Le Maître du Haut Château (série TV)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Saruman
le Lost Canvas
le Lost Canvas
Avatar du membre
Messages : 6207
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Saruman » mer. févr. 22, 2017 10:49 pm

ah d'accord :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » dim. avr. 09, 2017 9:13 pm

je reposte ton article ici saroumane, il éclaire bien la thématique de la série :super:

Saroumane le Blanc a écrit :Article de la Plume Dauphiné - Décembre 2016

Et si le Troisième Reich avait gagné la Seconde Guerre Mondiale ?

Une question qui suscite interrogations et réflexions. Comment ne pas avoir envisagé cette possibilité ? Une hypothèse farfelue, diraient certains, mais pour pleinement comprendre l’idéologie nazie et, de manière générale, les conséquences du fascisme en Europe, se poser cette question paraît légitime. En tout état de cause, le nazisme est présent dans la science-fiction et des ouvrages uchroniques ont tentés de simuler les scénarios probables après la supposée victoire du Reich. C’est ce que nous allons voir ici, en distinguant les conséquences militaires, sociétales et diplomatiques.

L’Allemagne victorieuse lors de la Seconde Guerre Mondiale ? Quel est donc ce nouveau polar qui semble se hisser à la tête des ventes dans la librairie à côté de chez vous ? Super, une fiction ! Je vais pouvoir passer un bon moment dans une réalité alternative ! Et si elle avait eu lieu ? Impensable ! Et pourtant, c’est une probabilité que de nombreux historiens jugent crédible. La puissance militaire du Reich aurait permis la victoire mais les erreurs stratégiques s’enchainent après la défaite française: report de l’invasion de l’Angleterre, opération Barbarossa qui débute trop tard et forte tendance à sous-estimer le potentiel militaire des ennemis.

Quand le Reich aurait-il gagné le conflit ?

Maintenant, faîtes fonctionner votre imaginaire. Nous sommes dans les années 1960 et l’Allemagne est ressortie victorieuse de la Guerre Mondiale. Première interrogation : quand le Reich aurait-il gagné le conflit ? Difficile de donner une réponse exacte mais ce qui est sûr c’est que certaines conditions sont nécessaires à la Victoire de l’Allemagne. Premièrement, la victoire sur l’URSS (autrement dit, le succès de l’Opération Barbarossa). Il ne s’agit pas seulement d’une guerre idéologique visant à éradiquer le communisme, l’objectif économique est présent. Hitler et ses généraux prennent rapidement conscience de la situation géographique de l’Allemagne et de la faible présence de matières premières sur son territoire. Pour espérer mener une guerre longue et en ressortir victorieux, il faut les ressources nécessaires pour faire tourner la machine de guerre germanique. Et elles sont à l’est : le pétrole du Caucase et les métaux de l’Oural. Ces ressources deviennent l’objectif du Régime Nazi à partir de 1942 avec l’Opération Bleue. Alors que l’Armée allemande piétine devant Moscou, il fait changer de stratégie et rapidement s’emparer du précieux butin qui borde la Mer Caspienne : l’or noir.

Vaincre l’URSS s’impose comme un élément essentiel à la victoire du Reich, tant pour des raisons économiques qu’idéologiques. Dès début 1942 afin d’assurer une victoire avant que les Américains ne débarquent en Afrique du Nord (Opération Torch en Novembre 1942). Avec un front de l’est libéré, le Reich pouvait recentrer ses 17 millions soldats sur l’Afrique et l’Europe de l’Ouest pour contrer un éventuel assaut des puissances occidentales (Etats-Unis, Canada, Angleterre, reste du monde…). Alors que la défaite de l’URSS s’impose comme une nécessité, le sort de l’Angleterre et des Etats-Unis reste plus incertain. En théorie, Hitler tenait à envahir les îles britanniques après sa victoire rapide sur l’URSS. Une idée qui se serait surement maintenue. Et l’armée de terre britannique aurait été dans l’incapacité de contenir un débarquement allemand. Le rapport de force est très inégal et l’aviation bombarde sans relâche les villes anglaises. Seule la RAF (Royal Air Force) est de taille à affronter l’ennemi allemand. Ainsi, le sort de l’Angleterre aurait probablement été similaire à celui de la France. Il est donc réaliste de penser à une victoire du Reich sur l’URSS et l’Angleterre avant la fin de l’année 1942.

Les Etats-Unis d’Amérique comme unique espoir

L’espoir d’un « monde libre » se tourne alors vers les Etats-Unis d’Amérique, seul pour affronter le géant allemand. La localisation géographique du pays de l’Oncle Sam lui assure une certaine protection, tant un débarquement allemand semble irréaliste. Pour conclure sur le sort des Etats-Unis, il faut intégrer les alliés du Reich à la réflexion. Ressortez vos manuels d’Histoire du lycée : souvenez-vous, la puissance de l’Axe rassemble Berlin, Rome (L’Italie de Mussolini) et Tokyo (le régime impérial fort d’une armée de 2 millions d’hommes fanatisés). Le destin de l’Italie fasciste est étroitement lié à celui de l’Allemagne (notamment à cause de leurs appartenances géographiques commune : l’Europe). En revanche, le Japon voit son destin lié à ses propres performances militaires, pouvant faiblement compter sur ses alliés européens. Cependant, avec l’URSS et l’Angleterre vaincus, l’armée impériale japonaise aurait pu concentrer toutes ses forces sur les Etats-Unis. L’attaque sur Pearl Harbor en 1941 montre que le Japon impérial dispose d’une capacité à frapper directement le territoire américain. D’ailleurs, un débarquement sur la côte Ouest hantera la presse américaine jusqu’à la fin de la guerre.

La littérature existante sur ce sujet laisse supposer deux scénarios crédibles : l’un ou l’Allemagne développe l’arme atomique qu’elle lance sur Washington et New York. Résultat : la capitulation des Etats-Unis (lire le roman Le Maître du Haut Château de Philipp K Dick). L’autre, ou après l’échec du Débarquement en Normandie et en Afrique du Nord, les Etats-Unis se retirent du conflit et se replient sur eux –mêmes (lire le roman Fatherland de Robert Harris). Dans cette fiction, les Etats-Unis envisagent même un traité de paix avec l’Allemagne dans les années 1960. Le destin de l’Oncle Sam reste incertain mais l’hégémonie américaine que nous connaissons aujourd’hui ne se serait pas réalisée. A la place, la langue internationale serait l’allemand avec Volkswagen comme leader de l’industrie automobile, BASF comme le premier chimiste au monde et Hugo Boss comme la marque tendance du moment. Dans les deux scénarios possibles, un seul point commun : l’absence de Guerre Froide. Avec la Victoire sur l’Union Soviétique, le communisme n’est plus et un conflit idéologique entre l’Allemagne et les Etats-Unis n’aurait pas été à l’avantage de ces-derniers. En face d’un ennemi qui possède l’arme nucléaire et sans allié majeur sur la scène internationale (à l’instar de l’Allemagne qui aurait pu compter sur l’Italie et le Japon), difficile de se positionner en vainqueur dans un tel rapport de force. Sans Guerre Froide, l’ordre économique et social aurait été profondément altéré. Les Etats-Unis, pays fondateur du libéralisme (sous toutes ses formes) n’aurait pas vu son idée traverser les frontières et marquer les différents peuples. Parce que ces idées étaient en déphasages avec celles véhiculée par le Troisième Reich. Ce-dernier, vantant les mérites d’une économie planifiée où l’Etat à la main mise sur l’ordre établit sans qu’il ne partage les richesses également entre les citoyens. Pas de libéralisation des mœurs : les autodafés organisés par les Nazis en 1933-1934 cherchent à détruire tous écrivains qui dénaturent l’homme. En d’autres termes, pour les nazis, l’inconscient (et son expression dans la nature humaine) n’existe pas. L’homme est pleinement maître de ce qu’il fait et aucun écart de conduite n’est toléré.

Le « Reich de 1000 ans »

Après les victoires militaires, vient le temps la construction du « Reich de 1000 ans ». Comment intégrer les Etats vassaux au Reich ? Et surtout, maintenant que la guerre est terminée, quel sort leurs est réservés ? Le nazisme est incarné par l’idée de la hiérarchisation des « races humaines ». Les Etats vassaux, conquis par l’Allemagne sont à son service et les peuples qui y vivent sont réduits au statut d’esclaves (ce qui fût surtout vrai pour les peuples d’Europe de l’Est). Il y a une classification des peuples selon la pureté du sang. Associés aux Aryens, on trouve les peuples d’origine allemande ou anglo-saxonne (Anglais, Scandinaves, Flamands…). En dessous, on trouve les races « mêlées » comme les latins (français, italiens, espagnols…). Le classement continue ainsi jusqu’aux races inférieures et destinées à être soumises (ou exterminées) comme les Slaves, Noirs et surtout les Juifs. Par conséquent, l’ordre européen n’aurait pas échappé à cette règle et le destin des peuples en aurait subi toutes les conséquences.

Difficile de penser cependant que cette idéologie se serait facilement répandue sur le continent européen. Convertir les peuples à cette idée de hiérarchie et « d’ordre supposé naturel » aurait nécessité une propagande intense dans les systèmes éducatifs des pays conquis (refonte totale des programmes scolaires, traque des résistants au régime, interdiction des partis politiques avec des idées opposées). L’une des idées des hauts dirigeants nazis fût de garantir le plein emploi dans les pays vassaux afin de démontrer la supériorité économique de la doctrine nazie face au capitalisme sauvage américain. Avec des investissements massifs dans l’éducation, il aurait été possible que l’idéologie nazie parvienne à endoctriner les peuples européens. Mais garde à la Résistance : à travers l’Histoire les Empires se sont toujours heurtés à des résistances internes. Leur capacité à les gérer fût le facteur principal pour assurer leurs longévités.

Une chose est probable, avec une Europe sous la botte nazie, la mondialisation qui démarre après la Seconde Guerre Mondiale n’aurait pas eu lieu. Le régime hitlérien vantait l’autarcie économique et l’intérêt pour un peuple d’utiliser les ressources dont il dispose sans échanges avec l’extérieur. Dans la fiction de Katharine Burdekin, Swastika Night, parue en Octobre 2016, l’auteure y dépeint une Europe 700 ans après la victoire d’Hitler. Dans ce roman, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l’idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d’ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis en occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d’œuvre servile et les femmes, uniquement destinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l’état animal. Une œuvre dotée d’une dimension féministe fort appréciable, qui permet de se rendre compte de la place de la femme si l’Europe eût été durablement occupée par les nazis. Dans cet ouvrage, l’auteure émet l’idée que le progrès technique est interdit pour assurer un emploi à chaque « citoyen » du Reich. Dans cette réalité alternative, pas de téléphone portable, d’ordinateurs et de toutes technologies qui meublent notre quotidien. Une idée en opposition avec la conception actuelle de la science : celle qui veut qu’elle soit au service de l’homme afin de lui assurer une vie meilleure. En dénigrant le progrès technique, on suppose que l’homme ne peut être libéré du travail et qu’il y est pleinement soumis. Peut-être pour maintenir un ordre social très hiérarchisé ?

La privation de liberté comme fer de lance

En bref, l’idée principale est claire, la privation de liberté (sous n’importe quelle forme) est de rigueur dans un monde dominé par les nazis. Maintenant, cherchons à étudier le rapport d’une Europe Nazie avec le reste du monde : quelle diplomatie aurait-elle adoptée ? Premièrement, l’Amérique du Sud n’aurait probablement pas connu l’occupation nazie. Un rapport purement commercial est à supposer mais le roman de Marc Stroobants, Et s’ils avaient gagné ?, parue en 2013 démontre un éventuel rapprochement idéologique entre l’Allemagne d’Hitler et l’Argentine de Perón. Avec l’Amérique du Sud, la collaboration la plus complète peut être envisagée. En Europe, la question se pose avec la Suisse, la Suède, l’Espagne et le Portugal. Quel avenir pour des nations ? Difficile à dire. Si Hitler retarde l’invasion de la Suisse c’est surtout par manque d’effectifs avec l’opération Barbarossa qui mobilise la majorité de ses forces à l’Est. L’Espagne et le Portugal, deux dictatures, auraient pu garder leurs indépendances respectives tout en étant forcées à établir des relations diplomatiques avec l’Allemagne (un choix politique difficile à faire si on tient en compte des anglophiles présents dans les gouvernements de Franco et Salazar). La Suède était peut-être le pays le plus exposé à une invasion surtout avec les précieux gisements de fer, bauxite et nickel situés dans le nord du pays. Quoi qu’il en soit, sur ces 4 pays, seul l’armée suisse disposait d’une puissance de feu suffisante pour tenter de contrer une invasion allemande. De plus, la géographie contrastée du pays offrait l’avantage à ses habitants. Quant à l’Afrique, ses faibles capacités militaires et ses vastes ressources en matières premières laissent planer peu de doutes : une invasion allemande avec pour but de rendre les peuples africains serviles semble le scénario le plus probable.

Ainsi, une victoire allemande en Europe aurait laissé les Etats-Unis seuls pour affronter le Reich Allemand. Ce-dernier aurait bénéficié du soutien japonais pour dissuader les Etats-Unis de poursuivre le conflit. Un monde partagé en deux : une Europe, Afrique et Moyen-Orient sous la botte nazie d’un côté et une Asie, Océanie japonaise de l’autre. Concernant les Amériques, le Nord aurait probablement été partagé entre l’Empire du Soleil Levant et le Reich de 1000 ans.

La série produite par Amazon, The man in the High Castle, dresse une vision d’un monde sous-domination nazie qui donne la chair de poule. Les privations de libertés et des droits de l’homme sont de rigueurs. L’extermination massive des Juifs, Tsiganes, résistants, opposants politiques… n’aurait très certainement pas cessée jusqu’à leur disparition définitive. Un monde où l’intolérance, la supériorité de certains par rapport à d’autres est à l’ordre. Un ordre mondial très différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. Une histoire alternative plutôt sombre qui reflète bien le caractère cruel du Régime Nazi à l’égard des peuples d’Europe. Cette réflexion permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui et les créations ayant eu lieux après la fin de la Seconde Guerre Mondiale s’assurant de construire une paix durable. J’invite également les lecteurs à se renseigner sur les œuvres romanesques et cinématographiques citées dans cet article pour se faire eux-mêmes un avis sur cette épineuse question.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Saruman
le Lost Canvas
le Lost Canvas
Avatar du membre
Messages : 6207
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Saruman » dim. avr. 09, 2017 9:15 pm

Très bonne série au passage :mrgreen:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » mer. sept. 13, 2017 5:57 pm

Bon ben allez, je viens de me voir le tout premier épisode qui est franchement très bon, un démarrage qui nous installe plutôt bien dans l'ambiance de cette uchronie avec cette terrible vision de l'Amérique partagée entre les l'Allemagne Nazie et les Japonais qui sont quand même loin d'avoir la moitié, eux on peut déjà dire qu'ils sont territorialement désavantagés mais en plus les relations sont loin d'être dans une grande confiance avec la Nazis, comme alliés ils ont pas tellement l'air d'être dans une position réellement confortable :mrgreen:. On sent l'inquiétude que crée le fait que Hitler soit malade risquant le fait de voir Himmler ou Goebbels lui succéder en exacerbant encore plus l'horreur.
Puis nous avons la bobine de film montrant la victoire des alliés, uchronie dans l'uchronie et arme de résistance. Et ce film c'est qu'il est bien regardé en boucle par le personnage qu'est Juliana :D.
Dans tous les cas nous voila déjà bien plongé dans tout ça, avec par la même un cheminement en direction de la zone neutre, c'est de la bonne entrée en matière. C'est bien joué déjà et puis Rufus Sewell qu'il est plaisant de retrouver la livre déjà de la bonne prestation en tant qu'officier nazi.
Bref, on a de quoi être bien intéressé et intrigué en particulier avec les bobines :mrgreen:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mer. sept. 13, 2017 6:01 pm

ah c'est bien tu as commencé, oui je pense que Rufus Sewell tu vas l'aimer dans cette série ! :super: Tout nazi qu'il est il dégage beaucoup de charisme, on s'attache à lui (ça me fait bizarre de dire ça)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mer. sept. 13, 2017 6:09 pm

je sais plus si j'avais posté cette vidéo (qui parle du bouquin en fait, pas de la série TV, qui possède des différences) : https://www.youtube.com/watch?v=Hqe0OaWvitk
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mer. sept. 13, 2017 6:23 pm

tiens puis une autre vidéo d'un spectateur sur la série TV cette fois (ça spoile un peu vers la fin surtout mais il l'indique si tu regardes scarabée il faudra couper quand il le dit ^^)



jusqu'à présent je n'avais vu aucune critique you tube sur cette série, à part une belle émission radio très longue qui revenait sur le bouquin ; elles commencent à se répandre apparemment, les gens doivent commencer à la regarder avec du retard, c'est une série qui mérite d'être mieux connue elle est vraiment bonne.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » mer. sept. 13, 2017 6:27 pm

phoenlx a écrit :ah c'est bien tu as commencé, oui je pense que Rufus Sewell tu vas l'aimer dans cette série ! :super: Tout nazi qu'il est il dégage beaucoup de charisme, on s'attache à lui (ça me fait bizarre de dire ça)


Oui c'est sur que ça a de quoi faire un peu bizarre :lol:, mais bon on ne peut empêcher la part de sympathie si elle vient :mdr:
Bon pis le lien de la vidéo que tu met là il me semble pas l'avoir aperçu autrement, j'ai regardé du coup, c'est pas mal et tiens je comprends mieux le titre qu'on voit sur la bobine justement :mrgreen:.

Bon pis la tite critique spectateur là, même si ça spoile que vers la fin je vais attendre un petit peu d'avoir avancé avant de regarder, je verrai ça un peu plus tard :D. En tout cas là c'est bien si ça arrive un peu plus les critiques et tout.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 14, 2017 5:28 pm

Je viens de me voir l'épisode 2 c'est encore du très bon avec toute cette atmosphère sombre et on a un bon petit rythme aussi, on voit déjà un peu de moment en famille pour le personnage que joue Rufus Sewell, ça ajoute une autre petite touche. Côté japonais nous avons le pauvre Frank qui subit bien et prend assez cher par rapport à l'enquête vis à vis de Julianna, mais le résistant qui est dans la cellule à côté à de quoi faire un peu bizarre avec les petites incitations à parler, peut être pour le tester mais tout de même y a de quoi intriguer. Bon pis même s'il s'en sort finalement c'est assez terrible par rapport à ce qui arrive à une partie de sa famille. Autrement du côté de la zone neutre nous suivons encore bien Julianna, j'aime assez l'actrice au passage :mrgreen: et puis c'est assez bon de voir pour Joe Blake le comportement qu'il peut avoir, il a de quoi sérieusement réfléchir :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 14, 2017 8:13 pm

oui moi dans cette série mon acteur préféré c'est Rufus Sewell et aussi le chef de la police japonaise là, j'ai oublié son nom il est bien campé
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 14, 2017 8:21 pm

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 14, 2017 8:22 pm

une autre carte que j'ai trouvé

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 14, 2017 8:31 pm

phoenlx a écrit :oui moi dans cette série mon acteur préféré c'est Rufus Sewell et aussi le chef de la police japonaise là, j'ai oublié son nom il est bien campé


Kido le chef de la police japonaise, oui lui il a aussi de son charisme :mrgreen:

Pis tiens tu fais bien de remettre ces cartes, j'en oubliais l'Alaska :siffle:. N'empêche c'est bien dans tout ça, y a que le Canada qu'est laissé tranquille :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 14, 2017 9:37 pm

exact :mrgreen:
oui voilà l'inspecteur Kido :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » ven. sept. 15, 2017 6:42 pm

En plus Kido y a de quoi avoir un peu facile à retenir comme nom hein :siffle:. Même si là c'est loin d'être positif :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » ven. sept. 15, 2017 6:43 pm

oui ça marque, mais il est pas aussi miséricordieux que saori :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » mar. sept. 19, 2017 6:00 pm

J'en suis à l'épisode 7, j'aime beaucoup le rythme que nous avons, c'est bien prenant et ça accentue bien certaines situations comme avec le Marshall dans la zone neutre, un pur prédateur en face duquel il vaut mieux pas trop se retrouver, il fait assez de son effet lui aussi avec l'interprétation qui est donnée. Dans l'ensemble ça fait bien oppressant comme il faut du coup. Par contre avant chaque épisode on a la petite indication adult content, adult language voir graphic violence et y a un épisode où c'est marqué nudity. Je me disais, tiens, on va avoir une scène particulière entre Julianna et Joe ? Bon ben pas du tout, c'est juste une vision de quelques secondes d'une prostituée que l'allemand en mission secrète se faisant passer pour un suédois s'est offert les services :mdr:. Pas de quoi s'alarmer pour ceux que ça peut choquer, on voit pire ailleurs :lol:. Enfin bref.
Autrement c'est très plaisant à suivre tout ça, entre Julianna qui nous fait de sa recherche, trouvant peu d'éléments de réponses à Canon City, Joe entre mauvaise posture et seconde chance qui lui est laissée, avec l'antiquaire c'est pas mal aussi et ça fait assez bizarre la façon dont il est invité chez des clients lui, on se demande bien qu'elles intentions ils peuvent avoir par rapport à la manière dont ils ont pu s'instruire au cours de ce diner. Ah pis il est agréable aussi de voir Rufus Sewell nous jouant John Smith être dans un peu plus souriant lors du jour des vétérans, le voir sous un autre jour. Bon c'est aussi pour refermer des pièges mais tout de même, c'est pas mal d'avoir une autre facette que la froideur et le visage implacable. On a une bonne progression dans tout ça, puis aussi du côté des Japonais, bien sur c'est bon par rapport à l'inspecteur Kido mais on a un personnage qui se vaut bien avec le Ministre, j'aime plutôt bien la relation qui viens se former entre lui et Julianna, on a des échanges pas mal.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mar. sept. 19, 2017 6:06 pm

oui le ministre japonais il est fort bien interprété aussi (et assez attiré par le mysticisme, ça aura d'ailleurs son rôle par la suite)
pour ce qui est des scènes de nudité en effet de mémoire, cette série n'en contient pas beaucoup, d'ailleurs j'ai souvenir d'aucune :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 28, 2017 10:57 pm

Bon sinon j'ai fini la saison 1, vraiment excellent y a pas à dire et on finit sur un sacré moment de tension avec Hitler. Pis alors Heydrich qui se ramène à partir de l'épisode 8, bon sang :shock:, lui il fait son poids et franchement pas qu'un peu hein, il a une présence glaçante.
Et bordel, la part d'attachement qu'on peut arriver à avoir pour le Nazi qu'incarne Rufus Sewell, non seulement y a le drame par rapport à son fils mais aussi que Heydrich ait voulu le faire assassiner, forcément avec tout ça il en est d'autant plus touchant, ce qui est orchestré avec lui a de quoi largement ne pas nous laisser insensible malgré ce qu'il représente.

Nous avons de quoi être aussi être particulièrement éberlué avec la nouvelle bobine, celle-là elle mérite bien son statut de largement différente des autres :shock: :shock: :shock:. On se demande bien ce que c'est que ça, ah les deux autres avec l'une dont le contenu nous est seulement révélé par Joe quelque temps après ça va mais cette dernière elle interloque complètement :mrgreen:.
Bon pis j'évoquais le sacré moment de tension avec l'épisode final, je reviens un peu dessus...
On a au moins de quoi largement se réjouir de la neutralisation de Heydrich, ça c'est le truc qui fait bien plaisir, à ce que son plan s'effondre avec Hitler l'appelant contre toute attente au téléphone :mrgreen:.

Autrement, la clôture du dernier épisode de la saison 1, c'est aussi pas mal dans son genre :mrgreen:, là j'attends de voir la suite, y aura de quoi dire avec le Ministre du Commerce :mdr:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 28, 2017 11:54 pm

oui on finit vraiment par s'attacher au personnage de Sewell !! je ne m'attendais pas à ressentir de l'empathie pour un nazi en attaquant la série mais le personnage est bien brossé c'est subtilement fait ! et l'acteur a une belle présence je trouve (je me demande si c'est pas le rôle que je préfère de lui, devant les piliers de la terre, Dark City et d'autres)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » ven. sept. 29, 2017 7:38 pm

Ah ben ça c'est clair, ils nous l'ont bien mijoté aux petits oignons :mrgreen:. Hum...pis oui bah on peut aussi dire qu'il se bonifie largement avec le temps, d'ailleurs faut vraiment que je vois Dark City, ce sera fait avant la mi-octobre allez :D.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » mer. oct. 04, 2017 5:33 pm

Bon, j'ai commencé la saison 2 sinon et j'en suis déjà à l'épisode 4, on suit toujours un certain rythme assez lent mais il se produit de nombreuses choses tout de même. Là Julianna et Frank agissent vraiment chacun de leur côté et le dernier change vraiment à s'endurcir au contact de la résistance, résistant et faussaire lui on peut dire qu'il opère vraiment du virage, et c'est pas mal de voir avec l'antiquaire qui lui aimerait mieux garder sa tranquillité :lol:, mais ça c'est peine perdue et on a de quoi en sourire un peu avec lui :mrgreen:. Bon pis Julianna qui viens à passer en zone allemande c'est aussi assez fameux ça mais bon on comprend bien pourquoi elle en viens là, avec la rechercher à mener. J'aurai bien aimé la rencontre avec le Maître du Haut Château, c'est aussi du bon moment ça et niveau de la résistance Gary c'est pas mal aussi, enfin j'aime bien l'acteur, il a joué dans eXistenZ et Memento, des petits rôles mais là c'est plaisant de le voir jouer avec un rôle plus conséquent. Rah pis aussi il me fait penser à un autre acteur mais je vois pas trop qui :penseur:.
Autrement on a de quoi s'interroger par rapport au ministre du commerce avec les visions qu'il a.
A la fin de la saison 1 ça faisait de son effet choc, maintenant il semble que les visions soient plus portées par rapport à sa femme, mais alors ses visions, on peut considérer que c'est du rêve de réalité alternative..., par le fait de sa femme ça me semble plus compliqué de dire qu'on a de la vision du futur si elle est censée être morte :penseur:. Dans tous les cas on se demande s'il est vraiment transporté ou non lui :mrgreen:.

Hum pis alors le cas de Rufus Sewell en John Smith, vis à vis de son fils il y a un truc que je venais à attendre à partir du moment où le docteur a menacé de révéler qu'il était malade, eh ben ça aura pas raté que c'est venu :mrgreen:. J'attendais, lui on voit vraiment que c'est la famille avant tout mais bon, j'attends de voir ce que va nous donner la suite avec son fils.
En tout cas c'est vraiment de la sacré série, bon puis bien sur nous avons toute la part de romance avec bien de l'entrecroisement.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mer. oct. 04, 2017 5:43 pm

oui il fait pas bon être médecin de nazi dans cette série :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Evenstar
temple du grand pope
temple du grand pope
Avatar du membre
Messages : 2112
Enregistré le : sam. nov. 02, 2013 3:42 pm
Localisation : Elysion Enfers
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Evenstar » mer. oct. 04, 2017 8:52 pm

J'ai jamais réussi à finir ce livre :tarte:
ImageImageImageImage

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » mer. oct. 04, 2017 9:21 pm

Tente la série !! elle est pas mal !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Saruman
le Lost Canvas
le Lost Canvas
Avatar du membre
Messages : 6207
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Saruman » mer. oct. 04, 2017 10:01 pm

oui c'est super original en plus

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » jeu. oct. 05, 2017 12:01 am

Oui allez go pour la série Evenstar :saute:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » jeu. oct. 05, 2017 12:20 pm

J'ai vu l'épisode 5 où Joe à droit de la découverte sur son passé qui a de quoi le chambouler fortement et pas de façon moindre, effet choc pour lui. Bon pis autrement on alterne entre les séquences avec Frank et Julianna/Julia, cette dernière approche George Dixon, l'homme grâce à qui tout pourrait changer selon ce qui arrive avec lui, c'est effectivement un poids de sauterelle si on peut dire quand avec un seul homme le cours des évènements peut changer, de la sauterelle qui pèse lourd c'est le cas de le dire :mrgreen:. Ah pis en même temps c'est ça, suffit d'un petit truc pour qu'on aille dans une direction ou une autre pour le futur. Sinon pensées pour le ministre qui reste longuement dans sa vision de réalité alternative ce coup-ci, ça laisse bien pensif mais alors là je dois dire que j'adore la fin de l'épisode :lol:, ah la belle-fille à laquelle il a droit, c'est du beau ça lol, et en même temps il fallait certainement bien ça pour peut être le ramener à l'autre réalité, on est bon dans le principe je pense. Enfin j'attends de voir la suite.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93510
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar Scarabéaware » ven. oct. 06, 2017 6:21 pm

J'en suis rendu à l'épisode 8, là on dit franchement Aie Aie Aie Hitler puis Sehr Sehr Kaputt Hitler et vas-y gros enfoiré de salopard d'Heusmann :mdr: :transpire:, punaise...ah celui là quand même, le père de Joe, tu te dis que d'un coup il se prend de la très grosse responsabilité mais bon sang quand tu vois ce qu'il en est réellement, ah on peut dire que y a du plan salement orchestré hein :siffle:. Bon pis là on est vraiment en train de virer dans la situation qui a de quoi donner bien des frayeurs, de quoi remettre encore un peu plus bien comme il faut de la tension.
On est franchement dans du très lourd en vue. Bon pis pendant que tout ceci se passe, entre les évènements à Berlin, New York et San Francisco où ça sent le très explosif de partout, notre ministre du commerce il est toujours dans sa réalité alternative, "tranquille", à recoller les morceaux. Ah c'est pas mal à voir en même temps, il noue des liens avec une vie qu'il aurait pu connaître mais tout de même, quand est ce qu'il va revenir dans le monde partagé entre les japonais et les nazis ? :mdr:. Lui il a pris une grosse porte de sortie, ça a de quoi bien faire songer aux paroles de Trudy du coup aussi. Enfin bon, à un moment faudra bien qu'il ressorte un peu de ça.
Bon pis pensée pour Joe également, avant le gros des évènements et après qu'il ait appris la vérité sur ses origines, on a quand il retrouve la fameuse fille qui lui tourne autour et ils vont ensemble dans un endroit où ils retrouvent tous ceux nés au même endroit que lui mais alors...par rapport à ce qu'ils devaient être à la base, on est effectivement loin du compte, c'est plus des hippies du Reich qu'autre chose :rire:. On a de quoi en sourire un peu de ça. Bon pis forcément qui dis hippies dans le genre, dit expérimentation particulière comme on le voit :mrgreen:.
Bref, on aura eu donc ce moment faisant un peu plus détendu on va dire par rapport au reste pour ensuite se lancer dans le gros de la suite. Et Joe, qui aura eu pendant un temps des hésitations quand à son engagement, on dirait bien qu'il devient plus radical.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320726
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Maître du Haut Château (Philip K. Dick)

Messagepar phoenlx » ven. oct. 06, 2017 6:39 pm

ah oui tu avances bien :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité