Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Culture asiatique au sens large, littérature et Histoire japonaise, chinoise, Histoire des pays d'extrême Orient, arts asiatiques, calligraphie, univers des samouraï, etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 299149
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar phoenlx » sam. mars 31, 2018 12:20 am

Image

J'ouvre un topic pour évoquer le dit du Genji (Genji monogatari en japonais) Il s'agit d'une oeuvre majeure de la littérature japonaise, datant du XIème siècle, l'intrigue se déroulant à l'époque de Heian. Elle a donné à lieu à plusieurs adaptations sous forme de films, de films d'animation, de mangas, et ce topic servira à parler aussi de ces dernières ainsi que les divers objets d'arts, illustrations sous forme d'éventails, paravents et autre que l'oeuvre a suscité à travers les siècles (certaines sont très belles)

Le roman aurait été composé par Murasaki Shikibu, une dame de la cour de Heian-kyô (l'actuelle Kyôto) à une époque qui se situerait peu après l'an mille. L'original n'existe plus mais le récit s'est longtemps transmis sous forme de manuscrits.

Le roman (considéré comme une histoire vraie) raconte et célèbre la vie d'un prince impérial d'une grande beauté, également poète accompli et charmeur de femmes, ainsi que la vie de son fils Kaoru. Toutefois, bien que le roman soit présenté comme une histoire vraie, on pense généralement que Murasaki Shikibu s'est inspirée de Fujiwara no Michinaga (966-1028) un homme d'État réputé.

voici ce qu'on peut lire sur le web à propos de cette oeuvre :
Il s'agit pour beaucoup du premier roman psychologique du monde. Le caractère intemporel des relations humaines y est pour beaucoup et, si les us et coutumes de la Cour peuvent nous être étrangers, les vicissitudes que rencontrent les personnages sont bien plus familières. Par bien des aspects, l'œuvre est une critique incisive et complète des mœurs décadentes de la Cour de Heian, mais avec un regard intérieur, intime car, après tout, l'auteur est elle-même un membre de la Cour. Si on prend en compte la date de l'œuvre, les sujets abordés sont très en avance sur leur temps. Il y a là la femme bafouée, le mari jaloux, la courtisane, le séducteur impénitent, la fascination du pouvoir, les différentes classes sociales, l'argent.

Le roman est aussi un recueil précieux des différents arts qui ponctuaient la vie à la Cour tant ces derniers faisaient partie intégrante du protocole et des réceptions.

Une des difficultés majeures de lecture réside dans le fait que les personnages (plus de deux cents) sont presque tous nommés uniquement par leur titre dans la Cour impériale. L'histoire durant plusieurs dizaines d'années, les protagonistes évoluent et donc changent de titre. Les lecteurs et les traducteurs contemporains utilisent divers sobriquets pour suivre les nombreux personnages du roman.

Image


Il existe au Japon un musée "dit du Genji" situé à Uji (petite ville proche de Kyoto) dédié à ce fameux roman et à la culture de l'époque Heian. On peut y admirer notamment diverses peintures et rouleaux de la cour impériale. voici quelques images (source)

Image

Image

Image

Image

Je signale quelques adaptations de cette oeuvre ;

Tout d'abord le Roman de Genji(ci-dessous ; film de 1951 réalisé par Kōzaburō Yoshimura)

Image

Voici un commentaire sur ce film par le critique de cinéma américain Donald Ritchie:
Le Roman de Genji (...) reflète sa propre époque autant que celle de Shikibu Murasaki. Le Genji de Kōzaburō Yoshimura fut tourné une année seulement avant la fin de l'occupation, et nous y voyons un Japon en train de se redéfinir. Les scènes possèdent clairement un parfum du milieu du XXe siècle. Les dames de la cour négligent leurs leçons de calligraphie et se précipitent, telles des groupies, en direction des portes afin de voir passer le sexy Genji. (...) Dame Murasaki elle-même est interprétée par Nobuko Otowa, quintessence de la fille moderne des années cinquante. »


on peut citer aussi le film d'animation plus récent : Le roman de Genji ou en japonais : Murasaki Shikibu Genji Monogatari

Image

Il s'agit d'un film d'animation sorti en 198, produit par le studio Group TAC et réalisé par Gisaburō Sugii

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 299149
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar phoenlx » sam. mars 31, 2018 12:45 am

Je poste une émission France Culture sur cette oeuvre : https://www.franceculture.fr/emissions/ ... les-grands
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

yoko
Nouvelle guerre sainte
Nouvelle guerre sainte
Avatar du membre
Messages : 8287
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar yoko » sam. mars 31, 2018 10:13 am

Il existe également un très beau manga sur Le dit du Genji de Waki Yamato, je possède le tome 7, c'est très grand format avec des illustrations couleurs

Image

Biographie de l'auteur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Waki_Yamato
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 299149
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar phoenlx » sam. mars 31, 2018 10:14 am

ah oui justement j'étais en train de chercher des informations sur le manga, merci pour le lien !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Le fléau de Durin
Le fléau de Durin
Avatar du membre
Messages : 82738
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar Scarabéaware » mar. mai 15, 2018 6:04 pm

Y aurait quelques oeuvres à se voir pour le Dit du Genji, par contre quand à lire le livre, j'ai l'impression qu'il faut sérieusement bien s'accrocher avec le nombre de personnages et le fait qu'ils soient surtout appelés par leurs titres, pire que le Silmarillion :lol:.
M'enfin bon, ça m'a l'air intéressant tout ce que ça donne et y a quelques belles représentations :D.

Autrement, je viens relayer là une annonce à propos du film d'animation : https://www.manga-news.com/index.php/ac ... VD-Blu-ray

Il sortira le 3 juillet, du coup il sera dispo à la Japan Expo :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 299149
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le dit du Genji (oeuvre littéraire et adaptations)

Messagepar phoenlx » mar. mai 15, 2018 6:12 pm

super bonne nouvelle :o
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Culture et cinéma asiatiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité