Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, etc...
Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21196
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Cerca Trova » mer. févr. 08, 2017 6:03 pm

J'ouvre un petit topic pour ce film, sur lequel je suis tombée par hasard en DVD dans une brocante en Provence, qui a vraiment été un coup de cœur. et qui n'est peut-être pas forcément connu.



Synopsis Wikipédia

De manière très soudaine, une étrange maladie touche l'Humanité. En effet, les humains perdent peu à peu l'usage de leurs sens. Face à ce fléau, et par les forces du hasard, un homme et une femme, l'un cuisinier, l'autre épidémiologiste, vont apprendre à se connaître et progressivement, à travers chaque changement de perspective dû à la perte d'un sens, vont tomber amoureux.


Un film de "science-fiction/anticipation" que j'aime beaucoup et assez atypique dans le sens où n'a pas vraiment de marqueur du fait que ça soit un future. L'idée de base de ce film de faire aussi film catastrophe (au travers de la perte progressive des cinq sens) est bonne surtout que c'est traité finement. Je ne suis pas trop film catastrophe, en général, parce que je les trouve trop stéréotypés, ce qui n'est pas absolument pas le cas ici. En outre, il se dégage du film une atmosphère très poétique : la réalisation colle bien à la perte des sens (on a de belles scènes muettes, quand ils perdent l'ouïe, entre autres). Pis le duo Eva Green/Ewan MacGregor auquel je ne m'attendais pas forcément marche très bien.
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 309993
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 08, 2017 6:44 pm

Le duo d'acteur m'inspire, le scénario m'intrigue, encore un film que je ne connaissais pas merci du conseil
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89373
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 08, 2017 6:49 pm

J'en prend bonne note, il a l'air de t'avoir bien plu et semble assez bien côté :mrgreen:
L'angle pris me semble assez intéressant :D, et puis ça change un peu ma foi.

Un film pour s'élever au 7ème sens, pensée pour Saint Seiya :mdr:

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21196
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Cerca Trova » mer. févr. 08, 2017 6:50 pm

oui, c'est inspirant :lol:
pis je dirais 8ème sens, Scara :mrgreen:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Aethelthryth
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Avatar du membre
Messages : 1762
Enregistré le : dim. janv. 15, 2017 7:00 pm
Localisation : Paris
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Aethelthryth » mer. févr. 08, 2017 6:59 pm

Je l'ai vu cet aprem' justement :mrgreen: J'aurais aimé en savoir plus sur l'origine de la maladie mais à côté de ça l'histoire est percutante, et si j'avais vu le film à sa sortie, à l'époque où je n'aimais pas Eva Green (aujourd'hui ce n'est plus le cas, je suis amoureuse depuis quelques temps :mrgreen: ), j'aurais surement changé d'avis sur elle parce qu'elle est excellente dans ce rôle :heart:

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21196
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Cerca Trova » mer. févr. 08, 2017 7:03 pm

haha. oui, c'est mon meilleur rôle, je pense :heart: c'est vrai que je ne me souviens pas qu'ils aient été très explicites sur l'origine de la maladie mais ce film est un tout donc ça ne m'a franchement dérangé :mdr: il peut largement s'apprécier sans en savoir plus
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89373
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 08, 2017 7:54 pm

Cerca Trova a écrit :oui, c'est inspirant :lol:
pis je dirais 8ème sens, Scara :mrgreen:


Ben oui tiens tant qu'à faire :mdr:

Bon pis tiens Aethel, tant mieux que Eva Green te plaise bien maintenant :mrgreen:.

Aethelthryth
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Avatar du membre
Messages : 1762
Enregistré le : dim. janv. 15, 2017 7:00 pm
Localisation : Paris
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Aethelthryth » mer. févr. 08, 2017 8:00 pm

Scarabéaware a écrit :Bon pis tiens Aethel, tant mieux que Eva Green te plaise bien maintenant :mrgreen:.


J'ai dit que j'étais amoureuse, pourquoi tu minimises mes sentiments ? :x :mrgreen: :lol:

Gloinpeace
route de Nilfheimr
route de Nilfheimr
Avatar du membre
Messages : 7769
Enregistré le : mar. nov. 01, 2011 11:53 am
Localisation : Erebor

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Gloinpeace » mer. févr. 08, 2017 8:04 pm

Un très bon film, basé presque entièrement sur la relation entre McGregor et Green. J'avais beaucoup aimé. L'histoire de la maladie aurait pu être un peu plus développé et certaines scènes sont un peu grotesques (celle de la bouffe notamment :lol: ), mais la relation des être humains qui perdent leurs sens les uns après les autres est intriguante et émouvantes.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89373
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 08, 2019 11:30 pm

Je viens de le voir, c'est vraiment très bon dans l'angle que ça prend avec la perte progressive des 5 sens, arrivant soudainement petit à petit tel un véritable courroux. C'est terrible et en même temps on peut dire que c'est un film rempli d'optimisme tellement rien qu'avec la perte d'un premier sens, que ce soit l'odorat comme ici ou un autre, la réalité serait que le monde plongerait aussitôt dans le chaos pour ne pas s'en remettre, on assisterait rapidement au carnage je pense :mdr:. Mais bon, là on prend un angle à appréhender ce couperet avec de l'adaptation pouvant se produire et que chacun parvienne à vivre ainsi, affinant ses autres sens. C'est très bien fait et l'on a de quoi se demander d’où peut provenir une telle pandémie, qu'est ce qui produit ça, des hypothèses sont soulevées mais l'on se fixe sur aucune, on dira que c'est au choix de chacun de se faire sa propre idée, je serais volontiers preneur de la catastrophe écologique, d'un phénomène dû à l'ensemble des activités humaines détruisant progressivement les sens, on peut complètement prendre une somme. Dans tous les cas c'est un traitement qui a de quoi se faire touchant, poignant, nous avons un très bon duo formé par Eva Green et Ewan McGregor. Une Eva Green vraiment bien dans ce rôle et dont on profite agréablement bien ^^, on suit ces terribles évènements à travers eux tout en ayant en même temps une vision globale à brasser sur l'ensemble de la planète, au moins on peut pas dire qu'on oublie l'obscurantisme comme ça et ce que ça suppose.

Enfin voila, ça nous fait une belle réalisation jouant sur ses pertes, d'abord l'odorat puis ensuite le gout avec ce que ça demande en matière d'adaptation, et là c'est intéressant comme on appréhende une autre manière de vivre qui serait totalement de circonstance pour une fois se vent levé, tenter de vivre. Après il est vrai que la perte du gout se prend un côté un peu grotesque, je rejoins Gloin la dessus, avec cette immense frénésie qui prend tout le monde de manger comme s'ils étaient des animaux pris de folie lors des symptômes qui aboutissent à la perte. Bon puis je dois avouer que ma préférence va à la perte de l’ouïe où l'on a du comportement reflétant plutôt bien de la déchéance de l'humanité répondant à ses penchants de haine et de colère, on va pas sur du monstrueux mais tout de même ça forme l'effet bombe auquel on pourrait s'attendre.

Ceci étant dit, c'est surtout l'atmosphère que tout ceci donne qui est à apprécier, à ce qu'il se dégage également une part de poésie, pour un peu c'est assez philosophique, il se forme une acceptation de ce couperet qui tombe, on ne va pas sur la fin de tout mais sur une autre manière de vivre et possiblement s'éveiller à d'autres sens, pas intensifier son cosmos mais s'éveiller à l'arayashiki :mdr:. On peut cependant s'interroger sur l'état de la conscience, c'est un film avec une fin vraiment bonne à laisser songeur quand à la considération qu'on peut en prendre, toutefois je crois qu'on peut percevoir une petite empreinte bouddhique à cette réalisation avec ce que ça induit :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 309993
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar phoenlx » mar. janv. 08, 2019 11:31 pm

tiens celui-là il faut que je le vois
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21196
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Cerca Trova » mar. janv. 08, 2019 11:43 pm

ah très bien pour le topic!
j'aime beaucoup : très poétique, malgré le côte post apocalyptique.
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89373
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 08, 2019 11:55 pm

Euh...oui ben c'est toi qui l'avais fait le topic hein :mdr:.

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21196
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Perfect Sense (de David Mackenzie, 2011)

Messagepar Cerca Trova » mer. janv. 09, 2019 1:11 am

c'est pas faux mais m'en souvenais plus :siffle:
merci de le dépoussiérer, alors :rire:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité