La saga Asgard et la mythologie scandinave

Section consacrée au chapitre Asgard de l'anime (inédit en manga) : épisodes 74 à 99. Cette rubrique est aussi destinée aux sujets autour du chapitre Blue Graad du manga (volume 13), sujets autour des Guerriers Divins, des Blue Warrior, connexions avec la mythologie nordique etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar phoenlx » jeu. mars 25, 2004 5:37 pm

Bon voilà .. je savais pas trop ou poster tout ça !! dans la rubrique Saint Seiya ou dans la rubrique mythologique (ou culture) du forum mais j'opte pour la partie Saint seiya car on va surtout faire pas mal de parallèles et d'allers retour à notre histoire !! Mais je vais surtout vous parler de mythologie nordique ... Le but de ce topic est clair !!! On arrête pas de me la faire !!!!! en ce moment particulièrement !! oui saint seiya ceci saint seiya celà, saint seiya c'est un vulgaire manga sans profondeur, il n'y a pas de richesse à trouver la dedans blablabla !!!Bon et ça m'horripiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiile ! lool

Alors on va commencer par rappeler toutes les références que comporte le second chapitre (Asgard) à la mythologie germanique. Ceux qui sont déjà fans de la série savent à quel point il y aurait beaucoup de choses à dire mais on va essayer de creuser au maximum pour en tirer la substantifique moelle !! Ce topic sera donc consacré à tout ça !! le rapport entre les noms des personnages et les légendes wagnériennes ( ou les récits nordiques dont ces dernières s'inspirent elles-même d'ailleurs, car parfois elles les déforment ) , les nombreuses allégories visibles comme cachées , la forme des armures des guerriers divins (qui correspondent souvent à des animaux des mythes nordiques) etc etc ...

Bon or il se trouve que la mythologie scandinave est importante dans Saint Seiya (via la saga Asgard) mais aussi fortement chez Tolkien (dans le seigneur des anneaux etc ; il s'en inspire assez souvent en se la réappropriant ) donc ce topic aurait presque pu être créé dans l'autre rubrique du forum (la rubrique Tolkien)
Je ferai ainsi parfois des espèces de crossovers un peu déroutants pour les personnes qui ne sont pas forcément fans des deux mais bon tant pis ;
Pour tout ce qui concerne très spécifiquement la relation mythologie scandinave / monde de Tolkien, je renvoi sur ce topic-ci : viewtopic.php?t=90

Ici, on se concentrera surtout sur Saint Seiya , je vais commencer par sans doute le plus emblématique personnage : le guerrier divin d'alpha : Siegfried de Dubh !! Etudions un peu Siegfried mais dans la mythologie nordique cette fois.
Modifié en dernier par phoenlx le mar. sept. 13, 2005 12:46 am, modifié 7 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 25, 2004 5:42 pm

Siegfried : DU MYTHE A L'ANIME

Image

Siegfried était le fils des jumeaux Sigmund et Sieglinde. Alors je souffle juste 2 mots de ces 2 personnages : Un jour, un homme (Siegmund) demanda asile à un certain Hunding, qui était marié à la belle Sieglinde, mais cette dernière ne l'aimait pas. Siegmund et Sieglinde tombèrent amoureux mais découvrirent plus tard en discutant ensembles qu'ils étaient frère et soeur (elle avait été enlevée de chez elle petite) Leur amour n'en fut pas brisé pour autant et ils s'unirent malgré l'inceste.

Mais un jour alors que Siegmund se battait en duel avec Hunding, son épée (qui provenait d'Odin en fait) fut brisée et Hunding le tua. C'est Odin qui était intervenu pour briser l'épée malgré sa volonté profonde de voir Siegmund gagner. Odin voulait ainsi satisfaire le désir de sa femme la déesse Fricka, furieuse après Sigmund pour son acte d'inceste et désireuse de le punir ...

Plus tard Sieglinde la femme-soeur de Siegmund accoucha du petit Siegfried et mourut en le mettant au monde. Orphelin, Siegfried fut élevé et entraîné par un nain, Mime, frère d'Albérich.


L'or du Rhin

Image

Un jour le nain Albérich en poursuivant les ondines (des divinités féminines du Rhin) fut repoussé par elles ce qui le conduisit à une découverte fortuite : un immense trésor au fond du fleuve. On disait qu'on pouvait en forger un anneau qui donnerait à son propriétaire le pouvoir absolu sur le monde. Albérich vola le trésor aux ondines puis devint ainsi le roi des nains (les Nibelungen) et ces derniers , devenus ses esclaves , lui forgèrent l'anneau et Mime (l'un des nains Nibelungen) lui forgea un casque magique qui pouvait le rendre invisible ou lui faire prendre n'importe quel apparence.

Or un jour les dieux Odin, le roi des dieux, et Loge (dieu du feu) vinrent rendre visite à Albérich et lui volèrent l'or du Rhin, l'anneau et le casque. Albérich maudit l'anneau et se jura de le récupérer.

Odin et Loge purent ainsi payer en rançon les deux géants Fafner et Fasolt qui avaient construit le palais des dieux (le fameux Wallalla d'Asgard). Odin eut beaucoup de mal à se séparer de l'anneau (ce dernier exerçant un pouvoir d'attraction intense, un peu comme dans le seigneur des anneaux, Tolkien s'étant d'ailleus inspiré de ce mythe) mais il s'y résolut tout de même et plus tard Fafner et Fasolt se battirent pour savoir auquel des 2 l'anneau appartiendrait.
Fafner tua fasolt, puis se transforma en dragon à deux têtes (comme celui représenté par l'armure de Siegfried dans Saint Seiya); Il emmena le trésor des Nibelungen, l'anneau et le casque dans une grotte et le garda férocement. Ses deux têtes lui permettaient d'observer dans les deux directions afin d'être sûr que son trésor était complètement en sécurité. Symboliquement elles représentent aussi l'aspect "double" de Fafner : Géant d'abord puis Dragon ensuite...


Bref, comme il a été dit, Siegfried , orphelin de ses parents fut élevé par les nains Alberich et Mime.
Alberich comptait se servir de Siegfried pour récupérer l'anneau gardé par le dragon et devenir maître du monde, ensuite il tuerait son fils adoptif ...
(on remarquera le parallèle entre la personnalité très fourbe du Albérich mythologique et celui mis en scène par Kurumada dans Saint Seiya, le Albérich guerrier divin de delta ...)

Or Sigfried avait besoin d'une épée pour tuer Fafner ; Il voulu ainsi reforger l'épée brisée de Siegmund son père (ayant à la base été l'épée d'Odin) or la légende voulait que seul celui qui ignorait la peur pourrait la reformer (encore un parallèle flagrant avec la fameuse Narsil / Anduril d'Aragorn dans le seigneur des anneaux).

Siegfried parvint à reformer l'épée, et la nouvelle épée d'Odin reforgée fut sienne. Cette épée portait le nom de Gram, ou encore Balmung, parfois appelée aussi Adelring.

Ci-dessous : "Sigurd éprouve son épée Gram" (1901) illustration par Johannes Gehrts

Image


ci-dessous : Dessin par Zadra, une fan italienne de Saint Seiya

Image


ci-dessous : Le siegfried mythologique version saint seiya
Image

Siegfried se mit en route pour tuer Fafner le dragon, avec son épée et chevauchant son cheval noir. Mime le nain, mort de peur, commença à préparer le poison qui devait tuer Siegfried au retour.

Siegfried arriva dans la grotte de Fafner, tua la bête et fut recouvert des pieds à la tête par le sang du dragon , ce qui le rendit invulnérable, comme s'il était revêtu de la plus puissante armure qui soit.

Image

quelques images du siegfried mythologique dans la série ( flashback épisode 95 )

Image

Image

Image

Image


Siegfried but aussi le sang de Fafner et se rendit compte qu'ainsi il pouvait comprendre le langage des animaux. C'est ainsi qu'en écoutant des oiseaux (des petites mésanges en l'occurence), il comprit l'importance du heaume magique et de l'anneau des Nibelungen et apprit que Mime voulait le tuer pour récupérer le trésor. Ce fut en fait Siegfried qui tua Mime !



Siegfried rencontra plus tard BrunnHilde, l'une des walkyries (vierges guerrières) , qui avait été plongée dans un profond sommeil par Odin ; Il l'en délivre grâce à un baiser. Il est intéressant de détailler la relation Siegfried / BrunnHilde pour mieux comprendre celle entre Siegfried et Hilda dans Saint Seiya (Hilda étant un peu le parallèle de BrunnHilde sur certains points):

Au départ Siegfried tomba tout de suite amoureux de Brunnhilde et de sa beauté. Mais cette dernière était une Walkyrie, une vierge guerrière, et elle désirait que Siegfried la "laisse pure". " aime-toi et laisse moi ; ne tue point ton propre amour ".

Mais ses sens et son désir profond la trahirent et l'amour fut finalement réciproque entre ces deux là, et ils s'unirent. Mal leur en prit car celà causa plusieurs évênements tragiques comme raconté ci-après !

ci-dessous : Brünnhilde et Siegfried
Image


Siegfried un jour s'en alla en laissant à Brunnhilde l'anneau des Nibelungen en gage de son amour pour elle.
Mais Hagen, le fils secret d'Albérich, un nain aussi fourbe que son père, voulait se venger de Siegfried et prépara un piège machiavélique. Albérich connaissait bien la très belle princesse Gutrune et le prince Gunther de la ville où Siegfried était en train de se rendre.

Ces deux derniers étaient frère et soeur et Albérich leur promit respectivement Siegfried et Brunnhilde en mariage. Il fit avaler à Siegfried un philtre magique qui lui fit perdre la mémoire : Siegfried oublia sa bien-aimée Brunnilde et fut séduit par Guntrune comme Albérich le voulait.

Albérich demanda alors à Siegfried d'aller conquérir pour Gunther la belle Brunhilde (dont Siegfried ne se souvenait plus bien sûr.) Siegfried se coiffa du heaume magique, prit l'apparence de Gunther et alla réveiller Brunhilde qui dormait. Cette dernière comprit la ruse, démasqua Siegfried et l'accusa d'être un traitre puis se mit à le haïr.

Hagen put ainsi réaliser son plan machiavélique, sachant que Brunnhilde serait acquise à sa cause désormais, il vint la voir un jour pour lui demander de l'aider à tuer Siegfried. Brunnhilde désirant se venger de son amant révéla au nain la seule faiblesse de Siegfried : Lorsque ce dernier avait été recouvert des pieds à la tête par le sang du dragon, une petite feuille de tilleul s'était posée sur son dos à l'endroit de ses homoplates et de son coeur et le sang ne l'avait pas recouvert à cet endroit.

Image

Ainsi fut scellé le sort de Siegfried : Un jour alors qu'il se désaltérait près de l'eau d'une source, Hagen le frappa lâchement par derrière à cet endroit précis, et le tua. Bon l'anecdote est brièvement racontée dans l'épisode n°96 de Saint Seiya, même si le nom du meurtrier de Siegfried n'est pas donné (vous pensez ! c'est Hagen, ca aurait légèrement fait désordre avec la personnalité de notre Hagen à nous dans la série qui est apparemment le grand copain de Siegfried , ça fait d'ailleurs partie des grosses différences entre la version Saint Seiya et mythologique, tout n'est pas copié collé loin de là et les scénaristes se sont permis d'énormes libertés ^^ )

Pour revenir à notre histoire mythologique, les flammes du bucher de Siegfried montèrent si haut qu'elles détruisirent la demeure des dieux (le wallala)
Hagen récupéra l'anneau et lui et Gunther se battirent pour sa possession. Mais Brunnhilde comprit ce qui s'était passé; elle prit l'anneau pour elle , et décida de le garder par amour pour Siegfried et en sa mémoire.

Mais l'anneau était totalement maléfique, et précipita le destin, il avait le pouvoir de corrompre les coeurs, comme dans Saint Seiya l'anneau corrompt la princesse Hilda. Cet épisode tragique sera ainsi le début du crépuscule des dieux et le début de l'ère des humains car tous les dieux moururent lors de la dernière bataille (le Ragnarök), l'anneau fut plus tard rendu au Rhin, et Hagen se noya même pour tenter de l'éviter. L'image de cet anneau maléfique qui revient au fleuve, le Rhin n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'anneau de Sauron dans l'oeuvre de Tolkien ( Le seigneur des anneaux ) lequel passa beaucoup de temps dans le grand fleuve Anduin avant d'être récupéré par Déagol.

Toutes ces histoires issues de la mythologie scandinave ont été mises en musique par Wagner dans ses fameux opéra : Siegfried et le crépuscule des dieux mais la version wagnérienne diffère sur beaucoup de points de celle des sagas anciennes , il faut le savoir.
Dans Saint Seiya les scénaristes ont repris habilement la notion d'anneau maléfique, l'Histoire de siegfried vainqueur du dragon et rendu invulnérable par son sang (le Siegfried mythologique étant censé être un lointain ancêtre du Siegfried de notre histoire), ainsi que l'anecdote de la petite feuille qui se pose sur son dos, et d'autres éléments encore. En revanche les personnages de Hagen (ami de siegfried dans Saint Seiya et profondément lié à lui) ainsi que Mime n'ont pas grand chose à voir avec leurs parallèles mythologique de nains fourbes (ils nous sont présentés sous un jour beaucoup plus sympathiques que dans le mythe).

Pour la petite histoire le nom, Siegfried, provient de Sieg ("victoire") et Friede ("paix"), ce deuxième terme est d'ailleurs celui qu'on retrouve dans certains prénoms comme Friedrich ( qui donne Frédéric ... )
Siegfried est par ailleurs la version germanique de Sigurd.

EDIT : J'en profite pour signaler que vous pouvez retrouver la version de cette histoire par le célèbre écrivain JRR Tolkien du Seigneur des anneaux , il s'agit du livre Sigurd et Gudrun édité il y a peu et qui évoque ces histoires sous forme de poésie allitérative. voir ce lien

Image

Le personnage de Brunnhilde (amante de Siegfried mais aussi principale cause de sa perte) semble avoir inspiré Hilda au moins pour son nom et l'affection qui lie ces deux personnages dans Saint Seiya. Enfin, la fameuse épée d'Odin que Siegfried a réussi a reforger grâce a ses qualités dans la légende (coeur généreux et pur etc) correspond à priori a l'attaque de Siegfried dans la série ("l'épée d'odin" justement)

On notera aussi que le sang du dragon recouvre symboliquement notre héros de Saint Seiya à travers son armure divine puisque l'armure d'alpha représente le fameux dragon bicéphale, et l'une des attaques de Siegfried est d'ailleurs appelée "les flammes du dragon" : C'est comme si en quelque sorte Siegfried s'est approprié la bête, à l'instar du Siegfried mythologique, et comme beaucoup de héros de la mythologie scandinave (ou même greco romaine, c'est très courant ; On pense à Héraklès dont le corps était recouvert par la peau du lion de Némée qu'il a lui-même tué et si on revient à Saint Seiya cette fois cette dernière représenterait un peu l'armure du Lion d'aiolia ! )

Ci-dessous : L'armure divine d'alpha dans la série ( armure de Siegfried )
Image


Bref , beaucoup de clin d'oeil à tout ça dans Saint Seiya. Or je ne voudrais pas finir par ça et enchainer brièvement avec les parallèles aux univers de Tolkien cette fois (tant pis je fais un peu de HS mais il y a autant de fans de Tolkien que de fans de Saint Seiya sur le forum donc ça fera pas de mal de rappeler un peu les bases et les sources d'inspiration de notre écrivain culte ! ^^ )

Quand les mythes scandinaves inspirent Tolkien et la fantasy moderne

Tous les amoureux du seigneur des anneaux auront bien sur remarqué les similitudes , aussi bien avec l'oeuvre maîtresse de Tolkien (le seigneur des anneaux, donc) mais aussi avec le silmarillion dans laquelle la mythologie et l'Histoire des terres du milieu est détaillée depuis ses origines.

on pense immédiatement :

:arrow: d'une part à cet anneau de Sauron qui, comme il a été dit, nous rappelle fortement l'anneau des Nibelungen (pouvoir d'attraction, pouvoir de corrompre les coeurs, dans les deux cas l'anneau provoque la fin d'un Âge et le début d'un nouvel Âge).

:arrow: le heaume de Siegfried qui lui permet de changer d'apparence rappelle étrangement le heaume porté par un autre héros des récits de Tolkien : Túrin Turambar ( ayant vécu au Premier Âge et dont les aventures sont narrées à la fois dans le silmarillion et dans le roman Les enfants de Hùrin ainsi que dans certains lais - lire : Les lai du Beleriand ). Ce heaume qui est au passage appelé le heaume du dragon de Hador.

:arrow: Siegfried lui-même avec son destin tragique rappelle un peu Túrin Turambar dans le silmarillion, rattrapé par le destin lui aussi, et autre vainqueur de dragon célèbre (Túrin vainqueur de Glaurung )

:arrow: Mime est d'ailleurs un personnage qui existe aussi dans l'histoire de Túrin chez Tolkien et il s'agit là-aussi d'un nain qui trahit (malgré lui) Túrin en révélant le secret de son repère aux forces maléfiques de Morgoth. Son orthographe est un peu différente ( Mim ).
Dans le silmarillion Túrin échappe par miracle au piège, et se venge en tuant Mim (comme Siegfried qui échappe au piège tendu par Mime , se venge en le tuant lui-même, c'est assez flagrant de ressemblance)

:arrow: le dragon Fafnir gardant jalousement son trésor rappelle Smaug (le dragon de Bilbo le hobbit, mais il rappelle aussi Glaurung, le dragon vaincu par Túrin Turambar évoqué précédemment , lorsque ce dernier veille sur le trésor de Nargothrond, grande cité elfique qu'il a contribué à faire chuter)

:arrow: les vierges guerrières dans la mythologie germanique (walkiries) et notamment Brunnhilde rappellent un peu Eowyn (une autre vierge combattante !) et si on pousse un peu le parallèle on pourrait dire qu'Aragorn est une autre espèce de Siegfried !

:arrow: l'épée d'Odin reforgée rappelle l'épée d'Aragorn reforgée (Narsil jadis, reforgée sous forme d'Anduril dans Le retour du roi) ; Dans les deux cas celui qui la reforge est un puissant héros au coeur pur et noble.

:arrow: la liaison incestueuse Sigmund / Sieglinde n'est pas sans rappeler celle de Túrin avec sa soeur Niennor Niniel qu'il épouse sans le savoir, dans le silmarillion.

:arrow: ensuite le crépuscule des dieux dans la mythologie nordique rappelle un peu le "crépuscule des elfes" chez Tolkien : dans les deux cas on a ensuite un nouvel âge avec l'avènement des humains, la fin d'une sorte d'age d'or (celui des Ases, les dieux d'Asgard dans la mythologie nordique, celui des elfes dans les mondes de Tolkien mais aussi des divinités de Valinor de plus en plus retirées et loin des affaires du monde)

Il y aurait sans doute bien d'autres analogies en creusant ! On pourra évidemment débattre de cela et comme il y a beaucoup de fans de Saint Seiya sur le forum, de mythologie, ET de Tolkien connaissant ses inspirations, ça pourra faire un bon gros débat sur les références croisées, sur les non-ressemblances aussi car dans l'une et l'autre oeuvre on le voit bien, il s'agit d'inspirations mais avec aussi de profondes divergences, des choses propres à saint seiya, propres aux récits de Tolkien et qui les rendent uniques. L'accusation que font parfois certains de repompages, de copier-coller est injuste et naïve. C'est entre autre ça que j'aborderai dans le paragraphe qui vient.


La force d'un mythe ( et autres éléments de comparaison avec Saint Seiya )

Image

On a vu dans tout ce qui précède à quel point l'histoire de Siegfried et de Brunnhilde peut se résumer dans la phrase "Grand est le charme du désir, plus grande est la force de renoncement" !. Siegfried le vainqueur du dragon, l'être quasi immortel au courage infini qui a réussi à reforger l'épée d'Odin , qui a presque réussi à triompher de tout par sa force et sa bravoure ... lui si brave et victorieux en presque tout, sauf de son amour pour une femme qui le conduira malgré elle à sa perte en révélant à Hagen sa faiblesse...

Parallèle très clair avec Saint Seiya où Siegfried, le plus puissant des huit guerriers divins est conduit à sa perte par Hilda, à cause de son amour pour elle qui l'aveugle complètement. Hilda, de même, ne souhaite pas sa perte mais est trompée par l'anneau et la tragédie les emporte tous les deux, l'un dans la mort, l'autre dans le chagrin éternel.

Ci-dessous : Représentation de Siegfried et Hilda version Saint Seiya par marie-christine, une fanartiste

Image

Ces grands mythes, l'anneau des Nibelungen (mis en musique par Wagner , mis en poèmes et autre) , ces légendes inspirant littérature (Tolkien), dessins animés (Saint Seiya ...) sont là pour nous rappeler sans cesse combien il est parfois difficile d'infléchir un destin tragique, comment les hommes sont sujets à leurs propres démons, le pouvoir de l'anneau qui symbolise l'attraction pour le Mal en général, la volonté de Pouvoir ou de Puissance Absolue, l'Amour aveugle pour une jolie femme etc.

Dans Saint Seiya , il est toujours possible d'infléchir le destin par le courage l'abnégation, et parfois une petite dose de folie pour entreprendre une mission qui semblait perdue d'avance ... Seiya et ses amis, modestes chevaliers de bronze réussissent mieux que Siegfried le plus puissant serviteur d'Asgard à faire triompher la vérité et à ramener l'ordre. Chez Tolkien, des petits êtres simples, généreux et au coeur pur, des petits bonhommes issus d'un petit peuple oublié de tous , les hobbits, arrivent à changer par leur courage et la pureté de leur sentiment le destin d'une guerre qui résonne encore dans tout l'Univers. Toutes ces histoires sont tellement empruntes de vérité et de morale qu'elles devraient nous guider sans cesse pour affronter les difficultés de notre propre réalité ... Il m'a semblé bon de rappeler au moins une fois vaguement sur ce forum qui est censé être un point de rendez vous de la communauté des fans de Saint seiya et de la communauté des fans de Tolkien, de rappeler un peu ces mythes nordiques qui ont inspiré fortement les deux histoires !! Pour notre plus grand bonheur ! ( En tout cas qui ont inspiré une partie de ces histoires car évidemment les influences chez Tolkien sont très nombreuses et pour Saint Seiya les mythes nordiques n'imprègnent qu'un seul des nombreux chapitres de l'oeuvre : le chapitre Asgard, mais il a beaucoup marqué les esprits en France ).

On dit parfois , "Tolkien c'est du repompage" (non non je veux pas faire d'ironie à propos d'un membre qui nous a quitté récemment :lol: ^^ ) d'autres disent pour se moquer aussi de Saint Seiya que c'est un mélange un peu cosmique, fou et absurde de plusieurs mythes, c'est dénigrer je pense toutes les subtilités de ces oeuvres somptueuses et chacune belles à leur manière sur leurs supporters respectifs, dans leurs genres respectifs (dans les deux cas, je suis autant amoureux de l'une que de l'autre) :

Les anciens mythes , qu'ils soient grecs, nordiques ou autres ne sont pas morts ! ils vivent encore dans certains dessins animés , certains mangas, ou certaines oeuvres littéraires , ils sont même multipliés par 100 lors de la genèse de nouveaux genres (comme la fantasy , genre largement amorcé par Tolkien), ce n'est pas du repompage, c'est à la fois une manière de ne pas les oublier, de les rendre accessible à un public encore plus large ( car on a envie de creuser les inspirations et ça peut permettre de revenir aux sources en faisant des recherches ) , et aussi de les sublimer pour élaborer des histoires qui nous ébranlent parfois encore plus que les légendes source ! Du repompage ? non, du génie oui ! De la subtilité sans doute ! Il faut voir un peu au-delà de certains clichés et racontars sur le net ^^
Modifié en dernier par phoenlx le dim. sept. 11, 2005 8:57 pm, modifié 7 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mars 25, 2004 5:45 pm

FENRIR guerrier divin d'epsilon ou le mythe du loup FENRIR

Image

Un peu de mythologie nordique

Fenrir était un loup monstrueux et énorme, fils de Loki (ou Loge) et d'une géante (Angrboda). Loki était le dieu du feu, et il était bouffon , espiègle, maléfique et rusé et aucun dieu n'avait confiance en lui. Il pouvait prendre plusieurs apparences, et c'est ainsi entre autre qu'il engendra le célèbre cheval à huit pattes Sleipnir (celui que représente l'armure d'Hagen dans Saint Seiya) en s'accouplant avec une jument... Mais il engendra surtout trois monstres redoutables : Hel la déesse de la mort (qui fut jetée à Nivlheim et qui devint l'enfer (d'où l'origine du mot Hell pour enfer en anglais), Jormundgand ( ou Midgardsormen – le serpent de Midgard) qui est représenté par l'armure de Thor dans Saint Seiya, et que les dieux jetèrent dans les profondeurs de l'océan, et Fenrisulven (ou Fenrir).

Une prophétie avait annoncé que les enfants de Loki seraient responsables de la fin du monde tel qu'il était et du début d'une ère de chaos.
Ce furent les Ases (les dieux d'Asgard) qui élevèrent Fenrir. Il devint de plus en plus énorme et bientôt plus personne ne pouvait l'approcher. Tous les dieux avaient peur de lui et on tenta bientôt de l'enchaîner avec les chaînes Loeding puis Dromi. Il les brisa sans peine et on lui proposa un jeu où il devait tenter de leur démontrer sa puissance
Les dieux l'attirèrent sur une ile et voulurent le lier avec une nouvelle chaîne étrange, Gleipnir, qui avait été confectionnée par les elfes noirs avec des éléments étranges très rares sur la Terre. Fenrir se méfia et demanda qu'un des dieux laisse sa main dans sa gueule ouverte pendant l'épreuve. Tous hésitèrent mais finalement le dieu Tyr s'y résolut. On emprisonna Fenrir qui ne put se défaire de ses liens et il referma ses crocs sur la main de Tyr et son avant-bras jusqu'au coude, l'avala, et Tyr devint manchot pour le restant de ses jours. Mais l'ordre du monde et sa stabilité furent ainsi assurés pendant un temps, grâce à Tyr, le plus vaillant de tous les dieux. Tyr était aussi appelé Tiwaz et depuis l'articulation qui correspond au coude s'appelle articulation de Tiwaz en médecine.

Ceux qui connaissent un peu le silmarillion de JRR Tolkien peuvent constater la ressemblance avec l'histoire de Beren et Luthien, et les célèbres loups géants de Morgoth Draugluir et Carcharoth que le couple a affronté. Elles s'inspirent évidemment de l'histoire de Fenrir aussi et Beren qui finit aussi manchot rappelle un peu la mésaventure du dieu Tyr. Dans le conte Beren perd lui aussi sa main, avalée par le loup géant Carcharoth, lequel avala par la même occasion le Silmaril , l'un des fameux joyaux créé par l'elfe Fëanor et dont le destin était lié à celui du monde. Mais retour à notre histoire et à la mythologie nordique.

D'après une prophétie, après sa capture, Fenrir restera attaché jusqu'au Ragnarok (la dernière bataille pendant le Crépuscule des dieux), en plantant ses crocs sur tous ceux passant à proximité, puis se libérera, avalera entre autre le Soleil, la lune, devenant de plus en plus énorme, et tuera Odin lui-même (le maître d'Asgard et du Walhalla). La prophétie dit que Odin n'aura même pas le temps de combattre la bête qu'il sera déjà avalé par elle. Fenrir sera tué par Vidar, mais le destin tragique sera accompli : l'Ere des dieux se terminera sur Terre pour laisser place au chaos puis à un monde neuf. C'est ce que Richard Wagner a mis en musique dans le Crépuscule des dieux, un de ses opéras .. ( mais à noter que la version wagnérienne est parfois différente de la version de l'edda )

Dans la mythologie nordique, ce mythe est responsable d'une grande fascination pour les loups. Il y avait par ailleurs deux autres loups célèbres et jumeaux : Geri et Freki, mais ces derniers étaient dociles et domptés par les dieux, toujours couchés aux pieds d'Odin contrairement au redoutable Fenrir cause de tant de malheurs. Geri et Freki ont peut-être d'ailleurs inspiré deux autres guerriers divins d'Asgard dans le chapitre Asgard de Saint Seiya : les fameux jumeaux Sid et Bud , même s'il ne s'agit pas de loups dans la série mais de félins à dents en lame de sabre inspirés plutôt des smilodons préhistoriques ...
Modifié en dernier par phoenlx le dim. sept. 11, 2005 8:57 pm, modifié 3 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. mai 13, 2004 12:58 am

Les autres guerriers divins plus tard ;o)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

michael romeo
Maison des Gémeaux
Maison des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 439
Enregistré le : ven. sept. 02, 2005 10:42 am
Contact :

Messagepar michael romeo » dim. sept. 11, 2005 8:39 pm

On en redemande !! :oops: :oops: :oops: :oops:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. sept. 11, 2005 8:54 pm

Vi sympa ce topic ou peu de monde avait réagi !

tiens par contre je viens d'éditer l'un des posts (celui sur siegfried) en le modifiant un peu et en rajoutant de manière un peu plus claire les // avec Tolkien ...

(c'est marrant que tu l'ai remonté car j'allais justement créer un topic la dessus pour répondre à Marie qui tout a l'heure me posait des questions sur la mythologie scandinave ! Bon autant éditer ce topic la du coup .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

divine
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2310
Enregistré le : mar. déc. 27, 2005 12:40 pm

Messagepar divine » dim. sept. 11, 2005 9:38 pm

je l'avais zappé ce topic qui m'a l'air interessant je le relirai quand j'aurai un peu plus de temps...

Bonne soirée à tout le monde

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. sept. 11, 2005 9:39 pm

bises Marie bonne rentrée et bonne nuit
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. sept. 13, 2005 12:34 am

Bon on va signaler ce lien incontournable sur la mythologie germanique : Wallalha (du nom évidement du palais des dieux d'Asgard, dans Saint Seiya ça correspondrait au palais d'Hilda dans lequel Shun et Ikki affrontent Sid et Bud et au niveau duquel on trouve la statue géante d'odin ... )

http://www.imperia-europa.org/Mythologie/
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

emilie54
Petit nouveau
Petit nouveau
Messages : 1
Enregistré le : ven. sept. 20, 2019 5:27 pm
Gender :

Re: La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar emilie54 » ven. sept. 20, 2019 5:38 pm

Ah ouais, j'avais pas vu cette partie là du manga avec Asgard, c'est le bon moment de retourner à mon enfance et de continuer Saint Seiya :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar phoenlx » ven. sept. 20, 2019 6:04 pm

Bienvenue ici Emilie ! Oui Asgard est une très belle partie de saint seiya ! Cette partie n'existe pas dans le manga (la version papier, BD) elle n'existe qu'en adaptation dessin animée, mais elle a été très appréciée notamment en France (bizarrement moins au Japon), pour la profondeur des personnages, pour ses musiques, son ambiance mélancoliques ! incontournable quand on aime cette série :super:

Bienvenue sur le forum (je vais valider votre compte de suite. N'hésitez pas à faire une petite présentation dans la rubrique dédiée, ce n'est pas pressé non plus :) )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Tomtom
Petit nouveau
Petit nouveau
Messages : 2
Enregistré le : mar. nov. 05, 2019 4:00 pm
Gender :
Contact :

Re: La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar Tomtom » mar. nov. 05, 2019 4:33 pm

Bonjour à tous.
Merci pour vos échanges ! Quelle richesse vos articles. j'en redemande encore! je suis fan des vikings, de leurs sagas, les légendes, les valeurs des vikings, de ce peuple scandinave. Sans parler de la mythologie scandinave qui est sans fin !
Tomtom.T

Maedhros
Le crépuscule de Valinor
Le crépuscule de Valinor
Avatar du membre
Messages : 12120
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar Maedhros » mar. nov. 05, 2019 5:12 pm

Tomtom a écrit :Bonjour à tous.
Merci pour vos échanges ! Quelle richesse vos articles. j'en redemande encore! je suis fan des vikings, de leurs sagas, les légendes, les valeurs des vikings, de ce peuple scandinave. Sans parler de la mythologie scandinave qui est sans fin !



Allo Tomton, bienvenu sur le forum! Tu peux venir te présenter ici


viewtopic.php?f=274&t=22603&p=1410032#p1410032
Les siècles de pluie que ce chant appelle ne sont autre que mes larmes...Et le tonnerre qui frappe la terre n'est autre que ma colère ancestrale!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322547
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La saga Asgard et la mythologie scandinave

Messagepar phoenlx » mar. nov. 05, 2019 6:50 pm

Bienvenue ici Tom Tom
oui d'ailleurs tu viens de déterrer un des plus vieux topics du forum (2004)
il mériterait une petite refonte, si j'ai le temps j'espère m'y coller, on avait du lancer d'autres articles plus récemment autour du rapport saga d'asgard / mythologie nordique (un peu mieux rédigés et documentés)

notamment ma fiche sur Siegfried : viewtopic.php?f=183&t=14260
celle sur Fenrir pour le rapport au loup du Ragnarok : viewtopic.php?f=183&t=11889
sur Thor : viewtopic.php?f=183&t=10295

pour tout le rapport asgard (chapitre de saint seiya) / mythologie nordique : je conseille aussi de visionner ces vidéos mises en ligne par le youtubeur célèbre archangel, où il discute avec un ami à lui (Némo, grand passionné de mythes d'europe du nord) : viewtopic.php?f=166&t=8160
c'est passionnant :super: et c'est là qu'on voit la foultitude de petits détails intéressants dans saint seiya ..

si tu aimes le chapitre Asgard de saint seiya je te conseille aussi ce topic (qui contient des scans d'un dossier qu'on pouvait trouver à la boutique Manga distribution à une époque, et rédigé par le célèbre Arion) : viewtopic.php?f=166&t=8251

j'avais aussi lancé ce topic sur la mythologie nordique mais il faudrait compléter tout celà un jour : viewtopic.php?f=378&t=7334

également celui-ci (dans la rubrique mythologique du forum) : viewtopic.php?f=378&t=14540

D'autres topics et posts émaillent le forum notamment dans la rubrique Tolkien (l'univers du seigneur des anneaux et de Tolkien en général s'inspirant assez largement des mythes germano-scandinaves, entre autre .. )

Je conseille d'ailleurs (allez un petit peu de pub :mrgreen: ) de jeter un oeil à ce topic à propos d'un livre récent qui a été traduit par un de nos membres (Mahdi Breck / Morgoth Bauglir :mrgreen: ) : viewtopic.php?f=114&t=23900
(à propos du rapport univers de tolkien / terres du milieu et mythologie scandinave, donc là on sort du cadre de saint seiya :mdr: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Chapitre Asgard »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité