Livre - Le Silmarillion

Section consacrée aux âges anciens et à la vaste mythologie au fondement du Seigneur des Anneaux racontée dans le Silmarillion, oeuvre qui a mûri dans l'esprit de Tolkien durant toute sa vie. Ici nous parlerons de l'histoire tragique des enfants de Húrin, du conte de Beren et Luthien, de la naissance des elfes, des guerres du lointain passé entre les elfes et Morgoth, le premier Seigneur des Ténèbres, maître de Sauron, ainsi que de l'histoire de Numénor, la grande île des rois des hommes à l'ouest, engloutie à la fin du Second Age du Soleil.
Bombur
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 43314
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Livre - Le Silmarillion

Messagepar Bombur » mar. mai 12, 2020 2:46 pm

SauronGorthaur a écrit :
Likaom a écrit :Alors c'est vrai pour le Hobbit, mais je nuancerai pour le SdA : si beaucoup trouvent ce dernier ardu à lire voire l'abandonnent en cours de route, c'est parce qu'ils se sentent paumés à cause de références qu'ils n'ont pas (enfin je dis beaucoup, j'ai deux amis en tête pour qui ça a été le cas) ; du coup même en étant un lecteur pas forcément passionné, commencer par le Sil rend l'accès plus facile.

Perso quand j'ai lu SdA, j'ai très bien compris l'histoire sans avoir les références aux Silmarillion, que j'ai eu en relisant après avoir lu le SdA; au final, cette histoire de références au passé, c'est du détail; dans tous les autres univers, il y a des références au passé, pas pour autant qu'on doit lire ce qu'il se passe avant. L'Episode IV de Star Wars se comprend très bien même si on a jamais vu de Jedi avant, ni la "guerre noire" (guerre des clones), etc. Pareil ici. On comprend très bien le SdA sans avoir les références à Beren et Luthien ... et encore je trouve que par la bouche des personnages du SdA, l'histoire de Beren et Luthien par exemple est assez claire.
Perso - comme quoi ça dépend vraiment des gens - j'ai plutôt entendu des gens abandonner le SdA car "trop descriptif", ou surtout, parce que comme moi au début, ils ont calé en lisant les chapitres introductifs expliquant ce que sont les Hobbits et leur histoire. Mon père il m'a vu caler sur ça quand j'ai commencé à lire, il m'a fait "non mais saute ça, va directement au récit, tu vas jamais y arriver en commençant par les chapitres introductifs sur l'histoire des hobbits".

Numby a écrit :Petit HS, mais j'avoue que j'ai souvent beaucoup de mal avec le SdA. Je trouve les descriptions parfois très fouillies, et les dialogues pleins de circonvolutions, et c'est vrai qu'avec tous les noms et lieux on n'a pas forcément toutes les références. Après, ce sentiment de grosse confusion vient peut-être de l'ancienne traduction. Parce que j'ai lu la nouvelle trad' du Hobbit et y'a aucun problème !

La nouvelle traduction du Hobbit et du SdA personnellement, je les trouve plus dures à lire que les anciennes. C'est marrant que ce que tu critiques pour le SdA, je le ressens dans l'ancienne traduction indéniablement, mais encore pire dans la nouvelle, malgré un côté moins ampoulé (quoi que ça dépend des passages), mais c'est surement l'habitude de l'ancienne traduction qui y fait. Je bloque vraiment avec les nouvelles traductions à cause des nouvelles traductions de noms propres que je ne cautionne pas par habitude.
Dans tous les cas le style de Tolkien est très professoral, avec beaucoup d'histoire et de descriptions, et c'est difficile pour ceux qui, sans critiquer personne, ne sont pas des lecteurs assidus et endurants. Le style de Rowling par exemple, et les gens savent comment je critique Rowling sur le fond (pas sur tout quand même), est beaucoup plus adapté à un public large, avec énormément de dialogues rapides et bref, d'humour, peu de descriptions et un univers beaucoup plus moderne, donc avec moins de codes à assimiler. Lire du Tolkien, c'est plus adapté à quelqu'un qui est plus ... contemplatif.

Maedhros a écrit :Pour introduire quelqu'un je lui lirais plustôt le SDA/hobbit (les deux s'égalent), puis le silmarillion, puis le reste. C'est selon-moi l'ordre naturel pour découvrir l'univers, on découvre petit à petit sa profondeur, on lit le silmarillion comme un archéologue, et encore plus pour les autres.

Je valide :poignée de main:
:poignée de main: :poignée de main:

Likaom
Le massacre d'Alqualondë
Le massacre d'Alqualondë
Avatar du membre
Messages : 12288
Enregistré le : sam. sept. 17, 2016 9:13 pm
Localisation : Terres d'Hither, Arda
Gender :

Re: Livre - Le Silmarillion

Messagepar Likaom » jeu. mai 14, 2020 3:47 pm

SauronGorthaur a écrit :
Likaom a écrit :Alors c'est vrai pour le Hobbit, mais je nuancerai pour le SdA : si beaucoup trouvent ce dernier ardu à lire voire l'abandonnent en cours de route, c'est parce qu'ils se sentent paumés à cause de références qu'ils n'ont pas (enfin je dis beaucoup, j'ai deux amis en tête pour qui ça a été le cas) ; du coup même en étant un lecteur pas forcément passionné, commencer par le Sil rend l'accès plus facile.

Perso quand j'ai lu SdA, j'ai très bien compris l'histoire sans avoir les références aux Silmarillion, que j'ai eu en relisant après avoir lu le SdA; au final, cette histoire de références au passé, c'est du détail; dans tous les autres univers, il y a des références au passé, pas pour autant qu'on doit lire ce qu'il se passe avant. L'Episode IV de Star Wars se comprend très bien même si on a jamais vu de Jedi avant, ni la "guerre noire" (guerre des clones), etc. Pareil ici. On comprend très bien le SdA sans avoir les références à Beren et Luthien ... et encore je trouve que par la bouche des personnages du SdA, l'histoire de Beren et Luthien par exemple est assez claire.

Il ne s'agit pas de ne pas comprendre l'histoire elle-même attention, mais les références qui parcourent le récit. Si tu es en train de lire, qu'un passage évoque les épées géniales de la mort qui tue forgés par les elfes à Gondolin, tu vas évidemment comprendre que les épées décrites sont géniales, de la mort qui tue, forgées par les elfes, mais le nom Gondolin ne t'évoquera rien si tu n'as pas lu le Sil. Et on comprend bien que ça peut être fatiguant en fin de compte toutes ces petites choses intrigantes dont tu n'as pas la réponse qui parcourent le récit.
Quelle qu'en soit la splendeur, même incrustée de pierres précieuses et de diamants, gravée de motifs les plus élaborés, une lame incapable de remplir ses fonctions serait laide à mes yeux.
-Rhunon-
-absent pour causes mathématiques-

Numby
Île du spectre
Île du spectre
Avatar du membre
Messages : 144
Enregistré le : mar. févr. 11, 2020 6:22 pm
Localisation : L'Arcadia de ma jeunesse
Gender :
Contact :

Re: Livre - Le Silmarillion

Messagepar Numby » jeu. mai 14, 2020 4:30 pm

C'est une question de dosage : dans le Hobbit, y'en a assez peu, donc ça donne plutôt une sensation de richesse véritable, et le bouquin n'est alors que l'arbre qui cache la forêt.
Dans le SdA, par contre, y'a des passages entiers que tu finis par lire en diagonal tellement y'en a :lol:
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator
~~
Un chevalier obéit à des valeurs
Son cœur ne connaît que la vertu
Son épée défend les démunis
Son bras protège les faibles
Sa bouche méprise le mensonge
Sa colère déjoue les tours du malin

SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70172
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Livre - Le Silmarillion

Messagepar SauronGorthaur » jeu. mai 14, 2020 4:41 pm

Numby a écrit :C'est une question de dosage : dans le Hobbit, y'en a assez peu, donc ça donne plutôt une sensation de richesse véritable, et le bouquin n'est alors que l'arbre qui cache la forêt.
Dans le SdA, par contre, y'a des passages entiers que tu finis par lire en diagonal tellement y'en a :lol:

exactement.
(En temps partiel en ce lieu)

Likaom
Le massacre d'Alqualondë
Le massacre d'Alqualondë
Avatar du membre
Messages : 12288
Enregistré le : sam. sept. 17, 2016 9:13 pm
Localisation : Terres d'Hither, Arda
Gender :

Re: Livre - Le Silmarillion

Messagepar Likaom » jeu. mai 14, 2020 4:47 pm

Oui voilà c'est tout à fait ça.
Quelle qu'en soit la splendeur, même incrustée de pierres précieuses et de diamants, gravée de motifs les plus élaborés, une lame incapable de remplir ses fonctions serait laide à mes yeux.
-Rhunon-
-absent pour causes mathématiques-


Retourner vers « Le Silmarillion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité