La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, etc...
Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » jeu. mars 02, 2017 8:27 am

Allez un petit topic sur cette adaptation du roman de Pierre Boulle (et je parle du film original, pas de ses suites des années 1970 ni de ses remakes qui me plaisent moyennement quand bien même ça serait le grand Tim Burton qui a fait un. :mdr: ) On va signaler au passage Charlton Heston, dont je ne me souviens plus si je l'ai découvert dans ce film ou alors dans l'une des deux GROSSES réalisations des péplums. (c'est à dire Ben-Hur et aussi Les Dix Commandements)
l'affiche originale du film qui a été reprise sur le coffret DVD que j'ai. :mdr: je la retrouve très représentative du film de manière générale mais elle un peu spoiler, quand même (cf. ce que je vais dire dans la critique).

Image


Synopsis AlloCiné
Egaré dans l'espace-temps, un engin spatial américain s'écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués...


Donc, déjà un peu comme Perfect Sense et aussi Fahrenheit 451 (lequel avait épuré les éléments trop science-fictionesques par rapport au livre pour se concentrer sur la distopie), j'aime ce film parce il n'y a pas d'éléments futuristes, malgré la date indiquée, ou alors très peu. Et du coup, il a une portée universaliste, ce qui est peut être sa force et aussi un peu sa faiblesse car certains points en sont du coup, peut-être, un peu flous. Au-delà de ça, le plus gros point fort, je crois, c'est l'inversion de la théorie darwienne sur laquelle repose le film. (
les singes plus évolués que les hommes!
) et puis la fin est juste magnifique pour sa morale et c'est là que je reparle de l'affiche spoiler :
la scène représenté à par le singe est la fin du film où le personnage de Heston se retrouve sur la plage face à la statue de la liberté brisée et à demi-enfouie dans le sable et c'est là où il réalise COMPLETEMENT que ce n'est pas qu'il a changé de temps (aller dans le futur) qui est important mais qu'il est resté sur terre, contrairement ce qu'il croyait. Et qu'en plus les hommes sont responsables de sa leur propre destruction!
et ensuite, je vous laisse voir la puissance d'Heston dans la fin de ce film (la fin qui est sans doute ma partie préférée), si vous le voulez mais attention aux spoilers!



comme elle je trouve qu'elle se suffit à elle-même, je pense que vous comprendrez pourquoi j'aime moins les suites tout simplement parce que je trouve qu'elles n'apportent pas beaucoup quoiqu'elles ne soient pas mal. :mrgreen: mais elles enlèvent un peu de la puissance à cette fin ouverte. Un petite chose que j'avais oublié : en connaissant les remakes qui bénéficient de technologies plus avancées, en revoyant le film original, ça transpire un peu beaucoup qu'il y a des acteurs sous les costumes de singes et ça casse un peu le truc :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » jeu. mars 02, 2017 10:07 am

Comme je le disais dans un autre topic, je ne connais que les nouveaux films, il faudrait un de ces jours que je me plonge dans les anciennes oeuvres de cette franchise. Mais il y a eu plusieurs films dans les années 60 non?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » jeu. mars 02, 2017 10:23 am

oui, il y a eu ce film et puis 4 suites dans les années 1970
faudrait que je me refasse les 5 à un moment :mdr:

1970 : Le Secret de la planète des singes (Beneath the Planet of the Apes) de Ted Post 
1971 : Les Évadés de la planète des singes (Escape from the Planet of the Apes) de Don Taylor 
1972 : La Conquête de la planète des singes (Conquest of the Planet of the Apes) de J. Lee Thompson 
1973 : La Bataille de la planète des singes (Battle for the Planet of the Apes) de J. Lee Thompson 

et elles ont été mises en coffret avec l'original, d'ailleurs

Image
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Saruman
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6189
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Orthanc, Isengard, au pied du Methedras
Gender :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Saruman » jeu. mars 02, 2017 11:41 am

Ils sont bien ces films ! :mrgreen:

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » jeu. mars 02, 2017 11:43 am

vi. :mdr: j'adore le premier, moi. :mrgreen:
je te conseille le roman duquel ils sont adaptés, si tu ne l'as pas lu.
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Saruman
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6189
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Orthanc, Isengard, au pied du Methedras
Gender :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Saruman » jeu. mars 02, 2017 12:00 pm

Oui le premier est le meilleur. Je sais pas toi mais j'aime trop les nouveaux :mdr:
Sinon oui faudrait que je teste ! :mrgreen:

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » jeu. mars 02, 2017 12:01 pm

moyen, les nouveaux. Heston est c'est tout. :mrgreen:
mais ils ont leurs bons côtés aussi : la motion capture ça donne un aspect plus réaliste aux singes parce que dans ceux-là, ça se sent à trois kilomètres qu'on a un acteur sous le costume de singe :mdr: j'ai bien aimé le premier des nouveaux, il renouvelle un peu et donne une autre explication de comment on a arrive à la situation des originaux, c'est cool.
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Scarabéaware » jeu. mars 02, 2017 9:47 pm

Je compte justement m'attaquer à la saga d'ici quelques temps. Et avant de voir les remakes j'entends bien d'abord voir le premier film. Bon pis les suites du premier on verra plus tard mais déjà aborder par le premier avant de voir le plus récent :D :saute:

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » jeu. mars 02, 2017 10:07 pm

ah oui. je conseille quand même de voir les 5 originaux d'abord mais bon comme ça, ça peut marcher :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » ven. mars 03, 2017 11:09 am

Saroumane le Blanc a écrit :Oui le premier est le meilleur. Je sais pas toi mais j'aime trop les nouveaux :mdr:
Sinon oui faudrait que je teste ! :mrgreen:

j'aime beaucoup les nouveaux moi !
mais là je vais me procurer les anciens, pour voir un peu ce que ça donne :mrgreen: Le premier se voit de manière assez indépendant ou il faut absolument voir les suites ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » ven. mars 03, 2017 11:39 am

bof... les suites ne servent pas à grand chose, je trouve. le 1 se suffit à lui-même mais si tu as envie de voir toutes les autres, vas y :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Saruman
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6189
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Orthanc, Isengard, au pied du Methedras
Gender :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Saruman » ven. mars 03, 2017 5:23 pm

phoenlx a écrit :
Saroumane le Blanc a écrit :Oui le premier est le meilleur. Je sais pas toi mais j'aime trop les nouveaux :mdr:
Sinon oui faudrait que je teste ! :mrgreen:

j'aime beaucoup les nouveaux moi !
mais là je vais me procurer les anciens, pour voir un peu ce que ça donne :mrgreen: Le premier se voit de manière assez indépendant ou il faut absolument voir les suites ?


Je me suis trompé ! Je voulais dire : "Je sais pas toi mais j'aime pas trop les nouveaux"

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » ven. mars 03, 2017 5:24 pm

haha. :lol: bah, on est d'accord, je préfère les originaux :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Saruman
L'arche de l'espoir
L'arche de l'espoir
Avatar du membre
Messages : 6189
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Orthanc, Isengard, au pied du Methedras
Gender :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Saruman » ven. mars 03, 2017 5:25 pm

oui pareil ^^ je les trouve moins bien :mrgreen:

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » ven. mars 03, 2017 5:29 pm

ça fait un peu répétition mais j'aime bien le 1 pour donner un peu de modernisation et pour le côté plus réaliste des singes. voilà mais Heston est c'est tout, pour le reste :mrgreen: :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 07, 2017 4:23 pm

La nouvelle vidéo de cinefuzz est une petite rétrospective sur la saga La planète des singes (historique, les anciens films) :mrgreen: je suis en train d'écouter

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 07, 2017 5:56 pm

Ah cool! Je vais aller voir ça.
C'est pas un peu spoiler ça?
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 07, 2017 6:20 pm

je sais pas trop, peut-être que si :mrgreen: j'ai écouté que le début car après j'ai zappé sur une autre rétrospective qu'ils ont faite (il y a deux mois) celle sur alien (que je viens d'écouter entièrement, et c'est intéressant :super: mais dans cette dernière ils spoilent évidemment pas mal et considèrent un peu qu'on a vu les films, bon même s'ils ne rentrent pas dans les détails des scènes, ils parlent surtout du processus créatif, des réalisateurs, scénaristes, de tout le cheminement etc) pour la planète des singes aussi je pense (perso je la regarderai une fois que j'aurai vu les films je pense)

ils se lancent apparemment dans une série de rétrospective sur des sagas, je pense suivre ça de près j'aime assez cette chaine you tube (ils sont assez fun et parfois ils partent dans des délires mais ils traitent de thèmes que j'aime souvent : la SF, les réalisateurs un peu geek, les tokusatsu, certains animes comme albator - on a un des animateurs de la chaine qui est un énorme fan :mrgreen: ) c'est d'ailleurs cette chaine qui m'a fait un peu replonger aussi dans le giallo et certains réalisateurs comme d'argento (j'avais vu une vidéo un jour et ça m'a titillé)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 07, 2017 6:27 pm

Le concept de la retrsospective me plaît :super: oui, ça serait dommage de te spoiler, involontairement :lol:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 07, 2017 10:42 pm

Bon ben là cette vidéo je la regarderai pas avant un moment du coup le temps que je vois plusieurs des films de la saga :mrgreen:.
Tiens d'ailleurs vais me le prévoir avant la fin du mois le premier allez hop :D

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Scarabéaware » sam. avr. 29, 2017 12:23 pm

Je l'ai vu hier soir et j'ai assez pleinement apprécié, même si je me disais au début que des petits moments plus lents n'auraient pas été un mal, bah il est excellent comme ça. C'est vraiment impeccable, bien sur on a quelques éléments sur lesquels on peut trouver à redire comme les effets spatiaux au début qui sont un peu limite quand on voit la façon dont ça passe depuis le poste de pilotage, la dessus, ça a son petit coup de vieux lol. Mais bon, c'est du détails et puis on va pas dire sur les caissons, on est bon dans le principe :D. J'aurai apprécié retrouver Charlton Heston ici qui nous joue Taylor, j'aime bien la façon dont il peut évoquer l'humanité au début, en pointant sur le fait de savoir si on se fait toujours la guerre où non. Et là on peut repenser que ça a été réalisé en contexte de Guerre Froide mais pour l'ensemble du film bah on a même pas la peine de vraiment y penser puisque y a effectivement cette grande force que ça ne s'inscrit pas dans un contexte marqué, il a une bonne petite universalité temporelle surtout en ayant pas d'autres indications quand a ce qu'il aura pu se passer exactement, y a un flou qui a ça de bon. Après d'un voyage en direction d'Orion on peut se demander ce qu'il a pu se passer pour que finalement ils se retrouvent sur Terre, mais bon, on dira qu'il y a du prétexte qui est fort bien pris et il a pu se passer bien des choses ^^. Donc voila, c'est vraiment très bien fait tout ça et l'inversion à laquelle nous avons droit m'aura bien plu, c'est du monde à l'envers qui d'une certaine façon nous met en face d'une façon dont on a pu pouvoir traiter les singes après tout. La manière dont ils traitent les humains, ça évoque des braconniers qui maltraitent l'animal et des scientifiques avec peu de scrupules mais on en a deux qui sortent largement bien du lot comme on peut le voir. Bref, on a une certaine évocation, une certaine imagerie qui ressort. Ah et pis ces humains sauvages que nous voyons, une bonne symbolique d'une régression totale à ne redevenir que du primitif en cas d'une apocalypse qui serait particulièrement dévastatrice et qu'il pourrait y avoir retour à de l'homme préhistorique. Et là on peut songer à certains au niveau de l'actualité qui pourraient nous ramener à l'âge de pierre :siffle:. Enfin bon, je vais pas trop m'attarder comme ça, disons qu'on a vraiment quelque chose d'assez intéressant qui ressort par rapport à ce qu'on peut en retirer. Y a eu de la régression et mystérieusement ce sont les singes qui sont venus à être évolués, je dirais pas plus évolués que l'homme d'un certain point de vue, il n y a que de la semi-évolution tant que l'obscurantisme a de sa domination :siffle:. Parce que ça cette société on perçoit bien la part de foi qui étouffe la science, on a d'ailleurs de quoi rire quand Zaius évoque la vraie science. Ah ah, bien sur, scientifique et gardien de la foi. Bon, ça nous renvoie encore a bien des choses, et j'en reviens à semi-évolution, parce que franchement je me disais qu'ils auraient pu être encore plus évolués tout de même. Mais bon, on a un bon parti de pris et puis ça évite du futuriste qui pourrait paraître trop dépassé maintenant, déjà qu'on peut certainement en avoir pour largement rire des caissons qu'on voit au début dans le vaisseau. Passons sur ceux là comme je disais. Donc comme je disais, on peut toucher à toute une part d'obscurantisme avec cette foi bien présente et on y voit même comme un messie des singes. Du coup on a des singes possédant la parole, une conscience mais moins développée que si elle n'était pas gangrénée et un intellect mais qui subit de quoi ne pas le laisser pleinement s'épanouir. Du coup avec ça, j'ai envie de dire qu'on a aussi une petite part de gnosticisme avec les deux singes qui cherchent la vérité plus que de s'en tenir aux rouleaux de la foi et souhaitent vraiment faire ce qu'il se doit avec Taylor. En parlant des rouleaux, on en a un qui a de quoi faire mouche tout de même quand il évoque les dégâts que peut faire l'humain :siffle:. Ben oui, ben voila, c'est véridique mais bon, faut pas s'en arrêter là, ce que nous fait Zaius qui semble avoir peur qu'un certain chemin soit pris de fait. On peut comprendre son intention qui a de quoi se trouver juste mais le fondement est bancal tout de même, parce que après tout, ce qu'il considère comme ne devant pas être su, a de quoi se présenter comme une grande leçon a tirer pour les singes afin qu'ils n'aillent jamais faire pareil. Le Zaius, avec les rouleaux c'est vraiment maintenir une matrice avec l'illusion qu'elle crée alors que la vérité est tout autre. Oh au passage, on est en une zone, on peut se demander ce qu'il en est ailleurs mais bon, restons où l'on est. Somme toute, je ne sais pas s'il y avait une telle intention mais au delà de l'inversion avec ce qu'on en a et du post-apocalyptique, la part obscurantiste avec la façon dont elle peut être dénoncée forme un bon point dans le tout. Autrement la fin a de son excellent impact quand Charlton Heston constate ce qui est donc réellement et nous évoque nos bien fameuses bombes. Eh oui, mais autant on peut songer au contexte de l'époque, autant pour toute époque ça se vaut en se mettant à jour par rapport à la menace. Et c'est vrai qu'il se suffit très bien comme ça ce film, pour la lecture qu'on peut en avoir ^^
Oh pis oui pour les costumes des singes, on pourrait trouver à dire, mais bon, hein, c'est le fond qui est le plus intéressant :D.

Du coup je lui met un bon gros 20/20 ;), il le mérite bien et quand je vois les synopsis des autres films je me dis que y a vraiment que celui là qui pourra y avoir droit ^^. Les suites me font déjà tiquer et faudra que je vois ce que nous donne le Burton ainsi que les plus récents. En tout cas là pour l'époque il a de son excellente teneur et forme encore un bon pilier :D. Ah oui et musicalement l'accompagnement est plutôt bien bon.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » sam. avr. 29, 2017 12:26 pm

ouahou, il t'a inspiré :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Scarabéaware » sam. avr. 29, 2017 12:33 pm

Oui pour l'époque il donnait de son bon apport, après depuis on a eu d'autres œuvres avec un impact encore plus fort à même de nous donner toute une grande lecture mais en soit et pour l'axe qu'il prend j'aime beaucoup, y a eu une manière, qui se vaut largement bien :D. J'ai apprécié tel qu'il est.

Cerca Trova
Bataille de Fornost
Bataille de Fornost
Avatar du membre
Messages : 20942
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Cerca Trova » sam. avr. 29, 2017 3:26 pm

phoenlx a écrit :ouahou, il t'a inspiré :mrgreen:


quel est le problème? je suis tout à fait d'accord, ce film est hautement inspirant :rire:

pis Scarab : de mémoire, tu as raison de déjà tiquer sur les suites :mdr:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elizabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » mer. août 02, 2017 11:22 pm

Le mad movies de ce mois ci est consacré à la saga planète des singes.

Image

Je pense me le prendre.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Gildor Inglorion
Gildor Inglorion
Avatar du membre
Messages : 87972
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Scarabéaware » mer. août 02, 2017 11:46 pm

C'est qu'ils nous sortent bien de beaux hors série :super:

julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 937
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar julie » dim. août 06, 2017 9:40 pm

Je pense le regarder dans pas longtemps et j'en garde un très bon souvenir :wink:

Le mad movies de ce mois ci est consacré à la saga planète des singes.


On en parle beaucoup à la radio :mrgreen: Il a l'air bien, non?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » mar. août 08, 2017 4:41 pm

Je lacheterai à mon retour de voyage
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8350
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar Meleor » mar. nov. 28, 2017 10:37 am

phoenlx a écrit :Comme je le disais dans un autre topic, je ne connais que les nouveaux films, il faudrait un de ces jours que je me plonge dans les anciennes oeuvres de cette franchise. Mais il y a eu plusieurs films dans les années 60 non?


Moi c'est l'inverse je connais que les anciens même si j'ai le premier du Remake! Et j'aimais beaucoup et comme Cerca surtout la fin du premier!

Ma mission: retrouver mon coffret BR et les découvrir en BR les vieux! Ensuite faudra acheter l'édition collector dvd du premier car j'ai pas les bonus! Et j'ai aussi le dvd de la série à voir!

Ensuite faudra voir les nouveaux mais surement avant la série! On verra si je lis le roman aussi!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 307877
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Planète des Singes (de Franklin J. Schaffner, 1968)

Messagepar phoenlx » mar. nov. 28, 2017 11:10 am

le premier de la nouvelle trilogie il est bon je trouve mais ça monte encore en puissance après, je pense que vous allez beaucoup aimer (cette trilogie a d'excellentes critiques tout en étant moins connue du grand public j'ai l'impression que certains autres gros blockbusters, je me demande si ce n'est pas lié aux époques des sorties en plein été, les films marchent parfois moins bien qu'en plein hiver mais ils ont eu quand même du succès je crois)
en tout cas c'est vraiment à pas rater surtout de nos jours, pour avoir des blockbusters vraiment de qualité et où ça explose pas dans tous les sens il faut se lever de bonne heure .. c'est assez incroyable ce qu'ils font avec la performance capture de nos jours, et Andy Serkis en césar il est excellent (comme les autres singes) quel acteur quand même, Gollum, King Kong, César ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité