Blade Runner (de Ridley Scott)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98718
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar Scarabéaware » mar. nov. 03, 2015 11:44 pm

Bon, maintenant y aura de la lecture qu'il faudra que je tente de faire à un moment :mdr:

Me voila admirablement conquis du visionnage de la Director's Cut que je viens de faire et la fin me satisfait bien en plus d'avoir apprécié une belle montée en puissance, accompagné d'une musique réjouissante en son bon agrément. En ce l'an 2019 de cet univers nous voila plongé dans un contexte avec ces réplicants et nous en avons la pas des moindres. Pris et Roy sont d'ailleurs les deux parmi les autres qui sont vraiment les plus intéressants d'ailleurs, et concernant Roy lui là il me donne l'envie de le classer parmi les meilleurs méchants, un méchant à rédemption fort poétique pour sa mort, contrasté et charismatique. Concernant l'ambiance de la confrontation finale entre lui et Deckard, c'est du superbe signé Scott lol. D'ailleurs ça m'a fait repenser à son court métrage qu'il a fait pour Apple, ça frappe quand même comme il a repris un peu de l'ambiance. Dans tous les cas ça a de la poigne. Plus globalement j'irai sur les points bien intriguant concernant Deckard en particulier avec les photos et surtout celle qu'il agrandi plusieurs fois pour finalement nous mener à une des réplicante à pourchasser. Toutefois même si on va par là ça reste quelque chose qui interroge.
Il y a là de beaux points d'orgue. J'attendais d'être bien conquis par Blade Runner et je le suis, là c'est impeccable, fort bonne teneur. Oh puis quand même une pensée pour la licorne en rêve, vue une fois, on se demande bien pourquoi cette licorne mais je sens que ça s'éclaircira avec les lectures Itikarienne ;). En plus y a la Licorne en origami.
Voila, la je puis parlé d'un fort bon impact :D :saute: :saute: :saute:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98718
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 28, 2017 8:08 pm

Puisqu'on en discutait dans le topic des DVD et Blu-Ray : viewtopic.php?f=91&t=6017&p=1059388#p1059388, je vais remettre ici le propos sur les différentes versions de Blade Runner :mrgreen:

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blade_Runner_(film)#Diff.C3.A9rentes_versions_et_.C3.A9ditions_en_vid.C3.A9o

Il existe sept versions du film, principalement différentes par le montage, revu au travers des cuts, nom commercial désignant chacune de ces versions111. La première version est une version test présentée à Denver et Dallas en mars 1982. Elle est très proche du montage final de la version director's cut de 1992, notamment quant au statut du personnage principal, Rick Deckard qui passe de simple policier humain dans la version officielle américaine et européenne à la possibilité qu'il puisse être un androïde dans la version director's cut. La fin reste la même entre la préversion et la version director's cut. Les avis majoritairement négatifs des spectateurs de cette première version poussent les producteurs à opérer des changements112,56.

La deuxième version est présentée à San Diego en mai 1982. À l'exception de trois courtes scènes supplémentaires, elle est identique à la troisième version du film, celle de sa sortie au cinéma en Amérique du Nord en juin 198257. La quatrième version est la version internationale sortie au cinéma en 1982 en dehors de l'Amérique du Nord. Elle comporte quelques scènes plus violentes que la version américaine, telle celle où Roy Batty enfonce ses pouces dans les yeux d'Eldon Tyrell, celle où Pris tient Deckard par les narines lors de leur corps à corps et celle où Batty se transperce la paume de la main avec un clou quand il traque Deckard113.

En 1986 sort, aux États-Unis, une cinquième version, « édulcorée » pour répondre aux restrictions de diffusion à la télévision114. Le premier grand changement de version date de 1992, avec la sortie de la version director's cut au cinéma. La voix off est supprimée, une séquence onirique où Deckard rêve d'une licorne est ajoutée et l'épilogue plus heureux où Deckard et Rachel sont en voiture est supprimé115. Ridley Scott s'exprime en 1993, peu après cette sortie, au sujet de la gestion des limites futuristes de son film :

« Une partie de l'action de Blade runner se déroule dans les bas-quartiers d'une mégalopole qui pourrait être un mélange de Chicago et New York, si ces deux villes venaient à fusionner. Le film est un thriller futuriste. Nous espérions avoir créé un décor totalement crédible et réaliste, bien qu'il soit également riche, exotique et bariolé. Nous avons commencé par dessiner des voitures aérodynamiques et étincelantes, mais elles nous ont semblé trop futuristes et nous sommes repartis dans une autre voie pour ne pas détruire cette sensation de familiarité29. »

La version final cut, sortie en 2007, est considérée comme la version définitive. Appelée aussi « édition du 25e anniversaire », elle est la seule pour laquelle le réalisateur a eu le contrôle artistique complet115. Supervisée par Ridley Scott, elle présente des modifications formelles mineures (plans de transition, décors d'arrière-plan améliorés, voix synchronisées, le ciel bleu de la scène de la colombe devenu un ciel nocturne…) En outre, l'image et le son ont été entièrement restaurés. Cette version est considérée par le réalisateur comme l'ultime édition du film. Ridley Scott fait appel à l'actrice Joanna Cassidy, l'interprète de Zhora, pour filmer des plans de son visage et ainsi l'insérer à la place de celui de la cascadeuse sur les plans au ralenti dans la scène où Zhora est abattue par Deckard15,29. Les principales améliorations concernent le montage remodelé et la suppression des voix off jugées incompatibles avec l'omniprésente ambiance noire116.

La première version cinéma du film sort en VHS et en Betamax en 1983, puis en Laserdisc en 1987113. La version director's cut sort en VHS et en Laserdisc en 1993, puis en DVD en mars 1997. Le film est d'ailleurs l'un des premiers à sortir dans ce format et la qualité du DVD est par conséquent assez médiocre117. La dernière version du film paraît en DVD, HD DVD et disque Blu-ray en décembre 2007, en version simple et en coffret118,119. Le coffret comprenant cinq DVD regroupe toutes les versions du film (U.S. theatrical cut (1982) : 1h57m16s - International theatrical cut (1982) : 1h57m25s - Director's cut (1992) : 1h56m34s - Final Cut (2007) : 1h57m36s), trois commentaires audio (un de Ridley Scott, un des producteurs et des scénaristes et un de l'équipe des effets spéciaux) en anglais et non sous-titrés, un making-of d'une durée de plus de 3 h 30, ainsi que plusieurs autres documentaires120. L'édition française est toutefois moins fournie en termes d'objets additionnels que l'édition américaine, laquelle est vendue dans une valise d'apparence métallique imitant celle des Blade Runners.


Et en résumé nous avons à disposition :

Le Final Cut de Ridley Scott (2007) - La version définitive de Blade Runner, remasterisée en Dolby Surround 5.1 et agrémentée d’effets spéciaux et de scènes inédites
Blade Runner dans sa Version US (1982) - dans sa Version International (1982) et dans sa Version Director's Cut (1992)
Version de travail

Il y en a donc 2 qu'on a pas encore sur les 7 :mdr:
Modifié en dernier par Scarabéaware le sam. janv. 28, 2017 8:41 pm, modifié 1 fois.

Cerca Trova
La chute de Balin
La chute de Balin
Avatar du membre
Messages : 24077
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Sur Avalon. Quelque part où comploter pour prendre Camelot
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar Cerca Trova » sam. janv. 28, 2017 8:33 pm

oh c'est bien le bazar, je ne sais point laquelle j'ai vu là-dedans :lol: mais ce film me plaît pas mal.
je devrais le revoir un jour aussi, tiens :mrgreen:
Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98718
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 28, 2017 8:44 pm

Oui moi je vais le revoir prochainement et j'en ai d'autant plus envie quand je revois mon commentaire de novembre 2015 :mrgreen:.

Cerca Trova
La chute de Balin
La chute de Balin
Avatar du membre
Messages : 24077
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Sur Avalon. Quelque part où comploter pour prendre Camelot
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar Cerca Trova » sam. janv. 28, 2017 8:54 pm

oui. tu avais l'air enthousiaste et ça me donne envie de le revoir aussi. en plus, je m'aperçois que je n'ai plus de souvenir de ce film ou alors très vagues :mdr:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner

Messagepar phoenlx » sam. janv. 28, 2017 8:56 pm

ah merci pour le récap !!!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » lun. sept. 18, 2017 10:03 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62701
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Somewhere » mar. déc. 26, 2017 9:45 pm

Merci qui ? sur Blade Runner :


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » mar. déc. 26, 2017 9:56 pm

je savais pas qu'on voyait un immeuble en forme de faucon millenium, je mourrai moins con :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
La chute de Balin
La chute de Balin
Avatar du membre
Messages : 24077
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Sur Avalon. Quelque part où comploter pour prendre Camelot
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Cerca Trova » mar. déc. 26, 2017 10:08 pm

moi aussi :lol-noel:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » mar. déc. 26, 2017 10:10 pm

Du coup vous pourrez le ressortir lors des diners, ça en bouchera un coin à plus d'un :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62701
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Somewhere » mar. déc. 26, 2017 10:23 pm

N'empêche il est chaud à voir, vous le voyez vous ? :penseur:

Image

A gauche mais c'est pas évident

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98718
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Scarabéaware » mar. déc. 26, 2017 11:21 pm

Punaise, faut quand même forcer un peu mais oué allez ça se reconnait :mdr:
Par contre, je retiens aussi que Harrison Ford à un fils qui s'appelle...Ben :siffle:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » mer. déc. 27, 2017 12:11 am

je ne le vois pas trop, c'est tiré par les cheveux

il y en a ils doivent passer leur vie à étudier chaque pixel de chaque plan de chaque film culte :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
La chute de Balin
La chute de Balin
Avatar du membre
Messages : 24077
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Sur Avalon. Quelque part où comploter pour prendre Camelot
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Cerca Trova » mer. déc. 27, 2017 11:40 am

Scarabéaware a écrit :Punaise, faut quand même forcer un peu mais oué allez ça se reconnait :mdr:
Par contre, je retiens aussi que Harrison Ford à un fils qui s'appelle...Ben :siffle:


ah oui :lol-noel:
oui, en effet. avais jamais fait gaffe :mrgreen-noel: :mdr:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 29, 2019 6:28 pm

Tiens un ciné concert est prévu prochainement sur le thème de Blade runner (à Paris, palais des congrès)
la date : 21/03/2020 à 20h00

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98718
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar Scarabéaware » dim. déc. 29, 2019 7:19 pm

Bel évènement, c'est chouette qu'ils proposent un ciné-concert pour Blade Runner :super:. Sur le coup j'ai pensé concert symphonique tout simplement mais non c'est ciné-concert c'est différent avec la projection complète du film :D.

Et d'ailleurs ce sera le final cut, voici un article qui en parlait : https://www.sortiraparis.com/loisirs/ci ... is-en-2020

Envie de (re)découvrir Blade Runner sur grand écran ? Direction le Palais des Congrès de Paris le samedi 21 mars 2020 pour une séance spéciale du film culte de Ridley Scott en ciné-concert dans sa version final cut !

Alors que le Grand Rex de Paris accueillera cet automne une expérience insolite et unique autour de Blade Runner, le Palais des Congrès de Paris ouvrira également ses portes au mythique film de Ridley Scott en proposant une séance unique du long-métrage à voir en ciné-concert et dans sa version final cut le samedi 21 mars 2020 !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329918
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Blade Runner (de Ridley Scott)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 29, 2019 7:27 pm

cool
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité