des Valar, Sauron est un bon maia, à l'origine, etc.). Ar-Pharazôn n'est pas différent. Il succombe à Sauron comme plus tard Frodo succombera à l'anneau, mais ça ne fait pas de lui une figure manichéenne, bien au contraire. Le problème qu'il a, c'est qu'il est extrêmement prétentieux. Sa volonté de réduire Sauron à un simple sujet ou a s'estimer meilleur que les Eldar ou les Valar entraîne sa chute et celle de tous les Numenoréens avec lui. Et oui, il semble bien que la Dagor Dagorath sera un moyen de se repentir.

Bombur a écrit :Sinon je pense qu'il y aurait moyen de faire une très bonne série sur l'Akallabêth, autour des jeux de pouvoir à Númenor et tot ça. Mais évidemment il faudrait pas mal broder, ce que certains auraient du mal à accepter :tire-langue: .

Est-ce que ça serait trop demander de pouvoir parler de sujets sur les livres sans entamer de discussion sur des films (qui ne se feront sûrement jamais qui plus est) ? :tsss:

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » lun. déc. 29, 2014 1:56 pm

Est-ce que ça serait trop demander de pouvoir parler de sujets sur les livres sans entamer de discussion sur des films (qui ne se feront sûrement jamais qui plus est) ? :tsss:
Oui.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar phoenlx » mar. déc. 30, 2014 10:53 am

Tant que ça pollue pas trop le topic ( moi je suis pour qu'on puisse parler d'éventuelles adaptations mais c'est vrai qu'il y a deux trois topics plutôt réservés à ce thème, en plus de tous ceux des rubriques sur les films où la question est souvent réabordée, donc autant éviter de le faire dans les topics purement silmarillion, après une allusion de temps en temps comme ici Bombur ne fait pas de mal si on ne poursuit pas sur 50 posts sur l'idée avec les mêmes polémiques derrière ( personne ici étant d'accord )

Pour revenir à Ar Pharazon je partage aussi l'idée du non manichéisme du personnage, évidemment et comme l'a dit Cirion de toute manière, peu sont vraiment noirs chez Tolkien, même Sauron si on considère son passé de Maia à Valinor. Après Ar Pharazon n'est pas un roi que j'estime très sympathique et dans le genre personnage un peu dual ( clair et sombre ) je me sens plus d'affinités avec certains comme Boromir du seigneur des anneaux, Fëanor et d'autres ; Lui s'est quand même illustré par un orgueil sans borne , en voulant assiéger Valinor avec sa flotte et tout. J'ai envie de dire : ce qui arrive à son île, à lui et à sa flotte il l'a quand même bien cherché :mrgreen-noel: Mais il faut considérer toute son évolution c'est sûr, et aussi le replacer dans l'histoire de Nùmenor, et notamment les derniers siècles, avec l'Interdit des Valar qui est de plus en plus mal accepté par les hommes, avec la peur de la mort ( l'ombre de la mort ) toujours très présente, sans excuser toutes les actions des hommes, on peut comprendre que parfois ils jalousent l'immortalité des elfes , ou soient incompréhensifs devant elle. Ensuite comme tout tyran dans l'Histoire humaine réelle, il s'illustra par au moins une guerre et conquête qui fut sans doute, un peu positive puisqu'il a permis aux elfes des terres du milieu d'être libérés pendant un temps du joug de Sauron, en battant ce dernier et le faisant prisonnier à Valinor, ce qui fut un évênement heureux, même si ravageur pour ses conséquences futures. C'était sans doute un grand conquérent, guerrier, qui en d'autres temps et notamment avant le retour en force de Sauron aurait peut-être eu un autre destin ; Symbole de ce paradoxe de Nùmenor, à la fois glorieuse et qui courut à sa perte. Les autres éléments de nuances que tu as rappelé, Eusèbes, sont parlant aussi ( certaines de ses hésitations )

Et là encore je pourrais appuyer Bombur sur l'idée d'un film en disant que oui il y aurait de quoi faire quelque chose de grandiose avec ces scènes, un bon jeu d'acteur, un réalisateur à la hauteur ( je ne parle pas d'un guignol qui fait des elfes superman ) mais c'est aussi parceque j'ai une vision cinématographique claire dans ma tête ( qui est parallèle au livre, le livre faisant naître souvent des images cinématoraphiques ) mais bon, évitons ce débat de sourd ici ( et parlons en plutôt ailleurs )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » mar. déc. 30, 2014 11:58 am

J'ai toujours aimé moi comment l’orgueil et la puissance était traitée. Quand on regarde chaque fois qu'une civilisation ( Numenor, les noldor ) ou un perso ( il y en a à la pelle, Morgoth, sauron, saruman et j'en passe et des meilleurs ) est puissant ou orgueilleux, il s'accompagne d'un sentiment de colère, d'un côté très sombre, c'est presque traitée comme une malédiction, entre Fëanor qui va ainsi provoqué le départ des elfes, saruman qui sombre dans le mauvais côté, Numenor qui est engloutie, etc etc. La puissance est toujours liée à un côté plus sombre et mauvais et ça j'aime vraiment beaucoup. Et au contraire les gens qui s'en sortent le mieux on va dire sont les plus sages et les plus humbles, que ce soit gandalf ou les hobbits...
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar phoenlx » mar. déc. 30, 2014 12:02 pm

oui .. d'ailleurs je dois avouer que ce sont souvent ce genre de pages qui me touchent le plus chez Tolkien. Ce sont les passages du silmarillion que je préfère, en général. Pour le côté malédiction on pourrait citer Túrin aussi ( sans forcément le côté force, il n'a jamais été un roi ou autre lui, mais j'adore la manière dont Tolkien décrit le destin implacable qui s'abat , comme il le fait pour Fëanor et d'autres )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » mar. déc. 30, 2014 12:04 pm

J'adore également, dans le cas présent, le contraste entre cette ombre et son surnom de Doré. J'aime beaucoup l'effet que ça donne, je le vois s'approcher de la Terre du Milieu, flamboyant à la tête d'une armada glorieuse et à côté de ça j'imagine l'ombre s'installant progressivement à Númenor, Sauron susurrant à l'oreille du Roi de perfides conseils tel un Gríma puissance 1000000 et des volutes noires dans le Temple de Morgoth.

Cirion
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Messages : 517
Enregistré le : lun. déc. 03, 2012 2:32 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Cirion » mar. déc. 30, 2014 12:25 pm

phoenlx a écrit :oui .. d'ailleurs je dois avouer que ce sont souvent ce genre de pages qui me touchent le plus chez Tolkien. Ce sont les passages du silmarillion que je préfère, en général. Pour le côté malédiction on pourrait citer Túrin aussi ( sans forcément le côté force, il n'a jamais été un roi ou autre lui, mais j'adore la manière dont Tolkien décrit le destin implacable qui s'abat , comme il le fait pour Fëanor et d'autres )

Il était le second du roi de Nargothrond et l'a conduite à sa ruine aussi par son orgueil, en créant le pont sur le Narog, dévoilant ainsi la cité à Glaurung.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar phoenlx » mar. déc. 30, 2014 12:31 pm

oui je suis bien d'accord avec toi Bombur.
Sinon , pour l'étymologie de Ar-Pharazôn , comme il a été dit celà signifie " Doré " en langue de nùmenor ( langue adunaïque )
Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait depuis toujours penser phonétiquement à Pharaon , et je ne peux m'empêcher de penser à Ramsès dans l'épisode de l'exode dans la Bible ( où là aussi la colère de Dieu s'abat de manière implacable ) Je ne sais pas si Tolkien pensait à ça en inventant le personnage, jusque dans son étymologie mais je n'en serais pas étonné car Tolkien était très malin et aimait les jeux de mots à multiples sens, et connotations ( parfois allant jusqu'à évoquer des choses dans l'inconscient collectif )
J'en veux d'ailleurs pour preuve les multiples noms pour Nùmenor, dont celui d'Atalantë qui signifie L'engloutie, et dont la racine étymologique vient du verbe chuter je crois dans une de ses langues à lui, l'adunaic à priori ; Or ça nous rappèle aussi à tous l'Atlantide légendaire de Platon , dont la racine n'a rien à voir puisque c'est l'île d'Atlas .. C'est très malin je trouve.
Il y a aussi le cas du port elfique d'Avalonnë sur Tol Eressëa ( qui évoque Avalon )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » mar. déc. 30, 2014 12:32 pm

phoenlx a écrit :oui je suis bien d'accord avec toi Bombur.
Sinon , pour l'étymologie de Ar-Pharazôn , comme il a été dit celà signifie " Doré " en langue de nùmenor ( langue adunaïque )
Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait depuis toujours penser phonétiquement à Pharaon)

et ben moi aussi, et franchement ton hypothèse me plaît bien :mrgreen-noel:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Eusebes
autel d'Odin
autel d'Odin
Avatar du membre
Messages : 2781
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Eusebes » mar. déc. 30, 2014 12:39 pm

Bombur a écrit :J'adore également, dans le cas présent, le contraste entre cette ombre et son surnom de Doré. J'aime beaucoup l'effet que ça donne, je le vois s'approcher de la Terre du Milieu, flamboyant à la tête d'une armada glorieuse et à côté de ça j'imagine l'ombre s'installant progressivement à Númenor, Sauron susurrant à l'oreille du Roi de perfides conseils tel un Gríma puissance 1000000 et des volutes noires dans le Temple de Morgoth.


Excellente comparaison, pourquoi crois-tu que j'ai nommé le sujet "l'Ombre et la Lumière" ^^ ?

Le rapport des Nùmenoriens, particulièrement sous Ar-Pharazon, avec les autres humains est intéressant. Il commencent par établir des contacts amicaux, leur faire cadeau de leur technologie, puis finissent par les réduire en esclavage sous prétexte qu'il s'agit d'êtres inférieurs: peut-on y voir une critique du colonialisme ? Ce qui aurait été osé à l'époque où Tolkien écrivait ses contes.

Par rapport aux nombreuses hésitations de Pharazon, il s'agit d'un coup de génie de la part de Tolkien: il montre que le Roi n'est pas seulement entraîné par de sombres forces extérieures. Il pèse le pour et le contre, puis il prend sa décision. Le libre arbitre, un thème très cher à l'auteur... et une sérieuse mise en garde à l'égard du lecteur.
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton

Cirion
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Messages : 517
Enregistré le : lun. déc. 03, 2012 2:32 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Cirion » mar. déc. 30, 2014 1:06 pm

phoenlx a écrit :oui je suis bien d'accord avec toi Bombur.
Sinon , pour l'étymologie de Ar-Pharazôn , comme il a été dit celà signifie " Doré " en langue de nùmenor ( langue adunaïque )
Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait depuis toujours penser phonétiquement à Pharaon , et je ne peux m'empêcher de penser à Ramsès dans l'épisode de l'exode dans la Bible ( où là aussi la colère de Dieu s'abat de manière implacable ) Je ne sais pas si Tolkien pensait à ça en inventant le personnage, jusque dans son étymologie mais je n'en serais pas étonné car Tolkien était très malin et aimait les jeux de mots à multiples sens, et connotations ( parfois allant jusqu'à évoquer des choses dans l'inconscient collectif )


L'Akallabeth comme relecture de l'Exode est effectivement quelque chose qui a déjà été suggéré : http://forum.tolkiendil.com/archive/ind ... -7188.html

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar phoenlx » mar. déc. 30, 2014 1:19 pm

Très intéressant cette discussion Cirion. Oui moi je dois avouer que dès ma première lecture du silmarillion l'hypothèse m'est venue en tête , tout comme d'autres rapprochement bibliques ( L'exode des elfes vers l'Ouest au début du récit me rappèle aussi un peu l'exode des hébreux, avec évidemment aussi pas mal de différences , mais ils se déplacent quelque part un peu aussi vers une sorte de " terre promise " , doivent traverser des épreuves en chemin etc).
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » mar. déc. 30, 2014 1:20 pm

Perso y a aussi l'arrivée des Edain à Númenor qui me fait penser à la Terre Promise.

Myrdred
18ème siècle !
18ème siècle !
Avatar du membre
Messages : 6088
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Myrdred » ven. janv. 02, 2015 3:12 pm

phoenlx a écrit :oui je suis bien d'accord avec toi Bombur.
Sinon , pour l'étymologie de Ar-Pharazôn , comme il a été dit celà signifie " Doré " en langue de nùmenor ( langue adunaïque )
Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait depuis toujours penser phonétiquement à Pharaon , et je ne peux m'empêcher de penser à Ramsès dans l'épisode de l'exode dans la Bible ( où là aussi la colère de Dieu s'abat de manière implacable ) Je ne sais pas si Tolkien pensait à ça en inventant le personnage, jusque dans son étymologie mais je n'en serais pas étonné car Tolkien était très malin et aimait les jeux de mots à multiples sens, et connotations ( parfois allant jusqu'à évoquer des choses dans l'inconscient collectif )


Tant qu'à faire, on peut y voir facilement des éléments très proches.

- La fuite d'un peuple qui croit en son sauveur.

- Le ravage du pays où ils étaient maltraités par la colère de Dieu et les plaies infligées.

- L'ouverture de la mer et la purification de l'ennemi par l'eau.

- Le gigantisme du roi, son orgueil sans borne comparable à celui de Pharaon (ainsi que l'implique directement son nom).

- La vision d'un Dieu destructeur évocation de l'Ancien Testament car après avoir créé, il détruit ce qui a été corrompu.

etc...

Cela dit, je trouve l'attitude des Valar assez étrange, quel besoin d'en appeler à Eru pour résoudre la situation ? Les Valar agissent en réalité assez peu eux-mêmes, ils procurent de l'aide mais ont plus le statut d'une sorte de panthéon grec à moitié inactif et qui regarde le monde de loin alors que les héros sont torturés par leur destinée. Aman peut en quelque sorte être vu comme les Champs Élysées ou les îles des Bienheureux. Cet épisode de destruction est un peu caractéristique également de la résolution brutale de conflits par Tolkien, le meilleur exemple étant sans doute la dernière bataille du Silmarillon, à l'instar de la fin du Seigneur des Anneaux où tout change avec un événement crucial. Scénaristiquement, ça reste assez simple, il s'agit d'une sorte de deus ex machina qui règle tout. En ce sens, je trouve que Tolkien n'est pas un bon écrivain concernant les scénari globaux, sa résolution de situation est trop rapide, la fin trop abrupte, trop brutale. Il est meilleur lorsqu'il écrit comme narrateur des divers mythes et légendes de son univers, les situations locales et histoires courtes sont mieux exploitées que les situations globales qu'il résout de manière trop expéditive.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !


Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » ven. janv. 02, 2015 3:22 pm

Je ne vois pas en quoi l'Anneau est un deus ex machina vu qu'on parle que de ça depuis le début du livre. Et pour la Guerre de la grande Colère il y a la quête d'Eärendil.

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » ven. janv. 02, 2015 3:27 pm

Et à part la guerre de la grande colère et la bataille de la porte noire, éléments qui sont tous deux contestables, tu as d'autre exemple de deus ex machina ?
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » ven. janv. 02, 2015 3:39 pm

Bard :mrgreen-noel: .

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » ven. janv. 02, 2015 3:39 pm

Bombur a écrit :Bard :mrgreen-noel: .

euh... ah bon ?
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349916
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar phoenlx » ven. janv. 02, 2015 3:51 pm

La fin de l'anneau ça illustre plutôt sa théorie de l'eucatastrophe je dirais, je ne sais pas si on peut vraiment parler de déus ex machina dans ce cas;
pour la fin du premier et du deuxième âge avec l'intervention d'Eru ça ressemble plus à celà en effet ( même s'il y a toute la quête d'Earendil avant ) , mais ces évênements sont plutôt rares je trouve, à part ces deux là, on a lesquels en gros ? :mrgreen-noel:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Myrdred
18ème siècle !
18ème siècle !
Avatar du membre
Messages : 6088
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Myrdred » ven. janv. 02, 2015 4:10 pm

Je ne suis pas assez connaisseur en la matière pour citer pléthore d'exemples mais voilà un lien qui relève les moments où "la cavalerie débarque":

http://www.lotrplaza.com/showthread.php?24748-The-Hobbit-and-Deus-Ex-Machina

Ce ne sont pas à proprement parler des deus ex machina mais ce sont également des facilités scénaristiques. Concrètement, j'ai plus le sentiment que les deus ex machina de Tolkien survienne vers la fin des récits, un peu comme s'il avait mis en place une situation dont il n'arrive pas à se sortir et là pour finir le récit, il fait appel à un élément qui résout tout. D'où une question, Tolkien a-t-il pensé la fin de son récit avant de l'écrire ? Non que ce soit un problème mais ça ressemble plutôt à une solution trouvée à une situation inextricable dans laquelle il se serait mis au fil de l'histoire.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !



itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19503
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar itikar » ven. janv. 02, 2015 4:20 pm

Evidemment que Ar-Pharazon est une allusion aux pharaons :super:

Lui aussi se pensait plus fort que Dieu (les Valar) et divin lui-même ...etc.

Avec des nuances :

- Les pharaons bâtissaient des temples et tombeaux à leur gloire et à la gloire de leur panthéon (et en conséquence, au dépens des autres croyances locales)
là où Ar-Pharazon a clairement remplacé une croyance (la foi en les Valar) en une autre (la vénération de Morgoth et/ou de lui-même)

Un peu comme si une autre croyance avait balayé le panthéon égyptien à l'époque des pharaons ...

Ainsi, la comparaison à l'Exode s'accompagne de cette inversion importante :

- l'action de dieu permet aux hébreux de fuir la terre de Pharaon, pour aller vers "la terre des hébreux"
- l'action de dieu empêche Ar-Pharazon de continuer à règner en Numenor, la "terre de ceux ayant foi aux valar"
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71546
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar SauronGorthaur » ven. janv. 02, 2015 4:23 pm

on pourrait ajouter le Pharaon de l' Exode dont l'armée est engloutie sous les eaux :mdr: :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19503
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar itikar » ven. janv. 02, 2015 4:23 pm

j'ai édité mon post précédent à ce sujet.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19503
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar itikar » ven. janv. 02, 2015 4:25 pm

En quelque sorte, l'Akallabêth est une conjonction de l'Exode et du Deluge ...

finalement, et cela nous est pas mal rappelé dans "A la poursuite du hobbit", la force ici de Tolkien était souvent de faire du neuf avec du vieux, soit de mettre en conjonction plusieurs influences mythologiques et/ou bibliques ensembles afin d'obtenir quelque chose de entièrement nouveau ... en apparence :mrgreen-noel: :jap-noel:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » ven. janv. 02, 2015 4:34 pm

Naïn a écrit :
Bombur a écrit :Bard :mrgreen-noel: .

euh... ah bon ?
Un peu, oui ! C'est le seul qui fait vraiment gros d'ailleurs.

Ce ne sont pas à proprement parler des deus ex machina mais ce sont également des facilités scénaristiques.
Non mais je vois franchement pas en quoi l'Anneau est une facilité scénaristique puisque tout le récit tourne autour depuis le départ !

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » ven. janv. 02, 2015 4:37 pm

Bombur a écrit :
Naïn a écrit :
Bombur a écrit :Bard :mrgreen-noel: .

euh... ah bon ?
Un peu, oui ! C'est le seul qui fait vraiment gros d'ailleurs.

euh personnellement je trouve pas moi.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44190
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Bombur » ven. janv. 02, 2015 6:55 pm

Quand même... Le gars on en a jamais parlé et là hop en une ligne il se ramène et il bute le Dragon :lol-noel: .

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65220
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ar-Pharazon, ou l'Ombre et la Lumière

Messagepar Náin » ven. janv. 02, 2015 6:59 pm

Bombur a écrit :Quand même... Le gars on en a jamais parlé et là hop en une ligne il se ramène et il bute le Dragon :lol-noel: .

Ba il bute le dragon parce que bilbo a découvert la faille de la cuirasse de Smaug, et puis oui on le connaît pas mais il reste mentionné avant ca.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !


Retourner vers « Le Silmarillion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités