La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Venez découvrir l'univers de la série Code Geass - Lelouch of the Rebellion à la rencontre de l'intriguant Lelouch Lamperouge alias Zéro et de la résistance contre l'empire de Britannia ! Venez plonger dans l'univers fascinant de la série et ses nombreux dérivés !
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 266007
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Messagepar phoenlx » dim. juil. 15, 2012 7:23 pm

Image

J'ai revu Code Geass en entier, et il n'y a pas à dire, c'est une sacrément bonne série sous plein de plans, mais je tique toujours un peu sur les mêmes passages, j'aimerais connaître l'avis des autres fans : ça concerne en gros tout le passage vers la fin de la saison 2 avec l'empereur et Marianne dans le monde de C ; Et tout ce qui concerne l'épée d'Akasha, et le projet de l'empereur, la connexion ( ou jonction ) de Ragnarok...

En fait, je crois que je n'aime pas trop cette partie du récit, ces passages où ça devient vraiment trop ésotérique et bizarre à mon goût. Tout le reste de la série Code Geass est génial, superbe animation, scénario sublime, personnages attachants, Lelouch, les stratégies guerrières, tout, je pourrais passer des heures à vanter les mérites de cette série, les retournements, les passages dramatiques, les thèmes, la guerre , les allusions, les clin d'oeil, les dialogues qui font mouche .. Même le Geass dans le fond ( pouvoir hypnotique qui rajoute une touche de fantastique dans une série qui globalement - à part justement à la fin - est profondément réaliste, rationnelle - ça ne me gêne pas surtout que ça justifie tout le scénario, ce que devient Lelouch, et ses actes futurs avec leurs conséquences. Si au premier épisode, je tiquais un peu, par la suite évidemment, j'ai accepté sans problème le Geass, la présence de CC et tout. Aucun problème avec ça, et la série montant en puissance, tout est génial, bien construit,
A la limite ce qui me gênait un peu ( la première fois ) c'était quand, au fur et à mesure que la saison 2 arrive et avance, avec l'entrée en scène de V.V. , et le fait qu'on apprenne que les Geass se manifestent d'autres manières ( tous les Geass ne sont pas comme celui de lelouch à entrainer la domination d'autrui , certains sont d'autres natures, très étranges , comme celui de Rollo, ou du personnage de la saison 1 qui entend plein de voix et dont le nom m'échappe .. ) mais comme toutes ces informations sont distillées au fur et à mesure, à leur rythme, ça m'a pas posé de problèmes ni pour la compréhension, ni pour l'acceptation, au contraire.

Là où j'ai commencé à être gêné, la première fois que j'ai vu la série ( et la seconde aussi ) c'est décidément à partir du moment où Lelouch se retrouve face à l'empereur dans le monde de C ; surtout la seconde fois où tous les tenants et les aboutissants sont expliqués, le projet de l'empereur de créer un monde sans mensonge, l'existence des ruines à d'autres endroits de la planète etc.

Tout ça est super ésotérique je trouve, et heurte un peu ma rationalité, mon sens de la logique ( d'autant, je trouve, que ça atténue un peu la personnalité de l'empereur, le personnage qui est brossé depuis le début de la série, et que je trouvais très impressionnant, était une sorte de despote voulant conquérir le monde , régner en tyran, à la manière d'un dictateur , faisant peu de cas de la morale et autre ( son discours basé sur la loi du plus fort etc ) ; Même si c'est caricatural, le personnage , lors de ses rares interventions, est tellement bien campé, que je suis toujours impressionné par ses discours, presque fasciné ( dans le sens terrifié, un peu comme on peut être terrifié par les discours d'Hitler dans la réalité ) ; Je trouve d'ailleurs que le doubleur en VF campe le perso magistralement.

Mais le coup du projet Ragnarok là, ça rajoute un imbroglio franchement bizarre je trouve, et on a du mal à relier ce projet que l'empereur couvait depuis longtemps à sa personnalité avant ; enfin c'est plutôt étrange, j'aurais préféré que ce soit mieux amené, avec plus d'explications. Alors je ne sais pas si le manga préquelle ( Renya of darkness ) va apporter des éléments nouveaux, sur le Geass, l'organisation , comment tout ça est né, j'aimerais bien , mais je me demande malgré tout si ça gommera mon impression un peu bizarre

J'ai aussi du mal avec l'expression " tuer Dieu" (mais c'est peut-être un clin d'oeil nietzschéen :penseur: ), j'ai du mal avec la référence à Dieu qui est faite (comme l'inconscient collectif) je trouve ça un peu fumeux, tout comme finalement ce qu'arrive à faire Lelouch au moment où l'empereur disparaît ; Vous comprenez quoi en gros ?

Toute cette partie en fait, tout cet épisode a été dur à avaler pour moi la première fois , un peu comme si les scénaristes voulaient vite en finir avec l'empereur et s'arranger pour que le scénario avance au plus vite, Lelouch devenant le nouvel empereur pour accélérer la fin de la série , mettre en place le plus rapidement possible le requiem for zero, le combat final avec Schneizel etc ; et faire que l'empereur débarrasse le plancher. c'est plutôt dommage je trouve d'autant que c'est un personnage que je trouvais intéressant, j'aime pas trop sa fin.

En plus le coup de Marianne qui se réfugie dans le corps d'Anya, je trouve ça un peu capillotracté aussi :?
Des rats ont bouffe toute la fibre optique dans ma banlieue de ploucs. Je n'ai plus de net depuis le 10 février jusqu'à ... Je sais pas quand. Je suis en mode SMS sur smartphone je ne peux plus administrer le forum merci de vous référer au reste de l'équipe en cas de problème

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 266007
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La jonction de Ragnarök et le projet de l'empereur

Messagepar phoenlx » dim. juil. 15, 2012 7:41 pm

Sinon ce concept d'épée d'akasha est inspiré de la notion de mémoire akashique, c'est un concept ésotérique d'origine indienne ( qui signifie " Livre de vie" ) et sur lequel wikipédia donne des informations détaillées :

Les Annales akashiques, également appelées Archives akhasiques, Chroniques akhasiqes ou encore Mémoire akashique sont un concept ésotérique créé par les théosophes à la fin du XIXe siècle, à partir d'éléments de la philosophie indienne et popularisé dans les pays francophones par les ouvrages de Daniel Meurois et Anne Givaudan.

Concept et interprêtation :
Pierre A. Riffard en donne la définition suivante : « Espace symbolique d'éther, situé macroscopiquement dans l'empyrée et microcosmiquement dans le ventricule gauche du cœur, espace où s'inscrivent toutes les paroles, actions, pensées de l'homme, tous les êtres et évènements du monde. Cet espace, ce miroir magique est lu des initiés.

Selon l'ésotérisme occidental, le concept technique et ancien de la philosophie hindoue connu sous le terme sanskrit « akasha » est comparable à la Lumière Astrale. C'est un cinquième élément, la « Quintessence » qui s'ajoute aux quatre éléments traditionnels. Cet élément mentionné dans le Brihadaranyaka Upanishad2 et à ne pas confondre avec prakriti qui l'a engendré aurait selon René Guénon des propriétés comparables à celles d'un Yogi ayant atteint la délivrance :
« Il est comme l'éther (akasha), qui s'est répandu partout, et qui pénètre simultanément l'extérieur et l'intérieur des choses ; il est incorruptible et impérissable ; il est même dans toutes choses, pur, impassible, inaltérable.

Création théosophique :
Cette notion d'éther immuable, imprégnant tout l'univers, a été reprise par les théosophes occidentaux4 pour imaginer que cet éther pouvait servir de support emmagasinant en permanence toutes les pensées et actions réalisées au cours des siècles. « Il est stable en ce qu'il est le support invariable des diverses manifestations qui prennent place dans l'univers5. » On peut penser que les théosophes se sont aussi inspirés du principe du Karmāśaya qu'on peut traduire par « réceptacle des actions » associé à citta qui n'a jamais été défini dans les Yoga sūtra de Patañjali. On trouve également les notions équivalentes de Karma samksepa, Karma phala samgraha, Karma Rekha samksepa dans l'hindouisme populaire pour désigner l'accumulation des « fruits de l'action » (ou les traces laissées par nos actions).

La première mention de cette mémoire universelle figure dans Isis dévoilée, publié à New York en 1877, le premier ouvrage écrit par une des fondatrices de la Société théosophique, Helena Blavatsky. L'auteure y cite un fragment des oracles chaldaïques :

« Les oracles affirment que l'impression des pensées, des caractères, des hommes, et autres visions divines apparaissent dans l'éther. Les choses qui n'ont point de forme en prennent une et y sont figurées. ». Elle poursuit : « C'est sur les indestructibles tablettes de la lumière astrale qu'est imprimée la représentation de chaque pensée que nous formons ; de chaque acte que nous accomplissons6. »

Elle avait précédemment établi le lien entre la lumière astrale et l'akhasa :

« La lumière astrale seule, principal facteur en magie, peut nous dévoiler tous les secrets de la nature. La lumière astrale est identique à l'Akasa des Hindous7. »

Mais c'est Charles Webster Leadbeater qui sera le premier à employer le terme d’enregistrement akashique ((en) âkâshic record) dans son livre Clairvoyance paru en 18998,9. Viendra ensuite l’ouvrage de Rudolf Steiner La Chronique de l'Akasha10, publié en 1904, puis Leadbeater entreprendra des recherches approfondies sur les annales akasiques au cours de son séjour au centre international de la Théosophie à Adyar (Inde) en 1910. Les résultats seront publiés en 1913 dans un livre coécrit avec Annie Besant L'Homme, d'où il vient, où il va. Recherches faites à l'aide de la clairvoyance11.

Dans la pensée théosophique, tout être a la faculté de vibrer, cette vibration pouvant être reçue et enregistrée dans les annales akashiques12. Annie Besant fait, en 1907, un parallèle avec la télégraphie sans fil, de nos jours nous ferions plutôt la comparaison avec les enregistrements sur un disque dur d'ordinateur. On pourrait avoir accès à ces archives en état de transe ou sous hypnose. Le célèbre voyant Edgar Cayce (1877-1945) aurait eu accès aux annales pour réaliser certaines de ses « lectures ».

Rudolf Steiner, qui avait rédigé en 1904 l'ouvrage Chronique de l'Akasha, alors qu'il était secrétaire général pour l'Allemagne de la Société théosophique, incorpora ce principe dans les thèmes du mouvement Anthroposophique qu'il créa en 1913.

Les annales akashiques présentent des analogies avec l'inconscient collectif proposé par Jung résumé ainsi par Gerhard Adler : « L'inconscient collectif [...] est le dépôt constitué par toute l'expérience ancestrale depuis des millions d'années, l'écho des événements de la préhistoire, et chaque siècle y ajoute une quantité infinitésimale de variation et de différenciation.

Reprise contemporaine du concept :
Depuis lors, la notion de mémoire akashique a été intégrée, et parfois dénaturée, dans les principes de nombre de mouvements philosophiques et ésotériques New Age ainsi que dans la culture populaire. En 1956, l'Anglais Cyril Hoskin prétendant être le moine bouddhiste tibétain Lobsang Rampa en avait fait un thème principal dans son roman Le troisième œil.

À la fin du XXe siècle, Daniel Meurois en collaboration avec Anne Givaudan, écrivent un ouvrage, best-seller international14,15,16 : De mémoire d'Essénien, l'autre visage de Jésus, censé être extrait des annales akashiques. D'autres ouvrages suivront, reprenant le même principe.


J'ai trouvé aussi ce site web qui en parle de manière assez claire et détaillée : http://www.lascension-rayonviolet.com/b ... iques.html

Akashique, vient d’Akasha (rien à voir avec « la Reine des damnés » d’Anne Rice !) qui en sanscrit signifie « mémoire ». Les annales Akashiques sont la mémoire universelle. Grande bibliothèque de la vie depuis son aube, elles contiennent la trace de tous les évènements, actions, sentiments, pensées passés, présents et hypothétiquement futurs de chaque être, chaque civilisation… Chaque âme possède son propre livre, témoins de toutes ses vies, de toutes ses actions bonnes comme mauvaises, de ses moindre pensées et sentiments, jusqu’au plus petit battement de cœur. De même pour chaque peuple, chaque nation, chaque civilisation, chaque continent.

Les annales akashiques sont notre plus grand trésor d’une certaine façon. Notre mémoire universelle, le témoin ancestrale de tout ce qui a pu se produire, partout à la fois, depuis que le monde est monde… Ce concept est tellement vaste, qu’il est quasi impossible de l’appréhender pour notre esprit, pourtant…

Où se trouvent les annales akashiques ?

Les annales akashiques, comme tout trésor fut bien caché. Afin d’en préserver l’intégrité et d’en éloigner toute personne mal intentionnée, elles furent placées en un endroit secret, pourtant si proche de l’Homme. Elles sont en chacun de nous. Nous y avons tous potentiellement accès. Notre âme en connait parfaitement le chemin, puisqu’elle s’y rend entre chaque incarnation, afin de consulter ses propres donnés.

Vibration énergétique, substance primaire, essence divine, peut importe comment on le nomme, les annales akashiques sont l’empreinte du Moi, éternelle et universelle… Si elles sont inaccessibles pour nos sens, l’évolution spirituelle pourra nous y guider. Certains pensent que lorsqu’on voit défiler sa vie devant ses yeux au moment de la mort, c’est un petit avant goût de ces annales akashiques personnelles…

Pour quoi faire ?

On peut comparer le concept de ces AA (pas les piles hein !) à ce que l’on nomme en psychologie l’inconscient collectif et en théologie, la conscience absolue. Outil spirituel pas des moindres, avoir accès à ces archives du monde, c’est avoir accès à l’essence de ce que nous sommes. C’est avoir accès à ce que nous sommes, au comment et au pourquoi. Individuellement et collectivement.

Toutes les données sont liées puisque nous appartenons à un tout. Les moines tibétains s’en serait servi pour prévoir l’invasion du Tibet par la Chine, et bien qu’ils aient choisi de ne pas s’armer et de ne pas lutter, ils étaient prévenu plus de 50ans avant.

Visiter les Annales Akashiques ?!

S’il vous prenez l’envie de faire un petit tour dans cette grande bibliothèque du monde, il faut tout d’abord que vous sachiez que ceci n’est pas aisé… Tout le monde n’y parviendra pas bien qu’elles soient en chacun de nous. Il faut bien sur être en état de conscience modifiée, dans une méditation profonde. Mais cela ne suffit encore pas. Il faut aussi que votre niveau d’évolution spirituelle soit suffisamment élevé (et là c’est pas vous qui décidez si oui ou non vous êtes un grand maître, un peu de modestie que diable^^).

Mais il faut encore que vos motivations soient pures, sans aucun voyeurisme, aucune curiosité malsaine. Seulement motivé par une question d’ordre spirituel, vous concernant (car ne rêvez pas, on ne vous laissera pas consulter le livre de quelqu’un d’autre). Vous pourrez à la rigueur consulter, sinon votre livre personnel, celui de la grande communauté humaine, autrement appelé « Histoire ».
S’il vous est un jour autorisé cet accès aux annales, sachez toutefois que vous n’aurez pas libre accès à tout pour autant. Quelques éléments fondamentaux, nécessaires à votre élévation spirituelle bien sur et rien d’autre…

Notions sous entendues…

Les Annales Akashiques contiennent donc l’histoire de chaque âme depuis la création, nous liant les uns aux autres puisque nous sommes UN.

Les AA renferme le passé, pour que nous puissions tirer des enseignements. Le présent, témoin de nos choix au quotidien, nous permettant aussi de « visionner » le chemin parcouru. Le futur, probable et mutable, calculé en fonction de toutes nos interactions sur nous même et le monde (Repris pour peu par B. Werber dans son arbre des possibles). Les futurs hypothétiques tiennent donc bien compte du libre arbitre de chacun, écartant par là même le concept de « destin » suggérant que tout est prédéterminé à l’avance. Nous sommes seuls maitre de nos vie, personne, pas même les entités dites supérieur, n’ont de prise sur celle-ci.

« Aucune expérience, aucune pulsion, aucune circonstance extérieur ne l’emporte sur la volonté de l’entité… ».

Chaque jour, choix après choix, nous écrivons notre propre livre de vie qui sera consigné dans les annales. Nous ne sommes donc pas victime des évènements, du « sort », nous sommes les acteurs de notre progression. Rien ne surpasse le libre arbitre, donc même dans l’adversité il faut savoir reconnaitre sa part de responsabilité et ne pas rester plaintif et passif…

Seule l’inertie est l’ennemie de l’évolution spirituelle. Le choix même « négatif », la situation même douloureuse est vecteur d’évolution. Nous sommes des êtres fait pour être en mouvement, pour expérimenter…

Si nous ouvrions le débat sur les Annales Akashiques, nous aurions alors la possibilité de découvrir beaucoup de paramètres que chacun de nous détient en lui, et qui ne sont pas forcément connus des autres personnes.

Nous pensons que cela vous apoorterai beaucoup plus qu'un simple débat, cela vous permettrai d'aller chercher au fond de votre âme de votre corps Astral, les mémoires enfouies depuis bien des vies, bien des dimensions et biens des Planètes et Galaxies.

Vous êtes invités par le Collectif d'Orion à vous rendre dans les Annales Akashiques, non pas pour demander des renseignements sur votre voisin, mais regarder au fond de vous-mêmes, ce qui est dissimulé par un voile beaucoup trop opaque.

Soyez patien, la Délivrance Ultime s'approche de vous et de la Planète Terre, nulle besoins de croire en une quelconque fin de monde, non cela fait uniquement parti des peurs terrestres, des personnes qui souhaitent vous maintenir dans la peur. Non il s'agit là d'un début, d'un grand début.

Soyez simplement confiant, aimez la vie pour ce qu'elle est, sans vous attacher aux Illusions (Maya), seul compte la pureté des sentiments et l'ouverture du coeur vers l'humanité, la nature et tous les règnes, mais également vers l'Univers tout entier.

Vous verrez (entre autre) tout cela, juste en vous penchant sur les Annales Akashiques, quel rapport diront certains, nous répondrons juste LA CONFIANCE.


Sipard "Collectif d'Orion" à Shanaë


( source )
Des rats ont bouffe toute la fibre optique dans ma banlieue de ploucs. Je n'ai plus de net depuis le 10 février jusqu'à ... Je sais pas quand. Je suis en mode SMS sur smartphone je ne peux plus administrer le forum merci de vous référer au reste de l'équipe en cas de problème

Somewhere
Le temple de Gemini
Le temple de Gemini
Avatar du membre
Messages : 54970
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Messagepar Somewhere » mer. août 13, 2014 8:57 pm

Oulah, avec la mémoire akashique, on entre dans des concepts limite malickien et panthéiste là. :mdr:

Celà dit, ça ne résume pas forcément plus clairement cette histoire de Ragnarök qui est bien sûr la partie la plus difficile à comprendre de cet anime, on peut même se demander si elle était vraiment nécessaire tant elle ne fut par reprise après la mort de l'Empereur.

Myrdred
scellés dans la roche
scellés dans la roche
Avatar du membre
Messages : 6351
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Messagepar Myrdred » mer. août 13, 2014 10:33 pm

Elle était utile pour expliquer pourquoi Charles avait abandonné ses enfants. Quant à comprendre de quoi il s'agissait vraiment, c'est une autre affaire, on a un peu de mal à imaginer ce que signifie une conscience unique, à quoi ça pouvait ressembler cette sorte d'union de tous les êtres.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !


Somewhere
Le temple de Gemini
Le temple de Gemini
Avatar du membre
Messages : 54970
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Messagepar Somewhere » mer. août 13, 2014 10:39 pm

Oui, en faite ce qui est étonnant c'est que le cadre de tout ce projet sonnait un peu comme la grande messe finale de la série, et au final, il y a encore eu toute une intrigue après avec Schneizel.

Myrdred
scellés dans la roche
scellés dans la roche
Avatar du membre
Messages : 6351
Enregistré le : dim. nov. 22, 2009 10:05 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: La jonction de Ragnarök et le projet de l'Empereur

Messagepar Myrdred » mer. août 13, 2014 10:43 pm

C'est-à-dire que c'était la réponse à toutes les questions de Lelouch, aux raisons qui ont fait qu'il a entrepris cette guerre. Au final, ça a permis un nouveau départ vu que Lelouch a pu se concentrer sur un nouvel objectif.

D'ailleurs en y pensant bien, Lelouch a bien trompé Jeremiah vu que celui-ci était entièrement dévoué à l'impératrice Marianne et que Lelouch l'a finalement éliminée totalement, je me demande quel aurait été le camp de Jeremiah s'il avait assisté à tout ça.
Je préfère les trésors de mon esprit à toutes les richesses de la terre.

"...he had sacrificed much in pursuit of the Ultimate Truth... a permanent chair at the University of Covenant... a seat in the King's court... and, there was no denying it, his soul."


Obey Me !




Retourner vers « Code Geass »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité