I Am Mother (film de SF sur netflix)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » lun. juin 10, 2019 12:27 pm

Image

Je viens de voir de la pub pour ce film (diffusé actuellement sur netflix apparemment) ça a l'air pas mal, je note à voir pour plus tard
c'est un film de SF australien avec Hilary Swank.

description (écran fantastique)

L'Ecran Fantastique
Hier, à 01:04 ·
Un passionnant film de SF australien diffusé depuis avant hier sur Netflix : I AM MOTHER avec Hilary Swank.

Australie, 2019. Réal.: Grant Sputmore. Scén.: Michael Lloyd Green, Grant Sputmore. 1h53.
Avec : Clara Rugaard, Rose Byrne, Hilary Swank (Netflix).
Alors que la Terre a été quasiment détruite et l’humanité éradiquée, un centre géré par un androïde "féminin" prépare le renouveau de l’espèce. Elle fait naître Fille, qu’elle élève comme son enfant, lui faisant mener une morne existence autour de rituels immuables et d’une éducation scientifique et morale stricte. Mais leur quotidien va être bouleversé avec l’irruption, à la porte de leur bunker d’une survivante dont la présence contredit ce que Mère a appris à Fille : dehors, il y aurait une infection virale mortelle interdisant toute sortie… Sur ce principe paranoïaque, les Australiens Grant Sputmore et Michael Lloyd Green construisent un huis clos au suspense allant crescendo, et réservant son lot de surprises. Très joliment mis en scène, au milieu de décors frustres mais réalistes, ils animent une androïde imaginée par les studios Weta Workshop et auquel la talentueuse Rose Byrne (Insidious) prête sa voix. Face à cet être artificiel, la présence de la jeune actrice danoise Clara Rugaard (à l’affiche de la comédie musicale de Max Minghella Teen Spirit aux côtés d’Elle Fanning) et Hilary Swank apportent émotions et tension, parfaitement dirigées par le réalisateur.
Le thème de la domination de la Machine sur l’Homme n’a rien de nouveau, qu’il s’agisse d’une guerre totale (Terminator), d’une technologie inquiétante (Artificial Intelligence) d’un asservissement absolu (Matrix), d’une évolution inéluctable (Her) ou d’une expérimentation (Morgan, Ex Machina), mais I Am Mother innove en inscrivant l’intrigue dans notre époque, où l’avenir de l’humanité semble menacé par sa propre existence, son expansion déraisonnable et ses penchants autodestructeurs. Loin de toute caricature et de simplicité scénaristique, les auteurs imaginent un nouveau monde tentant de se réinventer en corrigeant les erreurs du passé. En se posant la question, cruciale et douloureuse, du prix à payer pour que la Terre existe malgré l’Homme…

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 10, 2019 12:45 pm

On va quand même mettre pour la bande annonce.



C'est du petit film de SF qui peut être pas mal à voir avec ce confinement et ce que ça peut cacher, curieux de voir ce qu'ils ont pu faire avec.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » lun. juin 10, 2019 1:06 pm

oui ça devrait être bien, vu les thématiques.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 9923
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Meleor » ven. juil. 05, 2019 2:04 am

Un film sympa même si au final pas si original que ça mais malgré tout très sympa!

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » dim. juil. 07, 2019 10:20 pm

D'accord...bah tu peux nous en dire quoi de plus sinon quand à tes impressions dessus ? :mrgreen:

Meleor
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 9923
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Meleor » jeu. juil. 11, 2019 5:19 am

C'est plutôt bien réalisé et nous entretient bien son mystère de tous les instants sans qu'on soit sur de qui est le bon ou le méchant jusqu'au bout tout en ayant une cohérence assez diabolique et ironique assez savoureuse! :mrgreen: Avec certaines questions philosophiques et morales intéressantes comme l'histoire du médecin qui doit choisir ou non de laisser mourir une personne pour en sauver plein d'autres avec ses organes!

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juil. 11, 2019 1:40 pm

Bon beh d'accord, je verrai tout ça quand je regarderai :mrgreen:, ah pis effectivement pour le médecin, on a du choix loin d'être évident avec ça, c'est pas aisé la dessus.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » lun. déc. 30, 2019 10:52 am

J'ai vu ce film hier soir, et je rejoins pas mal Meleor dans son avis (points forts, points faibles, thématiques intéressantes)

pour ma part j'ai beaucoup aimé le voir même s'il n'est pas révolutionnaire.
J'aime beaucoup les films et oeuvres qui traitent de l'IA, avec des robots réalistes, et c'est plutôt le cas (on est loin d'une certaine image des robots qu'on a dans certains blockbusters bourrés d'action et de blagues) L'ambiance du film est intimiste, confinée, scènes lentes en tout cas au début, car peu à peu ça devient évidemment plus nerveux à mesure qu'une tension s'installe dans ce centre (où le robot à voix féminine nommé "Mother" est le maître de tout ce qui se passe) et à mesure que l'intrigue interpelle le public sur cette situation : Mother est-elle animée de "bonnes" intentions ? de mauvaises ? que se passe t'il exactement ?
Le film commence dans les premières minutes avec l'enfance de la jeune fille (dont l'embryon a été nourri artificiellement puis qui a été élevée par le robot féminin), et ceci se passe après une sorte d'apocalypse apparemment, l'humanité ayant été éradiquée, plus aucun Humain ne survit. Ne reste que des embryos susceptibles à tout moment d'être activés et cultivés artificiellement pour redonner un nouveau groupe d'humains aptes à repeupler la Terre.
Un autre personnage va faire irruption, je n'en dis pas plus.

C'est un film que j'ai beaucoup aimé, de part son ambiance, le suspense qui s'en dégage (jusqu'au bout on est tenu en haleine car on ne sait pas trop quelle sera la chute) et aussi, comme l'a dit Meleor, certains questionnements moraux qui nous interpellent nous. ça nous renvoie aussi à la question : qu'est-ce qui fait notre Humanité, comment agir face à certains dilemmes terribles comme ici présentés. On a évidemment déjà vu ça dans d'autres oeuvres, mais c'est bien présenté, bien empaqueté. C'est un bon petit film de SF que je classerais même au rang de petite pépite dans le style de films comme Eva (de Kiké Mailo) ou encore Ex Machina (d'Alex Garland) notamment ce dernier pour le côté "huis clos" et assez claustrophobe par moment.

Un autre point que j'ai beaucoup aimé c'est la musique qui contribue beaucoup à l'ambiance (d'ailleurs ce matin j'ai envie de me la réécouter)
Par contre je pensais voir apparaitre Rose Byrne (une actrice que j'adore depuis Troie et Sunshine :mrgreen: ) et mes espoirs ont été déçus car en fait, elle ne fait que la voix du robot (mais en VO) or ayant vu le film en VF je ne l'ai même pas entendu :mrgreen:

Petite remarque en passant : je trouve que pour le côté réaliste, ils auraient du plutôt faire un robot anthropoïde, par exemple une apparence de femme (déjà, ça aurait pu entretenir un trouble supplémentaire chez le spectateur, on aurait appris sa nature artificielle au-delà du début du film) mais au-delà de ce simple intérêt cinématographique éventuel, je trouve que pour élever un bébé et une petite fille, ce serait plus réaliste. Je suis peut-être naïf sur la nature humaine mais j'imagine assez mal un être humain faisant ses premiers pas et élevé durant des années par une machine métallique !! Avec un look anthropoïde ça devrait créer plus d'empathie, il me semble. Vous en pensez quoi ?

A noter aussi que lors de l'éducation de la jeune fille, certains philosophes comme Kant sont cités, les références sont sympathiques, mais j'aurais aimé que le film aille beaucoup plus loin dans cette optique (pour gagner encore en profondeur) ils n'ont peut-être pas voulu trop perdre le public mais c'est dommage, car il y aurait encore tellement à dire sur cette thématique.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » lun. déc. 30, 2019 11:18 am

Une critique intéressante sur le film d'un youtubeur (première partie sans spoil que vous pouvez écouter, deuxième avec spoil)
https://www.youtube.com/watch?v=EXK49r3GIHo

quelque part ce film m'a un peu renvoyé aux lois de la robotique d'Asimov et à la fameuse loi zéro :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » lun. déc. 30, 2019 2:38 pm

Je verrai aussi d'ici quelques temps à mon tour, ça semble pas mal dans tous les cas même en étant loin du chef d’œuvre, au moins y a le côté appréciable de la chose.

Sinon tu dis ne pas avoir entendu la voix de Rose Byrne. Sur la VF on avait pas la voix de Françoise Cadol ? :penseur:

Petite remarque en passant : je trouve que pour le côté réaliste, ils auraient du plutôt faire un robot anthropoïde, par exemple une apparence de femme (déjà, ça aurait pu entretenir un trouble supplémentaire chez le spectateur, on aurait appris sa nature artificielle au-delà du début du film) mais au-delà de ce simple intérêt cinématographique éventuel, je trouve que pour élever un bébé et une petite fille, ce serait plus réaliste. Je suis peut-être naïf sur la nature humaine mais j'imagine assez mal un être humain faisant ses premiers pas et élevé durant des années par une machine métallique !! Avec un look anthropoïde ça devrait créer plus d'empathie, il me semble. Vous en pensez quoi ?


Alors ça c'est toi qui a cette préférence et bon c'est vrai que c'est mieux pour l'aspect maternel et tout, par contre en ce qui me concerne je considérerai plutôt que c'est pas une obligation non plus malgré la préférence pour l'anthropoïde aussi, ça dépend, il y a une question de choix. Puis l'enfant quoi qu'il arrive, peu importe la forme de ce qui l'élève il s'attachera à ce qui l'aura élevé...Après c'est peut être pas forcément le but rechercher et ne pas offrir une figure maternelle anthropoïde il est aussi possible que ça puisse permettre un attachement moindre de l'enfant à sa nourrice, qu'il ne s'y attache pas comme à une vraie mère. Là par contre n'ayant pas vu le film je sais pas comment est l'attachement mais bon, autant on donne largement une forme anthropoïdes aux robots, autant il est possible qu'on puisse avoir l'inverse après tout. Puis ce serait une question de ne pas tromper l'enfant en même temps, enfin dans l'intention de départ je suppose.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » lun. déc. 30, 2019 3:42 pm

oui c'est possible mais j'ai quand même un peu de mal à imaginer comment un gosse peut s'attacher à un bout de métal

oui c'est la même comédienne de doublage pour Rose Byrne, je ne l'avais pas reconnu !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » lun. déc. 30, 2019 5:36 pm

Tu n'arrive pas à le concevoir pourtant y a rien de bien sorcier la dedans, quand c'est la seule chose à laquelle te rattacher. On s'attache bien à un doudou quand on est petit, et le doudou ça peut parfois être un vulgaire bout de chiffon, alors pourquoi pas à n'importe quel robot qui nous materne.

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1475
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar ANGELO » dim. janv. 12, 2020 10:01 pm

Scarabéaware a écrit :Je verrai aussi d'ici quelques temps à mon tour, ça semble pas mal dans tous les cas même en étant loin du chef d’œuvre, au moins y a le côté appréciable de la chose.

Sinon tu dis ne pas avoir entendu la voix de Rose Byrne. Sur la VF on avait pas la voix de Françoise Cadol ? :penseur:

Petite remarque en passant : je trouve que pour le côté réaliste, ils auraient du plutôt faire un robot anthropoïde, par exemple une apparence de femme (déjà, ça aurait pu entretenir un trouble supplémentaire chez le spectateur, on aurait appris sa nature artificielle au-delà du début du film) mais au-delà de ce simple intérêt cinématographique éventuel, je trouve que pour élever un bébé et une petite fille, ce serait plus réaliste. Je suis peut-être naïf sur la nature humaine mais j'imagine assez mal un être humain faisant ses premiers pas et élevé durant des années par une machine métallique !! Avec un look anthropoïde ça devrait créer plus d'empathie, il me semble. Vous en pensez quoi ?


Alors ça c'est toi qui a cette préférence et bon c'est vrai que c'est mieux pour l'aspect maternel et tout, par contre en ce qui me concerne je considérerai plutôt que c'est pas une obligation non plus malgré la préférence pour l'anthropoïde aussi, ça dépend, il y a une question de choix. Puis l'enfant quoi qu'il arrive, peu importe la forme de ce qui l'élève il s'attachera à ce qui l'aura élevé...Après c'est peut être pas forcément le but rechercher et ne pas offrir une figure maternelle anthropoïde il est aussi possible que ça puisse permettre un attachement moindre de l'enfant à sa nourrice, qu'il ne s'y attache pas comme à une vraie mère. Là par contre n'ayant pas vu le film je sais pas comment est l'attachement mais bon, autant on donne largement une forme anthropoïdes aux robots, autant il est possible qu'on puisse avoir l'inverse après tout. Puis ce serait une question de ne pas tromper l'enfant en même temps, enfin dans l'intention de départ je suppose.



d'après moi et ce que vous dites, on pourrait y voir aussi une érosion de la symbolique humaine de la maternité...
en gros, le robot non humain pourrait faire échos à la désagrégation de l'humanité jusque dans sa représentation.
les repères de l'enfant ne sont plus les mêmes...

pas vu le film, suis moyennent intéressé par la chose mais vous en parlez avec beaucoup d'éloquence donc , je le verrai sous peu probablement.
;)
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 12, 2020 11:20 pm

Tiens oui pourquoi pas, intéressant ce que tu dis, on peut en avoir cette perception, ça a un côté plus pessimiste mais voila on peut entrer dans la déshumanisation de la maternité, quelque part entrevoir cette désagrégation comme tu dis. C'est élever mécaniquement un enfant. Après reste le fait qu'un enfant s'attache à ce qui représente pour lui un parent, celui qui l'élève, sans faire de distinction particulière, toutefois on peut certainement bien considérer la perte d'un repère naturel pour se diriger vers un repère que certains pourraient qualifier de contre-nature :mdr:.

Bon puis allez tente donc le coup :D. Moi c'est pas encore vu non plus mais y avait de quoi bien rebondir sur cette partie là avec ce soucis de conception pour Pho. Je vais voir ça d'ici quelques jours aussi à voir dans son entièreté, mais le fait est qu'il y a bien cette question logique et rationnelle des repères de l'enfant qui se construit avec ce qui l'entoure. Donc s'il est entouré de robots et pas d'humains bah forcément ce seront ses repères peu importe la forme qu'ils auront :?. C'est tellement malléable l'esprit d'un enfant...

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1475
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar ANGELO » dim. janv. 12, 2020 11:44 pm

oui, tout à fait.

de même, que dans matrix, les machines sont d'abord humaines , (animatrix) puis cessent de l'être lorsque la guerre éclate;
comme un renoncement des machines à ressembler à leurs géniteurs .. tout en s'émancipant de la symbolique humaine en empruntant des formes insectoidales par exemple...
le thème de l'adolescent qui pour s'affirmer doit "tuer symboliquement le père " et devenir un être nouveau pour être mentalement autonome. ;)
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 18, 2020 12:01 am

Je viens finalement de voir ce film et j'aurai plutôt bien apprécié dans l'ensemble même si c'est loin d'être un chef d’œuvre :D.

C'est un film qui a de quoi ne pas convenir à tout le monde avec son rythme lent et qu'on soit loin d'avoir de l'action où ça explose de partout afin de retenir l'attention du spectateur toxico ayant besoin de ses doses de nervosité à ce que tout aille dans un rythme effréné avec tout plein de blagues. Là il est clair qu'on est bien posé mais ce n'est pas non plus sans tension et y a de quoi largement intriguer avec cette mise en scène qui a de quoi nous plutôt bien nous tenir. On a bien le côté intimiste avec ce huis-clos que ça forme au sein de cette structure destinée à orchestrer la survie de l'humanité en cas d'extinction, que la menace de disparition se fasse ressentir. Chose qui arrive donc faisant que l'opération de renaissance de l'humanité se mette en marche via le robot censé géré tout ceci. Toutefois une première question se pose en plus de savoir si cette "mère" est animée de bonnes intentions ou pas, c'est également pourquoi s'occuper d'un seul bébé et non au moins d'un mâle et une femelle au minimum voir un peu plus ? Bien sur après on a de quoi s'interroger sur les intentions, est ce qu'on aurait pas du bug de programmation par exemple en plus d'autres questionnement qui ont de quoi venir.

Ainsi nous en suivons le développement de la petite fille qui grandit dans ce contexte, celle bulle qui est alors son monde, son référentiel, de quoi se développer en sécurité mais aussi dans la solitude en étant dans cette matrice, cette caverne où elle est éduquée, nourrie, que le robot nourricier l'élève avec bien des principes philosophiques, qu'elle un corps et une tête bien faite :D. J'évoque la solitude, même si elle le fait pas forcément énormément ressentir, y a tout de même de cet aspect qui ressort après tout, c'est pas forcément terrible d'être ainsi la seule humaine à même de déambuler dans le complexe tandis que des dizaines de milliers d'embryons sont sagement stockés.

Alors là dessus bien sur pour de l'attachement on peut avoir de la préférence pour un robot plus proche physiquement d'un être humain pour en avoir du trouble, que ça imprègne un autre caractère, toutefois ce n'est pas spécialement fait pour tromper, chose que l'on aurait pu apprécier de ce point de vue. Et puis quelque part selon le développement de la technologie on pourrait très bien avoir un tel robot plus qu'une version dans le style Westworld où là c'est vraiment être à la pointe comme il faut :D. Ici on peut toujours considérer une avancée moins importante et que sur le point technologique ça se soit concentré autrement. Mais bref, passons là dessus et je vais donc redire après l'attachement. Alors nous avons un individu qui aura bien grandi (on a même de quoi s'étonner sur un point d'ailleurs, on bug à un moment à l'annonce d'un certain chiffre :mdr: ) mais voila il y a l'attachement, attachement qui se crée du moment que l'individu est élevé depuis tout petit par un tel robot. C'est point irréaliste à mon sens, ça a de quoi se concevoir dans une certaine mesure, il est la seule chose avec qui l'individu à du contact et c'est de la nourrice, forcément il y a de quoi avoir de l'affection pour ce bout de métal dans la mesure où c'est la seule chose à laquelle s'attacher. Après bon y a d'autres attachements mais bon, y a forcément un lien qui se crée, par contre on est loin d'avoir énormément d'empathie et il aurait pu être possible d'avoir une accentuation de ceci, que nous même on puisse mieux s'attacher à ce robot, là dessus ça manque et dans le même style de forme je préfère Chappie avec ses espèces d'oreilles, c'est d'ailleurs plus mignon ça je trouve :mdr:. Enfin mignon, façon de dire mais ça ajoute une touche que j'aime assez. Ainsi on aurait pu avoir une dimension plus sensible dans tout ça mais bon somme toute c'est pas mal, et voila globalement même je dirais qu'on peut avoir de l'affection pour un bout de métal de la sorte dans une certaine mesure, ça dépend, faut juste pas être réfractaire à cette idée :lol:. Après voila, c'est toujours mieux d'avoir une figure mimétique de l'humain :D. Mais bon ça n'empêche pas qu'il puisse y avoir une possibilité de relationnel avec ceci, qu'il se tisse quelque chose.

Voila, maintenant autrement on a de quoi dire qu'il y a du assez intéressant avec ce que nous donne ce film où nous avons un bel élément perturbateur qui survient, incarné par Hilary Swank qu'il y a de quoi apprécier voir par là :D. De quoi donner lieu à une autre part dans l'atmosphère avec toute l'ambiance que nous avons et qu'il y a de quoi apprécier tâter. Mais après voila c'est aussi les questionnements moraux à ne pas oublier, le point de vue philosophique quand à savoir ce qu'on est prêt à faire. D'ailleurs il aurait pu être possible d'aller encore un peu plus loin dans ce qu'on peut considérer comme de l'introspection mais c'est pas mal. Puis en même temps nous avons une certaine vision à la vue de l'ensemble où se présente comme qui dirais une idéologie particulière sur laquelle je ne serais pas du genre à cracher dessus :lol:. On notera que d'un autre côté on peut soulever le propos de l'eugénisme je pense, on nous dit pas si pour les embryons il y a eu une sélection génétique particulière mais je suppose qu'on peut le deviner, on ne placerait pas n'importe quoi à disposition dans une réserve à même de permettre la sauvegarde de l'humanité et la faire renaître à partir de ce jardin d'Eden technologique :mrgreen-noel:.

Sinon concernant l'actrice qui nous interprète Fille et qu'on pourrait qualifier comme étant une Eve dans ce lieu formant un véritable sas de sécurité par rapport à la dévastation du monde extérieur, j'aime assez ce que ça donne avec elle, j'aimerais bien qu'on puisse la revoir ailleurs et bien exploitée, mais ça c'est autre chose. En tout cas qu'un rôle lui soit donné dans Westworld par exemple ça pourrait être intéressant, j'aimerais la revoir ailleurs mais dans une autre œuvre de science-fiction :mdr:. Après bien sur c'est possible dans un autre type mais allez ça me déplairait pas :D.

Bon pis j'écouterai pour la critique que tu nous a mis Pho, en attendant j'ai regardé à propos de la Loi Zéro et ma foi elle est très intéressante cette loi avec ce qu'elle peut avoir de quoi induire, il nous aura fait un bel ajout avec celle-ci Asimov :mdr: :super:.

Dans tous les cas c'est un bon petit film en soit qu'on peut avoir de quoi recommander même s'il est pas exceptionnel, il a de quoi bien se valoir mais évidemment il a pas l'apanage d'être un blockbuster, d'être sorti au cinéma, d'appartenir à une franchise et entre autre aussi que les influenceurs qui contrôlent les gouts de chacun sur youtube n'en parlent pas massivement :siffle:. Non non c'est juste un petit film intimiste mais qui n'est pourtant pas à négliger.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 324685
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar phoenlx » sam. janv. 18, 2020 12:33 am

scarabéaware a écrit :On notera que d'un autre côté on peut soulever le propos de l'eugénisme je pense, on nous dit pas si pour les embryons il y a eu une sélection génétique particulière mais je suppose qu'on peut le deviner, on ne placerait pas n'importe quoi à disposition dans une réserve à même de permettre la sauvegarde de l'humanité et la faire renaître à partir de ce jardin d'Eden technologique


ça me parait très clair ça :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 95929
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: I Am Mother (film de SF sur netflix)

Messagepar Scarabéaware » sam. janv. 18, 2020 12:33 pm

Oui bien sur en fait
Indéniablement on a affaire à du clonage mais j'espère que autant du côté femelle que mâle on a pas uniquement des clones d'elles et de lui, qu'on a une part de diversité génétique quand même, c'est plutôt ça dont je veux parler, une sélection génétique mais pas de seulement deux personnes différentes qu'on a cloné en des dizaines de milliers d'exemplaires par flemme d'en cloner d'autres je dirais. Ce serait pas terrible ça, donc espérer que dans l'idée on ait des clones avec un autre patrimoine génétique pour ce qui est des autres tubes de la réserve :mdr:. En fait on a pas vraiment de certitude sur comment s'est passé la procédure pour constituer le stock, on pourrait très bien avoir une directrice de projet par exemple qui a fait répliquer son ADN sans être elle même une femme parfaite :lol:. Après y a de quoi préférer croire à une rigueur scientifique où l'on a sélectionner le meilleur mais la question c'est combien d'ADN différents existent-il dans ce complexe où l'on a évidemment très clairement exercé le clonage de sur.


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité