Black Mirror (série TV)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 12:23 am

saison 3 épisode 2, j'étais à fond dans l'épisode mais non !!! non non :lol: merde :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 12:29 am

oh putain non j'arriverai pas au bout :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 23, 2019 12:05 pm

Ah mais merde fais donc un effort y a qu'une seule araignée réaliste bon sang, après tout va bien :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 12:15 pm

mince j'ai eu du mal, bon hier je suis arrivé au bout de l'épisode mais c'était vraiment dur par moment :lol:

Bon, autrement j'ai aimé cet épisode, au-delà du gros coup de flippe (mais qui participait aussi à ce qu'il essayait de nous montrer)
la créature arachnoïde que tu appelles "non réaliste", à savoir avec la tête humaine, elle me faisait énormément flipper scarabée, c'était terrible, plus que shelob dans le seigneur des anneaux je te jure :lol: elle n'était peut-être pas réelle mais elle avait des mouvements plutôt réels.

autrement l'association avec la tête humaine me faisait penser au film The thing, de John Carpenter (que j'ai revu il y a peu de temps en plus :super: )

un bel épisode. j'ai lu des analyses après, il semble critiqué par certains (qui trouvent le personnage principal du garçon peu charismatique) mouais, on a vu pire, moi j'aime son côté décontracté (au départ) qui finit totalement paniqué, je trouve que ça passe plutôt bien

Bon si les jeux vidéos de demain c'est avec un tel niveau de réalisme et des araignées monstroïdes je passe mon chemin :lol:

La fille de l'épisode me faisait penser à quelqu'un, une autre actrice mais j'arrivais pas à me souvenir de qui :penseur:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 23, 2019 12:47 pm

Ah bah merde, je pensais pas que le monstre arachnoïde qu'on a ensuite te ferait aussi peur également :lol:, l'araignée normale j'étais sur mais l'autre non. Toi faudrait pas que tu sois plongé dans un tel jeu parce que c'est crise cardiaque rapide aussi avec une putain d'invasion d'araignées :rire:. Sinon oui c'est vrai qu'on peut toujours penser à la créature de The Thing. Oh pis niveau du charisme ça va, c'est pas le meilleur acteur qui soit mais effectivement pas le pire. Non ça passe bien. Par contre ces jeux là s'ils arrivent un jour c'est avec risques et périls lol, là on montre de l'effet particulièrement extrême avec ce qui lui arrive le pauvre :siffle:. Tester mais avec des chances d'y rester ahem :transpire:.

Sinon la fille c'est Hannah John-Kamen, tu l'as vu récemment dans Ant Man et la guêpe, elle joue la fille recueillie par Laurence Fishburne :mrgreen:. On l'aura vu aussi dans Ready Player One et Tomb Raider mais me rappelle plus tellement ce qu'elle y fait :mdr:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 12:54 pm

hum bizarre je n'aurais pas cru que c'était celle d'ant man et la guêpe (ceci dit de mémoire je la trouvais mignone aussi mais dans le MCU aucun acteur ne me marque vraiment , tout est passé à la moulinette du MCU, là je l'aime bien dans cet épisode mais elle me fait penser à une autre, j'arrive pas à me souvenir de qui, elle a un peu de Denise Richards .. )

Bon si un jour ce genre de jeux arrivent, je crois que ça va renforcer pas mal de psychoses :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 23, 2019 1:04 pm

Denise Richards version noire alors :mdr:

Oui avec du jeu comme ça bonjour l'angoisse de ceux trop plongés dedans pour la distinction entre la réalité et le virtuel :mrgreen: :siffle:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 1:08 pm

je ne te parle pas de la noire mais de l'autre :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 23, 2019 1:33 pm

Bah oui d'elle ?

Image

Elle est pas noire comme l'autre qu'on voit mais elle est métisse quand même :mdr:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 1:56 pm

ouais un peu
avec mon écran je la vois pas noire moi pourtant il assombrit il se fait vieux :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » sam. févr. 23, 2019 2:01 pm

Oui bon c'est pas noir foncé, elle est métisse comme je disais son père est Nigérian et sa mère Norvégienne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hannah_John-Kamen

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » sam. févr. 23, 2019 2:09 pm

oui c'est vrai sur l'image que tu montres là c'est plus flagrant, en plus maintenant parfois elles s'éclaircissent la peau. Mais bon le côté suédois ressort pas mal je trouve :mdr:

un article intéressant de Science& Avenir sur cet épisode et les perspectives technologiques

Black Mirror : un jeu vidéo basé sur nos propres peurs est-il pour bientôt ?

Black Mirror est une série d'anticipation sur les nouvelles avancées technologiques et les risques inhérents de celles-ci sur notre société. Sciences et Avenir décrypte les épisodes de la saison 3 diffusés sur Netflix depuis octobre 2016. Episode 2 ici.

Imaginez un jeu vidéo où il n'existe plus aucune interface entre réalité et fiction. La seule connexion, une puce implantée dans la nuque du joueur et liée à son système neuronal pour adapter le jeu à... ses phobies les plus enfouies. Excitant ou terrifiant ? Pour Cooper, héros de cet épisode "Playtest" aux allures de Resident Evil, ce challenge attise sa curiosité et il accepte de participer à la phase test de ce jeu proposé par une firme de jeux vidéos (il a accessoirement besoin d'argent). Plongée dans l'imagerie vidéoludique et dans les limbes psychologiques du jeune homme.

"Nous sommes loin du hacking neurologique du joueur"

L'on pressent que la fin de ce jeu ne va pas être la libération d'une princesse comme dans "Super Mario Bros"... Mais rassurez-vous, d'un point de vue technologique, "nous sommes encore bien loin de parvenir à un hacking neurologique du joueur", estime Anatole Lécuyer, directeur de recherche à l'institut national de recherche dédié au numérique (Inria), dont les domaines de prédilection sont la réalité virtuelle et les interfaces cerveau/ordinateur. Améliorer les interactions entre le jeu et le joueur fait bel et bien parti des enjeux actuels, mais pour le moment, seules nos sensations sont captées, via l'informatique physiologique.

L'informatique physiologique pour des jeux d'un nouveau genre

Réagir en fonction de l'état du joueur est l'un des buts que beaucoup d'entreprises cherchent à atteindre : "Magic Leap propose des technologies afin de capter les mouvements des doigts pour une plus grande finesse de jeu. D'autres développent des techniques pour mesurer certains paramètres physiologiques telles que la conductivité de la peau, la respiration, ou encore la fréquence cardiaque pour en déduire un état ou une émotion de la part du joueur face au contenu du jeu", explique le chercheur. A l'Inria, l'intégration du stress dans le scénario de certains jeux dotés de capteurs électrodermaux ou relevant le rythme cardiaque ont déjà été testés. "Dans le projet OpenViBE2 en partenariat avec Ubisoft, nous avons proposé des nouveaux concepts comme un jeu de tennis qui offrirait des avantages dès que le joueur semble relaxé. Lui faire gagner un service par un ace par exemple. Pareil pour un jeu inspiré de Star Wars : si la personne est perçue comme suffisamment concentrée ou relaxée, elle peut réussir à soulever un vaisseau spatial et devenir un Jedi comme Luke sur la planète Dagobah." D'autres cherchent à jouer avec nos sentiments tel que Oshiete Your Heart sur les rencontres amoureuses qui utilise les capteurs sensoriels pour influencer l'issue des relations. Pareil pour nos frayeurs avec Nevermind de Flying Mollusk qui élève le niveau du jeu en fonction du stress enregistré chez le joueur. Des chercheurs essayent même de mettre au point des caméras capables de saisir les expressions faciales des joueurs comme Affectiva. Mais pour Anatole Lécuyer, "si l'on peut capter le stress et l'anxiété en combinant plusieurs techniques, en revanche, pour les autres émotions, cela reste parfois difficile voire controversé".

CERVEAU. Quant à l'interaction directe avec le cerveau, celle-ci existe mais est encore très peu développée : c'est l'interface cerveau-machine (ICM) (système de liaison directe entre un cerveau et un ordinateur) avec les casques neurologiques (EEG) qui captent l'activité électrique du cerveau. Des jeux vidéos utilisent déjà cette technique mais dans un but médical: " Notre start-up, Mensia Technologies, travaille sur des technologies neuro-adaptatives et devrait sortir un produit médical en 2018 (en cours d'essai clinique) nécessitant un casque à électrodes et une tablette pour des enfants atteints d'un trouble du déficit de l'attention. L'idée : entraîner les ondes cérébrales liées à l'attention et ainsi retrouver une activité cérébrale qui ne s'observait plus pour cette maladie. Et tout ça chez soi sous forme de jeu au lieu de se déplacer chez le médecin", précise Anatole Lécuyer. Toujours à visée médicale, des jeux servent de thérapie contre des phobies grâce à des expositions in virtuo à des composants anxiogènes de manière progressive et sous contrôle des capteurs.

Image
Dans cette pièce, Cooper doit (notamment) faire face à sa phobie des araignées © Netflix

Mais même si l'on parvenait à "récupérer les peurs" du joueur, encore faudrait-il être capable d'interagir avec lui de façon très réaliste à l'instar de cet épisode. "Actuellement, les visiocasques ont l'inconvénient de nous couper du monde extérieur car on ne peut pas voir notre corps ni celui des autres", explique Anatole Lécuyer. Même si cela progresse très rapidement, selon lui. "Les playstations VR permettent déjà une véritable immersion dans la fiction avec les casques de réalité virtuelle. Il reste toutefois encore beaucoup de défis". Des laboratoires tentent en ce sens de modéliser des corps en 3D comme avatars des joueurs.

Ainsi, si elles n'atteignent pas la sophistication de Playtest, les avancées technologies tendent donc vers ce point ultime de rencontre entre fiction et réalité. Pour le philosophe Mathieu Tricot*, le grand désir des technophiles est d'aboutir à une réalité virtuelle directement branchée au cerveau, faisant disparaître toute interface : écran, manette, clavier et souris. C'est l'esprit branché. "Dès les années 80, la presse spécialisée mentionne la réalité virtuelle et l'interface neuronale comme finalité absolue à viser. Dans quel but? Appartenir à la fiction, cet univers imaginaire. Et que l'on traverse la frontière grâce à la technique".

Il y a une part de délire dans ce désir de réaliser la fiction

DYSTOPIE. Dans cet épisode de Black Mirror, en choisissant la peur comme fil conducteur du jeu, la série propose une vision dystopique de la réalisation de ce rêve technologique. La dérive: la confusion entre le réel et le fictif. "Le jeu a toujours été au cœur de la fiction. Pour jouer, je dois y croire mais je ne peux jouer que parce que je sais que tout ceci est un jeu. Avec ce stade ultime technologique, y aurait-il encore un jeu? Non car on en détruirait le ressort, celui d'être sûr qu'il ne s'agit que d'un jeu. Avec le risque de se retrouver enfermé dans la représentation qui devient alors notre réel", analyse Mathieu Tricot. Et effectivement, un passage de Playtest, aux airs d'une peinture de Magritte, symbolise ce glissement, la limite que Cooper est en train de franchir. " Ceci n'est pas un jeu", semble t-il prévenir.

Image
© Netflix : une référence à Magritte dans Playtest ?

Le philosophe partage cette crainte : "Je pense que l'on se trompe de chemin. On cherche à multiplier les interactions et "charges perceptives" des jeux alors que plus d'immersion dans la fiction n'entraîne pas nécessairement plus d'engagement. La preuve avec le cinéma en 3D qui n'a pas eu le succès escompté". Mais surtout, pour celui-ci, "il y a une part de délire dans ce désir de réaliser la fiction".

* Mathieu Triclot, La philosophie des jeux vidéo, Paris, Éd. Zones, 2011, 247 p.

( source : [url=https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/tele-cinema/playtest-de-black-mirror-ou-l-emprise-videoludique_110951[/url] )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » lun. févr. 25, 2019 5:42 pm

Tiens je viens seulement de lire l'article du coup, c'est intéressant pour avoir des aperçus de ce qui pourrait être possible dans le futur, que la difficulté s'adapte à notre stress où qu'on puisse mieux réussir certaines actions selon notre concentration, là dessus ça peut être pas mal ce dont ils parlent, mais évidemment faut que ça reste du jeu, qu'on ait le plaisir de se glisser dans cette réalité virtuelle, y a des limites à ne pas franchir et dans l'épisode de Black Mirror en fait on franchi cette limite du jeu qui n'est plus vraiment un jeu. C'est assez tendancieux comme jeu d'horreur et une telle technologie c'est plus assimilable à de la torture en fait. Si on mettait ça en application ce serait plutôt bon pour des séances de torture virtuelle afin de soutirer des informations, une possibilité exprimée dans Altered Carbon en mode plus violent :mdr:. Enfin je dis pas que ce n'est pas violent cet épisode, la vision d'une araignée c'est pas rien pour un arachnophobe n'est ce pas ? :lol: Bref, faut effectivement faire attention au chemin qu'on prend et ne pas se tromper de direction quand à pousser toujours plus l'expérience, faut que ça reste réellement amusant...

Voila, sinon j'ai vu l'épisode 4 de la saison 4, Hang the DJ :mrgreen:

Excellent cet épisode, celui là on a de quoi apprécier son côté romantique. Nous sommes plongés dans une histoire avec un programme de dating qui gère totalement la vie amoureuse de ses utilisateurs créant une dépendance totale, une situation d'assistanat complet à ne plus avoir de libre arbitre. On peut bien considérer une certaine critique des applications du genre, là on a d'abord la vision extrême et puis le côté rencontre vraiment trop courte soumise à une durée impartie qu'on respecte avec l'obéissance la plus totale même si ça semble bien "matcher". Nous avons ceci et aussi ce fameux mur dont on entend parler qui laisse de quoi donner une certaine déduction :mrgreen:.

Ainsi nous avons une première rencontre avec nos deux protagonistes principaux dont Georgina Campbell. On a de quoi bien l'apprécier elle, il est vrai qu'on peut lui voir un air de Rosario Dawson mais également de Tessa Thompson (Charlotte Hale dans Westworld), dans tous les cas elle est vraiment charmante :D. En tout cas tous deux se rencontrent une première fois avant de se quitter et cumulent ensuite d'autres rencontres qui sont loin d'être de franches réussites lol. Et c'est assez affreux quand l'application impose des durées de plusieurs mois :siffle:. Dans tous ça nous avons la présence de George Bladgen, qui parait plutôt pas mal au début dans son genre mais il est vrai que le type qu'il incarne n'est pas si terrible que ça et a vraiment un tic emmerdant à long terme. Puis bon même si ça semble être un bon coup ça semble guère constructif avec lui ^^. La pauvre a de quoi en avoir pour une bonne grosse lassitude, tout comme le gars qu'elle a rencontré en premier.

Heureusement ils viennent à faire de la remise en question, tenter de se libérer du joug sous lequel ils vivent et avec ça on peut en même temps s'interroger quand à la chose, on a un petit côté Matrix qui a de quoi bien ressortir, pensée pour l'Agent Smith et puis aussi voir comme une impression que ça pourrait être de la télé poubelle avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Enfermer tout un tas de personne dans un lieu et les soumettre à cette application ça pourrait donner lieu à un tel jeu de merde suivi par quelques millions de nigauds :siffle:.

Au final y a de quoi bien aimer ce que ça donne avec la fin :D.
On aura suivi une vraie matrice d'une application rencontre, c'est pas mal d'avoir tourné la chose comme ça en fait, prendre un tel axe pour faire de l'évocation quand aux applications de rencontre telles qu'elles existent actuellement, l'algorithme qui fait ses multiples calculs, loin d'être à compulser comme ça mais voila, y a de quoi bien aimer cette mise en scènes.
D'une manière un peu détourné ça pose bien une petite critique sur ce procédé bien actuel des rencontres qui se font via de tels outils, ça peut fonctionner mais aussi poser problème, ne pas toujours être bien judicieux. On a de la méthode qui a de quoi laisser songeur.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » lun. févr. 25, 2019 7:02 pm

oui j'ai beaucoup aimé cet épisode, c'est vrai que c'est vache quand ça leur impose plusieurs mois de rencontre et qu'ils ne matchent pas, j'imagine comment le temps doit paraître long :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » lun. févr. 25, 2019 7:37 pm

C'est même un peu absurde carrément un an ou 9 mois comme ça, mais bon c'est de l'exagération typique de la série :mdr:.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 26, 2019 11:39 am

Vu l'épisode 5 de la saison 4, Tête de Métal :mrgreen:

Ce coup-ci nous avons droit à un épisode tout en noir et blanc, choix que nous avons de quoi un peu comprendre vu son caractère un tantinet sanglant, on dira que ça atténue la violence et permet de rester accessible à un public suffisamment large tout en allant sur cette vision :mdr:. L'épisode commence donc avec cette quête de devoir récupérer quelque chose de particulier pour le petit groupe, mais les évènements vont faire que va s'ensuivre une terrible traque avec du chien Terminator :mrgreen:.
Avec cet épisode on a de quoi comprendre que nous sommes dans un monde post-apocalyptique où ces chiens auront fait des ravages même sur les cochons...Et là nous assistons à une traque avec le déclenchement d'un robot qui faisait partie de ceux surveillant l’entrepôt. C'est un épisode assez différent des autres mais qui relève tout de même un danger, celui des robots de sécurité qui pourraient très bien se retourner contre nous, le principe habituel de l'IA qui nous causerait quelques torts mais voila, ici nous avons la vision avec ces robots programmés pour assurer la sécurité avec la plus grande implacabilité qui soit :mrgreen:. Et on peut dire que ça fait pas dans la dentelle.
J'ai plutôt bien aimé cet épisode au final qui a son petit caractère poignant aussi.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 26, 2019 11:54 am

moi aussi ! c'est assez terrible, notamment quand ils lancent des espèces de grenades qui se scindent en plein de traceurs qui viennent se fixer sous la peau !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 26, 2019 12:09 pm

Oui ça a de quoi faire un peu froid dans le dos, quand t'as un traceur ça va mais quand t'en a plein et à des endroits délicats c'est pas évident :siffle:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 26, 2019 12:52 pm

ceux qui ont fabriqué et programmé ces robots ils devaient être vraiment sadiques :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 11:38 am

je viens de voir l'épisode 4 de la saison 3

encore un épisode où il est question d'un implant cérébral et occulaire, cette fois-ci intégré à des militaires à qui l'on confie des missions qui consistent à tuer des personnes (nommées initialement "cafards" histoire de bien bien insister sur leur inhumanité) ; Les militaires les voient comme des sortes de monstres, mais en fait tout ceci est un leurre, ils sont comme vous et moi et le personnage principal (un militaire noir dont l'implant bugge) finit par le découvrir et être dégouté de cette situation

un épisode intéressant, encore une fois. mais je remarque que cette série Black Mirror adore surfer sur cette idée d'implants occulaires qui changent la perception de la réalité. ça fait plusieurs épisodes qu'on a des variantes de ceci
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 27, 2019 12:20 pm

phoenlx a écrit :ceux qui ont fabriqué et programmé ces robots ils devaient être vraiment sadiques :lol:


Ils se sont pris pour Skynet :mdr:

Bon pis alors l'épisode que t'as vu, le 5 de la saison 3, c'est plutôt pas mal avec encore une fois les implants oculaires mais aussi l'évocation de l'eugénisme entre autre, l'absurdité de la guerre, ça fait sa petite dénonciation mais d'une manière sur laquelle je tique beaucoup quand même :siffle:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 2:44 pm

oui. bon sur ce, il doit nous rester deux épisodes à voir, si j'ai bien compté (+ la saison 5 il y a eu une saison récemment je crois ?) celle là je me la réserve pour un peu plus tard
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 27, 2019 5:45 pm

Bon ben moi j'ai vu le dernier épisode qu'il me restait à voir en dehors de l'épisode interactif c'est bon :mrgreen:. Concernant la saison 5 on a l'épisode interactif et il devrait arriver d'autres épisodes d'ici la fin de l'année. Ils en parlent dans cet article :https://www.programme-tv.net/news/evenement/netflix-series-films-et-documentaires-sur-netflix/215987-black-mirror-netflix-intrigue-casting-diffusion-toutes-les-infos-sur-la-saison-5-a-venir/

Et donc comme je disais, j'ai vu l'épisode 6 de la saison 4, Black Museum :mrgreen:

Le titre c'est Black Museum mais on pourrait aussi dire Black Mirror Museum :mdr:. Cet épisode en plus de nous plonger dans une nouvelle intrigue possède quelques clin d’œils à des épisodes précédents mais bon évidemment faut avoir de la mémoire pour y faire attention. Et ma foi c'est plutôt pas mal comme ils ont été constituer ça. On notera par ailleurs qu'on reprend un schéma qui a aussi de quoi faire penser à un autre épisode.

Ainsi via une touriste qui se retrouve dans le coin où se trouve ce Musée nous en faisons la visite avec son guide qui avant de gérer ce musée aura travaillé dans tout autre chose mais les circonstances ont fait que ça l'a mené ici :mrgreen:. Avec cette visite nous avons ainsi une première histoire qui nous est racontée et évoque un appareil technologique fort intéressant qui serait d'une belle utilité pour certains patients :siffle:. Pouvoir ausculter le patient en se connectant à lui via un appareillage pour ressentir ses symptômes et pouvoir mieux poser un diagnostique l'idée est intéressante mais évidemment ce n'est pas sans conséquences et c'est quelque chose avec lequel il faut rester prudent :siffle:. On a de la bonne idée mais faudrait pas qu'il y ait un seul utilisateur ou alors prendre des précautions à éviter que l'utilisateur vire psychopathe ou sado-maso lol. Terrible histoire du coup mais présentant un appareillage médical qui vaudrait bien le coup.

Ensuite niveau de la seconde histoire nous avons quelque chose de pas terrible dans le genre, il s'agit d'un procédé de transfert de conscience qui se trouve être dans le pire des idées qui puissent exister. Oh au début ça peut être plus ou moins valable, mais franchement c'est pas le truc rêvé, c'est même terriblement peu valable et guère viable surtout. M'enfin bon ça fait une bonne contribution à l'épisode.

Enfin après ça à suivre ces histoires nous en découvrons une dernière qui fait là aussi une évocation bien particulière et touche à de l'abus avec ce procédé.
De quoi nous amener au fait qu'on est dans une histoire avec un fond de vengeance et c'est intéressant de voir comment nous avons été menés jusque là, la fille du prisonnier en hologramme qui libère la conscience de son père tout en s'occupant du cas du propriétaire peu scrupuleux des lieux.
Voila, ma foi ça forme encore du bon épisode.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 5:58 pm

celui-là je lirai ta critique après visionnage :mdr: (sans doute demain) il doit me rester que celui-là aussi, si j'ai bien compté (moi je les vois dans le désordre le plus complet :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 27, 2019 7:33 pm

Oui bien sur, juste je te dis qu'il y a un appareil qui devrait te plaire, j'ai bien pensé à toi :mrgreen:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 7:38 pm

ok. je vais peut-être le voir ce soir en fait (car j'ai encore mal au crâne et je vais éviter un film long lol)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91381
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 27, 2019 7:44 pm

Bah avec un mal de crâne le roi et l'oiseau ça conviendrait très bien, à peine plus long que cet épisode :mdr:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 7:45 pm

ok cool, je ferai peut-être les deux avec une pause :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 27, 2019 10:43 pm

oh bon sang, quelle histoire de fou le dernier épisode :lol: :shock: :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314798
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Black Mirror (série TV)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 28, 2019 10:42 am

Bon du coup à travers cet épisode vu hier soir, j'ai terminé les 4 saisons de Black Mirror (il me reste l'épisode de Noel à voir, l'épisode interratif, et la saison récente) Je vais faire une pause, bien que j'aime enchainer cette série

Encore un sacré épisode celui que j'ai vu hier (dernier de la saison 4, le black museum)
Je ne rajouterai rien à ta description scarabée, qui brosse bien les différents aspects.
C'est un vrai musée des horreurs pour le coup, je crois qu'on peut le dire :lol: Au début je ne captais pas trop où ça allait nous embarquer, j'ai été pris par surprise j'avoue. Je n'entrevoyais pas trop l'histoire de vengeance, j'ai senti venir la chute seulement vers la narration de la troisième histoire)
Un épisode avec une bonne construction narrative, un bon scénario, une ambiance horrifique, et comme tu l'as dis, distillant des petits clin d'oeil à d'autres épisodes antérieurs, notamment San Junipero (celui qui m'avait un peu gêné pour deux trois trucs, et pour ma part pas mon préféré mais qui il faut l'avouer, était doté d'une ambiance très particulière, il faudrait sans doute que je lui redonne une seconde chance)

Bon c'est terrible ce qui arrive encore aux gens dans cet épisode mais le gars qui gère le musée c'est un vrai psychopathe qui n'a pas volé ce qui lui arrive à la fin :lol: J'ai bien aimé la scène finale avec la fille qui emmène le nounours simiesque dans la voiture (qui contient l'âme de l'autre femme)
Le médecin du début qui grâve à son implant parvient à ressentir les douleurs et symptômes des patients, il devient lui aussi un vrai psychopathe, c'est assez dingue de devenir drogué de la douleur comme ça :lol:

au début je me disais aussi que ça pourrait être utile dans la réalité, surtout quand on voit certains médecins qui nous écoutent pas quand on leur explique nos symptômes et je connais ô combien le sujet :siffle: Maintenant je ne pense pas que ça suffirait car comme je le dis souvent ce qui manque à notre médecine c'est une vision holistique, une vision plus globale. Les spécialistes sont chacun enfermés dans leur spécialité, les généralistes n'ont pas une bonne vision spécialiste et renvoient vers les autres, chacun se renvoie la balle, peu ont vraiment une vision d'ensemble et je ne parle même pas des rapports humains, de la capacité d'empathie, de respect du patient qui est parfois une catastrophe (beaucoup semblent penser qu'au pognon , enchainent les patients, n'ont pas le temps de s'attarder, de réfléchir au pourquoi du comment, tu as tel symptôme, allez hop prend tel médicament, fais tel examen, au revoir les 5 minutes de visites sont passés .. bref, ça m'énerve et particulièrement en ce moment.

Bon cet appareil décrit dans cet épisode est évidemment un gros plus (maintenant je me demande si techniquement l'humanité sera un jour capable d'élaborer un tel engin, même après des décennies ou siècles de progrès informatiques, de progrès de l'intelligence artificielle, de progrès médicaux et sur la connaissance du corps humain et notamment du cerveau, des synapses, le cerveau est quelque chose d'extrêmement complexe et je pense qu'on est encore très loin de ce genre de trucs, mais je n'imagine pas celà impossible. Par contre la deuxième invention beaucoup plus, car transférer une conscience dans un objet me parait bizarre du fait justement que le nounours n'a pas quelque chose qui ressemble à un cerveau, c'est de la matière simplement agencée, mais j'imagine que l'esprit de la personne se retrouve dans l'espèce de puce implantée. Sauf que justement, est-ce que c'est plausible de transférer tout ce qui fait notre .. esprit (déjà ce concept même d'esprit est complexe à appréhender) dans quelque chose de plus miniature, éventuellement relié à une caméra miniature pour les yeux et autre ? J'ai tendance à penser que ce qui fait notre esprit, ce qui fait donc notre sensation de vivre, notre ressenti, tout ce qui nous rend vivants et capables de raisonnements et d'appréhender l'environnement autour de nous, de parler, de ressentir les stimuli, les douleurs, notre capacité empathique et tout le reste, c'est quelque chose qui dépasse de loin le simple cerveau à mon avis, c'est plutôt une interration entre le cerveau (qui certes est quelque chose d'essentiel) avec nos nerfs qui sont disséminés de partout (mais qui sont aussi quelque chose de complexe, et faits aussi de neurones), eux-même reliés à nos muscles, nos os, tout notre corps et les organes "plus simples" en somme. bref, on est comme un tout, et est-ce qu'on pourrait fans le fond concentrer notre "esprit" (ce que les religieux appellent notre âme) dans par exemple une puce qu'on mettrait dans un nounours comme ici ou même dans un cyborg , à voir, je pense qu'il manquerait quelque chose. Enfin pour les cyborgs, non, je vois ça déjà plus probable car ce genre de machines auraient aussi beaucoup d'électronique et de complexité dans tout le reste du corps, les bras, les jambes etc. Mais un nounours, c'est bizarre :mrgreen:

bon c'était la petite réflexion technique. Autrement, un bel épisode, bien senti, avec une ambiance prenante, qui fait encore une fois réfléchir aux dérives de telles inventions (au-delà de la réflexion qu'on peut avoir sur leur faisabilité)
sur la peine de mort aussi et son côté horrible, quels que soient les actes des condamnés. le risque de dérives, d'erreurs etc. Il y a une dénonciation de ça et notamment par rapport à la communauté noire (le fait que le condamné à mort soit noir, l'héroine noire je pense que ce n'est pas un hasard, ce n'est pas gratuit de la part des scénaristes)
une dénonciation aussi de tous les zinzins psychopathes de nos sociétés, pervers sexuels et pervers de toute sorte (à l'image de ce mec qui visisite le musée afin de se branler devant l'hologramme revivant son supplice, ou l'autre qui va jusqu'à payer une forte somme d'argent au gardien pour gagner quelque secondes de spectacle en plus) Le pire est que tout ceci est très réaliste, on a VRAIMENT des tarés de ce genre dans nos sociétés, qui sont des sociétés du voyeurisme, où les gens aiment se repaitre de la souffrance des autres, où on peut parfois ceci en spectacle. Bon la série va dans l'extrême certes, mais vu certaines dérives dans nos propres sociétés ça pourrait arriver un jour.

Au final, cet épisode est un bon épisode de conclusion qui est à l'image de toute la série Black Mirror, qui en reprend certaines thématiques récurrentes, qui les mélange. Le rapport aux nouvelles technologiques, à l'IA, les dérives de ces dernières, la construction scénaristique dans le fond similaire : au début on voit les bons côtés et finalement, il y a un "MAIS" :lol:
Le côté horrifique et SF mélangé. La dénonciation du racisme, des dérives judiciaires ici, le rapport au corps, à la douleur, la réflexion sur qu'est-ce qui fait notre humanité, les déviances psychologiques, sexuelles, l'égoïsme de l'être humain (comme le personnage de la deuxième histoire qui préfère mettre sa femme sur "pause" pour qu'elle évite de l'emmerder etc etc. Cette série ne renvoie pas une très bonne image de l'être humain :lol: Mais une image malheureusement tristement réaliste, dérangeante, une série miroir de nous-même finalement (d'où le titre sans doute), un miroir noir, un miroir sombre. Une série qui nous renvoie l'image de notre côté sombre, ici dans une perspective encore bien plus dérangeante du fait de ces inventions extraordinaires

J'aurai adoré la voir : tous les épisodes ne sont pas d'égal intérêt, d'égale qualité dans la réalisation, mais je les ai dans l'ensemble à 99% trouvé tous excellents, même ceux qui font un peu redite. Ils ont chacun leur personnalité, on sent bien la patte des réalisateurs différents (et c'est une très bonne chose, on pourrait enfiler encore 3 ou 4 saisons derrière et je suis sûr qu'on ne s'ennuierait toujours pas)

Finalement, celui qui m'aura vraiment un peu gêné c'est le premier, pourtant très bon à sa manière. mais le coup du premier ministre obligé de forniquer avec un porc, désolé mais non :lol: pas trop mon truc même si c'était pour dénoncer quelque chose de réel. J'y ai vu un peu de "fan service" (mais j'ai développé ce point dans des messages précédents dans le topic je n'y reviens pas) et je l'avoue, c'est paradoxalement aussi un épisode excellent car ce qu'il cherche à montrer est encore une fois, tristement réaliste, et ça fonctionne, ça impacte. D'ailleurs on se souvient de l'épisode longtemps après. Mais j'aurais préféré je crois, qu'ils ne commencent pas par cet épisode, mais par un autre ..

Bref, maintenant qu'arrive l'heure du bilan, je vais mettre une note de 19,75 / 20 à cette série. Je suis même très tenté de mettre 20 / 20, c'est une franche réussite. J'avais peur en l'abordant que sa réputation soit un peu usurpée mais il n'en est rien. A conseiller à tout le monde, et j'ai aussi adoré le concept qui m'a permis de voir les épisodes avec parfois de longues pauses sans me retrouver dans la situation ubuesque de ne plus me souvenir de ce qui se passe précédemment (piège dans lequel je suis tombé dans une autre série récemment :lol: ) Cette série a tout pour elle, son concept, parfois ses musiques (on en a peu parlé mais certains épisodes ont de bons accompagnements musicaux), son casting très intéressant et varié, son mélange d'acteurs connus et moins connus, ses ambiances multiples, ses thématiques, le rapport à l'IA (un thème que j'aime de plus en plus aborder que ce soit en animation, mangas, séries TV, au cinéma, mais traité parfois pauvrement, ou juste pour le côté "film d'action", et ceci est peu intéressant) Là, ça va au fond des thématiques.

Excellent !!!!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités