I, Robot (d'Alex Proyas)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60905
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar Somewhere » ven. mars 21, 2014 6:00 pm

Image

I, Robot est un film de science-fiction américain réalisé par Alex Proyas et sorti en 2004. Le scénario du film est écrit par Jeff Vintar (Final Fantasy, les Créatures de l'Esprit) et Akiva Goldsman, d'après les romans Les Cavernes d'Acier et Les Robots d'Isaac Asimov.

Image

Avec Will Smith dans le rôle principal.

Synopsis

À Chicago, en 2035, les robots sont pleinement intégrés dans la vie quotidienne. Tous les robots sont soumis, lors de leur construction, à trois lois :

- Première loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger ;
- Deuxième loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi ;
- Troisième loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est en contradiction ni avec la première ni avec la deuxième loi

Le détective Del Spooner (Will Smith) enquête sur le meurtre du docteur Alfred Lanning, un des pères fondateurs de la robotique. Il tient donc à découvrir le meurtrier, et ses premiers soupçons se tournent, malgré ses trois lois de la robotique, vers un robot nommé Sonny.


Image

Bien qu'elle en reprenne le titre, l'intrigue du film est assez éloignée du scénario publié par Harlan Ellison et Isaac Asimov en 1978. Le film comporte de nombreuses références à certaines préoccupations contemporaines de l'intelligence artificielle. D'une part, l'anthropomorphisme dans le film caricature l'une des tendances actuelles de la robotique à créer des robots aux formes et aux expressions « humaines », ce que Del remarque et dénonce par ailleurs. D'autre part, des concepts comme l'émergence et l'évaluation de caractères humains d'une éventuelle pensée robotique sont abordés lors des dialogues entre Del et Sonny, ou par le père fictif de la robotique, Alfred Lanning, faisant ainsi référence aux travaux de John Conway et Alan Turing. La réflexion sur laquelle le film se construit s'inspire davantage de la science que de la fiction. La traduction littérale du titre est « Moi, robot », ce qui met en évidence la notion de conscience de soi chez le robot.

Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60905
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: I, Robot

Messagepar Somewhere » ven. mars 21, 2014 6:01 pm

Je l'ai vu y a un bail ce film, au point que je me souviens de quasiment plus rien.

France 4 le diffuse dimanche soir, une séance de rattrapage s'impose pour moi.

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67352
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: I, Robot

Messagepar SauronGorthaur » ven. mars 21, 2014 6:05 pm

c'est marrant, mais ce film, bien que j'aime pas trop Will Smith et qu'il n'est pas beaucoup fidèle à Asimov, bah je l'avais bien aimé!
Image

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: I, Robot

Messagepar Finch » ven. mars 21, 2014 6:13 pm

je l'ai vu. globalement, c'est pas mal, j'avais bien aimé.

j'ai pas trop d'arguments à donner, je m'en souviens plus tellement
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I, Robot

Messagepar phoenlx » ven. mars 21, 2014 6:54 pm

c'est pas un film déplaisant mais bon, c'est surtout par rapport à asimov, c'est assez éloigné de l'esprit.
sinon il y avait quand même des petites allusions aux lois de la robotique, heureusement :super:

Je me souviens aussi que pour ce film ( avant qu'il sorte sur les écrans ) la bande annonce avait été faite avec une musique de Matrix, ça m'avait surpris, je me serais cru devant l'annonce d'un film de la franchise des Wachovski ! C'était d'ailleurs bien vu comme campagne de pub pour attirer les foules
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60905
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: I, Robot

Messagepar Somewhere » dim. mars 23, 2014 10:52 pm

Le thème des robots qui essayent de prendre le contrôle sur les hommes et finalement un thème qu'on retrouve assez souvent dans quelques films SF : je pense à Terminator, Matrix, y a ce I, Robot. Y aussi, maintenant que j'y pense, le film L'Oeil du Mal, dans lequel on retrouve cette thématique, j'ai pensé à ce film en voyant I, Robot car ils ressemblent beaucoup, c'est d'ailleurs le même scénariste qui a écrit le film et Shia LaBeouf joue dans les deux films.

yoko
Captivité de Melkor
Captivité de Melkor
Avatar du membre
Messages : 10595
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: I, Robot

Messagepar yoko » dim. août 18, 2019 11:41 am

J'ai trouvé le DVD en brocante pour 3 €, j'aime bien tout ce qui touche à l'intelligence artificielle et le film est sympa.
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I, Robot

Messagepar phoenlx » dim. août 18, 2019 1:20 pm

oui mais il est loin de valoir les cavernes d'acier (le livre d'isaac asimov dont il s'inspire) d'ailleurs le scénario est très changé c'est dommage moi j'aimerais un jour une adaptation du film d'asimov (en série, ou en films)

ceci dit ce film i,robot est plutôt sympa quand même
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67352
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: I, Robot

Messagepar SauronGorthaur » dim. août 18, 2019 1:28 pm

phoenlx a écrit :oui mais il est loin de valoir les cavernes d'acier (le livre d'isaac asimov dont il s'inspire) d'ailleurs le scénario est très changé c'est dommage moi j'aimerais un jour une adaptation du film d'asimov (en série, ou en films)

ceci dit ce film i,robot est plutôt sympa quand même

voilà, tout est dit
Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91390
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I, Robot (de Alex Proyas)

Messagepar Scarabéaware » dim. août 18, 2019 8:03 pm

Ce film aurait pu être bien meilleur sans Will Smith dedans avec tout son égocentrisme faisant que l'IA en deviendrais presque secondaire :siffle:. Enfin bon j'avais quand même plutôt bien aimé mais ça aurait mérité d'avoir un meilleur traitement.
Bon pis en plus fait à partir de deux livres du cycle des robots, ce serait bien d'avoir droit à une adaptation plus fidèle un jour. D'ici là j'aurai peut être eu le temps de les lire :mdr:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar phoenlx » lun. août 19, 2019 11:54 pm

oui moi c'est un peu will smith qui m'a gâché ce film
mais ceci dit même sans ça, il diverge énormément des livres d'asimov
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67352
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar SauronGorthaur » mar. août 20, 2019 9:42 am

phoenlx a écrit :oui moi c'est un peu will smith qui m'a gâché ce film

il gâche beaucoup de films :mdr:
Image

yoko
Captivité de Melkor
Captivité de Melkor
Avatar du membre
Messages : 10595
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar yoko » mar. août 20, 2019 9:57 am

Vous n'aimez pas cet acteur ?
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91390
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar Scarabéaware » mar. août 20, 2019 1:55 pm

Moi j'ai commencé à avoir une sacré dent contre lui depuis Suicide Squad :mrgreen:. Et maintenant ça passe plus là, en fait y a que dans Men in Black que ça peut aller lui. Bon pis dans I, Robot, on peut toujours dire que ça va, mais le problème c'est que c'est trop pour sa gueule.

yoko
Captivité de Melkor
Captivité de Melkor
Avatar du membre
Messages : 10595
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar yoko » mar. août 20, 2019 5:28 pm

Oui il doit avoir un ego surdimensionné
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91390
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I, Robot (d'Alex Proyas)

Messagepar Scarabéaware » mar. août 20, 2019 9:39 pm

Oui et le problème c'est que son ego surdimensionné à lui il gangrène le film dans lequel il joue. Parce que bon quand à parler d'ego surdimensionné il est pas le seul comme acteur mais lui c'est pire que d'autres.


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité