Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (de Peter Jackson)

Sujets sur la trilogie de Peter Jackson. Critique des films, tournages en Nouvelle-Zélande, passages des films à la TV, making-of, effets spéciaux, cérémonies des Oscars, musiques des films, acteurs, adaptation du scénario, etc...
Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65834
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (de Peter Jackson)

Messagepar Somewhere » mer. déc. 31, 2014 1:18 pm

Image

Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (The Lord of The Rings : The Fellowship of the Ring) est un film américano-néo-zélandais, premier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux réalisé par Peter Jackson, d'après l'adaptation de la saga littéraire de J.R.R. Tolkien. Le film a connu une sortie mondiale le 19 décembre 2001, ce qui constitue un phénomène très rare.

L'histoire

L'histoire commence lorsque, sur la Terre du Milieu, le magicien Gandalf le Gris (Ian McKellen) découvre que l'anneau que possède le jeune Hobbit Frodon Sacquet (Elijah Wood), qui lui a été légué par son oncle Bilbon (Ian Holm) et qui lui permet de se rendre invisible, est en réalité l'Anneau unique recherché avidement par le Seigneur ténébreux Sauron car il lui permettrait de retrouver toute sa puissance. Afin d'éviter que Sauron ne récupère l'Anneau, Frodon et ses huit compagnons, la Communauté de l'Anneau, entament un périlleux voyage dans le but de le détruire.

Image

À sa sortie au cinéma, le film a été un immense succès commercial et a obtenu des critiques très positives dans l'ensemble. Il a également remporté de nombreuses récompenses, dont notamment quatre Oscars et quatre BAFTA Awards. L'American Film Institute l'a classé dans sa liste des 100 meilleurs films américains ainsi que deuxième meilleur film de fantasy de tous les temps. Une version longue du film comportant trente minutes de scènes supplémentaires est sortie uniquement pour le marché vidéo.

La Communauté de l'Anneau en chiffres

Notes sur Allociné, site de référence sur le cinéma en France :



Film classé 15e meilleur film de tous les temps sur Allociné.

Notes sur Imdb, site de référence sur le cinéma aux Etats-Unis :



Film classé 11e meilleur film de tous les temps sur Imdb.

13 nominations aux Oscars et 4 statuettes remportées :

:arrow: Meilleure musique
:arrow: Meilleurs effets visuels
:arrow: Meilleurs maquillages
:arrow: Meilleurs photographie



Entrées en France :

6 876 402 entrées.

Box-office mondial :

Etats-Unis : $315,544,750 36.2%
+ Reste du monde : $555,985,574 63.8%
= Total : $871,530,324


Deuxième plus gros succès de l'année 2001 derrière Harry Potter à l'Ecole des Sorciers, il est aujourd'hui le 36e plus gros succès mondial du box-office après avoir été 6e lors de sa sortie.

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65834
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Somewhere » mer. déc. 31, 2014 1:18 pm

N'hésitez pas à compléter ce topic avec votre critique du film et d'autres infos/anecdotes (présentation des acteurs et de l'équipe du film notamment ce serait pas mal).

Les deux autres topics sur les deux autres films arriveront dans la journée.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » mer. déc. 31, 2014 1:18 pm

Bon du coup je bidouille un peu ce topic à postériori (j'édite ce post et j'écris ces lignes en Décembre 2016, pour info) afin de vous mettre enfin ici, mon très long commentaire de ce film magnifique, chose que je n'avais jamais fais sur le forum, ça fera une bonne introduction au topic. N'hésitez pas comme dit Somewhere à poster vos propres critiques :mrgreen: Ce qui suit contient des spoilers car je décris le film scène par scène, alors si vous voulez garder la surprise et n'avez pas encore vu le film, il vaut mieux éviter de lire :mrgreen:

Je crois que c'est définitivement mon film préféré des 6. Jubilatoire d'un bout à l'autre, depuis le prologue déjà incroyablement immersif (avec la voix de Cate Blanchett / galadriel) jusqu'aux plans finaux du film avec Sam et Frodon partant seuls vers Emyn Muil après la mort de Boromir et la dissolution de la communauté (là à l'instant où j'écris ces lignes je suis encore en train de profiter de la musique du générique de fin, petit hommage aussi à Enya au passage :mrgreen-noel: )

Que redire de ce film qui n'a pas déjà été dit. Je crois que chaque vision m'emplit du même plaisir, et c'est là que je mesure à quel point je préfère Le seigneur des anneaux au Hobbit au niveau réalisation.


La Communauté de l'anneau - Mon commentaire (partie 1 / 4)
Prologue - La Comté - Bree - Le mont venteux - Fondcombe


Image

Toute la partie en Comté est parfaite, immersive à souhait, à la fois fidèle à Tolkien avec les multiples petites allusions au mode de vie des hobbits (de ce point de vue là les scènes ajoutées dans la version longue sont un vrai plus, que ce soit celle où Bilbon écrit son livre rouge, ou la scène de l'auberge du Dragon Vert avec Merry et Pippin qui chantent leur chanson et l'Ancien et les autres qui évoquent les étrangers rôdant près de la Comté). Au passage une phrase m'a faite sourire dans le contexte géopolitique actuel "Te mêle pas des affaires des autres où tu aboutiras à des ennuis plus gros que toi !!" :siffle:

Image

Je ne saluerai jamais assez le travail de reconstitution de l'équipe des films, d'après la vision de John Howe et Alan Lee essentiellement, la Comté est vraiment magnifiquement bien rendue, que ce soit à travers les smials dans les collines, l'ambiance lors de la fête de Bilbon, l'intérieur de Cul de Sac, les costumes des figurants (le choix des figurants est d'ailleurs excellent physiquement je trouve) le petit étang, le petit bois où Frodon attend Gandalf au début du film (il y a d'ailleurs moult plans iconiques que j'adore dans ce film, des plans qui restent ancrés dans la tête lorsqu'on lit le livre et que Jackson a su parfaitement reconstituer, on peut penser aussi à celui, bien plus tard dans le film où les 4 Hobbits sont dissimulés sous la racine de l'arbre avec le Nazgûl au-dessus.

Image

Un autre plan que j'adore parmi plein d'autres est celui de Frodon, fumant la pipe alors que Sam prépare à manger (alors qu'ils sont tous les deux en train de camper dans la forêt bordant la Comté, d'où ils voient les elfes partir vers les Havres Gris .. Superbe petite scène au passage, de part les chants des elfes, l'atmosphère paisible, les plans lents et contemplatifs (on est vraiment à des lieux ici du Hobbit où beaucoup de plans animés et d'action s'enchainent) J'ai choisi de poster cette image de cette scène mais dans le film c'est encore plus beau avec une lumière un peu différente et plus bleutée ..

Image

Et ci-dessous : une image qui précède un peu la dernière dans le film :

Image

Moment où Frodon et Sam quittent hobbitebourg, avec certains très beaux paysages
(mon seul petit regret concernant ces scènes est tout simplement de ne pas en profiter encore plus longtemps. Les lecteurs du livre se souviennent sans doute que nos jeunes hobbits traversent la Comté et que cela prend du temps d'arriver aux environs du fleuve Brandevin (ou Baranduin) ; Différents lieux emblématiques du pays des hobbits sont nommés, j'aurais adoré que Peter Jackson nous place au moins une petite scène dans le film respirant encore plus l'ôdeur de la Comté lors du début du voyage (par exemple une courte scène de halte de Frodon et Sam pour manger, et déployant une carte des 4 quartiers de la Comté, puis entendant comme dans le livre un cri inquiétant de Nazgûl au loin, les incitant à repartir en vitesse, avant d'enchainer avec les plans suivants dans la forêt. ça aurait été stylé)

Pour revenir aux scènes initiales en Comté, j'aime décidément tout. Le petit dialogue Bilbo / Gandalf en train de fumer du vieux Tobby avec les formes dans la fumée (quelle bonne idée charmante que cette scène ! ) certaines répliques qui font mouche ( "Le beurre étiré sur une tartine trop grande" de Bilbon restera une réplique gravée dans les mémoires) ou encore la réplique assez cocasse de Bilbon lors de son discours d'anniversaire "je ne connais pas la moitié d'entre vous [..... ] " :mrgreen: )

Image

On soulignera aussi que dans toute cette partie en Comté, l'ambiance est à la fois légère et drôle par moment (avec Merry et Pippin faisant un peu les clowns) sans pour autant tomber dans le lourdingue qu'on peut avoir par moment dans les films de la trilogie Hobbit, sans tomber dans les scènes un peu surjouées ou excessives comme l'évanouissement de Bilbo à Cul de sac dans Un Voyage Inattendu) Bref, de mon point de vue le dosage est parfait entre scènes un peu drôles et très hobbitesques dans le ton, et les scènes d'inquiétude. Car déjà lors de toute cette partie en Comté il y en a , notamment lorsque Frodon évoque son oncle qui change et devient replié, ou les nombreuses allusions à l'histoire de l'anneau et à Gollum par Gandalf (tout le dialogue Frodon / Gandalf à Cul de sac est parfait là encore) et les scènes intercalées se déroulant hors Comté amènent le contraste nécéssaire et toute la tension annonçant les terribles évènements qui vont suivre.

A ce titre, comment oublier cette scène (qui moi me remue toujours) où l'on voit pour la première fois Barad Dur, immense forteresse qui pour le coup parait vraiment réaliste et énorme, inquiétante dans la nuit, et ensuite Minas Morgul d'où surgissent des nazguls plus inquiétants et effrayants que jamais.

Image

Franchement j'ai souvent critiqué les scènes du Hobbit mais comment ne pas ici saluer la réalisation grandiose, impeccable de Jackson. Il s'agit là encore de scènes iconiques je trouve, des scènes qui feront à jamais partie de l'Histoire du cinéma. L'arrivée de Gandalf sur Minas Tirith est une belle scène aussi sur le plan visuel (il y a un passage où l'on voit pour la première fois les montagnes encerclant le Mordor de loin, avec les éclairs, qui est terriblement inquiétante et bien rendue, juste avant que le mage pénètre dans la cité blanche et étudie les vieux manuscrits évoquant l'anneau (manuscrits d'Isildur)

Une autre scène (toujours dans le début du film) bien terrifiante concerne l'arrivée d'un des Nazgûl près de la comté, interrogeant un hobbit (d'ailleurs est-ce Magotte avec son chien dans le film ? ) et l'autre qui se fait trucider. Ca fait froid dans le dos. Ambiance bien stressante.

Je pourrais aligner plein d'autres scènes qui me plaisent dans ce début de film, les allusions cocasses à Lobelia Sacquet de Besace (sur ce point le Hobbit en rajoute aussi qui sont cool), la scène de la remontée des rues d'hobbitebourg en charrette au début, quelle bonne idée là encore. Rarement on aura senti aussi bien la lenteur et l'impression de paix émanant de la Comté que dans ces scènes.

Image

On appréciera aussi tout au long du film les multiples allusions à la quête du Hobbit, comme l'allusion au dragon Smaug ("Tout ce que j'ai fais c'est pousser votre oncle à passer la porte !!" ) ou encore l'allusion à la cote de mailles en mithril que Thorin a offerte à Bilbon. On peut aussi citer le fourré des trolls transformés en pierre (scène où Frodon vient de se faire poignarder par la lame de morgul et où Sam pour tenter de le tenir éveillé lui montre les statues de trolls) On peut aussi citer la scène où Bilbon devant l'assemblée d'enfants captivés évoque justement son aventure et la capture par les trolls
(ceux qui connaissent les anecdotes de tournage du seigneur des anneaux auront reconnu dans les figurants qui jouent les enfants Hobbit les propres enfants du réalisateur Peter Jackson, qu'on revoit à d'autres moments de la trilogie dans d'autres rôles et contextes) ...

Image

Mais quittons la Comté et sa reconstitution charmante et quasi parfaite, et les musiques champêtres d'Howard Shore qui nous bercent pour partir avec Frodon et les hobbit en voyage vers l'Est, direction l'auberge de Bree pour une première étape.

Alors tout le monde le sait, le fait que j'adore cette trilogie cinématographique ne m'empêche pas d'aimer sans doute encore plus le livre de Tolkien et je regretterai toujours malheureusement l'asbence de Tom Bombadil et de Baie d'or, ou encore la disparition des scènes aux Haut des galgals. Mais bon, je comprend que pour des raisons de TEMPS - et vu que le premier film est déjà bien dense sans vraiment de longueurs inutiles, à mon sens, il fallait faire des choix.

J'en profite pour dire que contrairement à plein de détracteurs du seigneur des anneaux en film, j'approuve le choix de Jackson concernant la scène du duel Gandalf Saruman à Orthanc. Certes, on s'écarte sans doute un peu de l'esprit du livre mais je trouve cette scène belle, prenante, inquiétante, elle ajoute à ce moment du film énormément de tension, et je trouve excellent l'effet qu'elle produit. Les dialogues entre les deux mages (avant qu'ils n'en viennent à leur confrontation) sont bien sentis, les répliques et le jeu d'acteurs parfaits pour distiller une atmosphère de plus en plus pesante, qui nous fait comprendre peu à peu que Saruman a vraiment basculé du côté de Sauron. De ce point de vue encore, voir ces scènes après la trilogie du Hobbit renforce leur impacte je trouve. J'apprécie aussi la petite allusion au palantir, évidemment, et mention très bien aussi aux décors. Ca fait plaisir de voir les environs d'Orthanc verdoyants, vu que dans la suite du film on les voit de plus en plus souillés.

Image

Les décors sont très beaux, bien rendus et réalistes. Bref vous l'aurez compris j'aime cette scène, tout comme le duel entre les deux magicien, soulignons au passage la musique excellente d'Howard Shore avec des choeurs inquiétants et intenses pour ce passage ...

Image

Ensuite viennent les scènes de poursuite des hobbits par les Nazgûl dans la nuit, le passage du Brandevin en mode panique, et à nouveau des scènes excellentes avec là encore un ou deux plans iconiques que j'adore : Je pense notamment à ce plan très inquiétant où l'on voit l'un des cavaliers noirs se détachant en hauteur sur le ciel nocturne, observé par des hobbits effrayés, bon sang, à l'époque Jackson savait vraiment nous remuer. car même s'il y en a aussi dans le Hobbit je trouve que c'est ce qui manque le plus : des grands plans emblématiques mémorables comme celui-là et des musiques qui restent aussi gravées dans les mémoires. Le travail d'Howard Shore est excellent sur toute la trilogie, mais particulièrement dans ce premier opus du SDA.

Image

Passons à Bree (ci-dessous).

Image

Bree n'est pas forcément ma partie préférée du film mais comme je la trouve tout à fait correcte, je ne m'étendrai pas. Soulignons encore un plan mythique, celui de Aragorn "Grand Pas" dans l'ombre, observant les hobbits dans l'augerge, le visage éclairé par sa pipe, comment oublier là aussi ce plan. J'aime bien le bon vieux Poirredebeurré aussi.

Image
On s'amusera aussi du petit caméo de Peter Jackson dans les rues de Bree (ci-dessus), à l'époque où j'avais vu Le seigneur des anneaux pour la première fois, j'étais un peu déçu de Bree car j'attendais plus de scènes, le bouquin détaille davantage cette partie mais là encore, on peut comprendre. Mention très bien aussi à la scène où les Nazgûl pénètrent dans la petite ville, retournent les lits (au cinéma les cris des Nazgûl glacent le sang, à force de revoir les films je suis un peu habitué et ça fait moins d'effet mais ces spectres sont vraiment inquiétants. Le jeu d'acteur de Viggo Mortensen dans ces scènes est parfait, tout comme celui de Sean Astin - Sam - et d'un peu tout le monde, je n'y reviens pas.

Image

Ensuite les hobbits s'approchent de la grande tour de garde d'Amon Sul (ci-dessus), en traversant d'abord les marais aux cousins (marécages infestés de sortes de moustiques) ; Bon la petite scène est ultra courte et présente uniquement dans la version longue du film je crois, mais elle est bien vue car évoquée dans le livre. Une scène qui m'amuse toujours beaucoup aussi est celle où Pippin s'attend à prendre son petit déjeuner et fait la liste de tous les repas des hobbits (on se demande quand ils ne sont pas en train de manger chez ce peuple :lol: )
Une autre petite scène (qui avait été ajoutée dans la version longue) plutôt cool concerne la chanson d'Aragorn, à propos de l'histoire de Beren et Luthien du silmarillion. L'idée est bonne comme clin d'oeil par contre je trouve que Viggo Mortensen a plutôt tendance à baragouiner que prononcer de vrais vers en elfique, c'est un peu dommage car ça gache l'effet mais j'apprécie qu'ils aient eu l'idée de rajouter cette allusion.

Pour le plaisir des yeux, je poste un fanwork de ce couple célèbre, la princesse elfe Lúthien Tinúviel, fille de Melian et du roi Thingol de Doriath dans le silmarillion, qui s'éprit de l'humain Beren fils de Barahir. Leur histoire d'amour faisant échos bien évidemment à celle que vivent Arwen et Aragorn, autre amour impossible elfe / humain, et on peut rappeler qu'ils sont leurs lointains ancêtres. L'image représente aussi le chien Huan de Valinor

Image

On rappellera aussi que le récit de leurs aventures va bientôt paraître ou reparaître sous forme d'un livre à part aux éditions Bourgois. Ce qui est une excellente nouvelle :mrgreen:

Image

Mais revenons à notre film, La communauté de l'anneau. Parmi les autres plans qui restent en mémoire je trouve il y a celui-ci, lorsque les hobbits sont encerclés à Amon Sul ..

Image

J'aime d'ailleurs aussi beaucoup le moment où Aragorn les affronte avec sa torche en les enflammant.

Bon je passe sur la suite de la quête d'Aragorn et des Hobbit entre Amon Soul et le fourré des trolls, pour m'attarder sur les quelques scènes intercalées à Orthanc, avec les orcs commençant à couper les arbres pour préparer la grande armée de l'isengard, et Gandalf emprisonné au sommet de la tour, contemplant tout ça impuissant. Des scènes à la fois tristes, remuantes (notamment pour tout l'espèce de clin d'oeil écologique derrière, quand on sait que Tolkien était un grand amoureux de la nature et des arbres on comprend assez bien ce que le projet de Saruman représente. D'ailleurs je peux me tromper mais je pense qu'il aurait aimé ces scènes.

Un peu plus tard on voit pour la première fois le mage blanc croiser des créatures pour faire émerger sa race d'Uruk Hai ignobles, l'apparition du premier uruk (Lurtz à priori) est vraiment inquiétante et terrible. La première fois que je l'avais vu au cinéma j'étais scotché :mrgreen: Après moult visions, ça me fait toujours de l'effet, et la musique de l'Isengard est un de mes thèmes préférés de la trilogie, elle colle bien avec le côté "rouage et métal" associé au maître des lieux.

ci-dessous : un fanwork de Lurtz signé jmkilpatrick. Je trouve ce personnage bien qu'inventé vraiment effrayant, le reste des films manque d'ailleurs d'antagonistes aussi flippants, en comparaison je trouve que Gothmog dans le retour du roi fait plus rire qu'autre chose (dans le film parceque dans le livre il fait peur :mrgreen: ) et je ne reviendrai pas sur le rendu d'Azog dans le hobbit qui perso ne me fait pas le même type d'effet ..

Image

Un peu plus loin, nous faisons connaissance pour la première fois avec Arwen incarnée par la charmante Liv Tyler (incarnant le rôle à merveille)
Les puristes pourront évidemment tiquer sur le fait que c'est normalement l'elfe masculin Glorfindel qui devrait emporter Frodon à cheval vers Fondcombe et affronter les Nazgûl près de la rivière Bruinen, mais sincèrement, le remplacement par Arwen ne me gêne pas, d'autant que ces scènes permettent de faire connaissance avec l'actrice (qu'on ne verra pas tant de fois dans toute la trilogie et qui l'illumine pourtant de sa présence) Liv Tyler incarne vraiment bien l'elfitude, les manières elfiques, par sa voix douce, ses répliques, son physique ; très bon choix de casting mais l'une des plus émouvantes et belles scènes avec elle dans ce premier film est probablement plutôt le baiser avec Aragorn sur le petit pont à Fondcombe.

Image

Image

Bien avant cela nous voyons donc la fille d'Elrond emporter Frodon à toute allure sur le cheval Asfaloth, ce qui donne lieu à une belle course poursuite haletante et inquiétante, encore une fois une bonne scène, bien qu'un peu rapide (on passe vraiment rapidement des scènes avec Aragorn et les hobbit abandonnant inquiets le hobbit à l'arrivée sur la Bruinen. Superbe scène là encore au passage avec les eaux qui prennent la forme de chevaux et engloutissent les cavaliers noirs, exactement comme dans le livre. Quand je vois toutes ces scènes je ne peut vraiment pas laisser passer l'idée que Jackson n'aurait pas respecté assez les livres dans le seigneur des anneaux, ou n'aimerait pas les livres, on sent bien que c'est faux et qu'il a eu souvent le soucis du détail. L'animation des eaux par les chevaux c'est typiquement une scène qu'un cinéaste cherchant la facilité aurait évité je pense, pour se contenter d'eaux tumultueuses sans formes.

Bref, nous voici ensuite à Fondcombe pour ce qui est et restera sans doute à tout jamais comme mon décor préféré des 6 films, le havre dans lequel j'aimerais sans doute vivre. L'ambiance de ce lieu si particulière dans le livre est bien rendu par les plans sur la belle vallée d'Imladris, les décors et reconstitution de "la dernière maison simple" (demeure d'Elrond)

Image

Par contre je dois vous avouer un truc. Autant pour le Hobbit la toute première fois, le côté "reconstitution numérique" des décors me gênait autant avec le recul je crois que je me met à apprécier encore plus Fondcombe dans le hobbit que dans le seigneur des anneaux. J'aurais aimé une sorte de mix des deux, avec pas mal de plans numériques et des décors plus réalistes, mais les deux visions ont de leur charme. On appréciera aussi dans ces scènes le jeu d'acteur excellent et la présence de Hugo Weaving, acteur qui se fait plutôt rare dans les films mais que j'aime toujours voir, il correspond à chaque fois à des moments que j'aime (sauf dans une scène du Hobbit 3 celle du face à face avec Sauron, mais c'est pas vraiment lui qui est en cause)

Image

Nous faisons la connaissance aussi avec Boromir, Gimli, et Legolas, pour la première fois. Toute cette partie du film est parfaite, mais en ce qui me concerne, je regrette l'absence d'autres scènes (qui étaient casables)
--> Ne pas voir au moins un petit dialogue court entre Gloin le père de Gimli, et Bilbon en guise de retrouvailles me peine un peu.
--> Le livre nous décrit aussi un banquet où à la fois Aragorn, les hobbits, Bilbo, Gandalf et les autres sont conviés et où on a aussi bien évidemment Elrond, sa fille et moult elfes, j'aurais aimé voir une telle scène dans le film, laquelle aurait permis de montrer (comme dans le livre) Bilbon en train de nous chanter les vers d'Ëarendil, le grand marin du silmarillion. En version longue une telle scène eut été parfaite, sans allonger démesurément le film. Mais bon. autrement, toute cette partie du film est intéressante, notamment le dialogue entre Elrond et Gandalf qui en peu de temps contient à la fois des allusions à Isildur, à Numenor (qui ne peut laisser indifférent les lecteurs du silmarillion), bref, j'aime beaucoup toutes ces scènes.

Image

Le conseil d'Elrond est également un grand moment du film, même si je préfère la version du livre avec le recul, laquelle est très très longue et bourrée de plein plein d'allusions à l'histoire de la terre du milieu Troisième âge, à la quête de Bilbon et bien d'autres choses. Plusieurs personnages prennent la parole et assez longuement comme Bilbon, lequel nous raconte en résumé la quête d'Erebor, il me semble me souvenir que Gloin prend la parole aussi tout comme Gandalf, Boromir et d'autres. Dans la version film, c'est beaucoup plus court et très très très résumé avec l'ajout d'un peu de sensationnel mais ça passe.

La scène mythique où Aragorn et les autres jurent d'aider Frodon dans sa quête après que le Hobbit se soit proposé pour jeter l'anneau dans le feu d'Orodruin est très émouvante. Comment oublier le "Mon épée est votre, et mon arc est votre, et ma hache", et la réplique de Boromir :mrgreen:

ci-dessous : autre plan bien emblématique du film : La communauté de l'anneau en mode pose pour la photo :mrgreen:

Image

Une scène que j'adore aussi à Fondcombe est celle où Aragorn se recueille sur la tombe de sa mère (Gilraen, même si elle n'est pas nommée et c'est plutôt dommage) ;

Image

Les lecteurs du livre savent que les mots écrits en elfique sur la tombe sont Ónen i-estel edain, ú-chebin estel anim
(ce qui veut dire littéralement "j'ai donné l'espoir aux dunedains, mais je n'ai gardé aucun espoir pour moi-même")
Phrase qu'on peut comprendre encore mieux quand on sait que le surnom d'Aragorn est Estel qui veut dire l'espoir.
Phrase qui n'est pas ici montrée dans le film mais qu'on retrouvera pourtant plus tard dans le retour du roi par la bouche d'Elrond (dans la version film) lorsqu'il remet l'épée Anduril reforgée à Aragorn, et qui fait bien sûr échos à tout ça.

Autre petite scène courte mais intéressante à Fondcombe, le dialogue Frodon / Bilbo avec ce dernier lui offrant son épée Dard et la cote de maille de Thorin, en mithril, le célèbre métal précieux des nains.

Image

La scène de La Bataille des Cinq Armées correspondante avec Thorin, et Bilbo jeune :

Image

Là encore de sympathiques allusions à la quête du Hobbit, et une scène qui s'apprécie encore mieux depuis la trilogie récente, mais que j'ai toujours aimé. Même si on pourra tiquer sur Bilbo en mode agressif avec le visage se déformant d'un rictus quand il voit l'anneau. Mais ça me gêne bizarrement moins que les scènes avec Galadriel qui sont beaucoup plus longues et excessives, je trouve.

Bon comme vous le savez, la version longue du film en DVD met la coupure à Fondcombe, aujourd'hui j'ai donc revu la première partie ce matin, j'ai ensuite fait une pause pour aller manger et je me suis visionné la partie 2 (les scènes en Moria et Lorien) cet après midi. Pour ce long commentaire du film, je vais faire aussi une petite pause et je reviendrai sur la seconde partie dans un post ultérieur :mrgreen: On se quitte pour le moment avec un plan sur la dernière maison simple, que nous ne reverrons plus avant un petit moment (je posterai d'autres images par la suite)

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » mer. déc. 31, 2014 1:48 pm

Deuxième partie (sur 4) de ma critique de La communauté de l'anneau
(film revisionné hier en version longue)


(la première partie a été postée plus haut)
Nous retrouvons donc la communauté au départ de Fondcombe (Rivendell), le groupe voyageant vers le sud en empruntant les chemins montagneux des Monts Brumeux. Nous avons droit tout d'abord à la scène d'adieux (qui n'était pas présente dans la version cinéma il me semble), et à une petite réplique humoristique de Frodon ("Le Mordor Gandalf, c'est à gauche ou à droite ?" :mrgreen: ) Bon à titre personnel, je trouve que cette réplique était dispensable, bien qu'elle fasse référence à une autre dans le livre il me semble, mais ils ont du la placer pour amuser un peu la galerie.

Passons au vif du sujet. Avant de continuer la carte s'impose.

Image

Tout d'abord je voudrais signaler un nouveau plan magnifique de Fondcombe (lorsque les membres de la communauté quittent le havre elfique) ; Ensuite on les retrouve dans les montagnes quasiment dans les plans suivants, avec la musique phare de la communauté entendue pour la première fois (comment oublier ce thème, sans doute l'un des plus emblématique de toute la trilogie) ; Les membres de la communauté sont vus un à un en train de progresser lentement dans la montagne, j'adore ce plan, à l'époque d'ailleurs c'était un des plans d'une des premières bandes annonces et il m'avait beaucoup incité à voir le film (je ne connaissais pas le bouquin en ce temps là) Il m'évoquait fortement certaines quêtes de fantasy et de jeux de rôle avec divers membres différents, elfes, humains, magiciens, voir pour la première fois ce genre de scènes dans un film sérieux et sombre, ça m'avait fasciné.
On n'oubliera pas de saluer aussi le petit poney Bill (qui accompagne les membres de la communauté depuis l'auberge de bree) ; Juste dommage de n'avoir pas vu la scène où ils le récupèrent (de même qu'à la fin du Retour du roi j'aurais aimé voir la scène où les hobbits le retrouvent, lors de leur voyage de retour et leur escale à Bree, complètement zappée pour le coup)

Juste après, nous avons une scène où les membres de la communauté se reposent, Gimli incitant Gandalf à prendre le chemin de la Moria, le magicien refusant, inquiet des perspectives et on peut dire qu'il avait vu juste. Bon la petite scène d'entrainement des hobbits avec Aragorn qui se retrouve le cul par terre est rigolote, pas trop appuyée, ça passe. Je préfère retenir de cette scène la vision des crébains du pays de Dun (les volatiles espions de Saruman) qui est très bien rendue. J'adore les plans successifs où l'on voit les membres de la communauté dissimulés, attendant qu'ils ne passent, notamment le regard de Legolas à cet instant là.

Image

Immédiatement après, on a des scènes du film que j'adore. Tout d'abord une réplique de Gandalf : "Le passage vers le sud est surveillé, nous passerons par le col de Caradhras !!" (et alors qu'il prononce cette réplique on a une vision inquiétante du haut Caradhras enneigé avec une musique également inquiétante. Le dosage est excellent ; c'est le genre de scènes qui n'ont l'air de rien comme ça mais qui moi me touchent toujours énormément dans les films Le seigneur des anneaux, et particulièrement dans ce premier film. De puissants hommages et clin d'oeil aux livres, notamment avec les noms de lieux et autre qui sont bien rappelés, et une réalisation subtile qui combine les plans magnifiques de la Nouvelle zélande, des répliques simples mais qui font mouche avec un jeu d'acteur correct (contrairement à ce qu'on a souvent dans le hobbit, bourré de scènes excessives ou pour amuser la galerie) ; et une musique bien sentie. Voilà comment être bien dans l'ambiance.

Image

Dans les plans suivants nous retrouvons la communauté en pleine ascension du col dans la neige. Encore une fois l'occasion d'admirer des paysages somptueux. J'aime beaucoup aussi ce qui s'ensuit avec Boromir attiré par l'anneau, Aragorn serrant la garde de son épée. Superbe scène, superbe jeu d'acteur, de belles répliques "Il est surprenant que nous devions éprouver tant de peur et de doutes pour une si petite chose" ...
Réplique qui résume beaucoup de choses ....

Nous assistons ensuite à une autre belle scène : celle de l'avalanche provoquée par Saruman. C'est plutôt court, mais très très bien filmé encore une fois. La vision du mage blanc au sommet d'Orthanc prononçant ses incantations avec les nuages noirs qui s'amoncellent est absolument énorme ; Certains rétorqueront sans doute encore que dans le livre, c'est plus complexe, plus subtil, mais le livre a le temps de bien s'étendre sur des pages et des pages, laissant un petit doute au lecteur sur l'origine des difficultés que rencontre la communauté dans la montagne, est-ce saruman ou non ? La place à l'imagination est plus grande, mais j'aime bien la version du film, surtout de part la manière dont elle est filmée.

Image

Le moment où l'éclair s'abat sur le col et provoque l'éboulement me fait à chaque fois frémir.
Peu après nous retrouvons les membres de la communauté qui s'en sortent un peu par miracle et un autre grand moment, avec, pour la première fois, l'évocation du balrog de la moria par la bouche de Saruman parcourant son vieux livre. De belles illustrations au passage qui restituent bien le côté ancien et mystérieux, et comme toujours Christopher Lee est parfait dans ses répliques et son jeu d'acteur

" Vous savez ce qu'ils ont réveillé dans les ténèbres de Khazad Dûm ? L'ombre, et la flamme "

ci-dessous : ce n'est pas une capture du film mais une reconstitution du livre de saruman trouvée sur la toile, mais très fidèle

Image

S'ensuit une scène que j'adore aussi, où Gandalf laisse le porteur de l'anneau autrement dit Frodon décider de la route à suivre
- Nous passerons par les mines !
- qu'il en soit ainsi


J'adore ce passage et je trouve qu'il a presqu'une dimension biblique.

Peu après, nous voyons la communauté arriver près de l'entrée des mines de la moria. Le premier plan large, avec Gimli émerveillé et la vision du pont détruit est absolument superbe. Je garderai toujours en mémoire la fois où j'avais vu ces scènes au cinéma pour la toute première fois, j'étais yper impressionné, tout comme (un peu plus tard) le moment où ils arrivent dans les ruines de Cavenain.

Je ferai juste un petit bémol à propos de la transition entre le Caradhras et l'arrivée à l'entrée des mines. J'aurais aimé que le film rajouté d'autres scènes de transition. C'est un peu du pinaillage, mais je n'aime pas les transitions trop brusques (j'ai le même problème dans le Hobbit avec par exemple l'arrivée des nains sur Fondcombe, et plus tard le départ de Fondcombe et le passage des géants de pierre puis l'entrée dans les cavernes des gobelins. c'est un peu trop rapide et brusque. Dans la communauté de l'anneau, j'aurais aimé qu'ils rajoutent par exemple deux trois plans quand le groupe après l'avalanche redescend les montagnes (plans qu'ils ont filmé au passage, des images circulent) : -->

Image

Image

A noter que dans le livre, ils voient des wargs en redescendant, et dans l'un des jeux vidéos, des orcs attaquent la communauté avant qu'ils n'arrivent à hauteur du guetteur de la moria. je fustige souvent l'ajout de scènes d'action inutiles dans les films, mais avoir des passages similaires même brefs ne m'aurait pas déplu. Mais le film est quand même très bien sans eux.

Nous nous retrouvons donc devant les portes de la moria, avec les inscriptions en Ithil Dîn, qui s'éclairent à la lueur de la lune. On peut rappeler que ces portes datent du Deuxième âge, à l'époque où le royaume des nains de la Moria était prospère et entretenait de bonnes relations avec les elfes de la région de Houssaye (Eregion) situé tout proche, à l'ouest. Parmi ces elfes se trouvaient d'ailleurs un certain Celebrimbor, celui-là même qui a réalisé les anneaux de pouvoir (image ci-dessous)
Image

Je suis un peu déçu qu'il n'ait pas été cité au moins une fois dans les films celui-là. Mais passons.

Une petite image des portes

Image

avec un agrandissement de l'inscription

Image

Une fois l'énigme résolue (ce qui nous permet d'apprendre un mot elfique, mellon pour "ami", c'est toujours sympathique, nos amis sont attaqués par le guetteur, sorte de poule terrifiant, et s'en sortent difficilement. j'aime beaucoup cette scène aussi. La manière dont elle est amenée avec Merry jetant des pierres dans l'eau, Aragorn inquiet lui conseillant d'arrêter, et plus tard le tentacule qui surgit sournoisement derrière Frodon pour l'agripper est encore une fois très bien senti. Belle réalisation de A à Z avec un Legolas qu'on commence à voir en mode archer infaillible. Vous remarquerez au passage qu'à cet instant des films ils n'avaient pas encore fait de Legolas l'espèce de superman absurde qu'il deviendra par la suite.

[suite de ma critique de La communauté de l'anneau plus tard avec la partie Moria / Lothlorien / Anduin 8-) ]
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » mer. déc. 31, 2014 1:48 pm

La communauté de l'anneau - Partie 3 / 4 de ma critique
(La Moria / La Lothlorien)


Suite et fin de mon gros commentaire de La communauté de l'anneau, revu hier. On arrive aux scènes des mines de la Moria.

Image

Si je devais chipoter je dirais : c'est trop court !!!! Je crois qu'en temps réel ils mettent 4 jours de marche pour atteindre l'autre côté (d'ailleurs Gandalf le dit dans une réplique du film) et dans le livre, on sent plutôt bien ce passage du temps. Dans le film c'est évidemment plus rapide, mais il était difficile de faire autrement. J'apprécie en tout cas grandement les décors de cette partie et là encore je vais me référer à mon souvenir de la salle de cinéma. La Moria, c'était absolument énorme. Probablement même les scènes du film qui m'ont le plus marqué à l'époque. Car oui bizarrement, j'ai mis du temps à digérer certains changements du film par rapport au livre dans sa première moitié (absence de Tom Bombadil, des Galgals, Glorfindel remplacé par Arwen, pas de Gloin, ou si peu, etc etc) mais la moria c'était carrément ma vision, que ce soit pour les décors, notamment la grande salle de Cavenain magnifique, le combat contre le troll, le balrog évidemment, très grand moment.

Dans la version longue du film (que je revois désormais systématiquement) on apprécie l'allusion au mithril et à la cote de mailles que Thorin a offerte à Bilbo, désormais passée à Frodon. j'aime aussi beaucoup le petit dialogue entre Gandalf et Frodon à propos de Gollum et de la pitié, qui contient là encore quelques répliques très marquantes "nombreux sont les vivants qui mériteraient de mourir, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser mort et jugement" ... Une réplique qui fait échos à ce qui se passe plus loin dans la trilogie et qui je trouve est très profonde.

Image

Pour ce qui est de la grande salle de Cavenain, j'aime beaucoup l'ambiance musicale et je ne reviendrai pas sur l'impression visuelle toujours grandiose quand le groupe débouche dans ce lieu, avec Gandalf éclairant les environs de son baton.

Ensuite on pourrait parler du tombeau de Balin.

Image

Bien évidemment c'est le genre de scènes qu'on apprécie encore plus quand on a une petite culture des bouquins de Tolkien et quand on connait un peu l'histoire du Hobbit (depuis les films et depuis que les spectateurs connaissent Balin ils peuvent désormais mettre un nom derrière le personnage dans la tombe, c'est plus émouvant je trouve.

Image

A noter aussi pour la petite histoire que le squelette qui agrippe le livre que prend Gandalf (et qui raconte la chute de la moria) est Ori, le nain le plus jeune de la compagnie dans Le Hobbit ... Pour ceux qui auraient oublié je vous rafraichis la mémoire en images

Ori mort (seigneur des anneaux) agrippant le livre de Mazarbul
Image

Ori dans le hobbit
Image

Bon je ne m'étendrai pas plus à propos des scènes en Moria, je les trouve superbement restituées. La chute de Gandalf face au Balrog est un très grand moment de cinéma, le cri de Frodon, très émouvant. Peu avant, on a une scène que j'adore aussi, lorsque la communauté est encerclée par divers orcs qui grouillent de partout, on dirait vraiment des insectes. Ensuite le balrog apparait, d'abord comme une menace lointaine, des bruits inquiétants, des flammes qui se rapprochent et progressivement tout l'environnement est en flamme, superbe ambiance. Mention excellent aussi pour les thèmes musicaux d'Howard (j'adore ce genre de choeurs masculins qui vont bien aux nains et à leur culture et je regrette de n'avoir pas entendu quelques thèmes dans ce genre dans Le Hobbit, je m'attendais à ce qu'Howard Shore en recompose en masse ... )

Une scène que j'adore particulièrement est celle du pont qui s'écroule et est détruit lentement, alors que les membres de la communauté de l'anneau ont à peine eu le temps de passer (je ne parle pas du pont de Khazad Dum mais d'un autre pont avec des escaliers peu avant) ; les décors sont superbes, les scènes de destructions énormes, la musique qui accompagne excellente, il y a un moment notamment où une lourde pierre vient couper la construction en deux, à chaque fois je suis admiratif ; Superbe travail de l'équipe d'effets spéciaux du film.

Image

Ce genre de décors de la Moria pour le coup moi qui pinaille parfois sur le côté non réaliste des décors, problèmes d'échelle et autre, je le trouve superbe. On ressent l'impression immense, on sent vraiment le côté vieilles pierres, ça ne fait pas toc, c'est très réaliste.

Après la chute de Gandalf nous retrouvons les membres de la communauté de l'autre côté de la montagne, pour à nouveau une scène superbe, et pleine d'émotion, avec un visage de Frodon terriblement expressif (énorme coup de chapeau à l'acteur Elijah Wood pour ces scènes où il a su incroyablement faire ressortir les émotions et la peine dues à la situation)

Petit bémol : Dans le bouquin, ces scènes sont plus longues et j'aurais vraiment aimé voir le lac du miroir (Kheled Zaram) ;
Dans le film, il me semble qu'on entraperçoit un lac (le décor est très beau d'ailleurs) mais ça ne dure vraiment pas longtemps. J'aurais aimé une scène entière où il aurait été cité et nommé, un peu comme dans le livre, avec Gimli il me semble qui évoque l'histoire si particulière de ce lac qui est lié au premier roi des nains (Durin 1) à l'époque où il vit son reflet couronné dans l'eau du lac, peu avant qu'il ne fonde la moria. Il est dommage que le film zappe souvent ce genre de scènes au profit de scènes plus orientées action. En plus je trouve la transition vraiment trop rapide dans le film avec la Lothlorien, ça fait partie des rares petits défauts que je trouve à ce premier opus de la trilogie SDA.

D'ailleurs on peut rappeler qu'à la base, Peter Jackson avait envisagé de faire une course poursuite à cet endroit du film : les orcs de la moria continuaient à poursuivre les membres de la communauté jusqu'en forêt de Lothlorien, et ce sont les troupes de haldir qui auraient alors surgi et tué les orcs. La rencontre avec Haldir se fait de manière différente et un peu moins mouvementée dans le film. Je le regrette un peu même si ça permet d'avoir un moment d'humour bien croustillant avec la réplique de Gimli.

cf ces images qui ne font finalement pas parties du vrai film mais qui circulaient pas mal à l'époque

Image

Image

Si vous voulez voir toutes les scènes du seigneur des anneaux qu'ils ont filmé mais jamais insérées au montage (même en VL) n'hésitez pas à vous référer à ce topic : viewtopic.php?f=219&t=17591

La lothlorien

Image

On arrive aux scènes dans la forêt de Lothlorien, le royaume de Galadriel et Celeborn.

Au niveau des décors, ce n'est pas mon préféré des films, je tique un peu sur certains détails, et je trouve que parfois les arbres illuminés où se trouvent les constructions elfiques font un peu trop reconstitution. Mais j'ai peut-être trop revu les films, et je voudrais dire aussi que je trouve certains plans sublimes, mais plutôt à la fin du séjour, lorsque la communauté repart sur les embarcations.

Image

Il y a un plan que j'adore notamment, lorsque Galadriel fait ses adieux d'un geste de la main, encore un plan bien emblématique des films. La musique douce, l'ambiance paisible, l'eau calme, les décors, répliques, tout est parfait dans le film à ce moment là et c'est un pur moment de grace et de poésie. L'impression de mélancolie colle parfaitement à ces scènes du livre et notamment au poème Namarië auquel nous avons une petite allusion à travers une des répliques de Galadriel (dialogue avec Aragorn à propos d'Arwen)

Notons aussi qu'il est toujours plaisant d'entendre les personnages parler en elfique, ce qui est souvent le cas dans cette partie en Lorien, notamment dans le dialogue entre Aragorn et Haldir au début (ajouté pour la VL il me semble) Alors là encore je sais que certains puristes renient un peu l'elfique version David Salo fait pour les films mais moi j'admire grandement l'idée et le travail qu'ils ont accompli pour restituer l'impression de vraisemblance.

Image

La Lothlorien est globalement une partie du film très triste (évènements précédents avec la chute de Gandalf oblige) c'est très mélancolique, mais on a tout de même un petit moment d'humour croustillant avec Gimli (l'insulte à Haldir est jouissive à souhait et John Rhys Davies joue bien ce genre de scènes, encore une fois je trouve que l'effet est moins lourdingue que parfois dans Le Hobbit, je me marre à chaque fois .. )
Un peu plus loin dans le film, notre nain s'éprend de Galadriel et là encore, c'est à la fois très soft, subtil, à peine suggéré, on est à des années lumières de ce qu'on a pu voir avec Kili je trouve.

J'apprécie aussi grandement la scène des cadeaux, même si j'aurais aimé encore plus de références aux livres. Il est intéressant de voir Galadriel évoquer les noldor (la race elfique à laquelle elle appartient elle, elrond, les elfes de Fondcombe et beaucoup d'elfes du silmarillion) lorsqu'elle offre une dague à Merry. Intéressant aussi de voir Sam recevoir sa fameuse corde elfique qui sera importante dans Les Deux tours (dans une petite scène de la VL au début, lorsque Frodon et Sam parcourent Emyn Muil .. )

Mais le cadeau le plus important est sans doute la fiole que Galadriel offre à Frodon et qui lui servira dans l'antre d'Arachné. Fiole qui contient la lumière d'Ëarendil, évidemment, il vaut mieux avoir lu le silmarillion et savoir qui est Earendil le grand marin père d'Elrond et Elros pour encore mieux apprécier ces scènes, tout comme le fait de savoir ce que signifie cette étoile d'Earendil (qui est en réalité l'équivalent de la planète Vénus dans notre réalité) ;
Etoile qui correspond en fait à l'éclat du silmaril que Earendil porte sur son front, alors qu'il vogue dans les cieux sur son grand navire Vingilot.
Tous les spectateurs du seigneur des anneaux qui n'ont pas lu le silmarillion ne peuvent malheureusement pas apprécier cette fiole et tout ce qu'elle représente dans l'histoire, à sa juste valeur, ni bien comprendre la référence à Earendil et c'est un peu dommage (peut-être eut-il fallu le rappeler un peu)

J'aurais vraiment bien aimé avoir aussi une référence aux grands arbres de la Lorien, les fameux mallornes, tout comme certains éléments de la végétation si particulière du lieu : notamment les petites fleures élanore. On peut rappeler que dans le livre, Galadriel offre à Sam de quoi plus tard faire pousser l'un de ces grands arbres dans la Comté, je trouve ces scènes très belles et bien dans l'esprit de l'amour de Tolkien pour la nature et la végétation. Scènes malheureusement complètement absentes des films. Rajouter une toute petite scène au moment des cadeaux dans le film, et une scène dans l'épilogue du retour du roi lorsque Sam fait pousser l'arbre m'aurait bien plu. On peut aussi rappeler que Sam nommera plus tard l'une de ses filles Elanore, ce qui n'est pas un hasard c'est le nom d'une petite fleur de Lorien.

Bon autrement j'aime aussi beaucoup en Lorien le dialogue entre Aragorn et Boromir, durant lequel le thème musical du Gondor est entendu pour une des toutes premières fois mais en version assez calme (et non épique et forte comme dans Le retour du roi) L'allusion à la tour blanche est un moment qui m'avait fortement ému à l'époque, notamment quand on ne connaissait pas encore les deux films suivants.

Bon en revanche je n'aime pas tout dans les scènes de la Lothlorien. Je trouve que l'acteur qui joue Celeborn (Marton Csokas , j'espère bien l'écrire, surjoue énormément, et c'est assez énervant. Mais même Cate Blanchett par moment, ce qui est dommage. A d'autres moments elle est parfaite, notamment dans certaines scènes avec Frodon et le miroir. Notamment celle où elle lui dit "Même la plus petite personne peut changer le cours de l'avenir", autre réplique culte des films.

En revanche, je déteste le passage où elle est en mode "Dark Galadriel" avec la grosse voix, de même que je déteste cette scène dans le Hobbit - et peut-être encore plus dans le hobbit car elle fait redondance. Je ne comprend vraiment pas le choix de Jackson de faire de temps en temps des scènes grotesques comme ça, ça gache tout son magnifique travail par ailleurs. Par contre j'aime bien le fait qu'ils mentionnent l'anneau Nenya (uniquement dans la VL je crois)

Image

Globalement malgré pas mal de défauts (la transition trop brusque avec les scènes de moria, Galadriel en mode dark, Marton Csokas et Cate Blanchett qui ont souvent tendance à surjouer, des décors alternant entre le sublime et d'autres qui me font tiquer, des choses que j'adore dans le livre et qui manquent, que j'aurais aimé voir) malgré toutes ces faiblesses, j'apprécie les scènes en Lothlorien du film. Elles font une petite respiration, un moment calme après les passages très poignants et mouvementés de la moria, et permettent de reposer aussi bien la communauté que le spectateur avant les grosses scènes avec les Uruk Hai déchainés qui vont suivre. D'un point de vue du rythme du film, l'effet produit est excellent, je trouve. Et toutes les bonnes choses que j'ai cité ont tendance à compenser les mauvaises.

Image

Je ne l'ai pas dis mais il y a aussi un plan que j'adore, c'est la première vision qu'on a de Caras Galadhon montrée ci-dessus (quand ils arrivent guidés par Haldir) ou encore l'allusion aux feux d'artifice de Gandalf, avec Sam s'essayant à un petit poème, Gimli en mode ronfleur, et les choeurs elfiques. Toute la scène du miroir de Galadriel est également bien senti (à part le mode "dark de Galadriel") notamment car elle permet de placer une petite allusion à un des chapitres de fin du retour du roi : Le nettoyage de la Comté.

Contrairement à d'autres fans j'ai toujours trouvé judicieux le choix de Jackson de ne pas placer le nettoyage de la comté à la fin du retour du roi, et de faire plutôt périr Saruman au début du troisième film qu'à la fin. Mais normalement comme vous le savez sans doute, dans le livre pendant les terribles évènements de la guerre de l'anneau et les batailles à Minas Tirith et à la porte noire, nous avons la Comté qui est prise par Saruman et Grima avec les hobbits réduits en esclavage, et c'est seulement lors du retour de Frodon, Sam, Merry et Pippin qu'une révolte hobbit éclate et que les choses rentrent dans l'ordre. Rajouter ces scènes dans le troisième film après le climax de la montagne du destin aurait perdu je pense beaucoup de spectateur, ce qui passe bien dans un livre peut très mal passer en film, et pour ma part, j'approuve plutôt ce choix.

Ces scènes des hobbits réduits en esclavage sont présentes sous forme de clin d'oeil lorsque Frodon (dans le premier film) regarde dans le miroir de Galadriel, et a une vision de ce qui arriverait si Sauron gagnait la guerre. Pour le coup je trouve ça très très subtil.

Autrement, ces scènes en Lothlorien, globalement très calmes sont coupées une seule fois pour montrer ce qui se passe du côté d'Orthanc, avec Saruman expliquant à Lurtz, le chef des Uruk Hai, comment les orcs sont apparus, en l'occurrence par mutilation des elfes de jadis. Allusion encore une fois très très bien vu à l'origine des orcs dans le silmarillion, lorsque Morgoth le premier seigneur des ténèbres capturait des elfes pour ensuite les torturer, mutiler, et créa la race ignoble des orcs. ceci peu après la naissance des elfes près du lac de Cuivienen.

Dans le film, la scène avec Lurtz est effrayante à souhait, le look de l'Uruk (incarné par un acteur néozélandais qui jouera aussi plus tard le roi sorcier d'angmar et le chef des orcs Gothmog du retour du roi, sous son déguisement, oui oui c'est le même) est vraiment effrayant et monstrueux. Globalement je trouve que les Uruk Hai sont une pure réussite des films, surtout dans le premier à travers ce personnage de Lurtz. J'y reviendrai quand on évoquera la mort de Boromir.

Je vais m'arrêter à nouveau là, je ferai la partie 4 de ma critique (avec les scènes de l'anduin et la fin du film plus tard) On termine par une image de Galadriel et Celeborn

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » mer. déc. 31, 2014 1:57 pm

La Communauté de l'anneau - Partie 4 / 4 de ma critique
(L'Anduin / Parth Galen)


J'en arrive à l'ultime partie de ma critique du premier film de la trilogie Le Seigneur des anneaux (que pour rappel j'ai revu il y a quelques jours :mrgreen: d'où ces nouveaux commentaires un peu à chaud, je ne l'avais jamais fais précisément sur le forum donc j'en profite) Ayant commenté tout le film jusqu'aux scènes de Lothlorien précédemment j'en arrive donc aux fameuses scènes où les membres de la communauté utilisent les barques des galadhrim pour descendre l'Anduin vers le Mordor avant d'être séparés par le destin.

ci-dessous une vue aérienne du fleuve

Image

J'ai pu dire précédemment combien j'aimais les scènes de Lothlorien avec Galadriel (malgré certains petits défauts, notamment le surjeu de certains acteurs comme Celeborn) J'aime beaucoup les plans visuels du film au moment où ils quittent ce havre elfique avec la vision des grands arbres (les mallornes), Galadriel leur faisant ses adieux après la fameuse scène des cadeaux. Il se dégage une de ces ambiances paisibles et en même temps inquiétante dans ces passages, du fait des scènes parallèles à Orthanc avec les Uruk Hai, un peu style "le calme avant la tempête", cette atmosphère contrastée est très prenante et émouvante. Les décors sont sublimes, une partie des scènes a été tournée aux jardins de Fernside à Featherston (Nouvelle zélande) ; Pour ceux qui comme moi sont impressionnés par la beauté de ce site, voici plus de détails dans le topic des sites ayant servi pour les films : viewtopic.php?f=219&t=2389#p332566

Image

Petit cours géographique (il faut bien se cultiver un peu) : Pour la petite histoire, si la communauté de l'anneau descend ensuite le fleuve Anduin, elle passe d'abord par un petit cours d'eau affluents de l'Anduin lorsqu'elle quitte la Lorien, lequel n'est malheureusement pas nommé dans le film mais il s'agit du Cours d'Argent, une petite rivière qui prend sa source dans la vallée des rigoles sombres, vallée dans laquelle débouche la porte est de la Moria, par laquelle les membres de la communauté étaient sortis des mines. Le nom anglais silverlode est Un nom poétique que j'aime bien. En langue elfique sindarine, le nom est Celebrant et en Khuzdul (langage des nains) : Kibil-nâla. Voici sa localisation sur une carte locale.

Image

On peut noter qu'un des affluents du Cours d'argent (celebrant) est la petite rivière Nimrodel une rivière qui porte le nom d'une elfe au destin tragique et émouvant, pour ceux qui veulent en savoir plus, je rappelle l'existence de ce topic sur la Nimrodel : viewtopic.php?f=116&t=79

J'aime particulièrement tous ces passages. La version longue rajoute une scène nocturne, alors que les membres de la communauté font halte sur les rives de l'Anduin, poursuivis par Gollum (ce qui inquiète Boromir et déclenche ensuite une discussion assez tendue entre Boromir et Aragorn. Le fils de l'intendant du Gondor souhaite ramener l'anneau à Minas Tirith, idée à laquelle Aragorn s'oppose fermement. J'aime beaucoup l'idée d'avoir rajouté cette scène qui souligne les enjeux et montre l'influence de plus en plus grande de l'anneau sur Boromir. Outre cela, si j'aime beaucoup ce genre de scènes ajoutées dans la VL du premier film, c'est parcequ'elles souligne le passage du temps et les distances. Le fait de montrer la communauté en pleine halte, de nuit, avant de reprendre sa route sur le fleuve induit dans le spectateur l'idée que ce voyage sur l'Anduin ne se fait pas en quelques minutes mais sur plusieurs jours, chose qui était moins perceptible dans la version cinéma.

Nous arrivons alors à l'une des plus belles scènes du film, les statues géantes de l'Argonath, et à cette réplique émouvante d'Aragorn

"depuis longtemps je souhaite contempler les rois de jadis, mes ancêtres"

Image

Image

Visuellement, cette scène est superbe, évidemment particulièrement prenante au cinéma (je me souviendrai toujours de mon impression d'émerveillement - semblable à celle des hobbits du film - la première fois que je l'ai vu. Les statues paraissent immenses et réalistes, elles sont fort bien rendues.
On peut rappeler qu'il s'agit en réalité des deux fils d'Elendil le premier roi du Gondor, autrement dit : Isildur (second roi du Gondor) et Anarion, son frère.
Tout du moins .. dans le livre. Car le film représente plutôt le père (Isildur) et le fils Isildur à travers les statues.
La main en avant est un signe de paix (je crois) et non un symbole hostile comme pour arrêter ceux qui voudraient passer la fontière (une idée absurde que j'avais lu à l'époque sur les forums)

J'en profite pour évoquer brièvement les bonus associés à cette version longue à l'époque dans le coffret collector. La boite contenait les statues de l'Argonath en miniature, pour posséder le coffret de l'époque, l'idée m'avait ravi (malheureusement l'une des miennes s'est brisée :crying-noel: )

comme on peut le voir sur l'image ci-dessous : Le coffret collector contenait aussi une carte de la terre du milieu et diverses cartes avec de belles photos du film (ainsi que plein de bonus vidéos sur des heures et des heures évidemment) je ne redirai jamais assez combien ces coffrets collector du SDA sont à conseiller (pour moi c'est le top de ce qui se fait en la matière, je ne leur connais pas d'équivalent pour d'autres films)
Image

Image

Une fois passée les statues de l'Argonath qui marquent les limites du Gondor les membres de la communauté décident de faire une halte près des chutes de Rauros

Parth Galen et la dissolution de la communauté de l'anneau

Image
Les chutes de Rauros

En ce lieu nous retrouvons Boromir de plus en plus fou et attiré par l'anneau et cherchant à le prendre à Frodon par la force. L'acteur Sean Bean est énorme dans ces scènes je trouve, c'est bien joué, plein de tension dramatique, et Elijah Wood ne démérite pas non plus. Grand moment du film.

J'aime beaucoup aussi l'inquiétude qui se lit sur le visage de Legolas (ce n'est pas la rive ouest qui m'inquiète, une ombre et une menace grandissent dans mon esprit .. ) On a aussi comme souvent une petite remarque humoristique de Gimli ("nous les nains, n'avons pas besoin de recouvrer nos forces, n'oubliez pas ça, jeune hobbit !!" :lol: ) sacré Gimli.

Pour la première fois, est mentionné aussi le lieu suivant de la quête (qu'emprunteront Frodon et Sam au début du film suivant : Les deux tours) : en l'occurence, Emyn Muil (mais nous verrons ça plus tard) en tout cas j'aime bien toutes ces allusions géographiques, et même si on est très loin du niveau de détail incroyable des livres, il est appréciable que Peter Jackson en ait conservé déjà beaucoup dans les films, d'autres cinéastes auraient sans doute choisi la facilité, et d'éluder ce genre de nommages.

Une autre scène marquante à souligner : les adieux entre Aragorn et Frodon juste avant l'attaque des Uruk Hai. Viggo Mortensen rend lui aussi à merveille tout l'enjeu dramatique de ce passage, avec un jeu d'acteur excellent et des répliques qui font mouche
- Vous, vous le détruiriez ?
- Jusqu'au bout j'aurais été à vos côtés, jusque dans les flammes du Mordor ..


Image

On notera tout de même que peu avant, Aragorn semble fasciné (et effrayé) par l'anneau, le doute peut subsister chez le spectateur pendant quelques secondes quand à savoir s'il va céder à la tentation, comme Boromir, ou non, mais notre rôdeur est plus fort que son lointain ancêtre Isildur .. Une très très belle scène, émouvante et triste.

Je ne vais pas m'étendre sur l'attaque des Uruk Hai si ce n'est pour dire que c'est à mes yeux un autre moment PARFAITEMENT rendu des films de Jackson. Plein de tension, avec des Uruk vraiment effrayants, sauvages, barbares et sanguinaires, et un Lurtz qui restera décidément comme l'un des grands personnages marquants de ce premier film, de part son look et le jeu du comédien néozélandais qui rend à merveille son côté sanguinaire et violent.
Pourtant, c'est un personnage inventé, qui n'existe pas vraiment dans le livre. Comme quoi encore une fois, tous les ajouts et changements par rapport à l'oeuvre de Tolkien ne sont pas inutiles, je ne le redirai jamais assez : Si certains choix de Jackson sont parfois plus que discutables, si certains sont même choquants, absurdes, grotesques, d'autres en revanche m'ont semblé être une excellente chose pour enrichir les films et pas seulement dans un esprit grand public. Ils apportent un vrai plus à l'histoire, ils rendent plus sombres certaines scènes de bataille voire (dans le cas des changements avec Arwen par exemple) permettent d'aborder des notions fortes des livres comme le marrissement d'Arda qui n'étaient vraiment pas évidentes à faire passer à priori ..

Ci-dessous : Le personnage de Lurtz.
Image

La mort de Boromir est un moment énorme, à mes yeux. Le moment où ce dernier, acculé par les Uruk, protégeant les hobbit, sonne du cor pour appeler à l'aide est excellent, les combats sont âpres, loin encore une fois de la surenchère parfois inutile voire grotesque de certaines scènes de bataille du Hobbit. Ici le ton est sérieux, sombre, et le fils de l'intendant du Gondor finit par tomber dans une scène terriblement émouvante.

On retiendra évidemment le dialogue final avec Aragorn, inspiré de la chanson de Roland

- Je vous aurai suivi mon frère, mon capitaine, mon roi !!

Sans doute l'une de mes répliques préférées de toute la trilogie. Une scène parfaitement jouée par les deux acteurs, émouvante, dramatique, et qui a sans doute beaucoup pesé dans la réputation future de l'acteur Sean Bean de souvent crever dans les films (et séries) où il apparaît. Aujourd'hui ça lui colle à la peau comme personne :mrgreen:

Sa dépouille est ensuite mise dans la barque, tenant son épée, et cette dernière poussée dans les chutes tumultueuses de Rauros, où plus tard il sera aperçu, son cor fendu en deux, par son frère Faramir, ce qui fera une magnifique transition avec les scènes du film Les deux tours de la rencontre entre Frodon, Sam et Faramir.

Image

Nous assistons ensuite aux ultimes scènes du film avec Frodon et Sam qui s'apprêtent à partir au Mordor tous seuls, alors que Merry et Pippin sont emmenés par les Uruk (croyant qu'ils portent l'anneau), et qu'Aragorn, Legolas et Gimli décident de les sauver en poursuivant les abobinables créatures, laissant ainsi Frodon et Sam à leur destin. Ainsi, si ces derniers partent ensuite vers l'est, et le Mordor, pour poursuivre leur mission et jeter l'anneau dans la montagne du destin (chose qu'il leur faudra encore deux films entiers pour parvenir à faire), le reste du groupe se dirige en sens inverse vers l'ouest, et la tour de Saruman à Orthanc, en traversant le Rohan (début des deux tours)

Avant de conclure sur ce magnifique film, je voudrais dire aussi que j'aime beaucoup la scène où Frodon tente de traverser le fleuve, tout seul, conseillant à Sam de ne pas le suivre, mais ce dernier, dans un ultime geste de bravoure et résolu à ne pas abandonner son ami, manque de se noyer dans le fleuve, rattrapé in extremis par Frodon. Certains spectateur s'étaient moqué un peu gentiment de ces scènes à l'époque (les plus urluberlu des plus urluberlu parmi les fans y voyant même des scènes à connotations homosexuelles :siffle: ) Pour ma part j'y vois surtout une profonde marque d'amitié et le poids tragique qui pèse désormais sur les épaules de deux petits êtres s'apprêtant à traverser des contrées sauvages et dangereuses tous seuls, armés de leur seul courage et sens de l'amitié de l'un pour l'autre. Encore une fois, excellent jeu d'acteur, notamment de Sean Astin.

Pour l'anecdote, cette scène a été douloureuse pour l'acteur qui s'est blessé le pied en marquant dans les gros cailloux présents au fond du fleuve, et stoïque, il a continué malgré tout à jouer alors qu'on le filmait, malgré qu'il souffrait le martyr (anecdote racontée dans l'un des making off)

Image

Un peu plus tard, Frodon et Sam contemplent le Mordor de loin, l'inquiétude se lisant sur leur regard. La vision des montagnes cendrées parcourues d'éclairs est prenante, et j'aime beaucoup la réplique de Sam qui cloture le film avant le générique de fin

- Grand Pas veillera sur eux
- Je crois Sam que nous ne les reverrons plus ...
- ça se pourrait que si monsieur Frodon ! ça se pourrait !


Au milieu du désespoir, notre bon vieux jardinier de la Comté ne perd pas espoir, et c'est bien à l'image de nombreuses scènes caractérisant le personnage par la suite.

Image


Je ne reviendrai pas sur le magnifique générique et la chanson d'Enya avec sa douce voix qui cloture le film d'une manière parfaite (je crois que c'est avec la chanson d'Annie Lennox du Retour du Roi ma préférée des 6 films) ; Il y aussi juste avant un court passage musical avec de jeunes choristes qui est très beau aussi.

[img][img]https://i37.servimg.com/u/f37/11/27/27/42/may_it10.jpg[/img][/img]

Fin du film et fin de ma critique en 4 parties. Vous l'aurez compris, je suis extrêmement fan de ce film, revu il y a quelques jours dans la foulée des 3 Hobbit (j'ai revu Les deux tours avant hier et je m'apprête à revoir Le retour du Roi demain) ; Dans la suite du topic, je vous ferai de même de (longues) critiques de ces deux films, avec des images à la clé. Je suis un peu plus mitigé pour les deux suivants (avec le recul) mais je les adore chacun aussi, mes commentaires risquent donc d'être encore très long :mrgreen:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114071
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Scarabéaware » mer. déc. 31, 2014 1:57 pm

Ah oui tiens là ça me surprend d'un coup de voir que y avait pas encore les topics proprement dis ainsi nommés lol.
Bon au moins là c'est tout bien clair ;) :jap:
Ah et comment qu'on aimerait voir encore plus haut dans le classement d'un coup :mdr:
Une critique, je verrai peut être à en faire une sinon oui...
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar SauronGorthaur » jeu. janv. 01, 2015 5:36 pm

LOL je ferai probablement pas de critique sur les films de la première trilogie, c'est trop vieux, et puis on en a tellement déjà parlé dans d'autres topics :lol-noel:
(En semi-congé à durée indéterminée)

gold
Forêt des suicidés
Forêt des suicidés
Avatar du membre
Messages : 4387
Enregistré le : mer. déc. 04, 2013 2:36 pm

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar gold » jeu. janv. 01, 2015 5:36 pm

Des chef-d'oeuvres, pas besoin d'en dire plus :mdr:

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar SauronGorthaur » jeu. janv. 01, 2015 5:39 pm

gold a écrit :Des chef-d'oeuvres, pas besoin d'en dire plus :mdr:

oui j'aurai put aussi dire ça :mrgreen-noel:
(En semi-congé à durée indéterminée)

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar SauronGorthaur » jeu. janv. 01, 2015 5:39 pm

gold a écrit :Des chef-d'oeuvres, pas besoin d'en dire plus :mdr:

oui j'aurai put aussi dire ça :mrgreen-noel:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44212
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Bombur » jeu. janv. 01, 2015 8:11 pm

Oui, voilà :P .

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44212
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Bombur » jeu. janv. 01, 2015 8:11 pm

Oui, voilà :P .

Ainulindalë
Deuxième prison
Deuxième prison
Avatar du membre
Messages : 4027
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Ainulindalë » dim. févr. 22, 2015 10:00 pm

Bon, je reregarde le 1, mais en entier sur France 4 ce soir.

Toujours aussi magnifique, et on en est qu'à la course poursuite entre Arwen et les Neuf.

Rien que la musique quand Arwen descend de son cheval, quand elle parle en elfique... bbboooouuuuu :love:

ça me rappelle de grandioses souvenirs des autres films, et de ce celui-ci comme la mort de Gandalf...

Trop de perfection dans cette trilogie.
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » dim. févr. 22, 2015 10:07 pm

oui j'adore ces passages avec Arwen
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65238
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Náin » dim. févr. 22, 2015 10:08 pm

Ainulindalë a écrit :Bon, je reregarde le 1, mais en entier sur France 4 ce soir.

Mais.... c'est en version courte....
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Ainulindalë
Deuxième prison
Deuxième prison
Avatar du membre
Messages : 4027
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Ainulindalë » dim. févr. 22, 2015 10:09 pm

Naïn a écrit :
Ainulindalë a écrit :Bon, je reregarde le 1, mais en entier sur France 4 ce soir.

Mais.... c'est en version courte....


Oui, mais je veux dire par là que ça m'arrive de regarder quelques passages, mais là je le regarde EN ENTIER (mais pas en VL t'as raison, alors que je l'ai)
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65238
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Náin » dim. févr. 22, 2015 10:11 pm

Moi je peux plus regarder en version courte
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Ainulindalë
Deuxième prison
Deuxième prison
Avatar du membre
Messages : 4027
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Ainulindalë » dim. févr. 22, 2015 10:12 pm

Naïn a écrit :Moi je peut plus regarder en version courte


Franchement pour le 1 ça me gène pas, pour les autres un peu plus je pense mais je peux le faire quand même.
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » dim. févr. 22, 2015 10:14 pm

moi je zappe aussi toutes les diffusions à la TV
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71582
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar SauronGorthaur » dim. févr. 22, 2015 10:15 pm

Naïn a écrit :Moi je peut plus regarder en version courte

c'est un peu pareil pour moi: quand je revois la version courte d'un des films après avoir vu la VL, j'ai un sentiment affreux de manque :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Ainulindalë
Deuxième prison
Deuxième prison
Avatar du membre
Messages : 4027
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Ainulindalë » dim. févr. 22, 2015 10:16 pm

Pffffhhh vous faites chier moi je vous le dis :lol:
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44212
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Bombur » dim. févr. 22, 2015 10:36 pm

SauronGorthaur a écrit :
Naïn a écrit :Moi je peut plus regarder en version courte

c'est un peu pareil pour moi: quand je revois la version courte d'un des films après avoir vu la VL, j'ai un sentiment affreux de manque :lol:
:entente: :entente: :entente:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » dim. févr. 22, 2015 10:40 pm

Non mais c'est clair moi j'arrive plus du tout non plus à revoir les versions courtes pour le sda
surtout le premier film d'ailleurs, le second je l'avais adoré en version cinéma. je pourrais mal repasser à la VC aussi mais à la limite ça passerait peut etre mieux. Le dernier j'aurais du mal aussi
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Kylia

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Kylia » dim. févr. 22, 2015 10:41 pm

Je regarde le film en lisant les commentaires sur twitter, tout en révisant pour mes exams, alors que j'ai vu le DVD en début de semaine. :fete:

Je préfère la version courte, en même temps je ne connais pas trop la version longue. Du moins, pour la communauté de l'anneau la version courte me suffit. Les deux tours aussi, par contre pour le retour du roi il y a plusieurs scènes sympathiques qui manquent.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350074
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar phoenlx » dim. févr. 22, 2015 10:43 pm

je te conseille plus que vivement de voir la version longue de la communauté si tu ne la connais pas encore
pour moi il y a des scènes capitales dont je peux plus me passer, elles rapprochent beaucoup de l'esprit des livres ( notamment celle où Bilbo raconte les is et coutumes des hobbits au début, celle des cadeaux de Galadriel, celle de l'auberge du dragon vert etc )
+ la scène du mithril et l'allusion a thorin
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65238
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Náin » dim. févr. 22, 2015 10:44 pm

Kylia a écrit :
Je préfère la version courte

Pardon, tu veux dire la VL ? :hum: :hum: :hum: :hum: :hum: :hum: :hum:
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44212
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Bombur » dim. févr. 22, 2015 10:49 pm

Image

Kylia

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Kylia » dim. févr. 22, 2015 11:14 pm

Non Naïn je parle bien de la version courte. Depuis petite, je n'ai vu (sauf pour le retour du roi) que les VC. Je changerai peut-être d'avis quand j'aurais vu les VL

Ainulindalë
Deuxième prison
Deuxième prison
Avatar du membre
Messages : 4027
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Re: Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau

Messagepar Ainulindalë » dim. févr. 22, 2015 11:34 pm

Oh putain ! Je me suis fait rire tout seul quand j'ai vu que je pouvais finir les répliques que les acteurs commençaient :

"Tout ce que vous avez à décider, c'est quoi faire du temps qui vous est imparti". Frodon s'en rappelle à la fin. :lol:


Pffffh, le film est vraiment bouleversant, les musiques, les jeux d'acteurs, les scènes, à chaque fois à la fin j'ai les yeux humides de joie.
Le 2 est mythique, le début tellement puissant et la fin tellement jubilatoire (la chute de Saroumane en est l'exemple parfait).
Le 3 est apocalyptique, rien que la discussion de Théoden à sa nièce : "Tu vivras pour voir ces jours renaître", la charge des Rohirrim, et "Pour Frodon", best scene ever du Cinéma pour moi.

Bon voilà, le film se termine avec encore plein d'émotions, ça foisonne dans mon esprit et j'ai presque envie de me faire toute la trilogie là, mais bon ça va m'emmener tard là. :mrgreen:
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes


Retourner vers « L'adaptation cinématographique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité