[Manga] Code Geass : Tales of an Alternate Shogunate

Venez découvrir l'univers de la série Code Geass - Lelouch of the Rebellion à la rencontre de l'intriguant Lelouch Lamperouge alias Zéro et de la résistance contre l'empire de Britannia ! Venez plonger dans l'univers fascinant de la série et ses nombreux dérivés !
Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

[Manga] Code Geass : Tales of an Alternate Shogunate

Messagepar Schierke » lun. nov. 21, 2011 6:12 pm

Et voici le topic consacré à Tales of an Alternate Shogunate, un spin-off de Code Geass qui est en fait un one-shot. Une série très courte donc qui se compose de seulement cinq chapitres. Ce manga n'est jamais sorti en France et c'est donc la version américaine que j'ai sous les yeux.

Image

L'histoire se déroule dans un monde parallèle à celui de la série animée. En 1853, vers la fin de l'ère Tokugawa Shogunate, le commodore Perry de l'empire de Britannia arrive au Japon et prend le pouvoir en usant de son geass d'obéissance. Les japonais perdent leur pays, leur liberté et leur fierté. Le Japon se voit contraint d'ouvrir ses frontières à l'étranger.

1867. Zero et ses chevaliers noirs, sorte de Robins des Bois historiques, s'attaquent à l'occupant et rendent au peuple les richesses qui leur ont été dérobées. L'armée se révèle incapable de les arrêter.

Le soldat Suzaku Kururugi se voit confier par la princesse Euphémia le dernier modèle de knightmare de Britannia, le Lancelot, afin de pouvoir affronter le Gawain de Zero. Suzaku ignore que Zero est en réalité Lelouch Lamperouge, le chef du shinsengumi (la police de l'époque).

Etant donné qu'il s'agit d'un one-shot, on s'attend forcément à ce que l'histoire soit courte et pas spécialement développée. L'intérêt du titre, c'est justement que l'auteur a pris le parti-pris de faire une histoire simple et assez comique (à la fois par le style graphique, mais aussi par l'humour présent dans la simplicité de l'histoire), avec nombre d'anachronismes sympathiques et souvent drôles (les machines, les commandes des knightmares via des bouliers...).

Puisque j'en parlais, les dessins ont un côté cartoon proche de Chibi Geass qui ne trompe pas sur la nature du titre: simple, amusant/décalé, un peu enfantin peut-être, et surtout sans prise de tête. Même au niveau de l'ambiance, on est à des lieux de la série animée Code Geass et d'autres mangas avec leur ambiance sombre et leurs héros complexes et tourmentés. Ici, Lelouch est juste un Robin des Bois qui veut rendre au Japon ce qui lui appartient (pas de pseudo-messie machiavélique ici !), et Suzaku un simple soldat de principe qui suit ses convictions sans la moindre ambiguité.

Je noterais tout de même une infidélité que je ne pardonne pas: le geass de Lelouch qui change radicalement. Alors que Perry possède le geass d'obéissance absolue, Lelouch hérite du geass de Nunnally dans son propre manga, à savoir le pouvoir d'invoquer les knightmares à n'importe quel moment, presque par magie, et de se cacher dans des sortes de "tâches" (d'encre ? De sang ?) comme dans les cartoons.

Au-delà des personnages principaux, de nombreux autres personnages de Code Geass font de petites apparitions sympathiques qui prêtent à sourire pour le lecteur. Par exemple, la pizzeria Ashford avec les ravissantes serveuses Shirley et Milly.

En définitive, une lecture courte (160 pages) loin d'être indispensable et sans aucune prétention, mais assez marrante dans la manière dont elle adapte avec dérision l'univers de Code Geass. Les jeunes lecteurs aimeront, les autres profiteront de l'humour de l'auteur et de ses anachronismes amusants. Mais au-delà de ce simple divertissement, on n'y retrouve pas l'intérêt ou l'ambition d'autres titres basés sur la licence.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 266007
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: [Manga] Code Geass: Tales of an Alternate Shogunate

Messagepar phoenlx » lun. nov. 21, 2011 6:16 pm

Encore un spin of décalé :shock: J'ignorais qu'il y en avait autant.
Bon au vu de ce que tu décris, ce sera sans moi :lol:
Des rats ont bouffe toute la fibre optique dans ma banlieue de ploucs. Je n'ai plus de net depuis le 10 février jusqu'à ... Je sais pas quand. Je suis en mode SMS sur smartphone je ne peux plus administrer le forum merci de vous référer au reste de l'équipe en cas de problème

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Tales of an Alternate Shogunate

Messagepar Schierke » lun. nov. 21, 2011 7:50 pm

Moi j'ai bien aimé, mais disons que c'est un titre qui se lit une fois comme ça pour se divertir, pas le genre de titre qu'il me viendrait l'envie de relire naturellement. C'est une lecture sympathique mais très anecdotique en gros. Plaisant à lire, mais manquant cruellement d'ambitions et d'intérêt pour en faire une lecture que je conseillerais aux fans, surtout quand il y a d'autres titres plus intéressants à côté (Lelouch of the Rebellion, Nightmare of Nunnally, peut-être même Suzaku of the Counterattack).

Mais oui, je ne pense pas que le titre puisse vraiment t'intéresser honnêtement. Même moi, je reste un peu sur ma faim.
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"

Schierke
Epreuves d'Asgard
Epreuves d'Asgard
Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : dim. janv. 10, 2010 10:22 pm

Re: [Manga] Code Geass: Tales of an Alternate Shogunate

Messagepar Schierke » dim. août 05, 2012 9:41 pm

Comme je suis en train de me faire tous les mangas Code Geass en ma possession, je poste mon avis sur ma nouvelle lecture (je n'ai pas relu mon ancienne critique).

Image

1853, fin de l'ère Tokugawa Shogunate. Baie de Tokyo. Le vaisseau noir entra dans le port en faisant feu et un émissaire du nom de Perry, envoyé par le Saint-Empire de Britannia, demanda audience aux shoguns. Perry utilisa son Geass d'obéissance absolue pour forcer le Japon à ouvrir ses frontières.

Le peuple japonais perdit son territoire, sa fierté et même ses chignons.

1867. Le mystérieux justicier masqué Zero, sorte de Robin des Bois, a fondé l'Ordre des Chevaliers Noirs pour combattre les colons. Ils se servent pour cela de gigantesques méchas de combat, les Knightmare Frames. Les japonais n'ont jamais accepté que leurs frontières soient ouvertes de force au monde extérieur et beaucoup voient Zero comme un libérateur.

Suzaku Kururugi, jeune samurai à la solde de l'armée britannienne, tente d'arrêter Zero, en vain. Jusqu'au jour où Euphemia li Britannia, la Troisième Princesse de l'Empire de Britannia, débarque au Japon et lui confie les commandes du Knightmare fRame "Lancelot", lui permettant de se battre à armes égales avec l'Ordre des Chevaliers Noirs.

Mais Suzaku ignore que Zero est en réalise son meilleur ami Lelouch Lamperouge, le leader du Shinsengumi, la police traquant les factions anti-gouvernementales.



Tales of an Alternate Shogunate est un one-shot se déroulant dans le Japon médiéval, dans un univers parallèle à celui de la série animée.

Il s'agit d'une petite histoire sympathique au ton un peu enfantin, avec des personnages dessinés façon Super-Deformed (un peu à la Chibi Geass), ce qui leur donne un côté un peu cartoon, et avec une bonne touche d'humour anachronique.

Bien sûr, comme il s'agit d'un one-shot, on ne peut pas trop s'attendre à une histoire très développée. Celle-ci est simple, divertissante et sans prétention. C'est juste un petit délire qui place les personnages et certains éléments de la série Code Geass dans un contexte historique (que les japonais saisissent certainement bien mieux que nous).

En définitive, une lecture assez courte et sympathique, mais loin d'être indispensable et qui n'a de toute façon pas l'ambition d'autres titres plus importants de la saga (Lelouch, Nunnally, Renya...). A prendre pour ce que c'est: un simple divertissement sans prise de tête (même si je trouve Chibi Geass autrement plus hilarant).
"-Tu as abandonné la chance d'avoir une vie paisible. Pourquoi ? Je vais demander une dernière fois. Est-ce que je trouve qu'être avec Haruhi et d'avoir que des problèmes est amusant ? Réponds !
-Bien sûr que oui ! Bien sûr que c'est amusant ! Peu importe le nombre de fois où tu le demanderas, ma réponse restera la même: "Bien sûr !"


Retourner vers « Code Geass »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité