Valérian et Laureline

Section consacrée aux bandes dessinées autres qu'asiatiques et que les comics : Thorgal, Tintin, Astérix, Blake et Mortimer et diverses BD franco-belge, etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mer. févr. 03, 2010 8:02 pm

Image Image

Nées en 1967 sous la plume de Pierre Christin et les pinceaux de Jean-Claude Mézières, les aventures de Valérian et Laureline trouvent leur épilogue le 20 janvier 2010 après plus de quarante années (terriennes) de découvertes, de pérégrinations spatio-temporelles. Publiée en histoire dans les pages du journal Pilote à raison de deux planches par semaine, la première aventure ne sera éditée en album par Dargaud qu’en 1970, point de départ d’un long voyage, que les amateurs séparent en deux cycles distincts, le cycle temporel et le cycle spatial, jusqu’à cet OuvreTemps qui vient y mettre un terme.

Fleuron de la bande dessinée de science fiction, cette œuvre est un classique, assumons le paradoxe. Créée dans les années soixante, la série a conquis un large public, grâce à sa force narrative, avec cette structure éclatée, ces allers et retours incessants dans le temps, bousculant la chronologie. Résolument moderne pour l’époque de ses débuts, Valérian et Laureline a tour à tour inspiré et été inspirée. Il est indéniable que le dessin de Mézières, dans sa vision, dans sa représentation du futur, des décors aux costumes, souligné par les couleurs magnifiques d’Evelyne Tranlé depuis Terres en flammes, dans le graphisme des personnages extraterrestres a influencé le cinéma et les auteurs de bande dessinée qui l’ont suivi. Plus encore, il faut souligner l’emprise du réel sur l’imaginaire, sur l’imaginé. Les aventures de Valérian et Laureline sont empreintes d’un réalisme social qui leur confère des qualités dépassant le simple cadre de la bande dessinée SF. Ainsi, la France des années 80 serait le point focal vers lequel tendrait l’ensemble des aventures. Agent spatio-temporel en 2713, Valérian rencontrera Laureline en l’an Mil, (re)partira en quête de Galaxity en 3412, et tentera de sauver cette dernière en… 1986.
( ... )
suite de l'article




A une époque je lisais un peu ces BD de SF c'était sympa



Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » lun. déc. 03, 2012 10:45 pm

Image

Certains connaissent-ils ces BD ? J'en possédais quelques unes et ma foi j'aimais beaucoup. Il s'agit de bandes dessinées qui appartiennent au genre Space opéra et qui sont scénarisées par Pierre Christin et dessinées par Jean-Claude Mézières. Elles datent des années 60 donc bien avant Star wars et tout ça et on peut même penser que pas mal de séries par la suite s'en inspirent pour certains traits.

L'action se déroule dans un futur très lointain ( 28ème siècle ) , l'humanité a essaimé et développé un vaste empire galactique. Les 2 héros de ces BD sont Valérian et sa compagne Laurelin , ils sont membres du SST ( Service Spatio-Temporel ) et peuvent se déplacer dans l'espace et dans le temps grâce aux technologies de l'époque. Ils vivent ainsi toute sorte de missions dans l'empire galactique fin de préserver les intérêts de Galaxity , mégalopole terrestre et capitale de l'empire.

Les règles du SST leur interdisent de modifier les évènements du passé. Valérian et Laureline explorent de nouvelles planètes (Les Oiseaux du Maître), participent à des expériences historiques (Sur les terres truquées), aident des peuples inconnus (Bienvenue sur Alflolol), règlent des conflits planétaires (Le Pays sans étoile), représentent Galaxity (L'Ambassadeur des Ombres), etc. Ils n'interviennent pas pour prévenir l’explosion nucléaire de 1986 qui transforme l’aspect et l’organisation de la Terre. Mais c’est l'avenir de Galaxity qu’ils réécrivent en aidant le superintendant du SST à empêcher ultérieurement ce cataclysme. Hélas, dans cette manipulation temporelle à hauts risques, ils annulent aussi le futur de leur planète. Dans la dernière quadrilogie de la série, Valérian et Laureline partent en quête de la Terre pour lui assurer un nouvel avenir.

Il existe apparemment aussi un dessin animé inspiré des BD, production franco-japonaise diffusée notamment en 2009 sur Game One, mais je ne le connais pas.

Image
Jean Claude Mézière ( le dessinateur )


Ci-dessous un exemple de tome ( c'est celui par lequel j'avais découvert la série )

Image

un exemple de planche

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mar. déc. 04, 2012 1:33 am

Je viens de regarder les 3 premiers épisodes de la série animée et j'aime bien !!! Dans le premier ils montrent comment Valerian rencontre Laurelin en voyageant dans le passé au Moyen Âge et comment, en lui sauvant la vie, il modifie la trâme temporelle ( en revenant dans le futur tous les deux ils s'apercoivent que la terre n'existent plus , ce qui est pour le moins troublant et facheux :lol: )
c'est plaisant à suivre, assez drôle, et je ne me souvenais plus de ces passages dans les BD mais j'ai pas du lire tous les albums
Par contre, je trouve que le character design change un peu .. Dans les épisodes suivants ils commencent leur pérégrination dans la Galaxie et dans le temps ( en gagnant des époques du futur )

Je poste les 3 premiers épisodes pour ceux qui veulent les voir
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16013
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Valérian et Laureline

Messagepar itikar » mar. déc. 04, 2012 6:05 am

Encore une de mes grandes passions d'adolescence ... toujours très pregnante :D

J'ai lu et relu et relu tous les albums, dix fois, cent fois, et j'étais fou de Laureline ... Aah, c'était le bon temps.

Image

Avis personnel :

Résumé personnel succinct - L'intrigue principal, qui s'enrichit de très nombreuses intrigues secondaires, est la quête d'un duo de choc d'agents temporels (Valerian et Laureline) pour d'abord empêcher qu'une terrible catastrophe provoque la disparition de 99% de l'humanité, afin de ne pas provoquer peu à peu la disparition de l'influence terrestre dans l'avenir très lointain. Face à cette peu reluisante perspective, qu'on suit surtout dans la première moitié de la série (jusqu'à sur les frontières il me semble), Valerian et Laureline décide d'empêcher les événements ayant entrainé la fin du monde - ils doivent enquêter pour savoir comment c'est arrivé - . Puis, ayant réussi leur coup, ils profitent de leur avenir, un peu hors du temps étant donné leur implication. La deuxième partie suit donc leurs tentatives de se renflouer et de surpasser leurs états d’âmes un peu divergents provenant du fait qu'en empêchant la fin du monde, ils ont annihilé finalement toutes leurs racines personnelles (enfin, surtout Valérian, car, scoop, Laureline vient du moyen-âge en fait :D ). Heureusement, ils parviennent à persuader Dieu et la Saint Trinité de ne pas effacer leur terre natale - la terre du futur ayant suivi l'apocalypse donc donc - et désormais ils cherchent activement à retrouver le chemin vers cette terre hors du temps - qu'ils suivent dans les arcs actuels car la série continue - ...
Je vous ai fait grâce des explications para scientifiques sur les voyages temporelles, sur la zone interdite, la zone zéro etc ... (chronologie ici : http://www.noosfere.com/mezieres/pages/val/chronologie/chronologie.htm )

Image
Première rencontre

Toujours est-il que cette série est assez extraordinaire en soi car outre un bestiaire extrêmement riche et novateur que ne renierait pas un Star Wars qui se respecte (les shingouz par exemple, ou le philosophe calculateur de coordonnée de saut spatio temporels en forme de méduse - le Glapum'tiens - ou bien le transmuteur grognon qui pond des joyaux sans prix) les héros vont rencontrer notamment la sainte trinité ou le diable en personne. Bref, références religieuses détournés riches et diversifiées. Sans parler de toutes les références et tous les exposés politiques sur le communisme, le capitalisme etc ... Un peu tout passe à leur moulinette anarchiste flower power, y compris, l'indouisme, le zen, les sectes, le chamanisme ... Oeuvre univers mais aussi œuvre fleuve.

Image

http://fraphael.free.fr/Valerian/images/VL%20L%20shingouz.JPG
Bestiaire

Oeuvre poétique aussi. Une des plus belles avec celles d'Olivier Rameau de Danny en fait.


Image
Laureline


Image
Shingouz
Fruit d'une évolution chaotique, bipèdes dotés d'une trompe, d'un appendice caudal épais et d'ailes plus décoratives que fonctionnelles, les shingouz sont nés sur une planète stérile au climat déprimant. Ils ont appris à développer et à exploiter au maximum une compétence précieuse: le marchandage d'informations. Dès leur maturité, les jeunes shingouz quittent leur planète natale pour faire leurs premières armes dans l'espionnage. Désintéressés à titre personnel, ils y ramèneront leurs gains toute leur vie. Il est important de noter que toutes leurs structures sont basés sur le chiffre 3. 3 mâles épousent 3 femelles, qui donnent chacune naissance à 3 petits. Ce qui génère assez vite une charge de famille assez lourde et les poussent encore davantage à s'expatrier pour négocier leurs talents. Les shingouz ont une faiblesse avérée : le glingue, sorte d'alcool local qui est bien la seule chose que leur planète d'origine soit fichue de produire. A part cela, ne vous fiez pas à leur apparente fragilité et à leur légendaire discrétion, ils sont redoutables ! Rôdés à toutes les techniques d'obention d'information, ils trouvent toujours ce qu'ils veulent. Et n'hésitent pas à le revendre chèrement à toute personne intéressée (en général, les deux parties opposées d'un conflit) sauf contrat d'exclusivité exorbitant. Ne pouvant guère s'offrir le luxe d'états d'âmes, on peut dire d'eux qu'ils sont dépourvus de tout sens moral. Et surtout, si vous les surpreniez en flagrant délit de comportement désintéressé et amical envers Valérian ou surtout Laureline, ne l'ébruitez pas, cela pourrait les vexer. D'ailleurs, on se demande bien pourquoi ils feraient ça ?


Image
Zenitude psychédélique absolue :D

A l'image un peu de Thorgal, ou du Vagabond des Limbes, et d'autres, la série est un phénomène dans le milieu de la bande dessinée. Et au delà.

D'après Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9rian_et_Laureline

D'après Stan Barets en introduction de l’Intégrale n°1, la série Valérian et Laureline est « à la fois un classique du 9e art et un chef d'œuvre de la science-fiction » vendu à plus de 2 500 000 exemplaires. Elle ajoute une dimension particulière au genre codifié du space opera, ouvrant ainsi la porte à toutes les séries actuelles de science-fiction, d'anticipation et d’heroic fantasy. Pour lui, Valérian et Laureline « c'est l'archétype originel d'où tout procède ».


Certains fans en sont fous comme ici par exemple un fan visiblement dingue des charmes de Laureline (cliquez en connaissance de cause ;) même si cela serait un non sens de mettre ce sujet dans le Temple d'Aphrodite n'exagérons rien ça reste tout public ) , celui-ci qui propose une notation de chaque épisode - la qualité est il est vrai assez hachée hélas, il y a des chefs d’œuvres absolus et d'autres plutôt dispensables qu'on sent peu inspiré ... même si c'est toujours extrêmement agréable de retrouver nos amis dans de nouvelles pérégrinations plus ou moins critiques.

http://lemomo2.pagesperso-orange.fr/Valerian.htm

Un avis plus sage et très intéressant pour mieux cerner le personnage et la valeur de la série : http://panse.over-blog.com/article-24574049.html où l'auteur évoque notamment l'engouement des futurs parents pour les prénoms Valerian et Laureline depuis que la série existe (un peu à l'image de Thorgal avec les prénoms Thorgal, Jolan et Aaricia)

Les auteurs (Jean Claude Mézières au dessin - Evelyne Tranlé au couleurs, et Pierre Christin au scénario, que je nommerais ici souvent Christin Mezieres) ont eu une très grande influence sur la bande dessinée, mais aussi le cinéma.
Mezieres a notamment collaboré avec Luc Besson, et ils ont même été plagiés à de nombreuses reprises par Lucasfilm (le concept des voitures volantes dans le cinquième élément ou Star Wars Episode 2 c'est lui ! Mais également sans doute l'apparence de Dark Vador lui-même)

Image

Image

Pour plus d'infos : http://www.noosfere.org/mezieres/pages/cinema/mon5element.asp

Alors que Mezieres a activement donc collaboré sur Le Cinquième Element, il n'a pas collaboré sur Star Wars ... Et pourtant il est indéniable que la célèbre saga lui doit beaucoup ;) - ils ont échangé plusieurs correspondances inamicales avec Georges Lucas à ce sujet d'ailleurs - comme cela est discuté et même indéniablement démontrés dans ces articles très instructifs

http://kicswila.over-blog.com/article-36257778.html

Image

Image

Image

Image
Christin Mezieres sont beaux joueurs ^^

http://www.mintinbox.net/Dossiers/dossier_valerian/

Pour en revenir à Valerian et Laureline, c'est une bande dessinée "flower power", et très humaniste, à une époque où les titres de bande dessinée belge étaient de vrais pamphlets politiques (souvenez vous de R. Lecureux explorant à travers Rahan ses idées communistes et humanistes, ou encore V.Hubinon avec Buck Danny ) Christin-Meziere défendait des idées apolitiques, voire disons le carrément anarchistes (dan le bon sens du terme)
C'était l'époque de Mad, de Metal Hurlant, de Hara Kiri, de Charlie Hebdo, de Moebius, de Caza ... )

Aussi, de nombreux albums de Valerian et Laureline sont prétextes à exposer de nouvelles satyres politiques ...


Valerian est un héros lisse et plat, et droit, strictement loyal - comme un James Bond vis à vis de la reine d'Angleterre - rusé, mais naïf tout de même, prêt à donner sa vie pour Galaxity. Il est contrebalancé par une Laureline qui, en plus d'être extrêmement séduisante - c'est leur Colombe Tiredaile à eux - est humaniste, indépendante, à l'esprit critique acéré, humaniste et surtout éprise de vraie justice, loin des manigances des puissants. Valerian fait les mauvais choix, et Laureline l'en délivre à chaque fois, en plus d'une leçon de vie bien à propos.
Pour les auteurs, Valerian représente en tout cas au début le levier que le Pouvoir va tenter d'utiliser pour servir ses intérêts. Laureline, va elle représenter les idées novatrices (et très mai 68 )que veulent amener les auteurs de la BD. Par la suite, l'écurie des personnages se complexifient et gagnent en nuances. Rapidement, Valerian est désireux de bien agir, et surtout, aspire de plus en plus à la paix, et au bonheur, le sien comme celui des autres. Il est souvent également porté par une vraie âme chevaleresque, finissant par le détacher de ses origines "militaire" pour en faire un baroudeur solo redresseur de tort et sauveur de la veuve et de l'orphelin.Cette évolution - qui s'est faite avec celle de la fin du siècle et du début du nouveau siècle bien sûr - participe à l'intérêt de la série.

Image

(d'après http://www.noosfere.com/mezieres/pages/val/val.htm )

L'autre et sans doute principal intérêt de la série est son dépaysement. Christin Meziere ont inventé un monde de science fiction riche et variée, toujours nouveau - en puisant bien sûr dans les bons romans de SF j'imagine mais pas seulement - ayant pour conséquence outre d'avoir enrichi la diversité des créations de science fiction en général, celui de nous dépayser et de nous faire rêver.

Un autre intérêt qui me fascinait c'est que, contrairement à plusieurs autres grands titres de BD SF de l'époque - comme le Vagabond des Limbes - le voyage temporel est dans Valerian l’occasion de faire des aller et retours entre plusieurs avenirs de science fiction, et le présent que nous connaissons bien - avec quelques incursions mais timides dans notre histoire passée, les voyages dans le passé restant en général contemporain afin de détailler petit à petit ce qui a amené aux événements apocalyptiques ...

Un autre intérêt encore est celui d'une œuvre très poétique. Certains passages m'ont transpercé d'émotion ou de beauté. Cette série de deux albums par exemple "Metro chatelet direction Cassiopée suivi de Brooklyn StationTerminus Cosmos" est un bijou intemporel découpé à la perfection : on a d'un côté Valérian dans la grisaille du Paris des ans pré 2000, enquêtant certes pour découvrir ce qui a conduit à la fin du monde, mais surtout cafouillant et pestant contre à la fois une enquête qui piétine, à la fois contre le manque qu'il ressent à ne plus voir Laureline, à la fois la dépression qu'il subit suite à tout cela ... et de l'autre une Laureline qui inlassablement enquête dans le futur - ils se parlent "en live" via des systèmes spatio temporaux complexes - et dans des mondes défiants l'imagination, jusqu'à utiliser ses charmes pour avancer en parallèle dans leurs enquêtes, avec des créatures extra terrestres vicieuses ... ce qui ne laisse pas de marbre Valérian évidemment, qui au passage trompe Laureline de son côté en même temps - ce qu'elle n'aime pas non plus ça va sans dire même si elle le montre de manière subtile ( une sorte de charme quasiment indéfectible - Aah l'amour - l'attache à Valérian en fait) -

Ces deux albums sont parfaits. On alterne page après page, case après case entre les pérégrinations sommes toutes banales et mornes de Valerian dans ses allées et venus à Paris - où des signes avant coureurs montrent qu'une importante réunion de puissants de cette époque du monde devrait se faire - et Laureline qui patiemment remonte la piste permettant de mettre son homme sur la voie ... jusqu’à ce que bien sûr tout s’accélère et se fasse crescendo dans les albums suivants.
Voilà. C'est une des caractéristiques de Valerian: certaines séries sont des bijoux de maitrise de narration et de dessin. Même si d'autres sont on va dire plus anecdotiques. Bien qu'important pour véhiculer telle ou telle idée des auteurs.

Image

Image

En fait, je crois que Valérian est la bande dessinée la plus accaparante et la plus subjuguante qui soit. Elle fait partie de ces oeuvres qui - comme Yoko Tsuno de R. LELOUP - une fois lu balise notre vie.Il y a un avant et un après Valérian et Laureline. Assurément cela a été le cas pour moi. Et souvent, lorsque je m'y replonge, je suis comme voyageant à travers mon propre temps, mes propres premiers émois de dépaysement galactique et aussi humaniste.
Modifié en dernier par itikar le mar. déc. 04, 2012 7:46 am, modifié 2 fois.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16013
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Valérian et Laureline

Messagepar itikar » mar. déc. 04, 2012 7:28 am

phoenlx a écrit :Je viens de regarder les 3 premiers épisodes de la série animée et j'aime bien !!! Dans le premier ils montrent comment Valerian rencontre Laurelin en voyageant dans le passé au Moyen Âge et comment, en lui sauvant la vie, il modifie la trâme temporelle ( en revenant dans le futur tous les deux ils s'apercoivent que la terre n'existent plus , ce qui est pour le moins troublant et facheux :lol: )
c'est plaisant à suivre, assez drôle, et je ne me souvenais plus de ces passages dans les BD mais j'ai pas du lire tous les albums
Par contre, je trouve que le character design change un peu .. Dans les épisodes suivants ils commencent leur pérégrination dans la Galaxie et dans le temps ( en gagnant des époques du futur )

Je poste les 3 premiers épisodes pour ceux qui veulent les voir




Je ne connaissais pas, quel plaisir de voir l'adaptation ! L'histoire emprunte quelques éléments de la BD, mais l'intrigue n'est visiblement pas la même (ou en tout cas cela n'apparait pour le moment pas clairement si oui :lol: )

J'adore leur character design disons caractériel (un peu moins plastique, je ne retrouve pas complètement la Laureline que je connais ;) même si celle-ci est adorable également :love: ... ) bref j'ai adoré le premier épisode :love: :love:

Au passage, à ce sujet :

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/12/13/1838360_valerian-laureline-a-l-ere-digitale.html

Un fan apparemment pas emballé ... Moi, si :fete: :super:

Le mot de Christin Mezieres :

Et qu'en disent les auteurs de la bande-dessinée ?

Y retrouvez-vous l’âme de vos personnages ?

JCM : Par moment, oui. Et d’autres, non ! Ceci dit, personne ne nous a obligé à céder les droits pour animer nos personnages. Il est logique que le dessin animé laisse transparaître l’interprétation de ceux qui l’ont réalisé.

PC : Il y a eu des tentatives pour adapter fidèlement certains albums. Mais il fallait respecter un certain format, et le résultat était encore pire. La BD et le dessin animé, ou même le cinéma, sont des moyens d’expression différents. Avec leurs contraintes et spécificités, notamment dans le déroulement du temps.
Très vite, il a été décidé que les réalisateurs se serviront d’une « boite à outil de Valérian » où ils iraient piocher certains éléments. On arrive à un résultat plus ou moins fidèle, mais souvent réussi !
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mar. déc. 04, 2012 12:14 pm

Merci pour cette synthèse très vaste et complète ! :D j'ai appris pas mal de choses et maintenant je comprend mieux pourquoi il y a des similitudes avec Star Wars, à la lecture de ça il me semble en effet manifeste que plusieurs éléments sont repris dans Star wars ;
Pour le 5ème élément je savais ( et d'ailleurs même dans le petit dessin animé et l'épisode que j'ai posté hier il y a des décors qui sont très ressemblants )

Soit dit en passant j'ai oublié de le dire ( on créera éventuellement un topic à part ) : je crois que Luc Besson va adapter prochainement Valerian et Laurelin ( il me semble que le film sort l'été prochain ou serait en production l'été prochain ? a confirmer ) ça peut être cool, même si je ne suis pas toujours super fan des films de Besson - j'ai un peu peur des acteurs qu'ils vont prendre pour incarner les deux persos principaux )
EDIT : j'ai créé le topic sur le film , on pourra en discuter à part ! viewtopic.php?f=91&t=9756

Pour ce qui est de l'adaptation en dessin animé moi non plus je ne retrouve pas le chara design que j'aime chez Laurelin mais celle du DA est pas mal quand même, c'est une autre petite touche et les 3 premiers épisodes donnent déjà une petite idée de l'univers, ses ambiances différences ( passer du Moyen âge au futur, les allusions scientifiques, la relation assez cocasse entre les deux persos , l'humour , l'enquête qui commence sur la disparition de la terre , les paradoxes temporels, c'est franchement sympa et je crois que je vais continuer en voyant la suite.
Je préfère tout de même aussi les BD, je crois. Elles avaient une saveur indescriptible et je crois que j'étais aussi un peu amoureux de Laurelin ( bon peut etre pas au même point que notre ami du lien que tu as cité :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mar. déc. 04, 2012 12:20 pm

Je reposte les petites photos que j'avais prises à la Japan Expo / Comic con 2010 ( où une mini expo était consacrée à l'univers de Mézière :D )

Image

Image


Image Image Image Image Image Image

Image Image Image Image Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16013
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Valérian et Laureline

Messagepar itikar » sam. nov. 02, 2013 5:54 am

Image

22 - Souvenirs de futurs (2013) (d'après le blog mis à jour dont je vous ai déjà parlé plus haut

Donc Valerian c'était fini, mais ce n'était pas terminé ! Un album très inégal composé d'histoires flash avec quelques très belles illustrations en double pages de JC Mézières (dont une très belle avec Laureline dans son bain,.whaaa !). Attention : Il faut être fan de la série sinon on n'y comprend rien, mais comme il n'y a aucun scénario c'est forcément supérieur (et de loin) à l'opus précédent. Christin semble désabusé et nous fait revisiter les premiers épisodes de la série. Ainsi Laureline n'est plus une licorne mais une "fille de rien", ainsi le final des oiseaux du maître n'est plus inspiré de Marx, mais du système débrouille. Il règle aussi son compte à Georges Lucas qui lui a piqué ses idées dans l'empire des milles planètes, les autres histoires sont moins intéressantes (avec deux trois bonnes idées de ci de là) le moins bon étant la revisite des Héros de l'Equinoxe aussi cucul que l'original. 54 pages


(d'après l'éditeur Dargaud) Avec Souvenirs de Futurs, 22e tome de la série, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières signent le grand retour de Valérian et Laureline ; un superbe hommage à une saga qui bouleversa notre vision du futur et la représentation de la femme dans la bande dessinée.

Un 22e épisode de Valérian et Laureline ? Étrange, car, pour le plus grand désespoir des lecteurs, la saga s'est achevée avec le tome précédent et une boucle temporelle dont les auteurs ont le secret. En fait, dans ce nouvel album, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières jouent les touristes galactiques, revisitant certaines des plus belles aventures de leurs héros, ajoutant quelques pages, sublimes, à Alflolol, retournant faire une excursion à Point central ou retrouvant Laureline jeune sauvageonne avant que Valérian ne la séduise. Un retour vers le futur !

22e volet de Valérian et Laureline, le premier space opera de la BD ; une série de science-fiction qui nous entraîne à la suite de deux agents spatio-temporels dans un monde et un futur lointains.


C'est le dernier album de Valerian et Laureline :D

Croyant en une énième opération commerciale pour retirer de leurs univers la moindre sève restante, je l'ai feuilleté à la Fnac, m'attendant à une œuvre dispensable ... J'ai sourit en lisant les souvenirs romantiques nostalgiques de Laureline, et carrément rit en voyant les auteurs faire un brin d'humour taquin envers Georges Lucas dans deux ou trois planches très sympas. Là, j'ai été conquis et ai compris que c'était plus qu'une simple opération commerciale, mais bel et bien un nouvel opus qui valait son pesant d'or.

Pour ceux qui ont comme moi fermé les pages de la saga de Valerian et de sa compagne avec l'ouvre-temps ... peut-être avez-vous comme moi une certaine sensation de manque, et aussi de tristesse voire de reproche envers les auteurs qui, contrairement à d'autres (je pense aux nouveaux auteurs d'Asterix, de Blake et Mortimer, de Spirou et Fantasio et d'autres), ont décidé de mettre un point final aux aventures de leurs personnages ?

Je crois que cet album est un moyen pour eux de réparer l'affront.

On s'y replonge avec délice, et à deux ou trois exceptions près (Ah, dommage qu'on n'y voit pas Monsieur Albert quand même...mais bon, il y a les shingouz ! ) on retrouve tout ceux qui nous ont bercé durant toute une partie de notre enfance et de notre adolescence.
Avec bien sûr un focus plus particulier sur la belle Laureline ... mais qui s'en plaindra ???

Le scénario, quel est-il ?

Mais a-t-on vraiment besoin de scénario désormais, pour retrouver nos héros favoris ?

Moi, je dis non, pas la peine. Juste les voir évoluer, et vivre le quotidien du monde est bien suffisant ... C'est un peu ce que propose cet ouvrage, ou plutôt on est tenté de le voir ainsi.
Disons pour être plus juste que c'est une série de carte postale qui aurait pu être écrite par les uns ou les autres durant leurs aventures ... et qu'on reçoit juste maintenant, à rebrousse temps ...

D'où ce titre, fort judicieux, "souvenirs de futurs"

Bien que les histoires contées, toutes somptueusement illustrées comme vous pouvez le voir plus bas, soient de qualité inégales - toutes sont agréables cependant ! - J'ai passé un moment vraiment agréable à lire ces tranches de vie qui je l'admet sera de piètre intérêt pour tout ceux qui n'ont pas vécu l'émerveillement de ces autres ailleurs uchroniques et poêtiques made in Christin et Mezieres.

Alors, je partage avec joie un peu de mon plaisir pour ceux et celles qui comme moi sont à jamais connectés à Valerian et Laureline ... Ah, Laureline ...
Car c'est à vous que s'adresse cet album, joli cadeau inter-générationnel des auteurs à leurs fans.

Vous reprendrez bien un peu de leurs rêves ?

Moi, oui, et j'en redemande déjà ...

Image
Juste avant la rencontre de nos deux amoureux

Image
clin d'oeil à G. Lucas n°1

Image
clin d'oeil à G. Lucas n°2

Image
Dans l'intimité de Valerian et de Laureline ...

Image
Image
Image
Comment ne pas être tenté de faire de même ?

Image
De l'autre côté de l'Equinoxe ...
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » dim. nov. 03, 2013 8:58 pm

ça me fait envie tiens, je ne savais pas qu'il sortait encore des albums :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16013
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Valérian et Laureline

Messagepar itikar » lun. nov. 04, 2013 11:41 am

Ouaip, c'est ce qui fait plaisir, de sentir qu'ils sont encore là. Il ne se passe rien d'énorme dans cet album, ce sont juste des tranches de vie. Mais ça fait plaisir d'y assister :D
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » lun. nov. 04, 2013 11:42 am

Sinon l'an passé j'avais découvert la série , c'est sympa mais je préfère les lire sur papier perso !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Le Deuxième Âge
Le Deuxième Âge
Avatar du membre
Messages : 16013
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Valérian et Laureline

Messagepar itikar » lun. nov. 04, 2013 1:39 pm

Je les trouve un peu jeune dans la série ... Cela dit, je n'ai vu que les premiers épisodes ...
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » jeu. juin 02, 2016 8:54 am

Jean Claude Mézière et Pierre Cristin (les auteurs des BD Valérian et Laureline respectivement dessinateur et scénaristes) seront présents au salon Comic Con Paris (les dates du salon : 21-22-23 Octobre 2016 ! Ils seront présents le vendredi 21 octobre) :super:
http://www.comic-con-paris.com/fr/Invit ... Mezieres1/
http://www.comic-con-paris.com/fr/Invit ... -Christin/

Image Image

Le communiqué de presse :

Le scénariste Pierre Christin, et le dessinateur Jean-Claude Mézières sont les pères de l’iconique Valérian, agent spatio-temporel, série de bandes dessinées de science-fiction rebaptisée Valérian et Laureline en 2007 pour le 40ème anniversaire de sa création.
En plus de leur participation à une conférence, Pierre Christin et Jean Claude Mézières feront une séance de signatures sur le stand des éditions Dargaud qui honorent le Comic Con Paris 2016 de leur présence !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1480
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne

Re: Valérian et Laureline

Messagepar ZORRO » jeu. juin 02, 2016 8:59 am

phoenlx a écrit :Sinon l'an passé j'avais découvert la série , c'est sympa mais je préfère les lire sur papier perso !


Si tu parles de la version en dessin animé c'est comme ça que j'ai découvert les personnages mais pour moi ça date (août 2011 sur France 4)...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » jeu. juin 02, 2016 9:48 am

moi j'avais découvert en BD !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 26, 2017 6:58 pm

Je remonte ce vieux topic sur les BD Valérian et Laureline à l'approche du film de Luc besson : Valérian et la cité des mille planète qui pour rappel sort l'été prochain. On peut rappeler le topic sur le film : viewtopic.php?f=155&t=9756

En fait je viens d'apprendre qu'il va y avoir une réédition des BD mais ils ont changé le titre (au lieu de "Valérian et Laureline" comme avant, on a maintenant "Valérian" tout court, ils suivent apparemment le titre du film et je trouve ça dommage :penseur: ) je poste un aeticle du site konbini.com

Avant le film, la BD Valérian va avoir droit à une réédition complète en 2017

Image

La bande dessinée française culte Valérian et Laureline, dont l’adaptation ciné sortira en juillet 2017, va connaître une réédition anglophone complète. Le but : familiariser le public anglophone à ce sublime univers.

Le trailer de Valérian et la Cité des mille planètes, le prochain film de Luc Besson, nous avait laissés rêveurs début novembre. Pour beaucoup, c’était l’occasion de (re)découvrir le fantastique monde créé par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières en 1967 : celui de Valérian et Laureline, deux agents de l’Empire Terrien du 28e siècle, voyageant à travers le temps et l’espace.

Avec entre autres Cara Delevingne, Dane DeHaan ou encore Alain Chabat (et oui) au casting, Luc Besson porte la lourde tâche de porter au cinéma un univers culte, l’un des pionniers du “space opera“. Le long-métrage se basera ainsi sur le sixième tome de la bande dessinée (L’Ambassadeur des ombres), premier album a avoir été traduit en anglais.

Car c’est là que le bât blesse : gigantesque succès européen dans la lignée des grandes BD franco-belges, Valérian souffre encore d’un léger manque de notoriété aux États-Unis. Initier le public anglophone à ce chef-d’œuvre français est donc nécessaire pour assurer le succès de ce qui sera le film français le plus cher de l’histoire (197 millions d’euros).

La bande dessinée, encore en production ces dernières années malgré un éclat créatif terni, va donc connaître un coup de jeune. L’éditeur Cinebook va ainsi lancer une réédition anglaise, dont le premier tome rassemblera les deux albums initiaux La Cité des eaux mouvantes et L’Empire des mille planètes. On y retrouvera également Les Mauvais Rêves, toutes premières aventures de Valérian et Laureline (qui n’avaient encore jamais été traduites en anglais), ainsi que d’autres contenus inédits, dont une interview de Christin, Mézières et Besson.

Sortie (très attendue) de cette réédition prévue en juin 2017. Le film sera quant à lui en salles en France le 26 juillet 2017.
( source : http://www.konbini.com/fr/entertainment ... lete-2017/ )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mar. août 22, 2017 10:44 pm

j'ai appris récemment qu'il y avait une exposition Valérian et Laureline à la villette .. Un article d'allociné en parle

Image

On a visité l'expo Valérian et Laureline à la Cité des sciences et de l’industrie

Par Olivier Lehmann — 26 juil. 2017 à 19:00

Découvrir l'univers de la BD de Christin & Mézières, ou prolonger le film de Luc Besson : l'exposition "Valérian et Laureline en mission pour la Cité" organisée à Paris par la Cité des sciences et de l’industrie répondra à toutes vos questions.

A l’occasion de l’anniversaire des 50 ans de la création de Valérian et Laureline, la Cité des sciences et de l’industrie organise jusqu’au 14 janvier 2018 l’exposition Valérian et Laureline en mission pour la Cité. Il aura fallu presqu’un an pour préparer cet évènement qui s’étale sur 300 m2 et qui a évidemment été réalisé en collaboration avec les auteurs, le scénariste Pierre Christin et le dessinateur Jean-Claude Mézières.

"Pierre Christin, qui est une encyclopédie vivante de la connaissance dans tous les domaines, avait déjà une idée de ce qu’il voulait", raconte Nora Reddani, commissaire de l’exposition. "Il a ainsi dégagé quatre grands thèmes : l’univers/l’espace-temps, la biodiversité avec la faune et la flore, tout ce qui est lié à l’aspect sociopolitique avec notamment l’organisation de Point Central (capitale de tous les mondes connus) ou de Galaxity (QG de l’agence spatio-temporelle) et enfin les civilisations présentes partout dans l’univers et que rencontrent Valérian et Laureline au cours de leurs missions." Résultat : chacun des thèmes hérite d’une alcôve en forme de cockpit de vaisseau spatial mais aussi de la présence de réalité augmentée.

Cette dernière est accessible via une application pour mobiles téléchargeable ou des tablettes numériques sur place. En promenant sur les cases de BD son téléphone ou les tablettes mises à disposition, le visiteur découvre alors plusieurs animations (Shingouz en goguette…) ainsi que de brèves interventions de scientifiques. "Pour légitimer encore plus la présence de l’exposition et de ses thématiques, nous avons fait appel à des experts. Leur contrainte était d’expliquer et d’analyser les planches en deux minutes. Il s’agissait de faire rentrer le visiteur dans la dimension de l’image."

Au gré de la quarantaine de planches originales dessinées par Mézières, il est donc possible de regarder et écouter les commentaires aussi ludiques qu’éclairés de l’astrophysicien Roland Lehouq, du géographe Alain Musset et du docteur en paléontologie Jean-Sébastien Steyer, portant notamment sur le voyage dans le temps ou l’existence probable de civilisations extraterrestres. Outre une section "Hommages et clins d’œil" instructive sur les influences de la saga Valérian et Laureline, le visiteur peut découvrir et feuilleter librement tous les volumes de la BD. Il y a même deux planches du prochain album à paraître fin 2017, Souvenirs de futurs 2, présentées en avant-première ! Enfin, une petite salle de projection propose une version remontée et condensée de 26 minutes des documentaires L’Histoire de la page 52 et Les Couleurs de la page 52 montrant le travail de Christin et Mézières.

Comme l’explique au final Nora Reddani, cette exposition a pour but non seulement de célébrer le cinquantenaire de Valérian et Laureline, mais aussi "d’utiliser ce média qu’est la bande dessinée pour rentrer dans du contenu, de mettre en avant le binôme arts/sciences et de combiner également les dimensions du septième art et du neuvième art". Inutile donc de préciser que le long-métrage de Luc Besson et cette exposition semblent indissociables tant ils constituent chacun une introduction parfaite à l’univers de la bande dessinée Valérian et Laureline.

"Valérian et Laureline en mission pour la Cité"

Jusqu’au 14 janvier 2018 à la Cité des sciences et de l’industrie
30 avenue Corentin-Cariou dans le 19ème arrondissement de Paris
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 19h.
Tarif : 12 € (tarif réduit 9€). Catalogue de l’exposition contenant 48 pages et 18 animations en réalité augmentée (9,50 €).
Site Internet : http://www.cite-sciences.fr
Application à télécharger "Valérian et Laureline" : https://play.google.com/store/apps/deta ... line&hl=fr


source : http://www.allocine.fr/diaporamas/cinem ... -18665490/

quelques images (d'autres sur le lien allociné que j'ai posté)

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bélier Aries
Menace martienne
Menace martienne
Avatar du membre
Messages : 6673
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar Bélier Aries » mar. août 22, 2017 10:53 pm

J'ai regardé récemment l'animé sur la chaîne Mangas, j'ai bien aimé (19/20)
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » mar. août 22, 2017 10:55 pm

oui j'ai vu certains épisodes aussi c'est assez cool mais perso je préfère les BD (rien que pour le design de laureline :mrgreen: )
et j'ai un peu peur de l'effet que va me faire le film quand je le verrai
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » ven. nov. 24, 2017 4:38 pm

Je poste un petit débat avec Jean-Claude Mézières, co-auteur de Valérian et Laureline avec Pierre Cristin
(ça se passait au récent salon des Utopiales de Nantes)

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
le tribunal silencieux
le tribunal silencieux
Avatar du membre
Messages : 50589
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et Laureline

Messagepar Náin » ven. nov. 24, 2017 4:40 pm

J'ai adoré cette BD. Pionnière d'un grand nombre de thématiques désormais caractéristique de la SF quand même.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » ven. nov. 24, 2017 5:13 pm

Moi aussi j'aime bien, j'ai toujours pas vu le film récent par contre, c'est un bon hommage ou c'est raté comme on dit ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Náin
le tribunal silencieux
le tribunal silencieux
Avatar du membre
Messages : 50589
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Valérian et Laureline

Messagepar Náin » ven. nov. 24, 2017 5:17 pm

C'est un bel hommage. il n'y a guère que Valerian qui ne correspond pas du tout à sa version papier. Le reste est très fidèle je trouve. Les défauts reprochés sont d'ordre cinématographique et non au niveau de l'adaptation.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 278018
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Valérian et Laureline

Messagepar phoenlx » ven. nov. 24, 2017 5:19 pm

cool. oui pour l'instant je préfère ne pas trop me fier aux critiques virulentes, plus que quelques semaines avant l'arrivée en blu ray je crois, j'ai hâte de le découvrir pour ma part.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Bandes dessinées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité