Fêtes et festivals japonais

Culture asiatique au sens large, sujets sur le Japon, la Chine, religions et arts asiatiques, calligraphie, univers des samouraï, mythes et légendes, kojiki, yokaï, littérature et Histoire japonaise ou d'autres pays Extrême Orientaux, cuisine japonaise etc.
Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » ven. févr. 28, 2014 12:13 pm

Image

Janvier

1er janvier : Ganjitsu, le nouvel an
1-3 janvier : Oshôgatsu, les fêtes du nouvel an

Le nouvel an, Oshogatsu ou Ganjitsu, est l’une des fêtes les plus importantes au Japon et les festivités durent plusieurs jours. Depuis l’ère Meiji, il est célébré, comme chez nous, le 1er janvier. Avant 1873, on fêtait encore le nouvel an au début du printemps.

Les préparatifs commencent avant le 31 décembre avec un grand nettoyage (Ôsôji) pour purifier la maison, et on règle les affaires courantes ainsi que ses dettes, pour démarrer l’année du bon pied. Côté décoration, on place sur la porte un Shimenawa, porte-bonheur en forme de grosse tresse de paille décorée. On prépare aussi les plats (Osechi) qui seront mangés pour le nouvel an et pendant les jours suivants. En effet, on ne fait rien pendant les premiers jours de l’année, y compris la cuisine.

Image

Ômisoka, la veille du jour de l’an, est un jour très important au Japon. Pour le réveillon, la tradition veut que l’on mange, non pas un festin, mais une soupe accompagnée de Soba, symbole de longévité. Traditionnellement, avant minuit, on va au temple bouddhiste pour les 108 coups de gong qui sont frappés pour purifier les âmes à l’occasion du passage à la nouvelle année. Les jeunes quant à eux vont assister aux différents count down qui ont lieu dans les quartiers animés. Le soir du réveillon également, l’émission Kôhaku uta gassen atteint des records d’audience sur la chaîne NHK. Il s’agit d’une émission musicale très populaire diffusée chaque année depuis 1953 où passent des stars de la J-Pop ou du Enka.

Le matin du 1er janvier, il est de tradition d’aller contempler le lever du soleil (Hatsuhinode). Ensuite, du 1er au 3, on se rend au temple. Pour l’occasion, les femmes étaient traditionnellement vêtues d'un Kimono et les hommes d’un Hakama, ce qui est de moins en moins le cas de nos jours. Ce rite est très populaire et on compte jusqu’à 4 millions de visiteurs en quelques jours au sanctuaire Meiji à Tôkyô. On rend également visite à la famille et aux amis et on donne les étrennes aux enfants.

Et pour souhaiter la bonne année en japonais, jusqu’au 31 décembre, on dit Yoi o-toshi o (bonne année), et à partir du 1er janvier, Akemashite Omedetô (félicitations à l’aube de la nouvelle année).

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » sam. mars 01, 2014 12:30 pm

3 janvier : Tamaseseri, à Fukuoka, des hommes s'affrontent pour attraper une balle (takara-no-tama) qui portera chance au vainqueur
6 janvier : Dezome-shiki, la parade du Nouvel An à Tôkyô
7 janvier : Nanakusa no Sekku, la fête des sept herbes
7 janvier : Usokae, la parade de l'échange de bouvreuils
9-11 janvier : Toka Ebisu Festival, festival en l'honneur d'Ebisu, dieu de la prospérité
11 janvier : Kagami Biraki, cérémonie dont le nom signifie « Ouvrir le miroir »
13 janvier : Seijin no Hi, fête de la majorité (deuxième lundi de chaque mois de janvier)



Le Seijin no Hi et célébré par les Japonais ayant atteint l’âge de 20 ans chaque deuxième lundi de janvier. À l’origine, la cérémonie traditionnelle du Genpuku, qui date du VIIIe siècle, servait de rite de passage à l’âge adulte pour les jeunes garçons des familles nobles et de samurai entre 11 et 17 ans. Ils portaient alors pour la première fois leurs vêtements et coiffure d’adulte. Un peu plus tard, à l’époque Muromachi (XIVe-XVe siècles), elle s’étend aux jeunes garçons de rang inférieur. Une cérémonie équivalente, Mogi, était organisée pour les jeunes filles, durant laquelle elles présentaient aussi leurs vêtements d’adulte.

La fête actuelle est mise en place en 1948, époque à laquelle elle se déroulait le 15 janvier de chaque année pour les jeunes de 15 ans. En 1999, le gouvernement japonais redéfinit le calendrier des jours fériés : la cérémonie se tient alors chaque deuxième lundi de janvier et l’âge passe à 20 ans. Aujourd’hui, les jeunes gens assistant à la cérémonie n’ont parfois encore que 19 ans et n’atteindront leurs 20 ans que dans les mois qui suivent (avant le 1er avril).

Image

Le Seijin no Hi marque l’âge de la majorité : les jeunes de 20 ans ont alors le droit de voter, de boire de l’alcool ou encore de fumer du tabac. Pour marquer cet événement, ils assistent à une cérémonie qui se tient dans des bureaux locaux ou préfectoraux, avec leur famille et leurs amis, et reçoivent des présents. Les jeunes filles portent traditionnellement un Furisode pour l’occasion, un type de Kimono de cérémonie à longues manches pendantes, et des Zôri, des sandales traditionnelles. De plus en plus, les jeunes hommes portent des vêtements occidentaux mais ils revêtaient traditionnellement un Kimono avec un Hakama, un large pantalon plissé.

Après la cérémonie, les jeunes adultes vont faire la fête pour célébrer leur nouvelle majorité !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » dim. mars 02, 2014 12:25 pm

13 janvier : Toh-shiya, concours de tir à l'arc à Kyôto
15 janvier : Koshôgatsu, « Petite Nouvelle Année, » célébration qui commence avec la première pleine lune
17 janvier : Bonden-sai, concours dont le gagnant est le premier à atteindre la montagne sacrée, au temple Taiheizan Miyoshi Jinja à Akita
25 janvier : Yamayaki, fête du feu de l'herbe, festival durant lequel on fait brûler le Mont Wakakusayama à Nara

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » dim. mars 02, 2014 4:54 pm

Je ne connaissais pas du tout toutes ces fêtes
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » dim. mars 02, 2014 7:10 pm

Ils ont surtout beaucoup de fêtes. :rire:

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » lun. mars 03, 2014 12:40 pm

Février

3 février : Setsubun, festival du lancer de haricots
3 février : Setsubun Mantoro, 3 000 lanternes allumées au Temple de Kasuga Taisha à Nara pour Setsubun

Pour chasser les mauvais esprits de l’année passée et attirer la bonne fortune pour l’année à venir, les Japonais fêtent Setsubun le 3 février de chaque année.

Image

Le Setsubun est le festival du lancer de haricots. Il a lieu chaque année le 3 février dans tout le Japon. Ce jour correspond au jour précédant le premier jour du printemps, Risshun, dans l’ancien calendrier lunaire. C’est donc la veille du renouveau, l’occasion de se plier à des rituels de purification des maux de l’année passée, d’éloigner les mauvais esprits pour l’année à venir, et d’attirer la chance.

Setsubun tire ses origines de Tsuina, une tradition chinoise introduite au Japon au VIIIe siècle. C’est au XIIIe siècle que le rituel du lancer de haricots, Mamemaki, se joint à la fête de Setsubun.

Les Japonais célèbrent Setsubun à la maison. Mamemaki consiste à lancer des haricots de soja grillés par la fenêtre ou à la tête d’un des membres de la famille portant un masque de démon en criant « Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! » c’est-à-dire « Dehors les démons ! Dedans le bonheur ! » Il existe des variantes de cette phrase : dans la ville de Aizuwakamatsu par exemple, on crie « Oni no medama buttsubuse ! » ou « Cachez les yeux du démon ! » Ainsi, on chasse le mal incarné par les démons et on attire la bonne fortune. Ensuite, on mange le nombre de haricots correspondant à son âge.

Image Image

De plus en plus, Setsubun est célébré dans les temples plutôt qu’à la maison. Dans certains temples bouddhistes et shinto, il s’agit d’une grande célébration durant laquelle prêtres et invités lancent des haricots mais aussi des enveloppes contenant de l’argent, des sucreries et d’autres petits cadeaux. Parfois des célébrités ou des lutteurs de sumo sont invités et les cérémonies retransmises à la télévision.

Image

Quelques spécificités

Dans le Kansai, on mange aussi des ehomaki, de longs maki entiers, non coupés.

Image

Certaines familles mettent aussi des têtes de sardine à l’entrée de la maison pour chasser les mauvais esprits.

Setsubun Mantoro : au Temple de Kasuga Taisha à Nara, plus de 3 000 lanternes sont allumées pour fêter Setsubun, à partir de 18.30 et jusqu’à 21.00. Cette tradition perdure depuis plus de 800 ans et la plupart des lanternes sont des dons de citoyens ordinaires, à l’exception de quelques unes venant de guerriers samurai.

Image

Oni wa soto ! Fuku wa uchi !

Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mar. mars 04, 2014 2:08 pm

5-11 février : Sapporo Snow Festival, festival de la neige à Sapporo

Image

Le Festival de la neige de Sapporo est aujourd’hui l’un des plus grands et plus célèbres festivals d’hiver au Japon. Le premier fut organisé en 1950, inspiré d’un festival qui avait lieu dans une école primaire de Sapporo depuis 1935 et qui fut interrompu par la Seconde Guerre Mondiale.

Le festival de 1950 est un tel succès que la ville de Sapporo décide de le renouveler. La première édition comptait 6 statues réalisées par des lycéens : aujourd’hui, on en compte plus de 200, avec des statues géantes et d’autres moins grandes, réalisées par des citoyens de la ville de Sapporo, des élèves, des sociétés et aussi des étrangers.

Image

En 1974, grâce à l’organisation d’un concours international de sculptures de neige, des villes étrangères participent au festival. En 2012, des équipes du Chili, de Suisse, d’Inde, de Finlande, de Nouvelle-Zélande, de Thaïlande… présentent leurs sculptures lors du concours. Ces dernières années, le festival a attiré plus de 2 millions de visiteurs par an, venus d’Hokkaidô, du Japon tout entier et de partout dans le monde.



Chaque année, des tonnes de neige sont transportées en janvier sur les sites d’Odori Park, Tsudome et Susukino. Odori Park, le plus grand des trois sites, accueille des statues de neige et de glace, avec un concours pour élire la plus belle. Tsudome propose des attractions, dont une grande piste de luge. À Susukino se déroule le Susukino Ice Festival où l’on peut admirer de nombreuses statues de glace. Le festival met aussi en avant la culture de la région, avec des spectacles notamment, et la gastronomie d’Hokkaidô comme les râmen au miso ou la soupe de curry.

Image Image

Image

Image

Image

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » mer. mars 05, 2014 9:44 am

C'est beau, pas mal la sculpture de one piece :mrgreen: Je ne connaissais décidément pas toutes ces fêtes , c'est vraiment un monde à part
La dernière image on dirait un mecha , c'est un robot de sentai ? lol
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mer. mars 05, 2014 11:04 am

Ouai apparemment oui, c'est un gros robot, sont fous ces japs. :lol:

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar egrim » mer. mars 05, 2014 11:16 am

c'est un gundam !
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » mer. mars 05, 2014 11:25 am

Il me semblait aussi
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mer. mars 05, 2014 2:23 pm

Le Kenkoku Kinenbi : fête de la fondation du Japon

Image

Le 11 février au Japon est un jour férié : on fête la fondation du Japon. C’est en quelque sorte l’anniversaire de l’État japonais.

L’origine de Kenkoku Kinenbi remonte au commencement de l'histoire du Japon. La fondation de ce pays par l’Empereur Jinmu Tennô était ainsi célébrée le premier jour de l’année selon le calendrier lunaire. Ce jour était autrefois le jour de l’Empire, Kigensetsu : c’était l’une des quatre grandes fêtes du Japon, avec de grands défilés et des festivals. À l’ère Meiji (1868-1912), le gouvernement japonais fait de ce jour une fête nationale. En 1873, il fixe cette fête au 11 février dans le calendrier grégorien mais les méthodes de calcul utilisées pour aboutir à cette correspondance restent un mystère. Après la Seconde Guerre mondiale, Kigensetsu est supprimé, puis réintroduit en 1966 en tant que fête de la fondation, Kenkoku Kinenbi. C’est un jour férié, reporté au lundi lorsqu’il tombe un dimanche.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » mer. mars 05, 2014 2:37 pm

Ben ça remonte, l'empereur Jinmu Tennô aurait vécu au 8ème siècle avant JC ( il est presque mythique car considéré un peu comme le descendant de la déesse Amaterasu je crois ) leur fête nationale remonte vraiment à très longtemps quand on pense à plein d'autres pays
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » ven. mars 07, 2014 1:43 pm

14 février : Saint-Valentin

Image

La Saint-Valentin arrive au Japon dans les années 50-60 et s’est depuis bien installée puisque qu’aucune femme ne fait aujourd’hui l’impasse sur cette tradition. Car oui, le 14 février, seules les femmes offrent des présents aux hommes (leur tour arrivant un peu plus tard, le 14 mars, pour le White Day). C’est donc la fête pour ces messieurs et aussi pour les fabricants de chocolats puisque les présents offerts ce jour-là sont essentiellement des chocolats. Et on ne se contente pas de les offrir à l’élu de son cœur mais à toute personne de sexe masculin de son entourage : amis, collègues et supérieurs hiérarchiques. Et attention à n’oublier personne !

Image

Les chocolats de la Saint-Valentin, les giri-choko, portent donc bien leur nom : ce sont les « chocolats de l’obligation. » Il en existe tout de même plusieurs sortes, selon l’importance que l’on accorde à celui à qui on les offre :

- Les giri choko « classiques » : les chocolats de courtoisie, que les femmes offrent à tous leurs collègues masculins, ou encore amis. Ce sont en général de bons chocolats ;
- Les chô-giri choko : les mêmes que les précédents mais… très bon marché. Pour les collègues que l’on apprécie le moins ;
- Les honmei choko : les chocolats avec lesquels on montre ses sentiments, offerts par les femmes à leur mari, petit ami ou celui avec qui elles aimeraient sortir. Ils sont le plus souvent faits maison ou alors de très bonne qualité ;
- Les tomo choko : les chocolats de l’amitié. On peut aussi se les offrir entre filles, ça remonte toujours le moral ! Ces chocolats ont fait leur apparition dans la tradition assez récemment ;
- Les sewa choko : en guise de remerciement pour quelqu’un envers qui vous ressentez de la gratitude. Faits maison ou simplement de bons chocolats.

Image

Les femmes devront ensuite attendre le White Day le 14 mars pour se voir offrir un cadeau en retour des chocolats offerts le 14 février. Elles reçoivent du chocolat blanc, des bijoux ou de la lingerie (blanche), la valeur du cadeau offert en retour devant être supérieure à celle des chocolats de St-Valentin, jusqu’à trois fois supérieure.

Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » dim. mars 09, 2014 12:24 pm

15 février : Saisai-ji Eyo Hadaka, festival de l'homme nu au Temple de Saidai-ji à Nara
15-16 février : Yokote Kamakura Snow Festival, festival de la neige de Yokote
17-20 février : Hachinohe Enburi, festival de danse et de prière pour les moissons à venir à Hachinoe (ci-dessous)

Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » lun. mars 10, 2014 1:25 pm

Mars

1-14 mars : Shuni-e de Todai-ji, cérémonie du puisage de l'eau durant lequel les moines bouddhistes se repentent, portent d'énormes torches de pin allumées et puisent de l'eau sacrée

Image


3 mars : Hina Matsuri, fête des filles ou fête des poupées

Image

Comme chaque année, le 3 mars, au Japon, on fête Hina Matsuri : littéralement, la fête des poupées, et surtout la fête des filles !

Hina Matsuri, littéralement, c’est la fête des poupées et c’est un jour entièrement consacré aux petites filles. On prie pour leur croissance et le bonheur de leur vie future. Pendant les quelques jours précédant cette fête, les petites Japonaises exposent des poupées un peu spéciales, les Hina-ningyo. Ces précieuses poupées représentent des personnages de la cour impériale de l’ère Heian (Heian signifiant paix, période qui court de 794 à 1185, très propice aux arts). Elles ne sont sorties de leur carton qu’à cette occasion et sont disposées sur des estrades à plusieurs niveaux, avec le couple impérial sur le plus haut. À l’époque Heian, les poupées protégeaient des mauvais esprits. Elles doivent être rangées le soir du 3 mars, sinon la fille de la maison ne pourra pas se marier avant un an mais cette fête est célébrée dans de nombreux foyers, qu’il y ait une fille à marier ou non. C’est aussi l’occasion de se régaler de sushi, de hina arare (biscuits à base de riz) et d’autres mets délicieux, ainsi que de sake.

Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mer. mars 12, 2014 12:48 pm

14 mars : White Day, les garçons offrent un cadeau aux filles, en retour de la Saint-Valentin
15-16 mars : Aso Dai-Himonjiyaki, festival du feu au volcan du Mont Aso

Image

15 mars : Tagata Hounen Matsuri, festival de la fertilité à Komaki
16-17 mars : Sagicho Matsuri, à Ômihachiman, on met le feu à des flotteurs en bambou et les gens dansent
20 mars : Shunbun no Hi, équinoxe de printemps

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » mer. mars 12, 2014 3:09 pm

C'est très beau, toutes ces fêtes ( notamment la fête des poupées décrite juste avant ) j'apprend vraiment beaucoup de choses par ce topic ( qui manquait vraiment )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » jeu. mars 13, 2014 12:19 pm

Avril

8 avril : Hana Matsuri, fêtes des fleurs
13-20 avril : Kamakura Matsuri, festival célébrant la société des samurai de la période médiévale à Kamakura
13 avril : Yayoi Festival, parade à Nikkô
14-15 avril : Takayama Matsuri, festival de parades célébrant l'artisanat du 15e siècle à Takayama

Image

29 avril-5 mai : Golden Week, semaine couvrant plusieurs jours fériés durant laquelle de nombreux Japonais partent en vacances
29 avril : Shôwa no Hi, anniversaire de l'empereur Shôwa et début de la Golden Week

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » ven. mars 14, 2014 12:27 pm

Mai

Golden Week : le Japon se détend pour une semaine de vacances uniques !

Image

Il est temps de vous parler d’un moment très attendu dans l’année, pour le peuple japonais tout entier : la Golden Week, dite « La Semaine d'or » en français. Elle dure en général cinq jours et est rythmée de plusieurs jours fériés consécutifs, pendant lesquels la plupart des Nippons prennent leurs vacances pour se reposer et voyager. En effet, les travailleurs japonais disposent de vingt jours de vacances, mais il est très rare qu’ils les utilisent. En revanche, ils acceptent volontiers les périodes de congés que leur offrent les jours fériés pour souffler un peu. La Golden Week est donc extrêmement importante pour eux ! La frénésie du voyage débute le 29 avril et se termine le 5 mai :

:arrow: 29 avril - Shôwa no Hi (昭和の日), date d'anniversaire de l'empereur Shôwa Hirohito
:arrow: 3 mai - Kenpô Kinen Bi (憲法記念日), jour de commémoration de la constitution
:arrow: 4 mai - Midori no Hi (みどりの日), jour de la nature
:arrow: 5 mai - Kodomo no Hi (子供の日), jour des enfants

Cette semaine touristique se place dans le Top 3 des saisons les plus chargées pour partir en vacances, avec le Nouvel An et Obon. Au Japon, tout le monde planifie des mois à l’avance son voyage pour la Golden Week ! Les écoles, universités et la plupart des entreprises dans tout le pays ferment leurs portes pendant cette semaine de fêtes et célébrations. Vous l’aurez donc bien compris, elle porte bien son nom : les entrées record des lieux touristiques font que les dirigeants du secteur l’appellent la Golden Week. Pour tous ceux qui souhaiteraient visiter l’archipel pendant cette période : attendez-vous à voir les gares, aéroports et endroits les plus touristiques bondés ! Et aujourd’hui, tout le pays du Soleil levant vit au rythme du Shôwa no Hi, la première des fêtes qui caractérisent et animent la semaine d’or ! Suivant la coutume selon laquelle la date de naissance du nouvel empereur de chaque nouvelle ère est décrétée Fête nationale du Japon, ce jour célèbre la naissance de l’Empereur Shôwa et plus particulièrement de l’ère Shôwa en général. C’est une journée de rélexion sur tous les événements ayant eu lieu durant cette période.

Image
Image

Les Koi Nobori (drapeaux en forme de carpes) du Kodomo no Hi, le dernier jour de la Golden Week

3 mai : Kenpô Kinen Bi, jour de la commémoration de la constitution

Image

Le 3 mai est un jour férié au Japon, il fait partie de la Golden Week et correspond au jour la commémoration de la Constitution !

Pendant le Kenpô Kinen Bi (憲法記念日), l’archipel entier célèbre l’entrée en vigueur de la Constitution japonaise, qui prend effet le 3 mai 1947 exactement, peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est un jour très important puisqu’à cette époque, de profonds changements ont autant marqué la mentalité des Japonais que la société entière : interdiction de déclarer la guerre, reconnaissance des Droits de l'Homme et de la souveraineté du peuple. Depuis, durant le Kenpô Kinen Bi, les Japonais ont l'habitude de faire un vœu pour la prospérité de leur pays. C’est également l’occasion pour le peuple nippon de réfléchir aux lois de leur pays et à la vraie signification de la démocratie. Exceptionnellement, la Diète nationale (le parlement japonais - Kokkai-Gijido -, situé à Tôkyô) ouvre ses portes au public ce jour-là.

Image
Image

3-4 mai : Hakata Dontaku, plus de 2 millions de Japonais assistent à des performances traditionnelles et une parade de chars dans les rues de Fukuoka
3-5 mai : Hamamatsu Festival, concours de cerf-volant dans les dunes de sable de Hamamatsu

Image

4 mai : Midori no Hi, jour de la nature

Image

Célébrée tous les ans le 4 mai, le Midori no Hi (みどりの日, Jour de la Nature) a pour objectif d’encourager l’amour et le respect de la nature, et de valoriser ses bienfaits. Les origines de cette célébration remontent à l’anniversaire de l’Empereur Hiroshito (ou Empereur Shôwa, selon son titre posthume), qui était fêtée le 29 avril de chaque année, jusqu’à sa mort en 1989. Depuis, cette journée a été renommée Midori no Hi, en hommage à sa passion pour la botanique. En effet, l’Empereur portait un intérêt particulier à la faune et la flore, et avait notamment travaillé avec l’Institut biologique du palais impérial sur la classification des plantes et des animaux marins. Ce n’est qu’à partir de 2007 que la fête de la nature est déplacée au 4 mai et que le 29 avril redevient le Shôwa no Hi, pour célébrer l’empereur qui régna pendant 62 ans et qui devint un véritable symbole de la nation, le 3 mai 1947, après ratification de la nouvelle Constitution. La coutume veut que pour la journée verte, tous les Japonais en profitent pour planter des arbres, nettoyer les sites naturels et promouvoir la protection de l'environnement, qui est très chère à ce pays !

ImageImage

5 mai : Kodomo no Hi, jour des enfants

Iris, carpes aériennes, culture de samouraïs... le 5 mai regorge de symboles ancestraux. C'est le Kodomo no Hi, un jour très spécial pour tous les petits garçons japonais ! Mais il est aussi temps de profiter des derniers moments de vacances : cette fête clôt la fameuse semaine dorée (Golden Week)!

Image

Malgré son nom, le Kodomo no Hi (子供の日, Jour des enfants) est surtout un jour consacré aux garçons, d'où son appellation d’origine Tango no Sekku (端午の節句, Jour des garçons). Les filles ont elles aussi leur propre fête le 3 mars, pour Hina Matsuri (ひな祭り, la fête des poupées).

Image

Auparavant, la tradition voulait que les garçons reçoivent leur armure de samouraï, mais maintenant, c'est l'occasion pour les parents de prier pour que leur fils devienne fort, courageux et qu'il reste en bonne santé. Pour conjurer le mauvais sort, on suspend des feuilles de shôbu et de yomogi aux portes des maisons. Les enfants prennent des bains d'iris (shōbu-yu) pour l'occasion et ont parfois même le droit de boire du saké aromatisé à l'iris !

Bien que les garçons soient à l'honneur, les filles ne sont pas pour autant mises de côté. Elles sont en effet, ce jour-là, les invitées des garçons qui doivent, selon la coutume, leur offrir des pâtisseries traditionnelles préparées pour l'occasion : des Chimaki et des Kashiwa Mochi. Mais ce qu'on peut le plus admirer tous les ans au 5 mai, ce sont les Koi Nobori (鯉幟, littéralement « bannière carpe »), accrochées un peu partout dans les jardins et au-dessus des rivières, par tous les foyers ayant eu au moins un garçon. Le symbole de la carpe vient d'une vieille légende chinoise qui dit qu'une carpe aurait remonté le Fleuve Jaune pour se transformer en dragon avant de s'envoler vers le ciel. Ce poisson symbolise donc la force et la persévérance.

Tous ces rites symboliques permettent de souhaiter bonheur et santé aux enfants. Chacun représente la purification, la croissance, la force et le courage, et la persévérance !

Image

Il existe plusieurs sortes de Nobori représentant chacun un membre de la famille.
La première (magoi), la plus grosse en général et de couleur noire représente le père.
En dessous, on retrouve la deuxième (higoi) en rouge qui représente la mère.
Et pour chaque enfant de la famille, on ajoute une petite carpe.
Parfois, il est possible de voir tout en haut une bannière multicolore (fukinagashi),
symbolisant le flot de la rivière.


ImageImage

Chimaki (à gauche, une pâte de riz enveloppée dans des feuilles d'iris ou de bambou) et Kashiwa Mochi
(à droite, des gâteaux de riz fourrés à la confiture de haricots rouges enveloppés dans des feuilles de chêne)


11 mai : Ukai, pêche traditionnelle avec des cormorans
15 mai : Aoi Matsuri, défilé rassemblant 500 personnes en costumes anciens dans les rues de Kyôto, ce défilé existe depuis plus de 1 000 ans

Image

16-17 mai : Takigi O-Noh, spectacle de théâtre musical en plein air éclairé par de grands feux de joie
16-18 mai : Sanja Matsuri, l'un des trois grands festivals shinto à Tôkyô
17-18 mai : Shunki Reitaisai, grand festival du printemps durant lequel un millier d'hommes vêtus en guerriers samurai défilent au Nikko Toshogu, monument classé au patrimoine mondial de l'humanité
18 mai : Mifune Matsuri, défilé de bateaux à Kyôto

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » sam. mars 15, 2014 12:07 pm

Juin

1-2 juin : Takigi O-Noh, spectacle nocturne de théâtre musical au Temple Heian Jingu à Kyôto
14 juin : Chagu Chagu Umako, depuis un village de montagne, 100 chevaux descendent jusqu'au Temple Onikoshi-Sozen-jinja d'Ukai au son des cloches

Image

14 juin : Otaue Rice Planting, on prie pour une bonne récolte de riz autour de danses et de chants
15 juin : Sanno Matsuri, 300 personnes en costumes anciens marchent en procession au cœur de Tôkyo

Image

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » dim. avr. 06, 2014 12:43 pm

Juillet

1er juillet : Ouverture du Mont Fuji à l'escalade, jusqu'au 31 août
7 juillet : Tanabata Matsuri, la fête des étoiles
10 juillet-6 août : Pacific Music Festival, un festival de musique classique
10 juillet : Hôzuki-Ichi, la fête des « 46 000 jours » au temple Sensô-ji d'Asakusa
11-13 juillet : Sôma noma-oimatsuri, fête du domptage des chevaux
13-16 juillet : O-Bon, un festival bouddhiste honorant les esprits des ancêtres
15 juillet : Ouverture de la saison des tournois d'été de sumo
17 et 24 juillet : Gion Matsuri, grande procession de chars du festival Gion Matsuri, pour inviter les dieux à sortir et à protéger la ville des mauvais esprits.
20 juillet : Umi no Hi, Jour de la mer
24-25 juillet : Tenji Matsuri, le festival des Dieux, est un des trois grands festivals du Japon et se tient près du sanctuaire Osaka Tenman-Gu et honore la déesse de l'étude et de l'art
31 juillet : Kosui Matsuri, fête des lanternes avec feux d'artifice, se déroulant sur le lac Ashi

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » lun. avr. 07, 2014 12:11 pm

Août

1-7 août : Nebuta Matsuri, le festival d'Été de Aomori et de Hirosaki, durant lequel se déroule une procession d'immenses figures en papier reproduisant l'image de personnages et scènes historiques célèbres
3 août : Asagao-te, une exposition de fleurs au sanctuaire Yasukuni
4-7 août : Kantô Matsuri, des milliers de lanternes éclairent la ville lors de cette fête, qui célèbre la prospérité et une bonne récolte
8-16 août : Carnaval de Kamakura, avec l'élection de « Miss carnaval »
12-15 août : Awa-Odori, le plus grand festival de danse du Japon, célébré à Tukoshima, durant la période O-Bon
13-15 août : O-bon, le festival bouddhiste honorant les esprits des ancêtres (dans la plupart des préfectures)
15 août : Fête des lanternes, se déroulant au temple Asakasa Kannon-ji
16 août : Daimonji Gozan Okuribi, un spectacle de feu se tenant sur cinq collines de la ville de Kyôto. Ce célèbre événement marque la fin du O-Bon
19 août : Festival International du film d'Animation, organisé par Association Internationale du Film d'Animation (ASIFA)
26 août : Shishimai, la danse du lion au sanctuaire Mitsumine
27-28 août : Carnaval de Samba d’Asakusa, un grand défilé haut en couleur avec des milliers de participants entre les rues Kaminarimon-dori et Umamichi-dori, à proximité du temple Senso-ji

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mar. avr. 08, 2014 1:14 pm

Septembre

1-3 septembre : Festival "Owara Kaze no Bon", à l'occasion duquel le petit village montagnard rattaché à la ville de Toyama s'illumine de milliers de lanternes de papier
1er septembre : Commémoration du tremblement de terre de 1923 de Kanto
7-21 septembre : Tournois de Sumo à Tôkyô
8 septembre : Kangetsu-ka, la soirée claire de lune consiste en la contemplation de la pleine lune d’automne
15 septembre : Keirô no Hi, le jour des personnes âgées
15 septembre : Tsukimi (ou O-Tsukimi), la fête de la lune
23-24 septembre : Festival de la mer, dans l'ensemble des villes portuaires du Japon
23 septembre : Aiba-no-Hi, la journée du cheval, avec des découvertes ludiques du cheval pour les plus petit et des démonstrations Yabusame (archerie équestre) au parc Baji-Kôen
23 septembre : Shûnbun no Hi, jour célébrant l'équinoxe d'automne
26 septembre : Célébration des poupées « Ningyô-kuyô », une cérémonie religieuse pour la mémoire des poupées dont les propriétaires désirent se débarrasser au petit sanctuaire Kiyomizu-kannon-dô surplombant le lac d'Ueno

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » mer. avr. 09, 2014 12:17 pm

Octobre

1er octobre : Koromogae, jour marquant le changement de garde-robe
6 octobre : Shakai Fukushi Ôzumô, combats de sumo non professionnels
7-9 octobre : Kunchi matsuri, la danse du dragon, un festival d'automne se tenant au sanctuaire Suwa
11-12 octobre : Nagoya Festival, un important défilé en costumes traditionnels dans les rues de Nagoya
11-13 octobre : Festival de Naha, une corde géante portée par des centaines hommes en tenue traditionnelle défile dans les rue de Naha
13 octobre : Taiiku no Hi, jour de l'éducation physique
14-19 octobre : Doburoku matsuri, la fête des récoltes, durant laquelle les habitants des villages qui composent Shirakawago offrent leurs remerciements et prières au dieu de la montagne pour leur sécurité et une bonne récolte
17 octobre : Tosho-gu Fall Festival, un défilé de samurai portant un temple portatif
22 octobre : Jidai matsuri, la fête des âges révolus
22 octobre : Kurama matsuri, la fête du feu
28 octobre : Festival Kansho Matsuri, le festival de la « pomme de terre sucrée », au temple Meguro Fudôson
30 octobre-3 novembre : Festival d’automne, Ce festival propose d’importants événement culturels: archerie équestre, Nô, kyôgen, sankyoku

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » jeu. avr. 10, 2014 12:54 pm

Novembre

1-7 novembre : Meiji-jingû, fête importante en souvenir de l'anniversaire de l'empereur Meiji
3 novembre : Bunka no Hi, le jour de la culture
10 et 22 novembre : Tori-no-ichi, la foire du coq, destinée à porter chance et prospérité
15 novembre : Shichi-go-san, la fête des enfants de 7, 5 et 3 ans
23 novembre : Kinro Kansha no Hi, la fête du travail
29-30 novembre : Festival du saké, avec des démonstrations de musiques et de danses sacrées

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 10, 2014 6:02 pm

que de fêtes !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » jeu. avr. 10, 2014 6:40 pm

Attends y a encore un mois. :mrgreen:

Somewhere
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61121
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Somewhere » ven. avr. 11, 2014 12:06 pm

Décembre

2-3 décembre : Chichibu Yo Matsuri, l’un des plus grands festivals traditionnels japonais, avec des parades, des danses et de la musique
8 décembre : Hari-Kuyô, le festival des aiguilles cassées, durant lequel des offrandes et des danses rendent hommage aux esprits ayant servi aux tisserands et couturiers
14 décembre : Gishi-sai, un festival en mémoire de la mort des 47 rônin
17-19 décembre : Hagoita-Ichi, la fête des raquettes
17-18 décembre : Daruma Ichi, festival des daruma, des figurines à vœux japonaises
23 décembre : Tennô Tanjôbi, jour de l'anniversaire de l'Empereur
25 décembre : Noël
31 décembre : Namahage, un rituel japonais pratiqué lors du nouvel an dans la péninsule d'Oga, lors de laquelle de jeunes gens se déguisent en démons
31 décembre : Omisoka, Réveillon du Jour de l'An

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92095
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Fêtes et festivals japonais

Messagepar Scarabéaware » dim. avr. 26, 2015 10:39 pm

Tiens d'ailleurs y aura des photos à remettre et voir l'actualité des fêtes et festivals cette année dis donc :mrgreen:


Retourner vers « Culture et cinéma asiatiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités