Créatures et divinités du folklore japonais (Kamis, Yokaï)

Culture asiatique au sens large, littérature et Histoire japonaise, chinoise, Histoire des pays d'extrême Orient, arts asiatiques, calligraphie, univers des samouraï, etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Créatures et divinités du folklore japonais (Kamis, Yokaï)

Messagepar phoenlx » mar. avr. 29, 2008 3:19 pm

Je fais un peu de pub pour un bouquin que je conseille à tous les passionnés de mythologie japonaise mais aussi à tous les passionnés de créatures légendaires tout court : Esprits et créatures fabuleuses du Japon, rencontre à l'heure du boeuf

Image

C'est vraiment un chouette ouvrage que j'ai découvert à la FNAC ya pas longtemps ; Il a été écrit par un membre du clan Takeda et .. voilà en fait j'avais un peu découvert sa description sur un topic du forum du Clan et j'ai pas pu résister. C'est un bestiaire qui aborde plus de 80 créatures fantastiques, depuis les dragons jusqu'aux araignées géantes, oni, kappa etc. Il est surtout superbement illustré

le blog de l'auteur : http://shiruban.over-blog.com/

Tiens c'est Stymphalos je crois l'autre jour qui me demandait des infos sur les renards au Japon, il y a des pages intéressantes là-dessus, notamment les renards à 9 queues (que je n'ai pas encore lu cependant)

Je profiterai de ce topic pour parler un peu des créatures diverses du folklore nippon et aussi des Kami et autres esprits dans le shintoïsme. C'est intéressant notamment par rapport aux manga où les retrouve souvent.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. avr. 29, 2008 5:25 pm

Je commence un peu le topic en abordant la religion shintoïste au Japon et les fameux Kami Bon je ne suis pas un expert en la matière mais je vous dis ce que j'ai appris un peu au hasard de mes pérégrinations sur la toile et lectures autour de tout ça ( je reprend, synthétise, et complète un peu une page web ancienne de mon site web ..)

Le shintô est la religion originelle du Japon, basée sur le Kojiki (sa Bible en quelque sorte) qui a été écrit en 712 de notre Ere.

Il s'agit d'une religion issue d'influences multiples : l'animisme ancien, le taoïsme et sa philosophie naturelle, le bouddhisme, le culte des ancêtres, le culte du Soleil .. Le shintô a beaucoup évolué depuis ses débuts mais il est le fondement même de la culture japonaise et le connaître mieux revient je pense à mieux appréhender cette culture, notamment le rapport des japonais à l'autre, au monde, aux dieux, à la nature, au travail, à l'esthétique etc... Je lance donc un petit topic la dessus j'espère qu'il intéressera les amoureux de culture nippone (Conan s'il repasse devrait nous fair epartager son savoir j'espère ! )


Les kami, ou esprits de la nature

Les shintoïstes voient en toute chose un esprit appelé Kami. Shintô signifie d'ailleurs : "voie des Kami". Il existe une myriade de Kami. Autant pour les objets qui nous environnent que pour les choses abstraites comme les saisons, des lieux, l'esprit des morts, le vent, le tonnerre etc ..

On citera par exemple Fuku-no-kami le Kami amenant de bonnes récoltes, qui était vénéré dans les villages et pour lequel on faisait des chansons et danses. Ou encore Magatsu-Kami annonciateur de désastres, Fuji, le Kami du célèbre Mont Fujiyama...

Allez une photo rien que pour régaler les yeux
Image

Chaque village avait son Kami, sa divinité locale en quelque sorte, et son propre sanctuaire shintô pour le vénérer. Certains déifiaient le Kami de l'eau : Ryu-jin ou petit dragon (petite remarque linguistique, vous remarquerez bien sûr la racine "ryu" dans le nom que tout fan de Saint Seiya qui se respecte commence à connaître :D ),

D'autres vénéraient le kami d'un vieil arbre etc. Quand quelqu'un mourrait au village son esprit devenait un petit Kami qui allait ensuite au sanctuaire.

Au Japon on vénère en fait énormément les Kami des ancêtres (Kami-Dana) : Dans chaque famille se trouve un autel des ancêtres sur lequel sont déposées des objets, reliques, photos des défunts, et où l'on fait des offrandes diverses. La famille est un élément très important de la société nippone, les foyers comportent parfois 3 voire 4 générations. Et (c'est bien connu) ce sont même des valeurs qui s'exportent dans l'entreprise et l'école , et qui se retrouvent à travers un certain respect de la hiérarchie, des anciens devenu un peu emblématique.

La hiérarchie des Kami

Il existe des hiérarchies et des classements parmi ces kami : on aura par exemple ceux qui sont associés au feu, à l'eau, à la terre, à l'air ou l'éther, les kamis lunaires et les kami solaires etc .. Les prêtres sont appelés Kamunushi et connaissent les rites à accomplir pour "faire descendre" les kamis dans des objets, formes, épées, etc .. Ceci peut se traduire par exemple non pas l'"incarnation" du kami en un objet mais la réalisation d'une action comme l'art de faire tomber la pluie etc .. Le Kami devient alors un Go-shintaï. C'est pas si éloigné que ça de certains rites chamaniques africains ou de certaines pratiques de l'hindouïsme en fait, et parfois ces rites en découlent.

Toutes ces pratiques sont très anciennes et sont finalement plus une série de rites, de coûtumes qui structurent la société japonaise de manière très forte (au point d'en être pratiquement le fondement constitutif de la Nation) qu'une religion au sens strict. Une tradition ésotérique assez complexe est d'ailleurs née de ce "terreau" et a donné naissance a maintes sectes.

Pour la petite histoire, le terme kamikaze vient de Kami, et de kaze (vent) : "esprit du vent" littéralement ou plus exactement "vent divin", "vent providentiel" et désignait au départ les vents qui, au 13ème siècle, anéantirent providentiellement les navires des attaquants mongols. Le terme s'est ensuite élargi au sens qu'on connait (les avions chargés d'explosifs de la seconde guerre mondiale qui s'écrasaient sur les navires ennemis, puis les pilotes eux-même ..)

Est-il utile de rappeler à ce propos que la religion shintoïste fut une arme utilisée par l'empereur pour plier le peuple sous son joug et le manipuler durant de nombreux siècles : l'empereur se considérant en effet comme le descendant de Amaterasu (le Kami du nouveau Soleil) dont il imposa le culte, et qui était censé dominer tous les autres Kami. Alors j'ai du déjà faire un petit topo une fois sur Amateratsu (faut farfouiller dans les topics)

C'était en fait un Kami féminin , une déesse, la "reine du monde" considérée comme fondatrice de la Nation Japonaise. Son nom signifie : "qui brille au paradis".

Le shintoïsme est aussi l'un des éléments qui sous-tend le Bushido (le code des valeurs morales du parfait samouraï) notamment pour toute la vénération religieuse de la patrie et de l'empereur : il était dit que "pour le devoir, le samouraï répand son sang comme le cerisier laisse tomber ses fleurs"...

Un autre aspect important du shintoïsme avec la vénération de la nature et le culte des Kami est la purification. Il existe un rituel appelé Ô-haraï destiné à purifier le corps avant de pénétrer un temple. le rôle de l'eau à cet égard est fondamental avec ses vertues purificatrices et régénératrices et c'est pour ça que les cascades sont souvent sacrées et vénérées. On peut citer la cascade de Nachi (ci-dessous)
Image

Le but du rite de purification était d'obtenir le Makoto, la sincérité intérieure alliée à celle du corps.


Le shintoïsme est antérieur à l'arrivée du bouddhisme au Japon (introduit par la Chine en 552) mais il a évolué à travers lui, et inversement : le bouddhisme japonais s'est nourrit aussi de ces influences plus anciennes en intégrant les Kami comme des manifestations de Bouddha : En fait les Kami sont censés être certains des fameux boddhisattvas (les incarnations successives de Bouddha). A tel point qu'aujourd'hui en fait ces 2 religions sont très imbriquées. Dans beaucoup de familles japonaises on a surtout un mélange harmonieux des deux cultures. Cette union est appelée "Ryobu Shintô" ou "Shintô Duo".
Modifié en dernier par phoenlx le mar. avr. 29, 2008 5:54 pm, modifié 1 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. avr. 29, 2008 5:54 pm

LES ONIS ET AUTRES ESPRITS NEGATIFS

Le shintoïsme on l'a vu vénère maints esprits appelés Kami dont beaucoup sont positifs. Mais il en existe aussi beaucoup de maléfiques, provoquant par exemple des maladies, malédictions, typhons, incendies, ou capables même de prendre possession du corps de certains humains, d'où certains rites exorcistes pour les en chasser. A l'entrée des temples on agite une cloche pour les repousser. Mais en réalité les dieux pouvaient être à la fois bon et mauvais, la limite est trouble. C'est pourquoi ceux que je vais présenter maintenant , vous allez le voir, sont finalement pas si "terribles" que ça pour certains.


* Parmi ces Kami aux connotations plus maléfiques, on a tout d'abord les onis. (鬼 / おに)

Image

C'est l'équivalent de nos démons ou de nos ogres. On les représente en général avec des grosses dents, des cornes, des muscles, et on dit qu'ils mangent parfois les hommes... ou prennent l'apparence de jolies femmes pour attirer ces derniers. De nombreux jeux de rôle ont repri cette créature du folklore japonais dans leurs aventures. Ils y sont en général décrits comme des ogres des terres d'Orient, dotés de pouvoirs magiques impressionnants, d'un esprit retord, d'une apparence très repoussante, invisibles la journée, capables de se transformer à volonté en humain ou animal, et dont la haute silhouette de leur apparence de base, vêtue d'une robe flottante, semble glisser étrangement à la surface du sol ...


* Parmi les autres esprits et fantômes du shintoïsme, on a les Gaki. Il s'agit de démons perpétuellement affamés qui furent des hommes autrefois, mais qui n'ont pas eu de rite funéraire. C'est le fameux diable shintoïste : Emma-hôô qui est chargé de les renvoyer sur Terre sous cette apparence lorsqu'ils se présentent devant lui pour le Jugement.

Les gaki correspondent aux preta chez les chinois, les esprits affamés ou esprits faméliques. Le royaume des preta dans le bouddhisme est un état dans lequel on est à la merci d'un désir insatiable de nourriture, de richesse, de gloire, de pouvoir, ou de tous autres objets ou conditions. Dans cet état, on est consumé physiquement et spirituellement par un besoin impossible à satisfaire. On en attribue les causes à des tendances telles que l'avidité, la mesquinerie et la jalousie. Aux débuts du bouddhisme, le royaume des preta était considéré comme un lieu concret, situé à cinq cents yojanas sous la terre, où les êtres étaient affectés en rétribution d’actes graves et de dépossession d’autrui.

Alors je fais une petite parenthèse à propos de ces preta ( ou Gaki dans le folklore japonais) car il y a une allusion dans Saint Seiya : En effet l'enfer de la famine (l'un des 6 enfers de l'attaque de Shaka que le chevalier de la Vierge présente à Ikki ) est très très inspiré de ça, et le dessin notamment s'inspire beaucoup d'un célèbre rouleau : le rouleau des esprits faméliques.

Image

Continuons un peu avec les esprits "négatifs"

* Yuki-Onna
( ou yuki no ona, ou yuki onne )
Image
source

Il s'agit d'une belle femme à la peau très blanche, Kami de la neige, apparaissant souvent dans les contes populaires. Elle pouvait donner la mort rien que par le toucher à ceux qui se laissaient piéger par une tempête de neige, et son corps pouvait disparaître sous forme d'une sorte de pluie de neige. Elle a parfois une connotation positive parfois négative selon les histoires. En général elle apparaît sur le bord d'une route et vous demande de prendre son bébé. Elle rôde aussi près des huttes de montagnes pour attirer les hommes et leur voler leur âme.

Mais cette fée des glaces peut avoir un côté positif : c’est elle qui apporte à toute personne perdue dans une tempête de neige le doux sommeil de la mort, sans douleur. On raconte qu’une nuit où une tempête faisait rage, elle rencontra un bucheron et son apprenti réfugiés dans une hutte. Elle tua le bucheron : « Soudain des flocons de neige lui cinglant le visage le réveillièrent en sursaut. La porte de la cabane était ouverte et, dans la clarté de la neige, il aperçut une femme, tout en blanc, dans la pièce. Elle était penchée sur mosaku et lui soufflait au visage. Une fumée blanche immaculée s’échappait de ses lèvres. » (Lafcadio Hearn, Yuki-Onna) mais épargna par pitié le jeune apprentis contre la promesse de ne jamais raconter qu’il l’avait vue. Les années passant, le jeune apprenti se maria avec une femme très belle, et eut de nombreux enfants. Un jour alors qu’il regardait coudre sa femme, il lui raconta l’histoire de cette nuit et de sa rencontre avec la reine des neiges… Yuki Onna, car c’était elle, entra alors dans une vive colère mais l’épargna de nouveau en raison de leurs enfants mais promit de revenir se venger s’il devenait un mauvais père.

* le Tengu
Image

Il s'agit d'une sorte de génie ailé des montagnes avec un long nez, doué pour les énigmes et capable de lire dans les pensées. Il est d'un tempérament très farceur. Ci-dessous : un masque qui le représente.

Image


* les rokurokubi ( ろくろ首/ろくろくび )
Ce sont des démons femelle au long cou étirable.
Image

J'ai trouvé aussi cette image : http://i47.servimg.com/u/f47/11/27/27/42/rokuro10.jpg

ça m'évoque quelque chose aussi dans un manga ou anime mais j'arrive pas à retrouver lequel .. (?)
Il y en a aussi dans Pompoko
Image


La grande majorité des rokurokubi sont des femmes, mais il existe tout de même quelques cas d'hommes rokurokubi. Ils sont très sociaux et vivent cachés au sein des communautés humaines en tant que membre à part entière. Leur capacité n'apparaît que la nuit et se manifeste parfois pendant qu'ils dorment, le rokurokubi n'étant alors pas conscient d'en être un. Sa tête va alors errer dans la maison en allant quelque fois drainer l'énergie vitale des personnes et des animaux ou alors effrayer les passants. Dans ce cas, la condition de rokurokubi est une expression surnaturelle d'un désir de la personne. En effet, à la base, ce youkai est un être humain devenu comme cela suite à une malédiction (sauf dans le cas précédent). Il se sentira alors obligé de dévoiler sa vraie nature de temps à autre. Il le fait alors sur des personnes saoûles, assoupies, aveugles ou qui ne se rappelleront pas l'avoir vu. A cause de cela, les rokurokubi vivent généralement seuls faisant fuir les autres personnes lorsqu'ils découvrent leur condition. Dans d'autres légendes, ce sont des êtres cruels qui s'amusent à effrayer les gens, leur visage prenant alors forme de celui d'un oni, et qui sucent le sang, s'apparentant alors aux vampires d'Europe.

Allez on termine avec une vue d'artiste assez impressionnante :
Image

Les rokurokubi trouvèrent aussi le succès au cinéma dans la série de long métrage Youkai hyaku monogatari ; Mais le nombre d'estampes et de films qui les représente est en fait très important, et ils sont parfois représentés avec des visages grimaçants, inspirant l'effroie, d'autres fois de manière plus humoristique, certaines représentations mélangent subtilement les deux. De nombreux contes laissent entendre que nombre d’entre eux vivraient dans le monde des hommes, cachant ainsi leur vraie nature. Ce mélange des mondes n’est pas nouveau en Asie et au Japon en particulier. Il n’est pas rare en effet que nombre de monstres vivent et se marient avec des hommes (ou des femmes) et forment des familles avec des enfants. Cela donne lieu à d’autres histoires et d’autres légendes sur l’avenir et les capacités de ces rejetons, à cheval sur ces deux univers.

Les nukekobi

Il convient de distinguer les rokurokubi de monstres assez proches : les nukekobi , dont la tête pouvait se séparer de son corps et voler dans les airs. Une confusion est souvent de mise, à cause des contes Lafcadio Hearn qui mélangeaient les deux sans distinction.

* les kappas
Image

Je pense que vous en avez tous entendu parler dans la littérature ou les manga (Ils sont même parfois repris de nos jours dans les jeux de rôle, les oni aussi d'ailleurs). Les kappas sont les esprits des rivières, petits mais très puissants. On les retrouve notamment dans une scène du manga InuYasha où ils apparaissent comme des personnages stupides à la tête creuse remplie d'eau (l'eau étant leur source de vie et de force : si on les empêche de se remplir la tête ils meurent ...)

Une autre illustration que j'ai trouvé
Image



Les 2 formes suivantes d'esprit sont moins négatives mais je les cite quand même :

* Les Kitsune

Image

Il s'agit d'esprit-renards souvent messagers du dieu du riz Inari. Ils prenaient souvent l'apparence de jolies filles. On peut citer l'histoire des gâteaux de riz : un jour un riche seigneur mariait sa fille et pour la cérémonie avait préparé à foison des gâteaux de riz. C'est alors qu'Okane, une domestique très belle et gentille d'ordinaire est comme devenue folle et possédée. On fit venir un exorciste et il s'avéra qu'un renard était en elle. Il était venu pour prendre des gâteaux de riz et lorsqu'il sortit du corps de la jeune fille il agrippa le panier de gâteaux et se mit à déguerpir si vite que personne ne put le rattraper. Tout le monde fut content sauf la cuisinière qui avait mis en doute les paroles de la jeune fille au début, croyant qu'elle faisait de la comédie pour avoir les gâteaux.

Ci-dessous : représentation d'un kitsune à l'entrée d'un sanctuaire japonais dédié à Inari, le dieu riz.
Image

Pour l'anecdote, on retrouve aussi un Kitsune dans le manga InuYasha : Shippo ( ou shipou)
Image
et dans bien d'autre (le personnage principal de Naruto est habité par un démon renard ; Dans pokemon --> Feunard est un renard à neuf queues et dispose de pouvoir psychiques et pyrotechniques : il est clairement inspiré des kitsune. Dans le manga Nana, l'héroïne soupçonne deux personnages plus âgés (membres du personnel de sa maison de disques) d'être en réalité un renard (kitsune) et un tanuki transformés. (Pour les tanuki voir plus loin)

etc etc


* Le Tanuki
Image
Source

Je viens justement au tanuki. Le tanuki est un animal natif d'Asie (principalement répandu en Chine en Corée et au Japon). Il s’agit d’un mammifère omnivore de taille moyenne, appartenant à la famille des canidés, dont il est le seul représentant hibernant (en fait, il tombe en hiver dans un sommeil profond, sans véritablement hiberner). C'est donc un animal qui existe réellement mais il a été mythifié et apparaît souvent dans des histoires où on lui donne des pouvoirs fantastiques de : C'est un animal facétieux, qui ne veut pas de mal aux humains, mais aime à lui jouer des tours. Par ailleurs, il on lui prête la capacité de se transformer à sa guise : qu’il veuille commettre quelque larcin, le voilà qui se transforme en humain ; qu’il s’amuse à terrifier un samouraï égaré, il se change en démon ; qu’on veuille le frapper, il se métamorphose en un tournemain en bouilloire ou en cadenas… "Pompoko" est le son que les tanuki font quand ils frappent sur leur ventre. Mignon, maladroit et farceur, il est le personnage idéal d’histoires amusantes et riches en péripéties. Il est souvent représenté comme ceci :

Image
Source


La légende qui lui est souvent associée est celle de la bouilloire magique : un jour dans un temple japonais, un vieux prêtre passionné de thé et collectionneur de bouilloires vit sa dernière trouvaille s'animer et crier alors qu'il cherchait à la mettre sur le feu "au secours, je brûle je brûle !!". Comprenant alors que des bras, des jambes en sortaient tout à coup qu'il s'agissait là d'un Tanuki, un esprit démoniaque, le vieil homme décida de la vendre et de s'en débarrasser pour éviter de profaner son temple. Il la vendit ainsi a un pauvre bucheron. Mais la bouilloire proposa a ce dernier un marché : elle rendrait riche ce dernier s'il lui promettait de ne jamais la mettre sur le feu ! Il accepta et un jour alors qu'il la posa à la foire du village, la bouilloire se transforma en personnage animé : le tanuki et les gens ahuris et fascinés payèrent cher pour le spectacle. Quand il eut assez d'argent le bucheron décida de la redonner au vieux pretre en lui faisant promettre qu'il ne ferait jamais "de mal" à la bouillore en la mettant sur le feu ! ce dernier accepta et depuis la vénéra et la mit à la place d'honneur de son temple où elle était censée porter chance !



* Le tatarigami
Image
Ci-dessus : une image du film d'animation Mononoke Hime (de Miyazaki)

Il s'agit de démons qui surgissent en quelque sorte d'un individu lorsqu'il fait preuve d'une haine pure et subite. On en a des exemples très connu dans le film d'animation Mononoke Hime, comme ces sangliers entourés de tentacules prenant parfois une apparence d'araignée géante ôtant toute forme de vie végétale comme animale sur leur parcours. Le mot tatarigami vient apparemment de Tatari : malédiction, ou châtiment destiné à punir l'auteur d'une faute grave, d'un sacrilège, et entrainant une souillure du responsable. Gami ou kami désigne comme on l'a vu le dieu ou démon. Là en quelque sorte ça veut dire "dieu maudit" ou esprit maudit littéralement. Dans Mononoke, l'esprit des tatarigami qui s'empare des animaux et des hommes lorsque ces derniers font preuves de haine sont en fait des dieux de la nature devenus maléfiques à cause des mauvaises actions humaines sur l'environnement. Ces tatarigami nous rappellent encore une fois l'absence de manichéisme primaire de la nature , et aussi qu'en chaque homme sommeille un démon capable d'être réveillé et de faire des ravages. Pour y pallier, il faut d'abord vaincre sa colère et savoir se maîtriser ..

Image
Source

[ Pour les fans de Saint Seiya, il n'existe pas de tatarigami dans saint Seiya par contre. mais je signale pour l'anecdote que dans la fanfic Neo Saint Seiya de Camille Addams, l'un des berserker d'Arès porte une armure qui fait référence à ça ! ici un dessin ]



Voilà en gros pour les esprits les plus célèbres. Il y en a évidemment plein d'autres, et pour ceux qui sont à la fois intéressés par tout ça et aussi otakus amateurs de petits mangas cool je vous conseille de lire le manga InuYasha, qui a également été adapté en anime, où on retrouve pas mal de ces esprits et démons du shintoïsme. Ca peut être sympa pour se familiariser avec ce thème de manière un peu ludique.
Plus généralement il existent beaucoup de mangas et dessins animés japonais qui exploitent ces créatures : de Lamu (qui ressemble beaucoup à un Oni-femme) et les esprits du Voyage de Chihiro aux kodama de Mononoke Hime (ci-dessous) en passant par Kurama dans Yu yu hakusho qui est un Kitsune (esprit renard) ou encore Reiha dans Vampire Miyu, personnage inspiré du mythe de la Dame des Neiges. Les exemples foisonnent. Le nom "mononoke" désigne d'ailleurs un ensemble d'esprits de la forêt.

Image

Ci-dessus et ci-dessous : les Kodama dans Mononoke ! Il me font toujours marrer ceux-là :lol:
Image

Alors par contre j'ai pas trouvé grand chose sur eux par rapport au folklore japonais, si d'autres ont des infos, n'hésitez pas.

Puisqu'on est dans l'animation, j'en termine avec les kami qu'on retrouve dans le voyage de Chihiro, il y a les shiki-gamis (ce sont de fameux petits bonhommes volants en papier).

Image
Ci-dessus : les shiki-gami s'attaquant à Sen dans Chihiro

On raconte qu'on peut se servir de ces supports en papier pour satisfaire divers buts une fois qu'on leur a insufflé le "ki" (ce fameux souffle de vie ou d'énergie) : ces formes vont ainsi ensuite se mettre à s'animer et obéir à leur propriétaires. Encore une fois shikigami est constitué du terme gami (esprit) et shiki ("employer", "utiliser", "se servir de") : support d'énergie d'un esprit littéralement. Dans certaines histoires, certains shikigami deviennent incontrôlables pour le "magicien" qui les emploi et peuvent même se retourner contre lui, devenant alors des Ki-jin ("jin" est le caractère chinois correspondant au kami japonais, et "ki" sera ici le synonyme de l'oni japonais : démon-ogre). Chihiro regorge de références aux Kami, le titre japonais de l'oeuvre est d'ailleurs : Sen to Chihiro no kamikakushi (voyage de Chihiro parmi les kami, les esprits) Dessin animé de Miyazaki à voir évidement de toute urgence, pour les rares qui connaîtraient pas encore. (ne serait-ce que pour son esthétisme)

Bon je continuerai plus tard, ya finalement beaucoup à dire dans ce topic
Modifié en dernier par phoenlx le mer. avr. 30, 2008 1:07 am, modifié 3 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. avr. 29, 2008 6:00 pm

Alors en fait au niveau des définitions plus précises et de la terminologie, il faut savoir que :

* Les Youkai ( ou Yōkai , 妖怪, ようかい) désignent de manière générale les créatures mythiques japonaises (dont à priori ce qu'on vient de voir) ; Le terme signifie littéralement « chose attirante dont on se méfie » Êtres surnaturels, monstres, esprits... Les yōkai revêtent une multitude de formes et font partie intégrante de l'imaginaire japonais depuis les temps les plus reculés. Avec la modernisation de l'archipel au XIXe siècle, ils furent brusquement reculés au rang de simples superstitions. Pourtant, depuis plus de dix ans, ces étranges créatures suscitent un formidable regain d'intérêt au Japon ainsi que l'atteste le succès fulgurant des dessins animés de Hayao Miyazaki et Isao Takahata (Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro, Le Château dans le ciel, Pompoko et Le Château ambulant)

Ils désignent donc l'ensemble des créatures surnaturelles, mais en fait il y a une définition plus restreinte, ce seraient plutôt les créatures qui sont nées en tant que telles

par opposition en fait aux

* Obake ( ou bakemono ) qui sont des créatures surnaturelles mais issues d'une autre chose : homme, animal, ou objet ("bakeru" signifiant "changer"). Ces créatures sont généralement malveillantes.

on a donc aussi les oni qui sont l'équivalent de nos démons et qui habitent l'équivalent bouddhiste de l'enfer

* les Yuurei souvent traduit par fantômes mais représentant une catégorie plus large englobant tous les esprits.

* Henge : désigne les créatures qui ont le pouvoir de métamorphose
Modifié en dernier par phoenlx le mer. avr. 30, 2008 12:28 am, modifié 3 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. avr. 29, 2008 6:05 pm

Pour poursuivre un peu avec les kitsune (les esprits renards) : on a vu plus haut l'histoire de la fille possédée par le renard avec les gateaux de riz.

Comme exemple de kitsune vraiment très négatif , on peut citer Tamamo-no-Mae ( la belle sorcière renard) , une kitsune à neuf queues qui prit la forme d’une femme et séduisit l’empereur Toba aux alentours de 1155. Elle le rendit ensuite malade mais fut démasquée et tuée. Cette histoire est jouée comme pièce dans les théâtres traditionels japonais comme la pièce de kabuki : Tamamo-no-Mae (« La belle sorcière renard »). Le jeu vidéo Ōkami fait aussi référence à cette légende.

Image

Ce mythe montre en tout cas bien que les renards (kitsune) ont gardé une image très négative , à l'inverse des tanuki par exemple , qui ont une image positive surtout depuis l'époque Edo.

Alors pour les renards il y a des légendes qui circulent comme quoi leur cérémonie de mariage ne devaient avoir aucun témoin (hommes ou bêtes) ; Dans le cas inverse le coupable était poursuivi pour ne pouvoir témoigner. En général la cérémonie se déroule aux aurores, et on a l'exemple d'un film de Kurosawa (Rêves) , dans lequel, au début, on voit un jeune garçon qui se trouve en train de regarder la cérémonie de mariage des renards de bon matin, tout à fait par hasrad. Incapable de détourner son regard, il finit par se faire remarquer et s'enfuit chez lui. Sa mère le préviendra que les renards sont à sa poursuite et qu'il doit se suicider pour effacer l'affront. Elle lui conseillera de s'excuser pour éviter de mourir si jeune ^^
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mer. avr. 30, 2008 12:55 am

Je touche quelques mots sur l'univers des fantômes et des revenants. Il est courant dans l'imaginaire japonais de les voir se matérialiser dans des objets du quotidien, par exemple des lanternes , comme ci-dessous :

Image
(image wikipédia) Il s'agit d'une morte qui a été empoisonnée par son mari, et qui revient le hanter jusqu'à sa mort sous différentes formes, ici celle d'une lanterne de papier déchirée et brûlée par les flammes.

Ci-dessous : un exemple de revenant dans le film d'animation Pompoko

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » lun. févr. 27, 2012 6:49 pm

Je poursuis ce vieux topic !

Maneki-neko

Image Image

Ce n'est pas vraiment une créature "mythologique" mais c'est relié à certaines légendes japonaises j'en parle donc ici ! :maneki: un Maneki ou Maneki-neko est aussi appelé un chat porte bonheur. Il s'agit d'une statue traditionnelle japonaise en céramique ou porcelaine, représentant un chat levant la patte. On le trouve fréquemment sur les devantures des magasins, près des caisses dans les centres commerciaux, dans les salons de pachinko, etc.

Maneki vient du verbe maneku qui veut dire inviter. La tradition veut qu'on mette un de ces chats levant la patte dans les magasins pour attirer la fortune (pécuniaire). La patte levée varie selon que le chat est supposé attirer le client ou le faire dépenser plus d'argent dans le magasin : la patte gauche est censée attirer les clients, la patte droite l'argent. Il existe ainsi des chats levant les deux pattes et plus rarement les quatre pattes.

Image

On croit généralement que plus le chat lève haut la patte, plus il attire la chance. Par conséquent, les pattes des maneki-neko sont devenues de plus en plus hautes avec les époques ; certains peuvent même deviner l'époque d'un maneki-neko à la hauteur de sa patte. On dit parfois aussi que plus le chat lève haut la patte, plus la chance vient de loin.

Certains maneki-neko ont une patte électrique, alimentée par une pile ou par un capteur solaire, qui bouge sans cesse en répétant son geste de bienvenue.

Histoire rattachée :

Même si on croit que les premiers maneki-neko sont apparus à la fin de l'ère Edo (1603-1867) au Japon, la première preuve documentée vient des années 1870, pendant l'ère Meiji. Les chats sont mentionnés dans un article de journal daté de 1876, et il y a des preuves que des maneki-neko en kimono étaient distribués dans un temple d'Osaka à cette époque. Une publicité de 1902 pour les maneki-neko indique qu'au début du XXe siècle, ils étaient populaires1.

Avant cela, les origines du maneki-neko restent floues.

On attribue une histoire à plusieurs empereurs japonais, ainsi qu'à Oda Nobunaga et au samouraï Ii Naotaka : un jour le personnage rencontra un chat qui semblait lui faire signe. Croyant qu'il s'agissait d'un signe, le noble s'approcha du chat. Il fut détourné de son chemin et se rendit compte qu'il avait évité un piège qu'on lui tendait un peu plus loin. Depuis ce temps, les chats furent considérés comme des esprits sages et porteurs de chance. Plusieurs temples et maisons au Japon contiennent la figure d'un chat avec une patte levée comme s'il saluait. Ce serait l'origine du maneki-neko, souvent appelé kami neko.

Une théorie rattache l'origine du maneki neko, ou du moins de sa popularité, à la montée du nouveau gouvernement Meiji. Dans ses tentatives d'occidentaliser la société japonaise, le gouvernement fit interdire les talismans à connotation sexuelle, souvent affichés dans les maisons de passe. Après la disparition de ces talismans, les maneki-neko prirent leur place comme porte-bonheurs, peut-être parce que leur geste d'invitation rappelle une femme invitant à entrer dans la maison de passe.

D'autres personnes ont noté la ressemblance entre le geste du maneki-neko et celui d'un chat faisant sa toilette. Une vieille croyance japonaise affirme que si un chat se frotte le visage, un visiteur va arriver, et un proverbe chinois encore plus ancien (connu également en Occident) affirme que si un chat se frotte le visage, il va pleuvoir. Alors il est possible qu'on croie pouvoir attirer des visiteurs avec une statue de chat se frottant le visage.

Une autre légende rattache les maneki à une vieille femme qui vivait à Imado et qui fut obligée de vendre son chat pour survivre. Très rapidement, son chat lui apparut en rêve. Il lui dit de faire sa statue en argile. Elle obéit, et vendit ensuite la statue. Par la suite, elle en fit d’autres, et les gens les achetèrent. Les statues devinrent si populaires que la vieille femme devint riche grâce à elles.



On trouve des maneki-neko de toutes sortes de couleurs. Si elles n'étaient probablement que décoratives à l'origine, de nos jours, elles sont associées à certains attributs ; là encore, les interprétations peuvent varier.

* Tricolore : Le chat est blanc avec des taches noires et rousses. Cette couleur est considérée comme un puissant porte-bonheur, c'est la couleur la plus populaire pour les maneki-neko. Cela peut venir de la rareté de cette couleur chez les bobtails japonais, la race de chat qui sert de modèle aux maneki-neko. Au Japon, on appelle cette couleur mi-ke, « triple fourrure ».
* Blanc : Le blanc est symbole de pureté, c'est la seconde couleur la plus populaire.
* Noir : Les maneki-neko noirs sont censés apporter la santé et écarter les esprits maléfiques. Ils sont particulièrement populaires auprès des femmes car ils sont censés éloigner les agresseurs. Comme le rouge, le noir peut être associé à la santé, mais c'est rare.
* Rouge : Le rouge est une couleur de protection qui est censée écarter les esprits maléfiques et les maladies.
* Doré : L'or est associé à la richesse.
* Rose : Il ne s'agit pas d'une couleur traditionnelle, mais de nos jours, elle est populaire et associée à l'amour.
* Vert : Le vert est associé à la réussite scolaire et universitaire.

Image

Les maneki-neko portent souvent quelque chose autour du cou, cela peut être un foulard ou une écharpe, mais le plus souvent, c'est un collier rouge avec une clochette et une bavette décorative. Ces objets imitent probablement les ornements portés par les chats des riches foyers de l'ère Edo. Les colliers rouges fabriqués à partir d'une fleur rouge, hichirimen, étaient ornés de petites clochettes qui servaient à la fois à décorer et à connaître les déplacements du chat.

La bavette pourrait aussi être liée à celles qui ornent souvent les statues de la divinité Jizo Bodhisattva. On trouve des statues protectrices de Jizo à l'entrée des temples et des cimetières japonais. Jizo est le protecteur des enfants malades et mourants, et des parents d'enfants guéris viennent orner les statues de Jizo d'une bavette en signe de reconnaissance.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » lun. févr. 27, 2012 7:38 pm

Comme autre ouvrage sur les créatures japonaise il y a celui-ci qui est apparemment assez réputé aussi ( contrairement à l'autre que j'indiquais au début cependant je ne le possède pas )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » sam. août 10, 2013 8:04 pm

je découvre pas mal de créatures même si je connaissais les principales ( kappa, oni, tengu, tanuki, kitsune) la femme au long cou m'a crucifié :shock: :shock:
Image

Somewhere
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 59929
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar Somewhere » sam. août 10, 2013 8:05 pm

Pas mal du tout ce topic, j'aime beaucoup. Je retrouve en effet pas mal de références dans des oeuvres que je connais. A noter que par le bais du topic du jeu japonais Final Fantasy VII je vais un peu aborder la même chose, quelques créatures légendaires, à voir si certaines seront d'origines japonaise.

Scarabéaware
Les Hauts des Galgals
Les Hauts des Galgals
Avatar du membre
Messages : 88332
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar Scarabéaware » ven. nov. 07, 2014 1:25 pm

phoenlx a écrit :Je fais un peu de pub pour un bouquin que je conseille à tous les passionnés de mythologie japonaise mais aussi à tous les passionnés de créatures légendaires tout court : Esprits et créatures fabuleuses du Japon, rencontre à l'heure du boeuf

Image

C'est vraiment un chouette ouvrage que j'ai découvert à la FNAC ya pas longtemps ; Il a été écrit par un membre du clan Takeda et .. voilà en fait j'avais un peu découvert sa description sur un topic du forum du Clan et j'ai pas pu résister. C'est un bestiaire qui aborde plus de 80 créatures fantastiques, depuis les dragons jusqu'aux araignées géantes, oni, kappa etc. Il est surtout superbement illustré

le blog de l'auteur : http://shiruban.over-blog.com/

Tiens c'est Stymphalos je crois l'autre jour qui me demandait des infos sur les renards au Japon, il y a des pages intéressantes là-dessus, notamment les renardes à 9 queues (que je n'ai pas encore lu cependant)

Je profiterai de ce topic pour parler un peu des créatures diverses du folklore nippon et aussi des Kami et autres esprits dans le shintoïsme. C'est intéressant notamment par rapport aux manga où les retrouve souvent.


Ah oui ça c'est un fort beau livre ;), un bel ouvrage de Sylvain Jolivalt :D. Je l'avais offert à une amie mais cette année je vais en faire mien, c'est décidé :mrgreen: :saute: :saute: :saute:

Autrement bon topic que voila :jap:, il pourra être encore enrichi d'ailleurs :mrgreen:. Je lirai un peu plus tard tout le contenu par contre ;)

Hypernova a écrit :Pas mal du tout ce topic, j'aime beaucoup. Je retrouve en effet pas mal de références dans des oeuvres que je connais. A noter que par le bais du topic du jeu japonais Final Fantasy VII je vais un peu aborder la même chose, quelques créatures légendaires, à voir si certaines seront d'origines japonaise.


Tiens oui d'ailleurs c'est quand que tu continues à faire pour les invocations dans FF VII ? :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » dim. oct. 08, 2017 3:14 pm

phoenlx a écrit :Comme autre ouvrage sur les créatures japonaise il y a celui-ci qui est apparemment assez réputé aussi ( contrairement à l'autre que j'indiquais au début cependant je ne le possède pas )

Image


tiens d'ailleurs je signale que j'ai ouvert un topic sur son auteur, le mangaka Mizuki Shigeru : viewtopic.php?f=6&t=19570
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » dim. oct. 08, 2017 5:36 pm

je connais un excellent site anglophone si ça vous interesse qui liste et décrit la plupart des Yokai :mdr:

http://yokai.com/
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » dim. oct. 08, 2017 8:26 pm

ah oui merci :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » dim. oct. 08, 2017 8:51 pm

Le kilin (ou kirin)

Image

Aujourd'hui nous allons parler du kilin, animal fabuleux du folklore chinois (il est mentionné pour la première fois dans les annales de bambou ) mais qui se retrouve aussi dans le folklore japonais.

Cet animal sacré est souvent associé à la licorne dans les langues occidentales. Son nom est qilin ou kilin (en mandarin qílín, en japonais kirin, en vietnamien kỳ lân)
Il est décrit comme ayant un peu du cerf et du cheval, possède un pelage, des écailles ou les deux, et une paire de cornes ou une corne unique semblable à celle du cerf. Certaines descriptions lui donnent une tête de dragon, un corps de daim et parfois des ailes. On le décrit aussi parfois comme le croisement d'un dragon et d'une vache. Il se montre très rarement, environ une fois tous les mille ans, quand un personnage important est sur le point d'apparaitre sur Terre ou qu'un changement important va avoir lieu. En Chine, dans les temps anciens, à chaque fois que quelqu'un arrivait à attraper un kirin, c'était un évènement si rare qu'il marque un changement d'ère.

voici ce qu'on peut lire sur ce blog : Le kirin ne réside que dans les endroits paisibles ou au voisinage d'un sage. En découvrir un est donc un bon présage. On lui prête aussi le pouvoir de donner un fils talentueux. Qí est le nom du mâle et lín celui de la femelle, qílín la combinaison des deux.

Plus tard on a appelé kirin la girafe, sans doute car elle correspond un peu à la description. Au Japon, il est parfois nommé ikkakujū

ci-dessous : histoire de montrer un exemple de Qilin chinois, voici une statue de Qilin de style Qing au Palais d'été à Pékin.

Image


ci-dessous : une belle représentation de kirin par Risachantag (source : deviant-art)

Image


je termine par une petite anecdote assez cocasse lue sur wikipédia :
En décembre 2012, la Corée du Nord affirme avoir découvert la tanière d'un Qilin, appelée Kiringul, près du temple Yongmyong à Pyongyang. Dans un premier temps présenté comme une licorne par la presse occidentale à cause d'une erreur de traduction, il s'agirait du Qilin qu'aurait chevauché le roi légendaire Tongmyong. Il s'agit, d'après la presse occidentale, d'une opération de propagande menée afin de légitimer la dictature nord-coréenne :mdr:

Inspiration dans la culture populaire

Plusieurs créatures ou personnages de dessins animés et de la culture populaire s'inspirent du kirin. On peut citer :

:arrow: le "kirin" de Petshop of horror

:arrow: X" le robot bio-mecanique du héros Teipei dans l'œuvre B't X du mangaka Masami Kurumada

Image

:arrow: le dieu cerf de Princesse Mononoke en est un peu inspiré aussi

Image

:arrow: les kirins du dessin animé Les Douze Royaumes (voir le topic)

Image

:arrow: Dans la série Super Sentai, Gosei Sentai Dairanger, le Kirin est l'animal totem du Ranger Jaune qui se nomme Kirin Ranger. À noter que dans l'adaptation américaine de cette série (Power Rangers : Mighty Morphin saison 2), le mecha représentant le Kirin est appelé "Griffon".

:arrow: Le dieu des pokémon Arceus serait inspiré du Kirin pour son aspect physique, il en va de même pour Girafarig (キリンリキ, kirinriki en japonais).

Image

:arrow: Dans Naruto, Sasuke Uchiha utilise une technique nommée Kirin, une technique utilisant la foudre et représentant la créature mythique du même nom.

:arrow: Dans le manga "Satan 666" de Seishi Kishimoto un des personnages s’appel Kirin
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 10:04 pm

Le nurikabe

Abordons aujourd'hui un nouveau monstre de la mythologie japonaise : le Nurikabe ! Il apparaît la nuit et bloque le passage aux voyageurs nocturnes, son apparence est parfois représentée comme celle d'un mur avec des pattes, ou celle d'un chien à trois yeux ayant les oreilles tombantes (cf l'illustration ci-dessous :mdr: )

Image

Il est parfois surnommé "l'emmureur" ; Dans le livre du mangaka Shigeru Mizuki Le dictionnaire des Yokai , il est dit qu'il apparaissait su la plage du canton Onga en pays Chikuzen (aujourd'hui dans le département de Fukuoka) Il disparaissait lorsque le voyageur brandissait un baton au raz du sol, mais ne bougeait pas si le bâton était agité en l'air.

Le mangaka Shigeru Mizuki raconte d'ailleurs dans le petit paragraphe consacré à ce yokai une expérience qu'il a vécu pendant la Seconde Guerre Mondiale alors qu'il servait dans l'armée japonaise dans une île du Pacifique sud, et qu'il s'est retrouvé bloqué par une étrange structure alors qu'il courait à corps perdu suite à une attaque surprise. Tout d'abord complètement paniqué il finit par se calmer pour reprendre son souffle et parvint ensuite à progresser (d'où la conclusion qu'il fait : ce serait un esprit qui apparaît quand on est hors de soi :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » jeu. oct. 12, 2017 10:12 pm

a une époque je me disai "ce truc est le plus bizarre des yokai" ... c'était avant que je découvre un peu plus les yokai, et finalement, le nurikabe, c'est l'un des trucs les moins improbables :rire:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 10:21 pm

oui par rapport à d'autres il est mignon :lol:
au passage j'ai cliqué un peu sur ton site il est super, il y a plein de belles illustrations en couleur en plus
dans mon livre écrit par le mangaka elles sont en noir et blanc !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » jeu. oct. 12, 2017 10:35 pm

je sais plus quand ni comment j'ai trouvé ce site, mais j'ai déniché ce jour la une perle rare oui :rire: bon c'est en anglais donc ça nécessite un minium de capacité de lecture de l'anglais et de traduction, mais c'est pas grave :xxd:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 10:42 pm

oui moi j'ai ce livre (je suis en train de le feuilleter là) il est excellent aussi, et bien épais :mdr: beaucoup plus de créatures encore sont référencées
par contre je préfère les images sur ton site. disons que dans le mien elles sont super cool aussi dans le style de celle en couverture mais en noir et blanc je préfère quand c'est en couleur :mrgreen:

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » jeu. oct. 12, 2017 10:42 pm

hum un livre qui pourrait m'interesser :mdr:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 10:46 pm

normalement il est vendu dans toutes les bonnes FNACs au rayon des mangas :mrgreen: (vu que l'auteur est un célèbre mangaka qui met en scène des yokai dans ses oeuvres et qui est un passionné de folklore nippon) viewtopic.php?f=6&t=19570
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » jeu. oct. 12, 2017 10:49 pm

au rayon manga? c'est pas la que j'aurai cherché un dictionnaire, même des yokai :rire:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 11:01 pm

J'étais étonné de le trouver là aussi mais je pense qu'ils l'ont placé là car l'auteur est un mangaka (et quelque part je comprend la logique pour regrouper les oeuvres de l'auteur)
en plus c'est édité par Pika
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 12, 2017 11:30 pm

Tiens d'ailleurs au-delà des mangas, parmi les films relativement récents qui mettent en scène des Yokai il y a celui-ci (réalisé par Takeshi Miike en 2005, le réalisateur de Audition, Terra Formars le film, Les affranchis de Shinjuku, voir son topic )

Je n'ai pas testé ce film mais comme souvent les animateurs de tokuscope m'ont donné envie de le voir avec leur vidéo qui lui est consacrée :super:



Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » ven. nov. 03, 2017 4:21 pm

Une oeuvre intéressante (dont les auteurs sont des français) et qui parle de yokai : Onibi !
viewtopic.php?f=6&t=19813

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Castiel
le tribunal silencieux
le tribunal silencieux
Avatar du membre
Messages : 3878
Enregistré le : mer. sept. 16, 2015 6:14 pm
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar Castiel » ven. nov. 03, 2017 5:56 pm

Intéressant comme topic ! J'ai pas pu m'empêcher d'aller y jeter un coup d’œil car en voyant le titre, ça m'a rappelé un épisode de Supernatural que j'ai regardé, il y a quelques années. Je me souviens d'une créature japonaise, enfin plutôt un esprit de l'alcool qui était utilisée pour une histoire de vengeance. Quelqu'un l'a fait libérer d'une bouteille pour éventrer ses cibles. Personne ne peut voir cet esprit japonais. Oui, vous avez compris ! Cet esprit est invisible donc il n'est visible qu'aux yeux des gens qui sont bourrés après avoir bu quelques verres donc pas évident de se défendre ou tuer cette créature :lol:

Il s'agit en fait d'un Shojo, c'est une sorte d’esprit de la mer japonais. Voilà à quoi elle ressemble dans Supernatural :

Image

SauronGorthaur
Les enfants d'Aulë
Les enfants d'Aulë
Avatar du membre
Messages : 66126
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar SauronGorthaur » ven. nov. 03, 2017 6:04 pm

représentation très éloignée de la "réalité" cependant, comme souvent avec les transpositions :mdr:

Image
Image

Castiel
le tribunal silencieux
le tribunal silencieux
Avatar du membre
Messages : 3878
Enregistré le : mer. sept. 16, 2015 6:14 pm
Gender :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar Castiel » ven. nov. 03, 2017 6:09 pm

Sympa cette image ! :super:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308363
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Créatures du folklore japonais

Messagepar phoenlx » lun. nov. 06, 2017 12:47 pm

intéressant, je ne connaissais pas encore ce yokai :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Culture et cinéma asiatiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités