1984 (remake par Paul Greengrass)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22275
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 9:54 am

nouvelle version de 1984 au cinéma. qui devrait sortir en 2018, je crois. Ce roman de Georges Orwell, écrit en 1948, publié en 1949 et qui est parmi mes livres préférés, a déjà été adapté en 1956 et puis en 1984 (j'adore la coïncidence des dates pour cette version :mrgreen: ) avec Richard Burton (assez rare pour être noté, sans Liz Taylor, pour le coup :mdr: ) dans la version de 1984 ; c'est son dernier film vu qu'il est décédé la même année.
pour la nouvelle version, a priori, le réalisateur devrait être Paul Greengrass, qui a fait, entre autres, les Jason Bourne.
(faudrait que je m'arrange pour voir la version de 1984, entre temps. :lol: )

Image



Le réalisateur de Jason Bourne s'attaque désormais au célèbre roman d'anticipation devenu culte.
Paul Greengrass effectue un retour vers le futur. Après avoir adapté l'œuvre de Robert Ludlum centrée sur Jason Bourne, le réalisateur s'attaque à l'un des livres phares de la science-fiction: 1984 de George Orwell Selon The Hollywood Reporter, le Britannique souhaite replonger dans l'univers dystopique du romancier, considéré comme une référence du roman d'anticipation. Scott Rudin et Gina Rosemblum produiront le film, alors que James Graham travaillera le scénario.
Sorti en 1949, l'œuvre d'Orwell a influencé la plupart des futurs travaux de science-fiction. Il place un héros, dans un monde séparé en trois blocs: l'Oceania, l'Eurasia et l'Estasie. Nous y découvrons Big Brother, figure métaphorique du régime totalitaire inspiré du nazisme et du stalinisme. En 2005, le Time le plaçait dans la liste des 100 meilleurs romans.
Une adaptation a déjà vu le jour en 1984. À l'époque, Michael Radford maniait la caméra et John Hurt se glissait dans la peau du héros.


article Figaro
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319063
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 20, 2017 10:06 am

ça me tente bien. Je ne connais pas la version de 1984. Je n'aurais pas forcément vu ce réalisateur pour ce film par contre
Il est bien le film de 84?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22275
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 10:10 am

honnêtement, je l'ai jamais vu. :lol: mais il me tente bien.
La BA fait bien "flipper", en tous cas :mdr:


Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319063
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 20, 2017 10:20 am

ah oui en effet, tiens cette bande annonce me fait énormément penser à l'ambiance musicale (mais aussi l'ambiance visuelle) du film plus récent Equilibrium avec Christian Bale, et maintenant que je la vois je me rend compte que ce dernier doit énormément s'inspirer de 1984, non seulement pour sa musique, c'est assez flagrant mais aussi pour sa thématique (le thème est très très proche) :shock: :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22275
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 10:23 am

je ne connais pas equilibrum. mais dans le genre, cette BA me fait penser à V for Vendetta.
c'est possible que ça soit inspiré 1984 est un grand classique et cette adaptation est la plus connue
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319063
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 20, 2017 10:30 am

oui V pour vendetta aussi évidemment. Mais je pense qu'Equilibrium s'en inspire d'encore plus près, c'est flagrant :mrgreen: j'aime ce film malgré ses défauts mais là je réalise à quel point ils ont même probablement copié beaucoup de choses :lol: sauf les scènes d'action je pense (ça m'étonnerait que 1984 soit très tourné vers l'action alors que dans Equilibrium, une fois mis en place toute l'ambiance très spéciale et orwelienne du film, on glisse peu à peu vers un film avec des combats mais stylisés - un peu à la matrix mais dans une ambiance plus "propre" tout est aseptisé dans ce film) L'extrême fin m'a déçu par contre c'est le gros bémol, disons qu'elle est un peu trop rapide et téléphonée, la première moitié du film excellente aurait mérité un final plus ... mythique alors que là j'ai l'impression qu'ils ont cherché à finir le film assez vite pour pas qu'il dépasse une certaine durée, c'est bizarre sans être non plus ultra choquant.
Mais bon c'est HS parlons plutôt de 1984 (à mon avis il inspire pas mal de films de toute manière)

Brazil est un peu inspiré de ce genre de thématique aussi je pense
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22275
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 11:26 am

1984, c'est surtout de la philosophie, en effet. et le portrait de l'oppression mise en place par le régime. bref, c'est une dystopie quoi mais tellement visionnaire que ça peut marcher en 1949, 1956 (date d'une adaptation), en 1965 (il y a eu un téléfilm, à cette date, je crois), en 1984 (d'ailleurs. je crois même que c'est la date qui frappe le plus pour le côté visionnaire) ou même encore maintenant. donc personnellement, ça ne m'étonne pas qu'ils ait choisi de le rebooter. après la question reste toujours celle du réalisateur mais je n'ai vu aucune adaptation donc...je ne peux pas et je ne vois pas forcément de réalisateur en particulier pour ce film. je me demande ce que ça va donner avec Greengrass ; si c'est du bon, pourquoi pas, après tout ?
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 319063
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 20, 2017 12:43 pm

oui, je n'ai jamais été yper à fond dans les Jason Bourne (qu'il a réalisé aussi), mais il faut voir
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22275
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Cerca Trova » jeu. avr. 20, 2017 12:49 pm

Les Jason Bourne, j'ai bien aimé mais je suis pas sûr que 1984 soit son genre de films
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Regnak
Les silmarili
Les silmarili
Avatar du membre
Messages : 11895
Enregistré le : mer. févr. 09, 2005 4:07 pm
Localisation : dans le temple des gémeaux en train de jouer au poker avec mon frère

Re: 1984 (remake par Paul Greengrass)

Messagepar Regnak » jeu. avr. 20, 2017 1:29 pm

En espérant que Greengrass nous foute la paix avec sa shaky cam à la con.
Holland March: Munich.
Jackson Healy: What?
Holland March: Guy without his balls. A Munich.
Jackson Healy: Munich, is a city in Germany, Munich. München.
Holland March: You sure?
Jackson Healy: My dad was stationed there.
Holland March: Right. Hitler only had one ball.

"Avec Mel Gibson, je jouis et je suis dégouté en même temps." Yannick Dahan


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité