Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, etc...
Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21182
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Cerca Trova » mar. janv. 15, 2019 1:58 pm

adapté d'une nouvelle du même nom, écrite par Robert Sheckley. c'est la seconde adaptation de la nouvelle, la première étant un téléfilm allemand de 1970, Das Millionenspiel de Tom Toelle.
avec niveau du casting, on a Piccoli, Gérard Lanvin (qui remplace Dewaere , qui s'est suicidé quelques mois avant le tournage du film alors qu'il aurait dû originellement tenir le rôle), MFP, Andréa Ferréol, Bruno Cremer


Image

Synopsis Wiki

Dans un futur proche, un jeu télévisé intitulé Le Prix du danger fait fureur. Les règles sont simples : un homme doit parvenir à rejoindre un endroit secret, en échappant à cinq traqueurs chargés de le tuer. Si le candidat gagne, il se voit attribuer la somme de 1 million de dollars, ce qui n'est encore jamais arrivé... Le tout se déroule en pleine ville, filmé et retransmis en direct sur la chaîne de télévision CTV. François Jacquemard, un jeune chômeur, veut sortir de son quotidien morose et malgré les réticences de sa compagne, décide de participer au jeu.




alors certes, le thème n'est pas très original car ça de quoi rappeler la mort en direct (sorti 2 ans plutôt) pour les dénonciations des dérives de la téléréalité , la course à l'audimat, le côté voyeuriste des spectateurs qui cautionnent le jeu et ses violences. ou pour une comparaison avec des films plus récents, ça fait penser à la série des hunger games mais version années 1980 et avec le cynisme en plus. faudrait que je les vois en entier un jour, d'ailleurs, ces hunger games : j'avais attrapé que des bouts … :siffle: mais il reste que la charge du film est encore efficace et le tout est excellement délicieux et jouissif pour les performances d'acteurs avec un Piccoli qui s'amuse à camper le présentateur de l'émission le prix du danger, totalement fou et complaisant, qui veut se donner bonne morale avec les spots UNICEF diffusé pendant l'émission ; la grande MFP est magnifique de cynisme en productrice de l'émission, qui truque les règles du jeu pour faire monter l'audimat en fonction des réactions du public et Bruno Cremer rend superbement le côté glaçant et non moins cynique du directeur de la chaîne rôles pis ma foi, on a aussi de bonnes petites contributions de Gérard Lanvin dans le rôle du candidat, qui essaye de faire capoter le système quand il se rend compte que le jeu et truqué et de Andréa Féréol, dans le rôle d'une activiste avocate qui poursuit la chaîne pour violation de la loi sur le suicidé assisté. bon petite musique de Cosma pour compléter l'atmosphère angoissante de thriller et amorale. on a pas forcément de côté futuriste dans les décors (ou disons que c'est comme dans la mort en direct une certaine manière de filmer qui donne cette atmosphère et le dénuement, le côté anonyme et inquiétant de la grande ville qui peut le donner : ici, les décors de Paris et Belgrade, vu que le film est une co-prod yougoslave.
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
Le conseil d'Elrond
Le conseil d'Elrond
Avatar du membre
Messages : 89286
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 15, 2019 2:16 pm

Oh penser A la mort en direct oui, mais en parlant de roman par contre y a également de quoi penser au Running Man de Stephen King qui a de la ressemblance avec le livre de Robert Sheckley : https://fr.wikipedia.org/wiki/Running_Man#Analyse :mdr:. On pointe encore une fois du doigt la télé-poubelle et tout le malsain qui va avec mais différemment de La mort en direct quand même avec une telle émission qui prend un axe un peu différent.
Enfin bon dans tous les cas on dira que le mérite de l’œuvre est de porter encore un regard la dessus et bien porter son message, faudra que je vois. Oh pis pour Hunger Games tente donc si tu veux, moi j'aime bien le second film qui m'a un peu plus convaincu lol. Mais autrement ça m’emmerde, pas envie de relever des qualités qu'on pourrait en dire :lol:.
Bref, verrai ce que nous fait tout ce petit monde là dans ce film :D.

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21182
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Cerca Trova » mar. janv. 15, 2019 2:45 pm

ah pis que oui, en effet :mdr: je connais pas ce roman. oui, pour la mort en direct, on a un peu le côté parazzi et qui vient faire du prophétique quant à la fin de Romy , qui donne une dimension supplémentaire qu'on a pas là , mais sur l'idée de faire de la mort un spectacle au travers de l'émission tv , les producteurs pourris , spectateurs complaisants et le personnage principal qui veut faire capoter le système, on a de quoi faire du large parallèle
Euh mais qu'est ce que je raconte moi, la mort en direct c'est pas en 1981, c'est en 1980 donc 3 ans avant le prix du danger, pas 2 ans … :siffle:
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
Le conseil d'Elrond
Le conseil d'Elrond
Avatar du membre
Messages : 89286
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 15, 2019 5:18 pm

Voila, totalement d'accord, et tiens quand à penser à La Mort en Direct, on a pas Mickey dans un bureau ou ailleurs par là ? :lol:
Ah pis oui j'avais pas relevé mais oui c'est du 3 ans après :mrgreen:

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21182
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Cerca Trova » mar. janv. 15, 2019 5:50 pm

ah non, y a pas de Mickey, là :lol: niveau clin d'oeil, au début, y avait un camion avec marqué Osnabrück dessus en référence au téléfilm allemand car il était sensé se dérouler dans cette ville
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

Scarabéaware
Le conseil d'Elrond
Le conseil d'Elrond
Avatar du membre
Messages : 89286
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Scarabéaware » mar. janv. 15, 2019 6:37 pm

D'accord :mrgreen:, bon pis au moins du clin d’œil au téléfilm allemand c'est pas mal :D.

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21182
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Cerca Trova » mar. janv. 15, 2019 10:01 pm

oui, c'est déjà pas mal comme hommage au film original , c'est assez discret :D
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 309883
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar phoenlx » sam. mars 02, 2019 3:28 pm

tiens ça a l'air pas mal ce film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Le conseil d'Elrond
Le conseil d'Elrond
Avatar du membre
Messages : 89286
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Scarabéaware » sam. mars 02, 2019 5:27 pm

Oui ça nous fait du film français qui était déjà évocateur sur le sujet de la télé-poubelle à faire déjà dans la dose de dénonciation :mrgreen:.

Cerca Trova
La tragédie de Nimrodel
La tragédie de Nimrodel
Avatar du membre
Messages : 21182
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Le Prix du danger (Yves Boisset,1983)

Messagepar Cerca Trova » lun. mars 04, 2019 10:31 am

il est juste un peu en retard par rapport à la mort en direct mais, oui, dès l'époque, c'est déjà pas mal
Image


"A toi, aigle de la montagne, hôte des neiges éternelles. Une pensée de la mouette, Reine des vagues écumantes"


- Elisabeth d'Autriche-Hongrie à Ludwig II de Bavière


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité