Le conseil d'Elrond

Tous les sujets qui concernent à la fois les livres et les films Seigneur des Anneaux : comparaisons, critiques de l'adaptation, etc...
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous je vous engage à utiliser la rubrique spéciale Flood du forum qui se trouve ici ; Les contrevenants s'exposent à des sanctions.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 334704
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le conseil d'Elrond

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 08, 2011 9:35 pm

Image

" Etrangers venus de terres lointaines, amis de toujours, vous vous êtes rassemblés ici pour répondre à la menace du Mordor !!!! "

C'est la réplique qui introduit ce fameux conseil qui se déroule à Fondcombes, dans le film. Je viens de relire le chapitre équivalent du livre, qui est beaucoup plus complet, les délibérations sont vraiment très complexes et longues, et d'ailleurs, Bilbon est aussi présent au conseil ( pas seulement Frodon ) le pauvre Bilbon est tout content de vouloir raconter avec moult détails ses aventures et le récit de la récupération de l'anneau dans la caverne de Gollum mais Elrond lui demande d'abréger pour garder l'essentiel :lol: Passage plutôt cocasse :mrgreen:

En relisant ce chapitre on apprend beaucoup de choses à la fois sur la quête, des choses qui éclairent bien le scénario, qui posent la problématique, c'est un chapitre essentiel à l'oeuvre - que j'aime particulièrement relire car il fixe bien les idées. On se rend compte aussi en le lisant à quel point ( et c'est paradoxal ) Peter Jackson et son équipe de scénaristes ( Fran Walsh, Philippa Boyens ) ont fait preuve d'imagination dans les films, pour "récupérer" divers éléments de ce conseil, version livre, et les distiller à plein d'endroits des films. Ca c'est le bon côté des choses, le revers de la médaille malheureusement c'est que le conseil d'Elrond dans le film est malgré tout trop court, et très résumé par rapport au livre.

Rien n'est raconté à propos de la prise de Dol Guldur, Bilbon n'est pas présent pour raconter son histoire ( Jackson devait partir du principe que le public la connaissait et qu'il n'était nul besoin de la rappeler ) rien n'est dit non plus à propos des évênements qui menacent les nains et les hommes du val ( dont le roi est Brand petit fils de Bard l'archer ) ni sur la chute de la Moria et un peu avant la reconquête par Balin ; Ni vraiment sur les rôdeurs dunedains qui protègent la Comté et d'autres choses. C'est dommage.

Par contre, dans le film plusieurs répliques du conseil se retrouvent soit au conseil même , soit dans d'autres scènes ( par exemple lors du dialogue entre Elrond et gandalf à propos "du sang de Nùmenor" qui est presque éteint ) ;
De même , le fameux rêve de Boromir à propos de l'épée qui sera reforgée, du semi homme qui s'élèvera , se retrouve vaguement évoqué à travers le récit de son rêve sur le ciel qui s'obscurcit à l'est pendant qu'à l'ouest "une pâle lueur subsiste" ; Bien vu ( Je crois d'ailleurs que cette scène n'est présente que dans la version longue )
Le poème composé par Bilbo quant à lui " des cendres la lumière jaillira, reforgée sera la lame qui a été brisée" etc se retrouve dans le retour du roi, au moment où les elfes de Fondcombes reforgent l'épée narsil qui devient Anduril.
Grosse diférence par rapport au livre, puisque dans le bouquin l'épée est reforgée pendant le séjour de la communauté à Fondcombes et Aragorn l'emporte ensuite avec lui.

On a aussi ( dans le livre ) diverses petites allusions à la bataille de la dernière alliance, à Gil Galad, aux combats sur Orodruin, qui évidemment dans le livre ont été montrés aussi, en résumé, mais dans le prologue. Je crois d'ailleurs avoir vu dans l'un des bonus DVD qu'au départ Peter Jackson ne comptait pas faire de prologue expliquant la perte de l'anneau et la bataille de la dernière alliance, ces scènes auraient du être montrées en flashback lors du séjour à Fondcombes ( probablement lors du conseil d'Elrond justement , comme dans le livre ) Et finalement ils ont décidé de les rejeter dès le début pour que le public soit bien dans le bain de l'histoire d'entrée, et au fait du scénario.

Encore une fois, je trouve que comme souvent avec les films, c'est une force et une faiblesse. Le + c'est que le public s'y retrouve plutôt bien, on lui explique bien les choses progressivement. Mais dans le livre, ce qui est charmant, c'est le fait que jusqu'à l'arrivée à Fondcombes chaque protagoniste sait peu de choses concernant la menace qui pèse sur le monde, sur le retour de sauron, sur ce que représente l'anneau etc. Les protagonistes le découvrent à ce moment là, dans ce lieu caché et tenu secret qu'est Fondcombes , lieu mystérieux que Boromir a mis des mois à chercher d'ailleurs car l'emplacement du Hâvres d'Elrond n'était pas clair ni très connu. Ce lieu de sagesse est très protégé, un peu comme Gondolin au premier Âge, toute proportion gardée ...

Les personnages découvrent alors toute l'histoire au conseil au fil des récits faits par les uns et les autres et il est d'ailleurs dit clairement que chacun possède la connaissance d'une partie seulement du puzzle mais aucun du puzzle en totalité, avant ce moment crucial de l'histoire. cette dimension là malheureusement, on la retrouve peu dans le film.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 334704
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 08, 2011 9:45 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Gloinpeace
route de Nilfheimr
route de Nilfheimr
Avatar du membre
Messages : 7768
Enregistré le : mar. nov. 01, 2011 11:53 am
Localisation : Erebor

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar Gloinpeace » jeu. déc. 08, 2011 9:50 pm

Passage clé du livre, un peu survolé dans le film, mais beaucoup mieux dans la version longue quand même.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 334704
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 08, 2011 9:53 pm

Oui avec le passage où gandalf récite les vers de l'anneau en parlé noir :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Gloinpeace
route de Nilfheimr
route de Nilfheimr
Avatar du membre
Messages : 7768
Enregistré le : mar. nov. 01, 2011 11:53 am
Localisation : Erebor

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar Gloinpeace » jeu. déc. 08, 2011 9:57 pm

Ce que j'aime c'est que dans le livre en fait tous les persos sont venus un peu par hasard (hasard ou destin), sont présent :
-> pour les Elfes : Elrond bien sûr, Erestor, Galdor, Glorfindel et Legolas, ce dernier venu apporter la nouvelle de l'évasion de Gollum ;
-> pour les Nains, Glóin et son fils Gimli, venus apprendre à Elrond la proposition d'alliance faite à Dáin Pied-d'Acier par le Mordor ;
-> pour les Hommes, Aragorn et Boromir, venu demander conseil au sujet du rêve fait par lui-même et son frère Faramir ;
-> et enfin Bilbo et Frodo Sacquet pour les Hobbits.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 334704
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 08, 2011 10:03 pm

Oui et chacun apporte des connaissances précises !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bulll
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Avatar du membre
Messages : 1836
Enregistré le : dim. avr. 24, 2011 11:51 am
Contact :

Re: Le conseil d'Elrond

Messagepar Bulll » ven. déc. 09, 2011 12:07 am

oui le noirparler dans la vl rend vraiment bien déja la premiere faiblesse de boromir
" Comme tous ceux qui vivent des heures si sombres. Mais ce n'est pas à eux de décider. Tout ce que vous avez à décider c'est quoi faire du temps qui vous est imparti. "


Retourner vers « Sujets transversaux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité