BOURGEON - Les passagers du Vent

Section consacrée aux bandes dessinées autres qu'asiatiques et que les comics : Thorgal, Tintin, Astérix, Blake et Mortimer et diverses BD franco-belge, etc.
tintaglia
La grande trahison
La grande trahison
Avatar du membre
Messages : 6648
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar tintaglia » ven. sept. 26, 2014 3:45 pm

Une BD que j'apprécie beaucoup :

Image

Scenariste et dessinateur, François Bourgeon

Cette fresque historique, qui a pour cadre la mer au xviiie siècle, raconte les aventures rocambolesques et tragiques d'Isa. La jeune héroïne, une noble dont on a volé l'identité, rencontre sur un navire de la Marine royale Hoel, un gabier à qui elle sauve la vie. Hoel se retrouve prisonnier dans un sinistre ponton anglais. Aidée par son amie anglaise Mary, Isa parvient à le libérer. Isa, Hoel et Mary embarquent à bord d'un navire négrier, la Marie-Caroline, et arrivent au comptoir de Juda au Dahomey. Face aux intrigues de pouvoir et aux sortilèges africains, Isa doit lutter pour guérir Hoel d'un empoisonnement. La Marie-Caroline repart pour Saint-Domingue avec à son bord le « bois d’ébène », c’est-à-dire les esclaves. Ces derniers se mutinent mais leur révolte est réprimée dans un bain de sang. L'arrivée à Saint-Domingue sera déterminante pour Hoel et Isa.

Il y a eu une suite, 25 ans après, dont l'héroine est Zabo, l'arrière petite fille d'Isa.

Scarabéaware
Ancalimë - la première reine
Ancalimë - la première reine
Avatar du membre
Messages : 75956
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar Scarabéaware » ven. sept. 26, 2014 5:46 pm

Ah oui je connais un peu, mon père en a quelques tomes ;), faudrait que je me fasse un peu la lecture un jour prochain :D
C'est dommage que ça l'intéresse plus par contre, sinon ça ferait une idée de cadeau avec ceux qu'il a pas :mrgreen:

tintaglia
La grande trahison
La grande trahison
Avatar du membre
Messages : 6648
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar tintaglia » ven. sept. 26, 2014 9:22 pm

Les deux derners tomes sont bien aussi, le graphisme est encore au dessus des precedents, mais l'histoire est sinistre

Eusebes
La grotte de Hagen
La grotte de Hagen
Avatar du membre
Messages : 2533
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar Eusebes » sam. avr. 18, 2015 10:00 pm

Bourgeon, classique d'entre les classiques... Les personnages sont très intéressants, le dessin est agréable, l'action rythmée et fluide. Il faudra que j'ouvre un topic pour une autre série excellente du même auteur, Les Compagnons du crépuscule

tintaglia
La grande trahison
La grande trahison
Avatar du membre
Messages : 6648
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar tintaglia » ven. nov. 27, 2015 2:59 pm

J'ai adoré les compagnons du crépuscule

itikar
la splendeur de Nùmenor
la splendeur de Nùmenor
Avatar du membre
Messages : 16472
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar itikar » ven. nov. 27, 2015 9:10 pm

Image


Très belle histoire - et érotique à souhait mm - mais également très sanglante. Souvent, j’ai eu très mal pour les personnages ... Bon, dans les passagers du vent, c'était la même, certes.

J'adore la fin du bois d’ébène, quand l'héroïne se rend compte qu'elle a mieux à faire de sa vie que se suicider :D

Il y a énormément de moments cultes, cela dit ...

J'aime bien aussi le cycle actuel de l'auteur, sur Cyan
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

tintaglia
La grande trahison
La grande trahison
Avatar du membre
Messages : 6648
Enregistré le : lun. mars 31, 2014 9:49 am
Localisation : Domaine de la Reine Bleue

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar tintaglia » lun. nov. 30, 2015 9:48 am

Est-ce que tu as lu "La petite fille du bois caïman".

Le verso du premier tome :

Pour se venger et fuir, Isa choisit l'exil? Passagère du vent sur les routes océanes, elle subit les guerres, rencontre les prisons et découvre l'horreur des traites négrières qui assure l'enrichissement de l'Amérique et des Antilles. A jamais éprouvée par toutes ces expériences, Isa n'en aime pas moins la vie.
Elle aimera des hommes, elle aimera des femmes et encore plus sa liberté.
Elle n'oubliera jamais de demeurer rebelle.

Car là tu as mal pour les personnages. Encore plus.

Et historiquement parlant, on apprend des choses.


Volume 1
Image

25 ans après, Zabo, arrive à Lananette avec Quentin découvre l'univers de Isa, son passé et comment sa bisaïeule a construit cette maison dans les marais Marangouins. Des liens se tissent enfin entre Zabo et l'aventurière, quand celle-ci raconte sa petite fille Bois-Caïman. Une histoire dramatique, entre haine et sentiments plus légers, parfois. C'est une bonne présentation aussi de la société de l'époque, l'esclavage, la "bonne" société.

Côté dessin, c'est encore plus soigné que dans l'univers d'origine, et d'un point de vue écriture, c'est toujours aussi fin et recherché. j'ai adoré.

Volume 2
Image

yoko
Lac de Chronos
Lac de Chronos
Avatar du membre
Messages : 5943
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar yoko » sam. juil. 14, 2018 10:36 am

Une sympathique vidéo sur le travail de Monsieur Bourgeon pour sa nouvelle BD des Passagers du vent, j'ai vraiment apprécié le travail de l'auteur et sa méticulosité sur la vérité historique

Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

yoko
Lac de Chronos
Lac de Chronos
Avatar du membre
Messages : 5943
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar yoko » ven. juil. 20, 2018 5:04 pm

Les passagers du vent en journal le 22 août 2018

Image
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

Maedhros
olympien
olympien
Avatar du membre
Messages : 8680
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar Maedhros » lun. sept. 10, 2018 4:52 pm

J'ai adorer le premier tome, le seul que j'ai lut malheureusement, de beaux dessins, une héroïne tragique et une fin ahurissante qui te donne le goût de lire la suite, ainsi qu'une certaine sensualité qui va bien avec le tragique de l'héroïne très mature et prête a tout pour sauver sa peau.
Tu vas dormir avec moi, dans mon lit, ce soir. Tu veux bien Romani?

Oui, ma sœur.

itikar
la splendeur de Nùmenor
la splendeur de Nùmenor
Avatar du membre
Messages : 16472
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar itikar » lun. sept. 10, 2018 5:11 pm

Il y a bien peu de BD qui sont capables de laisser une trace indélébile dans l'esprit du lecteur vingt ans après qu'il les ai lu.
Les passagers du vent sont de celles-là.

Mon moment le plus marquant, au-delà de l'érotisme grisant qui m'amusa beaucoup quand j'étais ado, c'est certainement quand une esclave se rend compte que son sort fut scellé à cause de la seule personne qui lui ait témoigné du respect. Cela la rend courageuse et inconsciente (du danger) et elle va en perdre la vie devant celle qu'elle prenait pour capable de changer son triste destin, à tort.

Il y a aussi ce personnage de chef noir qui a décidé d'accepter et de tenter de tirer richesse du fait que son peuple soit traité en esclave. Je me souviens encore de ces lunettes rondes censé lui apporter un avantage conditionnel. Et de ses - vaines - tentatives de faire de l'héroïne Isabeau une femme capable d'accepter sa condition de femme.

Des propos et des thèmes aussi saisissant que les décors et le dessin si vivant de François Bourgeon.

J'ai également lu et relu la petite-fille bois-caiman, plus intimiste et très triste d'ailleurs. Le destin d'Isabeau est poignant.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

yoko
Lac de Chronos
Lac de Chronos
Avatar du membre
Messages : 5943
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar yoko » lun. sept. 10, 2018 5:32 pm

C'est une BD que j'ai lu sur le tard, il y a 10 ans mais je l'aime toujours autant même si parfois le propos de Bourgeon me dérangeait, parfois un peu moraliste, ce que j'apprécie chez cet auteur c'est son authenticité et sa précision dans le réalisme.
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

itikar
la splendeur de Nùmenor
la splendeur de Nùmenor
Avatar du membre
Messages : 16472
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: BOURGEON - Les passagers du Vent

Messagepar itikar » lun. sept. 10, 2018 5:37 pm

C'est vrai qu'il est très précis et a un trait très réaliste, tout comme ses scénarios.

J'apprécie beaucoup son humanisme finalement assez féministe, ce qui d'ailleurs ne l'empêche pas d'être des plus coquins :tire-langue:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Bandes dessinées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité