Kenji Miyazawa

Culture asiatique au sens large, sujets sur le Japon, la Chine, religions et arts asiatiques, calligraphie, univers des samouraï, mythes et légendes, kojiki, yokaï, littérature et Histoire japonaise ou d'autres pays Extrême Orientaux, cuisine japonaise etc.
Meleor
Captivité de Melkor
Captivité de Melkor
Avatar du membre
Messages : 10592
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Kenji Miyazawa

Messagepar Meleor » dim. juin 07, 2020 3:55 pm

Image

Kenji Miyazawa (宮沢 賢治, Miyazawa Kenji?), né le 27 août 1896 à Hanamaki, dans la préfecture d'Iwate, et mort dans la même ville le 21 septembre 1933, est un poète, romancier et auteur de contes et nouvelles japonais. Il fut également connu pour sa ferveur bouddhique et son militantisme social.
(5008) Miyazawakenji, un astéroïde découvert en 1991, a été baptisé en son honneur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kenji_Miyazawa

Bon j'ouvre un topic sur cet auteur japonais célèbre ayant notamment inspiré le film Goshu le Violoncelliste de Takahata mais connu surtout pour sa célèbre nouvelle Train de Nuit dans la Voie lactée. Mais ce serait réducteur de le réduire à ça car c'est un auteur très foisonnant, très lié au bouddhisme, créateur d'une œuvre très riche, polymorphe, très emplie de merveilleux, de contemplatif, d'inspirations cosmiques, bref un auteur qui peut donner envie de manger asiatique, de se balader dans la nature japonaise, de s'intéresser au bouddhisme, à la mythologie asiatique, à l'astronomie, l'agriculture, etc Et pourquoi pas de se regarder Voyage of Time de Terrence Malick car ça doit être un auteur pouvant plaire à ce cinéaste et qui aurait surement aimé ce film! :mrgreen:

Auteur surtout publié après sa mort au Japon dans les années 1930, il n'a donc pas été connu de son vivant mais est considéré comme un auteur majeur au Japon.



Une vidéo qui retranscrit bien tout ce que je viens de dire qui met en musique un poème de cet auteur nommé Les Astres Jumeaux qui est mentionné dans Pompoko:

Sylvain Moore

699 abonnés

Kenji Miyazawa: Les Astres Jumeaux (conte musical 1ère partie)
Conte musical sur un récit de Kenji Miyazawa, auteur d'une œuvre monumentale (16 vol. au Japon) et peu traduit en français. Les Astres Jumeaux sont deux petits Astres qui vivent dans des palais de cristal et sont chargés de faire tourner es étoiles dans le ciel en jouant de la flûte. J'ai trouvé ce conte dans un extrait du film "Pompoko" de Isao Takahata, distribué" par les studio Ghibli (Miyasaki), "Opération Gémeaux"...



https://www.japan.travel/fr/spot/483/

Lien pour nous présenter le Musée Kenji Miyazawa à Hanamaki.



Petite visite du Musée.

Petite visite aussi dans cette vidéo en anglais sur la vie de cet auteur:




Mellow In Japan

3,82 k abonnés

Kenji Miyazawa (宮沢 賢治 or 宮澤 賢治 Miyazawa Kenji, 27 August 1896 – 21 September 1933) was a Japanese poet and author of children's literature from Hanamaki, Iwate, in the late Taishō and early Shōwa periods. He was also known as an agricultural science teacher, a vegetarian, cellist, devout Buddhist, and utopian social activist.

Some of his major works include Night on the Galactic Railroad, Kaze no Matasaburo, Gauche the Cellist, and The Night of Taneyamagahara. Kenji converted to Nichiren Buddhism after reading the Lotus Sutra, and joined the Kokuchūkai, a Nichiren Buddhist organization. His religious and social beliefs created a rift between him and his wealthy family, especially his father, though after his death his family eventually followed him in converting to Nichiren Buddhism. Kenji founded the Rasu Farmers Association to improve the lives of peasants in Iwate Prefecture. He was also a speaker of Esperanto and translated some of his poems into that language.

He died of pneumonia in 1933. Almost totally unknown as a poet in his lifetime, Kenji's work gained its reputation posthumously, and enjoyed a boom by the mid-1990s on his centenary. A museum dedicated to his life and works was opened in 1982 in his hometown. Many of his children's stories have been adapted as anime, most notably Night on the Galactic Railroad. Many of his tanka and free verse poetry, translated into multiple languages, are still popular today.


Son premier recueil paru en français semble être celui-ci chez un autre éditeur en 1989:

Image

Train de nuit dans la voie lactée, traduit par Hélène Morita, Intertextes (collection "Lettres du monde"), 1989 (réédition 1991) ; réédition Le Serpent à Plumes (collection "Motifs"), 1995 (réédition 2000). Ce recueil comprend :

Train de nuit dans la Voie lactée
Gauche le violoncelliste
Matasaburo, le vent



Après Traversée de la neige, trois amples nouvelles parmi les chefs-d'oeuvre de Miyazawa, sans doute les plus marquées par la foi bouddhiste de l'auteur. Le violoncelliste Gauche, instruit par les animaux, qui deviendra virtuose et guérisseur. Matasaburo, l'écolier étrange, le fils du Vent, et Giovanni, le jeune rêveur dans le train de la Voie lactée : tous trois nous adressent, à la manière énigmatique et singulière du poète, des signes pour nous permettre de traverser la Rivière céleste et de peupler d'étoiles chaleureuses et brillantes le vide du Cosmos.



Biographie de l'auteur

Kenji Miyazawa (1896-1933) est l'un des plus grands écrivains japonais du XXe siècle. Il écrit ses contes dans les années vingt ou trente, à une époque où il se passionne pour l'astrologie et la cosmologie. Ainsi Train de nuit dans la voie lactée, récit qui se déroule pendant la nuit de la fête du Centaure, égare le lecteur dans un monde où le réel se dissout, un monde merveilleux, féerique. Ingénieur agricole, il consacre sa vie à l'amélioration des conditions de vie des paysans. Il s'intéresse aussi à la science, aux religions, à la musique. Génie solitaire, épris d'absolu, fervent bouddhiste, il conçoit la littérature comme une mission. Ses contes, écrits pour tous, n'ont pas pour but de divertir les enfants mais plutôt de parler à ce qu'il y a d'universel en l'homme.



Commentaires sur Amazon:



Meilleures évaluations


David Desjouhières
4,0 sur 5 étoiles
finesse et légèreté
Commenté en France le 19 avril 2008
Achat vérifié

Ces 3 nouvelles sont proches par l'esprit : univers de l'enfance peuplé de personnages réels et imaginaires à la fois, proximité avec la nature. Comme des rêves dont la substance ne donne pas de prise. On peut le lire en passant à travers où bien être touché. Question de goût et de moment.
4 personnes ont trouvé cela utile

Utile
Commentaire Signaler un abus

Sandrine57
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
4,0 sur 5 étoiles
Magnifique
Commenté en France le 6 janvier 2019

Gauche, un violoncelliste, améliore ses performances grâce à des professeurs étonnants et découvre que sa musique peut guérir.
Dans un village de montagne, des écoliers voient arriver un nouveau camarade, c'est Matasaburo, le fils du vent.
Giovanni, moqué par ses camarades, s'évade en montant dans le train de la voie lactée.

Animaux doués de la parole, garçon qui apparaît et disparaît avec le vent, voyage onirique dans les étoiles, en trois nouvelles Kenji Miyazawa mêle habilement le fantastique et le terrien. Au coeur de ses histoires, la nature omniprésente, le rêve, l'enfance mais aussi la disparition et la mort, ou plutôt le passage de la vie à la mort, comme un voyage vers l'au-delà empreint de sa foi bouddhiste.
Trois nouvelles, trois univers et toute une palette d'émotions : optimisme et sourire avec Gauche, nostalgie avec Matasaburo, magie, poésie, chagrin avec Giovanni.
Beauté des mots, poésie et onirisme, merveilleux et fantastique, pour un auteur à découvrir.
Une personne a trouvé cela utile

Utile
Commentaire Signaler un abus

Amazon Customer
5,0 sur 5 étoiles
Magnifique
Commenté en France le 11 septembre 2004

Ce livre est composé de 3 magnifiques nouvelles.
Dans la première histoire nous ferons la connaissance d'un musicien raté qui sera finalement aidé par des animaux.
Lors de la rentrée des classes, des enfant rencontreront un camarade bien étrange dont le nom évoque celui du "fils du vent", dans la deuxième nouvelle.
Dans la troisième et dernière histoire, Giovanni, petit garçon rêveur fera un voyage inoubliable dans le train de la voie lactée.
La poésie et les influences bouddhistes nous emportent dans des univers aux portes de la réalité.
Très bien écrites, ces histoires sont une excellente expérience pour qui veut découvrir la littérature Japonaise.
A lire absolument !!!
12 personnes ont trouvé cela utile

Utile
Commentaire Signaler un abus

Eugene
5,0 sur 5 étoiles
un voyage onirique
Commenté en France le 23 novembre 2007

3 petites nouvelles, 3 fabuleux voyages entre rêves et réalité. Extrêmement beau, superbement poétique, magnifiquement émouvant, dès que vous parcourirez les premières pages, votre esprit partira pour un long voyage onirique vers des limbes magiques.

Depuis la lecture de sa dernière nouvelle 'Train de nuit dans la voie lactée', je ne regarde plus les étoiles de la même manière...



Liens vers les critiques Babelio:

https://www.babelio.com/livres/Miyazawa ... ctee/19548


Tetrizoustan 12 octobre 2019
★★★★★

Kenji Miyazawa, singulier personnage, poète et auteur de contes, inpublié de son vivant, classique aujourd'hui, socialiste, bouddhiste, espérantiste, violoncelliste, et un des rares détenteurs de la carte d'abonnement illimitée du Galaxy Express.
La pluie ne m'abat pas
le vent ne m'abat pas
ni la neige ni la canicule en été
Je le découvre avec ce recueil de 3 contes. Au Japon, ce sont des classiques pour enfants comme adultes, ils sont empreints de mystère, de spiritualité, et d'un réseau subtil d'indices et de correspondance qui réclame bien une seconde lecture pour être appréciée.
Gauche le violoncelliste a fait l'objet d'une magistrale (et fidèle, je l'ai regardée, du coup) adaptation en film animé par Isao Takahata (le Tombeau des Lucioles). C'est la plus accessible des 3 histoires. Un musicien maladroit recoit la visite d'animaux qui l'aident à développer son art et son coeur (la traductrice a remplacé le tanuki par un blaireau, est-ce pardonnable ?).
Matasaburo le Vent, chronique d'écoliers villageois accueillant un nouveau venu mystérieusement lié au Vent, pour moi le plus mystérieux des trois (tu l'as déjà dit), bon, celui que j'ai lu au moins pour le plaisir de la découverte de ces garcons entre l'école communale et les escapades dans les champs et les bois. (Pas d'adaptation en anime en vue, mais en film avec acteurs, ils l'ont fait)
Le Train de la Galaxie (lui aussi adapté en un très beau film fidèle en 1985, de Gisaburô Sugii, je l'ai vu aussi !). C'est le voyage onirique de deux jeunes garçons le long de la Voie Lactée - qui au Japon est une rivière céleste (ama no gawa 天の川) - tout en splendeur visuelle et lumineuse des paysages célestes traversés, des rencontres de personnages, des mystères qui sont ceux de la vie et de la mort, et une fin poignante. Une atmosphère particulière, voire déroutante, et un récit à échos et correspondances, que l'on peut redécouvrir à chaque fois, à mon avis.
Ce conte a inspiré de nombreuses oeuvres, du Galaxy Express 999 de Reiji Matsumoto (Albator) qui a exactement le même nom (Ginga Tetsudô 銀河鉄道), à l'île de Giovanni en 2014 nommée d'après un des deux personnages.
Et pour finir avec les films d'animation, la vie de Kenji Miyazawa a inspiré un anime biographique pour le centième anniversaire de sa naissance en 1996, inédit en français, avec des chats anthropomorphiques. Votre mission Tetrizoustan, si vous l'acceptez, c'est de prendre le train de la voie lactée pour aller dans la constellation Nyaa dénicher cette perle espérée. Mais pas question d'acheter un billet, c'est trop tôt. Je resquillerai.



Bon allez je parlerai des autres œuvres plus tard! :D :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 336792
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Kenji Miyazawa

Messagepar phoenlx » dim. juin 07, 2020 4:48 pm

Ah oui on en avait parlé un peu avec scarabée, j'aimerais bien trouver et lire son Train de nuit dans la Voie Lactée,
c'est le roman qui a un peu inspiré Galaxy Express 999 (de leiji Matsumoto !)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Kenji Miyazawa

Messagepar Scarabéaware » dim. juin 07, 2020 9:39 pm

Et il serait bon de voir aussi le film d'animation qui adapte sa nouvelle :D. Puis tiens, on avait noté pour un recueil mais apparemment la nouvelle est présente dans un autre avec plein d'autres :

Traversée de la neige et autres récits, traduit par Hélène Morita, Noël Blandin, 1991. Ce recueil comprend :

Train de nuit dans la Voie lactée
Gauche le violoncelliste
Matasaburo, le vent
Place de Pollano
Les Ours de la montagne Nametoko
Le Cyprès et les pavots sauvages
La Grue et les dahlias
Le Quatre du mois des narcisses
La Poire sauvage
Traversée de la neige


En tout cas merci Meleor de nous faire dans la présentation de cet auteur notable du Japon :super:. Et pour le musée ça a l'air pas mal :D.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Meleor
Captivité de Melkor
Captivité de Melkor
Avatar du membre
Messages : 10592
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Kenji Miyazawa

Messagepar Meleor » lun. juin 08, 2020 12:25 am

Oui ce film je l'ai! Et j'ai le petit recueil de trois nouvelles, ça m'énerve de pas avoir l'autre mais je connaissais pas son existence ayant pas fait assez de recherches Wikipédia! Mais en fait j'ai juste regardé sur Amazon et il y était pas surement car trop vieux donc à voir si on peut les trouver dans d'autres petits recueils ce qui me manque et si pour le prix ça reviendrait pas au même. :D :mrgreen:


Retourner vers « Culture et cinéma asiatiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité