[Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Venez découvrir l'univers de la série Code Geass - Lelouch of the Rebellion à la rencontre de l'intriguant Lelouch Lamperouge alias Zéro et de la résistance contre l'empire de Britannia ! Venez plonger dans l'univers fascinant de la série et ses nombreux dérivés !
Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar Schierke » mer. juin 20, 2012 12:46 am

Sortie des deux premiers tomes de Shikkoku no Renya chez l'éditeur Tonkam. Je devrais les recevoir prochainement.

Image

Dans un Japon médiéval ravagé par des guerres incessantes, Renya est un jeune guerrier qui se retrouve dans la ville d’Eimei où sont concentrés les survivants des armées vaincues. Il y rencontre Kalula, une réfugiée, avec qui il se lie d’amitié. Mais le seigneur de guerre Ishin attaque Eimei dans le but de récupérer Kalula, dernière princesse de Britannia...

http://www.amazon.fr/Geasa-Shikkoku-Ren ... 860&sr=1-1

Image

Kalula est enlevée par Nightmare, un mercenaire étranger. Renya part la sauver, mais lui aussi est poursuivi : Futaba, la soeur du défunt Ishin, a juré de le venger..

http://www.amazon.fr/Code-Geass-Tome-sh ... 860&sr=1-2


Personnages principaux:

Renya: Personnage principal au passé mystérieux. Habitant d'Eimei.

C.C.: Sorcière de Britannia.

Kalula (Carla): Claire le Britannia, dernière princesse de Britannia. Habitante d'Eimei.

Andreas Weinberg: Chevalier britannien.

Sir Dash: Dirigeant du culte du Geass.

Futaba Sumeragi: Membre du clan Sumeragi. Vendetta personnelle contre Renya.


Au Japon, la série est toujours en cours et elle compte actuellement 4 tomes.

Image Image
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » mer. juin 20, 2012 9:44 am

Je crois que je vais les commander car je peux pas trop aller dans une fnac en ce moment .. a moins que j'attende .. Tu me diras s'ils sont bien
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. juil. 21, 2012 6:35 pm

Au fait Andromeda tu as du lire tes tomes depuis le post
Est-ce que ça dévoile des choses sur l'origine de Britannia ? des explications sur comment on arrive à cet empire uchronique étrange et comment la situation au lieu d'évoluer vers le monde actuel connu évolue vers la situation géopolitique de Code Geass ou rien de ce côté là ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar Schierke » jeu. juil. 26, 2012 1:12 pm

Non, pas pour le moment, mais c'est évoqué par contre dans les livrets de l'intégrale de la saison 1 ça (et ça se déroule sur de nombreuses époques cette évolution).
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar Schierke » jeu. juil. 26, 2012 2:06 pm

Alors, mon avis sur le tome 1 de Shikkoku no Renya:

Image

La paix universelle. Derrière cette expression se cache un énorme désir d'hégémonie, responsable de la destruction de nombre de pays et de familles.

Le village des âmes oubliées. C'est là que se réfugiaient tous les apatrides, ceux qui n'étaient pas du côté des vainqueurs et à qui le droit de vivre dans la lumière était désormais interdit...

C'est notamment le cas de survivants d'anciennes lignées royales ou impériales déchues, ceux que le monde entier croient morts et qui continuent pourtant à vivre, cachant leur existence aux yeux du monde et oubliant jusqu'à leur précédente vie. Si le secret du village se savait, il représenterait une menace aux yeux du monde car tant qu'il existe un survivant portant un grand nom, il est susceptible de gagner en puissance et de repartir un jour à la conquête de ce qu'il a perdu, même s'il doit pour cela provoquer une révolution.

Le jeune Renya fait partie de ces êtres qui ont été dépossédés de tout: son rang, son passé, ses parents, jusqu'à son nom. Il n'a rien connu de tout cela et seul son serviteur auto-proclamé, Anzo, est la preuve qu'il fut autrefois une personne de haute naissance. Une existence que Renya n'a jamais connu et qu'il rejette continuellement.

Renya fait partie des jeunes élèves de l'école, formés aux études et entraînés au combat dès leur plus jeune âge. A défaut d'être un bon élève, c'est un véritable prodige du combat rapproché.

Un jour, le village est attaqué par des mercenaires envoyés par le groupe Kyoto, dirigés par le redoutable et sanguinaire Isshin Sumeragi. Dans le massacre qui survient, de nombreux habitants sont tués et les élèves capturés. Employés par un émissaire étranger venu d'un royaume important, Art Weinberg, ils recherchent une certaine personne de haute naissance parmi les captifs.

Impuissant, Renya croise la route de la sorcière immortelle C.C. parmi les troupes ennemies. Exposant des intentions ambigues, cette dernière propose un pacte à Renya: elle lui accorde un pouvoir susceptible de l'aider à sauver ses amis et à survivre. N'ayant plus rien à perdre, Renya accepte le pacte, mais celui-ci échoue et Renya tombe sur le coup d'une malédiction antérieure: un bras démoniaque.



Shikkoku no Renya est un nouveau chapitre à part entière de la saga Code Geass, conçu par Goro Taniguchi (créateur et réalisateur de la série à succès Code Geass - Lelouch of the Rebellion) et dessiné par Tomomasa Takuma (le manga Nightmare of Nunnally). Situé au Japon durant l'ère d'Edo, des siècles avant les événements de Lelouch of the Rebellion, il reprend une des thématiques phares de la série: des êtres qui ont tout perdu, jusqu'à leur nom et leur existence, et qui vont lutter pour exister à nouveau aux yeux du monde.

Dans cette évolution, et alors que la mort le guette, Renya rencontre la sorcière C.C. qui tente de lui conférer le Pouvoir des Rois, le Geass, le pouvoir de continuer à vivre et de protéger les personnes qui lui sont chers, mais ce pacte échoue et Renya entre en possession d'un tout autre pouvoir: une malédiction antérieure. Un nouveau concept intéressant qui, je l'espère, amènera du nouveau dans cette série, d'autant que l'identité du responsable de cette malédiction promet des développements intéressants.

En situant leur intrigue dans le passé, les auteurs comptent également revenir sur les origines de l'Empire Sacré de Britannia, ici par le biais d'un des personnages qui s'avère être l'héritier de cet empire déchu.

On croise également des figures connues qui ne sont pas sans rappeler des personnages de Lelouch of the Rebellion, même si peu d'entre eux se posent directement en tant qu'ancêtres, les exemples les plus parlants étant Art Weinberg, Isshin Sumeragi et l'héritier légitime du trône de Britannia. Mais c'est surtout la présence de C.C., la sorcière immortelle et énigmatique de la série originale, qui lie les deux oeuvres. Et on attend de nombreuses réponses de ce côté là.

Enfin, les Knightmares sont aussi de la partie, mais ils ne sont pas représentés ici en tant que méchas. Ce sont des êtres décrits comme étant à la fois humains et inhumains et qui disposent de pouvoirs redoutables. Il est fortement suggéré que ce sont des humains qui furent sujets à des expériences qui les ont transformés en monstres. Le mystérieux individu responsable de la malédiction antérieure de Renya semble une dernière fois derrière tout ça.

La fin du premier tome enclenche une intrigue typique de shonen où un personnage important est capturé par un ennemi puissant et où un groupe de héros improbable, composé en partie d'anciens ennemis, se forme pour aller la secourir.

Un premier tome très sympathique donc, à défaut d'être original, qui installe efficacement les bases de l'univers de ce tout nouveau chapitre de la saga Code Geass. L'intrigue n'en est qu'à ses balbutiements, mais le potentiel est bien là et le titre affiche une mythologie qui lui est propre. Le tout se lit avec plaisir et fluidité, aidé par une très bonne traduction, même si l'histoire reste pour l'heure assez classique.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar Schierke » ven. juil. 27, 2012 4:30 pm

Mon avis sur le tome 2 de Shikkoku no Renya:

Image

Karura, l'amie d'enfance de Renya qui s'avère être en réalité la princesse Claire li Britannia, a été enlevée par le mercenaire Messh, un Knightmare ayant la faculté de manipuler le vent. Renya et le chevalier britannien Art Weinberg, qui s'est juré de protéger la princesse, décident d'aller la sauver. Ils sont accompagnés dans leur voyage par la sorcière C.C., dont les intentions demeurent énigmatiques, et par quelques autres survivants du village des âmes oubliées: le serviteur Anzo, l'intrépide Misuzu et la douce Shiori.

Leur route croise celle de Futaba Sumeragi, une jeune femme intrépide qui s'est jurée de venger la mort de son frère Isshin, tué par Renya durant l'attaque du village. N'ayant aucune chance face au pouvoir maudit de Renya, elle requiert l'assistance du Knightmare Messh, mais les choses ne se déroulent pas comme prévues.

Messh possède un pouvoir incroyable et les chances de le vaincre semblent bien minces. Renya pourrait toutefois devenir un bien meilleur combattant s'il trouvait en lui une raison valable de se battre, mais comment cela serait-il possible avec une malédiction telle que la sienne ?



Après un premier tome introductif assez réussi, bien que très classique, on se retrouve avec un second tome un peu décevant où il ne se passe pas grand chose au bout du compte. La majeure partie du tome tourne autour de discussions entre les personnages mais, au final, très peu d'informations vraiment utiles en ressortent. On assiste surtout à des tensions au sein du groupe. On en apprend toutefois plus sur la malédiction de Renya qui est au centre des enjeux de ce tome.

Il manque à Renya une raison valable de se battre. A l'image de Suzaku dans la série originale, il est déterminé à mourir pour protéger les autres et sa propre existence lui importe peu. Sa malédiction fait de lui une personne unique. Il vit aux côtés des humains, mais il n'est désormais plus comme eux. Il ne peut plus mener sa vie paisible d'autrefois, il est condamné à une existence solitaire voué à semer la mort pour assurer sa survie. Renonçant à cette existence maudite, Renya a choisi la mort et ce raisonnement ne peut que l'entraîner à sa perte sans n'avoir rien accompli de son vivant.

Renya décide ainsi d'affronter Messh, se livrant dans la bataille à corps perdu sans croire à ses chances d'en sortir vivant, mais avec au moins l'espoir d'emporter le Knightmare avec lui dans la mort.

Les affrontements contre Messh occupent aussi une partie importante du tome, mais ils sont assez mal amenés et on retrouve aussi un des gros défauts de Nightmare of Nunnally du même Tomomasa Takuma: la mise en scène des combats est confuse, on a parfois du mal à comprendre ce qui se passe. Pour le reste, ce sont des combats de shonen assez classiques, pas trop mal réussis. Cela surprend juste que les combats de Knightmares se déroulent autrement qu'avec des méchas mais, compte tenu de l'époque où se déroule le manga, l'idée que l'ancêtre de ces "armes" soit des humains sur lesquels ont été pratiqués des expériences occultes qui les ont transformés en monstres était finalement assez bien trouvée.

Un second Knightmare apparait très brièvement à la fin du tome, Water Boy, et s'annonce comme le prochain ennemi de Renya et de sa troupe dans le prochain tome qui devrait traiter du départ pour la Communauté de Britannia, la terre dont sont originaires Claire et Weinberg. Ils devront pour cela traverser l'océan. Et, si Messh avait la faculté de contrôler le vent, Water Boy, lui, contrôle bien évidemment... Bah non, tiens, je vais pas le dire. Je laisse la surprise, ça sera plus marrant. :lol:

Plus sérieusement, j'émets quelques réserves sur le scénario à ce niveau. Karura n'a pas sitôt été secourue qu'elle est à nouveau capturée, avec toutes les autres filles du groupes et... toutes à poil. Sérieux, les auteurs ont réussi à foutre tous les personnages féminins à poil dans ce tome. On a même droit à la traditionnelle scène des sources chaudes. :lol:

Quoiqu'il en soit, il faut juste espérer que la suite ne soit pas aussi redondante (le groupe échoue sur une île déserte volcanique, Karura est capturée par le Knightmare du feu; ils posent les pieds sur Britannia, Karura est capturée par le Knightmare de la Terre, etc...).

A noter aussi qu'un nouveau personnage assez présent mais totalement anecdotique fait aussi son apparition dans ce tome: Futaba Sumeragi, la jeune soeur d'Isshin qui est le sosie parfait de sa descendante Kaguya Sumeragi de la série originale. Alors là, je le dis tout de suite, je n'aime pas du tout son personnage. Elle est extrêmement agaçante, caricaturale à mort, et elle est... à poil elle aussi. Si encore elle était une adversaire valable pour Renya avec sa vendetta personnelle qu'elle prône haut et fort à longueur de temps (pitié, faites-la taire !), mais c'est surtout une sacrée conne qui passe la moitié de son temps à se mettre dans la merde et presque à se retrouver malgré elle dans un rôle de demoiselle en détresse (et l'autre moitié de son temps, elle la passe à poil dans son bain). Elle a aussi la fâcheuse manie de saboter complètement les plans des personnages principaux par ses actions (sauf que c'est plus accidentel qu'intentionnel). Bref, j'aime pas du tout.

Parmi les réussites, par contre, je retiens surtout le personnage de C.C. dont la nature froide est brillamment retranscrite à travers son attitude et ses répliques. Plus jeune, elle est toutefois plus facilement prône au sarcasme que son alter-ego futur qui apparaissait vraiment lassé de sa longue existence (même si, finalement, elle balançait tout autant de sarcasmes). Elle délie aussi un peu plus facilement sa langue, même si là encore elle ne révèle que le strict nécessaire et elle entretient avant tout le mystère alors qu'elle semble connaître pas mal de réponses. Si bien qu'on n'a pas le sentiment d'avoir appris grand chose de plus pour l'heure. Toujours aussi capricieuse, mais c'est comme ça qu'on l'aime.

En définitive, qu'est-ce que je retiens de ce tome ? Bah, il se passe pas grand chose. Il y a beaucoup de défauts et ça manque d'intérêt. Le premier tome était bien sympathique et il était à présent temps de faire avancer un peu l'intrigue, mais ce second tome fait traîner les choses en longueur inutilement. Les éléments de réponses sur les enjeux du titre sont distillés au compte-goutte et on ne peut pas encore trop voir où les auteurs veulent en venir avec leur histoire (à part que les Knightmares, dirigés par l'énigmatique Lord Dash qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Lelouch, semblent plus intéressés par le pendentif que Karura a remis à Renya que par Karura elle-même apparemment).

Il est temps que l'intrigue décolle enfin un peu.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » ven. juil. 27, 2012 4:34 pm

mince j'ai lu juste la fin car je veux pas être spoilé avant de les lire mais c'est dommage si l'intéret retombe dans le tome 2 , ça démarre bien quand même
D'ailleurs perso je crois que j'aurais préféré un anime autour de ce scénario que l'interquel qu'ils ont faite dans l'euro universe ( j'attend de voir mais je me demande un peu comment ils vont arriver à captiver le public avec cette histoire, je suis dubitatif, alors qu'explorer le passé, un peu comme lost canvas par rapport à saint seiya, explorer la mythologie du geass, les prémisses de britannia, ça aurait plus de gueule
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar Schierke » dim. déc. 09, 2012 7:03 pm

Tome 3:

Image

L'Histoire

Après avoir secouru les filles du Knightmare Water Boy, Renya et ses compagnons prennent le large et traversent le vaste océan en direction du nouveau monde: la pays de Britannia. Voyageant à leurs côtés, la sorcière C.C. continue d'entretenir le mystère sur les intentions de Dash, le mystérieux individu qui contrôle les Knightmares. Mais une autre menace tout aussi importante se dresse déjà: celle de Lorenzo Il Soresi, le souverain de Britannia, qui tente d'éliminer la sorcière immortelle pour des raisons ignorées de cette dernière. Pris entre deux feux, le groupe de Renya se trouve au centre d'enjeux qui les dépassent et dont ils ne mesurent pas toute la portée.

Mais pour l'heure, la petite communauté fait escale sur une petite île dans l'Archipel des Philippines. En cet âge de conquêtes, cette terre est une colonie gouvernée par l'empire espagnol, "Nueva Espana". Face à la puissance armée des conquistadors, les habitants de l'île n'ont eu que deux choix: se soumettre... ou se rebeller. C'est ce qu'on fait le courageux Esteban Iglesia et le jeune Karim Bernam. Durant la conquête espagnole, leur village a été décimé comme de nombreux autres. Karim y a perdu sa famille et Esteban a vu sa fiancée Talia lui être enlevée par le gouverneur Aaron. Depuis, ils mènent leur propre rébellion contre l'envahisseur dans l'espoir de sauver Talia de son emprise et libérer leur île. Mais Aaron est protégé par un Knightmare surpuissant et l'atteindre relève de l'impossible.

Alors que les deux jeunes hommes perdent tout espoir, ils font la connaissance de Renya. Ce dernier recherche le mystérieux Dash, l'homme responsable de sa malédiction, et il se montre particulièrement intéressé par la présence d'un Knightmare sur cette île.


Commentaires

Après la déception du tome 2, j'attendais ce tome 3 de Renya avec une certaine inquiétude. Le tome allait-il remonter la pente et lancer enfin l'histoire, ou est-ce que ça allait encore être un tome très dispensable qui ne ferait qu'ajouter Renya à une liste déjà longue de mangas dérivés de la série Code Geass sans grand intérêt ? Eh bien, après lecture, je pense qu'on est plutôt dans la première configuration, même s'il faut persévérer encore davantage dans cette voie.

La première partie du tome commence plutôt mal, opposant le groupe de Renya à Water Boy, un Knightmare narcissique au possible et franchement grotesque qui devient vite insupportable en plus d'être un adversaire ridicule. Il faudra attendre le début de la deuxième partie du tome, marquant le départ pour le grand voyage, afin que l'histoire décolle enfin. Le personnage de C.C., jusque là très secrète, y est sommée de se dévoiler et laisse donc entrevoir quelques éléments de réponses, mais ces derniers sont tellement confus que ça ne fait qu'ajouter davantage de mystères qui demandent à leur tour des explications. Et on n'échappe pas au passage à un certain baratin philosophique en règle de la part de C.C. qui ne manque pas de soulever des questions sur la nature réelle du Geass.

Si ces révélations laissent le lecteur sur sa faim, elles permettent au moins de lancer vraiment l'histoire et, peu après, on découvre enfin la situation politique de ce monde, en pleine période de conquête espagnole. Ce contexte politique permet de créer un lien entre l'histoire du manga et la thématique de la "rébellion" de la série animée originale. L'Empire de Britannia n'est pour l'heure qu'un nouveau monde et une terre de nouvelles opportunités, mais l'empire conquérant est donc bien présent, incarné ici par les conquistadors.

Après ce passage de révélations, les choses sérieuses commencent dès l'arrivée sur l'île et c'est là la partie du tome la plus plaisante à suivre. Nous faisons assez rapidement la connaissance de deux nouveaux personnages, Esteban et Karim, et ces derniers vont apporter une dimension humaine bienvenue à un titre qui en manquait cruellement jusque là. Pas de mystère ici: on sait d'où ils viennent, on sait quelles sont leurs intentions et ils font tout pour y parvenir. On peut s'attacher beaucoup plus facilement à ces personnages qu'à ceux de la bande de Renya qu'on suit depuis déjà deux tomes sans savoir grand chose de la plupart (ou alors ils ne sont pas très intéressants). D'ailleurs, une certaine relation se forme entre Karim et Misuzu (le clone de Kallen) qui permet de développer un peu un personnage qui servait jusque là de faire-valoir, ce qui est plutôt une bonne chose.

Si cette partie est plaisante à lire, elle retrouve néanmoins certains défauts déjà présents dans les deux premiers tomes, tels des combats parfois brouillons dont on a parfois un peu de mal à suivre le déroulement. Toutefois, ça reste clairement la meilleure bataille qu'on ait vu dans cette série jusque là et, pour une fois, tous les personnages sont mis à contribution, permettant à certains faire-valoirs d'avoir enfin leur petit moment de bravoure.

Enfin, à mesure que l'on approche de la fin du tome, les auteurs commencent à rabattre leurs cartes et on se retrouve alors face à des rebondissements auxquels on ne s'attendait pas forcément. Le mystérieux Knightmare sort enfin de l'ombre et, très vite, il s'avère être un adversaire très différent de ce que l'on imaginait. Bien plus intéressant que les deux guignols qui l'ont précédé, cet adversaire est surtout redoutable et il ne manque certainement pas l'occasion de nous le montrer, terminant ainsi ce tome sur une note assez dramatique pour les héros. En guise de cliffhanger, un personnage surprise fait son apparition en fin de tome. Inutile de dire que Goro Taniguchi sait faire monter le suspense et nous faire attendre le prochain tome pour découvrir ce qu'il résultera de tout ça.

Au final, ce qui est surprenant dans ce tome, c'est de voir comment je suis passé d'un extrême à l'autre. Sans être excellent, je me suis senti passer de l'incertitude avec laquelle j'ai abordé ce tome (en grande partie à cause d'un tome 2 décevant) à un certain enthousiasme à l'idée d'en découvrir la suite. C'est là la vraie réussite de ce tome 3: d'avoir relancé l'intérêt de la série et surtout de lui avoir enfin permis de faire décoller son histoire. Je peux donc dire sincèrement que j'ai hâte de découvrir le tome 4, en espérant que la série finira par apporter les réponses attendues (il y a toujours cette peur avec les mangas Code Geass que la fin arrive plus tôt que prévue et qu'elle soit bâclée, alors que maintenant j'attends plus ou moins le Lost Canvas de cette franchise).

Maintenant, il est important aussi de préciser que cet enthousiasme est aussi lié au fait que je sois un grand fan de la série animée Code Geass: Lelouch of the Rebellion. Pour un lecteur qui ne la connaîtrait pas ou qui n'aurait pas été plus touché que ça par la série en question, ce manga reste d'un intérêt très limité. Ce spin-off s'adresse avant tout aux fans de l'animé qui veulent en découvrir plus sur cet univers, auquel cas cette histoire annexe mérite le coup d'oeil.

Verdict: Bon.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass: Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » dim. déc. 09, 2012 8:32 pm

Faudrait que j'essai d'acheter les tomes déjà sortis cette semaine. ya que si je les ai que je les lirai, en scans ça me saoule un peu
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 1:29 am

est-ce que vous pensez qu'un jour on pourrait avoir un anime adapté de ce manga ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 12:05 pm

Ben attend oui, peut être qu'après la dernière OAV sur Akito ils s'occuperont de celui là où d'un autre :D
En tout cas espérons :saute: :saute: :saute:. De sur on y verrais bien C.C. en plus ;)

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 12:06 pm

Au fait t'as lu les volumes depuis 2012 ? :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 12:06 pm

beaucoup de mangas à succès finissent adaptés, après tout pour saint seiya même si ça ne s'est pas terminé , on a bien eu lost canvas, on a eu omega sans manga, je pense qu'il y a espoir pour ce manga, faudrait voir s'il a eu du succès dans le commerce

non les volumes j'ai pas trop progressé :lol: mais j'ai lu le début et des choses me plaisaient , l'exploration du passé etc
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 1:02 pm

C'est vrai et puis en même temps ce serait dommage qu'on reparte pas sur autre chose avec Code Geass après histoire de prolonger le plaisir et de profiter d'une animation encore grandiose qui nous fait pleinement vibrer ;). Par contre là faudra pas demander Lelouch vu que c'est dans le Japon médiéval :lol:
En tout cas c'est bien si déjà ça te plaisait :D, c'est bien pour cette exploration oui, un beau brin de médiéval avec C.C. :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 1:27 pm

sur le peu que j'ai vu de ce manga, ça me plaisait plus que les oav interquel , je trouvais le scénario plus intéressant
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 1:32 pm

Oki doki :D, eh faudra que je me les procurent quand même :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 1:38 pm

je vais te poster quelques scans tu vas voir, c'est une autre ambiance !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 1:43 pm

voilà qui devrait te permettre de juger un peu le style des scans ( je met pas plus car c'est licencié quand même ! mais ça correspond à peu près à un demi chapitre ) il y a des personnages qui font presque un peu saint seiya :mdr:

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 1:47 pm

Hum ça donne déjà quand même une bonne petite idée :D, assez séduisant effectivement ;)
Allez je serai preneur, mais j'attends un peu de voir en occasion, sinon en neuf lol.
Par contre y a 7 tomes normalement mais les deux derniers sont pas encore sortis en France :?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 2:11 pm

j'espère que ça viendra. je pense peut etre me les récupérer.
il y a 7 pour l'histoire en tout ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
Parmi les étoiles
Parmi les étoiles
Avatar du membre
Messages : 74384
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar Scarabéaware » sam. oct. 24, 2015 5:54 pm

Ben j'espère aussi, que ça traine pas trop :?
Oui 7 en tout pour l'histoire là.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 283521
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass : Shikkoku no Renya

Messagepar phoenlx » sam. oct. 24, 2015 5:57 pm

Bon 7 ça va
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Code Geass »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité