Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Le forum Les Ailes Immortelles a choisi de mettre à l'honneur ce très grand cinéaste qu'est Terrence Malick en lui consacrant une petite rubrique à part. J'invite le maximum de fans de son cinéma à discuter ici pour enrichir les débats le plus possible, et les autres bien sûr à découvrir cet artiste incroyable, véritable génie de la caméra.
julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 938
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar julie » sam. avr. 29, 2017 8:53 pm

Bon ben du coup pas grand chose de plus à rajouter, vivement de voir ton avis sur Le Nouveau Monde ;)


J'y compte bien. :wink:

Pour les prochains à venir comme Voyage of Time j'espère pouvoir être bercé par une belle contemplation tout à fait poétique à souhait, ce serait bien de pouvoir y revenir déjà là.


J'en rêve déjà! 8-)

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mer. nov. 15, 2017 11:08 am

Superbe résumé du cinéma de Terrence Malick, l'un des meilleurs que je connaisse à ce jour

Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 132307
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Scarabéaware » mer. nov. 15, 2017 11:53 am

Effectivement, excellent résumé, c'est très bien dit :jap:, et c'est vrai qu'il y a une forte expression de paradis perdu avec Malick, on songe pas forcément à le dire comme ça mais c'est tout à fait exact.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL REHOBOAM, ALL HAIL SYBIL SYSTEM, ALL HAIL EREN, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL SKYNET

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mer. nov. 15, 2017 11:55 am

c'est exactement ça !! son cinéma exprime énormément le rapport de l'homme à l'idée d'un Eden perdu
Mais dans cette idée il y aurait une idée de décadence or je pense que c'est plus complexe, dans ses oeuvres récentes et à dimension cosmiques notamment, je trouve qu'au-delà de montrer une éventuelle décadence (ce qui est vrai, on sent bien en regardant ses films qu'on arrête pas de faire les cons avec la nature je trouve) ils replacent surtout l'homme dans son contexte, nous sommes un grain de sable insignifiant à l'échelle spatiale et temporelle du cosmos
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » sam. déc. 30, 2017 10:21 pm

Je suis en train de relire ce que le livre paru aux éditions éclipses sur Terrence Malick nous raconte à propos de son cursus universitaire avant de devenir cinéaste, peu de choses semblaient le destiner à la réalisation, il a fait des études orientées philosophie, a soutenu une thèse sur Etre et Temps de Heidegger (à l'université de Harvard en 1965), il a ensuite étudié en Angleterre au Magdalene College, pour préparer un doctorat (toujours sur le concept de "monde" chez les philosophes Heidegger, Kiekegaard, et Wittgenstein ; A noter qu'il n'a pas achevé son travail à cause de divergences intellectuelles avec son directeur de thèse, puis a quitté l'Europe.
Aux Etats Unis par la suite il s'est essayé au journalisme (notamment en écrivant des articles dans des revues comme Newsweek, Life) ; Il a notamment couvert le procès de Régis Debray en Bolivie, il renonce cependant à publier son reportage, estimant qu'il n'avait pas compris grand chose à l'affaire :mdr:
Il cumule ensuite quelques emplois "alimentaires" avant de devenir professeur de philosophie au prestigieux MIT. Et c'est apparemment là qu'il aurait rencontré sa vocation en assistant à un cours sur le cinéma donné par un de ses collègues au MIT (Stanley Cavell en l'occurrence, philosophe américain spécialiste d'esthétique et de théorie générale de la valeur ... il est connu pour divers travaux philosophiques sur le cinéma ...)
C'est ensuite que Malick s'inscrit à l'American Film Institute, à noter la présence dans cette prestigieuse école américaine de cinéma à la même époque de certains qui font devenir de grands noms aussi comme David Lynch ou Paul Schrader. Cette même année Malick voit paraitre une traduction anglaise qu'il a faite du Principe de raison de Heidegger.

Comme on peut donc le voir, la philosophie a beaucoup marqué son parcours d'étudiant, et il n'est sans doute pas étonnant qu'on retrouve ce "parfum" dans ses films ....
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 132307
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Scarabéaware » lun. déc. 24, 2018 6:45 pm

Ah tiens je réagis seulement à ce que t'avais dis là venant du livre sur Terrence Malick, effectivement on a de quoi voir tout l'aspect philosophique avec lui mais ça en donnerait bien envie de se pencher un peu sur Heidegger pour le coup et d'autres auxquels il s'est intéressé :mrgreen:.

Bon pis je fais pas de topic de suite mais voila une info à propos d'un prochain film de Malick...en réalité virtuelle :shock:, ça fait assez bizarre et c'est dommage je crois qu'on pourra guère le voir celui là, à moins qu'il le remette en normal ensuite.

https://www.ecranlarge.com/films/news/1 ... ain-projet

Image

Avant ou après Radegund, Terrence Malick concocte un film en réalité virtuelle

Le cinéaste repousse toujours plus loin les limites de la réalisation et décide de s’atteler à un format en plein essor : la réalité virtuelle.

Le cinéaste Terrence Malick, qui nous a offert The Tree of Life en 2011, Knight of Cups en 2015 ou encore Song to Song en 2017, revient pour un nouveau projet qui dépasse encore les limites de la narration avec Evolver.

Un projet en réalité virtuelle qui proposera aussi une musique originale du compositeur de Phantom Thread ou encore de Inherent Vice, Jonny Greenwood. Le projet sera présenté lors du VR Days Europe, en collaboration avec le Festival international du film de Rotterdam.

L’information, rapportée par ScreenDaily évoque aussi le fait que Evolver est l’un des 10 projets de réalité virtuelle qui seront dévoilés lors de cet événement et au cours duquel, des professionnels de l’industrie examineront les possibilités de financement et de distribution de chaque projet.

Plus concrètement, Evolver s’annonce comme une expérience de réalité virtuelle qui permettra aux spectateurs d’assister au déroulement de la vie d’un être humain, de sa naissance jusqu’à sa mort. Rien de bien étonnant étant donné que les questions de la vie et de la mort ont quasiment toujours été au centre des œuvres cinématographiques du cinéaste texan. A noter aussi que le compositeur Jonny Greenwood sera accompagné par le groupe de hip-hop Wu-Tang Clan.

Ce n’est pas la première fois que le cinéaste s’essaie au genre de la réalité virtuelle, puisqu’il a présenté un peu plus tôt cette année au Festival du film de Tribeca : Together. Une expérience de près de six minutes à 360 degrés. Néanmoins les fans de Terrence Malick pourront toujours attendre son autre film, actuellement en post-production, Radegund (sortie encore non dévoilée en France). Une oeuvre sur Franz Jägerstätter, un opposant au régime nazi exécuté en 1943 puis reconnu martyre en 2007.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL REHOBOAM, ALL HAIL SYBIL SYSTEM, ALL HAIL EREN, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL SKYNET

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mar. déc. 25, 2018 10:36 am

ah oui tiens, bon on ne pourra le voir que dans des conditions spéciales ce film, mais qu'est-ce que ça cache au juste ? peut-être pourra t'on aussi le voir en dvd après mais sans profiter de certains avantages , j'imagine qu'ils feront plusieurs versions
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 132307
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Scarabéaware » mar. déc. 25, 2018 12:38 pm

Apparemment ça fera une expérience virtuelle qui sera d'assister au déroulement de la vie d’un être humain, de sa naissance jusqu’à sa mort mais on se demande comment il va orchestrer ça effectivement. Et puis j'espère qu'on aura d'autres versions ne nécessitant pas de casque, qu'on puisse en profiter. Puis vivement qu'on ait un petit trailer de Radegund, là encore ça tarde bien :mdr:
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL REHOBOAM, ALL HAIL SYBIL SYSTEM, ALL HAIL EREN, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL SKYNET

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mar. déc. 25, 2018 12:51 pm

ça sent encore le film sans scénario ça, et un peu fourre-tout à la tree of life mais bon, avec Malick ça peut donner les plus grands chef d'oeuvre ou des films assez creux et ennuyeux, j'aimerais retrouver un peu plus le Malick d'avant A la merville et song to song
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 132307
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Scarabéaware » mar. déc. 25, 2018 7:36 pm

Oui il s'est libéré des chaînes du scénario pour complètement partir dans un véritable courant de la vie totalement déambulatoire, la vie qui n'a pas vraiment de scénario mais s'écoule avec son ensemble d'instants tout en captation, après démerdons nous pour en apprécier la saveur, mais c'est pas forcément aisé. Maintenant on a pris une habitude, de quoi parvenir à appréhender la chose mais revenir à quelque chose de plus cadré serait effectivement pas déplaisant, là on a pas tellement de quoi se laisser prendre bien comme comme il faut. Après ça n'empêche pas qu'il transmet quelque chose mais faut être solidement Malickien pour endurer ce qu'il nous fait :mdr:. Faut qu'il se déradicalise :rire:.
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL REHOBOAM, ALL HAIL SYBIL SYSTEM, ALL HAIL EREN, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL SKYNET

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mar. déc. 25, 2018 8:21 pm

oui et puis c'est surtout que la vie c'est pas non plus que des caresses, des filles qui dansent dans le vent, des jeux de pied, le tout avec de la musique classique en arrière fond et des rayons de soleil à travers les arbres et une voix off qui dit "l'air !! l'eau !! le soleil ! lui ! moi ! je vis !! je vole !!" (bon je caricature un peu :lol: )
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 132307
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Scarabéaware » mar. déc. 25, 2018 9:00 pm

Avec Radegund justement ça devrait aller qu'on en revienne à autre chose que ça normalement :mdr:
ALL HAIL PALPATINE, ALL HAIL BRITANNIA, ALL HAIL REHOBOAM, ALL HAIL SYBIL SYSTEM, ALL HAIL EREN, ALL HEIL ZORDER, ALL HAIL SKYNET

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mer. avr. 22, 2020 2:51 pm

Un texte inspirant d'Henry David Thoreau (l'une des sources d'influence de Malick avec Emerson et d'autres)



Les lettres qu'écrit Henry David Thoreau (1817-1862) à Harrison Gray Otis Blake (1816-1898) - qui a su reconnaître en l'auteur à venir de "La Désobéissance civile" et "Walden" comme un "maître", et comme lui inspiré par les écrits "transcendantalistes" de Ralph Waldo Emerson (1803-1882) - précèdent les deux oeuvres mentionnées précédemment, aujourd'hui deux textes majeurs. Les deux amis s'écriront pendant treize années ces lettres dans lesquelles Thoreau expose les idées qui soutiennent sa philosophie, encourageant, à la manière d'Emerson: «A aller seuls, à refuser les bons modèles, même ceux qui sont sacrés dans l’imaginaire des hommes ».
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » ven. août 28, 2020 11:00 am

cette vidéo de présentation du cinéma de Malick est excellente ! je ne sais plus si on l'avait déjà partagé, je me retrouve dans absolument tout ce qui est décrit ici !

Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Meleor
La splendeur de Gondolin
La splendeur de Gondolin
Avatar du membre
Messages : 13573
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Meleor » lun. nov. 22, 2021 9:51 pm

Mémoire:

https://archipel.uqam.ca/8715/1/M14366.pdf

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL
SACRÉ, ÊTRE ET CINÉMA : LE POÉTIQUE CHEZ TERRENCE MALICK
MÉMOIRE PRÉSENTÉ
COMME EXIGENCE PARTIELLE
DE LA MAÎTRISE EN SCIENCES DES RELIGIONS
PAR
JONATHAN QUESNEL
AVRIL2016


RÉSUMÉ

Ce mémoire de maîtrise posera essentiellement deux grandes questions : 1) En quoi la
sacralisation d'un monde, proposée dans le cinéma de Terrence Malick, s'inscrit-elle
dans les racines conceptuelles de l'ontologie fondamentale d'Heidegger? 2) En quoi le
langage cinématographique de Terrence Malick est-il poétique et comment ce
poétique renvoie-t-il au sacré?
L'importance sera mise ici sur une définition fonctionnaliste du poétique et du sacré, à
savoir l'ouverture sur la virtualité du monde qu'ils incarnent tout deux. Nous ferons
l'hypothèse que l'apport de Terrence Malick, par l'entremise du 7e art, touche à un
religieux toujours efficient qui « sort » de son cadre proprement institutionnel pour se
mouvoir et se manifester dans un terreau plus vastement culturel - dans ce cas-ci : le
cinéma, vu comme une expérience subjective du sentiment religieux, à travers son
contenu, sa fonction et ses effets.
Par conséquent, nous montrerons que ce type de cinéma pointe vers les limites de
l'assignable et du déterminé, qu'il plonge profondément dans les abîmes de l'Être
oublié, qu'il (re)chorégraphie la vieille valse des âmes et de la nature, qu'il sacralise
des univers stérilisés, bref ... qu'il s'évertue à« montrer» ce qui ne peut se« dire».
Mots-clés : ouvert, sacré, Être, poétique, liminarité, herméneutique, ontologie

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » mar. nov. 23, 2021 10:21 am

merci, il faudra qu'on prenne le temps à lire tout ça !!
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende

Náin
Tumunzahar
Tumunzahar
Avatar du membre
Messages : 70876
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar Náin » sam. sept. 03, 2022 10:41 am

Je ne sais pas si la vidéo a été partagée, elle remonte un peu, mais au cas où :

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 388938
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Invitation à la poésie : le cinéma de Terrence Malick

Messagepar phoenlx » sam. sept. 03, 2022 12:06 pm

je la connais cette vidéo ça fait un bail, je crois que c'est comme ça que j'avais connu sa chaine à lui :mrgreen:
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende


Retourner vers « Le cinéma de Terrence Malick »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité