Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Le coin taverne pour bavarder des univers de Tolkien dans une ambiance légère et conviviale, réunion des fans, délires... Section consacrée aussi aux quizz et autres jeux, ainsi qu'à la "SDAmania" et aux divers phénomènes déclenchés autour des films : cosplays, jeux de rôle etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mar. déc. 05, 2017 7:53 pm

c'est à quel moment ? je ne me souviens plus
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7265
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Re-Van » mar. déc. 05, 2017 8:47 pm

Après les géants de pierre quand ils sont dans la caverne, à ce moment là Dwalin va dans le fond avec sa lanterne je crois. Ou alors c'est dans la cache des trolls.

Hier j'ai revisionné Un voyage inattendu :super: ça fait du bien de revoir le film, même si je suis décidément toujours aussi horripilé par certains de ses défauts, et choses qui m'énervent un peu comme la première fois

Je crois que je vais céder à l'envie de le regarder ce soir :D

Moi ce qui va m'horripiler c'est la panne de baton magique dans la version longue du 3, mais bon Alfryd meurt dans cette scène là ça rattrape :PTDR:

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63873
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Náin » mar. déc. 05, 2017 8:59 pm

phoenlx a écrit :c'est à quel moment ? je ne me souviens plus


Quand ils se réfugient dans la grotte après les géants de pierre "Dwalin va voir au fond, il est rare que ces grottes soient inoccupées"
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mar. déc. 05, 2017 11:09 pm

Re-Van a écrit :Moi ce qui va m'horripiler c'est la panne de baton magique dans la version longue du 3, mais bon Alfryd meurt dans cette scène là ça rattrape :PTDR:

oh bon sang rien que de penser que je vais revoir ces scènes j'en frémis :siffle:
bon demain je vais me revoir La désolation de Smaug, c'est mon préféré de la trilogie du Hobbit (même si je trouve qu'il y a des longueurs dans la dernière partie avec le dragon) je déteste ce découpage des films mais bon. en fait La désolation de Smaug c'est un film que j'adore de sa première minute jusqu'au moment du petit dialogue Bilbo / Smaug. après, j'aime moins. Il y a plein de scènes qui m'énervent. les scènes avec Tauriel et Kili, certaines scènes un peu too much avec le dragon, le générique de fin en plus que j'aime pas du tout (c'est la chanson que j'aime le moins parmi les 6) ;
Dommage car les deux premières heures du film je suis aux anges, malgré certaines âneries comme sur la scène de Legolas et des tonneaux (mais elle me fait rire au final cette scène je l'aime presque bien c'est un peu comme le "moment parodie" :rire: On a aussi Bombur avec son tonneau qui roule, il faut le voir pour le croire :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7265
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Re-Van » mer. déc. 06, 2017 8:15 am

Ah oui par contre Bombur le Stricker d'orcs je trouve ça fun ca passe mieux que d'autres scènes gag :D

Pas un grand fan de la chanson du 2 non plus :(

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 11:32 am

oui ba Bombur en mode tonneau humain je préfère en rire aussi :lol: De toute façon toute cette scène pour moi elle passe mieux que La Bataille des 5 armées dans son ensemble pour pas mal de raisons (qui me font davantage passer la pillule) ; déjà elle est beaucoup plus courte, ensuite le film me happe par les scènes d'avant, et d'après. ensuite c'est tellement gros que je préfère le voir comme le moment gag parodique, et puis il y a l'ambiance de la forêt et tout. Je n'aurais clairement pas fait les choses comme ça si j'avais été le réalisateur, et j'aurais opté pour un traitement beaucoup plus sérieux, plus proche du livre sans doute d'ailleurs (plus calme) quoique, pourquoi pas avec de l'action, l'idée de l'attaque d'orcs est loin d'être mauvaise, mais avec un traitement plus sombre, sérieux et réaliste, pas Legolas en mode superman, Bombur en mode Obélix - tonneau humain et autre. C'est trop loufoque. Mais bon, j'essaie de prendre ça comme la parenthèse humoristique du film, le côté "film pour enfants" aventureux bizarre pour délirer.

Dans La désolation de Smaug ça passe plutôt bien car je trouve que le reste du film comporte assez peu de scènes de ce genre finalement, on a (juste avant) de belles scènes dans les geôles des elfes, on a un jeu d'acteur impeccable de certains, on a les dialogues avec Thranduil, Thorin, Tauriel et Kili, Legolas son père et l'orc, on a l'arrivée à esgaroth plus tard, et finalement plein de bonnes scènes (+ celles avec Gandalf sur les monts du Rhudaur) Le film nous happe.

A l'inverse, quand je regarde la partie bataille de la Bataille des 5 armées (le troisième film, passé la première heure et demi en gros) là je ressens vite une impression d'overdose, plein de choses m'agressent. Non seulement la surenchère, mais ce n'est pas juste UNE petite scène de 3 minutes de surenchère, c'est non stop pendant près d'une heure. On sort de toutes les conneries (à n'en plus finir) avec Alfrid pour se retrouver avec Legolas en mode superman (et à plusieurs reprises) puis Bard avec sa charrette qui charge le troll pour sauver ses gosses, pour retomber avec les nains qui font les cons (l'autre avec sa hache dans sa tête :lol: et après le coup des roubignoles, puis la course de char - là pour le coup on se croirait aussi dans astérix :lol: - tout ça quand c'est pas Daïn qui m'énerve, lui que certains spectateurs adorent mais perso j'ai jamais aimé le côté loufoque et impertinent du personnage, c'est un peu trop prononcé à mon sens et ils ont énormément cherché à accentuer son côté "mépris pour les elfes", je trouve toute la partie des vannes anti elfiques too much, inutile, ça alourdit le film, c'est fan service (pour amuser la galerie et plaire aux fans des nains) bon en un sens, je comprend aussi le mécanisme qui les a poussé à faire tout ça, ils se sont dit : les geeks pro nains vont adorer, et ça va alimenter des mois entiers les bastons elfes / nains sur le net, c'est d'ailleurs exactement l'effet que ça a produit :lol: Mais comme je préférais le ton plus sombre, adulte et sérieux du seigneur des anneaux, même si on avait des petites vannes avec Gimli, legolas, Haldir et autre, ça allait encore, et on sentait parfois du respect (exemple Galadriel Gimli)
dans le premier film Le Hobbit ils ont énormément cherché à jouer aussi sur cette animosité elfes / nains, notamment à Fondcombe dans la VL avec les nains qui se baignent à poil dans la fontaine, pour montrer qu'ils sont impertinents et qu'ils n'en ont rien à secouer de respecter leurs hôtes (ce qui au passage je trouve fait passer les nains pour des mal élevés alors que je pense qu'ils ne le sont pas à ce point là chez Tolkien :mrgreen: ) ou encore le lancer de nourriture, etc.
il y a des scènes que j'aime bien aussi jouant sur ce ressors, comme l'arrivée d'Elrond, et Gloin (j'allais dire Gloinpeace :lol: désolé :mdr:) en mode super en colère et pas en mode "peace" pour le coup "est-ce qu'il nous a insulté ?????????? !! "
" non maître Gloin, il vient de vous inviter !!!"
" humm ah bon eh bien allons y !!"
j'adore :lol:

Parfois Jackson sait faire plus dans la réplique percutante, dans l'attitude qui marque, mais parfois, il en fait trop, notamment par la multiplication des gags, des situations, tout est dans le dosage, et je trouve qu'à ce niveau et contrairement au seigneur des anneaux, la trilogie Hobbit est mal dosée et joue beaucoup trop de ce genre de ressors pour amuser la galerie.
Mais au-delà de ça dans la bataille des 5 armées comme j'ai dis, c'est aussi et surtout la surenchère de scènes d'action dingues et démesurées, les cascades à n'en plus finir, certaines absurdes, thranduil qui embroche une tonne d'orcs avec son renne etc (et heureusement qu'on n'a pas eu droit à certaines scènes montrées dans les bonus vidéo car c'eut été le ponpon !! )

Bref, c'est pour toutes ces raisons que je préfère de beaucoup La désolation de Smaug malgré ses lourdeurs aussi à la fin, au premier ou au troisième film. Le troisième aurait pu énormément me plaire, la trilogie aurait pu atteindre pour moi le même degré d'impact que le SDA a sur moi même si d'une manière différente et avec une autre atmosphère, mais pour cela seulement si Jackson avait changé pas mal de choses, à commencer par
- moins d'humour lourdingue dans le premier film (roteries des nains chez Bilbon, Radagast en mode fumette, la scène des trolls exprimée différemment etc)
- moins d'impertinence des nains chez Elrond
- un second film et un troisième film découpés différemment avec la fin mise différemment. On enlève une ou deux scènes du film notamment la partie Tauriel / Kili (je parle surtout de la scène de la guérison, celle de la prison j'aime assez) bref un truc plus soft et acceptable sans jouer sur ce ressort amoureux que je continue à trouver débile et déplacé (mais bon je dois parler avec retenue car ça semble déplaire énormément à certains notamment à certaines filles qui adorent cette romance :mrgreen: ) mais ensuite et peut-être surtout, je ne met pas le THE END au moment où Smaug fond sur Esgaroth, je montre l'attaque d'Esgaroth. le fait de la rejeter en intro du dernier film, ça casse énormément quelque chose et d'ailleurs j'en ai parlé avec des gens qui ne connaissaient pas les livres qui ont été choqué car ils s'attendaient à un truc énorme et long avec smaug dans le film 3, ils s'attendaient à ce que Smaug soit encore un protagoniste important et allaient beaucoup voir le film pour lui et au final que voit-on ? il crève avant même le titre, ça en a déboussolé plus d'un. Moi j'aurais placé la mort de Smaug à la fin du second film, j'aurais ajouté les 10-15 minutes d'intro du film 3, à la fin du 2 (lequel aurait été vaguement plus court si expurgé de certaines scènes avec Tauriel et Kili mais pas tellement plus) en gros le film 2 aurait fait la durée de La communauté de l'anneau en VL.
Bon et c'est personnel et peut-être subjectif mais j'aurais changé la mort de Smaug pour la faire ressembler davantage à sa mort dans le livre.

- Le 3ème film aurait donc commencé immédiatement après l'incendie de la ville et la mort du dragon, avec les réfugiés etc.
J'aurais sans doute écourté la bataille des 5 armées (film, mais aussi la scène de bataille proprement dite)
enlevé plein de conneries, alfrid, certains délires nains, blagues, ou juste laissé une ou deux, j'aurais rendu plus soft l'animosité elfes / nains (mais j'aurais gardé quand même quelque chose qui la souligne car ça fait aussi partie du livre et du fait que les deux armées s'affrontent bel et bien à un moment) mais mon traitement aurait été plus dans le premier degré, avec un Daïn probablement moins gaffeur, et plus dans le style "naïn impressionnant et sérieux" un peu selon l'image que j'ai d'un Azaghal.

La bataille en soi aurait été plus courte donc, sans doute bien plus acceptable à mes yeux, par contre il n'est pas impossible que j'aurais rajouté des scènes sur l'intrigue annexe, à Dol Guldur notamment, sans par contre mettre cette scène de Galadriel en mode dark faisant échos au seigneur des anneaux (dans la baston contre les Nazgûl et Sauron, j'aurais sans doute donné un rôle plus important à Elrond, Saruman, voire Gandalf bien qu'il soit dans les choux à ce moment là et .. éventuellement Radagast dont mon traitement aurait été lui aussi plus sérieux de A à Z dès le premier film (exit le traineau de lapins, il aurait monté un cheval comme dans les livres lui. Je ne désapprouve pas tous les choix de Jackson non plus, le côté drôle de l'acteur Sylvester McCoy est cool aussi par moment, avoir un Radagast vaguement plus cocasse que celui qu'on imagine à la lecture des livres n'est pas pour me déplaire, mais pas à ce point là. Ensuite pour rallonger ce genre de scènes j'aurais probablement montré dans le film ce qui à un moment était prévu je crois, une espèce de poursuite jusqu'aux frontières du Mordor (je crois qu'ils comptaient faire ça)
D'ailleurs j'aurais sans doute rajouté un bataillon d'elfes venant avec Elrond, des elfes de Fondcombe, histoire que Elrond, saruman, Galadriel ne combattent pas cette menace seuls, ils auraient eu certains des leurs (pourquoi pas Haldir tiens !!) avec quelques morts, et un peu plus d'enjeu et de tension, avant que Sauron ne fuie vers l'horizon.

Ensuite autres changements que j'aurais apporté au film : Plus de Beorn pendant la bataille

j''aurais probablement rajouté aussi des scènes dans l'épilogue, à propos de sauron, de saruman prêt à changer de camp,
mon épilogue aurait été plus long, avec un petit passage par le fourré des trolls (où Bilbo récupère le coffre) plutôt que sous-entendu,
il n'est pas impossible que j'aurais rajouté un plan ou deux avec Gollum dans la nature, cherchant Bilbon, et un rôdeur (vous savez qui) le pistant de loin (aragorn bien sûr)
voire une petite allusion au moins dans un dialogue de quelqu'un, au fait que certains nains emmenés par Balin vont repartir à la Moria, pour faire une vraie jonction avec la trilogie suivante. Et sans doute d'autres scènes encore dans l'épilogue, mais il en va un peu du Hobbit comme d'autres films, les studio étudient (malheureusement souvent un peu trop) certaines remarques du public lambda, ayant dit que l'épilogue du retour du roi était trop long, et là (ça se sent à plein nez) ils ont du dire : SURTOUT !!! ne refaites pas la même erreur, l'autre faisait 20 minutes, ici ne dépassez pas une dizaine grand maximum après la Bataille.

Si moi j'avais fais le film, j'aurais fais tout l'inverse, et je ne pense paradoxalement pas que ça aurait perdu le public. au contraire, notamment tous ceux qui ont bien connu le SDA ils y auraient vu plusieurs ponts (qui restent je trouve, obscurs quand on connait pas les livres et qu'on ne voit les films qu'une seule fois)

pour vous en convaincre, je vous met au défi, si vous avez des amis qui regardent ces films pour la première fois, de leur demander s'ils ont compris ce qui se passe avec Balin entre la première trilogie et la seconde et pourquoi ils se retrouvent en Moria. Bon courage. ou encore de comprendre que c'est le jeune nain Ori qui correspond au petit squelette qu'on voit dans la Moria tenant le vieux livre poussiéreux !!!

Bref, il y avait vraiment moyen de faire de cette trilogie un monument du cinéma aussi important que l'était le seigneur des anneaux, chaque trilogie élevant l'autre et l'enrichissant, amenant d'ors et déjà cette saga avant même d'hypothétiques autres films ou séries dans le futur, à un point épique, grandiose et marquant l'Histoire du cinéma jamais atteint par aucune grande saga.
Au final je trouve que le Seigneur des anneaux atteint lui cette dimension mais que le Hobbit sans être des films à rejeter complètement a raté le coche.
On a envie de les revoir malgré tout, ils sont cool, ils réveillent en nous des tonnes de souvenirs, il y a des scènes excellentes et qu'on adore revoir, mais il manque justement ce truc qui fait toute la différence entre un bon film spectaculaire cool avec des défauts et un film mythique dans l'Histoire du cinéma (or je trouve que ça aurait mérité de l'être, d'autant que le SDA à mon humble avis, fait partie de cette catégorie de films très rares).

Les terres du milieu inventées par Tolkien, ce sont des histoires qui ont le potentiel d'écraser Star Wars et je n'exagère pas, de faire passer la saga de Lucas (et ses suites) pour de la rigolade à côté (surtout si un jour on adapte le silmarillion :mrgreen: )
Mais au final, à part justement le SDA qui est un monument - malgré lui aussi des défauts - je trouve que sur le Hobbit où ils avaient l'occasion d'accentuer encore plus ce côté mythique de la saga, ils sont un peu passé à côté.

A contrario et même si certains seront pas d'accord avec la saison 7 qui les fait apparemment tiquer, je trouve que Game of Thrones est en train de s'élever à cette dimension et je suis curieux de voir ce qu'ils feront avec les préquelles annoncées mais pour moi on est bien parti pour avoir une saga très très marquante qui résonnera dans l'éternité des séries et le futur :mrgreen: Le Hobbit réussit presque cet exploit, mais à cause de mauvais choix je trouve qu'il ne réussit pas (ce qui ne fait pas de ces films des films nuls pour autant) encore une fois j'adore les revoir, mais c'est un peu frustrant et dommage je trouve.

Maintenant je vous livre ici mon avis (il faut s'armer de précautions aujourd'hui dans les débats cinéphiles sur le net) bien que je pourrais revenir sur mes différents arguments que j'ai tenté d'objectiver : Pourquoi montrer une romance entre une elfe féminine inventée et un nain beau gosse, d'ailleurs pourquoi ces changements de look (on pourrait reparler longtemps aussi des barbes plus courtes, des choix esthétiques, des coiffures zarbi, quand on voit certains concept art dans l'artbook Chroniques Arts & Design de Bofur et d'autres qui étaient également très bien, avec des nains tout aussi reconnaissables)
on pourrait parler d'Alfrid (pourquoi ce personnage amuseur de galerie) etc. ce sont des éléments objectifs, je veux bien qu'on ait un autre avis, qu'on puisse trouver Alfrid drôle, qu'on puisse dire que ses clowneries amènent quelque chose, mais franchement moi je trouve que ça alourdit le film pendant que d'autres bonnes choses ne sont pas montrées, sans parler de l'effet "cassage de l'atmosphère sombre et sérieuse" ;
Le livre est pour enfant et parfois léger certes, mais d'une autre manière, avec un autre humour.

Mais au-delà de tout ça et de ce débat subjectif / objectif, arguments pour justifier telle ou telle scène, je voudrais redire aussi que, et là ce sont apparemment des faits, cette trilogie a moins marqué le public que l'autre.
l'accueil critique (les critiques officielles) est globalement moins bon.
l'accueil critique (spectateurs) globalement aussi quand on fait la moyenne de l'ensemble (je ne parle pas quand on se fie aux gens comme nous ici, qui étions déjà des tolkienophiles purs et durs et qui nous sommes parfois persuadé par méthode coué que tout était génial parcequ'on attendait ces films comme des morts de faim depuis des années :mrgreen: mais d'ailleurs ce n'est pas le cas de tous parmi nous,
il suffit de voir l'avis de Morgoth Bauglir !! :lol:

En plus de tout ça, en terme de nombre d'entrées je crois que le Hobbit a fait beaucoup moins (et ne repartons pas sur le débat sur les recettes, vu qu'aujourd'hui tout le monde sait que les blockbusters à succès ont tendance à faire de plus en plus de recettes en dollars)

C'est un fait brut, le Hobbit a moins marqué que le SDA. C'est une trilogie qui marquera, mais beaucoup moins que l'autre.
Chacun partira dans son analyse propre, mais pour moi, ça vient justement de tous ces choix de réalisations certains très contestables je trouve, et sans doute aussi d'autres éléments, on pourrait parler de la musique qui contient globalement un peu moins de thèmes marquants, peut-être aussi qu'on a légèrement moins de grands acteurs charismatiques, même si on en a (par exemple au niveau des nains, quand on enlève Thorin et éventuellement Balin, Dwalin et Bofur, il ne reste plus grand monde et il aurait été bien que chaque nain de l'expédition ait davantage de petites scènes bien à lui)
Voilà au passage encore des scènes qu'on aurait pu rajouter dans le dernier film plutôt que certains délires dans la bataille, Legolas, alfrid, les roubignoles, les vannes de Daïn et compagnie .. )
ou au moins dans l'épilogue :lol:

Et comme j'aime l'audace au cinéma et que je suis très loin d'être moi-même quelqu'un qui prône l'adaptation à la lettre des films, des BD (ou mangas) je suis pour la liberté du cinéaste, moi si j'avais été le cinéaste du Hobbit, j'aurais peut-être rajouté une allusion à Tom Bombadil dans le hobbit, pour compenser son absence dans le SDA :mrgreen: Je l'aurais montré, lui et Baie d'or, j'ignore comment, mais très probablement lors de la partie Comté - Fondcombe du trajet, éventuellement juste à travers une petite scène où les nains et Bilbo l'aperçoivent de loin dans une forêt près d'une rivière, voire, en montrant une petite rencontre et quelque chose de plus poussé. j'aurais décontextualisé la scène et rajouté un peu de féérie avec ce personnage, un peu de mystère, bon pas non plus une scène d'une demi heure, mais ça aurait respiré la nature, l'ambiance des chansons et poèmes, et quitte à rajouter un peu de légèreté je l'aurais rajouté à travers lui et ses scènes qu'à travers Radagast dont mon traitement aurait été plus premier degré !!
exit aussi cette scène où Radagast rencontre les membres de l'expédition pour faire diversion avec son traineau de lapins , dans mon film à moi, ils auraient rencontré Radagast A FONDCOMBE !!!! et il aurait participé au conseil des sages, c'est à ce moment là lui qui aurait amené la lame de Morgul, raconté le flashback sur sa visite de Dol Guldur etc !!!

bref !! Tiens d'ailleurs j'y pense, ça ne me déplairait pas de voir un jour le Hobbit réadapté :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:06 pm

allez on poursuit en photos ! pour fêter mon revisionnage du premier film voici encore quelques vues de celui-ci avec tout d'abord quelques gobelins de Gobelinville

celui-ci a une sacrée tronche :lol:

Image

un autre (c'est celui qui prononce la réplique "des nains, votre malfaisance !" en réponse au roi gobelin qui se demande ce que sont ses visiteurs, plutôt étrange d'ailleurs, il n'a jamais vu de nains dans sa vie lui ? )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:07 pm

Le contrat de cambrioleur !

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:07 pm

une petite image de Bilbo âgé (Ian Holm)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:07 pm

Frodon

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:08 pm

Le fourré des trolls

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:08 pm

pour finir, une scène qui donne faim avec les nains attablés chez Bilbon
(il s'agit apparemment d'une scène de tournage et non d'un plan du film vu que Thorin au moment du repas pantagruélique n'est pas encore arrivé or on voit Richard Armitage dans l'angle ..)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63873
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Náin » mer. déc. 06, 2017 12:11 pm

phoenlx a écrit :Thorin au moment du repas pantagruélique n'est pas encore arrivé or on voit Richard Armitage dans l'angle ..)

MMmmmmm. Ouai, faut vraiment que tu les revoit parce que tu ne dis que des bêtises.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:22 pm

on voit cette scène dans le film ? je ne me souviens pas
tu es sûr Nain ? il me semble que quand il arrivent ils sont autour d'une table ou il y a la carte mais qu'il n'y a plus la nourriture (mais tu as peut-être raison en fait ça doit être la table du repas :lol: ) par contre la manière dont il est assis là à part des autres je ne me souviens plus, il est attablé en principe non ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63873
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Náin » mer. déc. 06, 2017 12:26 pm

Tu confonds Cul-de-Sac et la maison de Beorn. Parce que, au fait, l'image que tu as posté c'est chez Beorn et pas chez Bilbon.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:37 pm

ahhhhhhh mais oui c'est chez Beorn ça !!! j'avais l'impression que c'était à Cul de sac !!! exact bien vu :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:37 pm

oui d'ailleurs j'avais perçu le problème d'échelle bizarre (les nains semblent tous petits par rapport à la table) j'avais pas tilté :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:40 pm

une image de convention (avec Daïn) que je n'avais jamais vu

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:48 pm

photo prise avant une avant première à Wellington
(avec Hugo Weaving / Elrond, Andy serkis / Gollum, Martin Freeman / Bilbo, Elijah Wood / Frodon, et Richard Armitage / Thorin)
la femme je ne sais pas trop qui c'est :penseur:

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 12:49 pm

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 5:40 pm

Je viens de revoir La Désolation de Smaug en VL :mrgreen:

du coup j'ai fais attention à la scène chez Beorn dont on parlait ce matin, et c'est net :lol:

Bon globalement, toujours la même impression pour ce film, je l'adore, mon préféré de la trilogie 1, sauf la fin (rien à faire mais la scène de la guérison de Kili ça passe de moins en moins à chaque vision :mdr: ) autrement sur quasiment tout le reste à part quelques dialogues peu sentis dans la dernière partie, quel plaisir à chaque fois que de voyager de lieux en lieux, Bree, la maison de Beorn, la forêt noire, le royaume sylvestre, les monts du Rhudaur, la rivière, le lac gelé, Esgaroth, Dale, Dol Guldur, la montagne solitaire .. Alfrid commence déjà à être un peu lourdingue dans ce film, c'est heureusement compensé par le reste du casting, Richard Armitage, Lee Pace et Luke Evans en tête .. Bon demain ou après demain, visionnage de La Bataille des 5 armées (je me demande si je vais pas tanter un semi marathon avec La communauté de l'anneau pour enchainer harmonieusement après la scène de l'épilogue :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70176
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar SauronGorthaur » mer. déc. 06, 2017 5:47 pm

phoenlx a écrit : (rien à faire mais la scène de la guérison de Kili ça passe de moins en moins à chaque vision :mdr: )

:poignée de main:
toutes les scènes sur la "relation" Kili/Tauriel, de toute façon ...
(En temps partiel en ce lieu)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 5:54 pm

autrement j'ai quand même aussi des regrets sur ce film

Image

quand je repense à ces scènes (lorsqu'ils arrivent dans les environs de la montagne solitaire et de Dale) vraiment dommage qu'on n'ait pas eu les scènes qu'ils avaient apparemment tourné à Dale, l'équipe artistique avait réalisé plein de décors intéressants en plus
(qu'on peut voir dans les livres Chroniques)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 6:24 pm

Quelques concept arts du Val et de Dale (qu'on trouve dans le Hobbit Chronicles n°3)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 6:24 pm

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 6:24 pm

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7265
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Re-Van » mer. déc. 06, 2017 10:06 pm

Quand je vois comment Galadriel est cheaté, j'imagine à peine ce qu'une Melian à la PJ aurait pu donner :xxd:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 11:26 pm

Re-Van a écrit :Quand je vois comment Galadriel est cheaté, j'imagine à peine ce qu'une Melian à la PJ aurait pu donner :xxd:

oh bon sang, non mais là j'ose pas imaginer :lol: Il se serait lâché comme jamais avec elle (mais même avec Luthien je pense)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Athrabeth Finrod ah Andreth
Athrabeth Finrod ah Andreth
Avatar du membre
Messages : 13772
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar Maedhros » mer. déc. 06, 2017 11:46 pm

Re-Van a écrit :Quand je vois comment Galadriel est cheaté, j'imagine à peine ce qu'une Melian à la PJ aurait pu donner :xxd:


Galadriel et la lampe de poche magique. Oui, sincèrement Luthien et Melin sa aurait été WTF, du genre à défoncer les armées du Mordor.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337392
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit - Hommage à toute une époque

Messagepar phoenlx » mer. déc. 06, 2017 11:51 pm

wonder Luthien :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Au Dragon Vert »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité