• Déconfinement : Restez prudent !!

Ready Player One (de Steven Spielberg)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
SauronGorthaur
Le Premier Âge
Le Premier Âge
Avatar du membre
Messages : 70159
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar SauronGorthaur » ven. mars 30, 2018 8:10 pm

Somewhere a écrit :Durendal a trouvé très bon Justice League, je pense qu'on peut définitivement classer ce Youtubeur dans la catégorie des arnaques.

:rire: :rire: :rire: :rire:
(En temps partiel en ce lieu)

Bombur
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 43277
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Bombur » ven. mars 30, 2018 8:36 pm

Somewhere a écrit :Durendal a trouvé très bon Justice League, je pense qu'on peut définitivement classer ce Youtubeur dans la catégorie des arnaques.
:PTDR: :PTDR: :PTDR:
En même temps si tu l'avais pas encore compris :smoking: ...

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » ven. mars 30, 2018 9:36 pm

Oui bon lui il a réussi à ne pas être triste de la chose, je sais pas comment il a fait :siffle:

Mais bon, Justice League en fait c'est aussi facile à casser qu'un Marvel est extrêmement facile à aimer en tant que vulgaire produire préfabriqué sans prise de risque qui est servi sans qu'il y ait d'efforts particulier à faire, juste bien remplir le cahier des charges, le public est conquis sans grande peine, bref, c'est très facile à apprécier, surtout en ne faisant qu'éteindre son cerveau et faire le blob. Un Marvel ils ont rien à craindre, tout est tranquille pour eux, ça ne déchainera jamais de vagues de critiques négatives tellement tout est bien calibré.
Par contre Justice League c'est...comme un président qui durant son mandat ne doit faire que combattre la crise :siffle:. Bon ben voila, hop cassage extrêmement facile.

Après j'ai pas non plus vraiment bien aimé mais c'est pas le film qui est à critiquer, à haïr, détester, dézinguer... :siffle:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » ven. mars 30, 2018 10:19 pm

tu compares justice league à sarkozy ? :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » ven. mars 30, 2018 10:53 pm

Oui, j'ose faire une telle comparaison, et Justice League c'est un film qui s'est pris une forme de crise dans la gueule de toute façon, oui monsieur, j'ose faire une telle déclaration :lol:. J'admets que c'est ubuesque mais bon voila :mdr:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8380
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Chernabog » sam. mars 31, 2018 1:49 pm

Votre souhait est exaucé :


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » sam. mars 31, 2018 1:54 pm

tiens je ne savais pas qu'il avait été vendeur de jeux vidéos à micromania lui :mrgreen: bon il a l'air d'avoir aimé sans plus, je suis un peu d'accord avec ce qu'il dit au début, à savoir que le pitch de base (un milliardaire qui place un ester eggs comme ça dans sa création, pour que celui qui le récupère hérite de sa fortune, c'est un peu abusé et peu crédible, mais bon, j'imagine qu'il ne faut pas trop s'attarder à ça ..)
je ne regarde pas toute la vidéo je préfère ne pas être spoilé je me suis arrêté après 3 minutes.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » sam. mars 31, 2018 9:38 pm

Bon ben c'est bien le petit, il s'exprime dès le début de la vidéo :lol:.
Et tiens moi qu'il avait été vendeur à Micromania je le savais lol. Bon pis le fait du milliardaire qui place un easter eggs oui c'est sur que c'est pas spécialement réaliste, bah là c'est l'auteur du livre qu'il faut critiquer pour ça, mais oui vaut mieux profiter de l'ensemble plutôt que de s'attarder la dessus.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Regnak
Formenos
Formenos
Avatar du membre
Messages : 11921
Enregistré le : mer. févr. 09, 2005 4:07 pm
Localisation : dans le temple des gémeaux en train de jouer au poker avec mon frère

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Regnak » mar. avr. 03, 2018 4:34 pm

Vu et c'est :heureux: :heureux: :heureux:

Spielberg renvoie au bac à sable la totalité des peigne-culs qu'on fout sur les divers blockbusters d'action (à l'exception évidemment de sa sainteté George Miller et Guillermo del Toro). Franchement je me suis pris une claque visuelle, il faut remonter à Avatar pour voir un film aussi impressionnant visuellement, avec une utilisation de la performance capture complètement dingue et comme le petit Stevie est pas un manche en matière de mise en scène, du coup tu te tapes des séquences jamais vu.

A signaler également que les séquences dans le monde réel sont également très bien filmé, parce que j'ai l'impression qu'on a un peu tendance à oublier que le film ne se déroule pas uniquement dans l'Oasis.

Je ne vais trop rentrer dans le détail parce qu'il y a énormément de choses à raconter au niveau des thèmes mais réduire RPO a juste plein de référence pop (oh tu as vu il y a la delorean, king kong etc) balancé n'importe comment est une monumentale erreur.

Bref j'ai pris une bonne grosse baffe et ça fait du bien. Ça réveille. :super:
Holland March: Munich.
Jackson Healy: What?
Holland March: Guy without his balls. A Munich.
Jackson Healy: Munich, is a city in Germany, Munich. München.
Holland March: You sure?
Jackson Healy: My dad was stationed there.
Holland March: Right. Hitler only had one ball.

"Avec Mel Gibson, je jouis et je suis dégouté en même temps." Yannick Dahan

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mar. avr. 03, 2018 5:32 pm

je viens d'en discuter avec quelqu'un qui a adoré aussi (et qui m'a parlé d'un clin d'oeil à Citizen Kane aussi)
bref, vivement que je vois ce film, tout le monde a l'air méga-élogieux dessus
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » mar. avr. 03, 2018 6:06 pm

Excellent, on a un Regnak largement satisfait :mrgreen:.

Moi je vais aller me le voir demain au ciné :D
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


fides
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 13048
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar fides » mar. avr. 03, 2018 6:30 pm

Je viens de lire le résumé et je suis sceptique. Et oui, vous avez bien lu, sceptique.
P.s. C'est vrai qu'en plus MOI j'ai pas aimé Avatar. Oui, vous avez encore bien lût, pas aimé.
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63852
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Náin » mar. avr. 03, 2018 6:33 pm

fides a écrit :Je viens de lire le résumé et je suis sceptique. Et oui, vous avez bien lu, sceptique.

c'est effectivement d'une importance non négligeable.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

fides
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 13048
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar fides » mar. avr. 03, 2018 6:36 pm

Mais il est encore trop tôt pour un vrai jugement. Vous aurez ma note finale quand je le verrai à mon poste de film.
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

Somewhere
Fin du monde - Renouveau
Fin du monde - Renouveau
Avatar du membre
Messages : 64180
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Somewhere » mar. avr. 03, 2018 6:37 pm

Ah ben moi j'ai lu le résumé et je suis enchanté.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mar. avr. 03, 2018 7:24 pm

fides a écrit :Mais il est encore trop tôt pour un vrai jugement. Vous aurez ma note finale quand je le verrai à mon poste de film.

oui en même temps ce ne sera que ton avis fidès :lol:
après, un peu comme toi je suis pas un fan hardcore d'avatar (donc la comparaison de Regnak ne me parle pas) mais bon je pense pas que les deux films soient comparables.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » mar. avr. 03, 2018 7:58 pm

Attention, gare au scepticisme de Fides :lol:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


fides
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 13048
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar fides » mer. avr. 04, 2018 12:52 am

:lol: Merci Scarab, le problème avec ma manie du scepticisme, c'est que je reste déçu des films dont je me méfie 2/3. Hum...pas extra comme note. :lol:
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 12:10 pm

ben moi aussi en général quand je me méfie d'un film à l'avance, 2 fois sur 3 voire plus je reste déçu (lol) notamment pour plein de blockbusters modernes.
Celui-ci je suis plus confiant, et pas seulement parceque les retours sont positifs mais du fait du pitch.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63852
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Náin » mer. avr. 04, 2018 12:14 pm

Moi du fait que c'est Spielberg et qu'il m'a jamais déçu à part sur 1941 mais je devrais le revoir celui-là car je l'avais vu au collège donc j'étais peut-être moins sensible à ce genre d'humour.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 3:05 pm

un avis très différent sur le film, qui tranche avec tous les avis dithyrambiques ambiants :



il parle carrément de trahison (c'est un grand fan du cinéma de Spielberg par ailleurs), je suis en train d'écouter le débat.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Regnak
Formenos
Formenos
Avatar du membre
Messages : 11921
Enregistré le : mer. févr. 09, 2005 4:07 pm
Localisation : dans le temple des gémeaux en train de jouer au poker avec mon frère

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Regnak » mer. avr. 04, 2018 3:27 pm

Perso j'ai même pas tenu 5 minutes devant la vidéo. Le mec qui te balance qu'il est un gigantesque fan de Spielberg et qu'il a vu la moitié de ces films, soit c'est une blague que je n'ai pas compris soit c'est une tache. Perso j'ai lâché quand il te sort que c'est un film posthume qui pourrait être réalisé par le fils de Luc Besson. Faut juste avoir de la merde dans les yeux ou con comme pas permis pour balancer ça.
Et je ferais l'impasse sur la soi-disant absence de profondeur du cinéma de Spielberg parce que ça se passe de commentaire.

On peut ne pas aimer Ready Player One, le cinéma de Spielberg et j'en passe mais balancer ce genre de conneries, ça me fatigue et j'arrête de perdre mon temps avec ce genre de vidéo.
Holland March: Munich.
Jackson Healy: What?
Holland March: Guy without his balls. A Munich.
Jackson Healy: Munich, is a city in Germany, Munich. München.
Holland March: You sure?
Jackson Healy: My dad was stationed there.
Holland March: Right. Hitler only had one ball.

"Avec Mel Gibson, je jouis et je suis dégouté en même temps." Yannick Dahan

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 4:12 pm

moi j'ai tout écouté c'était intéressant et un avis qui tranche avec pas mal d'autres
et au début c'était évidemment une blague, il a vu tous ses films, non la moitié (il faut comprendre le second degré parfois :lol: c'est pourtant ta spécialité d'habitude Regnak, tu te ramollirais avec l'âge ? :mdr: )

perso j'aime bien le gardien sinon (l'autre là son pote c'est un guest qu'on voit pour la première fois dans ses vidéos) en général le gardien a plutôt de bons gouts et pertinents il n'hésite pas d'ailleurs à aller parfois à contre courant du public après là je sais pas trop je me ferai un avis après avoir vu le film mais ce qu'ils ont l'air de dire en gros c'est que c'est pas mal de références non stop mais pas beaucoup de profondeur, un film bling bling qui surfe surtout sur la nostalgie en gros et sur les modes de l'époque .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 63852
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Náin » mer. avr. 04, 2018 4:20 pm

Un des innombrables types qui a compris que la critique de film sur youtube était un filon et qui donc s'y est mis sans pourtant avoir quoi que ce soit de plus à apporter que chacun de nous.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 4:25 pm

Je ne suis pas vraiment de cet avis perso, ou alors, si on le juge comme tel (pas plus à apporter que chacun de nous, peut-être) dans ce cas on peut dire la même chose de beaucoup d'autres (critique masqué et d'autres), après, déjà ils ont un truc en plus par rapport à nous, ils FONT là où nous on ne FAIT PAS
ils se bougent le cul, en gros, pour faire une chaine you tube, faire des vidéos, générer des interviews comme là et autre, ou présenter des films, des réa , des DVDthèques. perso je trouve ça souvent intéressant, après, ca reste de toute manière subjectif (comme le fossoyeur durendal et d'autres) mais on en revient au débat sur la subjectivité, perso je n'écoute pas les youtubeurs pour qu'ils orientent ma vision sur un film, mais pour avoir un éclairage, et là leur vidéo m'a appris au minimum un truc à savoir que l'avis général n'est pas l'avis de tout le monde, et les critiques qu'ils formulent me ramènent à certaines critiques que je fais moi-même souvent du cinéma actuel (donc en un sens, ça me parle)
et ils m'ont aussi donné envie de revoir AI, de revoir Minority report, de découvrir le pont des espions, indiana Jones 4 et le bon gros géant :mrgreen:
et au passage aussi, ils n'ont pas dit que le cinéma de spielberg était sans profondeur, ils disent tout l'inverse, c'est surtout ce film qu'ils critiquent. Regnak en commentant la vidéo (qu'il n'a pas vu) a déformé

après oui 44 minutes c'est long.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

fides
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 13048
Enregistré le : mar. mars 01, 2016 12:22 am
Localisation : Entre l'Olympe et la terre, où les gens on besoins.
Gender :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar fides » mer. avr. 04, 2018 5:21 pm

Regnak a écrit :Perso j'ai même pas tenu 5 minutes devant la vidéo. Le mec qui te balance qu'il est un gigantesque fan de Spielberg et qu'il a vu la moitié de ces films, soit c'est une blague que je n'ai pas compris soit c'est une tache. Perso j'ai lâché quand il te sort que c'est un film posthume qui pourrait être réalisé par le fils de Luc Besson. Faut juste avoir de la merde dans les yeux ou con comme pas permis pour balancer ça.
Et je ferais l'impasse sur la soi-disant absence de profondeur du cinéma de Spielberg parce que ça se passe de commentaire.

On peut ne pas aimer Ready Player One, le cinéma de Spielberg et j'en passe mais balancer ce genre de conneries, ça me fatigue et j'arrête de perdre mon temps avec ce genre de vidéo.


:poignée de main: Sur ce point je suis très d'accord avec toi. Je me fie jamais sur les opinions de vidéo de ce genre. La meilleur façon de faire ta propre opinion est de voir le film toi-même. Et c'est ce que je vais faire quand il sera à mon poste de film. Parce que malgré tout, mon poste de film tarde pas trop à les avoirs, dès qu'un film sort sur DVD-Blu-rays, il est à mon poste de film 2 mois après. Oui, je suis méfiante de ce film, mais mon opinion peut changer en le voyant.
Il était une fois...


Image

Sur l'Olympe...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 5:25 pm

ba c'est clair ça n'empêche pas de se faire un avis par soi même, l'un n'empêche pas l'autre :lol:
de toute façon perso en ce moment mes youtubeurs préférés c'est plutôt fossoyeur, et en ce moment j'aime bien les fanatiques aussi (et the grand test pour les séries) je suis abonné à SKRIPT aussi que j'ai découvert à la comic con
en fait le gardien je l'aime bien car il est justement plus humble que d'autres, je suis souvent d'accord avec lui mais pas toujours non plus (mais avec aucun de toute manière) mais au moins il est pas arrogant comme un durendal, lui par moment il me sort par les trou de nez, sa prétention gache son message je trouve (j'en viens à comprendre de plus en plus pourquoi itikar le détestait :lol: )

le gardien, il nuance toujours son propos, il invite les gens à poster des commentaires pour dire s'ils sont pas d'accord et tout, perso je préfère de loin cette démarche plus dans l'humilité.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 103233
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar Scarabéaware » mer. avr. 04, 2018 6:00 pm

Ah ah, bah moi aussi je vais trancher avec les avis dithyrambiques :twisted:, je reviens de ma séance et attention, âmes sensibles s'abstenir :mdr:. Enfin je rassure quand même, j'ai plutôt bien aimé, c'est sympa de temps en temps de se faire tenir la main :D. En fait j'ai envie de dire merci Papy Spielberg pour ce moment, c'était une belle histoire ^^.

C'est divertissant, très sympa, mais...faut pas non plus en attendre énormément, ça arrive pas à la cheville de ce que peuvent faire les Wachowski ou encore Mamoru Oshii, là on est guidé, si on comprends pas quelque chose c'est qu'on est vraiment idiot. Bon après à parler de cadors qui te remuent les méninges et te foutent de vraies baffes à bien te faire cogiter c'est sur que je minimise beaucoup ce que donne Ready Player One mais voila, autant c'est pas désagréable à voir, autant ça aurait pu être beaucoup mieux et plus rempli dans ce que ça livre. D'ailleurs ça aurait mérité de le sortir en duologie peut être, ou alors l'adapter en série pour Netflix qu'on puisse mieux se délecter de la saveur de l’œuvre. Là c'est un beau gros gâteau mais dans le genre hommage et tout le toutim y a de quoi aussi lui préférer une série Netflix comme Stranger Things dont l'enrobage est excellent. Bon pis Regnak parlait de Avatar pour l'impressionnant visuellement, je préfère ce dernier quand même qui est un minimum plus contemplatif.

Après j'ai pas non plus envie d'enfoncer le film, parce que somme toute on prend du plaisir à le voir et c'est tout à fait honorable, visuellement c'est tout de même très bien fait et j'irai pas jusqu'à parler de trahison comme Le Gardien du Cinéma. Bref, c'est calibré divertissement avec quelques petites choses intéressantes qui peuvent ressortir mais il est dommage que ça soit pas plus subtilement transmis. On est dans la thématique du jeu vidéo, où l'on plonge dans le virtuel avec des joueurs qui peuvent décrocher de la réalité, ben quitte à envoyer un message par rapport à ça c'est possible d'y aller avec plus de finesse. Je ne dis pas forcément de le faire comme Mamoru Oshii avec Avalon qui est trop hermétique pour le grand public, aie aie aie allez chercher les secours, y a plein de morts :siffle:, mais bon voila, il peut y avoir possibilité d'être plus subtil, d'avoir une approche mieux servie. Après on a au moins un petit truc dans l'ensemble qui est sujet à ambiguïté, une sympathique ambiguïté là au milieu mais c'est pas suffisant :lol:.

Enfin malgré tout je ne crache pas sur tout l'hommage que ça rend, avec les multiples références et j'aurais quand même bien envie de lire le livre pour découvrir la totalité des références que l'auteur a glissé, d'ailleurs sur la couverture du livre, on a Pacman, ben d'accord, je l'ai même pas vu dans le film, pourtant ça aurait été pas mal de l'apercevoir lui aussi. Bon, dans tous les cas Spielberg nous a fait du bon boulot avec ce film mais il aurait pu faire plus que ce qu'il a fait là. Après je reviens sur l'aspect visuel, graphiquement c'est impeccable sur le point vidéoludique, pas sur que ça plaise non plus à tout le monde, pourtant là il faudra pas porter accusation de bouillie numérique parce que le jeu vidéo, c'est tout du fait par ordinateur :lol:. La dessus ça convient bien, après avoir un rythme moins effréné par moment ne m'aurait pas gêné, qu'on puisse un peu plus contempler, surtout au début, mais bon, c'est assez représentatif des joueurs qui ne profitent pas vraiment des décors et jouent comme de gros bourrins en mode compétition. Y a tout de même des moments plus calmes bien sur et que ça soit bien dynamique n'est pas non plus un défaut, les jeux vidéo ont un côté défouloir également, on va pas non plus faire que ça d'admirer les décors, il faut avancer bordel et dégommer tout ce qui nous arrive sur la gueule :lol:. En fait, je crois que j'aurais presque voulu voir un petit côté Final Fantasy par là au moins à un moment, ça manque un peu ça. Enfin tant pis, ça brasse tout de même de nombreux éléments de la Pop Culture que ce soit parmi les jeux vidéos ou encore les films. Côté films d'ailleurs faudra vraiment que je me vois Shining, ça fait partie des séquences à relever. Tout comme j'aime bien la présence du Géant de Fer qui offre une bonne contribution et qu'il va falloir que je vois aussi dans son film. Par contre, il y a eu bonne conservation de ce qui concerne Retour vers le Futur, la Delorean est là, on a de la petite musique en relation qui est distillée, très bien, mais y a des petits placements de sons sur lesquels je tique un peu par moment, ça me donne une sensation de placement pas forcément bien appliqué. Mais bon, on dira que je chipote un peu, c'est pas dégueulasse non plus.

Autrement que j'évoque un peu la quête à laquelle nous avons droit pour dire à propos de l'Easter Egg. Si comme ça on peut se dire que ce n'est pas réaliste qu'un homme riche puisse cacher dans son jeu de quoi hériter de ses parts, y a tout à fait de quoi passer au dessus de ça. Surtout que le créateur de l'OASIS est quelqu'un d'assez particulier dans son genre mais aussi ça participe au message qui est livré, message dont j'ai un peu parlé en disant qu'il était pas forcément subtil, mais bon, voila ça participe et ça fonctionne très bien de la sorte, y a un prétexte intéressant de pris quand à se jouer des règles. Et puis il y a un petit truc vis à vis de l'architecte ( :mrgreen: ) qu'il est qui pointe le bout de son nez qui me déplait pas et que j'aurais adoré avec un enrobage à même de beaucoup plus me contenter. Néanmoins ça reste bon à percevoir.

Concernant les acteurs, bon bah chacun fait bien son office, je dirai juste que j'ai préféré Ben Mendelsohn dans Star Wars : Rogue One en tant que Krennic. Et sinon Olivia Cooke qui joue Art3mis est tout à fait charmante, enfin son avatar dans le jeu ne l'est pas forcément mais son personnage dans le réel l'est. Enfin je pense que pour certains il faudra faire abstraction de la tache de naissance :lol:.

Voila, globalement c'est un bon gros gâteau mais qui manque d'ingrédients qui auraient pu en faire une œuvre absolument délectable, néanmoins ça reste agréable si on n'en demande pas plus. Dans cette mesure c'est convenable, ça a de quoi s'aimer en certains aspects, y a du bon mais je n'ai pas non plus de quoi être bien repu en ce qui me concerne. M'enfin y a ce qu'il faut pour plaire ainsi, après il serait tout à fait possible de beaucoup mieux faire, c'est quelque chose qui mériterait une adaptation apportant une bonne pierre à un certain édifice, qu'on puisse être complètement entrainé dans des réflexions plus poussées ou alors que ça puisse se rapprocher au moins du niveau d’œuvres comme Matrix, eXistenZ, Avalon,...En attendant ça forme un bon film loin d'être dégueulasse à voir.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 337066
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar phoenlx » mer. avr. 04, 2018 7:10 pm

oui ba ce que tu dis semble rejoindre un peu la critique vidéo que j'ai posté scarabée à savoir qu'il y a plein de référence, que ça donne de belles scènes visuelles mais qui sonnent en creux avec beaucoup de scènes amenées avec des gros sabots genre "ahh mais c'est shining une adaptation de stephen king !" etc (pour que le public comprenne bien) ; c'est un peu ce qu'ils expliquent, et ce qui les chagrine, par rapport à d'anciens films de spielberg plus dans la contemplation, la poésie, et .. la profondeur. Bon après c'est leur avis, en tout cas le tiens semble rejoindre un peu

Perso j'attends de voir, de toute manière je préfère ne pas m'attendre à un nouveau matrix, si je me prend juste un effet "tron legacy" ou ce genre de films ce sera déjà sympa :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Ready Player One (de Steven Spielberg)

Messagepar ANGELO » mer. avr. 04, 2018 7:35 pm

Pour l'instant, Ready Player One n'a pas cumulé les tares comme les récents star wars sur la qualité du découpage... l'action est lisible et vraiment immersive de bout en bout !!! ça c'est du cinéma , :super: qu'on aime ou qu'on aime pas !!!
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité