The Lost Canvas OAV 22 et 23

Venez ici découvrir The Lost Canvas, le manga préquel (signé Shiori Teshirogi) qui raconte la précédente guerre sainte de 1743 : sujets sur le manga et son adaptation animée.
Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7871
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

The Lost Canvas OAV 22 et 23

Messagepar Chernabog » jeu. juin 23, 2011 11:31 am

OAV 22 vu.


Commencons par le moins réussi :

- Graphiquemement, il y a encore des plans assez moches, surtout au début de l'épisode.
- C'est parfois un peu trop statique, Oneiros notamment lorsqu'il ne fait rien, ça fait vraiment bizarre de le voir immobile comme ça dans les airs parfois (rien qu'un petit vent dans les cheveux aurait pu être approprié).
- Pas un défaut en soi mais je trouve que Tenma a une tête bizarre ici (même si pas moche)...


Sinon, il y a quand même pas mal de choses que j'ai apprécié :

- Le mini-résumé au début est sympa, ça me rappelle un peu l'ancienne série.
- Belle scène avec Sacha qui félicite ses Saints.
- La "sortie" (je trouve pas d'autres mots ^^) d'Oneiros par El Cid et Tenma
- Globalement, tous les rajouts autour des disciples, que ce soit leur discution avant le combat, leurs attaques combinées ou leur très émouvante mort
- L'arrivée de Yato et Yuzuriha, le combat qui s'en suit est d'ailleurs très bon !!

Aussi, les attaques sont très bien rendus.

Un bon OAV qui se laisse largement regarder.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » jeu. juin 23, 2011 11:54 am

A mon tour je viens de le voir ! Avis très mitigé ( comme souvent avec Lost Canvas ) :

Les - :
* Beaucoup trop de plans un peu statiques, et de parlote ( ça va malheureusement de pair ) Autant j'aimais bien avant les scènes de dialogue, dans saint seiya c'est souvent ce qui est intéressant , émouvant, autant là je me suis vraiment ennuyé à plusieurs reprises, y compris lors de la mort des disciples d'ailleurs ; Ce qui me gêne c'est que les types ils se parlent et tout et l'adversaire regarde il attend que ça se passe. Ok vous me direz même avant c'était parfois comme ça ( contre les chevaliers d'or, les guerriers divins ) mais l'ambiance générale n'était pas la même, l'ambiance musicale, ça passait mieux. Franchement , depuis l'époque revival, je me fais souvent c*** devant ce style de scènes ils n'arrivent plus trop à gérer le rythme des épisodes, et ça se ressent particulièrement dans celui-ci

* j'aime pas du tout ces passages dans le manga, je ne les aime pas plus dans l'anime ( c'est donc pas un scoop , je savais que j'allais pas aimer :lol: )

* toujours pas du tout fan du "concept" de ces dieux des rêves qui fusionnent. Je trouve ça ridicule, pas du tout dans l'esprit. Bref : vivement la suite pour moi, je me serais vraiment passé de ces passages

* La scène avec Athéna je la trouve téléphonée, mal foutue, bref dans le ton du reste.



Les + maintenant car yen a quand même :
* j'aime quand même plutôt bien les rajouts avec les disciples ( ça a au moins le mérite de rajouter quelques personnages donc de réhausser un peu plus l'intérêt par rapport au manga ) même si je trouve leur sacrifice téléphoné.

* encore plus téléphonée l'arrivée de Yato et Yuzuriha ( oui finalement c'est un - pas un + :lol: )

* parmi les plus je dirais que El Cid dégage dans toute cette partie un quelque chose que j'aime. J'aime bien ce style de persos froids et maîtres d'eux. J'aurais juste aimé le voir dans un autre contexte que ces dombats ridicules que j'aime pas du tout. Mais en gros heureusement qu'il est là.

* graphiquement c'est plutôt joli (même si l'animation est un peu trop statique)

Rien à ajouter. Vivement la suite, pour l'instant je somnole , Lost Canvas m'endort depuis un moment ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7871
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Chernabog » jeu. juin 23, 2011 12:10 pm

* j'aime pas du tout ces passages dans le manga, je ne les aime pas plus dans l'anime ( c'est donc pas un scoop , je savais que j'allais pas aimer :lol: )


Tout est dit je pense, ce n'est pas l'adaptation (les rajouts ne sont pas si conséquents au final, il se passe globalement la même chose au final) qui fera plus aimer cette partie.

OAV 23 :


Tout la première partie avec Sisyphe et Athéna est bien rendue, il y a une ambiance cauchemardesque assez sympa même si la séparation de Sacha avec Alone et Tenma n'est pas si déchirante que ça (Alone passe même pour un gros boulet...), par contre la scène (qui n'existait pas en manga) de la promesse est sympa.

La fin du combat (enfin, dirons certains... :mrgreen: ) est sans grande surprises, on a quand même des beaux passages : encore une belle attaque à trois par Tenma et co (Yato et Yuzuriha sortent vraiment grandis de cette adaptation !), la dernière attaque d'El Cid fait son effet et sa mort possède le capital émotion minimal requis (bien aimé de revoir les corps des disciples ainsi que Pakia).

Sur le plan graphique, le plan de Sisyphe et Sacha sous la statue d'Athéna a particulièrement retenu mon attention.


Le trailer à la toute fin met vraiment l'eau à la bouche pour les 3 derniers !!

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » ven. juin 24, 2011 2:31 am

J'en ai oublié les OAV à force de parler du prochain jeu! :lol: On en discutera demain :wink:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » ven. juin 24, 2011 9:01 am

oui ba moi j'ai toujours pas vu le 23, je le regarderai plus tard, je vais déjà laisser reposer le 22 dans ma tête :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » ven. juin 24, 2011 3:57 pm

OAV 22: bon un volume que je n'avais pas grandement aimé, mais une nouvelle fois cela passe mieux dans l'animé. Toutefois faut être sincère, on sent quand même qu'au niveau de l'animation et de la mise en scène c'est clairement pas un passage qui a autant inspiré l'équipe que le combat de Thanatos, les premiers Dieux des Rêves, je dirais même que c'est peut être le duo d'OAV le moins bien réalisé de la saison 2 jusqu'à maintenant. Faut dire aussi que pour ce qu'on en a vu, ils ont mis le paquet pour les derniers OAV et ils ont dû délaissé ceux là.

Le premier OAV fonctionne bien néanmoins, les thèmes musicaux sont vraiment sympas surtout celui d'Athéna (qui avait été utilisé pour le trailer), le combat contre Oneiros est dynamique (on sent encore le progrés à ce niveau là) même si assez vite expédié. J'ai beaucoup aimé l'arrivée de Sasha et surtout l'intervention de Yato et Yuzu, c'est peut être le moment où on a le mieux senti l'esprit de groupe entre les trois héros comme à l'époque du club des cinq :wink: Même la mort du trio des têtes à claques est beaucoup mieux rendue que dans le manga, et d'ailleurs je veux pas dire mais leur technique faisait vraiment chevaliers d'acier, c'est flagrant là :mdr:

OAV 23: moins réussi car trés focalisé sur Sysiphe et bon on a droit au même refrain du Sagittaire qui est tellement noble et gentil qu'il n'arrête pas de s'en vouloir et de se torturer lui même, c'est aussi insupportable que dans le manga. Là au moins on voit le Surplis du Sagittaire assez joli mais il y a une espèce de filtre graphique avec le rendu des flammes qui empêche de l'apprécier à sa juste valeur. La fin du combat contre Oneiros est malheureusement trés vite expédiée, même la mort de El Cid laisse indifférent comme le cri de Tenma qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Dommage mais de toute façon ce n'était pas ce duo d'OAV que j'attendais particulièrement et visiblement pas celui que l'équipe voulait le plus mettre en valeur. Vivement le mois prochain! :wink:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » ven. juin 24, 2011 4:01 pm

Chernabog a écrit : la dernière attaque d'El Cid fait son effet et sa mort possède le capital émotion minimal requis (bien aimé de revoir les corps des disciples ainsi que Pakia).

Sur le plan graphique, le plan de Sisyphe et Sacha sous la statue d'Athéna a particulièrement retenu mon attention.


Le trailer à la toute fin met vraiment l'eau à la bouche pour les 3 derniers !!


Ah c'était Paquia à la fin je me demandais pourquoi ils nous montraient ce gars sorti d'on ne sait où :lol:

J'ai aussi hâte de revoir Hades dans les prochains OAV, il avait une sacrée présence dans l'animé et ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu. 8-)
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » ven. juin 24, 2011 5:41 pm

Même la mort du trio des têtes à claques


En parlant d'eux moi par contre je les déteste pas tant que ça ceux la
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » sam. juin 25, 2011 1:32 am

phoenlx a écrit :A mon tour je viens de le voir ! Avis très mitigé ( comme souvent avec Lost Canvas ) :

Les - :
* Beaucoup trop de plans un peu statiques, et de parlote ( ça va malheureusement de pair ) Autant j'aimais bien avant les scènes de dialogue, dans saint seiya c'est souvent ce qui est intéressant , émouvant, autant là je me suis vraiment ennuyé à plusieurs reprises, y compris lors de la mort des disciples d'ailleurs ; Ce qui me gêne c'est que les types ils se parlent et tout et l'adversaire regarde il attend que ça se passe. Ok vous me direz même avant c'était parfois comme ça ( contre les chevaliers d'or, les guerriers divins ) mais l'ambiance générale n'était pas la même, l'ambiance musicale, ça passait mieux. Franchement , depuis l'époque revival, je me fais souvent c*** devant ce style de scènes ils n'arrivent plus trop à gérer le rythme des épisodes, et ça se ressent particulièrement dans celui-ci


Objectivement Lost Canvas a un rythme beaucoup plus rapide que la plupart des Shonen dans l'enchainement des situations et même bien plus que la série originelle, à quelques exceptions prés, on a trés peu de flash back, de scènes pour résumer ce qui s'est passé auparavent et durant les scènes d'action les personnages bougent autant si ce n'est même plus que dans l'ancienne série, ça faisait d'ailleurs bizarre au début des OAV de voir des combats fluides loin de la rigidité souvent associée à la série :wink: C'est une force des OAV vu que le manga est fini ils ont une totale liberté dans le rythme de l'adaptation et ils le gèrent plutôt bien, le rythme de la deuxième saison est moins rapide mais en contrepartie on a beaucoup de rajouts (pour une fois intéressants) qui améliorent l'histoire principale et on a pas eu un seul rajout catastrophique comme dans la période des chevaliers d'argent :twisted:

Concernant le trio, c'est vrai qu'ils étaient moins gonflants dans ces derniers OAV et leur mort bien mieux exploitée que dans le manga mais bon ils étaient vraiment saoulants avec leur EL CID SAMA EL CID SAMA Les persos lèches bottes m'ont toujours gonflés sauf quand c'était traité de manière comique comme Rock Lee dans Naruto :lol: Et puis je dois faire une fixette là dessus mais j'ai vraiment l'impression qu'ils sont calqués sur le modèle des chevaliers d'acier et forcément ça a du mal à passer :evil:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 8:54 am

Objectivement Lost Canvas a un rythme beaucoup plus rapide que la plupart des Shonen dans l'enchainement des situations et même bien plus que la série originelle, à quelques exceptions prés, on a trés peu de flash back


c'est sûrement pour ça que j'accroche à peu de shonen alors, mais concernant la comparaison avec la série originelle je suis pas du tout d'accord ; certes avant il y avait des flashbacks et choses de ce genre mais ça n'impacte pas le rythme ( un épisode peut-être très plaisant à voir, niveau rythme, même s'il y a des retours en arrière et autre, si les flashbacks montrent des scènes avec de l'action, une certaine ambiance renforcée par les musiques, une scène peut-être aussi plaisante et donner une impression de mouvement même si les persos sont immobiles, par les dialogues et autre. a l'inverse une scène peut être animée , au sens mouvements attaques, mais un peu endormante ;

Comme exemple de scènes dans l'anime ancien pour illustrer ce que je dis, je pense à l'épisode 112 d'avant, le combat Ikki / Kanon dans le sanctuaire sous-marin, avec le compte rendu ( par le biais de l''illusion du phénix) du passé de kanon et du réveil de Poséidon. Franchement, les 3 quarts de l'épisode c'est un flashback mais je m'ennuis pas une seconde ;

un épisode comme celui de la bataille du sanctuaire quand ils arrivent dans la maison du sagittaire pareil ( le 63, quand tatsumi et les autres voient l'armure du sagittaire revenir, et discutent, et qu'on voit les flashbacks avec aiolos, le pope ) idem : il se passe même rien dans cet épisode, seiya et shiryu montent des marches, aucun vrai combat.

Mais j'adore, le rythme ( l'idée que moi j'ai du rythme ) est plaisant, on s'ennuit pas, l'atmosphère est prenante ( je te conseille par exemple de revoir les passages où le pope se met à flipper dans sa chambre et repensant au passé , les musiques , les bruitages et tout , c'est flippant, prenant ; le genre d'ambiance des anciens épisodes que j'adore )

En comparaison le dernier Lost Canvas je m'ennuis profondément. D'ailleurs franchement, tous ces épisodes de LC en ce qui me concerne, je les regarde une fois, mais je ne les revois plus ( pour la plupart ) , ceux d'avant, j'aime encore maintenant souvent les voir en boucle. Evidemment ils sont pas tous non plus du même intérêt ( ya des épisodes d'asgard et autre que j'aime moins, où j'aime bien zapper vers le suivant, mais même le moins bon d'avant je trouve, est plus plaisant que tous ceux la

sévère peut-être , mais en ce qui me concerne, Lost canvas, j'accroche vraiment pas. Je suis juste un peu content que ça existe en anime, ça complète un peu le manga papier et c'est toujours mieux que rien, mais pour l'instant ça ne m'a pas rendu fan comme je l'étais de l'ancienne série.

Le revival c'est différent, j'ai été déçu mais j'avoue aimer revoir certains trucs ( aussi bien dans le Jûnikyu que le meikai d'ailleurs, certains épisodes comme le 10 du Meikai, j'aime vraiment beaucoup. Pas mal de déceptions à la clé, ça vaut pas les réalisations anciennes, j'étais bien plus accroché par ceux d'avant, mais tout de même, je les aime assez. Lost Canvas c'est encore un palier en-dessous. Perso je les regarde juste pour les découvrir ( parceque je suis fan de saint seiya à la base) mais ça s'arrête franchement la.

Ca doit venir ( pour un certain pourcentage mais pas en totalité ) beaucoup des musiques aussi. Wada ne parviendra jamais à me faire oublier les musiques de Yokoyama.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7871
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Chernabog » sam. juin 25, 2011 12:04 pm

Ta comparaison avec l'ancienne série ne serait-elle pas beaucoup (voire énormément) motivée par la nostalgie ? Allez... 8-)

Plus sérieusement, peux-tu me dire quel est ton niveau d'anglais ? (c'est une vraie question, pas un sarcasme :wink: )

Car tu dis t'être ennuyé au possible devant le l'épisode 22 (dans ce cas, je te préviens tout de suite, tu vas sacrément te faire ch... devant le 23 :lol: ), n'est-ce pas lié au fait que tu les regardes avec des sous-titres qui ne sont pas dans ta langue maternelle ?

A titre d'exemple perso, je prétends être plutôt à l'aise dans l'anglais (c'est sûrement là que j'ai le plus cartonné au bac ^^) et pourtant, je me souviens que le premier visionnage en VOSTA du l'épisode 19 de TLC (où il y a énormément de parlotte) avait été quelque peu pénible et qu'un revisionnage avec sous-titres français avait été beaucoup plus agréable.


Mais si ça se trouve, je me plante complètement et tu t'es VRAIMENT ennuyé, et toute ma démonstration est alors inutile... :mrgreen:

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » sam. juin 25, 2011 1:33 pm

phoenlx a écrit :c'est sûrement pour ça que j'accroche à peu de shonen alors, mais concernant la comparaison avec la série originelle je suis pas du tout d'accord ; certes avant il y avait des flashbacks et choses de ce genre mais ça n'impacte pas le rythme ( un épisode peut-être très plaisant à voir, niveau rythme, même s'il y a des retours en arrière et autre, si les flashbacks montrent des scènes avec de l'action, une certaine ambiance renforcée par les musiques, une scène peut-être aussi plaisante et donner une impression de mouvement même si les persos sont immobiles, par les dialogues et autre. a l'inverse une scène peut être animée , au sens mouvements attaques, mais un peu endormante ;

Comme exemple de scènes dans l'anime ancien pour illustrer ce que je dis, je pense à l'épisode 112 d'avant, le combat Ikki / Kanon dans le sanctuaire sous-marin, avec le compte rendu ( par le biais de l''illusion du phénix) du passé de kanon et du réveil de Poséidon. Franchement, les 3 quarts de l'épisode c'est un flashback mais je m'ennuis pas une seconde ;

.


Quand je parlais de flash backs ce n'était pas pour découvrir le passé des personnages (ça j'appelle ça des scènes nouvelles et on en a eu pas mal dans cette saison 2 de Lost Canvas) mais l'utilisation de scènes qu'on a déjà vu uniquement pour combler les trous et rallonger l'épisode. Par exemple je suis pas prés d'oublier le dernier épisode de Hyoa/Milo qui en plus d'être l'un des plus mal dessinés de la série consistait en moins en sa moitié en un flashback de l'affrontement contre Camus dans la Maison de la Balance. C'est ce que Naruto fait avec une effroyable intensité, dés qu'il y a l'occassion d'insérer une scène qu'on a déjà vu ils le font sur le moindre prétexte pour rallonger l'épisode. C'était moins accentué dans l'ancienne série que dans la plupart des Shonen mais c'était quand même le cas.

Mais au demeurant t'auras du mal à apprécier l'animé vu que tu ne sembles pas apprécier Lost Canvas à la base et comme malheureusement beaucoup de fans tu as du mal à faire la distinction avec l'ancienne série. Lost Canvas est un animé moderne, un reboot de la série qui ne marche pas sur le même terrain et dans la même ambiance que la série classique et si pour toi le rythme de la série classique est plaisant, demande à n'importe quel personne ordinaire, il se plaira beaucoup plus à regarder Lost Canvas avec son rythme plus dynamique et son histoire plus limpide que la série classique qui non seulement était loin d'être facile à suivre dans son scénario (surtout dans la période des chevaliers d'argent) mais également au niveau du rythme global était beaucoup plus rébarbatif. Dans la période des chevaliers d'argent, on avait une série de courts épisodes façon dessin animé classique qui n'avaient pas vraiment de lien entre eux, et dés le sanctuaire on a eu droit à trois arcs où sur trente épisodes c'était la course contre la montre pour sauver Saori :lol:

Aprés moi même j'apprécie beaucoup plus l'ancienne série que les OAV car l'ambiance, l'univers et l'émotion qu'elles procurent sont sans égale mais Lost Canvas est une renaissance incroyable et quasiment inespérée de la série alors que le Meikai avait quasiment détruit tout espoir en la matière. Et je suis persuadé que le manga et la série seront les véritables clés pour permettre à la série de perdurer auprés du public plus moderne et des attentes de celui ci :wink:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 1:39 pm

Plus sérieusement, peux-tu me dire quel est ton niveau d'anglais ? (c'est une vraie question, pas un sarcasme :wink:


Merci de me prendre pour un con :lol:

Non ça n'a rien ( ou peu ) à voir avec l'anglais
avec le japonais ça je dis pas, peut être un peu ( dans le sens ou quand je mate la série en VO, l'ancienne hein, sous titré en français, en anglais peu importe, souvent certes, j'aime déjà moins qu'en français, je suis habitué aux voix de Legrand et des autres , Djanik ... Mais bon j'aime quand même beaucoup les épisodes anciens en VO, bien plus que les Lost canvas. Yen a même que je préfère à la VF en fait. ca dépend.

Non ça n'a que très peu voire rien à voir avec la langue, et encore moins avec un effet nostalgique. c'est juste que je les préfère de loin. je préfère l'ambiance qu'ils procurent, je préfère l'ambiance musicale, je préfère le rythme, je préfère le jeu des comédiens , je préfère aussi sans doute les scénarios, tout, me fait plus tripper en fait.

Mais tu m'amuse lol en fait, ce qui m'amuse chez toi Chernabog c'est que tu émets parfois des critiques de Lost canvas que tu fais passer pour objectives ( parceque tu aimes, et je peux comprendre, on fait tous un peu ça, quand on aime une oeuvre )

Et tu n'es pas le seul. Quand on va sur les forums saint seiya, les topics sont remplis de commentaires similaires ( moi je fais d'ailleurs, souvent de même )
Quand on émet des commentaires, comme ici, on dit souvent : épisode super , c'est mieux qu'avant parceque ceci celà etc. comme si c'était objectif.

En fait je pense qu'il est impossible d'émettre un avis vraiment objectif ( ça me rappèle un débat qu'on avait sur allociné ya pas longtemps. Si ma mémoire est bonne, c'est Fullstorm qui l'avait lancé , et certains se plaignaient justement du fait que trop souvent les critiques des films par les internautes était plus de l'ordre du ressenti, en gros, c'est du "j'aime j'aime pas" déguisé en critiques objectives.

Je pense que ton avis de Lost canvas est totalement subjectif ( tout comme le mien )
Il faut juste avoir l'humilité de le reconnaître :lol:

La seule chose qu'on peut déduire de ce débat en fait c'est que visiblement, l'oeuvre te marques, tu l'aimes. Moi, beaucoup moins. J'aime mieux les anciens épisodes ( de loin )
Toi, et apparemment Leon, visiblement beaucoup moins.
C'est juste comme ça. Faut pas non plus chercher à philosopher la-dessus tu sais, ou chercher le pourquoi du comment ou du niveau d'anglais ou de russe :lol: Les goûts et les couleurs tu sais lol

Pourquoi ya des personnes qui préfèrent du Joey Starr à du Bach ? Pourquoi certains préfèrent Fast and furious à Terrence Malick ( ou l'inverse :lol: ) Personellement je pense pouvoir lister des heures des éléments qui font que la série ancienne me parle, alors que les épisodes d'aujourd'hui me parle beaucoup moins, mais on me dirait que mes arguments sont subjectifs.

La preuve, quand je trouve que le rythme était plus soutenu avant, certains trouvent qu'il l'est plus maintenant.
Certains trouvent aussi que le Junikyu est génial, moi j'aime pas ( on en a déjà débattu des tonnes de fois, j'aime pas le rendu des temples en 3D par exemple

certains adorent. Tout dépend ce qu'on recherche d'une oeuvre je pense, ce qu'on en attend. Certains aiment le clinquant, d'autres cherchent la profondeur, les émotions. C'est comme pour les films. Le mec qui aime Fast and furious ( non non Dr.Jones n'est pas visé spécialement :lol: ) une chose est sûre : il ne recherche pas la même expérience cinématographique que le type qui va voir Tree of life ( ou le nouveau monde )

Maintenant est-il plus débile pour autant ? Je ne le pense pas ( certains vous diront et défendront mordicus l'idée qu'il y a un grand cinéma et un cinéma plus "petit" , une grande musique et une musique plus "petite" )

En quoi le requiem de Mozart est-il "supérieur" à du jenifer ( de la starac ) --> allez , sujet du bac :lol: Bravo à vous si vous arrivez à donner une explication objective du truc.

Ben moi pour Lost Canvas versus la série classique c'est pareil. je ressens la même espèce de différence que je ressens quand j'écoute le requiem de Mozart et quand j'écoute du Nolwenn ( mais j'aime bien aussi Nolwenn hein 8-) )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 1:55 pm

réponse à Myrdred ( et fin de la réponse à Chernabog )
Myrdred a écrit :Par exemple je suis pas prés d'oublier le dernier épisode de Hyoa/Milo qui en plus d'être l'un des plus mal dessinés de la série consistait en moins en sa moitié en un flashback de l'affrontement contre Camus dans la Maison de la Balance.


Personellement cet épisode que tu évoques je l'aime beaucoup.
Bon c'est sûr, pas autant que le 57 ( par exemple, et pour prendre un de mes épisodes les plus cultissimes :lol: )
Tu parles des défauts qu'il a, c'est vrai. Graphismes horribles , et le flashback j'avoue qu'ils auraient pu éviter ;
mais d'un autre côté ça me choque pas car précisément, les scènes du flashback sont celles avec Camus et je les aime bien aussi, ça rappèle un autre épisode culte ( le 47 ) et de plus, la fin de l'épisode contre Milo je l'adore, quand Hyoga projète son attaque, la réplique de Milo " tu as entendu ça Camus ? !! j'ai décidé de le tuer car je le respecte " etc etc etc avec la musique et tout, c'est énorme. Pour moi d'ailleurs l'un des plus gros moments du sanctuaire tout comme juste après, quand Milo décide de le sauver , après un moment de doute " Et si Saori était véritablement la réincarnation d'Athéna, mais alors" ..

Franchement, j'adore ces passages. Et quand je regarde Lost Canvas je cherche vraiment des passages qui me font autant tripper, de manière équivalente. Ben peut-être que d'autres personnes font leur marché dedans et en trouvent, moi pas. J'aime bien quand même suivre l'oeuvre parceque c'est du saint seiya, donc ya une espèce de contexte, c'est l'élargissement de l'oeuvre, mais c'est tout. Au niveau émotion, rien, je dis bien rien, aucun passage que ce soit avec Tenma, avec Sacha - à laquelle en fait, je préfère Saori - ni personne jusqu'à présent ne m'a ému autant que dans certains grands moments du sanctuaire, ou d'Asgard ( la mort de certains guerriers divins, les musiques au violon )

Aucun épisode ne m'a fait autant tripper que certains d'avant , même pour autre chose que les émotions. Il y avait un rythme, une gestuelle. Même ceux d'aujourd'hui qui sont assez bien animés en fait, je ne les aime pas tellement ( j'englobe tous les épisodes modernes, Junikyu compris ) les personnages ne bougent plus de la même façon, je trouve que ça fait beaucoup moins réaliste
et les scénario j'en parle pas ( là on parle des passages de Lost canvas quasiment que j'aime le moins en plus, ça doit jouer aussi, on est en plein dans les moments ou j'ai le plus envie d'enfoncer l'oeuvre , si vous me titillez avec ça juste maintenant je crois que je peux aller encore beaucoup plus loin :lol: :lol: )

Mais pour finir de répondre à Chernabog à propos de la nostalgie non, ce n'est pas juste de la nostalgie car par exemple, je pourrais citer dans le Meikai des passages que j'adore ( même en animation ) comme l'épisode 10, le moment où Shaka est prêt à se sacrifier devant le mur des lamentations etc. Ca j'aime bien. Evidemment, ya des passages aussi mal animés ( dans le même épisode, notamment à la fin, c'est un peu bizarre ) et je reste persuadé que si l'épisode avait été réalisé dans les années 80, il aurait été globalement encore plus à mon goût. Peut-être moins beau , on aurait peut-être pas eu cette impression magnifique quand Shaka déploie sa fleur de Lotus, mais globalement il aurait été mieux animé, sans doute les répliques encore plus fortes ( et en français avec les voix de Legrand et des autres je vous dis pas, j'aurais été en transe encore plus )

Mais en tout cas, c'est pour dire que j'aime bien cet épisode du Meikai, pourtant épisode récent, donc c'est pas seulement un aspect " nostalgie années 80"
Si un jour un épisode de Lost canvas me transcende carrément je le dirai. J'avais cru ressentir un petit quelque chose sur le 14 et 15 de la saison 2 mais bon, c'était juste une sensation d'amélioration avec la saison 1 que globalement je n'ai pas super aimé, et depuis j'ai à nouveau un peu de mal. je dis pas non plus que c'est super mauvais ça pourrait sans doute être encore pire. Et dans le manga déjà je suis pas transcendé, j'en suis encore à me demander si l'anime améliore ma vision ou s'il la laisse telle qu'elle est. En tout cas cette série me laisse plus froid que vous c'est clair ( d'ailleurs faut encore que je me bouge pour voir le dernier :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 1:59 pm

Myrdred a écrit :Et je suis persuadé que le manga et la série seront les véritables clés pour permettre à la série de perdurer auprés du public plus moderne et des attentes de celui ci


en gros après tout ton blabla Leon ce qu'on peut déduire c'est que je suis pas du tout comme le public " moderne" et j'ai pas les mêmes attentes que lui

Ben mais tu sais, je m'en fou un peu :lol: Et j'ai jamais non plus revendiqué le fait que Lost canvas devait absolument être dans le style de l'époque. Si ça plait aux djeuns, tant mieux. c'est comme l'épisode G j'aime pas mais tant mieux si ca existe et que ça plait à certains ;
Moi j'aimais mieux avant , c'est tout. Je trouvais avant beaucoup plus de profondeur à la série et un impact émotionnel beaucoup plus fort.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » sam. juin 25, 2011 2:08 pm

J'en déduis surtout que tu es trop rattaché à l'ancienne série et que parti comme tu es, tu n'apprécieras jamais l'animé Lost Canvas à sa juste valeur, tant pis pour toi :wink:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 2:18 pm

Ben non comme j'ai dis, si un épisode me plait vraiment beaucoup je le dirai, d'ailleurs je n'attend que ça mais bon je me fais plus trop d'illusions non plus, perso je suis la série pour ce qu'elle est. Vous allez pas non plus me forcer à aimer un truc que j'aime pas trop c'est dingue ça :lol: :lol:
Mais bon ça m'empêche pas d'être plutôt content quand même qu'il y ait des préquelles et tout. Evidemment j'aimerais que saint seiya continue à vivre avec une série qui me fasse autant tripper que l'ancienne série mais à défaut je me réfugie dans le reste ( le merchandizing et tout ça ) Mais c'est clair qu'il y a quand même une certaine frustration ( Je me prépare d'ailleurs à la même pour une autre de mes séries cultes qui va bientôt revivre : les cités d'or. Et quand je vois certaines réactions des fans hardcore de la première heure sur les forums, qui en attendent la Lune ça me fait sourire, je prévois des réactions terribles quand la série va sortir si elle n'est pas comme l'ancienne, moi je me fais déjà une raison je pense que c'est inéluctable. Autant dire que je suis très lucide par rapport à tout ça. Simplement, j'aime pas j'aime pas, et c'est pas parcequ'une nouvelle génération de fans trouvent que c'est "mieux" ( avec leurs critères totalement subjectifs ) que je vais les suivre lol je connais aussi pas mal de gens qui sont dans mon cas en fait, à la différence que eux sont tellement déçus ( depuis l'époque Junikyu ) qu'ils ont parfois complètement arrêté de suivre l'actualité saint seiya. C'est un peu dommage aussi dans un autre sens. Je suis conscient aussi qu'on compare sans doute deux choses incomparables, c'est comme comparer deux cinéastes.

Pourquoi certains cinéastes sont préférés par certains, d'autres par d'autres. c'est ce que je disais juste avant, les goûts et les couleurs ... Je suis sans doute beaucoup plus sensible au style Kurumada / Araki / Yokoyama/doubleurs anciens qu'au style Shiori / wada / animateurs et doubleurs actuels en fait. Ca se commande pas. Mais c'est pas pour ça que je renie totalement
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » sam. juin 25, 2011 2:35 pm

J'ai malheureusement le sentiment que ta déception ne vient pas d'une imperfection de la série mais d'une attente incohérente et déplacée envers elle. Si LC avait été réalisé avec le style Araki, les seiyus de l'époque et la musique de Yokoyama ça aurait marché c'est pas plus compliqué que cela quand je lis tes propos. C'est pour ça que c'est pas vraiment la peine que t'attentes grand chose de plus du reste de la série car tu seras un éternel déçu sauf si tu finis par t'accomoder et accepter la série comme elle est. Je prétends pas que celle ci soit parfaite loin de là et je préfère moi même l'ancienne série mais cela ne m'empêche pas de faire la part des choses et d'apprécier les OAV pour ce qu'ils sont et avec les qualités qu'ils ont et que l'ancienne série n'avait pas (notamment au niveau du rythme, avec un enchainement fluide des évènements, une histoire plus limpide loin du chaos général autour de l'Identité du Grand Pope ou du schéma "il faut sauver saori top Chrono" qui était quand même facile) . :twisted:

Mais bon aprés ça me dérange pas et ça te regarde hein, au moins tu restes poli, parce que sur d'autres forums j'ai vu certains fan hardcore de la vieille école faire preuve d'un troll et d'une mauvaise foi assez hallucinante :mrgreen:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 2:40 pm

Je vais peut-être vous choquer encore plus tous les deux mais ça peut expliquer une partie de mon ressenti : je crois que je prend plus de plaisir devant un épisode "moyen" de Fuma no Kojirô ..
que devant un épisode "moyen" de Lost Canvas en fait ...

Je pense vraiment que c'est le signe que je suis de l'ancienne école. sans doute attiré par un espèce de style propre à Kurumada / Araki ( que je ressentais heureusement encore un peu avec le meikai mais c'est vrai qu'avec l'animation ils ont transformé ça en catastrophe c'est dommage sinon ça aurait pu me plaire énormément )
Je pense aussi que j'aimais mieux globalement les dessins animés anciens. j'avoue avoir souvent du mal avec les séries récentes, et à fortiori, avec certaines séries à succès énormes de nos jours ( tiens il y a deux jours par exemple, j'ai essayé One piece car je zappais par hasard sur la chaine manga, One piece que certains adorent, qui vous diront que c'est "mieux" que saint seiya, super trippant etc)

ben au bout de 2 minutes , j'ai zappé l'affaire, rien à faire c'est comme pour l'épisode G - j'espère les collectionner les G mais ce sera uniquement dans un esprit de collectionneur justement ! donc quelque chose de très différent !
pour le G comme pour one piece je bloque totalement sur les têtes des personnages, mais plus que ça sur l'histoire même - que je ne connais pas, à part ces 2 minutes, mais déjà 2 c'était un supplice :lol:
Dragon Ball contrairement à beaucoup de monde, je suis pas fan. Je suis toujours passé à côté. Mais quand, même aujourd'hui, je regarde les épisodes, c'est pas la même impression de supplice. J'aime pas non plus l'histoire autant que saint seiya, les têtes etc, mais ya une espèce de côté décalé, comique etc, qui fait que je serais capable d'enchainer les épisodes.

Je crois que je suis resté bloqué aux années 80 niveau animes :lol: des trucs comme les cités d'or, ou même Cobra, voire les premières séries popularisées par le club do ( pas toutes ) je suis encore cap de voir ( même si aucune je dis bien aucune pour moi n'arrive au degré d'émotion que me procure saint seiya , et le temps a encore plus renforcé le truc, yen a que j'aurais sans doute pu voir et aimer avant mais plus trop maintenant, alors que saint seiya j'aime presque encore plus )

ya sans doute un truc qui me parle dans le style kurumada ( qui va du dessin aux répliques à l'ambiance aux scénarii et à sa manière de les construire en tout cas avant - car next dimension j'ai du mal ) et sans doute parallèlement dans la manière ancienne de réaliser des dessins animés ( pas seulement japonaises )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 2:45 pm

Leon9000 a écrit :(notamment au niveau du rythme, avec un enchainement fluide des évènements, une histoire plus limpide loin du chaos général autour de l'Identité du Grand Pope ou du schéma "il faut sauver saori top Chrono" qui était quand même facile) .


Mais quel chaos ! désolé d'insister mais je trouve que c'est bien qu'on s'attarde sur ce débat ( finalement intéressant ) mais tu parles de chaos autour de l'identité du pope ; je trouve justement cette vision assez subjective, tu veux dire quoi, les problèmes d'adaptation par rapport au manga ? ou le fait que le scénario se construise peu à peu, qu'on sache ce qui se passe après moult rebondissements après 73 épisodes ( ça pour moi c'est au contraire une qualité)

de même que quand tu emploie le terme "facile" pour qualifier le scénario du sanctuaire ( les combats top chrono c'est facile ) pareil --> c'est subjectif. Moi j'adore. Et justement du fait que c'est ( si tant est que ce soit un défaut) compensé par tout le reste qui donne de l'intérêt : les combats en soi qui chacun valent le détour, l'ambiance, les musiques et c'est plus complexe que ça, c'est aussi le prolongement de tout le début de la série ( c'est pas juste une bataille qui tombe comme des cheveux sur la soupe comme ça ) il y a des "histoires dans l'histoire" , hyoga qui retrouve Camus, ses défauts qui rejaillissent lors du combat, les chevaliers d'or qui doutent, toute la réflexion sur le pouvoir etc etc ( bon on pourrait pondre 50 pages sur le sanctuaire )

En bref, tu dis c'est "facile" mais chez moi et crois moi je suis pas le seul, la magie prend, et encore maintenant, et je trouve moi au contraire " facile" de résumer le sanctuaire à ça. Si je faisais de même je pourrais résumer lost Canvas encore plus simplement , je pense.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Leon9000
Arrivée en Grèce
Arrivée en Grèce
Avatar du membre
Messages : 219
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:49 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Leon9000 » sam. juin 25, 2011 3:03 pm

Le terme facile ne concernait pas tant le Sanctuaire (pour lequel le schéma était adapté) que ce qui vient aprés, c'est pardonnable pour Asgard qui est censé être un HS (même si quand même une narration différente n'aurait pas été un mal) mais dans Poséidon qui est pour moi une partie assez baclée Kuru ne s'est vraiment pas casser les pieds en faisant à nouveau un schéma de Généraux à vaincre dans un temps limité. Hades était d'ailleurs presque une délivrance à ce niveau là même si en arrière fond il y avait encore le thème de la course contre la montre (inversée cette fois ci avec des gold saints rénégats qui doivent atteindre Athéna avant que leur vie soit éteinte) mais il y avait beaucoup plus de péripéties qui cassaient le rythme de l'action :wink:

Pour l'identité du Pope je parle surtout de l'animé qui est quand même hyper confus, on te présente durant tout le passage des chevaliers d'argent une guerre entre Athéna et le Sanctuaire maléfique alors que le Pope est censé être un homme bon. On te parle de son frère aîné qui aurait pris sa place puis dans le Sanctuaire de Saga qui a tuer le véritable Grand Pope, sans aucune mention de Shion là dessus oui pour un spectateur lamba c'est bordélique :lol:

Aprés je peux tout à fait comprendre qu'on préfère les animés des années 80 à ceux de maintenant, personnellement j'aime bien les séries actuelles car elles permettent d'aborder des thèmes plus sombres (Monster, Death Note) ou de permettre à des réalisateurs de s'exprimer davantage (Samourai Champloo, Cowboy Bepop, Paranoia Agent) par contre dans le genre Shonen ou pour les histoires d'aventure, il n'y a plus la virtuosité d'autrefois, je trouve dommage que l'ensemble des mangas ait abandonné le côté crayonné trés prononcé des anciens dessins pour quelque chose de beaucoup plus lisse, propre mais peut être moins immersif. Dernièrement Full Metal Alchemist Brotherhood est vraiment un animé dans lequel j'ai retrouvé cette même virtuosité dans la mise en scène et l'humour. Mais Lost Canvas se situe clairement dans le haut du panier à ce niveau là également :twisted:
Mon Blog Allociné (cinéma, séries, Saint Seiya et autres mangas) : http://royaumedesreves.blogs.allocine.fr/

Mes vidéotests: http://www.dailymotion.com/Leon-9000#videoId=xmrs0b

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7871
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Chernabog » sam. juin 25, 2011 3:10 pm

Je tiens à rectifier deux trois imcompréhensions entre nous :

- Je crois (et c'est probablement de ma faute :wink: ) que tu n'as pas décelé le second degré de mon message au sujet de ta prétendue nostalgie. Il s'agissait d'une petite boutade et rien de plus, il ne me semble pas avoir déja remis en cause l'objectivité de tes critiques (bon allez, peut-être une ou deux fois mais c'est humain tu en conviens toi-même 8-) ). Après, je pense quand même que la "nostalgie" a quand même son rôle à jouer (mais c'est pareil pour moi, j'en conviens tout à fait), si tu avais grandit avec TLC sans connaître le Saint Seiya d'origine, peut-être que le style dérangerait moins. Tout ça pour dire que nos expériences aritistiques, surtout durant l'enfance, forgent nos goûts.
C'est tout ce que je voulais insinuer par là.

Je pense que ton avis de Lost canvas est totalement subjectif ( tout comme le mien )
Il faut juste avoir l'humilité de le reconnaître


Je peux te garantir que j'ai aucune prétention en matière d'objectivité (concept qui est de toute façon bateau, comme tu le dis :wink: ). D'ailleurs, contrairement à ce que tu sembles croire, je suis loin d'être toujours d'accord avec cerains fan pro-TLC au sujet de ces OAVs.

-
Plus sérieusement, peux-tu me dire quel est ton niveau d'anglais ? (c'est une vraie question, pas un sarcasme

Merci de me prendre pour un con :lol:


Loin de moi cette idée je t'assures. Comme la fin de mon message l'indique, si tu n'as aucun problème avec cette langue (et je te crois sur parole :) ), alors mon argument tombe complètement à la flotte et on peut dire " Parenthèse refermée". :wink:


-
J'aime mieux les anciens épisodes ( de loin )
Toi, et apparemment Leon, visiblement beaucoup moins.


Leon se défendra lui même mais en ce qui me concerne, je t'arrètes tout de suite, j'aime ENORMEMENT la série d'origine et je me retrouve complètement dans ce que tu dis lorsque tu parles de l'épisode 63 par exemple (j'adore cet épisode, notamment l'incroyable scène où le Pope a des visions ou encore la tension grandissante où moment où les armures résonnent :o ) où de la fin du combat Milo/Hyoga.

D'ailleurs, je n'ai aucun soucis avec les vieux anime (bon, je peux pas blairer Dragon Ball Z quand même :lol: ). Une série comme Lady Oscar (avec Araki et Himeno puisqu'on en parle... et même Eric Legrand 8-) ), je ne m'en lasse pas par exemple.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » sam. juin 25, 2011 3:34 pm

Non mais en fait je voulais rectifier juste tes 2 arguments phares car je pense qu'ils ne tapent pas juste ( désolé si j'ai donné l'impression de mal le prendre :lol: je zappe évidemment sur le niveau d'anglais, mais je pense vraiment pas que ce soit une histoire de langue comme j'ai dis, en tout cas pas celle des sous titres lol )
ça peut jouer un tout petit peu pour ce qui est du japonais, et c'est clair et net ( mais on va pas rouvrir le chapitre des doublages ) que moi j'ai beaucoup de mal avec les doublages plus récents, que ce soit sur Lost Canvas, sur le junikyu .. ya des hauts et des bas après, des trucs , des passages que j'aime mieux que d'autres ; je parle en moyenne , je tripais bien plus avant. J'aime les doublages mûrs matures j'ai l'impression. Même dans les films ( par exemple perso, des voix du cinéma que j'adore c'est celle de Russel Crowe en Vf, je sais pas si tu l'as en tête.
Celle du mec qui fait Tobey maguire, spiderman, c'est déjà souvent bien moins mon trip lol après évidemment ca dépend des films des situations des contextes. mais un doubleur ( comédien de doublage on dit ouais je sais mais j'ai la flemme :lol: ) avec une voix bien mâture et charismatique , diantre que c'est bon, je crois que c'est pas mal pour ça aussi qu'avant, j'aimais Djanik et des gens comme ça, et que ( c'est sans doute pas un hasard non plus) Ikki m'a marqué :lol:

Franchement c'est un milliard de choses qui font qu'on aime une oeuvre, moi je suis conscient, je sépare bien dans ma tête. L'intérêt des forums c'est aussi de débattre, de réfléchir, sur la subjectivité, l'objectivité, décortiquer les oeuvres, les dessins animés les films. Franchement en ce qui me concerne, je sais que quand j'écoute du Djanik, un truc se passe, quand j'écoute une belle musique de Yokoyama, un truc se passe, comme un moment d'éternité :lol:

Evidemment, ça veut pas dire que Wada, c'est de la merde lol
Mais c'est pas pareil.
et etc etc ( même raisonnement pour d'autres choses que la musique )

je voulais contrer tes 2 arguments car je pense que tu fais fausse route. c'est pas qu'une histoire de nostalgie, c'est plus profond ( la preuve, j'évoquais le meikai, dont j'aime certains passages, or c'est récent ! )
je sais pas si j'aurais aimé lost canvas en l'ayant découvert à l'époque. peut-être oui, plus que maintenant, mais tout de même je pense, pas autant que le saint seiya classique quand même ( et je l'aimerais sans doute pas tellement plus maintenant, avec le passage du temps justement )

ya peut-être aussi une autre raison qui est qu'aujourd'hui on découvre les oeuvres par étapes ( manga non traduit, en VO, manga en français, anime en VO sous titré anglais, français, enfin doublages français etc ) bon ça peut jouer un peu, c'est pas comme avant. Moi quand je regardais le club dorothée c'était comme un rituel sacré , tous les mercredi la suite des "chevaliers" :D pas de manga à l'époque ni de VO, on connaissait directement la série en français ( oui la langue peut jouer, dans l'absolu, je veux dire par là que j'aurais découvert saint seiya à l'époque en VO, j'aurais peut-être moins aimé aussi, ou maintenant, mais je pense quand même que j'aimerais davantage )

les personnages avant me parlaient plus, par exemple je suis beaucoup plus attaché à seiya shiryu hyoga shun et ikki qu'au trio un peu équivalent tenma yuzuriha, yato.

chacun avaient leur profondeur, regarde un personnage comme Hyoga, derrière lui il y avait toute la relation à ses maîtres ( ou son maître dans le manga) son complexe d'oedipe, sa relation à sa mère ( risible, peut-être, en tout cas de chouettes clin d'oeil à la psychanalyse, à Oedipe, à Camus dans le combat contre camus ) c'était un personnage avec une profondeur quoi. pas juste un chevalier avec une armure qui se bat lance des coups et des blagues ( comme Yato )

bon j'ai peut-être raté les derniers chapitres de l'oeuvre en manga mais je ne me souvienne pas que Shiori développe autant yato.

Tenma / alone sacha ok, c'est différent mais ya bien que tenma ( dans le trio )
yuzuriha un peu aussi avec le gaiden, mais on est quand même loin de l'espèce de truc fascinant de Ikki envoyé sur l'île de la mort à la place de son frère, qui revient comme un loup enragé, se repentit, meurt, revient à la vie, bénéficie du pardon d'athéna, affronte ensuite ses ennemis avec une personnalité assez unique - et en parallèle shun l'autre élément du couple , qui va évoluer, culminer avec Hadès se réincarnant en lui etc.

Ya alone qui est équivalent, mais en tout cas pour le trio de base, yato c'est niet, yuzuriha, c'est loin d'un shiryu, et tenma ben, bien, mais après faut aimer. Bon et c'est encore subjectif mais des persos trop loufoques comme Manigoldo moi j'aime pas. Entre un Manigoldo et un Masque de Mort, je vote pour Masque de Mort. personnage fascinant, qui me fait vraiment tripper. L'autre je le vois surtout comme un mec qui fait le con , est là pour amuser la galerie ( un peu comme Kiki avant sauf que c'est un chevalier d'or, je bloque encore plus :lol: avant ça m'arrivait de bloquer sur kiki lol ses pitreries ça allait juste deux secondes :lol: )

heureusement pour Manigoldo, que vers la fin, ça devient plus tragique, la pillule passe un peu mieux, mais pour moi on est très loin de ce que je ressens dans un épisode comme shiryu face à deathmask ; les émotions sont pas les mêmes quand il se sacrifie,

j'ai remarqué que vous avez vanté à plusieurs reprises cet épisode comme super bon etc. Bon tant mieux mais moi par contre, ba ça me laisse pas mal de marbre. Je dis pas que c'est mauvais forcément, mais franchement, j'aime bien bien moins qu'un épisode style shiryu / deathmask. comme quoi. c'est pas que je compare, que je me dis , ca DEVRAIT à tout prix être pareil, le scénario quelque part je m'en tape, mais des émotions bon sang, donnez nous des émotions, de l'intérêt.

j'en ressens pas, en tout cas, pas de la même manière ( mais on a déjà débattu du fait que shiori fait un scénario global souvent décousu , déconstruit) du coup, peut-être que ma déception vient de là. Comment arriver à décontextualiser une scène de tout le reste. Vu que ces passages tombent complètement comme des cheveux sur la soupe, pour moi la magie prend pas.

c'est comme ci, dans l'ancienne série, on avait eu l'épisode de shiryu vs deathmask mais dans un contexte complètement tarabiscoté , sorti de la bataille du sanctuaire, à un moment peu logique,
mais j'aurais quand même plus aimé car j'aime TOUT beaucoup plus de dans :lol: ( musiques jeu des doublages etc )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60539
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar Somewhere » jeu. avr. 04, 2013 10:02 pm

Vu 22 et 23 : 22 ça continue à se dérouler dans les rêves partiellement, j'ai encore eu du mal à accrocher. Le 23, pareil pour la première partie avec la libération de Sisyphe, mais la deuxième, bizarrement, dès qu'il n'est plus question du monde des rêves, et bien j'ai de nouveau autant vibré que les épisodes précédants. A croire que je n'arrive pas à conceptualiser ce monde des rêves, que mon esprit refuse de l'accepter et que du coup je rejette ces épisodes, je sais pas trop, c'est chelou tout ça. :lol:

Vivement la suite (et fin :( ).

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The Lost Canvas Oav 22 et 23

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 04, 2013 10:47 pm

Je réagis exactement de la même manière que toi donc ta réaction ne m'étonne que peu
Pourtant bizarrement, ces passages ne semblent pas trop poser de problème à d'autres fans bizarre. Moi pareil je bloque ; c'est même LE moment où ( en lisant le manga et avant que l'adaptation en anime n'arrive ) j'ai commencé à décrocher de Lost Canvas , à moins aimer, parfois à détester ( par la suite ya des hauts et des bas et aussi des momens que j'aime profondément, mais aussi d'autres je trouve, un peu dans le même genre c'est à dire des situations sur lesquelles je bloque aussi ) d'ailleurs je suis curieux de savoir qu'est-ce que tu vas penser des 3 premiers épisodes, il y a un " détail " que j'ai pas aimé du tout mais je ne vais pas te spoiler ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Saint Seiya - The Lost Canvas »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité