Sunshine (de Danny Boyle)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » lun. nov. 12, 2018 1:50 pm

Bon cet après midi je vais me revoir Sunshine :super: !! (je voulais le faire la semaine dernière mais pile au moment de mon visionnage j'ai eu la grosse merde informatique et électrique, j'ai du stopper en catastrophe, j'espère d'ailleurs que mon vidéo projecteur n'a pas morflé je ne l'ai pas encore retesté :siffle: )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 111070
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Scarabéaware » lun. nov. 12, 2018 2:23 pm

Oui donc prend bien ton temps, ne nous fait pas de conneries, sécurité totale pour t'en occuper comme il faut et pas être à nouveau en panique :mdr:. Bon puis en espérant que ton vidéo projecteur se porte bien lol.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » lun. nov. 12, 2018 6:08 pm

lol finalement j'ai changé de plan au dernier moment pour me remater le labyrinthe de Pan :mrgreen: je verrai sunshine dans la semaine c'est parti remise. mon projo m'a fait un gros bazar, avec le message d'erreur 'ça n'a pas été éteint correctement, ça doit redémarrer, s'il y a eu corruption ça peut prendre 2 à 3 heures", pinaise, j'ai flippé mais finalement en quelques secondes, il redémarrait nikel. par contre j'ai du débrancher encore mes disques durs (cette fois à l'arrêt) pour le brancher car j'ai plus assez de prises et quand je viens pour relancer mon ordi après le visionnage du film, il restait à nouveau bloqué sur l'écran noir, j'ai flippé :shock: j'ai du faire un reset sauvage, et ensuite ça a été , j'ai pas compris, mais visiblement, il aime pas (plus) quand je débranche les DD, que je branche le projo et que je rallume l'ordinateur avec le projo branché (même éteint) sur le même multiprise :penseur: c'est très étrange mais je soupçonne de plus en plus l'onduleur d'avoir de gros soucis.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 111070
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Scarabéaware » lun. nov. 12, 2018 7:18 pm

Bon ben vais aller voir ça du coup :mrgreen:, et puis OUF pour le projo ça n'aura pas duré trop longtemps pour la remise en route, mais pour l'ordi ça reste délicat, prévois quand même le remplacement de l'onduleur à l'avenir même si pour le moment ça va encore avec le reset sauvage. Mais y en a beaucoup qui s'accumulent toi.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 15, 2018 6:10 pm

Je viens de revoir le film cet après midi, DEUX FOIS :D

En effet, je l'ai d'abord revu (de base, en version française)
Puis ensuite je l'ai revu une seconde fois, avec les commentaires audio, non pas de la piste avec la voix de Danny Boyle (ça j'avais du déjà le faire dans le passé), mais avec la piste audio du consultant scientifique qui a participé au film, l'astrophysicien Brian Cox, qui nous parle ici de son expérience dans le film, de la plausibilité scientifique des différentes scènes (j'en reparlerai dans un post ultérieur, mais j'ai bien aimé écouter cette piste sur mon DVD, pour la première fois :super: )

au passage, à un moment il dit dans le commentaire audio que Cilian Murphy a été choisi pour lui ressembler et l'a beaucoup observé pendant son travail et quand je vois sa photo, je comprend pourquoi, en effet ils se ressemblent pas mal :mrgreen:

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 15, 2018 6:42 pm

Alors voici ce qu'on peut lire sur ce physicien (ceci est un peu rappelé dans les commentaires audio du DVD, en partie du moins) :

Brian Edward Cox (né le 3 mars 1968) est un physicien britannique, membre de la Royal Society et professeur à l'Université de Manchester. Il est membre du groupe Physique des particules de l'Université de Manchester, et travaille sur le détecteur ATLAS au Grand collisionneur de hadrons (LHC), du CERN de Genève en Suisse.

Il travaille actuellement en recherche et développement sur le projet FP420 experiment.

Il est plus connu du public en tant que présentateur de programmes télévisés scientifiques pour la BBC. Il s'est aussi fait connaitre durant les années 1990 par le biais du groupe de musique pop D:Ream.


Comme il l'explique bien dans les commentaires, il travaille au CERN à Genève et à l'époque du film il bossait notamment sur un concept de particules élémentaires non encore détectées à l'époque, mais qui m'a intriqué : les Q-balls.

Je ne me souvenais plus trop avoir entendu parler de ceci, ce serait lié apparemment à la matière noire dans l'univers, donc quelque chose d'encore assez spéculatif, ce sont des types de particules supersymétriques que les physiciens recherchent dans les accélérateurs de particules comme celui du CERN justement.

Notre physicien explique, dans les commentaires du DVD de Sunshine, qu'il imaginait un scénario basé sur un objet constitué de ce type de particules, qui serait entré en collision avec le soleil, et c'est ce qui expliquerait que le soleil se meurt dans le film (d'où la mission pour le sauver avec les deux vaisseaux Icarus)

Pour ma part c'est l'un des points du film Sunshine que j'ai toujours trouvé dommage ça. Autant, j'aurais pu comprendre que l'action se déroule dans plusieurs milliards d'années, si la mission avait été lancée par exemple dans un futur très lointain, alors que le soleil est une géante rouge, pour ranimer les réactions thermonucléaires en son sein, via une bombe thermonucléaire, pourquoi pas.

Mais dans le film Sunshine, c'est quelque chose de très différent comme scénario. Déjà ça ne se passe pas dans 3 ou 4 milliards d'années, mais dans une cinquantaine d'années, et le soleil se meurt (ce qui est totalement impossible) ; de plus, en devenant plus froid, la terre étant dans une sorte d'âge glaciaire (mais à cause du soleil, pas à cause de facteurs purement terrestres) ;
bref j'ai toujours trouvé ce scénario dommage et alambiqué, à mes yeux c'est ce qui casse un peu la magie du film, mais heureusement, le jeu d'acteurs, le reste du scénario, la mise en scène de Danny Boyle compensent.

Et donc ! Par rapport à ce point obscur de scénario, il est intéressant d'entendre le commentaire audio du physicien Brian Cox dans l'une des pistes. Il nous explique avoir imaginé pourquoi pas une collision du soleil avec un objet constitué de Q-balls, particules exotiques spéculatives liées à la matière noire de l'univers. Mais bon, pourquoi dans ce cas ne pas avoir évoqué ça dans le film ? ça aurait été cool, pour un film de SF, avec la suspension d'incrédulité et tout, on n'aurait pas forcément été chercher plus loin la cohérence.

Si vous voulez des détails sur les Q-balls, il y a ce site qui les évoque : http://lapth.cnrs.fr/pg-nomin/taillet/d ... oire4b.php


Les candidats de la physique des particules

La physique des particules décrit les phénomènes élémentaires de la nature. Tout les phénomènes que l'on observe se décrivent par des champs quantiques qui ont des propriétés peu intuitives, ayant des caractéristiques que l'on attribuerait à des ondes et d'autres que l'on attribuerait à des particules. La théorie qui décrit ces phénomènes est appelée théorie quantique des champs.

En fait, avoir une théorie n'est pas suffisant. Pour s'en convaincre, revenons à la mécanique classique. Cette théorie indique la manière dont un corps est mis en mouvement, en fonction des forces auxquelles il est soumis. Elle ne dit rien sur ce que sont ces forces, et pour comprendre le mouvement des planètes, il faut en plus supposer que la loi d'attraction gravitationnelle a une forme particulière. C'est la même chose en physique des particules, et on doit faire des hypothèses sur les interactions entre les particules. Les physiciens aiment baser ces hypothèses sur des arguments de symétrie, et il se trouve que des symétries simples conduisent à un modèle qui rend bien compte des phénomènes observés, en particulier dans le domaine des hautes énergies; on l'appelle Modèle Standard de la Physique des Particules. Cette approche a conduit à l'unification de l'interaction faible et de l'interaction électromagnétique.

Malgré ses succès, ce modèle standard n'explique pas tout. Par exemple, il ne permet pas de comprendre pourquoi l'Univers que l'on observe est fait de matière sans contrepartie notable en antimatière (dont pourtant il prédit l'existence et décrit très bien les propriétés observées expérimentalement), ni pourquoi toutes les particules connues ont des charges électriques qui sont des multiples entiers d'une charge élémentaire, pour ne citer que quelques exemples. Ceci conduit les chercheurs à penser qu'il existe un modèle plus complet, peut-être basé sur une théorie elle aussi plus complète, qui fournit ces explications. De telles extensions du modèle standard ont été proposées, notamment

Les théories de Grande Unification, qui partent de l'hypothèse que les différentes interactions (interaction électromagnétique, interaction faible, interaction forte) sont différentes facettes d'une même interaction fondamentale.
Les théories supersymétriques, qui partent de symétries plus étendues que dans le modèle standard.
Les théories de cordes, dans lesquelles les objets fondamentaux ne sont plus des points (comme les particules), mais peuvent être vus comme des cordes. Ces cordes possèdent plusieurs modes d'excitation (comme les vibrations d'une corde de guitare), qu'on peut identifier à des particules différentes. Ainsi, les différentes particules ne seraient que les excitations différentes d'un même objet fondamental, et les réactions entre particules seraient les passages d'un mode de vibration à un autre, accompagné éventuellement d'une séparation de la corde en plusieurs morceaux. Notons que ces théories de cordes reposent en général sur la supersymétrie et sur l'unification.

Ces pistes sont encore seulement théoriques, dans le sens qu'aucune d'entre elles n'est appuyée par une confirmation expérimentale. Il faut aussi souligner que même au niveau purement théorique, il reste encore des problèmes de cohérence et des obstacles conceptuels. Ces théories prédisent l'existence de nouvelles particules :

particules supersymétriques (par exemple : les neutralinos)
monopoles ou leptoquarks
excitations lourdes de cordes

D'autres théories, invoquées pour répondre à des impératifs divers et variés, amènent leur bataillon de nouvelles particules
axions
neutrinos lourds
Q-balls
wimpzillas, cryptons,... (ces noms sont mentionnés pour exciter la curiosité du lecteur. Les physiciens sont très joueurs, et consacrent une part non négligeable de leur imagination à inventer des noms aux nouveaux objets qu'ils inventent ou découvrent...)

La plupart de ces particules sont instables et se désintègrent spontanément en d'autres particules. Toutefois, certaines peuvent être stables (ou du moins avoir un temps de vie très long). Si une telle nouvelle particule stable peut exister, et si elle a pu être créée à un quelconque moment du passé de l'Univers, alors on peut imaginer que l'Univers actuel en soit rempli et que cette particule constitue la matière noire.

Pour résumer ce tableau compliqué, disons que ça arrangerait bien les physiciens des particules si une théorie venait remplacer ou compléter le modèle standard, et cela arrangerait bien les astrophysiciens aussi car de nouvelles particules pourraient alors constituer la matière noire. Examinons plus en détail un exemple particulier de cette liste : le neutralino.


(la suite du texte sur la page web que j'ai linké plus haut 8-) )

Autrement je viens de réaliser que derrière le réalisateur de Sunshine (Danny Boyle), se trouve un autre cinéaste que j'aime de plus en plus : Alex Garland !
C'est lui qui a écrit le scénario de Sunshine, et pour rappel, c'est lui aussi qui a réalisé il y a quelques années le très bon film de SF Ex Machina (avec Alicia Vikander dans le rôle d'une robote :mrgreen: film qui aborde de manière subtile certains aspects de l'Intelligence Artificielle) il fait de bons films lui, et voir ces deux noms associés à Sunshine, Boyle et lui ne m'étonne pas, vu la qualité du film ...

ci-dessous : Alex Garland
Image

Il a d'ailleurs écrit un livre sur ce film : https://www.amazon.fr/Sunshine-Alex-Gar ... 057123397X

Image

De temps à autre dans les commentaires audio, Brian Cox nous évoque aussi certaines des grandes missions spatiales qu'il y a eu dans le passé vers Mercure ou le soleil, ainsi que celles qui sont plus contemporaines. Sont ainsi rappelées les célèbres missions Mariners (sondes lancées vers les planètes internes du système solaire dans les années 60 - 70 : Mars, vénus et mercure. en l'occurrence on peut rappeler la mission Mariner 10 lancée en 1973 et qui survola Mercure (et première sonde à survoler la planète) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mariner_10

mais aussi la sonde Solar Probe (ou Parker Solar Probe) dont le lancement semble avoir été longtemps retardé d'ailleurs puisqu'en lisant wikipédia je remarque qu'elle n'a été lancée que cette année en 2018 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parker_(sonde_spatiale)

sonde passionnante celle-ci puisqu'elle est partie cette année pour atteindre le voisinage du soleil dans quelques années, et dont le but sera d'étudier la couronne solaire.

ci-dessous : une vue d'artiste :
Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 111070
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Scarabéaware » jeu. nov. 15, 2018 11:27 pm

Tiens, ça nous fait un homonyme de l'acteur Brian Cox l'astrophysicien :mdr:, sinon c'est vrai qu'entre lui et Cillian Murphy on perçoit une bonne petite ressemblance :D.

Bon du coup c'est intéressant les infos qui sont ainsi délivrées, et c'est vrai que de fait c'est un peu dommage qu'on entende pas parler des Q-Balls dans le film, à moins que ce soit rapidement évoqué dans la version anglaise mais pas la version française, faudrait voir, mais c'est aussi probablement un choix de la part de Danny Boyle, nous plonger avant tout dans l'atmosphère qui s'en dégage et contempler ce que la mission a de beau dans l'intention. Parce que bon, en partant sur des explications quand aux Q-Balls, bien sur ça aurait permis d'avoir une explication mais ça aurait donné un film différent d'emblée. Pourquoi le Soleil est en train de s'éteindre ? Parce qu'il sait produit ça. Clair, net et concis mais en retirant ce voile de mystère, trouverais tu le film aussi touchant que tu l'as trouvé ?

Dans tous les cas il y a de quoi apprécier que ces éclaircissements soient donnés en bonus, après le ressenti c'est bon pour l'approfondissement qui nous livre quelques autres éléments. Par contre pour les Q-Balls, si un jour ils découvrent ces particules qu'ils supposent exister, espérons qu'il arrive pas une catastrophe avec à les étudier plus :mdr:. Si ça peut théoriquement provoquer une extinction du Soleil, j'ose pas imaginer les dégâts sur Terre.

Ah pis Alex Garland, justement j'avais remarqué ça dernièrement de la collaboration avec Danny Boyle mais sur 28 jours plus tard où il est scénariste, par contre j'avais pas fait attention à Sunshine :D. Il est vraiment sur de bonnes choses lui dans l'ensemble ^^. Bon pis faudra se procurer le livre :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 15, 2018 11:34 pm

scarabéaware a écrit : Parce qu'il sait produit ça. Clair, net et concis mais en retirant ce voile de mystère, trouverais tu le film aussi touchant que tu l'as trouvé ?


ba moi oui j'aurais préféré que ce soit réaliste car c'est de la SF , mais je n'aurais pas aimé non plus l'explication avec les Q-balls
moi ce que j'aurais préféré c'est tout simplement que l'action se déroule dans 4 milliards d'années (et pas dans 50 ans)
là on aurait eu le soleil en mode géante rouge, et la Terre menacée mais pas forcément par le froid. et ils balancent la bombe pour essayer de retarder l'échéance de la mort du soleil en naine blanche

bon par contre en 4 milliards d'années l'humanité a pu bien évoluer et sans doute que l'environnement général du film aurait été différent, pas sûr que biologiquement les humains s'ils existent encore ressemblent vraiment à nous :lol: par contre ça aurait aussi rendu plus plausible l'idée d'un super vaisseau énorme transportant une bombe de la taille de Manhattan , parceque là franchement, dans 50 ans c'est juste totalement irréaliste aussi ça, on a déjà du mal à envoyer des petites sondes habitées sur la lune ou mars lol
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 111070
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Scarabéaware » ven. nov. 16, 2018 7:38 pm

Bon ben voila, comme tu dis tu n'aurais pas aimé l'explication avec les Q-Balls. Mais plutôt que d'être complètement obstiné à penser à ce qu'il se produira dans 4 milliards d'années il peut être aussi bon de réfléchir au fait que la Terre a connu plusieurs ères glaciaire et que malgré le réchauffement climatique il pourrait très bien en arriver une autre, une mini ère glaciaire, tout à fait suffisante pour qu'on se retrouve pris au dépourvu :siffle:. Eux ils ont opté pour les Q-Balls mais on peut très bien partir sur une autre explication que j'avais d'ailleurs évoqué dans mon commentaire après avoir vu le film. Et justement c'est très fortement possible que nous puissions avoir une mini ère glaciaire d'ici 2050 :mrgreen:.

On peut renvoyer à ce propos à la vidéo que t'avais posté fin juillet :siffle: : viewtopic.php?f=113&t=21749&hilit=prospectiviste

En 2035 il pourrait se produire une baisse de 1 de l'activité solaire. Si on est encore vivant d'ici là on connaitra alors une mini ère glaciaire, mais ça veut pas dire que ça durera un an justement, ça pourrait durer plus. Bref, on sait qu'on ne sait rien :mdr:. Mais réchauffement climatique du à l'activité humaine ne veut pas dire qu'on ne pourrait pas avoir une nouvelle ère glaciaire. De fait, avoir une autre ère glaciaire ce serait pareillement problématique que le réchauffement dans l'autre sens pour les activités humaines. Nous sommes une espèce faible, il faut pas s'en leurrer, une ère glaciaire engagerait quelques soucis. L'humanité peut difficilement supporter le réchauffement climatique mais une ère glaciaire ça peut ne pas être mieux :mdr:. Donc pourquoi ne pas aussi imaginer une mission, comme là, pour réactiver l'activité solaire même si on serait probablement à appliquer d'autres moyens comme dégager plus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère pour se réchauffer, option la plus tristement réaliste, polluer plus :siffle:.

Euh pis l'idée d'un super-vaisseau avec une bombe énorme plus plausible dans 4 milliards d'années que dans 50 ans. Oh oui on peut dire ça, c'est sur, et c'est clair que pour l'instant nous sommes encore complètement au stade de vrais sous-merdes mais à chaque fois, la fiction est dans une optique optimiste quand à nos possibilités on va dire :siffle:. Ceci dis on est pas à l'abri de pouvoir mieux y arriver un jour, qui sait si les ordinateurs quantiques ne nous aideront pas à avancer plus rapidement avec leur capacité de calcul limitée à une chose mais extrêmement efficace.
Et puis quand même il est plus réaliste d'avoir quelque chose d'aussi énorme dans 50 ans que dans 4 milliards d'années où on pourrait avoir les moyens de s'en foutre et se contenter de verser une larme face à l'extinction de notre système berceau dans la mesure où l'on aurait pu se disséminer ailleurs dans l'univers. Tu trouves pas ? :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » ven. nov. 16, 2018 7:49 pm

scarabéaware a écrit :Bon ben voila, comme tu dis tu n'aurais pas aimé l'explication avec les Q-Balls. Mais plutôt que d'être complètement obstiné à penser à ce qu'il se produira dans 4 milliards d'années il peut être aussi bon de réfléchir au fait que la Terre a connu plusieurs ères glaciaire et que malgré le réchauffement climatique il pourrait très bien en arriver une autre, une mini ère glaciaire, tout à fait suffisante pour qu'on se retrouve pris au dépourvu :siffle:.


oui mais ce n'est pas lié au soleil ça, le soleil "ne se meurt pas", et ce depuis des milliards d'années, et encore pour des milliards d'années, il suit son cours normal d'évolution stellaire

si la Terre a subit des écarts de climats parfois énormes dans son Histoire, et même dans l'histoire relativement "récente" (disons depuis que la vie microscopique et macroscopique est apparue) c'est due à d'autres raisons, purement terrestres ; un coup par exemple le volcanisme, qui crée des effets de serre, un coup l'apparition de la photosynthèse qui modifie l'atmosphère, la biosphère qui la modifie à son tour etc etc (ça bouge sans arrêt en fait, mais le soleil a peu à voir dans tout ça même si certaines "sautes d'humeur" peuvent avoir parfois des conséquences mais tout ça est temporaire, ça ne veut pas dire que le soleil est en train de mourir comme il le sera bel et bien dans 4 milliards d'années lorsqu'il sera à l'état de géante rouge (et même à priori un peu avant je crois, dans 2-3 milliards)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » ven. nov. 16, 2018 7:55 pm

L'humanité peut difficilement supporter le réchauffement climatique mais une ère glaciaire ça peut ne pas être mieux :mdr:. Donc pourquoi ne pas aussi imaginer une mission, comme là, pour réactiver l'activité solaire même si on serait probablement à appliquer d'autres moyens comme dégager plus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère pour se réchauffer, option la plus tristement réaliste, polluer plus :siffle:.

du coup oui voilà tu le dis toi-même, ce genre de scénario que tu évoques c'est plutôt des épiphénomènes par rapport à la vie du soleil, même si ça peut avoir des conséquences assez énormes sur la Terre (comme certains orages magnétiques d'ailleurs)
du coup comme tu le dis aussi je pense qu'en de tels cas le mieux à faire serait probablement d'agir sur l'atmosphère, par rejet de plus de CO2 (par exemple)
en gros un scénario de type "terraformation" comme on l'imagine parfois pour d'autres planètes comme Mars ou vénus, mais sur la Terre pour rétablir l'équilibre

bon inutile de dire qu'à mon avis en l'état actuel de nos connaissances (et de notre manque de sagesse) si on optait pour ce genre de solutions, on foutrait sans doute encore plus la merde car on est surtout doué pour faire empirer les choses :lol: mais en gros, ce serait préférable, comme idée, je pense.

et puis tu sais, le rejet de CO2 qui réchauffe etc, il n'y a pas que l'homme qui fait ça, dans le passé ça s'est parfois fait, notamment après l'épisode "terre boule de neige"
---> lis ce que j'ai écris ici dans mon topic sur l'Histoire de la Terre. c'est d'ailleurs probablement à ce moment là que la vie devient d'unicellulaire vers pluricellulaire ---> viewtopic.php?f=109&t=11054#p457777
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Meleor
Fëanor, Esprit de Feu
Fëanor, Esprit de Feu
Avatar du membre
Messages : 11648
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Meleor » sam. août 01, 2020 5:27 pm



C'est un des dvds que j'ai déterré à mon vieil appart suite à mon retour là-bas après presque 7 mois!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » sam. août 01, 2020 6:05 pm

tu n'as encore jamais vu Sunshine Meleor ? regarde le de toute urgence !!
Moi c'est carrément l'un de mes films de SF préférés !!!!

je viens de regarder entièrement ta vidéo et je rejoins totalement le youtubeur (très belle analyse au passage en 20 minutes seulement, il place pas mal de choses)
j'ai appris d'ailleurs des choses (ou réappris, je ne m'en souvenais plus)
par exemple le fait que Garland (qui est aussi un réalisateur que j'aime beaucoup, notamment depuis son fameux et très bon film Ex Machina avec Alicia Vikander en robote :mrgreen: ) est plus rationnel que Danny Boyle, plus tourné vers la spiritualité !!!
ainsi c'est apparemment à Boyle que l'on doit la partie plus spirituelle du film, le final (qui moi à l'époque m'a un peu énervé, car je n'avais pas aimé justement l'inclusion du fantastique, j'adorais le film tant qu'il restait 100% rationnel mais après, avec le commandant de l'ikarus 1 en mode spectre, les scènes un peu à la alien etc, je me suis dis : tiens ça bascule dans le fantastique ? dommage)
évidemment après je me suis revu le film plusieurs fois et aujourd'hui j'ai intégré ceci comme un parti pris du réalisateur (que j'accepte pleinement, c'est son choix même si philosophiquement, en grand rationnel que je suis moi-même je suis sans doute plus proche de la vision qu'aurait voulu insuffler initialement au film Alex Garland. j'aimerais d'ailleurs beaucoup voir le script initial de ce dernier, pour voir un peu les différences, ça doit être intéressant)

quoiqu'il en soit c'est un superbe film, pour son fond comme sa forme, pour son esthétique visuelle comme sonore, le soleil est carrément un personnage du film, la lumière ... et le final est beau, poétique, comme il l'exprime. Pour moi le plus beau rôle qu'ait jamais eu Cillian Murphy au cinéma.
j'adore aussi Rose Byrne dans cette oeuvre, je la trouve belle, douce, délicate, émouvante, fragile, elle incarne en effet les émotions quand d'autres incarnent plus la virilité, la détermination, le rationalisme scientifique froid, etc. le fait que les personnages semblent un peu être des archétypes ne me dérange pas car ils jouent tous très bien, notamment Benedict Wong (incroyable acteur notamment dans la série Marco Polo lui, je vous conseille de la voir rien que pour lui), ou Michelle Yeoh, comme souvent. Même chris Evans (dont je ne suis pas super fan en captain america dans le MCU) a ici un beau rôle.

j'aime beaucoup le fait de retrouver Hiroyuki sanada aussi (l'acteur fameux de la série japonaise tokusatsu : San Ku kaï
il est d'ailleurs amusant de constater qu'e Sanada a joué plus récemment dans le film de SF Life, origine inconnue (d'Espinoza) un autre film de SF un peu boudé par la critique mais que j'aime bien pour son côté contemplatif, lent, même s'il emprunte lui aussi à Alien et d'autres oeuvres. j'aime beaucoup ce film pour les mêmes raisons que Sunshine, mais un peu moins tout de même. Le genre de films de SF à des années lumières de ce que fait Hollywood de nos jours où il faut que ça pétarade dans tous les sens, avec des scènes souvent ultra cliché, c'est d'un lourdingue. Je me réjouis qu'il y ait encore des réalisateurs comme Garland, comme Boyle pour nous offrir des films différents (ou Soderbergh avec son Solaris aussi) mais trop rares je trouve

regarde le Meleor !! sérieusement :super:

j'ai appris d'autres petites choses avec ta vidéo, notamment les ailes sur le vaisseau (je n'avais jamais remarqué !!) référence claire à Icare en effet, ce personnage mythologique qui cherche à toucher le soleil et qui se brûle (et qui donne son nom aux deux vaisseaux)

autre élément : pour ce qui est du fait d'envoyer une bombe sur le soleil pour le ranimer, certes, c'est un peu tiré par les cheveux mais pas tant que ça quand on sait que le soleil vit grace aux réactions thermonucléaires en son sein, donc on peut imaginer que pour le "ranimer" il faille un peu "touiller tout ça" :mrgreen: bon ça va loin et il faudrait sans doute faire les choses de manière plus précise et "propre" que juste balancer une bombe H, même de la taille de Manhattan, mais on est au cinéma, moi je trouve que ça passe . par contre rationnellement parlant ce qui m'a plus choqué c'est le fait qu'on se situe dans un futur finalement proche (à quelques décennies dans le futur) alors que c'est juste impossible que le soleil "se meure" dans 100 ou même dans 1000 ans (la Terre elle, pourrait bien être un enfer si on continue à faire nos conneries dessus, mais le soleil lui sera identique)
par contre d'ici quelques centaines de millions d'années ou d'ici un milliard d'années il en ira très différemment. le soleil commencera à grossir, à devenir une géante rouge, mais du coup, c'est un scénario assez différent de celui du film et surtout projeté extrêmement loin dans le futur, pas à quelques décennies.
ça évidemment, c'est un parti pris du film qui m'a gêné du point de vue du réalisme, mais bon, j'ai fini par l'accepter, le film est tellement beau par ailleurs.

je ne savais pas (ou je ne me souvenais plus) que Danny Boyle avait été approché pour réaliser Alien 4 avant que ce soit finalement Jean-Pierre Jeunet (dont j'ai aimé le travail, même si ce alien est souvent critiqué)
j'aurais beaucoup aimé aussi voir ce qu'aurait pu faire un réalisateur comme Boyle, mais à condition que le studio lui laisse plus ou moins les mains libres. on aurait sans doute eu quelque chose d'également très intéressant.

merci pour cette vidéo !!! :super:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Meleor
Fëanor, Esprit de Feu
Fëanor, Esprit de Feu
Avatar du membre
Messages : 11648
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar Meleor » lun. août 03, 2020 7:47 am

J'ai lu ton message mais pas en entier car quand tu parles du final je préfère attendre d'avoir vu le film! :lol: :mrgreen: Je vais essayer de le voir dans pas trop longtemps mais je veut commencer par valider le 2e dvd d'Evangelion et voir la suite lol mais oui j'ai envie de le découvrir et de lire ton message en entier! :D ;)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 356551
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Sunshine (de Danny Boyle)

Messagepar phoenlx » lun. août 03, 2020 10:16 am

oui il devrait te plaire
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité