Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » mer. mai 30, 2018 12:27 pm

Image

https://fr.wikipedia.org/wiki/Snowpierc ... perceneige

Snowpiercer, le Transperceneige (hangeul : 설국열차 ; RR : Seolgungnyeolcha) est un film de science-fiction sud-coréen coécrit et réalisé par Bong Joon-ho, sorti en 2013. Inspiré de la bande dessinée française Le Transperceneige, c'est le premier long-métrage en anglais du réalisateur, soit à peu près 15 % en coréen et 85 % en anglais.
Il a été présenté en avant-première mondiale le 7 septembre 2013 en clôture du Festival du cinéma américain de Deauville.

Synopsis et détails:

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…


Production:
Développement:


Le scénariste Jacques Lob réalise en 1977, en compagnie d'Alexis (Dominique Vallet), Le Transperceneige, une bande dessinée de science-fiction post-apocalyptique en noir et blanc, pour le magazine (À suivre). Alexis meurt d'une rupture d’anévrisme en septembre 1977, laissant seize planches. Quelques années plus tard, Jacques Lob cherche d'autres dessinateurs pour le remplacer : Régis Loisel, François Schuiten, etc. jusqu'à ce qu'il découvre officiellement Jean-Marc Rochette en 1981 grâce à l'album Les Dépoteurs de chrysanthèmes (1980). Le Transperceneige est finalement publié en octobre 1982 dans (À suivre) no 5713.

En fin 2004, au moment où il vient de finir son Memories of Murder (살인의 추억, 2003) et gère la préproduction de The Host (괴물, 2006), Bong Joon-ho va régulièrement à la boutique des bandes dessinées dans le quartier de Hongik (Hongdae) à Séoul. Il y découvre la série de bande dessinée Le Transperceneige de Jean-Marc Rochette et y lit les trois albums : « Ce train m'a bluffé. Je crois que tout le monde a un fantasme de trains et de paysages vus de la fenêtre ». Fasciné par les idées de l'histoire, il la décrit comme une sorte d'Arche de Noé. Lorsque les producteurs Park Chan-wook et Lee Tae lui proposent de tourner un prochain film, le réalisateur leur montre justement la fameuse série de bande dessiné. Ces derniers adorent et se chargent d'acquérir les droits d'adaptation.
Le réalisateur révèle son prochain film dans une interview d'un magazine coréen en juin 2006. Il précise que ce « ne sera pas si fidèle que cela. Il s’agira bien d’un film de science-fiction, l’action sera grandiose et l’histoire sera la même que dans la bande dessinée ».
À partir du juillet 2006, The Host triomphe en Corée du Sud avec 13 000 000 entrées et est sélectionné au Festival de Cannes dans la catégorie de la Quinzaine des réalisateurs ainsi que d'autres festivals dans le monde. Il reçoit de nombreuses récompenses, ce qui permet aux producteurs de signer dans la même année les droits d'adaptation de la bande dessinée pour la production Moho Films avec Bong Joon-ho comme scénariste et réalisateur officiel. Mais, en 2007, les droits d'adaptations se prolongent. Bong Joon-ho réalise alors le court-métrage Shaking Tokyo pour le film multinational intitulé Tokyo! aux côtés des réalisateurs Michel Gondry et Leos Carax, qui est présenté au Festival de Cannes 2008 en compétition dans la catégorie Un certain regard.
Le réalisateur prévoit donc le tournage en 2010 ou 2011 en raison de son tournage de Mother (마더, 2009) en septembre 2008, avec Kim Hye-ja et Won Bin.
En janvier 2010, l'écriture du projet démarre : il achève le scénario original en septembre et le réécrit avec Park Chan-wook pour le finaliser en décembre. « La bande dessinée originale était très longue, et je devais faire un film de deux heures. Au lieu de couper dans le matériau original, j’ai préféré réécrire l’histoire pour l’adapter au grand écran. J’ai écrit un scénario et établi un story-board très détaillé, qui correspond précisément à ce que l’on voit dans le film », racontera-t-il en plein discours au Festival international du film de Busan, le 8 octobre 2013. Les dialogues sont à peu près à 15 % en coréen et 85 % en anglais. Selon Variety de janvier 2012, le scénariste américain Kelly Masterson le réécrit pour améliorer les personnages interprétés par Chris Evans, Tilda Swinton et Jamie Bell : « J'ai fait appel au scénariste américain Kelly Masterson que j'ai choisi après avoir vu 7 h 58 ce samedi-là (Before the Devil Knows You're Dead, 2007) de Sidney Lumet. Quand je l'ai vu, j'ai été frappé par une telle noirceur dans un film américain et par l'acuité dans les relations filiales », précisa le réalisateur dans un interview.
Bong Joon-ho aura mis « quatre ans pour développer ce projet et il [nous] a fallu trois ans de plus pour le produire avec le réalisateur Park Chan-wook »24. Ce projet a coûté 40 000 000 de dollars, « un budget moyen pour les États-Unis mais, en fait, le plus cher jamais produit en Corée du Sud », précisa-t-il.


Auditions:

Comme l'annonce le webzine coréen Mediaus en mai 2011, Leonardo DiCaprio s'est intéressé à ce projet.
Le réalisateur engage ses deux acteurs fétiches Song Kang-ho et Ko Ah-sung, avec qui il a travaillé dans son film à succès The Host, parce qu'il leur fallait un visage familier.
Variety annonce en janvier 2012 que Chris Evans fait partie du générique du film. Le réalisateur dira qu'il a « visionné deux de ses films (Sunshine de Danny Boyle (2007) et Puncture d'Adam et Mark Kassen (2011)) qui m'ont convaincu qu'il était fait pour le rôle. Effectivement c'est un choix un peu ironique. À vrai dire j'avais quelques préjugés sur Chris Evans avant de le rencontrer parce que c'est la caricature de l'Américain tout en muscles. Je le voyais bien en capitaine d'une équipe de football dans un lycée ». L'acteur avouera, en pleine conférence en juillet 2013, que « c'était tellement agréable de travailler avec des artistes en dehors de l'Amérique. Cela a élargi mon horizon de travailler avec des gens ayant une approche du métier différente de la mienne ».


Quatre jours après Chris Evans, Tilda Swinton et Jamie Bell le rejoignent. Liée d’amitié avec le réalisateur en tant que présidente du jury de la Caméra d'or au Festival de Cannes 2011, Tilda Swinton l'avait prévenu qu'elle ne voulait pas faire d'autres films : « c'est la décision que j'ai prise après avoir joué dans chaque film. (…) Et une (et une seule) condition dans laquelle je jouerai un autre film, c'est m'amuser ». Elle y tient le rôle ambigu de Mason, une femme dictatoriale occupant les fonctions de Premier ministre. Pour les besoins du film, elle porte un nez prothétique, des fausses dents tordues et des lèvres artificielles, auxquels s'ajoutent quelques touches de maquillage « funky » : « c'était comme être dans une école maternelle », a-t-elle répondu à propos de ce qui lui avait fait décider d'être dans ce film.
Selon The Telegraph en janvier 2012, John Hurt est demandé par la production coréenne : « Toute l'équipe du film se réfère à lui [Bong Joon-ho], avec un grand respect. J'aime le fait de travailler pour le réalisateur Bong Joon-ho ».
Quelques jours après avoir obtenu l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Couleur des sentiments (The Help, 2012), The Hollywood Reporter du février 2012 rapporte qu'Octavia Spencer va rejoindre les autres acteurs dans le rôle d'« une mère de famille qui rejoint la révolution pour sauver son fils ».
Comme il l'avait expliqué dans un interview à Collider en hiver 2012, Ed Harris avait adoré les trois films de Bong Joon-ho et souhaitait travailler avec ce dernier : « Je veux le faire. Je m'en moque ce qu'il va me demander de faire parce que c'est un excellent réalisateur ».
Le dessinateur de la bande dessinée originale Jean-Marc Rochette tient un rôle d'un peintre-dessinateur en caméo, dont seules les mains apparaissent à l'écran en train de croquer les portraits.

Tournage:

En 2011, l'affaire se complique : filmer un train faisant entre 80 et 90 mètres de long en pleine Corée du Sud est impossible. En fin de compte, concernant le lieu du tournage, le réalisateur et la production ont deux choix : la République tchèque et la Hongrie. Un producteur part en République tchèque en septembre 2011 afin de commencer les négociations et trouve un local disponible. Le 13 octobre 2011, Bong Joon-ho rejoint la République tchèque pour préparer le projet.

L'équipe du tournage a d'abord traversé l'Autriche à la mi-mars 2012 pour filmer quelques décors enneigés sur le glacier de Hintertux dans le Tyrol en une seule journée.
Officiellement, avec les techniciens venus des États-Unis, du Royaume-Uni, de République tchèque, de Hongrie et de Corée du Sud, le tournage a eu lieu entre le 16 avril 2012 et le 14 juillet 2012 dans les Studios Barrandov à Prague, faisant plus de 100 mètres — il s'agit du studio le plus long d'Europe — avec un total de 72 séquences de prises de vue. Les spécialistes y construisent 26 wagons, dont un de 25 mètres de long, ce qui ferait un train de plus de 500 mètres au total. Le réalisateur avoue que le tournage « a été difficile parce que, par exemple Mother a été filmé en 90 jours. Le Transperceneige est une grosse production, mais nous devions le tourner en 72 jours seulement ».
L'expérience vécue entre les techniciens des différents pays s'est montrée riche, étant donné que l'équipe coréenne a l'habitude de travailler avec des horaires irréguliers, le jour comme la nuit, et découvre avec surprise que le travail des équipes américaines et européennes ne peut dépasser 12 heures par jour.


Accueil critique:

À propos du film, Variety le décrit comme « une épopée futuriste des plus ambitieuses, d'une richesse inouïe et visuellement superbe, réalisée par l'un des maîtres du genre, le talentueux Bong Joon-ho », de même que The Hollywood Reporter, qui y voit « une réussite en tout point supérieure, intellectuellement et artistiquement, à la plupart des films d'action futuristes – situés dans un avenir proche de fin du monde – habituellement proposés au grand public ».
En France, en plein Festival de Deauville, Romain Le Vern du TF1 News le voit « totalement à la hauteur de son ambition de film-monstre ludique et unique. Préparez-vous à une révolution » et « un choc comparable à Soleil vert (Soylent Green, 1973) de Richard Fleischer et aux Fils de l'homme (Children of Men, 2006) d'Alfonso Cuaron en leur temps ». Dans le magazine Première d'octobre 2013, Thomas Agnelli souligne que le film « devrait marquer l'histoire du cinéma de science-fiction. À dire vrai, le film ne ressemble à rien de connu ». Aurélien Allin du Cinemateaser, avec une note de cinq étoiles sur cinq, décrit que « la richesse de Snowpiercer est telle qu’il faudrait le voir encore et encore pour cerner tout ce qui fait de ce film l’œuvre complexe et politique qu’on n’attendait plus ». Jean-François Rauger du Monde le décrit comme « une œuvre cinématographique à la fois divertissante, spectaculaire et foncièrement abstraite », de même que Christophe Levent du Parisien : « un petit bijou de science-fiction ».
AlloCiné lui accorde la note de 4,2 étoiles sur cinq au total des 28 titres de presse; seuls L'Humanité et Paris Match lui attribuent une note inférieure à la moyenne, avec cette analyse d'Alain Spira : « Rien de nouveau sous ce soleil sans chaleur qui éclaire, tel un néon du néant, une planète dévastée par la folie des apprentis sorciers de la science. Ce film de science-fiction catastrophe ne se borne pas à circuler sur les voies ferrées de la lutte des classes et de l’écologie bafouée. À travers la progression des insurgés, gagnant de haute lutte chaque wagon, le film se complexifie et multiplie les symboles… et, malheureusement, les clichés ».





Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » mer. mai 30, 2018 12:35 pm



Adapté du Transperceneige, une bande dessinée de science fiction française de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, Snowpiercer de Bong Joon-ho est une œuvre internationale, que ce soit par ses influences allant de John Carpenter à George Miller, par son montage financier évoquant le Cloud Atlas des sœurs Wachowski et de Tom Tykwer, ou par son casting confrontant Captain America (Chris Evans) à l'acteur fétiche de Bong Joon-ho : Song Kang-ho. Ça tombe bien car ce qui intéresse l'auteur d'Okja, The Host et de Memories of Murder, c'est de livrer une œuvre universelle et populaire.

Nous allons donc essayer de comprendre comment Bong Joon-ho à su mener son train à bonne gare, que ce soit par sa fabrication ou ses partis pris radicaux.

Snowpiercer : la critique / analyse de Monsieur Bobine




Superbe musique!!!!!!!!!!!!!! :saute: :saute: :saute: :saute:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » mer. mai 30, 2018 1:48 pm

Tiens en fait j'ai l'impression qu'il aime bien faire de Tilda Swinton une méchante avec une dentition de merde, c'est aussi le cas dans Okja :lol:. Bref, faudra vraiment que je vois, et puis ça changera de voir Chris Evan dans un rôle que celui du Captain America :mrgreen:. Sinon pas mal d'avoir Ed Harris par là aussi. Dans tous les cas ça a de quoi plutôt bien attirer autrement.

Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » sam. juin 02, 2018 1:46 pm

viewtopic.php?f=91&t=21368

Là il y a la vidéo du top 2013 d'In the Panda qui met ce film en tête de son top 2013! Oui Chris Evans il change bien de son rôle du Captain c'est clair! Et puis sinon il y a un lien avec Westworld avec le logo en W qui ressemble beaucoup à celui de Westworld et idem avec Ed Harris il y a un parallèle très amusant à faire.

Sinon je ferais la critique plus tard mais ce film est très bon et je le mettrais au dessus du dernier train pour Busan car bien plus riche comme fable philosophique, mieux réalisé et mieux joué. Car en fait j'ai regardé le Derrnier train pour busan peu après car ça se ressemble pas mal comme c'est deux huis-clos d'action post-apo dans un train!



Une critique qui nous parle aussi du ciné coréen! et puis il y a l'acteur de Memories of murder aussi de très bon dans snowpiercer.!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » sam. juin 02, 2018 1:50 pm

je n'avais jamais entendu parler de ce film (pourtant il est de l'époque où j'allais encore plus ou moins régulièrement au ciné c'est bizarre) en tout cas merci de nous le faire connaitre, le topic m'attire pas mal
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » sam. juin 02, 2018 1:58 pm

Meleor a écrit :Là il y a la vidéo du top 2013 d'In the Panda qui met ce film en tête de son top 2013! Oui Chris Evans il change bien de son rôle du Captain c'est clair! Et puis sinon il y a un lien avec Westworld avec le logo en W qui ressemble beaucoup à celui de Westworld et idem avec Ed Harris il y a un parallèle très amusant à faire.


Pour faire du parallèle avec Ed Harris dedans vis à vis de Westworld je veux bien, et la dessus faudra que je me vois aussi Apaloosa avec lui :mrgreen:, par contre pour le W de Snowpiercer, euh...oué non, on va peut être pas aller sur ce parallèle :lol:.
Bon en tout cas je regarderai un peu les vidéos après coup d'avoir vu le film :mrgreen:

Et vivement de voir ta critique.

phoenlx a écrit :je n'avais jamais entendu parler de ce film (pourtant il est de l'époque où j'allais encore plus ou moins régulièrement au ciné c'est bizarre) en tout cas merci de nous le faire connaitre, le topic m'attire pas mal


Oui c'est vraiment dingue comme l'évocation des films de Bong Joon-ho est franchement très faible ici :penseur:. Memories of Murder on a que Regnak qui l'avait évoqué un coup pour présenter un autre film autrement :shock:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » sam. juin 02, 2018 2:26 pm

oui par contre je suis pas si fan de ça de ses films
enfin .. j'avais bien aimé Okja, mais en même temps le film était bizarre, il y avait des scènes charmantes et rigolotes, d'autres tristes et émouvantes, mais certaines complètement WTF et pas trop à mon goût, c'était un mélange assez bizarre j'avoue, je ne sais pas ce que ça pourrait donner sur d'autres films :mdr:

et puis je ne suis pas très fan de tilda swinton
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » sam. juin 02, 2018 8:53 pm

Ah oui non mais vaut mieux pas rester sur les impressions qu'on peut avoir avec Okja, tu prend Memories of Murder c'est largement beaucoup mieux et bien éloigné du truc qu'est Okja, le film pour vegans :siffle:. Sinon lui j'aime bien la façon dont il exploite Tilda Swinton, moche comme il faut, il sait très bien la mettre en valeur :rire:.

Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » lun. sept. 03, 2018 12:01 am

Si le W est un des symboles du film et ressemble à celui de Westworld donc oui il y a un parallèle à faire si! Et car comme Matrix ou Westworld ce film est une forme de parabole sur la liberté et la révolte nécessaire pour comprendre la réalité des choses et s'en libérer ou pas.

Bong Joon-ho faut que je vois un de ses autres films cultes The Host avec un monstre marin qui a beaucoup fait parler de lui que j'ai en BR et sinon Memories of Murder faudra qua j'achète en BR j'ai du attendre le nouveau coffret!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » lun. sept. 03, 2018 12:05 am

c'est un peu spécial comme réalisateur si tous ses films sont comme Okja mais ça a tendance à marquer l'esprit
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » mar. sept. 04, 2018 12:07 am

A mon avis Snowpiercer en est très loin mais j'ai pas vu Okja!

Meleor
Les enfants des étoiles
Les enfants des étoiles
Avatar du membre
Messages : 10189
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Meleor » sam. sept. 08, 2018 2:53 pm

Critique à la va vite pour raison de top ciné à compléter mais à refaire éventuellement après vision en BR là c'est par Netflix au milieu de mon trip Godzilla de Gareth Edwards:

Ce film est un opéra, une symphonie, une fable philosophique très profonde sur la liberté, l'ordre social et le sens du destin et de la vie. Un film millimétré ou tout s'agence parfaitement, il faut le voir deux fois pour comprendre certaines répliques qu'on peut comprendre qu'en ayant vu tout le film. De l'action à la coréenne tel Old Boy dans les couloirs du train, assez viscérale et brutale! La musique excellente colle parfaitement à l'ambiance générale du film et mixée à la réalisation et aux différents styles des wagons, on voyage dans un microcosme qui retranscrit un peu la variété du monde réel avec le monde des pauvres et celui des riches bien séparés! Avec un de mes petits chouchous un gros dur rappelant un des persos de Die Hard increvable et prêt à tout pour se venger des héros, avec cette scène mémorable ou il tire à travers les vitres de l'autre bout du train, le train étant dans une configuration ou les rails sont un peu en oblique donc on peut tirer de l'autre bout du train à travers les vitres! :lol:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » sam. sept. 08, 2018 5:43 pm

Meleor a écrit :A mon avis Snowpiercer en est très loin mais j'ai pas vu Okja!


Okja c'est un film pour Vegan :siffle:.

Bon pis voila une mini-critique joliment bien calibrée dans les mérites, effectivement ça a l'air de proposer une belle ode comme ça avec ce que ça comporte, n'hésite à nous en faire une critique plus longue lors d'un prochain revisionnage :mdr:. Moi je compte bien voir, c'est en bonne prévision :mrgreen:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2020 10:37 am

J'ai vu ce film hier!!
(du même réalisateur, Bong Joon-ho qui pour rappel a reçu ce week end l'oscar du meilleur réalisateur et film pour son plus récent film Paradites !!)
Porté par la dynamique des oscars d'avant hier, je voulais me refaire un film avec lui. J'avais vu son film Okja à l'époque et j'avais plutôt bien aimé.
Hier donc, je me laisse aller à voir ce Snowpiercer (transperce-neige en VF) , film post apocalyptique qui se déroule dans un monde, la Terre futuriste, entièrement recouverte par de la neige suite à un nouvel âge glaciaire provoqué par ... les Hommes qui ont balancé une substance dans l'atmosphère censé résoudre et contrecarrer le réchauffement climatique (pour le coup on pourra dire que ça aura bien fait son effet, un peu trop :lol: )

J'ai été très séduit par ce film !!! Encore plus que Okja pour ma part.
Un très bon film post apo, qui se déroule durant deux heures à une toute petite exception à l'intérieur de ce fameux train, où les rescapés de l'humanité sont répartis dans les wagons par classes sociales et en fonction de leurs fonctions et utilités, ceux du fond du trains (appelés les quetards, et considérés comme des moins que rien) sont alloués aux taches de merde (et bouffent logiquement de la merde, je vous laisse découvrir en voyant le film de quoi il s'agit) quand, alors qu'on remonte le train vers la tête, on trouve d'autres catégories, ceci rappelle évidemment une métaphore du monde réel ; Il y a aussi des notions d'équilibre et des discours qui ont de quoi faire peur (mais rappeler là encore le monde réel)

sans trop spoiler, je dirais (car j'ai peu le temps pour cette critique) que c'est un film que j'ai beaucoup aimé, et que je vous conseille grandement !!
Le scénario nous tient en haleine tout du long, notons aussi la présence d'un acteur que j'adore Ed Harris (même si on ne le voit pas beaucoup) ; et par contre la présence aussi d'une actrice (vous le savez) que je n'aime pas trop (Tilda Swinton, à chaque fois qu'elle est dans un film, ça me bloque mais j'essaie de m'y faire, et elle a un rôle assez présent encore dans celui-ci :lol: comme dans Okja d'ailleurs, le réalisateur semble bien l'aimer)

Un film à posséder dans sa vidéothèque, assurément, on en parle bizarrement peu
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 11, 2020 12:21 pm

Faudra aussi que je vois, en tout cas voila, comme je disais faut pas en rester à son Okja :mrgreen:. D'ailleurs pense aussi à voir son Memories of Murder à un moment : viewtopic.php?f=330&t=21338

Sinon bon ben pour Ed Harris, ça y a de quoi apprécier qu'il soit présent, par contre pour Tilda Swinton même quand elle est telle qu'elle devrait plus souvent être t'as du mal quand même ? Parce que quand je regarde la gueule qu'elle a dans ce film, moi je trouve que ça convient parfaitement pour elle, en fait j'aime bien ce que fait Bong Joon-ho avec elle :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2020 1:41 pm

elle est très caricaturale et surjouée, on dirait qu'elle sort d'un film du MCU dans ses manières, c'est ce que j'aime pas avec son personnage, les autres dans le film, c'est très bien y compris Chris Evans (que je n'aimais pas trop à ses débuts en captain america mais il est pas si mal comme acteur)
Ed Harris très bon comme d'habitude, même si peu présent et même s'il a un jeu d'acteur dans le fond assez stéréotypé par rapport à d'autres de ses films (on le préfèrera dans westworld lui pour plein de raisons mais il amène un plus au film quand même)
les autres j'ai tous bien aimé, dont l'acteur sud coréen Song Kang-ho, qu'on avait pu voir notamment dans Sympathy for Mr. Vengeance de Park Chan-wook, ou encore dans lady vengeance, dans le bon la brute et le cinglé, il joue d'ailleurs aussi dans Memories of murder, et dans Parasite (le nouveau film de Bong Joon-ho qui a reçu l'oscar cette semaine)

ci-dessous : une image de lui dans Snowpiercer

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2020 1:44 pm

il joue souvent des rôles de zinzins lui et il est parfait dans ces rôles je trouve :lol:
mais dans ce film on en a beaucoup qui ont un grain, j'aimerais pas être dans ce train :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2020 8:57 pm

C'est le deuxième film coréen que je regarde en quelque temps qui se déroule entièrement dans un train (ou presque)
après dernier train pour Busan c'est assez titillant, quoique celui-ci était sorti avant je crois
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 11, 2020 11:22 pm

Song Kang-ho il collabore bien avec Park Chan Wook et Bong Joon-ho lui, il fait partie des acteurs coréens qu'on a de quoi plutôt pas mal connaître à force :mdr:. Et c'est clair qu'il est pas mal en cinglé, après on a de quoi le voir encore autrement dans The Age of shadows : viewtopic.php?f=330&t=20424 :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 12, 2020 5:04 pm

l'analyse de monsieur bobine sur ce film !!

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 12, 2020 5:27 pm

Du coup j'ai appris des choses avec la vidéo de Monsieur Bobine (très intéressante comme souvent, et qui remet ce film en perspective avec les autres films du cinéastes, entre autre) Il fait aussi un petit parallèle intéressant avec les films Matrix des Wachovski (et le discours de l'architecte) qu'il met en parallèle du discours avec Ed Harris à la fin du film sur la question centrale du libre arbitre, plutôt intéressant :mrgreen:
Mais j'ai notamment appris que ce film est tiré d'une BD créée par deux français, j'ignorais totalement pour ma part (je n'avais pas relu le premier post du topic :mdr: )

le transperce neige, BD publiée en 1982-1983 que l'on doit à Jacques Lob (scénario) et Jean-Marc Rochette (dessin). D'autres albums seront publiés à la fin des années 1990 avec le scénariste Benjamin Legrand à l'oeuvre ..

quelques images

Image

Image

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 12, 2020 7:05 pm

Ah tiens oui intéressant ça comme mise en parallèle qu'il fait, j'écouterai la vidéo après avoir vu le film :D.

Bon pis alors pour la BD dont c'est issu ce serait pas mal de se trouver la première pour voir cette base.

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42760
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Bombur » jeu. févr. 13, 2020 1:49 am

Ce qui rend le titre « français » du film d'autant plus triste et ridicule.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 13, 2020 10:17 am

ben apparemment c'est le titre de la BD en français : le transperceneige
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98642
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Scarabéaware » jeu. févr. 13, 2020 12:38 pm

Bah oui, du coup où tu vois que c'est triste et ridicule Bombur ? :shock:

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42760
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Bombur » jeu. févr. 13, 2020 1:08 pm

Bah de garder « Snowpiercer » pour un film CORÉEN adapté d'une BD FRANÇAISE !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 13, 2020 1:16 pm

une grosse partie du casting est américain, donc je pense qu'il a fait ce film pour le public coréen comme américain avant tout (et évidemment par suite nous aussi) mais du coup ça peut se comprendre, on a Chris Evans, Ed Harris, Tilda Swinton, et pas mal d'autres éléments américains dans les acteurs, des acteurs noirs américains etc. pour moi ce film est américano-coréen (plus que français) même si adapté d'une BD française.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42760
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Bombur » jeu. févr. 13, 2020 1:28 pm

Peut-être, mais le titre original reste en coréen, et le principe d'un titre français est d'être, bah, en français, sinon tu vas te faire voir et t'en fais pas. Déjà qu'on a des connards finis à la pisse qui te foutent de l'anglais à tout va ici et là, si en plus ils font pareil pour une adaptation d'œuvre française, dont le titre original est donc en français...

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 329791
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 13, 2020 1:30 pm

oui c'est vrai que c'est un peu lourdingue cette mode à mettre de plus en plus de titres en anglais, même quand les films sortent en France
parfois ça se justifie mais parfois je trouve qu'une traduction serait préférable, comme c'était souvent le cas jadis. Et là en plus tu as raison c'est une BD française, ça devrait être sous ce titre au moins chez nous.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42760
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013)

Messagepar Bombur » jeu. févr. 13, 2020 6:49 pm

Voilà. Non mais qu'on laisse le titre original, je peux comprendre, mais quand on prend un film d'une autre origine et qu'on lui donne son titre anglais, voire un autre titre en anglais qui n'est même pas celui des pays anglophones, ça me rend fou ! Sans parler des films anglophones retitrés par... un autre titre en anglais ! Et là en plus ça vient d'une BD française, ça me donne des envies de meurtre.


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité