Thorinomania ou l'idole des fan(e)s ^^

Le coin taverne pour bavarder des univers de Tolkien dans une ambiance légère et conviviale, réunion des fans, délires... Section consacrée aussi aux quizz et autres jeux, ainsi qu'à la "SDAmania" et aux divers phénomènes déclenchés autour des films : cosplays, jeux de rôle etc.
itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Thorinomania ou l'idole des fan(e)s ^^

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 4:04 am

Bon, je lis du Thorin partout, que ce soir sur les Ailes ou sur internet, aussi je vous propose, les filles et les autres, de publier ici tout ce qui a rapport avec Thorin, notamment impression sur le personnage, illustrations le représentant plus ou moins officielles, musique ... tout quoi :D !

Image

En guise d'introduction, la chanson au complet de Misty Mountain qu'il entonne avant d'être suivi par toute sa troupe (extrait complet du film)



Alors pour commencer je publie des propos récupérés sur la page facebook de Thorin Oakenshield

Thorin Oakenshield: Tolkien’s Inimitable Hero

Most of us are well acquainted with the warrior hero at the center of J.R.R. Tolkien’s epic literary masterpiece, The Lord of the Rings. Aragorn is the reluctant human heir to the Gondorian throne. Sporting the illustrious Dunedain bloodline, he bravely accepts his fate and leaps into action as bodyguard to the erstwhile Hobbits placed in his charge. In addition to having an intact kingdom to return to, he also possesses the undying love of the most beautiful maiden in the land, Princess Arwen of Rivendell.
Aragorn is noble to be sure. He is the sort of man anyone would want alongside them in a battle. His will is iron clad, his loyalty unshakeable, and his strength of character unimpeachable. In short, Aragorn is unlike any flesh and blood human being that has ever existed. When faced with the One Ring he barely flinches. Staring down the wrath of Sauron’s forces, he charges into the fray without a moment’s hesitation. Aragorn is not troubled by seeds of self-doubt or flagrant fear. He is, in short, a representation of what we all wish that we could be, but know that we cannot possibly live our lives upon such lofty moral cliffs.
Herein lays a conundrum. How can we truly invest in a character that doesn’t resemble us in the deepest sense as imperfect creatures? Aragorn is an ideal to strive after. He is not representative of the complexities that define everyday life on Earth. We, as human beings, are deeply flawed. We hold grudges, we feel jealousy, we get unreasonably angry, we slander, we lie, we distrust, we are weak more often than we are strong, and we fear the unknown intensely.
However, there are times in our lives when we are forgiving, altruistic, patient, honest, valiant, and self-sacrificing. These are fleeting moments for most of us, but they can come at truly character defining occasions. These moments can change our own fates and the fates of those around us.
Thorin Oakenshield is a hero in this vein. Though a dwarf, Tolkien imbued him with far more relevant qualities than his actual human characters. Thorin is flawed in many ways. He can be arrogant, prideful, suspicious, unyielding, shortsighted, brash, ill-tempered, fearful, greedy, and vengeful. He is full of contradictions and emotional complexities. He is brilliantly reminiscent of our own species.
Thorin witnesses the loss of his birthright, the loss of his family, and the loss of his station in life. Unlike Aragorn, however, he doesn’t spend his time enjoying the privileged company of elves or romancing lovely ladies. Thorin has to rally his people. As the rightful King Under the Mountain, he is the one that they look to in this harrowing time. Though he is full of bitter indignation and self-doubt, he takes up the mantle and determines to reclaim his ancestral homeland once again.
In contrast to Aragorn, Thorin is a king without an actual kingdom, he is a leader stripped of any real semblance of an army, he is an aristocrat stripped of his honor. He is representative of life. It is full of hardship, failure, and disappointment. Yet, just like most of us, Thorin holds onto an inner spark that illuminates his path in the darkest of hours. For, no matter what obstacle is tossed his way, Thorin never gives up on the hope that somehow, some way, he will prevail. Despite his shortcomings, he is a leader worth following. For, it is in those desolate moments that he finally finds the courage, the strength of character, and the conviction to give himself up to something far greater than himself. He discovers beneficence in the process and becomes truly transcendent.
Thorin Oakenshield is Tolkien’s finest example of the flawed, highly complex warrior hero. He resonates with a realism that we can grasp hold of. Aragorn, on the other hand, is far too pat moralistically speaking. The Son of Arathorn gets his shiny crown, his beautiful Elven bride, his brood of heirs, and gets to enjoy a long, peaceful life. Our dwarfish king, on the other hand, does not get to enjoy any of the fruits of his long labors. Thorin does not get the kingdom, the girl, or a long life. Instead, the valiant warrior dies from battle wounds, without an heir. He represents the harsh reality of human existence. Life is finite and often times inequitable. Yet, despite this fact, it is still a journey worth taking. For along its winding path, we discover an eternal truth. Each and every one of us possesses the seeds of the divine and we have but to reach deep within and grasp onto its budding tendrils to transmute the mundane. Tolkien understood this and he crafted his dwarf king into a paragon of human tenacity and potential. Thorin Oakenshield represents each and every one of us. The good, the bad, and the immutable.


Tentative de traduction :

Thorin Ecu de Chêne: Le Héros Inimitable chez Tolkien

La plupart d'entre nous connaissent bien le héros guerrier au centre du chef-d'œuvre épique littéraire de JRR Tolkien , Le Seigneur des Anneaux. Aragorn est l'héritier du trône du Gondor. Illustre Dunedain de sang, il accepte courageusement son sort et saute dans l'action en tant que garde du corps des Hobbits autrefois placés sous sa garde. En plus d'avoir un royaume intact dans lequel il peut revenir, il possède également l'amour éternel de la plus belle fille sur Terre, la princesse Arwen de Fondcombe.
Aragorn est noble bien sûr. Il est le genre d'homme qu'on voudrait à ses côtés dans la bataille. Il a une volonté de fer, un sens de la loyauté inébranlable et une force de caractère inattaquable. En bref, Aragorn ne ressemble à aucun être humain qui ait jamais existé. Face à l'Anneau Unique il sursaute à peine. Fixant la colère des forces de Sauron, il charge dans la mêlée sans un moment d'hésitation. Aragorn n'est pas troublé par des graines de doute de soi ou la peur flagrante. Il s'agit, en bref, une représentation de ce que nous souhaitons tous devenir, mais sachez que nous ne pouvons pas vivre nos vies sur de telles falaises de hautes morales.
Voilà également une énigme. Comment pouvons-nous vraiment nous investir dans un personnage qui nous rappelle par sa perfection que nous sommes des créatures imparfaites? Aragorn est un idéal à atteindre . Il n'est pas représentatif de la complexité qui définissent la vie quotidienne sur Terre. Nous, en tant qu'êtres humains, sommes profondément viciée. Nous sommes rancuniers, la jalousie nous tenaille, nous bondissons déraisonnablement en colère, nous nous calomnions, nous mentons, nous nous méfions, nous sommes faibles le plus souvent, nous sommes forts parfois et nous avons peur de l'inconnu intensément.
Cependant, il y a des moments dans notre vie où nous sommes indulgents, altruiste, patient, honnête, courageux et plein d'abnégation. Ce sont des moments éphémères pour la plupart d'entre nous, mais ils peuvent devenir lors d'occasions un caractère véritablement déterminant. Ces moments peuvent changer notre destin et le sort de ceux qui nous entourent.
Thorin Ecu de Chêne est un héros dans cette veine. Bien qu'un nain, Tolkien l'a imprégné de beaucoup de choses plus pertinentes que ses qualités réelles de personnage humain. Thorin a bien des défauts. Il peut être arrogant, orgueilleux, méfiant, inflexible, à courte vue, sarrasins, de mauvaise humeur, craintif, cupide et vengeur. Il est plein de contradictions et les complexités émotionnelles. Il est brillamment un rappel de notre propre espèce.
Thorin a vécu la perte de son droit d'aînesse, la perte de sa famille, et la perte de sa position dans la vie. Contrairement à Aragorn, cependant, il ne passe pas son temps à profiter de la compagnie privilégiée des elfes ou à romancer de belles dames. Thorin est là pour rallier son peuple. Comme roi légitime sous la montagne, il est le seul vers qui celui-ci se tourne en cette période douloureuse. Bien qu'il est plein d'indignation amère et de doute de soi, il prend le manteau et décide de reprendre sa patrie ancestrale une fois de plus.
Contrairement à Aragorn, Thorin est un roi sans royaume, il est un leader déchu de tout semblant réel d'une armée, il est un aristocrate déchu de son honneur. Il est représentatif de la vie. Il vit les difficultés, l'échec et la déception. Pourtant, comme la plupart d'entre nous, Thorin peut compter sur une étincelle intérieure qui éclaire son chemin dans les plus sombres heures. Car, peu importe quel obstacle est jeté sur son chemin, Thorin ne renonce jamais à l'espoir que quelque part, d'une certaine façon, il l'emportera. Malgré ses défauts, il est un chef de file à suivre. En effet, c'est dans ces moments désolés qu'il trouve enfin le courage, la force de caractère, et la conviction de se livrer à quelque chose de beaucoup plus grand que lui. Il découvre la bienfaisance dans le processus et devient vraiment transcendant.
Thorin Ecu de Chêne est le plus bel exemple de l'imparfait pour Tolkien, héros guerrier très complexe. Il résonne avec un réalisme que nous pouvons saisir à la main. Aragorn, d'autre part, est beaucoup trop moraliste quand il parle. Le Fils d'Arathorn reçoit sa couronne brillante, sa belle épouse Elfe, sa couvée d'héritiers, et arrive à jouir d'une vie longue et paisible. Notre roi nain, de son côté, ne peut pas profiter des fruits de ses longs travaux. Thorin ne reçoit pas le royaume, la jeune fille, ou une longue durée de vie. Au lieu de cela,
le vaillant guerrier meurt de blessures de guerre, sans héritier
. Il représente la dure réalité de l'existence humaine. La vie est finie et souvent inéquitable. Pourtant, en dépit de ce fait, il suit un voyage qui vaut la peine. au bout de son chemin sinueux, on découvre une vérité éternelle. Chacune et chacun d'entre nous possède des graines de divin et nous l'avons, mais pour atteindre au plus profond de nous, il faut s'accrocher et transmuter le banal. Tolkien a compris cela et il est l'artisan de son roi nain dans un parangon de la ténacité et du potentiel humain. Thorin Ecu de Chêne représente chacune et chacun d'entre nous. Le bon, le mauvais, et l'immuable.


Excellent témoignage qui respire l'affect ! Mon côté "gardien du sanctuaire" doit quand même préciser que Thorin n'est pas le plus déchiré - ni le plus malchanceux - des héros tolkiennien :il s'agit, et de très loin, de Túrin Turambar dont les aventures hautes en couleurs et fracassantes en drames variés de tout type se trouvent disponibles sous format dédié dans le livre "Les enfants de Hurin"

Image
Túrin Turambar

Pardon pour le HS, demi HS dirons-nous car comme Thorin la némésis de Turin - qui vécu deux Ages avant le roi Nain - se trouve être également être un dragon : Glaurung. Sachez tout de même que cette autre histoire là est une des plus excitantes que n' a jamais écrit Tolkien, des références, hélas bien moins connues par le grand public (surtout maintenant) que le Hobbit ou le Seigneur des Anneaux, pour son oeuvre somme, avec également l'histoire de Beren et Luthien, et quelques autres comme la chute de Gondolin.

Et quand je lis puis traduit des témoignages de fans de ce type, je me dis que ce genre de personne adorerait entrer dans le Silmarillion, et découvrir des portraits masculins que personnellement je trouve encore plus intenses que celui de Thorin tel Feanor, Fingolfin, Maeglin, Turin, Tuor, Beren ...

Image


la vie de Maeglin, par exemple

En fait, ceux qui estime que Tolkien est manichéen n'ont certainement pas lu (ou pas compris) le Silmarillion ...

Si c'est le côté héros torturé qui vous plait chez Thorin, alors attendez vous à de nombreux coups de coeur chez ceux que Tolkien a créé pour peupler son légendaire ... Il n'avait comme vous le pressentez pas son pareil pour explorer l'âme humaine, et ces personnages sont aussi séduisants que complexes. ET le livre de sa vie, c'est Le Silmarillion. Sans lui, vous n'avez fait que caresser la page de la couverture du livre ( lire à ce sujet http://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=114&t=8368#p275795 ) ... Vous n'imaginez pas le voyage qui vous attend si vous vous offrez de poser un premier pas sur le pont de son navire ... Une partie de moi l'a fait et en aller simple et à jamais ...

http://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=116&t=9695

Image

Et puis, qui sait ? Peut-être que PJ va finir par nous en tirer un bon film ? :mrgreen:

Des fans ont déjà fait leur propre trailer :



Quant à nous, sur les ailes on a imaginé 6 trilogies donc 18 films et on s’occupe - petit délire ailien :P - en ce moment du casting principalement :yoda: bon, on bloque sur l'actrice qui jouera Luthien depuis plusieurs mois lol d'ailleurs n'hésitez pas à venir voter pour nous aider :lol:

Image
Le casting en cours


bon, certes, il a de la classe, votre chouchou , je le trouve très réussi moi aussi :wink: :super:

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » sam. déc. 22, 2012 1:35 pm

Haha ça c'est la tentative d'Itikar pour que j'arrête de poster du Thorin partout dans le forum sur tous les topics :lol: :lol: :lol: :lol:

Ouais mais tu ne comprends pas je serais la seule à poster ici, c'est pas drôle :(

Pour les fangirls je ne pense pas qu'elles soient juste attachées au côté "torturé" de Thorin, car quand il n'y avait pas encore le film, je doute qu'il y avait beaucoup de fangirls de Thorin (alors que dans Game of Thrones par contre, même avant la série y'avait beaucoup de fangirls de Jaime ou de Jon Snow par exemple)
Car dans le livre les lecteurs s'imaginaient sûrement un vieux nain courageux mais arrogant. Mais pas spécialement très attirant.

Le film a donné une autre dimension. Il faut aussi pas mal regarder le jeu d'acteur, car tenez, dans le SDA Legolas et Aragorn avaient beaucoup de fangirls mais ils n'étaient pas spécialement torturés (Legolas pas du tout, et Aragorn il a bien fini et il avait sa fiancée elfe qui le câlinait et le motivait tout le temps).
Perso je trouvais Aragorn très beau et classe dans les films du SDA mais ça ne m'a pas fait "l'effet Thorin" :lol:

Je pense que pour Thorin c'est un tout. Cela vient aussi du fait que beaucoup de filles/femmes s'attendaient à ce que tous les nains soient du genre rondouillard à gros nez comme Gimli, et se sont aperçues qu'il pouvait exister des nains beaux et classes. Bah oui ce serait de la discrimination, pourquoi tous les nains devraient-ils être rustres et laids?

Je me rappelle encore de ma toute première réaction en voyant le premier trailer il y a de nombreux mois, j'avais vu Thorin et je m'étais dit "Mais? c'est un nain? o_o wah la classe". Visuellement ça a été direct. Je me demande quelle sera la réaction des fans à la fin du 3eme film :? vu que les fans ont un engouement spécial pour Thorin, Kili et Fili... ça risque d'être dur à encaisser ^^"

Même dans le SDA, qui est sensé être pour adultes, la fin était moins dark :lol:

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 6:37 pm

hemm... tu marques un point car je m'attendais à un déluge de réaction diverses et variées et je vois que effectivement le topic s'est peu alimenté :lol:
Ce qui est d'autant plus extraordinaire qu'il parle du Silmarillion - j'ai un peu bifurqué à un moment je l'avoue -
Bah, j'y posterais de temps en temps les différents témoignages de Thorinomania, car je trouve cela assez fascinant hihi :D

Je pense que comme tu le dis cela est un tout. Le personnage tel que l'a campé Richard Armitage doit avant toute chose être physiquement séduisant pour toutes ses grandes fanes, qui ensuite aiment en plus l'analyse qu'elles en font,de son caractère, de ses hauts faits, et de ses rapports avec les autres. Le côté leadership est fascinant chez lui également, car on sent qu'il ne cherche pas à jouir de cela particulièrement, par exemple il mange frugalement.
Et, bien entendu son destin finalement assez triste - c'est souvent le leitmotiv des héros et héroïnes chez Tolkien - raffermit encore plus son aura : ses années de monarques (enfin de fils de fils de roi) sont à jamais derrière lui, et il ne le sait même pas. En ce sens le témoignage que j'ai traduit ci-dessus est particulièrement juste : ce qui compte est le voyage,et non pas la destination. Et c'est là le leitmotiv du Hobbit, histoire d'un voyage initiatique, d'un aller et retour.
Gandalf le dit à Bilbo d'ailleurs: "... si vous revenez, vous ne serez jamais plus le même..."

Dans le Hobbit, comme dans le Seigneur des Anneaux, PJ est bien plus fidèle à Tolkien que ses détracteurs ne le disent et le pensent, y compris Vincent Ferré Christopher Tolkien, et d'autres... Il suffit de lire entre les lignes. Les grandes idées derrière le ton épique. La destinée, la mort, la croyance, la créance, la nostalgie voire la tristesse, la noblesse d'âme, la désespérance et l'espoir insensé, le courage, le coeur, et l'amour...Ah, l'amour. Tout y est. Le reste, ce qui pétarade n'est que enveloppe et apparences.C'est là où PJ fait non sans classe et brio sa moisson de nouveaux fans ...
Modifié en dernier par itikar le sam. déc. 22, 2012 9:17 pm, modifié 2 fois.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » sam. déc. 22, 2012 8:19 pm

c'est quoi ce topic :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 9:11 pm

Bah à la base, c'était pour offrir un espace où discuter et publier du contenu sur Thorin aux fan(e)s de Thorin ... puis j'avoue que je me suis mis à bifurquer sur le silmarillion fort de l'idée que chez Tolkien Thorin n'a pas le monopole de la torture mentale :roll:

Mais il est là pour la thorinomania avant tout :mrgreen: :lol:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » sam. déc. 22, 2012 9:39 pm

Je vois :lol: oui remarque pourquoi pas, au moins on saura reconnaître les thorinettes tout de suite ici :lol: ( d'ailleurs je m'éclipse avant d'en paraître :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 9:41 pm

Moi, je ne suis ni thorinette ni thorinet :non:
Juste curieux devant l'ampleur du phénomène :wink:
Très très bon pour le film - et à travers lui les livres deTolkien,nonobstant le phénomène problématique de réaffiliation qu'évoque Le Monde dans son article ( http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/07/05/tolkien-l-anneau-de-la-discorde_1729858_3246.html ) , d'ailleurs :super: :fete:
Modifié en dernier par itikar le sam. déc. 22, 2012 9:51 pm, modifié 2 fois.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » sam. déc. 22, 2012 9:46 pm

oui de toute façon ce genre de phénomènes ça a toujours un côté un peu grotesque et en même temps marrant

Mais passé un certain seuil je pense que ça peut etre plus négatif que positif, par exemple, rien que si on considère la carrière d'orlando Bloom ( qui était un peu l'équivalent d'armitage à l'époque, même si c'est pas du tout le même style d'acteurs ) ; avec le SDA, il atteignait les cimes de popularité, c'est devenu un acteur qu'on voulait s'arracher, tout le monde voulait le revoir dans d'autres films, mais avec le temps c'est retombé, pourquoi ?
aussi je pense parceque beaucoup se sont aperçu qu'il était pas un si bon acteur que ça ( les gens plus objectifs que certainES fanES hystériques du SDA :lol: ) et je pense que ses fanes elles-même ont fini un peu par s'en rendre compte, peut etre en grandissant, pour les plus jeunes, ou en ayant du recul après )

Armitage ne suivra peut etre pas le même chemin car il est vrai que c'est pas du tout le même profil, mais je reste sur mon avis exprimé hier que si son eu d'acteur est bon dans le hobbit, il ne renverse pas non plus des montagnes. Trop le porter aux nues pourrait limite lui nuire je pense. Contentons nous de l'apprécier à sa juste valeur sans en faire trop c'est ce que moi je dis ( même si cependant dans la suite de la trilogie il a pas mal de belles occasions de briller plus )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 9:49 pm

C'est clair que lorsqu'on connait la destinée de Thorin chez Tolkien, et peut-être plus encore après avoir constaté l'intérêt que PJ lui a porté dans son adaptation, Richard Armitage a de nombreuses autres occasions de nous charmer !
Et PJ va nous en donner même à nous plus qu'on en attend je pense.
Parfois, à force de revoir le film je me dis que Thorin éclipse presque Bilbo... ce qui est très nouveau.
Remarque, dans le Seigneur des Anneaux, Aragorn aussi, surtout dans certaines scènes comme celle du mont venteux lorsqu'il disperse les Nazguls, prend souvent le premier rôle.

Je vais finir par douter de l'amour de PJ pour les hobbits :lol: :mrgreen:

Il a surtout perçu magnifiquement le potentiel des Nains dans l'héroic fantasy ;)
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » sam. déc. 22, 2012 10:07 pm

Non mais moi c'est clair Bilbo j'ai pas été super renversé ( j'attend la VO pour voir si mon jugement change )
Armitage en Thorin m'a clairement plus convaincu et pour moi il éclipse en effet Bilbo pour l'instant. ( Dommage que les autres nains n'aient pas autant de présence que lui, quoique j'aime assez certains comme Balin, Bofur .. Les autres je suis beaucoup plus mitigé mais faudra les voir sur l'ensemble de la trilogie ; c'est un peu embêtant finalement car je suis obligé de réserver mon jugement pour l'instant mais si yavait que ce film là je serais certes plutôt déçu, je trouve que les 3 quarts ont très peu de présence ; Maintenant yen a beaucoup c'était difficile de les mettre tous en lumière. Mais avec La communauté de l'anneau ils ont quand même réussi à le faire pour plein de personnages
--> les 9 de la communaté ( à part peut etre merry et pippin mais je les trouve plus en lumière que par exemple des nains comme Bombur ou Bifur ici )
+ Ian holm en Bilbon ( qui pour l'instant reste mon Bilbon préféré )
+ hugo weaving ( qui a plus de présence sur ses rares apparitions je trouve que ici dans Bilbo, même si j'aime bien )
+ évidemment d'autres comme Saroumane, Galadriel, et même Lurtz qui est un méchant plus "crevant l'écran" que Azog.

C'est pour ça que moi je reste sur mon idée que le hobbit est plus terne et que c'est pas seulement une impression de légèreté, de côté " pour enfant" (d'ailleurs je l'ai dis et le redis, on peut faire des films pour enfants qui soient magnifiquement réalisés, je ne trouve pas que le hobbit répond aux critères ) il me charme pour d'autres raisons qui tiennent je pense plus au background, et à l'histoire ( donc à Tolkien ) qu'aux personnages et aux acteurs pour le moment. Mais ils s'en sortent quand même pas trop mal. Disons que ceux de la communauté m'avaient bien plus convaincu, c'était peut etre dur de rééditer et je me dis vraiment qu'un miracle avait eu lieu à l'époque. Maintenant je me rend compte qu'ils avaient sans doute pris le casting parfait

( y compris legolas d'ailleurs que dans La communauté de l'anneau j'aime bien )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 10:25 pm

pour Bilbo, je pense que ton avis sera différent en VO, car je le trouve loupé en VF. ou plutôt considérablement amoindri dans chaque réplique ... avec quelques exceptions comme au début lorsqu'il va accueillir la troisième fournée de Nains chez lui.
On remarque d'ailleurs l'unité caractériel de Gandalf qui fait le même coup à Béorn plus tard ;) (j'espère que PJ va garder ça d'ailleurs, c'est un des passages du livre que je préfère)
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » sam. déc. 22, 2012 10:27 pm

La scène d'arrivée chez Beorn c'est l'une des plus croustillante, j'espère qu'il la rendra bien dans le film
parceque l'arrivée des nains chez Bilbon je sais pas si tu as vu mais jackson a quand même écourté le truc ( au lieu de les faire arriver un par un , ou deux par deux, il y a dwalin Balin, Fili Kili mais après il fait arriver tous les autres d'un coup, c'est moins croustillant du coup ( mais bon j'aime quand même assez tout ce moment du film :mrgreen: ) c'est vrai qu'en VF c'est un peu moyen par contre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » sam. déc. 22, 2012 10:44 pm

Non mais ce n'est pas comparable, dans le SDA déjà les persos étaient dispersés dans les 3/4 de la trilogie, par petits groupes de 2 ou de 3, cela laissait donc beaucoup plus d'occasions d'approfondir les personnages que lorsqu'ils sont un paquet de 14 d'un coup!

Et je commence à lire le livre et aucun nain ne semble vraiment sortir du lot non plus à part Thorin pour le moment, et encore, il est moins présent que dans le film. Dans le livre non plus ils ne sont pas énormément approfondis. Phoenix, tu veux donc que PJ leur invente une personnalité, même à ceux pas développés dans le livre?

Et je trouve que Thorin éclipse totalement Bilbo là c'est plus que certain à mes yeux. N'oublions pas qu'un personnage qui suscite l'engouement des fans aura beaucoup plus de fanarts, fanfics, buzz, on parlera beaucoup plus de lui sur internet, etc, etc. Et comme dit Itakar je crois que les prochains films auront encore beaucoup d'occasions de faire briller ce personnage. A mes yeux c'est lui le héros du Hobbit (on aurait du appeler ça "Le Nain" :mrgreen: , Bilbo ce n'est pas sa quête à lui, il est un peu spectateur (pour le moment), ces histoires d'héritage ça ne le concerne pas spécialement en fait. Par contre c'est vrai il est mieux en VO qu'en VF le Bilbo, mais étant donné que Thorin lui a aussi un charisme décuplé avec sa belle voix grave et roque VO, Bilbo n'arrive pas à diminuer l'écart pour autant.

Pour l'entrée chez Bilbo, je viens de lire le passage, ils n'arrivent pas du tout un par un... au début y'a Dwalin, Balin, Kili et Fili (comme dans le film) et après ça n'énumère même plus, il dit y'en a deux puis 4 qui arrivent et ensuite une fournée d'un coup... mais sans vraiment donner de détails quoi.
Modifié en dernier par Sylvana le sam. déc. 22, 2012 10:48 pm, modifié 1 fois.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » sam. déc. 22, 2012 10:47 pm

Ha et Orlando Bloom est un acteur particulièrement nul, il est juste beau. Il jouait bien l'elfe car un elfe est sensé ne pas montrer de sentiments trop facilement, être impassible... du coup on ne voyait pas qu'en fait, il joue tous ses personnages de façon aussi impassible :lol:

Armitage c'est différent, il est clairement plus doué que Bloom.

Mais ne vous y méprenez pas, il y a certes actuellement un buzz autour d'Armitage mais différent de Bloom, car je trouve que les fangirls sont plus fans du perso de Thorin du film que de l'acteur lui-même en fait.

Bloom, c'était juste une belle gueule. Legolas l'elfe n'a pas un background très développé. Thorin, lui, a un background développé, il est sombre et torturé, triste, un caractère fougueux qui plaît, c'est tout un ensemble.

Je comparerais plutôt le buzz Legolas au buzz Kili: un beau gosse et c'est tout.

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 11:00 pm

Vana a écrit :Ha et Orlando Bloom est un acteur particulièrement nul, il est juste beau. Il jouait bien l'elfe car un elfe est sensé ne pas montrer de sentiments trop facilement, être impassible... du coup on ne voyait pas qu'en fait, il joue tous ses personnages de façon aussi impassible :lol:

Armitage c'est différent, il est clairement plus doué que Bloom.

Mais ne vous y méprenez pas, il y a certes actuellement un buzz autour d'Armitage mais différent de Bloom, car je trouve que les fangirls sont plus fans du perso de Thorin du film que de l'acteur lui-même en fait.

Bloom, c'était juste une belle gueule. Legolas l'elfe n'a pas un background très développé. Thorin, lui, a un background développé, il est sombre et torturé, triste, un caractère fougueux qui plaît, c'est tout un ensemble.

Je comparerais plutôt le buzz Legolas au buzz Kili: un beau gosse et c'est tout.


Je suis d'accord avec toi :jap:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19468
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar itikar » sam. déc. 22, 2012 11:02 pm

Vana a écrit :on aurait du appeler ça "Le Nain" :mrgreen:


Tu as raison, et il y a une notion de dénaturation de l'oeuvre original assez monstrueuse dans ces mots là ...


Peut-être que je vais finir par donner raison à Christopher Tolkien :lol:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 12:28 am

Vana a écrit :Non mais ce n'est pas comparable, dans le SDA déjà les persos étaient dispersés dans les 3/4 de la trilogie, par petits groupes de 2 ou de 3, cela laissait donc beaucoup plus d'occasions d'approfondir les personnages que lorsqu'ils sont un paquet de 14 d'un coup!


Dans la communauté de l'anneau ils sont tous regroupés quand même
( même si Frodon et les hobbits sont d'abord présentés seuls .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 12:29 am

Je trouve par exemple que Boromir en une moitié de film dégage bien plus de truc que Thorin lui-même ( qui est pourtant mon nain préféré )
personnalité différente il est vrai, mais je trouve Sean Bean plus marquant perso.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » dim. déc. 23, 2012 10:07 am

Moi je l'ai trouvé vicieux, malhonnête et désagréable le Boromir :lol: bien joué hein, mais je préfère largement Sean Bean en Ned Stark.

Mais je ne suis peut-être pas spécialement objective pour Thorin (mais je vois quand même qu'énormément de monde l'apprécie, hommes et femmes, donc ce n'est pas juste mes ovaires qui me jouent des tours :lol: )

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 11:03 am

Je ne parle pas du personnage mais de la prestation d'acteur, et je trouve que Sean Bean crève l'écran dans La communauté de l'anneau ( ce que je trouve, Richard Armitage fait moins bien, désolé pour toi ) après il y a des degrés, je l'aime bien quand même.
Mais la scène de la mort de Boromir est un moment très fort et je le trouve justement très bon aussi dans les scènes précédentes où il semble jouer un double jeu, que ce soit sur les sommets enneigés, quand il est attiré par l'anneau ( et qu'Aragorn d'un geste sur la garde de son épée l'en dissuade ) , que ce soit lors de la scène où il agresse Frodon à la fin.

Et puis tout agressif qu'il est, je trouve son geste final magnifique, il se sacrifie pour se racheter, et finit par reconnaitre Aragorn comme son roi, la réplique est magnifique ( petit clin d'oeil à la chanson de Roland d'ailleurs ) et cette scène pour moi très très forte, sans doute l'une des plus fortes de toute la trilogie.

Sean Bean d'ailleurs j'ai toujours trouvé qu'il lui fallait des rôles comme ça un peu en nuance
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » dim. déc. 23, 2012 11:52 am

Ned Stark n'est pas trop en nuances :lol:

Alors oui c'est sûr il joue très bien. Mais peut-être que toute cette subtilité que tu vois en son jeu d'acteur est aussi dû au double-jeu de Boromir, c'est aussi lié au personnage.

Dans Silent Hill (bon il a un petit rôle mais tout de même) Sean Bean était très moyen.

Je continue de penser que Armitage (sans être l'acteur du siècle on est d'accord!) joue très bien son rôle, a les subtilités qu'il faut notamment dans son regard que je trouve très expressif, passant de la colère à la confusion, au soulagement, à la tristesse, à mélancolie... Rien que quand vers la fin il demande à Bilbo pourquoi il est revenu, et qu'au début Bilbo dit que sa Comté lui manque, on voit sans un seul mot dans les yeux de Thorin un début de colère genre "je m'en doutais sale mauviette" puis quand Bilbo lui assène que les nains n'ont pas de "chez soi", contrairement à lui, on voit le regard de Thorin changer genre "mais il a l'audace de nous provoquer en plus?" puis quand Bilbo dit finalement que c'est pourquoi il va l'aider, on sent la confusion dans les yeux de Thorin, genre "je me suis peut-être trompé sur son compte" puis un air de remerciement.

Tout ça dans ses yeux, je trouve ça fantastique par exemple. Comme on en parlait avec Nain, il a aussi des regards tristes et un sourire à certains moments bien précis du film qui donnent beaucoup d'humanité au personnage.
Modifié en dernier par Sylvana le dim. déc. 23, 2012 11:54 am, modifié 1 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 11:54 am

Vana a écrit :Alors oui c'est sûr il joue très bien. Mais peut-être que toute cette subtilité que tu vois en son jeu d'acteur est aussi dû au double-jeu de Boromir, c'est aussi lié au personnage.


Ba tu vois j'ai souvent tendance à louer Tolkien plus que Jackson mais pour le coup je crois que j'ai préféré le Boromir du film à celui du livre comme quoi, il y a aussi des exceptions. Sean Bean est parfait dans ce rôle et d'ailleurs il a marqué énormément de monde ( la scène de sa mort est très souvent cités parmi les plus grosses scènes de toute la trilogie )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 11:58 am

En tout cas moi je préfère clairement certains acteurs de la trilogie comme Sean Bean mais aussi d'autres comme Bernard Hill, Miranda Otto, Sean Astin, Hugo Weaving, Liv Tyler, à Richard Armitage, mais ya pas de soucis pour dire qu'Armitage entre dans le panthéon des grands acteurs de la trilogie ( vu qu'il est à mon sens un des meilleurs si ce n'est le meilleur du hobbit, ya pas de mal )

Mais je reste sur mon idée qu'il est quand même en deça d'autres ( mais bon de toute manière je crois que c'est un débat sans fin, toi itikar et quelques autres ici voyez ce film comme la 7ème merveille du monde, Thorin comme l'acteur du siècle, etc etc - relire vos posts et tartines :lol: - Moi j'ai une vision bien plus en nuance et qui apparemment passe mal auprès de certains inutile je pense de tourner en boucle la-dessus on n'a pas la même vision du film, mais bon ça ne m'empêche pas de l'aimer quand même malgré ses défauts, et de trouver le jeu d'Armitage cool de toute manière. Mais je ne partage pas en tout cas vos dithyrambes et je reste plus que jamais sur mon idée que la trilogie était mieux réalisée, surtout un film comme La Communauté de l'anneau : Meilleur jeu d'acteur ( général ) plus belle et subtile réalisation, plus de très grosses scènes qui remuent les tripes ( même si le hobbit en comporte quelques unes , l'autre film à mon sens en comporte 4 à 10 fois plus et ça fait une grosse différence ) mais la barre était tellement haut que le Hobbit reste un plutôt bon film.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » dim. déc. 23, 2012 12:02 pm

Par contre je trouvais que la scène de la mort de Boromir était un peu too much, dans le style, il se prend tout plein de flèches, ils s'acharnent vraiment dessus si je me rappelle bien. Et puis il se relève à chaque fois, ça fait un peu "mais tu vas crever oui????" :lol:

Je pense aussi que le SDA est devenu assez mythique dans l'esprit des fans donc forcément tout ce qui peut sortir après ça vous paraît forcément nul, réchauffé, ou moins bien.
Il ne faut pas oublier que dans le SDA les persos avaient une trilogie entière pour se développer dans les livres, or dans le Hobbit il n'y a qu'une seul livre et assez court au final, donc normal que les persos paraissent moins fouillés, car déjà dans le roman ils le sont moins! sans parler du côté plus enfantin.

Donc c'est bien beau de mettre ça sur le dos des acteurs mais ils n'y sont pas pour grand chose je trouve. C'est déjà super à mes yeux d'avoir fait un Thorin du film qui surpasse celui du livre.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 12:11 pm

Je pense que ce n'est pas une excuse, Jackson a voulu faire une trilogie, maintenant à lui d'assumer

sinon c'est clair que je ne met pas forcément ça que sur le dos des acteurs mais de Jackson aussi, des dialoguistes, c'est un ensemble
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » dim. déc. 23, 2012 12:36 pm

Bon après c'est au risque de se mettre les fans puristes à dos qui vont se plaindre que PJ rajoute des trucs pas dans le livre, mais bon.

Déjà je n'aime pas cette histoire de tauriel et cette rumeur de fiancée morte de Thorin donc bon, faut voir ce que ça donne aussi, tout ajout n'est pas bon à faire!

Merytamon
Premier lever de Soleil
Premier lever de Soleil
Avatar du membre
Messages : 12654
Enregistré le : jeu. sept. 29, 2011 5:27 pm
Localisation : Auberge du Poney Fringant.

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Merytamon » dim. déc. 23, 2012 12:41 pm

Vana a écrit :Bon après c'est au risque de se mettre les fans puristes à dos qui vont se plaindre que PJ rajoute des trucs pas dans le livre, mais bon.

Déjà je n'aime pas cette histoire de tauriel et cette rumeur de fiancée morte de Thorin donc bon, faut voir ce que ça donne aussi, tout ajout n'est pas bon à faire!



oula ! je n'aime pas beaucoup ca non plus, faut pas qu'ils s'éloignent trop des livres pour partir dans un délire romanticotragique
I'm The Sword in The Darkness

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20659
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Sylvana » dim. déc. 23, 2012 12:56 pm

mais oui c'est clair, mince laissez Thorin à ses fangirls, il a déjà assez souffert, c'est pas pour en rajouter une couche.

Surtout avec une naine à barbe, y'a aucun romantisme quoi, ça ferait plus rire qu'autre chose x_x

Et Tauriel... je suis méfiante...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337374
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2012 3:50 pm

J'ai changé de nain j'ai mis Balin ( je me demande finalement si ce n'est pas mon nain préféré, et aussi l'acteur que je préfère parmi les 13 incarnant des nains :D )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63873
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Thorinomania ou l'idôle des fane

Messagepar Náin » dim. déc. 23, 2012 3:53 pm

phoenlx a écrit :J'ai changé de nain j'ai mis Balin ( je me demande finalement si ce n'est pas mon nain préféré, et aussi l'acteur que je préfère parmi les 13 incarnant des nains :D )

Il y avait trop de Thorin :lol:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !


Retourner vers « Au Dragon Vert »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités