Le Dorwinion et les Orocarni

Venez découvrir la géographie des terres du milieu, de Beleriand, du Harad, de Nùmenor, de Valinor à travers moult descritions et cartes régionales ou globales ! Plongez dans chaque région à la découverte de ses spécificités naturelles, plaines, rivières, chaînes de montagne, espaces côtiers, forêts, lieux d'habitation, et découvrez comment les régions ont parfois évolué au fil du temps et des grands cataclysmes.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
Ainulindalë
Vallée des vents sombres
Vallée des vents sombres
Avatar du membre
Messages : 3915
Enregistré le : mer. déc. 17, 2014 10:00 pm
Localisation : La maison de retraite des Ailes Immortelles

Le Dorwinion et les Orocarni

Messagepar Ainulindalë » mer. janv. 14, 2015 10:19 pm

Depuis très longtemps, les royaumes de l'ouest et les bastions de l'est sont bien connus des lecteurs et connaisseurs en tous genres. Mais que savons nous donc des humbles civilisations de l'est, celles qui bordent la mer de Rhûn ou celles qui ferment l'Orient des Terres du Milieu ?
Trop peu, malheureusement. Je vais donc tenter d'éclairer votre lanterne avec ce recueil d'infos et d'écrits, rassemblés par mes soins dans ce dossier : "Le Dorwinion et les Orocarni" !

Commençons d'abord sur ce qui sera le plus court des deux sujets, les Orocarni :

Image

Ces monts sont à l'est d'Endor, faits par les Valar pour encadrer le monde, rejoints au nord par les Monts de Fer, eux-même liés très loin à l'Ouest aux Montagnes Bleues. Car là, je parle des montagnes qui autrefois faisaient le lien entre quasiment toutes les montagnes des Terres du Milieu. Tout ce qu'on sait d'elles, c'est qu'elles longeaient le pays de Rhûn et le Khand, et même au Premier Âge l'Hildórien (où s'éveillent les Hommes) et le lac Cuiviénen (où s'éveillent les Elfes).
Quatre Pères des Nains y auraient vu le jour : le père des Poings-de-Fer, celui des Boucles-Noires, celui des Pieds-de-Pierre et celui des Barbes-Raides. On sait que le premier et le quatrième clans vivaient dans la moitié nord, tandis que les deux autres peuplaient la moitié sud. Il est fort probable que les Elfes de la Nuit, ceux qui ne suivirent pas Oromë, habitaient les grandes forêts qui bordaient ces montagnes, en ayant une culture assez semblable à celle des Elfes de la Lórien et de la Forêt Noire. Le Livre Rouge de la Marche de l'Ouest ne fait mention d'aucun de ces lieux, du fait qu'ils n'aient pas été visités par les Hommes avant le Quatrième Âge, malgré que les Orocarni eussent été des montagnes extrêmement riches et donc exploitées par les Nains.

Ensuite, parlons du second sujet, le Dorwinion :

Image


À l'est de la Forêt Noire, entre l'embouchure de la Celduin et celle de la Carnen à la mer de Rhûn, se dresse le pays du Dorwinion, la Terre des Vins. Une hypothèse veut que, dans les temps du Premier Âge, elle fournissait déjà le royaume de Doriath et son roi Thingol par la route des Naugrim; comme l'affirme les Enfants de Húrin, où le Dorwinion est présenté comme étant situé dans le "Sud Brûlant". Or, l'Est d'Endor était finalement très au Sud de Beleriand, et, au vu des nombreux changements climatiques en Terre du Milieu, il n'est pas étonnant que cette terre ait un jour été aride. Mais cela signifierait que Dorwinion eût été un lieu fertile dans une région désolée, ce qui correspond parfaitement à la description faite du Dorwinion au Troisième Âge. On peut donc imaginer que ces deux terres soient les mêmes.
La capitale de ce petit pays, que l'on pourrait plus nommer "contrée libre" que royaume, est la Ville des Deux Rivières, bâties au confluent de la Celduin et de la Carnen. Les Avari ont certainement peuplé ce lieu au début des âges, et cela pourrait aussi expliquer que Dorwinion ait été épargné de la désolation qui l'entourait : rappelez-vous, ce sont les Elfes qui ont redonné sa beauté à l'Ithilien après la Guerre de l'Anneau, grâce à leur magie. Cependant, on nous dit dans le Hobbit que ce petit pays était recouvert des vignobles des Hommes. Et cela est logique : après la chute de Morgoth, la présence trop proche du Mordor et de Sauron aurait poussé les Elfes à passer la main aux Hommes.
De plus, on pourrait se demander si ce ne sont pas ces mêmes Elfes qui auraient appris aux premiers Hommes à parler, car le Dorwinion était très proche de l'Hildórien où ils se sont éveillés. Cela aurait pu donner les bases de la langue des Hommes du Nord, qui, je vous le rappelle, savent parler aux oiseaux comme les Elfes. Et ce sont les seuls Humains à pouvoir les faire ("il comprenait le langage de la grive, car il était de la race de Dale"). Ce qui expliqueraient que certains Edain aient décidé de rester à l'Est, pour rester avec les Avari (qui doutaient déjà du pouvoir des Valar à l'époque d'Oromë, et qui auraient donc convaincu certains Humains de cela)...
Au fil des siècles, les Avari auraient rejoint la Lórien et la Forêt Noire, laissant le Dorwinion aux Humains.
On sait encore moins de choses de la culture et de l'armée de Dorwinion, même si on peut imaginer qu'il y ait des ressemblances avec Dale, en dehors de leur amitié commerciale : un maître en ville, des bateliers, des vignerons... Sans parler de ce vieux roi que semble être Bladorthin, dont les caractéristiques l'ont rapprochées de Dorwinion. Au cours de sa régence, il aurait commandé beaucoup de produits aux Nains, comme des lances forgées d'or pour ses armées, certainement dans le but de résister à Sauron ou aux Orientaux (même s'ils ont pu être amis avec certains de ces derniers). Celles-ci ne seraient jamais arrivées, en raison de l'attaque d'Erebor par Smaug.

N'hésitez pas à commenter !!
Daenerys du Typhon, Première du Nom, l'Imbrûlée de la maison Targaryen, reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Mhysa, Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons, Reine de Meereen, Briseuse de Chaînes, Sang du Dragon, Fille de la Mort, Protectrice des Sept Couronnes

itikar
L'Ile du Don
L'Ile du Don
Avatar du membre
Messages : 16268
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Le Dorwinion et Orocarni

Messagepar itikar » sam. janv. 31, 2015 12:24 am

Très intéressant, surtout le passage sur le Dorwinion, que je connaissais un peu, mais à travers le premier Jeu de Carte des Terres du Milieu : les Sorciers :

Image

Image

Région du Dorwinion telle qu'on peut la découvrir sur une des cartes de Région de ce jeu.


Image
Carte de la faction des Hommes de Dorwinion version Peuple Libre

Image
Carte de la Faction des Hommes de Dorwinion version Séides de Sauron

et dans le jeu de cartes du Seigneur des Anneaux :

Image

Plus officiel :

Image
Le Dorwinion est en 181

un petit wiki sur le dorwinion

Liste d'articles wiki sur le portail Terres du Milieu

un passionnant essai de Tolkiendil sur le Roi Bladorthin

Extrait :
...Selon l'Appendice B, le Dorwinion resta la marche orientale du Gondor jusqu'en 1856 3A, lorsqu'il fut coupé du reste du pays par l'expansion territoriale des Gens-des-Chariots. Il est fort probable que la noblesse locale, peut-être en partie d'origine dúnedaine, s'empara alors du trône et maintint les coutumes de ses anciens suzerains, comme celle de prendre des noms de règne en langue elfique (à moins que cela n'ait eu pour but que d'honorer leurs partenaires commerciaux, les princes sindarins des Elfes Sylvains ; cf. Contes et légendes Inachevés : le Second Âge - L'histoire de Galadriel et Celeborn - Appendice B). Il semble que que cette tradition se soit maintenue au moins jusqu'en 2770 TA, et que le Dorwinion n'ait jamais été annexé, non plus que son aristocratie exterminée ou expulsée par les Gens-des-Chariots, les Balchoth, ou tout autre envahisseur oriental ultérieur. Les particularités du terrain sont peut-être à l'origine de cette inviolabilité : au combat, les Gens-des-Chariots (comme l'indique leur nom) et les peuples apparentés s'appuyaient sur leurs chars et plus rarement sur des unités de cavalerie. Cette stratégie était particulièrement adaptée aux combats en plaine, dans lesquels ils pouvaient profiter de leur mobilité accrue, ce qui posa un problème complexe aux troupes du Gondor sur les champs de bataille classiques entre Mirkwood et les Monts Cendrés. Mais sur des terrains pentus et en altitude, les chars et la cavalerie sont tactiquement inférieurs à une infanterie défensive. La chaîne de collines au sud du Dorwinion leur était donc quasiment inaccessibles, et si les défenseurs s'y retranchaient, ils pouvaient tenir longtemps face aux poursuivants orientaux en employant des techniques de guérilla. Il ne faut donc pas s'étonner que, seuls des Hommes du Milieu au sud du Rhovanion, le peuple du Dorwinion ait survécu indemne à tous les troubles de la fin du Troisième Âge, profitant de longues périodes de paix et de commerce sûr. Même après avoir recouvré son indépendance, la région était resté suffisamment númenórisée pour être toujours connue uniquement sous son nom sindarin à la fin du Troisième Âge (contrairement à Esgaroth).

Mais alors, qu'est-ce qui valut à Bladorthin de rester dans les mémoires comme un « grand roi » ? S'il était vivant en 2770, il est probable qu'il ait déjà été sur le trône en la terrible année 2758, lorsque le Gondor et le Rohan subirent des attaques concertées des Orientaux et des Suderons et que le Long Hiver s'emparait de la Terre du Milieu. Il y avait certainement besoin d'un grand roi à l'est de l'Anduin. Bladorthin gagna peut-être sa gloire en défendant le Dorwinion contre la pression des Orientaux et en luttant contre les désastreux effets du Long Hiver sur son royaume. Et il put, le moment venu, avoir vu la nécessité de se réarmer ou d'améliorer l'armement de ses troupes avec l'habileté des forgerons nains pour maintenir la souveraineté du Dorwinion face à la menace croissante du Rhûn : un projet qui resta hélas lettre morte, mais qui suffit sans doute pour qu'il restât dans les ballades et les mémoires des Hommes du Nord...


Image

Image
Thranduil boit du vin de Dorwinion
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Le rosaire de la Vierge
Le rosaire de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 37139
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Dorwinion et les Orocarni

Messagepar Bombur » sam. janv. 31, 2015 12:32 am

Il serait intéressant de mentionner que les Orocarni sont les Montagnes Rouges, non :) ?


Retourner vers « Géographie - Cartes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité