Mortal Engines (produit par Peter Jackson)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314650
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Mortal Engines (produit par Peter Jackson)

Messagepar phoenlx » mer. janv. 02, 2019 12:52 pm

je viens d'écouter la critique vidéo du joueur du grenier et de seb, bon ils sont très mitigés et critiquent pas mal le film, notamment le jeu d'acteur, le scénario etc
bon je ne vous la poste pas car je trouve que ce n'est pas leur review la plus intéressante, ils sortent un peu des banalités subjectives (mais si je voyais le film je serais peut-être plus de leur avis que de celui de durendal, je n'en sais rien)

je préfère vous partager celle de durendall, qui a adoré le film et qui fait une critique plus construite, évoquant notamment les petits clin d'oeil à Final Fantasy, à Métropolis de Fritz Lang, à terminator, au steampunk et cyberpunk, à la politique (Auschwitz, politique de Trump etc .. ) ça a l'air assez riche comme univers ..

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Smaug the stupendous
Maison du Cancer
Maison du Cancer
Avatar du membre
Messages : 650
Enregistré le : mer. juil. 01, 2015 3:52 pm

Re: Mortal Engines (produit par Peter Jackson)

Messagepar Smaug the stupendous » sam. janv. 12, 2019 12:42 am

Je ressorts de ma séance.

Honnêtement, j'ai beaucoup aimé et je suis assez triste que le film soit un bide car son échec, commercial et critique, va conforter les studios dans leur tendance à ne pas prendre de risques et à nous servir toujours les mêmes franchises. Je vous laisse avec une brève critique.

L'univers steampunk dépeint est rafraîchissant dans le paysage des blockbusters actuels, Shrike m'a ému, Shan Guo est magnifique comme cité avec son inspiration et celle de ses habitants entre XIXème/début de XXème siècle fantaisiste et Asie médiévale mais ce que j'ai le plus aimé, à ma surprise, c'est la BO de Junkie XL alors que d'ordinaire c'est un compositeur dont je ne suis pas avec attention le travail, bien qu'ayant beaucoup apprécié les BO de 300 : La Naissance d'un Empire (film que je n'ai pas vu) et Mad Max : Fury Road. Ce qui m'a séduit chez cette dernière, c'est ses relents wagneriens sur certaines pistes or vu que j'adore l'oeuvre de tonton Wagner, voilà... A noter que j'ai pour habitude d'écouter les BO des films qui m'intéressent avant de voir ces derniers et concernant celle de Mortal Engines, j'ai du l'écouter plus d'une demi-douzaine de fois au cours des dernières semaines.

Pour un premier film (un blockbuster qui plus est), Christian Rivers s'en sort pas trop mal comparé à d'autres mais il n'égale pas Peter Jackson et bien entendu je ne place pas Mortal Engines au même rang que le SDA, King Kong ou Le Hobbit. PJ avoir laissé Rivers aux commandes de son film, quitte à ce que certaines décisions prises par ce dernier engendrent des défauts. A titre d'exemple, j'ai l'impression qu'un certain nombre de scènes ont été coupées, ce qui fait que certaines évolutions de personnages ou éléments de l'univers semblent trop expédiés, et il me semble avoir lu que Christian Rivers avait absolument voulu que le film tienne en deux heures là où Jackson nous a habitués a (beaucoup) plus long (et pour le mieux).
Puisque l'on parle des défauts, l'inspiration marquée de Star Wars lors du climax comme certains l'ont relevé était étrange mais n'ayant pas lu les bouquins, j'ignore si c'est la même chose (j'aimerais volontiers que l'on m'éclaire à ce sujet, quitte à me spoiler) et on peut relever quelques maladresses dans la réalisation ou le choix du jeu des acteurs (les regards insistants ont génés les spectatrices derrière moi) ainsi que des répliques superflues. Une partie de ceux qui ont vu le film se sont plaints que le scénario serait simpliste mais comme Bombur, je penses qu'il est certes simple mais non pas simpliste et qu'en aucun cas, ça constitue le défaut principal du film. Je suis aussi déçu de la cicatrice d'Hester Shaw. Les héroïnes défigurées étant rares dans la fiction, ça aurait été l'occasion rêvée d'en mettre une avant et je trouves qu'une cicatrice plus bourrine aurait rajouté de la "gueule" au personnage.

Parmi tous les blockbusters de 2018 que j'ai vu (soit une poignée parmi lesquels Tomb Raider, Jurassic World : Fallen Kingdom, Rampage, En Eaux Troubles, Solo : A Star Wars Story et Detective Dee 3), je le met parmi mes favoris et les plus dignes d'intérêt. Je préfère à titre personnel grandement voir un film bon mais imparfait comme Mortal Engines, proposant un univers rafraîchissant ou appartenant à un genre peu représenté, qu'un énième film d'un genre très voir surreprésenté et acclamé par le public et les critiques ou une énième suite ou reboot d'une franchise qu'on aurait du peut-être du laisser reposer si c'était pour fournir un travail pas à la hauteur de ce qui avait été fait sur cette même franchise.
Malheureusement, Mortal Engines rejoint la catégorie des films que je trouve bons voir très bons mais qui se sont plantés au box-office de façon significative alors qu'ils étaient plein de potentiel, prenant place aux côtés de John Carter, Jupiter Ascending, La Grande Muraille et Les Chroniques de Riddick...
Concernant l'ami PJ, il faudrait que je trouves un lien pour son documentaire sur la première guerre mondiale They Shall Not Grow Old, encensé par la critique (et nominé au BAFTA dans la catégorie meilleur documentaire), et j'ai hâte d'entendre du nouveau sur ses prochains projets, dont la suite de Tintin, ainsi que sur son implication dans la série d'Amazon avec laquelle nous retournerons en Terre du Milieu.
"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91325
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Mortal Engines (produit par Peter Jackson)

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 12, 2019 11:58 am

Ah ça c'est sur que c'est dommage que ça ait pas eu plus de succès alors que certains films moins méritant s'en sortent avec plus d'honneurs :siffle:. Bon pis tiens j'avais écouté le début de la critique de Durendal, le fait qu'on puisse avoir de la pensée pour les Final Fantasy entre autre n'est pas pour me déplaire ici.

Sinon si c'est vraiment Christian Rivers qui tenait à ce que le film tienne sur 2 h c'est un peu couillon de sa part, avec Peter Jackson derrière lui il aurait très bien pu se permettre d'aller au minimum jusqu'à 2 h 30 ou carrément 3 h et puis proposer une VL ensuite.

Bon pis la cicatrice d'Hester, ça c'est sur, le bat blesse mais c'est merci le monde de faibles dans lequel nous vivons, surtout ne foutons pas d'horribles cicatrices, les bébés fuiraient la salle :siffle:.

Bombur
Death Queen Island
Death Queen Island
Avatar du membre
Messages : 41803
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Mortal Engines (produit par Peter Jackson)

Messagepar Bombur » sam. janv. 12, 2019 9:20 pm

Sinon si c'est vraiment Christian Rivers qui tenait à ce que le film tienne sur 2 h c'est un peu couillon de sa part
:poignée de main: :poignée de main: Le vandale :evil: :evil: !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité