• Déconfinement : Restez prudent !!

Fire Emblem Fates: Conquest (3DS) (2015)

Les jeux vidéo sur consoles et PC, dernières news, astuces...
Sont aussi abordés les jeux de société, jeux de rôle, livres dont vous êtes le héros, MMORPG. Le forum consacre par ailleurs une place d'honneur aux franchises suivantes : Pokémon, Final Fantasy, The Legend of Zelda et Tomb Raider ! Bonne visite !
Maedhros
Bataille de la flamme subite
Bataille de la flamme subite
Avatar du membre
Messages : 13976
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Fire Emblem Fates: Conquest (3DS) (2015)

Messagepar Maedhros » dim. juil. 26, 2020 3:01 am

Fire Emblem Fates: Conquest est un tactical-rpg sortis en 2015 sur 3DS, dévelloper par Intelligent Systems et Nintendo SPD et édité par Nintendo.

Image

Après le succès de Fire Emblem: Awakening, Nintendo lance en même temps Fire Emblem Fates: Heritage et Fire Emblem Fates: Conquest avec la même équipe que Fire Emblem: Awakening alors que Shin Kibayashi est engagé comme scénariste. Selon l'équipe, la volonté de Nintendo de créer une suite est une surprise, puisqu'Awakening est conçu pour être le dernier épisode de la série. Durant le processus de développement, le projet porte le nom de Fire Emblem 3DS II, ou FE 14, pour « Fire Emblem 14 ». Les scènes d'animation du jeu sont confiées au studio Anima, tandis que le storyboarding est confié à Spooky Graphic. Pour mettre en avant les spécificités des trois versions du jeu, une équipe principale travaille sur les aspects communs, tandis que des équipes supplémentaires s'occupent des spécificités de chacune d'entre-elles.

Image

Le gameplay de Fire Emblem: Awakening est repris mais revisité et amélioré. L'option « Mon Château » est rajoutée à l'initiative de Kouhei Maeda afin d'offrir un autre moyen aux joueurs de découvrir et d'apprendre à connaître les personnages. Plusieurs autres de ses idées prévues pour des jeux précédents, comme les veines dragunaires ou la transmission des capacités aux personnages de la seconde génération, sont ainsi implémentées dans cette version. Le mode Phénix est ajouté au jeu pour introduire plus de joueurs à la série, aspect négligé dans Awakening. En effet, selon les développeurs, bien que cette mécanique de jeu puisse paraître à l'encontre des jeux Fire Emblem, elle permet à des joueurs intéressés mais rebutés par la difficulté de découvrir cette franchise. Pour la première fois dans un jeu de la série Fire Emblem, un mariage entre personnes du même sexe est possible. n effet, le personnage principal peut de se marier à une personne du même sexe que lui: Niles si le personnage principal est un homme. Il est néanmoins possible pour ces personnages d'épouser également des personnages de sexe opposés. Selon Nintendo, cette décision est prise dans le but de mieux représenter la diversité des joueurs de la série Fire Emblem et plus généralement des relations humaines. Elle est provoquée par les critiques faites pour ne pas avoir inclus cet aspect dans un de leurs jeux précédents, Tomodachi Life.

Image

Les deux royaumes de Nohr et Hoshido sont fondés sur des cultures différentes. Tandis que Hoshido est inspiré par le Japon féodal, Nohr ressemble davantage aux anciens opus de la saga Fire Emblem, en utilisant un thème médiéval européen. Les deux royaumes contrastent par beaucoup de points, notamment l'architecture. Tandis que celle d'Hoshido repose majoritairement sur des espaces lumineux et aérés, le design de Nohr est plus sombre, et à base de bâtiments en pierre, s'inspirant même d'éléments de l'Antiquité romaine, comme de la Bocca della Verità pour les golems nohriens. Les personnages de chacun des deux royaumes sont également très diversifiés, tous conçus par Yosuke Kozaki. Les personnages hoshidiens sont inspirent pour la plupart de personnes réels japonais. Un des exemples les plus probants est le cas de Ryoma, dont les habits sont fortement inspirés par un samouraï, Takeda Shingen, tout en incorporant des motifs de lions à l'armure. Kozaki utilise notamment des couleurs claires, afin de mettre en valeur l'aspect lumineux du pays. Pour Nohr, un thème de type dark fantasy est envisagé, presque vampirique, afin de représenter un pays où le soleil ne se lève jamais. Les couleurs principales utilisées par Kozaki sont le noir et le pourpre, dans le but de donner au royaume de Nohr une image froide, mais unifiée. De même, les enfants princiers du royaume de Nohr présentent des traits communs, pour représenter leurs liens familiaux. Le premier personnage conçu par Kozaki est Corrin, le protagoniste. Du fait de sa personnalisation, il se concentre plutôt sur les vêtements du héros, inspiré autant par Nohr que par Hoshido, que sur le visage. Les deux versions personnage principal sont représentées pieds nus, afin de lier les personnages à leur caractère draconique.

Image

Lors du développement initial de Fire Emblem Fates, l'équipe de développeurs se concerte pour faire un état des lieux des critiques faites à Fire Emblem: Awakening, le précédent opus. Il s'avère que si le scénario est bien reçu par les nouveaux fans de la série, les plus anciens le juge trop simple. La décision est alors prise de créer une histoire qui plaît autant aux fans les plus récents qu'aux habitués de la série. Le concept d'histoire changeant selon les choix du joueur est inspiré par les souvenirs de Yamagami, qui trouve que chaque fois qu'il rejoue aux jeux Fire Emblem originaux, il trouve que chaque partie est différente selon les protagonistes qu'il choisit. Poussant ce concept à l'extrême, des histoires multiples sont imaginées. Originellement, il n'est possible que de choisir entre un des deux royaumes, mais Yamagami souhaite pouvoir choisir une troisième voie neutre, donnant ainsi lieu à la création d'une troisième voie. Il est ensuite décidé de séparer les deux jeux, plutôt que de vendre une version complète trop chère, qui peut léser certains joueurs ne désirant jouer qu'à une seule version, mais qui offre la possibilité de rajouter les autres branches de scénario facilement via des DLC moins chers. Le joueur achète ainsi le jeu, joue à une version « neutre » jusqu'au chapitre 5, avant d'effectuer un choix et de s'arrêter sur une version, les autres jeux étant disponibles plus tard via DLC. Chaque voie empruntée possède approximativement autant de gameplay et de profondeur dans le scénario que Fire Emblem: Awakening. Le terme anglais Fates, est censé mettre en exergue les différents destins (fates, en anglais) des personnages selon les choix du joueur, qui, dans ce jeu, ont plus d'importance que dans les autres Fire Emblem. Une fois l'idée des trois scénarios séparés définitive, l'équipe se rend rapidement compte qu'il est presque impossible de créer trois distincts. Après avoir recherché des scénaristes de jeux vidéo, le champ de recherche est étendu, afin de créer des histoires les plus réalistes, et proches de ce que l'on trouve dans des séries télévisées ou des mangas. Ainsi, c'est Shin Kibayashi qui est choisi. Approché par Kozaki, il refuse dans un premier temps, vant d'être convaincu par sa fille, cette dernière ayant apprécié jouer à Fire Emblem: Awakening. Après avoir écrit un résumé de chaque histoire en une dizaine de pages, il s'éprend des personnages créés, et complète ses pages jusqu'à écrire un résumé de 500 pages pour chacune des histoires, emporté par sa volonté de créer un récit de qualité et de ne pas décevoir sa fille, créant ainsi assez de contenu pour remplir l'équivalent de deux livres. Si les scénarios d'Héritage et Conquête sont écrits en kanji, celui de Révélations l'est en katakana afin de le distinguer des deux autres. La majorité des traits de caractères des personnages des familles royales nohriennes et hoshidienne sont créés par Kibayashi. D'autres scénaristes de l'équipe originale se chargent de peaufiner les détails, ou d'autres, comme Yukinori Kitajima se chargent des scripts des dialogues entre les personnages. Nami Kumoro, ayant déjà travaillé sur Fire Emblem: Awakening, est également l'une des principales scénaristes de Conquête et Héritage.

Image

La musique de Fire Emblem Fates est composée par de nombreux artistes. Hiroki Morishita, d'Inteliigent Systems et Rei Kondoh, de T's Music font leur retour, après avoir travaillé sur Fire Emblem: Awakening, tandis que Takeru Kanazaki, connu pour son travail sur la série WarioWare, Yasuhisa Baba d'Intelligent Systems et Masato Kouda, connu lui pour son travail sur la série Monster Hunter, font leur entrée. Yuka Tsujiyoko, la compositrice originale des jeux Fire Emblem, officie ici en tant que superviseur sonore. Kanazaki et Morishita écrivent la majorité des musiques du jeu, tandis que les arrangements sont principalement effectués par Kondoh. . Le thème principal de Fire Emblem Fates, Lost in Thoughts all alone interprété par Azura dans le jeu, est composé par Morishita, tandis que Maeda se charge des paroles. C'est la chanteuse japonaise Reka qui l'interprète dans la version originale. Quand les développeurs auditionnent Reka, à la recherche d'une chanteuse capable de retranscrire toute leur vision du personnage, ils sont instantanément conquis, plusieurs d'entre eux ayant pleurés à la fin de sa performance. Cette chanson est reprise plusieurs fois, sous différentes variations, à travers le jeu. Dans la version anglaise, c'est Rena Strober qui assure la voix chantée et la voix parlée d'Azura.

Image

Le jeu reprend le gameplay de Fire Emblem: Awakening, mais possèdent plus mécanisme exclusive tout en proposant un chemin bien plus difficile qu'e Fire Emblem: Awakening. Ainsi, à l'instar de Fire Emblem: Awakening, une fois les unité ont suffisament combattu côté à côté et que leur relation se soit améliorer, un mariage peut avoir lieux et donner naissance à des enfants. Toutefois, ici les enfants sont avant considéré comme venant du père, contrairement à Fire Emblem: Awakening où ils étaient considéré comme venant de la mère.

Image

Dans Fire Emblem Fate: Conquest dans lequel le joueur doit enchainer des phases de dialogues et des combats au tour par tour afin d'avancer dans l'intrigue. Le joueur ne réalise aucun déplacement de personnages (mis à part durant les combats) et suit une série de scènes cinématiques, ou d'images fixes ou légèrement animées, proposant des boites de dialogues décrivant la narration d'un scénario linéaire ne laissant aucun choix au joueur. e joueur est régulièrement confronté à des combats, durant lesquels il contrôle des personnages sur une carte composée d'une grille, affichée dans une perspective en vue de dessus. Lors de ces combats ou des interactions entre les différents personnages, la vue peut se transformer et passer en vue objective. Le jeu permet au joueur de personnaliser les caractéristiques de son avatar, notamment son genre, son physique, son nom, ses atouts et ses défauts. Le jeu propose trois niveaux de difficulté (normal, difficile et infernal), tout comme son prédécesseur Fire Emblem: Awakening. Le joueur peut également choisir si ses personnages meurent définitivement, s'ils reviennent à la prochaine bataille, ou s'ils reviennent directement après leur défaite, respectivement avec le mode « Classique » (une unité tombée au combat l'est pour toujours), le mode « Débutant » (une unité tombée au combat revient lors du prochain combat) et le mode « Phénix » (les unités tombées au combat se relèvent instantanément). Le mode Phénix étant une nouveauté des Fire Emblem Fates. Fire Emblem FatesL Conquest ne donne accès qu'à peu de ressources, d'expériences et d'or entre les batailles. Les moyens de réussir les batailles sont également plus complexes, comme défendre un point pendant un certain nombre de tours, ou triompher de l'ennemi dans un nombre de tours limités

Image

Durant la bataille, de nombreuses variables entrent en compte. L'environnement est souvent différent, les unités ayant plus de mal à se déplacer dans le sable, à travers la neige ou dans les forêts denses (à l'exception des unités volantes types chevaliers pégases ou chevaliers wyvernes). Une des nouveautés de Fire Emblem Fates: Conquest est également l'apparition de veines dragunaires. Chaque membre des familles royales (Xander, Ryoma, Camilla, Hinoka, Leo, Takumi, Elise, Sakura, Azura, le personnage principal et leurs enfants) peut alors, une fois situé sur la veine, influencer l'environnement du champ de bataille en sa faveur. Si un personnage est encore en vie à l'issue d'un combat, il gagne de l'expérience lui permettant de gagner en niveau, améliorant ainsi ses caractéristiques. Tout comme les autres opus de la saga Fire Emblem, Fire Emblem Fates: Conquest résente un système de triangle des armes, système conférant à certaines armes un avantage sur d'autres, à la manière du jeu pierre-papier-ciseaux. Néanmoins, celui de Fire Emblem Fates: Conquest rajoute des armes au triangle, donnant ainsi le résultat suivant : les épées (ou katanas) et la magie sont efficaces contre les arcs (ou yumis) et les haches (ou les massues), eux-mêmes surpassant les lances (ou naginatas) et les dagues (ou shurikens), ces derniers ayant l'avantage face aux épées et à la magie. De plus, là où dans la plupart des jeux Fire Emblem précédents, les armes se brisent après un certain nombre d'utilisation, le jeu emprunte à Fire Emblem Gaiden le principe d'armes incassables, mais en réduisant en contrepartie certaines caractéristiques du porteur (l'épée héros retirant par exemple 4 points de défense et 4 points de résistance au joueur, mais lui permet d'attaquer deux fois). Au-delà du triangle des armes, certains types d'unités, comme les unités volantes, sont sensibles aux arcs. . Avant chaque combat, le joueur a la possibilité de modifier son inventaire, pour préparer au mieux ses unités, de choisir celles qu'il envoie au combat, mais également l'accès aux dialogues entre personnages (appelés « conversations de soutiens » dans le jeu) entre les unités. Les personnages sont divisés en classes particulières, qui donnent pour chacune d'entre-elles accès à certaines armes et différentes capacités de mouvements. La classe de départ du personnage principal est Prince ou Princesse de Nohr, celle de Xander est Paladin, par exemple. En utilisant des sceaux spéciaux, l'unité peut ainsi améliorer, voire totalement changer sa classe, si elle possède un niveau suffisant. Les liens entre les personnages se développent soit en dehors des combats, dans la fonctionnalité « Mon Château », soit sur le champ de bataille. Combattre avec une unité confère un avantage, l'allié pouvant ainsi, en plus d'offrir un bonus de caractéristiques, protéger l'unité de coups adverses, ou bien attaquer à son tour. En dehors des combats, les relations entre les personnages peuvent évoluer jusqu'au point du mariage et de la naissance d'enfants. Chaque enfant voit son apparence et ses caractéristiques conditionnées par leurs parents, et peut également avoir accès à différentes classes selon les parents en question. Fire Emblem Fates: Conquest propose également un système de jeu multijoueur en ligne. À travers six cartes différentes, le joueur peut affronter des joueurs sélectionnés, choisis au hasard ou localement. Dans ces batailles, chaque tour est limité à cinq minutes par défaut.

Image

La caserne de Fire Emblem: Awakening est remplacée par une nouvelle fonctionnalité appelée « Mon Château », une zone de repos où le joueur se rend entre les différents chapitres du jeu. Représenté comme un village miniature, il est possible pour le joueur de la personnaliser intégralement. Dans cette base, l'avatar du joueur peut parler aux autres personnages afin de renforcer leurs liens, acheter, vendre, forger de nouvelles armes, récolter des aliments qui lui servent à cuisiner des plats améliorants ses caractéristiques ou des minéraux renforçant ses armes... Les bâtiments peuvent être améliorés entre chaque mission, afin d'obtenir plus de ressources ou d'armes. Elle ermet d'interagir avec StreetPass en y faisant apparaître un autre joueur et son armée. Il est alors possible de lancer les pourparlers avec ce groupe, de voir les caractéristiques des unités, d'affronter le chef, conduisant ainsi à son recrutement, lui acheter des armes ou le congédier. C'est également dans son château que le joueur peut invoquer d'autres personnages de la licence Fire Emblem grâce aux amiibo. Daraen et Lucina, de Fire Emblem: Awakening, Marth, de Fire Emblem Shadow Dragon et Ike, de Fire Emblem: Radiant Dawn peuvent ainsi faire leurs apparitions. Ils donnent ainsi au joueur des accessoires en lien avec leur histoire (Lucina nous donne son masque de Fire Emblem: Awakening par exemple). Le personnage principal possède également une chambre, dans laquelle il peut se reposer et appeler des alliés afin de fortifier leur amitié. Si le joueur est marié, sa moitié sera également présente dans sa chambre. La version japonaise du jeu propose, grâce à l'écran tactile, de tapoter et de caresser les personnages qu'invite le joueur, possibilité limitée dans les versions européennes et américaines, la restreignant aux couples mariés (réveil du conjoint). Les fonctionnalités « extra » (visions de Baba, bandes sonores, relecture des conversations de dialogues entre les personnages, galerie des personnages, etc.) de Fire Emblem: Awakening, que l'on obtient après avoir fini le jeu, sont également incluses.

Image

La localisation du jeu est effectuée par la branche spécialisée dans la traduction de Nintendo, le Nintendo Treehouse. Plusieurs changements sont effectués lors de la traduction. Dans la version japonaise, une conversation entre le héros et un personnage nommé Soleil suscite la polémique, car présentant des éléments ressemblant à une thérapie de conversion. En effet, une poudre magique que lui fait boire Corrin afin qu'elle tombe amoureuse de lu. Pour éviter de créer une controverse, ces éléments sont retirés de la version occidentale et le dialogue est modifié. La possibilité d'avoir les voix japonaises au lieu des voix anglaises, option présente dans Fire Emblem: Awakening, est retirée. Ces polémiques poussent alors un groupe de fans à envoyer des plaintes à Nintendo, et à tenter de créer leurs propres versions traduites, avant d'en être empêché par Nintendo lors de la sortie du jeu.

Image

Le jeu suit Corrin, entrainée malgré lui dans la guerre opposant les royaumes d'Hoshido, et de Nohr, alors que Corrin est née dans en Hoshido, mais à grandit en Nohr et choisit de rejoindre le royaume de Nohr et sa famille adoptive. Les deux royaumes sont voisin, séparé par le canyon de l'Abîme Éternel avec quelques rare passage entre les deux royaume lourdement armée. Alors que le royaume d'Hoshido vénère le Dragon de l'Aube dont la lignée royal possède certain de ses pouvoir, le royaume de Nohr vénère le Dragon de l'Ombre dont la lignée royal est issue. Hoshido est une terre riche, paisible et prospère, ammenant la convoitise de son voisin, le royaume de Nohr dont le climat très froid apporte des conditions de vies difficile, les famines sont courante et la noblesse est une noblesse guerrière recherchant la gloire du combat.

Image

La famille royal d'Hoshido est composée de Mikoto, reine d'Hoshido et de ses enfants, Ryoma, dauphin d'Hoshido et porteur d Rajiinto, la lame divine d'Hoshido, le prince Takumi porteur du légendaire Yumi, ainsi que des princesses Hinoka et Takumi. La famille royale de Nohr est quand à elle composée de Garon, roi de Nohr et ses enfants, Xander, prince hériter de Nohr et porteur de Siegfried la lame divine de Nohr, le prince Leo, la princesse Camilla et la princesse Elise.

Image

Corrin est le fils du roi et de la reine d'Hoshido, mais fut enlevée très tôt après sa naissance par le roi de Nohr, Garon,et à grandit en étant persuader d'être un prince de Nohr. Il vit dans une forteresse isolé au nord du royaume par en ayant l'interdiction de sortir sur l'ordre du roi de Nohr et dont seul la famille royal peut lui rendre visite. Personnage secondaire important, Azura est une princesse nohrienne enlevé par Hoshido dans une tentative pour reprendre Corrin, elle tire ses pouvoirs de l'eau et connais bien des choses sur ce monde.

Image

Le jeu est dévoilé lors du Nintendo Direct du 14 janvier 2015. Le jeu sortis le 25 juin 2015 au Japon, le 19 février 2015 2015 en Amérique du Nord et le 20 mars 2015 en Europe. Plusiques DLC payant furent ajouté par la suite, dans une première vague vinrent: Musée Musclé, permettant l'accès à des armes rares, De l'or à la pelle, permettant l'accès à de l'or, Chair à canon , permettant l'accès à des objets exclusif et A la poursuite d'Anna, ajoutant un personnage inédit. Une deuxième vague de DLC s'ensuitvit: Détour Ylissien, De lourds secret, liant les deux Fire Emblem Fates à Fire Emblem: Awakening, Renouveau représente un scénario à part entière et centré sur les enfants des héros. Il existe une troisième vague de DLC, mais exclusive au Japon. Une édition collector contenant un artbook, les trois versions du jeu, ainsi qu'un poster est également commercialisée en Occident lors de la sortie du jeu. Pour sa première semaine de commercialisation au Japon, le jeu s'écoule à plus de 300 000 exemplaires, toutes versions confondues, avec notamment des ventes plus élevées pour la version Héritage. Lors des trois jours suivants la sortie américaine de Fire Emblem Fates, 300 000 exemplaires sont écoulés, ce qui signifie que ce nouvel opus réalise le démarrage le plus rapide de la franchise, soit cinq fois plus que son prédécesseur lors des premiers jours de sa commercialisation. Dans la version physique du jeu, Héritage s'est mieux vendu que la version Conquête, sans prendre en compte l'achat de DLC. Lors de la sortie européenne de Fire Emblem Fates, son succès est tel que l'édition limitée devient indisponible au niveau des points de vente et sur les sites de réservation à peine une semaine après sa commercialisation. En mars 2017, le total des ventes de Fire Emblem Fates approche les 1 600 000 copies, à la fois sur l'eshop et en cartouche. Le jeu s'écoule à 500 000 unités au Japon, tandis que les 1 100 000 autres ventes ont lieu dans le reste du monde.

Image

Un album officiel, Fire Emblem Fates Official Soundtrack est sort le 27 avril 2016, sous le label Symphony n°5 de Tablier Communications, qui produit et distribue ce CD. Cet album contient sept disques de musiques des trois versions de Fire Emblem Fates, ainsi qu'un petit livret contenant les commentaires des compositeurs. Un DVD spécial est également inclus, contenant des remix de chansons des jeux Fire Emblem, ainsi que des versions haute définition des cinématiques des jeux. Contenant ainsi huit disques au total, Fire Emblem Fates Official Soundtrack fait partie des bandes originales les plus volumineuses et est la bande originale de jeu vidéo la plus grande pour un seul jeu à ce jour, avec plus de quatorze heures d'enregistrements. Bien qu'appartenant à cette compilation, Lost in Thoughts all Alone bénéficie également d'une sortie en single le 1er juillet 2015.

Image

Une version limitée de la Nintendo 3DS aux couleurs du jeu est également disponible à la vente à la sortie de Fire Emblem Fates, bien que ne contenant pas le jeu. Afin de promouvoir Fire Emblem Fates au Japon, un manga sur Fire Emblem: Awakening, ainsi qu'un jeu de carte spécifique sortent au Japon, les paquets de cartes contenant en effet des codes permettant de débloquer des personnages supplémentaires dans la version japonaise du jeu (Marth, Lucina et Minerva). De même, une New Nintendo 3DS exclusive aux couleurs de Fire Emblem Fates sort. Toujours dans l'optique de promouvoir le jeu à l'international, Corrin, le personnage principal, est ajouté en tant que personnage jouable à Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U en février 2016, en tant que contenu additionnel. Yusuke Kozaki fait également la promotion du jeu lors de la Japan Expo 2015 à Paris, où il fait un dessin exclusif d'un personnage (Felicia) et parle du jeu, alors pas encore sorti en Occident. Afin de promouvoir le jeu, des badges exclusifs représentant les héros de Fire Emblem Fates sortent de manière conjointe au jeu sur Nintendo Badge Arcade.

Image

Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U propose le personnage principal de Fire Emblem Fates en tant que personnage jouable. On retrouve également des musiques inspirées du jeu, telles que le thème principal du jeu, ainsi que des trophées à l'effigie de Ryoma et Xander. Un amiibo représentant Corrin (sous forme mâle et femelle) est également commercialisé par Nintendo. De manière similaire, l'amiibo Corrin est utilisable dans le jeu Fire Emblem Echoes: Shadows of Valentia, en tant qu'allié du joueur. Corrin est également présent dans Super Smash Bros. Ultimate, toujours sous ses formes masculines et féminines. Comme de nombreux personnages de la franchise Fire Emblem, de nombreux personnages issus de Fire Emblem Fates sont inclus dans le jeu mobile Fire Emblem Heroes. En plus de proposer la quasi-totalité des personnages présents dans Fates, Fire Emblem Heroes propose des costumes exclusifs pour des personnages comme Xander ou Camilla, habillés spécialement pour le festival du printemps. Des personnages de Fates sont également présents dans le jeu hors-série Fire Emblem Warriors, comme Corrin, Ryoma, Xander, Hinoka, Camilla, Takumi, Leo, Sakura et Elise. Un DLC centré sur Fire Emblem Fates sort le 21 décembre 2017, introduisant les personnages d'Azura, Niles, vassal de Leo, et Oboro, vassale de Takumi, ainsi que de nouvelles cartes de mode Chroniques. Suite au succès international de Fire Emblem Fates, plusieurs mangas sortent dans l'optique de compléter l'histoire. Le premier manga, qui adapte le scénario de Fire Emblem Fates, est écrit par le scénariste du jeu Shin Kibayashi, et dessiné par son designer Yusuke Kozaki, et publié dans le magazine Monthly Young Magazine, mais est finalement annulé. L'autre manga est intitulé Fire Emblem Fates : La couronne de NibelungNote 7, dessiné par Tama Yugyōji, et publié au Japon à partir du 28 janvier 2017. L'histoire est centrée sur le personnage de Leo. Les personnages de Fire Emblem Fates sont également représentés sur des cartes à jouer officielles dans le jeu de carte Fire Emblem Cipher. En effet, la deuxième vague de cartes est totalement dédiée à Fire Emblem Fates, dans laquelle figurent des personnages comme les familles royales et leurs vassaux, mais également certains enfants et autres personnages des jeux, comme Charlotte. La troisième vague de cartes présente également des personnages issus de Fire Emblem Fates, cette fois en se concentrant sur les enfants des protagonistes, ainsi que sur des membres de la famille royale dans des costumes inédits (Xander en mage hoshidien, Ryoma en cavalier wyverne nohrien par exemple). La série 6 se focalise sur les personnages de Nohr, et la série 7 se concentre sur les personnages d'Hoshido.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Retourner vers « Jeux vidéo, jeux de plateau »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité