Le Jour où la Terre s'arrêta

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le Jour où la Terre s'arrêta

Messagepar phoenlx » ven. oct. 31, 2008 12:19 am

Image

Je découvre ce film qui sort en décembre prochain via une pub allociné, c'est avec Jenifer Connely (c'est Nico qui va être content il l'adore :lol: ) et Keanu Reeves qui arrivera j'espère plus à me faire oublier le Néo qui se cache en lui que dans la bande annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 27911.html

Synopsis :
Une soucoupe volante atterrit sur Terre. Alors qu'on les croyait hostiles, les extraterrestres sont en fait porteurs d'un message de paix pour l'humanité.


Dommage en tombant sur ce résumé je trouve que ça casse un peu par avance le film , c'est vraiment le gros spoiler pour le coup. En tout cas je pense que j'irai le voir ça a l'air pas mal vous en pensez quoi ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » ven. oct. 31, 2008 11:30 am

J'ai vu l'original, à l'époque j'avais adoré
considéré comme un film culte et d'ailleurs il y a une formule dans le film (utilisé par le ET) qui sera reprise dans beaucoup de film de façon +/- anecdotiques (Klaatu, Barada, Nikto)

contrairement à ce que tu crois (si c'est comme l'original) ce n'est pas un spoiler, le film commence comme ça, la où ça devient intéressant, c'est la réaction des humains face à cet extra-terrestre un peu trop pacifiste à leur gout

mais bon comme tout remake, j'ai peur qu'il s'écarte trop de l'original et que je sois déçu
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. oct. 31, 2008 11:55 am

Et pour la même raison, le fait que j'ai pas vu le film original pourrait être pour moi un plus qui m'évite la déception ! Perso j'irai le voir ça a l'air sympa comme scénario en tout cas
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » sam. nov. 01, 2008 11:36 am

en ce moment je trouve que les USA font tellement n'importe quoi que même sans connaitre l'original, je suis déçue

il faut qu'ils comprennent que la réussite d'un film ne dépend pas d'un buget colossal mais du scénario
peut-être pour ça qu'ils piochent dans les autres films à succès (vieux films ou étrangers), mais ils peuvent quand même pas s'empêcher de miser sur le visuel au détriment de l'intrigue qu'ils massacrent totalement (le dernier en date Mirrors, j'ai failli pleurer en le regardant)

l'ennui c'est que le public de masse se moque de l'intrigue, du coup, soit ce film ne va pas attirer du monde parce qu'ils vont respecter l'original, soit ils vont le massacrer et n'en faire plus qu'un film de SF bien bourrin parmi tant d'autres

l'original portait un message de paix (en gros c'est vous vous calmez ou on vient vous exploser), donc si on voit un genre de compte à rebours avec une invasion de vaisseaux qui veulent détruire la terre parce que les humains veulent pas se faire la paix... bon hum, j'espère vraiment qu'ils vont pas faire ce genre de connerie juste pour pouvoir balancer des tonnes de FX inutiles

s'il réussit le pari de réunir les puristes et le public de masse, ce sera un véritable exploit, mais je reste sceptique
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. nov. 01, 2008 11:41 am

il faut qu'ils comprennent que la réussite d'un film ne dépend pas d'un buget colossal mais du scénario


et bien d'autres choses encore ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » sam. nov. 01, 2008 11:43 am

ouaip, je voulais dire ne dépend pas que du budget :P
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. nov. 01, 2008 11:45 am

Le problème est que souvent les films américains bourrins semblent vraiment se destiner à un public neuneu incapable de réfléchir, de penser. Maintenant s'ils font ça je pense que c'est parceque quelque part ça doit pas être si éloigné de la réalité. S'ils le font c'est que ça doit marcher et rapporter ;

Ya certaines personnes pour qui poser son cerveau à l'entrée de la salle pose pas de problème te pour qui à l'inverse subtilité rime avec lourdeur intellectuelle inutile, pour qui complexité (ou richesse) du scénario rime avec prise de tête ...

les américains visent clairement plus ce public, c'est une approche très différente de l'approche qu'on retrouve dans certains films asiatiques c'est clair. Mais bon il y a aussi de très bone cinéastes aux Etats unis, c'est juste qu'il faut savoir éviter certains
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » sam. nov. 01, 2008 11:59 am

c'est un constat, ok qu'un film pas prise de tête ça fait du bien parfois, mais ils ne proposent plus que ça (ou presque)

les films + intellectualisés, sont descendu par la critique/spectateur et quand ils ont la chance d'arriver jusqu'à nous, tu peux toujours chercher les salles ou c'est projeté, c'est parfois même pas possible de les avoir "légalement", à moins d'avoir assez de patience et attendre la sorte DVD

au final, ce genre de film veut parfois tellement faire dans l'intellectuel qu'ils en deviennent presque assommants ou trop brouillon

les films qui peuvent associer les 2 sont rares mais je ne pense pas que ce soit impossible, on voyait ça autrefois

et même si le film n'est pas intelligent, au moins il avait un scénario et il marchait même si on n'avait pas la dernière vedette à la mode pour 40millions de dollars de cachet
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. nov. 01, 2008 1:41 pm

Je suis d'accord avec toi je suis le premeir à éprouver une certaine lassitude d'un certain cinéma à la chaine formaté actuellement. je trouve que les réalisateurs ne font plus preuve d'inventivité et c'est vraiment regrettable. Mais ce qui me gêne encore plus c'est l'attitude de certains spectateurs qui semblent quelque part s'y complaire. (et c'est là que du coup je pense que les réalisateurs auraient tort de changer)

Je vais prendre exprès un exemple où tu seras surement pas d'accord, mais je trouve actuellement les films de fantasy vraiment formaté. Personellement si j'aime pas la plupart qui sortent (à part SDA) c'est parcequ'ils sont très rares à proposer quelque chose d'original et de subtil (à part quelques perles comme le récent labyrinthe de Pan de del Torro justement, ou quelques films de Burton mais je ne sais pas si on peut les classer dans le genre - et je trouve que Burton lui-même commence à être formaté dans le sens où il finit par se ressembler sans cesse à lui-même , sans se recycler. Piège dans lequel tombent d'ailleurs beaucoup de cinéastes même les plus grands.

D'où e l'avoue une lassitude que je ressens et d'où mon rejet de la plupart des films de fantasy mais je pourrais faire le même raisonnement pour les films de Super héros (les batman compris et malgré quelques points positifs et originaux)

Au cinéma j'aime être surpris mais très rares sont les films qui me surprennent vraiment. Sur une trentaine que je vais voir dans l'année, yen a en général entre 1 et 5 (les meilleures années) c'est peu. Peut-être aussi que je choisi pas les bons mais je pioche dans des styles assez variés.

C'est vrai que c'est bien triste mais pour moi il suffit pas de remonter dans un passé lointain pour trouver de l'originalité. Et certains exemples que tu détestes font partie pour moi des perles du cinéma, je citerai Titanic, que tu détestes.

Pour moi c'est l'exemple même de film talentueux où Cameron montre un vrai génie (comme dans le SDA on pourra toujours regretter la présence de certains clichés avec l'histoire d'amour - encore que c'est vraiment différent puisqu'elle se termine tragiquement, c'est pas trop la happy end à la Michael Bay quoi .. ) mais ce film est bourré de thématiques subtilement amenées , en plus de proposer une image et un son impeccable,

Moi le scénario, c'est quelque chose que je juge mais parfois il me suffit pour être charmé par un film d'être capté par l'image, la manière de filmer, de cadrer, même certaines choses parmi les plus anodines (comme dans le cinéma de Shyamalan ou Mallick, autre exemple de génie) c'est ça que j'aime retrouver mais c'est vrai que c'est rare.

par certains côtés j'ai fini par DETESTER aussi le SDA (tout en l'adorant) mais je crois que la partie que j'adore du SDA est la partie vraiment tolkienienne. Mais bizarrement aussi lorsque Peter jackson en fait trop en accentuant l'énormité de certaines batailles (pelennor) mais chez Tolkien c'est grandiose aussi par certains côtés bien plus encore ) ce que je déteste vraiment c'est tout ce qui est rajouté pour satisfaire le public neuneu : legolas qui fait du surf, les répliques à deux balles de lego parfois ; Certains acteurs très bons dans certaines parties des films mais qui ont fini par devenir médiocres et qui du coup me font regretter la non présence de certains monstres du cinéma parmi le casting mais en même temps les mêmes qui me décoivent me ravissent d'autres fois et je salue le courage de Peter Jackson d'avoir justement voulu sortir des sentiers battus en proposant un casting inédit et peu attendu. Ca c'est de l'invention , du culot !!!

L'exemple inverse c'est certains films hollywoodiens super attendus avec que des stars et au final on a des montagnes qui accouchent de souris.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » lun. nov. 03, 2008 3:55 pm

ben non, je suis d'accord même pour tout les genres

et c'est probablement une des raisons qui fait que je me suis tournée vers le cinéma asiatique
d'une part parce que la culture différente amène forcément des histoires inconnu pour moi et d'autre part, les héros ne sont pas toujours blancs et les méchants ne sont pas toujours noirs et aussi y a un peu plus de psychologies

là ou les USA vont s'amuser à faire un remake parce que l'histoire de base leur plait mais ou ils vont balancer 4 superstar à 20millions$ et des explosion à chaque coin de rue
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » lun. nov. 03, 2008 5:54 pm

ouais enfin ca fait un peu cliché quand même ce que tu racontes
Je pense pas que TOUT soit bon dans le cinéma asiatique et tout mauvais (ou avec des explosions) dans le cinéma américain

Mais c'est vrai qu'on a un style de ciné formaté qui revient souvent et qui correspond à ce que tu décris ( de même que la finesse asiatique. Mais pas seulement, je pense que certains cinémas d'autres pays sont bien aussi) Moi j'aurais tendance à essayer de varier un peu mes pays (pas forcément juste pour le cinéma asiatique) ça me dérange de moins en moins par exemple d'aller au cinéma et de voir des films danois, espagnols, italiens, israeliens (mais bon israeliens parfois c'est d'un rasoir pas permis :lol: faut bien tomber lol) ou même canadien ou autre (chinois, japonais ou coréen évidement aussi). Chose que j'aurais pas trop fait avant. Je vais quand même voir aussi plein de films américains car pour certaines choses ils sont quand même les meilleurs avec leurs budgets colossaux , encore une fois le tout c'est de bien te focaliser sur ce qui te plait, et d'éviter les bouses , en les "reniflant" à l'avance (d'après les bande annonce et autre !!! )

Un exemple typique : Dragon Ball Z lol ca fait 50 plombes que vous discutez de ce machin sur ce forum mais moi je crois vraiment que j'irai pas (ou alors vraiment juste pour délirer et voir à quel point c'est naze) mais du coup le mieux à faire c'est encore de pas en parler lol mais ya aussi du très bon cinéma américain dont on parle moins. ya certains cinéastes qui sont bourrés de talents , je ne veux pas qu'on les mette tous non plus dans le même sac
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 12:52 am

ouaip je fais des clichés mais parce que c'est ce qui ressort en général, y a des bons films mais compte le nombre de salle qu'ils occupent, pas des masses


bon sinon, je viens de revoir l'original, je me rappelais pas de tous les détails et je suis pas mécontente de l'avoir revu
c'est vraiment un film qui porte un regard critique sur la société et avec une porté un peu philosophique pour ceux qui liront le message derrière
un film intelligent

quand on y regarde de près, ce film rejoint un peu le sujet sur "la mort en danger de mort" d'ayoros quand on a soulevé le problème du danger que peut représenter la science et la technologie

même si le remake décide d'en mettre plein la vu niveau FX, (présent à petit budget dans l'original) s'il garde le message derrière - et ce message est toujours d'actualité-, il pourra effectivement satisfaire autant les personnes qui viennent pour se détendre que pour ceux qui aiment se creuser les neurones

j'ai peur d'être déçue par le remake mais en même temps, j'en attends beaucoup, cette histoire mériteraient vraiment d'être dépoussiéré, j'ai renoncé à l'espoir que les jeunes d'aujourd'hui s'intéressent au cinéma des années 50 (ma tranche préféré)

Quand on connait le parcours de Robert Wise, on comprend que ce film ne pouvait que devenir culte.
Modifié en dernier par Esse le dim. nov. 09, 2008 1:00 am, modifié 1 fois.
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 12:54 am

je recopie ce texte trouvé sur wikipedia, ça peut montrer un peu la profondeur du film... j'avais même pas fait gaffe à l'analogie avec Jésus :lol:


" Satire sociale

Par l'intermédiaire d'un film de science-fiction à la facture traditionnelle, Robert Wise envoie lui aussi un message à la bonne conscience de l'Américain moyen. La critique est d'autant plus forte que le style est réaliste. Les effets spéciaux sont limités au strict nécessaire : une soucoupe volante, un robot, même l'extra-terrestre à figure humaine. Le cinéaste nous fait une description quasi documentaire de la société américaine : Robert Wise a déjà abordé des problèmes épineux au cœur de l'actualité comme l'abolition de l'esclavage, la violence ou la lutte contre le totalitarisme. Après Klaatu, les films d'extra-terrestres seront divisés en deux clans : les invasions de martiens sanguinaires et totalitaires ou les visiteurs jetant un regard complaisant sur notre civilisation.

Certains verront même dans le film, une représentation moderne et allégorique du Christ. Klaatu est l'archétype de Jésus recherchant la vérité humaine. Les parallèles avec l'histoire messianique sont nombreux : il vient du ciel, se mêle aux hommes sous le nom de Carpenter (charpentier), se heurte à leur incompréhension, meurt et renaît pour les sauver. Philosophiquement, le film est un regard magistral sur les bons et les mauvais côtés de la nature humaine qui peut, avec la science, engendrer aussi bien les découvertes bienfaisantes que le plus terrible des cataclysmes. L'histoire montre cet étranger, semblable aux humains par sa forme, errer dans les rues de Washington D.C. découvrant les progrès de l'homme et les entraves qui existent pour leur progression.

Il est sûr que cette vision humaniste des extra-terrestres ne peut que trancher par rapport aux productions de l'époque. Si le film est considéré actuellement comme un chef-d'œuvre de la science-fiction et du cinéma, c'est parce que son sujet a des résonances encore actuelles, la maîtrise de l'énergie atomique restant au centre des préoccupations modernes.

Par son traitement simple et dénué d'effets spéciaux imposants, Robert Wise a réalisé un chef-d'œuvre du film de SF dont le sujet résonne encore cinquante ans après sa sortie en salles."
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:06 am

Esse a écrit :Certains verront même dans le film, une représentation moderne et allégorique du Christ. Klaatu est l'archétype de Jésus recherchant la vérité humaine

Décidément Keenu Reeves il aime bien jouer les Messies !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 1:08 am

effectivement, je viens de le constater grâce à toi :lol:

il a commencé par boudha, il faut bien qu'il se réincarne :lol:
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:08 am

Je pensais surtout à matrix lol (et ses nombreuses allégories christiques et messianiques aussi !)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 1:14 am

je sais pour ça que je rappelle le film little Boudha au passage
Matrix n'est pas le premier :lol:
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:19 am

Il doit franchement être attiré par ces rôles
Sinon il est bouddhiste dans sa vie réelle je crois non ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 1:28 am

ce serait pas impossible avec son actif

né à Beyrouth (Liban)
né d'un père d'origines hawaïenne et chinoise, et d'une mère anglaise. Il passe son enfance en Australie. Lorsque ses parents divorcent, il part à New York, puis à Toronto, au Canada
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:32 am

Après vérif c'est bien le cas : http://fr.vivat.be/culture/article.asp?pageid=1772
(cf paragraphe adeptes célèbres)

En tout cas ce film je sens qu'il va donner. Faudrait que je me bouge pour retrouver les salles moi ça fait un moment que j'ai pas été
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:34 am

Sur ce je vais vous laisser et lire un peu (au pieux :mrgreen: ) faut que je termine mon livre sur Averoès et Maïmonide moi !

:hello:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ayoros13
dieu scellé
dieu scellé
Avatar du membre
Messages : 8303
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » dim. nov. 09, 2008 11:17 am

tu ne nous donnes pas ton analyse spinoziste du film :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 11:51 am

Je l'ai pas vu donc ça risque pas :lol:

Mais le regard spinoziste peut s'appliquer à Tout ! Ca a l'air de t'étonner mais le spinozisme c'est la philosophie du Tout ! Toi par exemple tu es un excellent objet d'étude pour un spinoziste :lol: Un spinoziste pourrait pondre un roman sur toi :lol:

Tout s'y rapporte par essence lol et notamment souvent les oeuvres qui parlent à la fois de la nature humaine, de l'espace , de la relation entre les choses, entre l'homme et la nature, entre les hommes entre eux, entre les hommes et d'autres civilisations, notre place au sein de l'univers ; avec un côté science fictionnel philosophique (ce film doit être un peu dans le genre) suis sûr que j'aurai des trucs à dire mais en fait la plupart de mes regards analytiques sur le forum depuis très longtemps je pense sont des regards spinozistes (même si je le dis par ; c'est inconscient )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 12:13 pm

même sans avoir vu le film tu l'as quand même appliqué :lol:


pour en revenir au film, il me fait le même effet que le SDA sur Fred, àla fin, j'ai ressenti un grand vide, et c'est rare que je veuille voir le même film plusieurs fois de suite

je viens de lire la news sur le remake, il semble qu'on aura quelque changement (ce qui parait naturel) la mise en garde ne concernerait plus le nucléaire mais serait un message plus écolo

l'originalité de la version de Wise était que c'était le premier film à critiquer les USA et peut-être aussi le nucléaire (on aura la même chose quelques années plus tard mais au Japon avec Godzilla)
sauf que pour Wise, le message était fait sans détour "jouer avec le nucléaire et ça vous coutera la vie"

mais comme je le disais avant, on ne peut pas vraiment spoiler ce film, on ne peut pas parler vraiment d'intrigue mais d'un regard critique porté sur la société

dans les années 50 le message était clair (la peur du communisme) et il fallait oser

Je me demande si aujourd'hui le remake aura le même impact, puisque globalement, le monde a un regard un peu plus critique sur la société
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. nov. 09, 2008 1:37 pm

Je pense que le réalisateur a du habilement l'adapter à la réflexion de notre époque et aux contextes actuels !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ayoros13
dieu scellé
dieu scellé
Avatar du membre
Messages : 8303
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » dim. nov. 09, 2008 2:10 pm

Que pense spinoza du réalisateur mdr :?:

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » dim. nov. 09, 2008 2:20 pm

phoenlx a écrit :Je pense que le réalisateur a du habilement l'adapter à la réflexion de notre époque et aux contextes actuels !


le message original c'est "vous commencez à explorer l'espace, avec vos nouvelles armes, si vous vous calmez pas sur Terre, on va vous prendre pour une menace et vous détruire"

des pacifistes convaincus en fait :lol:

je vois mal l'ET venir dire, planter des arbres ou on vient vous détruire :lol:
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » sam. déc. 13, 2008 2:14 pm

j'ai pas encore vu le film, mais il semble que mes craintes étaient fondés :roll:
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317946
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. déc. 13, 2008 6:01 pm

comment ça ?
Je suis censé aller le voir demain, me fait pas peur stp !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Esse
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 881
Enregistré le : ven. mars 26, 2004 10:03 pm

Messagepar Esse » sam. déc. 13, 2008 6:19 pm

oublie pas que je compare à l'originale :P
La valeur des choses dépend de l'importance qu'on veut leur accorder


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités