Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Gloinpeace
route de Nilfheimr
route de Nilfheimr
Avatar du membre
Messages : 7769
Enregistré le : mar. nov. 01, 2011 11:53 am
Localisation : Erebor

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Gloinpeace » mar. janv. 03, 2012 2:19 pm

Ca devait etre smarrant un prof comme ca en maths spé

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mar. janv. 03, 2012 3:00 pm

Lui il nous faisait les kholles en fait ! Donc on le voyait une fois par semaine lors des interro orales par petits groupes, c'était un formidable pédagogue qui expliquait bien ( beaucoup mieux que la vraie prof de physique toute la semaine :roll: ) A l'époque je savais même pas qu'il était astrophysicien , je pensais que c'était un "banal" prof de physique de prépa mais c'est après que j'ai vu qu'il était au CEA, qu'il intervient dans pas mal d'émissions notamment pour le magazine ciel et espace, et qu'il a écrit des bouquins sur le rapport science / sf !
j'adore aussi ses petits podcasts sur ciel et espace ( par contre je suis dégouté depuis quelque temps sur le site c'est payant, pendant longtemps on pouvait les écouter gratos :? http://www.cieletespaceradio.fr/index.php?page=PATH_001 ) j'en ai récupéré plein en local !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mar. déc. 24, 2013 10:57 pm

je ressuscite ce topic :lol-noel:

http://www.slate.fr/culture/81515/isaac-asimov-predictions-futur-2014-robots?google_editors_picks=true

Isaac Asimov avait déjà prédit 2014 il y a 50 ans
«Laissons les missiles dormir à jamais sur leurs pas de tir et observons ce qui pourrait émaner du monde non-atomisé du futur», écrivait Isaac Asimov en 1964, en pleine guerre froide, à l’occasion de la Foire internationale de New York. Dans un élan d’optimisme, l’auteur du Cycle de Fondation tentait de se projeter 50 ans dans le futur, autrement dit dans les prochains jours en ce qui nous concerne, Humains du Futur. «À quoi ressemblera la Foire internationale de 2014? Je n’en sais rien mais je peux deviner». Et il l’a plutôt bien deviné, comme le relève TreeHugger le 20 décembre.

Parmi les classiques visiophones et voitures volantes, Asimov anticipe l’essor d’un panel de nouvelles technologiques avec plus ou moins de justesse: les verres photochromiques (ceux des lunettes qui foncent au soleil), les diodes électroluminescentes, les panneaux solaires implantés «dans les zones désertiques», mais aussi des projets de «centrales spatiales, collectant les rayons du soleil (…) et renvoyant leur énergie sur Terre», la transmission d’électricité sans fil, la viande de synthèse («il y aura une forte résistance psychologique à une telle innovation», devinait Asimov), et même la non-disparition de la cuisine individuelle (en 1890, l’auteur français Albert Robida imaginait exactement l’inverse).
publicité

Asimov a évidemment songé aux robots. Et là encore, il vise juste: sa vision de 2014 est plutôt humble:

«Les robots ne seront ni répandus ni très performants en 2014, mais ils seront présents.»

L'auteur imagine alors un monde où les robots occuperaient les tâches dont les humains ne veulent plus, une utopie qui entraîne cependant de nouveaux désagréments:

«Le monde de l’an 2014 n’aura que peu de travaux de routine qui ne puissent être mieux accomplis par une machine quelconque que par n’importe quel être humain. La race humaine sera ainsi globalement dévouée à l’entretien des machines… l’humanité souffrira gravement du mal de l’ennui, une maladie se répandant toujours plus largement chaque année, et gagnant en intensité. Cela aura des conséquences sévères sur le plan mental, émotionnel et sociologique, et j’ai l’audace de dire que la psychiatrie sera de loin la plus importante spécialité médicale en 2014. Les rares chanceux qui peuvent s’impliquer dans un quelconque emploi créatif seront la véritable élite de l’humanité, car eux seuls feront davantage que servir une machine.»

TreeHugger fait malicieusement remarquer à ce sujet que «quinze ans plus tard, alors qu’il était l’égérie des ordinateurs TRS-80 de Radio Shack, Asimov aurait probablement écrit une version très différente».

Pourtant, encore aujourd’hui, les travaux d’Isaac Asimov sont invoqués pour résoudre les problèmes, très actuels, de la robotique contemporaine. C’est notamment le sujet d’un article récent de TechRepublic, consacré aux dernières innovations en matière de robots tueurs, qui nous rappelle que ses trois lois de la robotique (1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger; 2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi; 3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi.) qu’Asimov avait formulées en 1942, n’étaient pas supposées fonctionner:

«“Les gens pensent aux lois d’Asimov, mais elles ont été établies pour prouver qu’un système éthique simplifié, ça ne peut pas marcher. Si vous lisez ses nouvelles, chacune d’entre être est consacrée à un échec; ces lois sont totalement inutilisables”, explique le docteur Joanna Bryson de l’université de Bath (Angleterre)».

Et c'est bien pour cela qu’Asimov a continuellement revisité l’efficacité de ces trois lois au cours de son œuvre, allant jusqu'à les compléter d’une «loi Zéro», supérieure aux trois autres, précisant qu’«Un robot ne peut pas faire de mal à l’humanité, ni, par son inaction, permettre que l’humanité soit blessée».

Il ne pensait pas aux robots aspirateurs.
Image

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Finch » mer. déc. 25, 2013 1:59 am

J'avais personnellement commencé à lire le premier tome du cycle de 'fondation', et j'avais vraiment aimé !

Je m'en souviens à peu près, et je me rappelle que j'avais adoré le début, mais que la suite ne m'avait pas vraiment plus...et c'est pour cette raison que j'avais arrêté
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mer. déc. 25, 2013 10:52 am

Finch a écrit :J'avais personnellement commencé à lire le premier tome du cycle de 'fondation', et j'avais vraiment aimé !

Je m'en souviens à peu près, et je me rappelle que j'avais adoré le début, mais que la suite ne m'avait pas vraiment plus...et c'est pour cette raison que j'avais arrêté

j'ai lu tous les livres d' Asimov traitant de Fondation-s et des Robots :smoking: j'avoue que c'est parfois très chiant, mais c'est globalement interessant!
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. déc. 25, 2013 11:36 am

Oui je crois qu'un peu comme pour Tolkien finalement, il faut un peu savoir zapper le style
( à noter que leurs styles n'ont mais carrément rien à voir du tout !! D'ailleurs au niveau stylistique pour moi Tolkien le bat à plate coûture, mais là n'est pas le problème, j'adore Asimov ) L'intérêt de ses livres est plutôt ailleurs , dans certaines réflexions que ça fait naître, sur le futur, les robots, certaines sciences , la psychologie humaine ; Le côté space opera ( quoique j'aime pas ce terme. Je pense que ses livres ont inspiré certains space opera au cinéma, mais l'ambiance de ses bouquins est à des années lumières d'un Star Wars par exemple, peu de chose concerne vraiment l'action avec des gros combats spatiaux comme on peut en avoir ailleurs. c'est plus suggéré, Asimov met le focus sur d'autres choses. Pour moi ses livres sont des petites perles pour la réflexion. J'ai beaucoup aimé dans Fondation son invention de la psycho histoire par Hary Seldon ( cette espèce de science prévisionniste qui sur la base des mathématiques avancées en gros, et de plein d'autres choses et paramètres, tente d'anticiper avec un certain pourcentage de probabilité l'avenir de l'humanité ! Evidemment il n'était pas dupe que c'est une entreprise un peu utopique, et au fil du temps le pourcentage d'erreur augmente ( ce qui occasionne des choses dans l'histoire :mrgreen: )

Mais pour moi il faut lire tout son cycle ! Les gens commencent souvent par Fondation et c'est un peu normal. J'aurais presque plutôt tendance à conseiller aux gens de lire d'abord les nouvelles du premier cycle ( Les robots ) ; Certains comme Les cavernes d'acier m'avaient beaucoup plu. C'est là notamment qu'on découvre le fameux robot R.Daneel Olivaw ( qui revient souvent par la suite dans les autres romans et qui est une sorte de fil rouge , on le retrouve aussi dans le cycle Fondation et il est associé à de belles surprises, mais je préfère pas trop spoiler :mrgreen: )

Donc : Lire en premier Les robots, puis chronologiquement le cycle suivant ( L'empire , que j'ai trouvé moins cool à lire, mais qui est la période intermédiaire ) puis Fondation.
En gros en gros, Les robots concerne une temporalité plus proche de la notre ( l'Humanité commence à peine à essaimer dans l'espace , les robots se répandent, on a l'invention des fameuses 3 lois de la robotiquepuis plus tard de la loi zéro ! Certains romans sont des petites enquêtes et ressemblent presqu'à des romans policiers , comme Les cavernes d'acier, où une sorte de détective cherche à résoudre des enquêtes, des meurtres, en s'accompagnant du fameux robot Daneel ) ; D'autres ont un autre parfum.
Le cycle suivant ( l'empire ) concerne une période plus lointaine dans le futur , où l'Humanité a essaimé dans toute la galaxie, et peuplé plein de planètes, la nouvelle capitale de l'humanité devient peu à peu Trantor, une espèce de grosse planète-ville assez surprenante, alors que le souvenir de la terre ( ravagé par les radiations ) est peu à peu oublié ( l'Humanité oublie ses origines ! )

Fondation, c'est la suite et le dernier cycle, encore après ça !!!
A noter que avant le livre Fondation proprement dit, il y a deux autres tomes à lire : Prélude à Fondation, et l'aube de Fondation ( c'est dans ceux-ci qu'on fait connaissance avec le savant Hary Seldon, qui invente la fameuse science appelée la psychohistoire dont je parlais ! )
Après on a Fondation et ses suites ! ( ça s'étale sur plusieurs siècles car ça suit justement l'humanité longtemps après, avec notamment les phases de déclin de l'empire ! ) c'ets difficile à résumer mais moi le cycle de Fondation je le vois comme un Tout.

Il y a aussi des différences mineures de style entre les bouquins ( voire d'intérêt, il faut l'avouer ) ça vient pas mal aussi du fait qu'il a écrit certains bouquins dans les années 50, d'autres dans les années 80 !!! Et beaucoup de choses ont changé entre les époques, notamment les technologies majeures , la perception même du futur et de la SF avait changé. Or les bouquins les plus tardifs dans son histoire du futur ne sont pas forcément ceux écrits le plus tardivement ( il a par exemple écrit Fondation très tôt, alors que Prélude à Fondation et l'aube de Fondation ont été écrits tardivement, peu avant son décès, années 80 .. On le ressent en lisant je trouve ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar egrim » jeu. déc. 26, 2013 8:39 am

moi j'ai commencé par Fondation
J'ai méga kiffé !

Je trouve que le mec était LE visionnaire, et que quasiment toute la sf post Asimov devrait lui rendre hommage.
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » jeu. déc. 26, 2013 10:42 am

egrim a écrit :moi j'ai commencé par Fondation
J'ai méga kiffé !

Je trouve que le mec était LE visionnaire, et que quasiment toute la sf post Asimov devrait lui rendre hommage.

sage parole :jap-noel: Déjà dis toi que Lucas s'est inspiré autant de Tolkien que de Herbert ( Dune), les mythes arthuriens et Asimov. Trantor est le prototype de Coruscant
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 26, 2013 10:49 am

c'est clair Coruscant doit beaucoup à Trantor
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar egrim » jeu. déc. 26, 2013 10:54 am

Ouais carrément, quand je lis du Asimov j'ai pleins d'images de diff"rents films qui me viennent en tête.

Un grand monsieur de la SF, voir m^me LE Monsieur !
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Finch » jeu. janv. 02, 2014 9:15 pm

une new plutôt intéressante sur lui :

http://www.numerama.com/magazine/27929- ... 0-ans.html

ce que disait Asimov il y a 50 ans est aujourd'hui réalité
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 02, 2014 9:37 pm

C'est clair , c'était un visionnaire ! J'ai envie de dire, comme souvent les bons écrivains de SF ( Il faudrait aussi voir éventuellement ce qu'il a prédit qui ne s'est pas réalisé, il doit y avoir aussi des choses :mrgreen: ) Mais le propre de la SF ( la bonne et celle en tout cas en laquelle moi je me reconnais souvent ) c'est celle qui tente d'anticiper l'avenir, de manière à la fois réaliste ( et qui fait rêver ) Asimov à ce titre est l'archétype de l'auteur de SF comme je les aime ( mais comme pouvait aussi être un Jules Verne en son temps ) Maintenant les connaissances évoluent tellement vite aujourd'hui, et le monde avec, qu'il est sans doute plus difficile de faire certaines prédictions à long terme, et paradoxalement en même temps plus facile quand on voit l'avancée des hautes technologies, car beaucoup de choses sont un peu liées, il faut aussi y penser : Le fait d'avoir par exemple des robots même rudimentaires, des ordinateurs qui traduisent, la technologie des smartphone et autre, tout ça vient grosso modo de l'augmentation des capacités des calculateurs et processeurs ( et de la miniaturisation des circuits ) ; Ensuite j'ai envie de dire : toutes les applications possibles et imaginables s'ensuivent, et il est certaines qu'on peut prédire, même sans doute pour le futur ... Dans les années 50 / 60 il y avait déjà certaines prémisses de tout celà mais certains ne se sont mis à y croire qu'une fois le boom internet arrivé dans les années 90 ..

mais sinon c'est clair que c'était un très grand monsieur, il était chimiste aussi ( d'ailleurs j'ai un bouquin de vulgarisation de science dont il est l'auteur c'est vraiment très bien foutu, j'essairai de vous le présenter dans un topic à part, il date un peu mais bon nombre de chapitres sont encore intéressants à lire et il est très clair .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Morgoth Bauglir
Apparition des nazgul
Apparition des nazgul
Avatar du membre
Messages : 17994
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Morgoth Bauglir » ven. janv. 03, 2014 2:06 pm

Un jour je lirai ses bouquins. Je crois les avoir tous sur mon ordi, mais je sens que je n'aurai le temps de les lire que dans plusieurs mois voire années.
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » ven. janv. 03, 2014 3:54 pm

Arf tu lis sur l'ordi ? Moi je déteste ça
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar egrim » ven. janv. 03, 2014 4:05 pm

:entente:
tout pareil
même chose pour les livres électroniques ou autre kindle.
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

Morgoth Bauglir
Apparition des nazgul
Apparition des nazgul
Avatar du membre
Messages : 17994
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Morgoth Bauglir » ven. janv. 03, 2014 4:08 pm

phoenlx a écrit :Arf tu lis sur l'ordi ? Moi je déteste ça


Moi aussi, je suis pro papier. Mais quand tu as des livres sur Internet, gratuits en plus, je suis preneur !

Il y a quelques jours je me suis récupéré l'intégrale de A la Recherche du Temps Perdu de Proust en audio lu par des comédiens de renom. J'ai vu le prix sur Amazon : 376 euros :peur: :peur: . C'est ce qu'on appelle économiser :lol:
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar egrim » ven. janv. 03, 2014 4:15 pm

l'argument financier résonne à mes oreilles naines ^^

Mais Asimov quoi ! :wink:
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mer. juin 03, 2015 9:22 pm

j'ai commencé à relire les Fondations ( troisième fois que je les lis), décidemment, j'adore :mdr:


et je viens de trouver ces trois images de personnages du cycle de Fondation qui sont sympathiques! de gauche à droite: Hari Seldon, le Mulet ( mon personnage préféré du cycle :twisted: ) et Arkady Darrel

Image
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. juin 03, 2015 9:24 pm

Celle de Hari Seldon je la connaissais mais les deux autres je ne crois pas ! Peu d'illustrations circulent sur ce cycle je trouve c'est dommage .. faudrait que j'explore un peu pinterest et deviant-art tiens
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

bach93
Le mont Olympe
Le mont Olympe
Avatar du membre
Messages : 5842
Enregistré le : sam. avr. 18, 2009 6:44 pm
Localisation : chateau du labyrinth par de la goblinville

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar bach93 » mer. juin 03, 2015 9:25 pm

cool les images !

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mer. juin 03, 2015 9:26 pm

phoenlx a écrit :Peu d'illustrations circulent sur ce cycle je trouve c'est dommage .. faudrait que j'explore un peu pinterest et deviant-art tiens

je confirme, il y a très peu d'illustrations sur les cycles Fondation et les Robots sur le net ... le fait qu'il n'y ai eu jamais d'adaptation cinéma ou en série y fait je le crains ...
Image

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Finch » mer. juin 03, 2015 9:26 pm

Je vais me les relire aussi, en fait je les ai pas tous lu mais j'adorais l'ambiance.

La dernière image est superbe (la troisième)
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. juin 03, 2015 9:31 pm

les fondation je les ai tous lu sans exception y compris les préquelles écrites vers la fin de sa vie ( l'aube de fondation et prélude à fondation )
le cycle des robots, j'ai du lire presque tout sauf un je crois, le cycle de l'empire, j'ai pas tout lu mais c'est celui que j'ai le moins aimé.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Finch
18ème siècle !
18ème siècle !
Messages : 6054
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 7:22 am
Localisation : Laponie

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Finch » mer. juin 03, 2015 9:32 pm

Ça serait cool une adaptation, mais pas par un charlatan ! y'a de quoi faire un putain de truc
"la nature ne fait aucune distinction entre le bien et le mal, elle ne se soucis que d'harmonie..."

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mer. juin 03, 2015 9:33 pm

ce qui est amusant avec ces trois images, c'est qu'à mon humble avis, elles prennent place au même endroit!
-à gauche: on voit Hari Seldon entouré de grattes-ciels sur Trantor
-au centre: le Mulet au milieu des ruines de Trantor
-à droite: Arkady Darell sur Trantor à l'époque ou les ruines sont recouvertes par la nature.

phoenlx a écrit :les fondation je les ai tous lu sans exception y compris les préquelles écrites vers la fin de sa vie ( l'aube de fondation et prélude à fondation )
le cycle des robots, j'ai du lire presque tout sauf un je crois, le cycle de l'empire, j'ai pas tout lu mais c'est celui que j'ai le moins aimé.


j'ai lu tout Fondation, tous les robots a partir de Cavernes d' Acier, mais pas le cycle de l'empire.

Finch a écrit :Ça serait cool une adaptation, mais pas par un charlatan ! y'a de quoi faire un putain de truc


on évitera Michael Bay ou Ridley Scott :lol:
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. juin 03, 2015 9:36 pm

Par pour les adaptations, il y a toujours la rumeur Emmerich je crois ( qui fait un peu froid dans le dos ) mais on n'en parle plus beaucoup le projet doit être toujours au point mort j'imagine.

J'ai trouvé une illustration de Daneel ( c'est pas vraiment comme ça que je l'imagine mais bon pourquoi pas )
auteur de l'image : landylachs
en fait moi c'est Daneel mon personnage préféré :mrgreen:

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. juin 03, 2015 9:37 pm

D'ailleurs la première image que tu as posté Sauron ( celle de Seldon ) c'est pas une image qu'on trouve en couverture de certaines éditions ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Les pallasites
Les pallasites
Avatar du membre
Messages : 60905
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar Somewhere » mer. juin 03, 2015 9:38 pm

Pour l'adaptation, je rappelle que le projet d'Emmerich est mort. Fondation sera adapté en série TV par Jonathan Nolan, le frère de Christopher Nolan a qui l'on doit la série Person of Interest :

viewtopic.php?f=155&t=5459#p652185

Et ce sera par HBO, et HBO on sait ce qu'ils sont capables de faire. :mrgreen:

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67350
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar SauronGorthaur » mer. juin 03, 2015 9:40 pm

Daneel je l'aime bien aussi, c'est un des rares personnages d' Asimov qui puisse être qualifié de personnage principal!

phoenlx a écrit :D'ailleurs la première image que tu as posté Sauron ( celle de Seldon ) c'est pas une image qu'on trouve en couverture de certaines éditions ?

c'est le cas. les deux autres aussi j'imagine.

Les voici en plus grand format :mrgreen:

Image
Image
Image
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 314847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Isaac Asimov : Immense monsieur de la SF

Messagepar phoenlx » mer. juin 03, 2015 9:41 pm

Nova 1.0 a écrit :Pour l'adaptation, je rappelle que le projet d'Emmerich est mort. Fondation sera adapté en série TV par Jonathan Nolan, le frère de Christopher Nolan a qui l'on doit la série Person of Interest :

viewtopic.php?f=155&t=5459#p652185

Et ce sera par HBO, et HBO on sait ce qu'ils sont capables de faire. :mrgreen:


ah j'avais complètement oublié cette affaire
bon ba cool :heureux: mais c'est en branle alors ce projet ou pas ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité