Valérian et la Cité des Mille Planètes (de Luc Besson)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » mer. juil. 26, 2017 6:06 pm

tu as l'air plutôt déçu alors, et qu'en est-il du travail d'adaptation par rapport aux BD ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1481
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar ANGELO » mer. juil. 26, 2017 7:28 pm

Je ne connais pas la BD.

Mais je prendrais plus de temps dés demain pour en reparler. :lol:
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » jeu. juil. 27, 2017 2:32 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

yoko
Libération de Melkor
Libération de Melkor
Avatar du membre
Messages : 11801
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar yoko » jeu. juil. 27, 2017 3:35 pm

Comme je l'ai lu dans une critique peut être que le choix des 2 acteurs principaux n'étaient pas judicieux. Valérian m'a l'air plus âgé dans la BD, ça me semble manquer de charisme.
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » jeu. juil. 27, 2017 5:46 pm

Je n'ai toujours pas vu le film (je le verrai à mon retour de vacance maintenant) mais c'est ce qui me choque le plus dans les trailers moi. le look des deux acteurs par rapport à la BD. après faudra voir tout le reste aussi.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » mar. août 01, 2017 4:55 pm

Je viens d'apprendre qu'il y a une expo à la cité des sciences à la Villette. J'ai bien envie de me la faire à la rentrée
https://lm.facebook.com/l.php?u=http%3A ... nu5jiQ&s=1



https://lm.facebook.com/l.php?u=http%3A ... nu5jiQ&s=1
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
divinité apprentie
divinité apprentie
Avatar du membre
Messages : 8178
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Chernabog » mar. août 08, 2017 4:05 pm

Vu hier, en VO, en 4DX (ceux qui savent pas ce que c'est, Google est votre ami, je peux en tout cas dire que c'est très sympa comme truc, bien plus marquant que la 3D...).


Je ne connais absolument rien à cet univers, n'ai jamais lu les BD ou vu les dessins animés etc...


J'ai au final plutôt apprécié ce film qui m'a fait passé un bon moment. Certes, il y a des soucis comme les effets visuels inégaux (certains sont splendides tandis que d'autres trahissent trop leur artificialité) et une écriture du duo principal en dents de scie. A ce sujet, si pour ma part j'ai trouvé les acteurs tout à fait compétents et que je me fiche de savoir qu'ils aient un physique plus juvénile que ceux de la BD, en revanche leur côté presque "ado" pose des soucis de cohérence car l'histoire donne un peu l'impression qu'ils ont de la bouteille et qu'ils sont globalement respectés parmi les militaires... ce qui fait très bizarre vu leur look de lycéen :lol: Aussi leur relation est assez mal définie (ils ont en couple ? Si oui, depuis quand ?), ce qui rend le passage (léger spoil mais c'est pas non plus énorme)
les passages de demande en mariage, déjà bien ridicules dans l'idée, d'autant plus farfelus
. Mais encore une fois, le soucis vient de l'écriture et non pas des interprètes et j'avoue trouver assez injuste le bashing dont ils font l'objet (surtout le gars, qui de plus est un acteur très intéressant dans sa filmographie de ce qu'on m'en a dit, mais j'ai pas vu ses films). La fille donne à son personnage un côté "rentre-dedans" assez fun, y a des passages très rigolos avec elle ! :lol:

Il y a aussi des passages visuels vraiment réussis où Besson se fait plaisir (tout le passage de la première mission dans le désert est un très bon moment) et le réal assure lors de passages de courses-poursuites et autres moments d'action intense. La BO de Desplats a également des moments forts sympa et accompagnent parfaitement les images, les sublimant même parfois.

Globalement, j'ai trouvé que l'humour faisait mouche (les trois bestiaux bizarres qui servent d'informateurs m'ont bien fait marrés par exemple ^^) avec peu de lourdeurs. L'histoire reste en revanche assez convenue, sans réelles surprises.



Bref, j'ai donc bien goûté ce dernier cru de Besson et je suis assez surpris de voir des critiques parfois incendiaires (surtout de la part de ceux qui ont apprécié Lucy, que je n'ai pas détesté mais qui était quand même un bon cran en dessous...).

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » dim. août 20, 2017 11:52 am

Je ne sais pas si vous l'avez déjà posté mais je poste la (très bonne encore une fois) vidéo du Fossoyeur sur ce film. Il y fait aussi un petit comparatif avec La planète des singes 3 (qu'il a l'air d'avoir beaucoup plus aimé) et évoque aussi un festival à Avignon dans quelques jours ...



intéressant en tout cas tout son discours sur l'originalité (je suis entièrement d'accord avec ce qu'il dit perso)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Eusebes
A la porte du Walhalla
A la porte du Walhalla
Avatar du membre
Messages : 2717
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Eusebes » lun. août 28, 2017 4:12 pm

Vu hier soir, et avec un avis mitigé qui rejoint assez celui d'Angelo... je salue les effets spéciaux réussis et l'effort d'imagination sur l'univers, la technologie et les créatures... mais malheureusement il s'agit du seul point fort du film :( . Le scénario est simpliste, mais ça ne m'a pas dérangé outre mesure (après tout celui de Un Nouvel Espoir l'est aussi si on prends cinq minutes pour y réfléchir)... par contre c'était excessivement prévisibles et certains dialogues étaient juste ridicules (mention spéciale à ceux entre Laureline et Valerian...) --

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 11, 2017 5:45 pm

Je suis en train d'écouter une vidéo très très surprenante sur ce film, qui analyse entre autre le rapport à la Gnose,
j'avoue qu'à l'écoute de cette vidéo moi qui n'ai pas encore vu le film, je suis très titillé et surpris, ils parlent carrément du meilleur film de toute l'histoire du cinéma, d'un film somme, abordant de manière subtile un nombre incroyable de thèmes notamment philosophiques, quand je les écoute parler, j'en retrouverais presque ma perception et vision d'un autre film culte : Matrix (qui moi m'avait fait un tel coup de poing à l'époque et encore maintenant, et d'ailleurs les deux intervenants évoquent souvent "la matrice") mais .... ben je sais pas trop qu'en penser tant que j'ai pas vu le film je me réécouterai sans doute cette vidéo après l'avoir vu s'il me plait, en tout cas je poste si ça intéresse certains d'entre vous
on va rappeler aussi le topic sur la gnose (dans la rubrique philosophique du forum) : viewtopic.php?f=100&t=17042
et certaines références à la gnose dans les films Matrix des Wachovski, que j'avais évoqué un peu ici : viewtopic.php?f=174&t=17302

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » sam. nov. 11, 2017 5:49 pm

Ouai euh.... moi qui ai pourtant aimé le film je te conseillerais de pas du tout avoir ce genre d'espoirs si tu l'a pas encore bu...
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » sam. nov. 11, 2017 5:52 pm

oui non mais de toute manière je me ferai mon propre avis quand j'attaque un film j'essaie d'être vierge de tout ce que j'ai lu et entendu avant, au moins le temps du film, par contre une fois terminé en fonction du ressenti parfois je me venge contre les avis dithyrambiques (ou trop cinglants :lol: )

bon plus qu'un mois à peine avant la sortie DVD je crois. en tout cas les intervenants ont l'air d'aller peu souvent au cinéma (mais de beaucoup aimer Besson et certains de ses films) ça oriente peut-être.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 23, 2017 9:55 pm

Valerian : Luc Besson explique pourquoi le film s'est planté et pourquoi il veut réaliser la suite

Il comptait parmi les plus gros challengers du box-office mondial de 2017, mais le public n’était pas de cet avis. Luc Besson revient sur l’échec de Valerian et la Cité des mille planètes.

Le réalisateur, scénariste et producteur est une véritable star en France : l'industriel le plus (re)connu dans l’hexagone grâce à ses films, souvent extrêmement populaires, mais aussi par ses nombreuses productions au succès international impressionnant, qui l'ont érigé en porte-étendard national mais aussi en tant qu’un des créateurs les plus respectés et puissants de sa génération.

Mais le 7ème art n’étant jamais une science exacte, et malgré le récent triomphe de Lucy, Luc Besson a connu un échec bien réel avec Valerian, boudé par le public (sauf en France). Le métrage ayant coûté 180 millions d’Euros hors promo, ses 225 millions de dollars rassemblés à l’issue de son exploitation salle sont très loin de compenser l’investissement massif d’Europacorp et menacent par conséquent la mise en chantier d’une suite.


La suite de l'article : https://www.ecranlarge.com/films/news/1 ... r-la-suite

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » jeu. nov. 23, 2017 9:58 pm

moi aussi je veux une suite
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 23, 2017 10:27 pm

espérons que les blu ray se vendent bien alors car ça semble compromis
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 10:31 am

Hier soir, j'ai enfin vu Valérian !!! :super: ça faisait un moment que je voulais voir ce film et aussi avec beaucoup de crainte

Pour être franc je ne retrouve pas ma Laureline et mon Valérian, mais je m'en doutais, au vu des bandes annonces, des photos et design distillés auparavant sur la toile. Les critiques parfois très négatives me laissaient craindre par ailleurs le pire pour ce film. Donc j'ai essayé de l'aborder aussi sans trop faire de comparaison avec les BD (sinon honnêtement j'aurais envie de le lyncher) et sans trop attendre non plus une sorte de film culte, Besson arrive de toute manière rarement à me transcender donc j'ai abordé ce film en connaissance de cause comme un film de Besson de divertissement

Et ça m'a aidé je crois à passer un plutôt bon moment.
Beaucoup de points forts, et aussi, forcément des points faibles, des choses énervantes (mais comme je m'en doutais un peu)

Parmi les points forts, même si encore une fois les design sont parfois très éloignés des visuels que j'avais dans la BD, il y a les costumes, les créatures, certains paysages, certaines ambiances ... Dès le début du film, on est plongé dans un monde étrange et aux multiples couleurs, facettes, que ce soit le peuple extraterrestre qui vit sur l'espèce de planète paradisiaque au début du film ou ensuite toute la scène (haletante au passage) correspondant à la mission de Valerian, c'est virevoltant, et j'aime plutôt bien toutes les technologies futuristes mises en jeu, les IA, les changements d'ambiance, j'ai retrouvé dans ces passages et un peu dans tout le film finalement à la fois ce qui parfois m'énerve un peu dans certains space opera (star wars compris d'ailleurs) ou dans certains films de SF de Besson (comme le 5ème élément, dont je ne suis pas un fan inconditionnel) à savoir des créatures un peu trop cliché à mon goût, humanoïdes bien que bizarres et aux design souvent bien loufoques, et en même temps je ne peux nier que les défauts sont aussi un peu les qualités par moment. Pour les créatures c'est du reste un peu la même chose dans les BD, on se laisse embarquer dans ce monde, il y a de l'action, c'est plutôt plaisant d'un point de vue divertissant pur, et ma foi, j'en attendais pas plus.

Dès le début du film donc, il m'a un peu embarqué. La scène d'intro notamment avec la vision accélérée du futur spatial de l'humanité et les scènes de rencontres dans la station spatiale internationale (d'abord américains et soviétiques, puis les autres contacts plus tardifs) était plutôt bien vu, j'ai trouvé ça assez subtil. Et un peu plus tard, quand on voit ce peuple vivant sur cette planète idyllique avec ce paysage et cette plage, c'est beau, même si ça fait aussi assez artificiel par moment (et les aliens ont un côté navi dans avatar mais encore une fois c'est mon problème avec les aliens anthropoïdes à deux bras deux jambes qui dans le fond nous ressemblent beaucoup trop, j'ai toujours du mal avec ça, mais le space opera les réutilise sans cesse à toutes les sauces avec des variantes dans les visages, les textures de beau et autre, c'est un peu dommage je trouve, quand on voit par exemple qu'on a des sortes d'aliens masculins et féminins, moi ça me gêne toujours car quand j'imagine un peuple extraterrestre avancé, je me dis que la notion même de masculin et féminin n'existe peut-être même pas chez des créatures aliens, on calque beaucoup trop cette notion à ce qu'on connait sur Terre (inutile de dire que j'ai exactement le même blocage avec des films comme Star Wars et c'est bien pour ça parmi plein d'autres raisons que les star wars moi, ça ne m'a jamais sidéré, je bloque sur les aliens, et plein d'autres choses, alors qu'à l'inverse dans certaines oeuvres purement de fantasy comme Le seigneur des anneaux ça passe mieux c'est très différent) mais passons (--> pour ceux qui comme moi sont intéressés par ce débat sur les aliens anthropoïdes dans le cinéma ou la SF , il y a un gros topic de débat qu'on relance souvent et dont le lien est ici :mrgreen: : viewtopic.php?f=155&t=6776 )

mais revenons à notre film Valérian.

Concernant le couple de personnages principaux : Valérian, et Laureline. Bon je l'avais déjà dis, ce n'est pas un secret, cette Laureline, déjà par son look, et ce Valérian, beaucoup trop jeune en apparence à mon gout (même si l'acteur est plus âgé je m'en fou car il fait vraiment jeune) tout ça ne me plait pas,
ils ont des looks d'ado, et franchement, durant tout le film, je trouve qu'ils font beaucoup trop gamins, c'est dommage car dans la BD ils expriment quelque chose de beaucoup plus mature je trouve, notamment Valérian, aussi bien par son design (sérieusement comparez les deux, il n'y a pas photo) que par ses attitudes, même si on retrouve aussi cette relation ambigüe entre les deux qui jouent souvent au jeu du "je t'aime moi non plus"
Le film essaie de jouer avec ça aussi du coup, et l'idée est évidemment bonne, c'est quand même un point important, mais avec ces deux acteurs, avec leurs dialogues (qui par moment alourdissaient le propos plus grave du film et faisaient un peu "bug dans la matrice au milieu des scènes sombres") je dirais que ça m'a malheureusement parfois sorti du film, mais j'étais à peine énervé car de toute manière, je m'en doutais à l'avance. ça a juste confirmé mes craintes

A part ça, Cara Delevigne est mimi :mrgreen: et même si je tique un peu sur elle, sur le personnage, sur son look par rapport à ma Laureline de la BD je ne peux nier en même temps avoir pris du plaisir à découvrir l'actrice que je n'avais encore jamais vu jouer :mrgreen: et Valérian aussi de toute manière
encore une fois, si on essaie de prendre ce film plus comme un Besson que comme une adaptation de la BD, et un pur produit de divertissement, ça passe, et même plutôt pas mal malgré des bémols.

J'ai bien aimé certains personnages secondaires, notamment les militaires (celui joué par Clive Owen notamment, et l'autre)
J'avais entendu par ailleurs des critiques négatives du personnage joué par Rihanna, or j'ai bien aimé toute cette scène de la danse, où elle change de forme, de même que son design réel d'extraterrestre, là pour le coup la créature avait quelque chose de plus subtil, intéressant à observer, cette espèce de forme bleutée et un peu fluide c'était beau à voir, la scène où on la voit ainsi (qui est triste en soi, j'évite de trop spoiler) aurait pu être encore bien plus marquante et poignante par contre.

Le personnage d'Alain Chabat est assez loufoque comme je m'y attendais, il est d'ailleurs assez méconnaissable sous cette apparence :mrgreen:
Concernant la musique je l'ai trouvé plutôt bonne (sans être cultissime mais ce n'était sans doute pas l'effet recherché), Alexandre Desplat fait souvent du bon boulot sans forcément faire produire des thèmes ultra marquants (je me souviens notamment de son travail sur Tree of Life de Malick, un film que j'aime énormément pour son ambiance musicale, mais paradoxalement pour tous les thèmes qui ne sont ... PAS de lui !!! bref :lol: Mais ici ça accompagnait plutôt bien l'histoire et les scènes d'action)

A part ça j'ai bien aimé aussi la petite créature mimi qui génère des perles en les multipliant.
Mes souvenirs des BD remontent à loin il faudrait que j'en relise, d'ailleurs je ne suis même pas sûr d'avoir lu cette histoire, j'avais l'impression de la découvrir, j'ai du lire d'autres albums (ça m'a un peu donné envie de plonger aussi dans le dessin animé même si pour avoir vu certains épisodes je l'aime moins que les BD papier de Mézière et Cristin ..)

Mention bien aussi au générique de fin qui est plutôt cool.
Si je devais donner une note à ce film ce serait un bon 14 / 20 j'ai du mal à mettre plus car encore une fois je ne retrouve pas trop mes BD, ma Laureline, il y a des aspects qui me bloquent, ça manque un peu d'ampleur émotionnelle, épique, il y avait le potentiel de faire quelque chose de très très lourd, et ça passe quand même parfois un peu à côté de son potentiel, mais on ne peut nier l'aspect charmant et dépaysant du film, les deux persos principaux qui sont malgré tout attachants, les créatures, les effets visuels, l'IA, le côté space opera (dont je ne suis pas fan en général donc mon avis est forcément aussi orienté par cela mais vous voyez par exemple, si vous me demandez de comparer mon expérience sur ce film ou sur Star Wars Rogue One l'an passé, je crois que j'ai préféré Valérian à Rogue One) En bref, je suis content d'avoir vu ce film et maintenant je vais explorer les liens sur la toile qui en parlent :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » ven. déc. 22, 2017 11:36 am

Autant Valerian c'est pas du tout le même que dans la BD autant Laureline pour le coup, si ce n'est peut-être le caractère innocent, est exactement celle de la BD.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 12:20 pm

Physiquement elle ne lui ressemble pas du tout pour moi c'est pas du tout ma vision
mais au-delà de son look c'est la personnalité et tout le reste ça m'a parfois gonflé
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » ven. déc. 22, 2017 3:04 pm

Ba justement la personnalité pour le coup je trouve qu'elle est bien respectée. Si ce n'est encore cette innocence sur les questions de séduction
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42779
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Bombur » ven. déc. 22, 2017 3:08 pm

je crois que j'ai préféré Valérian à Rogue One

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » ven. déc. 22, 2017 3:18 pm

:mdr:

Ouai quand même j'irais pas jusque là moi :mdr:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 4:50 pm

Il faut bien que j'agrémente mes tartines de phrases choc pour leur donner un peu d'assaisonnement (je doute que ça doit faire tiquer certains mais le pire c'est que c'est vrai :lol: ) et ce alors que j'ai pas non plus ultra adoré Valérian m'enfin, le film m'a donné envie de replonger dans les BD (je sais pas si c'est bon ou mauvais signe d'ailleurs :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42779
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Bombur » ven. déc. 22, 2017 5:41 pm

Sinon Laureline, physiquement ça va, je trouve. Bon, Valerian moins :mdr: .

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 5:49 pm

elle est mignone mais elle ressemble pas à celle de la BD je trouve
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Labyrinthe des Gémeaux
Labyrinthe des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 42779
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Bombur » ven. déc. 22, 2017 6:06 pm

Moi je trouve que ça va. C'est pas parfait, mais c'est largement dans la moyenne des adaptations de BD, quoi.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 6:07 pm

C'est mieux que Achille le noir c'est sûr
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98829
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Scarabéaware » ven. déc. 22, 2017 10:45 pm

phoenlx a écrit :A part ça, Cara Delevigne est mimi :mrgreen: et même si je tique un peu sur elle, sur le personnage, sur son look par rapport à ma Laureline de la BD je ne peux nier en même temps avoir pris du plaisir à découvrir l'actrice que je n'avais encore jamais vu jouer :mrgreen: et Valérian aussi de toute manière


On souligne ça ? Oui allez on souligne ça :rire:

Plus sérieusement bon beh ça fait pas mal de bons points que tu mets en avant malgré tout, mais punaise avec une rousse flamboyante pour Laureline qu'est ce que ça donnerait plus envie, tout comme un Valérian à physique plus mature. Enfin bon, faudra que je vois tout ça, ça m'intrigue pour l'IA par exemple tiens, on peut toujours retirer des petits trucs. Sinon par rapport à la vidéo que t'avais écouté sur la gnose dans ce Valérian, t'as tâter quelque chose à ce propos ? :mrgreen-noel:.

Je m'occuperai de voir le film en début 2018 mais avant je me ferai la lecture de la BD que j'ai récupéré en brocante :mdr:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 330183
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar phoenlx » ven. déc. 22, 2017 11:06 pm

je te conseille la planète des singes avant :rire: valérian c'est 5 niveaux en-dessous lol
mais bon c'est pas non plus la bouse que certains présentent je trouve (ou alors il faut classer dans le rang bouse 99% des blockbusters actuels, ceci dit je suis parfois tenté :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 98829
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Scarabéaware » sam. déc. 23, 2017 11:56 am

Ah mais assurément que oui, les singes d'abord :mdr:.
Pis oui allez là on serait plutôt dans le moyen que dans la catastrophe intersidérale si on voit la considération plus globale en dehors de ceux qui détestent complètement :mdr:

Náin
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 62734
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et la Cité des Milles Planètes (de Luc Besson)

Messagepar Náin » sam. déc. 23, 2017 12:34 pm

Oui le film en mérite pas ce lynchage non plus
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités